in

J'adoreJ'adore MerciMerci

Valkyrie XL (Vaperz Cloud) : le patron

Actuellement, ma vape se résume à ça :
– Je n’aime pas les RTA top airflow, je leur préfère largement les bottom airflow.
– De toute façon, j’ai foutu au placard tous mes RTA.
– Je ne vape plus que sur drippers, de 25mm maximum.

C’est donc, en toute logique, que nous allons causer aujourd’hui du Valkyrie XL, le dernier RTA de Vaperz Cloud. Paye ta cohérence, ouais je sais ! :wacko:

En fait, c’est juste que j’ai beau globalement vaper sur d’excellents matos, j’ai toujours besoin de continuer à découvrir des choses, trouver « d’autres manières de vaper ». Histoire de varier les plaisirs et de ne pas sombrer dans la routine.
Or jusqu’à présent, 35mm, c’était mon record en diamètre d’ato, avec le Ragnar de Steam Crave. En y repensant, c’était vraiment cool, la vape en Ragnar… Malheureusement, ça n’avait pas duré bien longtemps, la faute à des joints vraiment tout pourris qui bloquaient littéralement les différentes bagues de l’ato, rendant ainsi l’expérience de vape particulièrement désagréable.

Ayant le sentiment diffus que j’avais abandonné trop tôt un créneau de vape intéressant, j’ai donc voulu renouer avec les gros atos, avec l’objectif bien défini de comprendre « comment on vape » avec ce genre d’engins taillés pour la grosse vape. Oui parce que le Valkyrie XL est ce qui se fait de plus gros aujourd’hui sur le marché : 40mm de diamètre !

Pour bien situer les choses, rien de tel qu’une petite photo de famille.

De gauche à droite, on a le Sith (24mm), le Asgard mini (25mm), le Asgard (30mm) et donc, le Valkyrie XL (40mm)).
On voit bien la différence et on se doute bien que les ressentis vapistiques seront très différents d’un ato à l’autre. Mais surtout, et c’est ce qui m’intéresse ici, que la manière de mettre en œuvre ces différents bouzins pour en tirer la quintessence sera elle aussi différente. Mais avant de voir tout ça, commençons par un rapide tour du propriétaire.

 

Zoom sur le Valky XL

Bon, on va essayer de ne pas trop s’attarder sur l’ato en lui-même, car de toute façon, il n’y a aucun scoop ici : le Valky XL est un RTA top airflow de 40mm de diamètre, conçu à peu près comme tous les atos top airflows.

Le remplissage du tank se fait par le haut, avec un top-cap ¼ de tour.

Il y a beau n’y avoir que peu de prise pour saisir le top-cap, la manœuvre se fait sans problème, laissant ensuite apparaitre 2 haricots de remplissage qui ne sont vraiment pas énormes. On aurait pu s’attendre à plus gros, là ils sont au format chubby gorilla si on ne veut pas en foutre partout.

Un petit mot sur le drip-tip, c’est à savoir : il est propriétaire. Et présente les specs suivantes : 15mm de diamètre interne, pour 25mm de diamètre externe ! Autrement dit, il faut avoir une bouche à pipe…

Prenez un ato de 25mm et fourrez-vous-le entre les lèvres : vous verrez que ce n’est pas hyper confort… Faudra donc s’habituer et faire avec, car Vaperz Cloud n’a pas prévu d’adaptateur 810, ce qui est tout de même un peu regrettable. Fin de la parenthèse.

Lorsqu’on dévisse les 2 vis à tête plate du top tank, on peut ôter le plafond du tank et voir comment sont foutues les entrées d’air.

Le flux entre dans l’ato par les 66 petits trous de la bague d’airflow, puis descend vers les coils en passant par les gros orifices situés en périphérie de la cheminée. Évidemment, inutile de dire qu’avec de telles entrées d’air, le Valky XL propose un tirage très aérien en full open, tout en étant très smooth comme sur tous les atos Vaperz Cloud. Évidemment aussi, on peut réduire le tirage grâce à la bague d’airflow, qui s’avère être merveilleusement souple.

On peut d’ailleurs extraire cette bague d’airflow, pour un nettoyage complet de l’ato, ce qui est un excellent point.

Lorsqu’on dévisse le tank, on se retrouve avec une chambre d’atomisation dotée de 2 énormes manches à air.

Comme dit plus haut, le Valky XL est construit comme tous les atos top airflow, avec un système de double cloche.
On peut donc extraire la chambre d’atomisation.

En rouge, c’est l’une des 2 manches à air, tout le monde l’aura compris.
Au global, on a donc une partie haute d’atomiseur constituée de 2 pièces principales.

À gauche le tank, et à droite la chambre d’atomisation à proprement parler. Cette chambre vient évidemment se placer sur le plateau, en position unique.

Et voilà pour l’ato ! Allez, on enchaîne tout de suite sur le deck.

 

Plateau et montage du Valky XL

Le voici.

C’est un postless classique, avec de larges niches à coton (en vert) et de bonnes arrivées de liquide (en violet).
En rouge, c’est l’emplacement des manches à air. Les possesseurs du Valkyrie RTA « normal » (30mm) auront tout de suite remarqué que sur ce Valky XL, la chambre d’atomisation est différente : tout en métal, elle n’est plus en ultem. Et surtout, elle n’est pas usinée pareil : sur le 30mm, le flux d’air tape les coils latéralement. Ici, le système de manches à air fait que le flux descend tout au fond du deck, est redirigé vers le centre, pour finalement aller taper les coils par le dessous. Le Valky XL est donc un RTA top-bottom-airflow. Comprenne qui pourra !

Bien, et maintenant, intéressons-nous à la marque en orange : l’entre-axe des plots de montage est de 11mm (!!), ce qui veut dire qu’on n’aura pas d’autre choix que d’installer des coils très larges (de 8 à 14mm, pour être précis).

En soit, la mise en place des bobines est un jeu d’enfant, tant l’espace de travail est confortable.

On coupe les pattes des coils à 5.5mm ou 6mm, on plante dans le deck et c’est réglé.

Ensuite, on centre bien les coils par rapport à l’énorme arrivée d’air centrale. Et on passe au cotonnage.

