in

J'adoreJ'adore MerciMerci J'aimeJ'aime

Zoom coils complexes : Hive coil Vapefly

Hive coil Vapefly

Début d’une longue série de tests de coils Kanthal “complexes” préfabriqués, d’une boîte pas chère que j’ai achetée, pour avoir une idée de ce qui se fait en montages..
On commencera avec le Hive coil.

Les coils complexes

Les vapoteurs “experts” savent qu’il y a plusieurs fils résistifs disponibles pour les montages des atomiseurs. Le plus connu et utilisé est le Kanthal, un alliage que l’on peut avoir en bobine de différents diamètres ou en coil pré fait. Il est généralement parfait pour tous les atomiseurs, mais les fabricants ont imaginé des résistances plus élaborées avec du Kanthal enroulé et d’autres fils résistifs.

J’ai donc 8 types de coils dans ma boite à malices axés “subohm” donc <1 ohm pour les atos aériens ou les drippers.

Le but ici est de savoir si ça vaut le coup d’acheter des coils pré fabriqués, s’ils sont fiables, s’ils sont faciles à monter et surtout si ça change le goût par rapport à du simple Kanthal enroulé.

On commencera avec l’inconnu Hive coil

Hive coil

Hive signifie “ruche” en anglais. Est-ce pour enfumer les abeilles? Est-ce un coil plein de trous? Est-ce un coil au goût de miel? Allons voir ça.

C’est un assemblage de quatres fils résistifs, 2 kanthal de 30GA (0,25mm) enroulés par 2 autres kanthal de 30GA (0,25mm) avec 5 spires au total. Il aura une résistance de 0,50 ohm.

Donc, ce coil est fait tout en Kanthal, déjà une 1ère piste. Du Kanthal, oui, mais du Kanthal tortillé!

Montage Hive coil sur Wasp

Hive coil Wasp RTA

Allons mettre ce coil dans mon Wasp Nano RTA. Oui, je sais ça sera mieux avec un dripper, mais j’utilise tous les jours le Wasp depuis un an et je le connais, je pourrais donc comparer ;-)

Petit hic! Je n’avais pas pensé aux pattes de tous ces coils qui sont parallèles… Sur le Wasp, il faut un coil aux pattes opposées ! Ce Hive coil devrait faire 0.5 ohm, il faudra donc soit enlever soit ajouter un tour. Je choisis d’en ajouter un, car je n’aime pas les résistances trop basses.

Hive coil test

La bobine est assez grosse, bien 3 mm de diamètre et ça passe tout juste pour le Wasp, un poil plus et ça touchait les bords avec court-circuit inévitable, attention !

Bizarrement, ce coil est assez mou. Vu son diamètre, je mets plus de coton que d’habitude, mais ça reste raisonnable.

La vape du Hive coil

Avec mon tour en plus, j’obtiens 0.74 ohm, ce qui me parait beaucoup en ajoutant juste un demi-tour par rapport au 0.5 annoncé. Ces coils tout faits, assez cheaps, n’ont généralement pas vraiment la puissance annoncée, ce n’est pas grave dans mon cas.

La vape est vraiment différente de mon Kanthal A1 habituel en 6 tours : elle est bien plus douce, plus ronde, moins de hit, plus de volupté. Les saveurs sont là, mais un peu moins précises. C’est assez agréable, on peut même pousser les watts sans coup de chaud, mais ça changera rien au hit.

Conclusion sur le Hive coil

Ce type de coil est intéressant pour tous ceux qui veulent une vape pépère, bien ronde, un peu brouillone mais qui fait le taf. Idéale pour enfumer les abeilles et récolter leur miel ;-)

Ecrit par Cap's

Dany, fondateur du Danyvape.
Plus de clopes depuis le 1er jour, le 21 sept 2012...
A l'abordage !!

