in

J'adoreJ'adore J'aimeJ'aime Trop bizarreTrop bizarre C'est CoolC'est Cool

Vapexpo 2019 : L’avenir est il un long passé ?

Voilà ! Une semaine après notre passage à la Vapexpo avec le capitaine, il est temps de faire un petit débriefing de cette cuvée 2019.
Qu’avons nous vu ?
Que se passe-t-il dans le Vapunivers ?
Quelles sont les grandes tendances de la vape ?
A vous de juger !

A l’abordage !

Arrivés sur les lieux, après avoir mouillé l’ancre sur le parking public et pris la navette, nous passons un contrôle de sécurité rudimentaire, et nous nous retrouvons dans un hall baigné dans une fumée blanche quasi-mystique.
Soyons clair, pour faire des photos à l’expo, il fallait arriver tôt !
J’ai d’ailleurs du ranger mon appareil au bout d’un moment, tant on y voyait pas plus loin que le bout de son mod.

 

A notre arrivée, nous étions encore dans les horaires réservées aux pros, il y avait une petite foule s’agitant dans un relatif calme, allant de stand en stand pour découvrir les nouveautés du salon. C’était un savant mélange d’exposants, de journalistes, de grossistes et de tenants de boutiques. Immédiatement, nous nous faisons sauter dessus tous les dix mètres. Était-ce à cause de la renommée du Capitaine ? Était-ce pour la barbe de votre serviteur ?
Rien de tout cela, c’était bien plus pernicieux. Il faut savoir qu’à la Vapexpo, tant que les exposants ne savent pas si vous êtes journalistes ou acheteurs, ils vous courtisent tous. Mais une fois le doute levé, tous ces tapis rouges fondent comme neige au soleil, et seules quelques marques soucieuses de leur image et avenante envers la communauté continuent à vous considérer.

Les tendances

Mais alors qu’est ce qu’on vape ? Et bien globalement le salon a été très pauvre en nouveautés et innovations (si l’on met de côté les pseudo innovations marketing comme la vape ultrasonique ou l’hélice dans la résistance) et on pourra facilement constater que le marché semble arriver à maturité. J’entends par là que nous sommes dans une période de consolidation des technologies développées jusqu’ici, et que nous assistons même à un retour à une vape plus simple, plus économe, avec du MTL à profusion et des pods à ne plus savoir qu’en faire. Le power vaping à base de triple coil 0,000000001 ohm semble devenu quasi marginal. Aujourd’hui on vape serré, savoureux, et surtout, jetable.

 

Et oui mes amis, comme une sorte de retour aux sources, nous en revenons de plus en plus à l’époque des Stardust. Aujourd’hui la vape se jette. Les stands étaient remplis de pods pour la plupart non remplissables et à usage unique. Tous très similaires, voire identiques. Pour la plupart chinois, ce sont bien les pods qui se taillaient la part du lion sur les stands.

 

Quoi de mieux pour illustrer mon propos que ces pods Jull, avec ce que nous savons de leur politique marketing. Venaient ensuite leurs cousins, les all-in-one, puis les box (mais bien clinquantes, lumineuses, tactiles, bref, du Jacky tuning à la petite semaine).

 

Une box waterproof, rouge, en forme de crosse d’arme à feu. Pour un produit qui a pour but de réduire le nombre de morts lié au tabac, l’ironie est extrême. Et puis, tactile et waterproof ? J’attends de voir. Voici du marketing quand d’autres comme Geek Vape font de l’utile avec leur Aegis.

Mais heureusement, il restait encore des défenseurs de la vape noble. Geek Vape justement, Titanide, Asmodus, Dotmod, QP Design, et consorts étaient bien présent, bien que placés dans le fond, ou sur les bords.

 

Il y en avait même pour les amateurs de méca unique, avec la galerie des moddeurs, où le bois stabilisé était bien représenté, même plus que nos bon vieux tubes de plombier.

 

Tiens, en parlant de plombier, devinez ce qui est rouge, moustachu, qui se sent grandir en mangeant des champis et qui a la tête embrumée quand on lui appuie sur le …

… Et non ce n’est pas un junkie qui a sauté dans un pot de peinture, mais bien notre bon Mario Bros. Modèle unique, pas en vente, que j’ai eu l’occasion d’essayer. Et le pire, c’est que ça vape bien !

Et les liquides ?

Et bien pour les liquides, c’est un peu pareil. Peu d’innovations. Il y avait 12 tartes au citron meringué, 24 goûts tabac, 72 tutti frutti. Du vu et revu. Evidemment, la qualité était assez inégale. Nous avions tantôt des claques gustatives comme le El Ninio, Absoluto d’eXaliquid (un tabac magnifique), tantôt des choses insipides comme…. ah non, je les ai déjà oubliées.