Là, le principe est le même que sur les atos Steam Crave genre Meson etc… : les niches à coton doivent être bien remplies sans que la fibre soit tassée.

Mais surtout, il faut faire en sorte que les mèches n’aillent pas tout-à-fait au fond des niches, pour ne pas trop obturer les arrivées de liquide et que l’irrigation du coton puisse se faire de manière optimale. On coupe donc les moustaches légèrement moins large que le plateau.

Puis personnellement, je recoupe très légèrement en biseau le bout des mèches.

Et voilà pour la mise en œuvre ! En soit, vraiment rien de sorcier. Seulement voilà…

 

La vape très particulière du Valky XL

… Quand on prend un ato de 40mm, il faut évidemment s’attendre à une nouvelle expérience de vape. Moi, j’me suis pointé au rendez-vous avec mes petites habitudes de vapoto 24 ou 25mm et, sans surprise, j’ai été franchement déçu par les résultats procurés par le Valky XL.

Bien sûr, j’ai capté assez vite qu’il fallait adapter le diamètre des coils : 1) à l’énorme volume de la chambre d’atomisation (5.4 cm3). 2) à l’énorme quantité d’air du bouzin. 3) à l’énorme diamètre de la cheminée (12mm).
Alors j’ai tout de suite opté pour des coils tournés sur axe de 35, ce qui est le bon choix.
En revanche, j’ai galéré avant de trouver le bon câble, et c’est peu de le dire ! J’ai d’abord tenté un Fused Clapton 2*26/36 de 8 spires. C’était pas mal pour un premier montage, avec un volume de vapeur complètement ouf (du jamais vu, vraiment) et des saveurs correctes, quoique quand même assez brouillonnes.

Ensuite, j’ai tenté tout un tas de trucs dont je ne me souviens pas exactement, mais c’était des coils de 5 ou 6 spires sur axe de 35. J’ai alterné entre Ni80 et Ni90 pour la réactivité, entre la taille des âmes (26 et 27Ga), mais toujours sur des Alien 3 âmes.
À chaque fois, la même constante : un volume de vapeur hors norme et une très chouette densité en bouche. Mais une saturation des arômes aléatoire, variable en fonction des coils installés. Et surtout, une précision de rendu correcte mais assez bof, loin de ce que procurent les meilleurs RDA 25mm. Donc voilà, j’ai longtemps cru que ce genre de gros mastodontes d’atos n’était bon qu’à amuser la galerie lors de soirées entre potes et, pour un maniaque de la précision de rendu comme moi, ce n’était juste pas possible.

Clairement, il me fallait encore…

 

… Dompter la bête !  

Alors je suis parti à la pêche aux infos et demandé de l’aide à des habituées de la grosse vape : Isa et Élo, de Kosmo Coils. Ce qui est top avec elles, c’est qu’elles ont tous les atos à la maison et qu’elles sont vraiment de bon conseil.

Isa m’a indiqué un Alien Ni90 3×28/36, 6 spires sur axe de 35, stabilisé à 0.14 Ohm. À 120 watts, la vape a alors révélé un très bel équilibre d’ensemble entre volume/saturation/précision de rendu.
Quant à Élo, elle m’a conseillé un Alien spécial « stacked » : un 3*29/38 full Ni80, 8 spires sur axe de 35.
Bon moi, je n’avais pas préparé suffisamment de longueur, ce qui fait que je n’ai pu confectionner que 7 spires, avec un dual coil stabilisé à 0.31 ohm. Et là, bingo : le Valky XL a changé radicalement. Toujours à 120 watts, la vape est cette fois-ci aux p’tits oignons ! Je le répète, le volume de vapeur est ahurissant : en 4 barres, on ne voit absolument plus rien dans le salon et le détecteur de fumée s’est mis à gueuler !! :yahoo: La texture de vape est onctueuse et bien dense, et la précision enfin au rendez-vous : l’équilibre de jus relativement complexes comme un Mexican Fried Ice Cream est bien respecté, tout y est. :good:

Le Valky XL délivre une énorme vape, mais attention, pas une vape nerveuse et teigneuse comme le font des 25mm. Non là, il se dégage du bouzin une sensation de force tranquille et de très grande stabilité. Une vape de daron, en quelque sorte. Tiède, calme (oui oui, à 120 watts, la vape reste vraiment calme !), sereine et pleine de charisme, qui en impose sans passer en force. La classe, quoi. B-)

 

Au final…

Le Valky XL s’adresse à tous ceux qui souhaitent vaper « autrement » et connaître une nouvelle expérience de vape : c’est très différent d’un 24, 25 ou même 30mm. Il me reste encore pas mal de choses à affiner, mais la clé de ces gros lourdauds d’atos semble être là : pour tirer la quintessence de ce genre d’engins, il faut utiliser des câbles complexes aux âmes plutôt fines, multiplier le nombre de spires et tortillonner sur axe de 35 voire 40.
Bien sûr, il y a quand même un certain prix à payer : le drip-tip propriétaire est vraiment particulier et la conso, on en parle de la conso ? Les 9ml du tank descendent vite, très vite même. Mais bon, en dehors de ça, l’ato est quali à tous les niveaux et vraiment cool pour une session vape sédentaire qui sort de l’ordinaire.

Sur ce, bonne vape de daron à toutes et tous, en Valky XL RTA.  :bye:
Et joyeuses fêtes de fin d’année à tous les pirates ! :-)

Ecrit par Clandestino

Passager clandestin du Navire pendant des années, les rats ont failli avoir ma peau dans les soutes, alors j'ai dû quitter ma planque. Mais maintenant que je suis à découvert, pas le choix, je vais filer un petit coup de main à l'équipage, en toute subjectivité bien-sûr. Pas envie de finir balancé aux requins... Loin d'avoir l'expérience et la roublardise des vieux loups de mer qui sévissent sur ce rafiot, je vais humblement commencer par aller frotter le pont, histoire de pas faire de vagues.