37 Comments

Laisser un commentaire
  1. 0

    Ahhh le Capitaine montre l’exemple, en référence aux discutions récentes sur les différents coils résistifs. MERCI. Et je me réjouis des 7 restantes ;-)

  2. 0

    Excellent !
    Je reste surpris que tu t’y colles sur les coils complexes mais au moins on pourra être sûrs d’avoir un avis objectif sur la question. :yes:

    • 0

      Haha! Faut bien que quelqu’un s’y colle ;-)
      Blague à part, c’est marrant ces coils et j’en avais marre de sortir ma bobine et de foirer mes coils :wacko:
      Je vais pas tous les tester avec le Wasp, je peux prendre un dripper Wotofo, mais je suis tellement habitué au Wasp que c’est plus facile pour comparer.
      Il est clair qu’un coil dure longtemps, heureusement que j’ai acheté un 2 ème Wasp qui me servira pour la prochaine revue B-)
      Je vais peut être essayer avec mon Zeus aussi :bye:

  3. 0

    Bravo Cap’s !
    Super cette revue, perso j’adore les revues sur les fils. :good:
    La question que tout le monde se pose, et à laquelle tu prends soin d’éviter de répondre, c’est évidemment : alors ce Hive coil, tu le préfères à ton montage simple kanthal habituel, ou pas ? ;-)

    • 0

      Yep, merci.
      Ce coil manque un peu de peps à mon avis, pas vraiment d’effet diesel mais un peu “mou”.
      Mais bon, ca vape bien comme je l’ai dis et moins je coil, mieux je me porte!
      Donc il restera dans ce Wasp un bon moment et ca sera l’autre Wasp qui prendra le nouveau coil que j’ai pas encore choisi :whistle:
      Plouf, plouf… :mail:

  4. 0

    merci cap’s j’attends de voir tes autre retour celui-ci je le connais pas je pense que ca serait mieux avec le zeus pour ce genre de coils

  5. 0

    J’ai oublié de préciser dans la revue que tous mes coils complexes sont en Kanthal. Je n’ai pas d’alliage avec du Ni ou autres fils.
    Je demanderai à l’occasion si des shops seront interessés pour nous envoyer des fils plus exotiques. B-)

  6. 0

    Si je pouvais, je fairais un comparo entre les fils vendus entre 5 et 10 Euros la bobine…et les coils de builders entre 10 euros et 20 euros la paire sur ces mêmes sites!
    Le Gap est il aussi important?
    Aucun reviewvers ne s’est risqué, apparemment ça dérange…Une Omerta complète…..
    Alors est ce que les JTR OHM MY BUILDS exct valent le coup?
    J’ai l’impression qu’on nous ballade pas mal, car un très bon atomiseur ou dripper ne peut-être bon qu’avec du bon câble
    Pour ma part j’ai investi sur quelques belles pièces et je n’ai pas trouvé encore le Nirvana…
    Au bout de 38 atomiseurs …ça commence à douiller…
    Ne parlons pas des e liquides et dy tous aussi bien travaillés mais dont je n’arrive pas à en retirer la quintessence tant recherchée…

    • 0

      Salut,
      ben si tu as l’occasion de tester un fil high end, tu seras le bienvenu sur le Navire ;-)
      Perso je pense que ces fils sont pour la niche de la niche des vapoteurs extrêmistes. Ils sont prêts à mettre le paquet sur ces add-ons, comme ceux qui achètent des mods à 300 boules ou plus.
      La vape est un marché comme un autre, un peu comme les cigares, tu en as à 1€ ou à 200€ pièce :whistle:

    • 0

      J’ai tendance à penser comme toi Pierre, mais j’aime quand même bien l’idée qu’un coil hand-made à 10 balles pièce procure une vape exceptionnelle et meilleure qu’avec une bobine ‘classique’. Juste pour le fantasme, tu vois ?