La seule évolution notable répond aux nouvelles normes qui arrivent sur la composition des liquides, et tous les fabricants européens se préparent déjà en modifiant leurs formules pour retirer tous les vilains composants qui pourraient les rendre toxiques. Et je dis bien européen car chez les Ricains….on continue avec les arôomes les plus forts et plus lourds possible.

 

Signe du retour au sources dont je vous parlais dans la partie matériel, le Red Astaire revient en force. Le ?.. Les Red Astaire. Et oui, qui dit marché mature, dit déclinaisons. On le décline avec différents fruits rouges, différents niveau de fraîcheur, etc… Mieux ? On invente un pack avec d’un coté le goût fruits rouges, de l’autre la fraîcheur, et c’est l’acheteur qui fait son dosage. En jetant encore une fois le reste du liquide non utilisé et le packaging bourré de cartons.

En conclusion

Ce que je retiens de cette édition c’est une sorte de retour du passé, avec du jetable aux goûts douteux, et un retour en force de saveurs iconiques qui veulent continuer à truster les premières places du marché. Est-ce un mal ? Comme je le disais dans l’article, le marché de la vape arrive sur une période de maturation, avec une stabilisation de l’innovation qui permettra au global une baisse des prix, une meilleure maîtrise des technologies, et donc au final, d’être une aide encore plus efficace à l’arrêt du tabac. La réduction de la taille du salon par rapport à l’année dernière en est aussi un signe flagrant. Je retiendrai que nous continuons tout de même à voir des moddeurs, de nouveaux fabricants de liquides, et quelques nouveaux produits de qualité dans cet océan d’étrons. Et ça, ça vaut tout le Red Astaire du monde.

Ah, j’allais oublier ! Nous avons aussi croisé quelques bizarreries que voici :

 

 

Soutenez cet article

15 points
Upvote Downvote
Officier 3ème Classe

Ecrit par CharlySheep

Le CharlySheep Cumulus Vapotus ou Charly, est une espèce commune de vapoteur. Il s'adonne à cette activité depuis 2014 environ, avec une certaine attirance coupable vers les gros nuages.

Il aime vapoter au studio entre deux shooting, ou au bureau, entre deux déploiement. En effet, son temps se partage entre la photographie et la direction informatique. Son régime alimentaire est varié, mais reste très souvent composé d’éthanol, qu'il consomme avec plaisir et modération !

Mais l'une de ses caractéristiques majeures est qu'il adore aider les gens autour de lui, et considère que la connaissance doit circuler entre tous. Aussi il n'hésite pas à partager ses humbles petites découvertes, et aime les joutes verbales d'un débat même à deux balles

34 Comments

Laisser un commentaire
  1. Merci pour ce retour Charly et ta plume est bien agréable à lire. :good:
    Je trouve ça onéreux et à contre courant quand les pods ne se rechargent pas à l’heure du réchauffement climatique, non? Dommage quand on voit les efforts pour faire de la vape de qualité avec ces pod. En témoigne les revues de Kanti.
    Il y avait peut être un message avec les dino entre le réchauffement climatique et l’extinction de l’espèce ou le retour des dino de la vape? :-)
    Et je vois que toi aussi ça t’arrive de repartir de soirée avec un mannequin ;-)

  2. Chouette reportage, CharlySheep !
    C’est vrai que nous autres, plantés dans notre sous-microcosme geekoïde, on se rend pas bien compte de ce qu’est devenue la vraie vape des gens “normaux”… Heureusement que Kanti nous fait quelques pods de temps en temps sinon des mecs comme moi n’auraient même pas conscience de leur existence pourtant quasi hégémonique.
    Faudrait quand même que je me décide un jour à y aller, avant que le dernier moddeur ne déserte…

    • J’espère moi aussi pouvoir bientôt tester quelques pods, mais j’ai encore pas mal de choses a vous présenter avant

      Je ne pense pas que les moddeurs disparaîtront de si tôt, mais il est possible que la vapexpo devienne trop chère et pas assez rentable pour eux. Ce qui serai triste…
      Un peu comme Avignon pour le théâtre

  3. Super immersion Charly ! Je m’y suis cru l’espace d’un instant ! :good:
    Merci beaucoup de nous avoir fait vivre ce rassemblement, notamment avec de magnifiques photos ! Celle de couverture, c’est toi aussi ? Elle est terrible !!! :yes:

    Quand le Cap’s nous a dit que vous étiez allés là-bas, je me suis dit que j’aurais bien voulu y aller aussi, pour l’expérience. Du coup, je me suis imaginé ce salon, les stands, l’atmosphère générale, l’énorme nuage surplombant la salle… Et à la lecture de ta prose, je cois que finalement, j’ai quelque peu idéalisé le truc, et qu’en fin de compte j’étais tout aussi bien chez moi !
    Ces exposants dédaigneux dès qu’ils savent qu’ils ne feront pas de gros sous avec toi… Tout ce que je déteste !!! :-(
    Ces Petits Objets Dégueulasses à foison, aux quels on ne peut plus échapper…
    On a l’impression en lisant l’article que la fête est finie, que l’esprit n’y est plus, et que les seuls quelques vrais passionnés irréductibles viennent sans passion, juste “parce qu’il faut être là”… :unsure:

    Comme si l’âge d’or de la Vape appartenait irrémédiablement au passé et que les 30 Glorieuses étaient définitivement derrière nous, laissant place à l’ère de la standardisation et de la dépersonnalisation. Et la passion dans tout ça, alors ? Envolée elle aussi ?

    Que le marché évolue vers une démocratisation, c’est très bien, mais j’ai l’amer sentiment que de tels processus se font toujours au prix d’un nivellement par le bas… :scratch:
    Mouais, finalement, j’étais bien chez moi ! :yes:

    • Ouiiiiii la couverture aussi est une des miennes. Mais elle est un peu trichée car j’ai optimisé le placement des éléments pour rendre mieux

      Du reste, comme tu le dis, la démocratisation de la vape fait que les salons “pro” seront de plus en plus des sortes de marchés à la criée pour les marques, comme Avignon pour le théâtre.
      C’est triste, mais tant qu’ils laissent de la place à notre noble vape, je veux bien que les vilains pods payent cet event !

      • je suis un fan de dicodes :) j ai un vieux pipeline, mon preferé, maxi 20 watts et malheureusement sans pole a ressort, donc pas toujours flush. et le seul tub regule’ trouvé depuis est un ehpro101. Si quelqu un a des idees de tube electro en taille et prix presques raisonnables, je suis preneur :)

      • Le Tesla punk est chouette mais il est très gros. Le Uwell Nunchaku 2 Mod a l’air sympa mais peut-être un peu trop original. Le Rincoe Mechman 80W Mod semble bien cool et se trouve pour pas trop cher. Voilà pour le peu que j’ai repéré…

  4. Comme j’en parlais sur un autre post, c’est chez SX mini qu’est l’innovation de la rentrée selon moi avec le squonke automatique. Avec la bien nommé SX Auto et la X Class.
    Et ce nouveaux concept, le monolithe de Kubrick chauffant :scratch:
    https://www.vapodistri.com/fr/ncr-new-concept-rda.html
    Les étoiles n’étaient peut être pas alignés pour cette edition du Vapexpo avec un vide technologique et une actu tourmenté? :unsure:

  5. Dès que les gros sous s’en mêlent, tout se pourrit… Étrange oui ces pods jetables quand on nous bassine d’écologie sur tous les médias. Je me berce peut-être d’illusions mais je pense qu’il reste beaucoup à inventer dans le domaine de la vape : d’abord n’y aurait-il pas moyen de vaper sur d’autres bases que PG/VG ? D’autres façons de chauffer le liquide, qui préserveraient mieux les saveurs, encrasseraient moins ? Des liquides certifiés peu encrassants – j’ai été stupéfaite de constater que certains liquides gourmands 814 fusillaient les résistances en un seul tank, heureusement que le Revvo m’a permis de les vaper sans me ruiner ! Et tout le domaine de la réduction des risques, c’est pourtant au coeur de l’actualité et la raison d’être de la vape non ? La plupart des marques mettent en avant la puissance, les gros nuages, des trucs de kéké en mal de virilité, des trucs pour se faire remarquer, et que dire de ces horribles coloris de plus en plus criards ! Mais je suppose que c’est ce qui fait vendre, sinon les fabricants auraient déjà changé leur fusil d’épaule. Dans mon entourage, les vapoteurs veulent du simple et du pratique, du rapide. Je constate aussi que pour la plupart des ados avec qui je travaille, mon matériel de vape demande trop de connaissance technique, trop d’entretien et est trop fragile. Pour tous ceux qui veulent pas “se prendre la tête” comme ils disent, les pods et les AIO sont plus adaptés. Mais si les pods non rechargeables sont mis en avant, c’est probablement parce que c’est ce qui rapporte le plus !