67 Comments

Laisser un commentaire
  1. Mon chère Cland tu croyais probablement que j’allais rebondir sur, je cite « la bouche pipe » ou encore « les abricots à remplir ». Et bien non, c’est bien mal me connaître. En revanche que tu appelles ta femme « alarme incendie » qui s’est mise à gueuler est inacceptable. C’est pas ça qui va redorer le blason de la vape en ce moment. Même si Marlène n’est plus là, c’est pas le moment de se relâcher mon p’tit.
    Hop hop hop on se remet au mtl on reprend la bouche en cul de poule et on rigole quand on te l’aura autorisé. Parce qu’avec ce qui nous arrive l’année prochaine, un engin qui consomme du 6litres aux 100 va falloir faire des choix 😂
    Sinon? Encore une belle revue de ta part dont on ne se lasse pas. Bravo l’ami et joyeuses fêtes à tous. :heart:

    • Bien le bonsoir et merci pour cette revue ! C’était un plaisir de la lire en vapant avec le petit frère !
      Je confirme pour la bouche à pipe ! Au même titre que pour l’équilibre des arômes et la belle quantité de vapeur. Mais 40mm c’est balèze ! Lorsque je l’ai testé avec la HOG dna 400, je me suis imaginé avoir la bistouquette à robocop en les mains. Le drip tip est énorme, il faut vraiment s’adapter à ce type de vape.
      Merci encore pour cette revue qui va certainement me convaincre de prendre ce bouzin ! Et de trouver une box qui va bien.
      Une belle soirée à tous, et une bonne vape bien savoureuse !

    • Salut Taz,
      Merci à toi pr ce retour :good:
      Sûr que 40mm, faut déjà avoir une box pour accueillir le bouzin. Et que dans la poche d’un costard, ça le fait moyen… :wacko:
      La Titan visible dans la revue va bien au niveau des dimensions, mais beaucoup moins au niveau du signal qu’elle envoie, que je trouve vraiment trop mou… La dernière HoG n’est pas là pour rien, à mon avis. 😁
      Tu nous diras quoi, si tu prends ce Valky XL. :yes: :mail: Notamment un petit comparo avec le Valky 30mm (ou 25, je sais pas lequel tu as).

    • Ben merci à toi l’Taz :rose: ça fait toujours très plaisir de savoir que le temps qu’on a investi pour partager nos expériences a pu servir a quelqu’un. Et ça fait encore plus plaisir quand ce quelqu’un nous rend hommage comme tu l’as si gentiment fait :good:

    • J’ai parlé d’abricots moi?? :scratch: Nan, j’crois pas! 😁
      Ahahah, sacré Ez’, jamais le dernier quand il s’agit de chutes de reins… :yahoo:

      Sinon ouais, t’as raison, la conso est assez ouf. De là à revenir en MTL, je sais pas. J’ai retenté qq barres hier pour voir, Ben tu veux que j’te dise? Je ne sentais rien :wacko: 😨

    • Ah oui j’ai lu abricot en lieu est place de haricots. Tu sais ce que sait en vieillissant…🤣
      Je ne sais pas si il écoute la valkyrie? Moi je suis plus vache qui rie. Mais c’est un bouzin à mettre sous le sapin du Bruce ça. :yes:

    • Salut Clandestino est merci pour ta réponse !
      Pour éclaircir la chose, je suis sur le Valky en 30 mm, monté sur la Cthylla de Deathwish Modz. Comme coils, est montée une paire d’alien ni90 stabilisée à 0.10 ohms. Et franchement, en envoie pas mal ! Mais je trouve que les arômes sont trop saturés, et je pense sérieusement à tester un autre montage.
      Etant novice et en plein apprentissage car seulement dans la vape depuis 6 mois, je suis dans l’incapacité de donner davantage de détails sur la composition des coils, qui viennent de chez Crazy Fab.
      Je tiens au passage à vous remercier, toi, le Cap’s, Nesquick, Bruce l’Air, Mexicano, Ubique (Luky Luke si j’ai bien suivi ?) et tous les autres contributeurs (pardon si j’en oublie) pour la qualité de vos revues, explications et échanges ! La vape et un domaine compliqué, mais grâce à vous, j’évolue petit à petit et espère faire mes coils très prochainement, sans parler de les builder évidemment.
      Merci à vous !
      Je ne manquerai pas de faire mon petit retour si jamais je prend le grand frère avec la box qui va bien

    • Re Taz,
      Oui, ce que dit le Bruce est tout à fait vrai : ça fait vachement plaiz quand un vapoto laisse un petit mot sympa sur une revue qu’on a mis des plombes à produire. :-)
      Valky 30 vissé sur Cthylla, au bout de 6 mois de vape ? Ben je vois que tu n’as pas perdu de temps !! :good:
      Alien Ni90 à 0.10 Ohm ? Tu dois probablement être sur des 3×27/36 (6 spires). Bon, on ne va pas aller trop vite, mais comme tu as l’air de t’intéresser aux arcanes du reconstructible, je ne peux que t’encourager à t’intéresser de plus près aux câbles que tu installes dans tes atos car, tu le verras à l’usage, les coils font plus de 50% du boulot. Et peuvent te changer le rendu d’un ato, du tout au tout en fonction de ce que tu installes.
      Pour ton Valky, si tu trouves les arômes un peu trop saturés avec des Alien, peut-être que tu peux tester des Fused clapton, plus calmes.

      En tout cas, merci encore d’être sorti des cales du Navire, c’est rare. Mais c’est le meilleur moyen pour apprendre plus vite, plutôt que tout seul dans son coin. Installe-toi confortablement, demande au Cap’s si y’a pas une cabine libre au fond du couloir, et nous ce sera un plaisir d’échanger avec toi. ;-) :bye:

    • Mais même pas, mon Ez’… Le Bruce a changé, il ne vape plus sur des gros DL de bourrin comme avant.
      Ralala, la vieillerie est vraiment un naufrage, ma p’tite dame…. :wacko: :wacko: :cry:

  2. Merci pour ce beau retour sur ce gros lourdeau!
    Sûr qu’il ne sera pas utilisé par grand nombre de vapoteurs, ni même beaucoup vendu, mais c’est intéressant. :good:
    Vu la conso de ces énormes machines à vapeur, le DIY est obligatoire et il faudra en profiter tant que cela sera encore possible…
    Je pense que 2024 sera plutôt orienté à l’inverse, si la nouvelle TPD est appliqué et que les fioles nous couteront bien plus cher que les paquets de clopes. :whistle:

    • Voilà c’est ça, faut en profiter tant que le DIY est encore abordable… Boarf, au pire, il sera sympa comme cale-livres sur une étagère. 😂

  3. merci du retour cland un belle ato digne d’un v8 il y a quelques temps je me serais balader sans problème avrc ce genre de set-up mais aujourd’hui c’est plus possible vu la gueule des gens quand tu renvoi la fumée avec un simple ato la il te saute dessus

    • Bah, le regard des gens…, ça fait longtemps que j’en ai plus rien à foutre! Surtout si ça vient de gens qui vapent en puffs, qui continuent à cloper ou, pire, qui ne vapent pas mais qui ont entendu à la télé que la « Vape c’est mal »… 🤦‍♂️🖕

  4. M’ouais, si je résume bien :
    – Un très gros bébé qu’il faut monter avec du fil barbelé, cotonner avec son édredon et, pour l’alimenter pour la journée, prévoir une sacoche pouvant contenir une fiole de 1 litre de juice.
    – Question physique, pour manipuler le setup, il ne faut pas souffrir d’atrophie musculaire ou d’arthrose.
    – Sa vape est prohibée devant un écran, dans une voiture… Et je dirais même chez soi au risque qu’un voisin appelle les pompiers en apercevant la fumée d’échapper.

    Sans dec, j’aime bien les gros bébés tout joufflus mais à condition qu’ils aient un plateau respectant les normes d’un 24 ou 25mm de diamètre. Moi, les atos qui obligent à tourner ses coils pendant 25 tours sur un manche de pioche, ou d’aller chercher des ressorts d’amortisseurs dans une démolition pour avoir du pré-build, très peu pour moi! Et ce, même si l’ato est splendide et qu’il envoie les meilleurs saveurs du marché.
    Sinon, très chouette revue mon Cland’s :good: :good: :good:

    • Salut Bruce L’Air,
      Avec grand plaisir ! Quand c’est de la crotte, il faut le dire, mais quand c’est bien, faut aussi le dire !
      Surtout que, quand on commence la vape en vue de se sevrer de la tueuse, on va dans des boutiques qui, pour celles que je connais, ont des connaissances limitées lorsqu’il s’agit de pousser la chose et de se diriger vers de nouveaux horizons vapistiques. Et c’est franchement dommage car le pauvre Gus à qui les clearo et les box traditionnelles ne suffisent plus, ne saura pas forcément ou n’aura pas l’envie de persévérer pour découvrir ce merveilleux monde qu’est celui de la vape.
      Si je peux contribuer à ma façon, et mes maigres connaissances, ça sera avec plaisir !

    • Ahhhh les boutiques, m’en parle pas. Quand tu vas chez un boucher qui ne sais pas t’expliquer la différence entre de la viande de bœuf et de la viande de porc, tu tournes les talons face à son incompétence et tu prends tes jambes à ton cou peur que le gars t’empoisonne. Ben, c’est le ressenti que j’ai eu dans toutes les boutiques vape dans lesquelles j’ai foutu les pieds. M’est avis que l’incompétence est de rigueur pour se faire engager dans ce domaine.

    • Mdrrrr mon Bruce !
      En fait t’es pas de Bruxelles, tu nous balades depuis le début… Nan, toi tu ne peux qu’être de Marseille, c’est sûr !! :yahoo:
      J’adore ton phrasé imagé. :heart:

      Un gros ato en diamètre, mais avec un mini deck ? Mmmm, ouais, les steam Crave quoi….
      Ben chez Vaperz Cloud, ils vont au bout des choses, à fond. Moi c’est exactement ce que j’étais venu chercher en prenant ce Valky XL : une autre manière de vaper. Avec une mise en oeuvre différente.
      Nan parce que si c’est pour rester comme d’habitude avec des coils axe 30 de 5 ou 6 spires, ben ça sert clairement à rien de prendre un 40mm.
      Après en ce qui concerne les coils, ben tu vois j’ai été plutôt surpris : au départ je pensais qu’avec une telle aération et une telle chambre d’atomisation, il fallait prendre des gros câbles complexes bien calorifiques, pour compenser. Mais en faisant ça, la vape était vraiment chaude (trop) et les saveurs un peu broyées.
      En fait, c’est l’inverse : il faut prendre des cables relativement fins (autrement dit, surtout pas du barbelé !), et fabriquer une grosse surface de chauffe en augmentant le nombre de spires (et la valeur ohmique). Là tu peux balancer les watts et obtenir une vraie grosse vape hyper dense et bien savoureuse. :yes:
      Après, je comprends très bien que ça soit pas ton délire. Chacun sa vape, comme dirait l’autre. :yes:

  5. Complètement d’accord avec toi ! Je recherchais juste un pod, petit, discret. Et un type, qui, malheureusement pour les nouveaux capotes, a ouvert une boutique. Mais il ne savait pas ce qu’est un pod… ça craint !!
    Alors pour se mettre au reconstrutible c’est compliqué. Comment faire pour démocratiser tout ça ?

    • Démocratiser quoi? La compétence, l’intérêt, la connaissance,…? T’as combien de vie devant toi pour y arriver?

    • Je vois. Et puis une boîte de 5 résistances doit coûter quoi, 15/20 balles ? C’est certain que c’est plus rentable… facile à poser, rien d’autre à faire que de laisser imbiber. Peu de choses à expliquer et à montrer.
      Une vie ne suffira pas à changer les mentalités ! On est d’accord !

    • Un mec qui ouvre un shop de vape, mais qui ne vend pas de pods ???? Alors là…. j’en reviens pas !
      Du coup il vend quoi, à part des puffs et des clearos ?