      Personnellement, à moins qu’un jour quelqu’un m’en offre un, je ne vaperai jamais avec de tels coils, parce que si par malheur, il s’avérait que la vape soit vraiment meilleure, ça m’embêterait sérieusement de devoir lâcher autant d’oseille pour de simples consommables. Alors finalement, je préfère ne pas savoir… :yes:

    • 0

      J’ai testé en coil de builder des aliens. Je suis un grand fan des bobines mais impossible de trouver en alien, alors j’ai craqué en boutique, 15€ pour 2 coils en 0,3 ohms. Ce que j’ai remarqué, c’est que mes coils ont tenus en tout 5 mois pour les 2, à condition d’etre soigneux sur le nettoyage: un coup de fire pour légèrement faire rougir, puis nettoyage brosse métallique, puis brosse à dent et savon, et surtout jamais de choc thermique (passage à l’eau froide après un dry burn). Résultat, comparé à mes coils “classique” type Flatwire UK, qui prennent une couleur gris très foncé au bout de quelques nettoyages, là les coils sont restés impeccables! Les valeurs annoncées (0,3 ohms) étaient respectés, à 0,01 ohms près. J’ai fini par les changer quand je sentais une perte des saveurs (bah ouais, au bout d’un moment…)

      C’est sur que 15€ sur le coup, ça fait un peu ch*** quand pour le même prix, tu peux avoir plusieurs mètres de câble. Mais ils ont très bien résisté, le rendu était bon. Le mieux est encore de prendre les coils de builders connus, qui eux vont utiliser des fils de très bonne qualité. Celui qui sait faire un Fused Clapton ou un Alien ne peux pas simplement se considérer comme un builder et vendre 20€ la paire en utilisant du câble à 2 balles!

      Franchement à l’occasion je testerais bien de nouveau, je n’ai pas été déçu pour le coup. Ça revient finalement à 3€/mois pour la paire, c’est ça aussi qu’il faut voir. Seul inconvénient, pour ceux qui comme moi aiment faire leurs spires et tout le rituel, ça enlève une partie du plaisir à réaliser ses montages :unsure:

      • 0

        Quand tu vois le temps que tu passes à nettoyer les coils sans dryburn, c’est chaud. Tu dois pas vaper de macérats ? Sinon autant de temps tous les jours, comment dire…
        Et puis, si les builders sont capables de les faire, ne peut-on trouver des câbles d’excellente qualité et les faire soi-même ?

      • 0

        Non je ne vape pas de macérats, je pense que les coils auraient une autre tronche! Surtout quand je vois ce que font certains gourmands sur les montages :wacko:

        Pour le nettoyage c’était genre 1 fois par semaine avec ces coils, les liquides utilisés n’étant pas trop agressifs, et puis j’alterne entre plusieurs setups alors c’était pas une vape non stop sur ce montage là. Mais je comprend que ça puisse être contraignant! Et puis quand on lâche même 15€ dans 2 coils, on se fait une raison. Je n’avais jamais utilisé de brosse à dents pour nettoyer des coils avant ça :whistle:

    • 0

      Je crois qu’on frôle ici l’anecdote déjà mainte fois citée des amateurs éclairés de hifi qui ne pouvaient écouter une œuvre que si leurs enceintes étaient reliées à leur ampli par un câble plaqué or…

      La différence existe, j’en suis persuadé mais je ne pense pas qu’elle soit accessible nettement au commun des mortels et qu’il faut 1) y croire dur comme fer 2) avoir une sacrée truffe pour réellement en profiter.

      Comme je m’interroge depuis plusieurs années sur ma truffe vapistique, je crois que je me laisserais bien tenter par un p’tit test mais ne serai pas en première ligne sur cette affaire. L’idéal serait qu’un vapoto plus expérimenté en la matière ouvre la route avec une chouette revue ! ;-)

      • 0

        Hey Nes’, fais pas ton modeste !! Trouver un vapoto plus expérimenté que toi sur ce rafiot, je crois bien que ça va être compliqué. :whistle: Et si en plus, faut qu’il écrive une revue…. :wacko:

        On est tous ici, je pense, bien conscients que personne ne détient La Vérité. Chacun la sienne (de vérité), et tout le monde est content !
        Alors une petite revue de ta part sur des coils de builders, bien subjective et avec à chaque début de phrase un garde-fou du genre “à mon humble avis”, perso je prends ! :yes:

      • 0

        Hey, OK j’ai testé quelques atos, quelques mods, quelques boxes et quelques liquides mais jamais les coils de builders !