  6. Alien la marie, il reste surement plein a faire pour la vape :)
    ne serait ce que pour l ecologie dont on nous sature …
    la EC impose des bouteilles de 10ml jetables pour la nicotine au lieu d une fiole de 100 ml en verre et le parlement vote un texte sur les plastiques a usage unique …
    La derniere nouveaute est le pod non reutilisable, souvent en plastique, non recyclable.
    Les resistances sont en multimateriaux et non totalement recyclables.
    cote energie, un avp de marque Va**so torche un akku exactement 30% plus vite que mon chipset allemand favori … :wacko:

    Bref, y a du boulot !! :scratch:

    • Ah d’accord, mes 2 boxes double accus (As**re et Tes***ig) pompent beaucoup plus sur un des accus, au “battery weak” l’autre sort encore chargé à 80%. Quand j’y pense je les intervertis à 1/4 de décharge.. enfin, en théorie, parce que même celle qui a un témoin pour chaque batterie est inexacte ! Donc il y a mieux, cet aspect est rarement évoqué. Je me demandais si c’est pareil avec les box à accus en série, parait qu’on a une autonomie bien meilleure ? C’est du high-end 5 x plus cher ce fabricant teuton, je le trouve pas sur le web ?

      • À mon (humble) avis, la longévité d’un accu ou d’une paire d’accus dans une box électronique dépend essentiellement du chipset… Certains circuits sont efficaces, d’autres moins, les meilleurs sont souvent les plus chers mais il y a des exceptions comme chez Asmodus ou TeslaCigs où l’on a su, du moins sur les modèles que je connais, faire propre pour pas trop cher. À l’inverse, Dovpo nous a collé une vraie bouse sur sa Topside 21700 au demeurant fort séduisante par ailleurs.
        Une box série dispose d’exactement la même quantité de courant à fournir qu’une box parallèle, c’est juste la manière de délivrer ce courant qui change. En série c’est explosif et rapide, en parallèle lent et mesuré. En vape normale, disons 30 watts sur 0,5 ohm, une box série passe son temps à réduire le courant naturellement émis par les accus, une box parallèle s’épuise à trouver des magouilles pour donner plus que les accus peuvent produire. Il y a mille et une solutions pour réduire ou augmenter un courant électrique, il est peut-être plus facile de “downstepper” que de “booster” donc les boxes séries auraient peut-être un léger avantage en terme de qualité du signal. Dans tous les cas, la box sera d’autant meilleure que l’algorithme choisi sera bon (cher ?) et là oui, les Dicodes, Yihi, Evolv, etc tiennent largement le haut du pavé !
        Les produits Dicodes se trouvent en Allemagne ou aux States sous ce nom, plutôt en tant que Pipe-line chez nous. Ce sont les mêmes produits, faut compter 230 boules pour une box mais je pense qu’elles sont vraiment au top à tous les niveaux. Leurs perfs annoncées peuvent surprendre car pour ce prix exorbitant, une simple 18650 donnera 40 watts max et une 26650 60 ou 70 watts alors que le moindre assembleur chinois promettra le double pour dix fois moins cher. L’un ment, l’autre non…
        Une décharge asymétrique dans une box double accus est un signe pathologique, ce n’est absolument pas normal… Soit il y a un défaut dans la box mais cela paraîtrait étrange que tes deux boxes souffrent du même mal, soit les accus sont foireux mais cela paraîtrait également étrange que tes deux paires d’accus présentent le même défaut… Est-tu sûre de ton chargeur ?

  7. Mais non, c’est l’économique Golisi S4 Smart acquis suite à un article de Jib, et c’est vrai que bizarrement, si je bouge un peu les accus dans les berceaux bing le voltage affiché grimpe mais parfois de 50 % ! Je commençais à me dire que c’est pas normal un accu tout faiblard soi-disant à 80%… J’avais pas pensé à çà… J’ai aussi remarqué qu’affichés à 100% ils sont quand même tièdes, avec le Xtar c’est froid chargé. Bon j’arrête de tripatouiller mes accus pour aller plus vite et on verra.. La paire d’accus tient plus longtemps avec la Tesla en effet, sinon niveau puissance j’ai assez, c’est en mono-accu que çà patine ou décharge trop vite, même et surtout en 26650. Çà m’a gonflé les 100w annoncé de l’Aegis, alors qu’à 30 w déjà l’accu fait pas long feu ! Dire qu’il est sorti en “Solo 18650 100w”…

  8. Ma parole tu dors pas toi non plus ? Moi c’est normal, je bosse.. J’ai lu quelque part que l’effet mémoire subsiste encore mais très atténué. Je suis partagée, un accu chargé partiellement tient moins longtemps dans la box, mes 1ers accus fonctionnent toujours bien que longtemps chargés à fond – sauf un mis au tri cause décharge hyper rapide, et les accus toujours chargés partiellement me paraissent s’user assez vite quand même, alors je suis en train de tenter quelques charges totales pour voir si çà les rebooste.

Laisser un commentaire

Test du surprenant VooPoo Vinci Mod Pod.

Fabrication de la Mech Squonker Duo, box ultra-compacte!