      En tout cas, c’est clair que la plupart des shops physiques n’ont pas pour but de vendre du reconstructible. Mais faut se mettre à leur place aussi : ils sont là pour faire du chiffre avant tout. Et pour faire du chiffre, ils vendent ce que les gens demandent : du rapide, du facile, du plug and play. Et tant pis si niveau qualité, c’est d’la daube.
      En général, personne n’a envie de se faire ièch à rouler soi-même sa résistance. Même les vapotos reconstructibles, pr la majorité, préfèrent raquer à prix d’or une boîte de coils industriels ou, au mieux, de builder… La vape bricolo, c’est d’un autre âge, c’est has been… Rah les cons, si ils savaient…

      N’empêche que pour en revenir aux shops… ben des fois on a quand même des petites surprises. Y’en a un qui a ouvert assez récemment dans mon petit village de 3000 habitants. À la base, j’y suis entré pour retirer un Mondial Relay. Et puis une fois à l’intérieur, j’ai pas pu m’empecher d’éplucher les présentoirs, par curiosité. Ben y’avait quand même qq trucs sympa, genre la M200 de Lost Vape (que j’ai testée, du coup), la grosse Geek Vape dual 21700… Et quelle n’a pas été ma surprise quand, tout au fond d’une étagère, je suis tombé sur des coils VapExtreme, des Dead Rabbit V3 RDA et, improbable mais vrai, un Arcane XIII RDA !!! :yes: Je suis tombé sur le cul, tellement je ne m’attendais pas à ça ! Un dripper aussi confidentiel, dans le fin fond de mon village…. Aucune chance qu’il en vende un un jour, tant je n’ai jamais croisé dans la rue le moindre vapoto sur reconstructible….

    • Le shop dont tu parles, Clandestino, est effectivement une belle surprise ! Ça fait plaisir !
      La grosse Geek Vape dont tu parles est la L200 Classic ? Je l’ai, elle est massive mais robuste !
      Pour ma part, je suis passé au reconstructible en 1 mois, et au méca en 2 mois. Mais je n’ai aucun mérite, la loi d’ohm est quelque chose que je connais très bien. Du coup, mon premier tube est le prey avec le suprême V3, l’aromatiser plus V3 avec la Odin. Le cherchais le GG4vs, testé sur le navire, en vain. J’ai ensuite pris la saga mini, avec le Fury. Ça envoie un lourd un mod méca en série ! De gros nuages de porkasse !!! J’adore !!! Du coup j’ai trouvé d’occasion le mod reborn Xxx et son stack sur lequel je met le plus V3. Et la, sa tabasse ! Le kiff ! Du coup, le profile X monté en mesh est maintenant sur le prey, et le suprême V3 est sur la Clutch X18.
      Est ensuite venu un Lavergne avec le dreadnougth V2. Plutôt sympa cet ato, mais pour moi il s’agit plutôt d’un rdl.
      Et enfin le Valky en 30 avec la Cthylla.
      Ça devient une vrai passion !
      Une fois de plus et en grande partie grâce au navire.
      Merci les gars !

    • Oui c’est bien la L200 qu’il vendait dans son shop, en blanche elle est vraiment belle. Mais massive, ouais, c’est peu de le dire!!
      En tout cas Oui, c’était une bonne surprise ce shop, et je sais que si un jour j’me retrouve en galère de qqch, ils seront là pr me dépanner 1L de base ou du coton, ce qui est déjà très bien.

      Joli matos que celui que tu t’es procuré !
      Mais dis-moi, ton Fury RTA là (mon all day actuellement, une putain de DIN-GUE-RIE ce RTA!!!! :heart: :heart: :heart: ), tu le vapes en méca série??? Et si Oui, avec quels coils? (Tu vois, on y vient… ;-) )

  6. Le pire c’est justement qu’il en avait des pods !! Je ne sais pas de quelle planète il vient ce mec, mais on dirait qu’il a ouvert sa boutique juste pour passer le temps ! En espérant qu’il conseille bien les nouveaux vapotos (et pas capotes comme le correcteur la dit !)
    Il est certain qu’un shop est là pour faire de l’oseille, mais pour moi, sans parler de passer des heures à expliquer le pourquoi du comment par rapport aux différents coils, pas un shop n’a pu aider à faire le premier montage. Pour dire, j’avais pris le profile X dans un shop très connu. Déjà, elle s’y est reprise à 3 fois pour le cotonnage… et encore, je prenais des dry hits une fois chez moi. C’est pas normal !
    Et puis, en cherchant sur internet, je suis tombé sur le navire, et tous vos précieux conseils ! Comme si la vrai vape (sans dénigrer tout le reste) était un sujet venu d’un autre monde

    • Ton parcours vapistique pour la compréhension de la vape est, malheureusement, que trop souvent légion. Les gérants des boutiques n’en n’ont que faire de l’aspect « substitution à la tueuse blanche ». Nan, comme pour beaucoup de business, il n’y a que le profit qui compte.
      Comme pour toi, seules mes compétences techniques et quelques infos glanées à qauche, à droite m’ont permis de bien maîtriser la vape. La vape ne fonctionnant que sous le coup des lois de la physique : loi d’Ohm, principe des vases communicants, capillarité, différence de pression, dispersion des calories,… , il ne nous est pas difficile, pour nous les techniciens, de vite en capter toutes les subtilités. Mais,… tout le monde n’est pas technicien et n’a pas ses facultés d’analyse et de compréhension. Mais bon, tout ceci n’est valable que pour la maîtrise du reconstructible.
      Je ne compte plus le nombre d’anciens nouveaux (c’est beau ça, hein?) vape-potos que j’ai du reconvertir à la vape tant ils avaient vite laissé tomber leur premier setup conseillé en boutique. Un jour, je me suis énervé et ai débarqué dans une boutique qui avait, comme premier setup (hyper important pour un fumeur qui essaie d’arrêter la tueuse blanche) conseillé, non, vendu un véritable matos de merde : clearo hyper DL reconnu pour pisser de tous les côtés fonctionnant avec des résistances ayant besoin d’une puissance de 80 W et,… une box à accus propriétaire ne pouvant fournir qu’une puissance max de 60W. Box de 22mm de diamètre et clearo de 25mm. Le tout pour un fumeur au profil vapistique RDL à MTL. Je te passe les détails de ma gueulante que j’ai choisi de faire un jour où la boutique était bondée. Le boss ne savait plus où se cacher et n’a, en aucune façon su contre carrer mes arguments. La seule réflexion qu’il a osé me faire, c’est : quand tu vas acheter une bagnole, le vendeur n’est pas responsable de tes connaissances en mécanique et en conduite. Putain, là, le mec a compris qu’il devait vraiment la fermer sinon je passais au dessus du comptoir. Au final, le mec voulait me filer un bon d’achat pour mon vape-poto. Jamais! Il ne laissera un sous dans ta boutique de voleur, mec. Tu rembourses, point à la ligne. Chose qu’il a fait.
      Mon pote m’a filé sa thune, je lui ai commandé tout le matos nécessaire à sa bonne transaction vers la vape. Au final, il a lâché la clope pour la vape. Puis après plusieurs années de vape, il a lâché la vape pour une vie sans addiction.
      Les boutiques ne réalisent vraiment pas l’importance de leur maillon dans la lutte contre l’addiction au tabac.