        J’ai déjà vu des boîtes de coils tout faits sur les shops mais je n’en ai jamais acheté. J’étais à mille lieues d’imaginer que des mecs tortillaient du résistif en mode artisanal à des fins commerciales…

        Très honnêtement, je ne me vois pas acheter des coils à l’un ou l’autre de ces artisans… Pas parce que je rejette le concept, juste parce que ce commerce se situe pour l’instant hors des limites de ma vision de la vape. Enfin… À 20 boules la bobines, je crois que je rejetterai un peu quand même.

        Après, si un vapoto nous fait un topo dans l’esprit du DV, je pourrais peut-être changer d’avis.

  7. 0

    Voilà, sympa de te coller à décortiquer ces coils exotiques. On va avoir une belle section coils dans quelques temps :good:
    Mais rien ne remplacera une binouze hein ! Enfin j’dis ça… ça commence à faire long là :cry:

  8. 0

    Hey Daron,
    Tu veux dire qu’avec des coils de builder, la durée de vie des résistances est beaucoup plus longue, à condition d’en prendre bien soin, c’est ça ?
    OK, mais qu’en est-il, selon toi, de la différence en terme de rendu vapistique ? T’as perçu une vraie différence en terme de goût, de densité, de saturation des arômes etc etc…, ou pas ? :unsure:

    Parce qu’évidemment, en théorie, si les mecs choisissent des câbles de qualité premium pour confectionner leurs coils, il serait logique que ça se ressente quand on vape. Mais est-ce que c’est vraiment flagrant, ou plutôt de l’ordre de la chiure de mouche comme le suggère Nes’ ? :unsure:

    Perso, si c’est pour obtenir une différence infime en terme de rendu, mais au prix d’un nettoyage de coils digne d’un maniaque toqué, ça ne m’intéresse que très moyennement. Je préfère 1000 fois recoiler un ato plutôt que de me faire chier à dryburner correctement ma réz. cramoisie (ça me prend infiniment moins de temps de recoil).

    Donc la question reste entière : le jeu en vaut-il vraiment la chandelle ?? :scratch: :scratch: :scratch:

    • 0

      J’ai remarqué que plus on dryburn, plus on perd en rendu.
      Ca n’a rien à voir de nettoyer un coil et d’en mettre un nouveau :whistle:
      Donc, pour moi, vaut mieux des coils pas chers que l’on changera toutes les semaines que des hors de prix que l’on gardera deux mois…
      En plus avec du macérat, des gourmands, laisse tomber l’état du coil :wacko:
      Si on vape que de la pomme ou de la menthe, je dis pas, mais c’est assez rare, en tout cas pour ceux qui viennent ici ;-)

      • 0

        J’ai exactement le même ressenti ! :yahoo:
        Un seul dry-burn, et je trouve déjà le goût très en deça. :yes:
        Sans compter, comme tu le dis, qu’en fonction des jus confiés à l’ato, on peut être amené à nettoyer son coil plusieurs fois par jour…. :cry: :cry: :cry:

        Vive le tortillage de bobines !!! :yahoo: :yahoo: :yahoo: LOL

    • 0

      En terme de longévité, j’ai vu une grosse différence avec les coils testés (Lingus Coils, ceux que j’ai utilisé pour la revue du Juggerknot Mini).

      Comme ce sont les premiers aliens que j’ai testé, je n’ai pas de point de comparaison avec d’autres aliens. Mais en réactivité ils étaient excellents même sur meca, niveau saveur c’était vraiment top (que des fruités principalement sur le JK Mini, et un Big Fat Flood de chez Ekoms, genre Yop à la pêche très onctueux). À roder, franchement ça m’a pris 5 secondes, aucun point chaud, rien! Franchement pas déçu ! Après quand je dis 5 mois, c’est 2 mois ½ avec le premier coil, et encore 2 mois ½ avec le second. Avec un montage en dual coil je ne pense pas qu’ils auraient tenus 5 mois ;-) et avec des gourmands ou des macérats, probablement moins… et mon avis ne concerne bien sur que les Lingus Coils testés :yes: . Et si je dois les comparer aux coils tout fait que j’ai pu testé, y’a pas photo, ces aliens étaient bien meilleurs je trouve :good:

      En tout cas ils m’ont donné quelques conseils de nettoyage au moment de l’achat, et en appliquant le même principe à tous mes coils, y compris les Flatwire (que je suis encore en train de tester à fond pour en faire la revue, je n’ai pas oublié :whistle: ), je remarque que j’utilise mes coils plus longtemps, et la perte des saveurs arrive bien plus tard qu’avant!

      Le premier dry burn doit vraiment être léger, il faut à peine faire rougir les coils, c’est vraiment pour “décoller” les résidus restants. La petite brosse métallique vraiment en douceur, puis nettoyage à la brosse à dent et liquide vaisselle, rinçage à grande eau, nouveau dry burn très léger pour vérifier qu’il n’y a pas de point chaud, et c’est reparti :yahoo:

      En tout cas, j’ai contacté un nouveau builder que j’ai découvert récemment, l’avantage c’est que ses prix sont bien plus corrects que ce qu’on trouve ailleurs (certains ont pris la grosse tête au niveau des tarifs…), et en plus il conditionne en plus grosse quantité (par paire, par 4, 6, et même par 10 selon le type de coils). Je lui passe une commande dans les semaines à venir, et il y aura une revue ici également, le temps pour moi de tester tout ça :good:

      • 0

        Super retour sur les Lingus coils. Tu relances l’affaire, là quand même! :yes:

        Pareil, j’ai cherché dernièrement du Alien en bobine, dans l’optique de faire un billet (j’ai pas oublié non plus que je dois faire les fused de coilology :whistle: ), mais sans succès. :-(
        Je vais fouiller un peu mieux chez le partenaire, j’ai vu que coilology vend des bobines, évidemment, mais aussi des coils hand made. Ça vaudra peut-être pas des coils de builders, mais ça permettrait déjà de comparer bobine vs. hand made. Je vais voir si y’a moyen de gratter qqch..

  9. 0

    Le problème c’est qu’on est obligé de faire des dry burn pour placer notre coil, à vide. Il faut resserer, allumer, resserer, contôler, etc.
    Sinon bonjour les points chauds et la valeur qui n’est pas bonne! :wacko:
    C’est vraiment un souci je pense :whistle:
    Même avec les coils tout faits, ça change rien…

  10. 0

    Les fils simples que j’utilise le plus souvent, Ni et Kanthal, me durent plusieurs semaines voire plusieurs mois malgré les 80 VG, les macérats et autres liquides bien colorés dont je suis friand.

    Dry-burn soutenu puis brossage à l’aide d’une petite brosse métallique ronde genre accessoire pour Dremel et ça roule. Je renouvelle les coils quand leur surface devient visiblement irrégulière, symptôme accompagnant généralement la perte de goût.

    Avec les quelques fils complexes que j’ai essayé, le nettoyage est plus compliqué et surtout moins efficace, du fait des multiples cavités créées par les divers entortillages. Si je tombe un jour sur un composite plaisant, il sera sans doute réservé à l’ato du dimanche, celui qu’on ne vape qu’une fois par semaine, quand on a le temps de finir les dry-burns à la brosse à dents !

    • 0

      Je les fils simple, je passe aussi un coup de brosse metallique, à condition qu’ils soient assez épais (24Ga). En 28Ga par exemple, que j’utilise en MTL, le moindre nettoyage déforme le coil, et bonjour pour rattraper sa forme d’origine… Et pareil pour les bobines type Fused MTL que j’utilise en spires espacés, le moindre nettoyage à la brosse et ils se déforment directement. En général je me contente du dry burn, et passage sous l’eau une fois refroidis. Après comme ce sont des fils en bobine, ça me dérange moins de changer mes coils tous les 2 nettoyages :yes:

      • 0

        Yo, c’est vrai que je n’utilise jamais rien au-dessus de 24 Ga et qu’à ces gros diamètres, les bobines sont rigides et costaudes.