  7. La première boutique vers laquelle je me suis dirigé lorsque j’ai du, à cause de soucis de santé, me mettre pour de bon à la vape (sans compter les 2 fois précédentes qui ont été un échec) a été nickel avec moi. Le matos me convenait très bien, j’étais parti sur le kit s100 de geek vape. Puis je leur ai pris une deuxième box, et un clearo rdl, puis quelques liquides de temps en temps. Et les 2 dernières où j’y suis retourné pour acheter de la nicotine pour mes DIY, je ne les intéressais plus… mais je ne leur en veux pas, car je connais l’être humain, et malgré ça, c’est quand même en partie grâce à eux que j’ai pu arrêter la tueuse, et je les en remercie.

    Heureusement que ton vape-poto pouvait compter sur toi ! Quel branleur ce vendeur ! Une honte ! Ils ont un rôle crucial dans leur profession, et ils s’en foute. Ça met les nerfs. Au moins, tu lui as dit ses 4 vérités ! C’est tout à ton honneur ! Bravo !
    Après, oui, tout le monde n’est pas technicien, mais la loi d’Ohm n’est pas hors de portée de celui qui ne la connais pas et qui percute un minimum. Sans parler de faire ces propres coils, on a quand même la chance d’avoir de bon builders en France, qui font de superbes coils et qui durent dans le temps, au contraire des grosses daubes de certains qui ne valent absolument même s’ils sont encore moins chers.
    Mais c’est vrai qu’il faut vraiment se donner les moyens pour arriver à comprendre le pourquoi du comment

    • Yo @Taz, pour discuter le bout de gras, je me souviens à mes début que le vocabulaire spécifique était un petit frein à la compréhension. Puis quand j’ai connu l’existence du reconstructible, du cloud chassing, je me suis moqué. Pensant que les mecs qui n’avait pu se mettre au tunning faute de moyen s’étaient mis à la vape et tunnaient leur e cig. Puis quand je m’y suis mis, je me suis moqué de moi même et de mes jugements. Je pense que quand tu es un peu technique et/ou manuel tu as plus de chance de te mettre au reconstructible. Et que cela devient une passion « saine » qui remplace et t’éloigne de la clope. L’un va avec l’autre, c’est en tout cas ainsi que je l’ai vécu. Bienvenue à toi et félicitations pour ton parcourt (éclair). :bye: :good:

  8. En fait, la vape ne me semble pas très différente de nombreux autres domaines : tu as la gamme Grand Public, qualitativement correcte globalement, qui s’adresse au commun des mortels.
    Puis il y a cette petite porte, presque cachée dans l’ombre au fond de la boutique, qui mène à tout un univers. Mais c’est pour les curieux. Ensuite comme le dit Ez’, il faut aussi avoir une certaine prédisposition pr les travaux manuels.
    Il y a donc d’emblée une sorte de double sélection qui s’opère. Seuls les plus motivés accèdent au reconstructible.
    Dans ce sens, ça ne me choque pas vraiment que les vendeurs en shop n’y connaissent rien et ne sachent pas faire un montage. J’veux dire, ils vendent le matos, c’est déjà pas mal. Ensuite, il y a tout ce qu’il faut sur Internet pour se renseigner et apprendre à vaper… Question de curiosité, encore… Et de motivation.

    • Après, en ce qui concerne les mecs qui te vendent de la merde en soutenant que « c’est le top », là c’est une autre histoire.
      Ce genre de logique est bizarre, car tout le monde sait qu’un client heureux est généralement un client fidèle. Ceux qui n’ont pas capté ça, c’est soit que c’est des abrutis finis, soit qu’ils sont implantés dans de grosses villes, ce qui fait qu’ils auront toujours suffisamment de trafic pour se permettre de faire du one shot.
      Moi dans les différents villages où j’ai habité, le Conseil client était aux petits oignons (pas hyper pointu non plus), parfois même trop : des fois, je venais juste pr acheter mes jus et ça dirait 2heures parce que devant moi, il y avait 1 ou 2 newbies auxquels la nana du shop expliquait tout!! :wacko:

  9. Arrrff la galère de coton, si ça arrive c’est pas cool ! Le fury est top ! Il est monté sur la saga mini, donc en série. Et comme coils, pour le taf, j’ai une paire de vap’extreme, Fused stacked, 2×28/36. Une fois rodé et cotonné, je suis à 0,35 ohm, accus vtc5a. C’est pas mal du tout !
    Sinon j’ai une paire d’aliens ni80, je suis à 0,28 ohm. La ça tabasse bien, c’est nickel ! Mais tirage tranquille par contre, manière de pas faire chauffer les accus et l’Ato. Tu l’as monté comment le tiens ?

    • En vrai, niveau coton ça va, j’ai refait le stock au black Friday, et j’ai tjs un paquet de puff entier (le japonais, pas les merdes jetables 😂) au cas où…
      Au pire, y’en a ici qui ont déjà essayé de vaper avec… du sopalin!! :wacko:
      https://danyvape.com/fiber-ncotton-la-fibre-de-la-vape/

      Pr le fury, j’ai pas testé 3000 montages, le premier a été le bon : 5 spires axe 30 d’alien 3*27Ni90 / 36Ni80. Stabilisé à 0.09.
      Vissé sur une invader 4x, ça envoie du bois :yes: :heart:

  10. Salut Ezequiel, et merci pour ton commentaire qui fait plaisir, et désolé de ne pas t’avoir cité plus haut. J’ai une mémoire de poisson et je sais que toi aussi t’es très impliqué dans le navire, merci !
    Pour continuer dans ton sens, je disais au début que la vape était complètement débile, que c’était remplacer une addiction par une autre, et qu’on ne savait pas ce qu’il y avait dedans ! Comme quoi, il n’y a que les cons qui ne changent pas d’avis ! Je vais pour ma part continuer d’assouvir ma soif de connaissances ! Et encore merci à toi !