    • 0

      Alors nous avons 2 écoles du dry burn, ceux qui y vont à fond les ballons, et ceux qui y vont mollo sur les watts.
      Et pourquoi faut pas faire de chocs thermiques?
      Perso je mets environ 20 watts pour un coil à 0.6 ohm, je fais bien roygeoyer pendant de longues secondes, et je plonge le tout direct dans un bouchon d’eau, sans attendre que ça ait refroidi! Choc thermique assuré !! :wacko:
      Puis brossage à la brosse métallique, et c’est tjs à ce moment là que ça me resalit mon coil, qui devient gris foncé..
      J’ai beau m’appliquer, à chaque fois je trouve le rendu moins bon qu’avec un nouveau coil.
      Peut-être que j’m’y prends comme un manche? :unsure:

      • 0

        Là encore, on tombe dans le puits sans fond de la vape parce que comme d’hab’, la réponse dépend de quel vapoto on est…

        Si tu dry-burn un double coils en Kanthal 22 Ga, tu pourras lui mettre 80 watts dans la truffe jusqu’à ce que ta box menace de fondre, il en sortira à peine ému. Par contre, si tu fais la même chose avec un SS 316 en 26 Ga, inutile de ranger la pince et la bobine de fil car tu risques d’en avoir besoin dans les secondes qui suivent…

      • 0

        Le fait de passer son coil encore chaud (voir brûlant, ça dépend à quel point tu l’as fait chauffer) direct sous de l’eau froide, c’est un choc thermique, qu’on pourrait appeler un “trempage”: ça risque de modifier les propriétés de l’alliage utilisé dans ton coil. Après comme le dit Nes, il y a 2 écoles. Certains vont conseiller de le faire (il parait que les derniers résidus se décollent plus facilement avec cette technique), et d’autres le déconseillent pour les raisons que j’ai cité plus haut.

        Le builder MPC par exemple conseille carrément de le faire pour nettoyer ses coils:
        “Entretien: Dès qu’elle devient noir, faite chauffer la résistance à 20/30w sans coton, puis, encore rouge lâcher le bouton “Fire” et passez-là sous l’eau, faite le choc thermique 2 à 5 fois pour retrouver sa couleur grise d’origine puis replacer un nouveau coton.”

        Moi je suis les conseils de celui qui a fabriqué les coils que j’ai acheté, et vu que je fais pareil sur tous mes coils et que ça semble bien fonctionner ainsi pour le nettoyage, je continue à faire comme ça :unsure:

      • 0

        Pourtant j’ai lu il y a quelques temps que c’était vraiment pas bon les dryburn. On en a déjà parlé ici d’ailleurs. Depuis je dryburn très légèrement et je décolle avec la pince céramique. J’arrive à enlever les résidus. Je n’utilise pas de brosse métallique car je n’en ai pas. Et pas sûr que ça change grand chose non plus mais faudrait que je test. En tout cas mes coils sont nickels après nettoyage. Et sur les ss c’est tellement simple.

      • 0

        Hey merci pour toutes les précisions ! :good:
        Je viens de me fader 3 nettoyages de fused clapton (0.2 , 0.25 et 0.33 ohm) selon la méthode du Daron : petite chauffe à 27 watts sans faire rougir le coil, caresses à la brosse métallique, brossage de dents au liquide vaisselle, puis rinçage à grande eau. –> c’est vrai que les coils ont retrouvé leur propreté, quasi identique à un coil neuf. Et ils ont surtout retrouvé de la saveur de manière très significative ! :yes: C’est pas tout à fait pareil qu’avec un coil sorti de bobine, mais en dépannage, ça passe bien ! Mieux qu’avec un choc thermique en tout cas. Par contre, y’a l’étape du brossage au paic citron à se coltiner en plus (mais c’est ce qui permet de vraiment retrouver la couleur d’un résistif neuf).
        Bon à savoir en cas de galère de fil ! :good: :bye:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-) 
 

Zoom Euroliquide

[réplique] Le Vauban RDA