  11. AVIS DE RECHERCHE
    Ouais mon Cland’s, je profite de ta revue pour glaner une info. Un pote a débarqué chez moi en me demandant de lui renseigner un bon RTA de 25mm (max), single coil, top-airflows et facile à monter. Les top-airflows n’ayant jamais fait partie de mes centres d’intérêt vapistique, j’en appelle à l’expérience de nos amis vape-potos du navire pour guider mon ami. Merci les potos :bye:

    • Pas de souci mon Bruce, on peut aussi profiter de ce billet pour causer fêtes de Noël si tu veux :wacko: : ça va, t’as fini tes achats? Et validé le menu de dimanche soir ainsi que le plan de table pour tes convives? :unsure:

      Nan sans dec’, pour résumer. : une de tes connaissances souhaite se mettre au reconstructible, mais comme il a deux mains gauches et que t’as pas envie qu’il t’appelle au milieu de la nuit pour te dire que son ato pisse de partout, tu l’as orienté vers un top airflow..
      De surcroît, si j’ai bien compris, ton vape poto souhaite avoir des super saveurs sur un ato single coil hyper aérien….
      Hum… Comment dire… :scratch: :whistle: :whistle: :whistle:

      RTA top airflow, pas ma came non plus, je vais pas pouvoir être d’une grande aide… Le Meson est top, pas si compliqué à mettre en oeuvre (y’a un tuto à part entière sur le Navire, c’est pas pour les chiens…), même si je confirme qu’il est assez restrictif (selon l’échelle officieuse du navire).

      Juste une question, comme ça : pourquoi il prend pas un clearo, ton pote? :unsure:

    • Nan, t’as rien compris. Mon pote vape depuis quelques années. Tant qu’il était sur Ammit 25, tout allait bien. Le jour où, setup perdu dans le sable des vacances, il a du remplacer son Ammit. Ammit qui n’est plus commercialisé et introuvable. Il s’est donc orienté vers des dual (pour respecter son besoin en matière de tirage) mais rien y fait. Soit ça pisse, soit dry-hits. Le cotonnage n’étant pas son fort, je lui vivement conseillé de revenir à un single (moins de coton à gérer). En fait non, je lui ai d’abord conseiller de passer au RDA mais rien y fait, il ne veut pas en entendre parler. Donc, je lui ai suggéré le retour au single et lui veut un top-airflows. M’est avis que c’est psychologique et se dit que ça n’aura pas de conséquences s’il est mal cotonné. Moi, je laisse croire les béguines, elles sont payées pour ça. Donc, il veut un RTA top-airflows single coil bien DL, facile à monter et de max 25mm. Nan, nan et nan, je ne vais pas perdre mon énergie à essayer de lui donner des cours de cotonnage, depuis le temps qu’il pratique le reconstructible, ça aurait déjà du percuter, et non, je ne perdrai pas mon temps à essayer de lui faire changer d’avis. Il veut, il veut et il veut ça. Donc, je fais ma part du taffe en demandant des avis sur ce type de matos pour le renseigner au mieux. Après, il se démerde avec son nouveau matos. Na!

      Pour le repas de Noël, c’était de l’oie farcie maison. Je dis bien c’était puisque nous fêtons ça aujourd’hui en famille. Et oui, ma femme bosse le jour du réveillon, le jour de Noël et le lendemain aussi. Ceci explique cela.

    • Ouais, le Blaze a l’air d’être une bonne option mais j’attends d’avoir d’autres sons de cloches de la part d’adeptes de ce genre de matos.

  12. Yoh mon Ez :bye: Hmmm, le Meson a la réputation d’être quand-même assez restrictif voir trop. De plus, trop complexe dans son architecture pour les qualités manuelles du vape-poto en question 😜
    Merci quand-même pour l’info.

    • Pourquoi ai-je mis un « s » à qualité manuelle dans mon précédent msg. D’ailleurs, je me demande aussi pourquoi j’ai utilisé le nom féminin « qualité »? Heu, tu vois le genre?

    • Par contre le Blaze est un peu chiant pour le cotonnage. Il faut laisser 1,5 cm de moustache de chaque côté, et bien aérer les fibres puis pas tasser le coton dans les rigoles. Sinon, dry hit. Mais c’est juste un coup à prendre. Il est plus aérien que le meson, et restitue très bien les saveurs. Un bon petit fused Clapton à 2.5 de diamètre, les pattes coupées à 6 mm et c’est ok !

    • Chiant sur le cotonnage?
      Ok, donc vu le portrait robot du vape poto, PAS le Blaze solo! 😂

      Allô Bruce? Ouais, c’est Jean-Eudes, ça va j’te dérange pas ? Bon ok, j’fais vite alors. Tu sais le Blaze solo que tu m’as conseillé l’autre fois, Ben jcomprends pas pourquoi, j’ai suivi tous tes conseils et fait comme tu m’as dit, et j’ai des dry hits. Tu pourrais pas passer vite fait pour voir quoi ?
      🤣🤣🤣🤣🤣

    • Ah ouais!?!? Le coil tourné sur un axe de 25? Rare pour un RTA dit très aérien! Mais j’enregistre bien ton précieux conseil. Encore merci pour le partage d’infos :good:

    • Nan Cland’s, je pense que je vais commander l’ato pour qu’il ne puisse pas s’énerver dessus. Dès réception du bouzin, je débarque chez lui et lui donne un petit cour de cotonnage sur son ato. Avec les bons réflexes dès le départ, ça devrait le faire.

    • Avec plaisir ! Un coin tourné sur un axe de 25, c’est ce que j’y ai mis. Et niveau saveurs ça me va. Par contre il y a dans la boiboite 2 coils quad core fused clapton tournés sur un axe de 3. J’ai testé, et franchement même si ça envoie pas mal de vapeur, niveau saveurs je les ai pas trouvé top. J’ai donc testé avec cette paire tournée à 2.5 car j’avais que ça !
      Sinon la boite est très bien fournie

      Tiens nous au jus !

  13. 😂😂😂😂 quand même, ! Au bout de 2-3 dry hits ça sera réglé ! Le dead rabbit solo peut-être ? Perso je connais pas.
    Pour en revenir au Blaze, c’est toujours plus simple que les Steam Crave !

    • Je vais être chiant mais j’avoue ne pas être chaud à lui conseiller un Dead Rabbit Solo. J’ai toujours trouvé « fade » leur gamme de rta.

  14. C’est vrai que pour le Blaze, si le vape-poto n’a pas la patience, ça va le soûler. Sinon, le Z subohm de geek vape. Pas un reconstructible mais il fait franchement bien le taf

  15. Nan, comme je t’ai écrit précédemment, je vais suivre ton conseil et l’orienter vers un Blaze solo. Mais je serai présent lors du déballage pour lui prodiguer un cour de cotonnage spécifique. Il prendra la main et s’il se plaint, il prendra ma main… dans la gueule.

    • Ah tu vois, j’étais sûr que tu finirais par lui donner un cours ! Ahahah. Et tu verras qu’il t’appelera Au secours quand il galérera, vu que le cotonnage n’est pas son fort et que le Blaze demande un peu de doigté. Ahahah, je me marre d’avance !!! :bye:
      Tu nous donneras la suite du feuilleton hein ! :yes: :mail:
      Ez’ a déjà les pop corn sur les genoux. :yahoo:

    • Bonjour à tous,
      Je confirme que le Blaze Solo coche toutes les cases du cahier des charges. En revanche, quelques précisions liées à mon expérience avec cet ato :
      – les coils fournis sont des 3,5 mm et non 3,0 mm ;
      – 3,5 c’est le bon diamètre, ça devrait passer sans problème avec du 3,0, je suis très dubitatif sur le 2,5 ;
      – le cotonnage est facile (on n’est pas sur le Kylin Mini V2 :wacko: ) ; le truc est de faire des mèches très courtes, coupées au niveau du deck et non pas de la base ; de cette façon elles ne font que chatouiller l’entrée des orifices à coton ; pas de fuites évidemment, pas de dry hits, pas de flooding de la chambre.
      Ce RTA est effectivement très aérien, pas de comparaison possible avec le Meson. Il est aussi plus simple.
      My 2 cents :whistle:

  16. Maturité vapistique, un bien grand mot pour un jeune padawan de la vape comme moi, qui espère un jour devenir un maître Jedi, mais merci pour ton compliment !

  17. Ah mais c’est que moi aussi j’ai testé du gros diamètre il y a quelques temps !

    Il devait s’agir, si je me souviens bien, du Zathog RDA de Cthulu Mods (30 mm) suivi du Valhalla Niflheim RDA de Vaperz Cloud (40 mm).

    Pour être franc, je ne me suis pas beaucoup attardé sur ces monstres qui attirent trop l’attention même à la maison. Malgré une vape obtenue de qualité, je suis resté sur ma faim, trouvant le ratio taille de coils / résultat obtenu un peu décevant. En fait, je m’attendais à plus vu l’énorme surface de chauffe mise en œuvre.

    En observant la chauffe des coils, j’ai eu l’impression que ça n’allait pas, que le coton n’arrivait pas à alimenter correctement les spires centrales alors que celles des extrémités ne parvenaient pas à monter suffisamment en température, bref que la surface théorique n’était pas exploitée même sur la HOG méca série qui envoie pourtant diablement le steak.

    Je n’ai pas poussé plus avant la recherche, cette belle revue va très vraisemblablement faire sortir les gros machins du stock pour quelques nouveaux tests…

    • Ah ben tu vois, moi ça a été un peu pareil sur les premiers ressentis : un peu déçu par rapport à la taille de l’engin. Tu vois un truc de 40mm, tu t’attends forcément à une vape énorme.
      Le truc, c’est que nous, on est habitué à pratiquer sur des 24 ou 25mm et que les gros machins demandent quand même une mise en oeuvre un peu particulière pour fonctionner correctement.

      Au delà de la puissance envoyée par la box, du diamètre des coils et du nombre de spires, le truc le plus important à mon avis réside dans le choix du câble.
      – La taille des âmes me semble jouer un rôle fondamental. Plus elles sont grosses, plus le câble complexe est lourdaud à faire chauffer. Alors si, en plus, tu es obligé de faire 50 000 spires pour que ton dual coil ne descendent pas trop bas parce que tu veux vaper sur méca série, ben c’est très étonnant que le coil ait du mal à chauffer sur l’entièreté de sa surface de chauffe. Quels montages as-tu effectué, sur ton Zathog puis Valhalla 40 ?
      – Compte tenu de ça, le choix de l’alliage joue aussi son rôle. Un Ni90 ou un SS316 seront plus réactifs qu’un Ni80 qui lui, sera plus réactif qu’un KA1….
      – Bon là, toi t’es sur RDAs, donc la question du wick se pose moins : normalement, l’irrigation des mèches ne pose aucun souci sur RDA. En revanche, sur RTA, c’est un paramètre supplémentaire à gérer…

      Donc voilà, tout ça pour dire que, tout mis l’un dans l’autre, il y a de nombreux paramètres à prendre en compte pour obtenir une bonne chauffe homogène des bobines et pour que le procesus de vaporisation se fasse bien. Pas si évident que ça, au final, surtout avec nos repères de vapotos 24/25 mm.

    • Salut à toi Gerfaut !
      Je confirme que les coils fournis sont en 3mm et non en 3.5mm. Peut-être ont-ils changé les dimensions entre le moment où tu l’as eu et celui où je me le suis procuré, c’est-à-dire en octobre dernier ?
      Et je confirme également que pour moi le cotonnage est un peu galère, du moins au début, le temps de trouver le bon dosage. Sachant que les pattes du coils sont coupées à 6mm, et que le coil est assez haut, les moustaches sont assez longues, et pour moi ça n’a pas été évident de trouver la longueur adéquate. Mais je testerai volontiers ta méthode !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-)