in

J'adoreJ'adore MerciMerci

Valhalla v2 micro (Vaperz Cloud) : Asgard killer ?

Si vous kiffez la bonne vape DL, alors il y a de fortes chances que vous possédiez déjà le Asgard mini de Vaperz Cloud, brillamment présenté sur le Navire par le Bruce. Pour ma part, j’avais tellement apprécié ce RDA que des Asgard mini, j’en ai… 3 !  :wacko: Ben ouais, que voulez-vous, c’était encore l’époque où à chaque fois que j’étais persuadé d’avoir trouvé le matos ultime, je n’hésitais pas à « doubler » mon matos, au cas où…
Mais ‘au cas où quoi ?’, en fait ??  :scratch: Ben… À bien y réfléchir, je n’en sais foutrement rien ! Je ne sais pas… Je devais être dans l’idée que les fabricants n’arriveraient jamais à faire mieux… Débile le mec….  :whistle: Comme si les marques et moddeurs allaient s’arrêter là….
Bref, depuis j’ai un peu évolué dans ma (non) réflexion, et j’ai arrêté d’acheter à pure perte des doublons qui, n’ayant même pas été déballés, ne m’ont jamais servi à quoi que ce soit ! Mais preuve qu’être neuneu compulsif n’est pas une fatalité, je préfère désormais attendre une bonne occasion pour dépenser mon pognon, en restant à l’affût d’une hypothétique perle.

Ainsi, lorsque sur les conseils du Mex’, j’ai découvert en photos le Valhalla micro v2 de Vaperz Cloud, je n’ai pas hésité bien longtemps : la conception du dripper m’a paru amplement suffisante pour lâcher l’oseille. J’vous le dis tout de suite : que vous possédiez ou non le Asgard mini, vous feriez bien de prêter un œil attentif à ce qui va suivre.  ;-)

 

Présentation

En 2 mots, le Valhalla v2 micro est un RDA dual coil à tirage aérien de 25mm de diamètre, comme le Asgard mini.

Comme le Asgard mini, il est équipé de 2 petites vis nichées sous le deck pour obturer le pin BF qui est installé par défaut.

Pin BF que, personnellement, je délaisse au profit du pin positif en cuivre fourni en spares. Ben ouais, moi le BF, tant qu’ils n’auront pas sorti une (belle) box dual 21700, je passerai mon tour. Juste comme ça entre parenthèses, j’ai jamais vraiment capté comment on pouvait driver correctement un RDA dual coil DL avec une box simple accu, mais bon…  :scratch: Ok il existe des BF dual – comme la Pulse Dual de Vandy Vape par exemple, mais ces boxes sont… moches qu’elles en peuvent plus !  :whistle: Mais bon, comme le veut l’adage, à chacun sa vape hein !

Comme on est ici chez Vaperz Cloud, on retrouve le même principe que sur tous les drippers de la marque : une cloche en ultem positionnée de manière fixe sur le plateau de montage, et un baril qui tourne pour régler l’ouverture des airflows. Le tout étant coordonné par un mécanisme de glissière usiné dans le haut du baril, que tous les possesseurs de RDA Vaperz Cloud connaissent déjà.

Autre similitude avec le Asgard mini, les airflows : ils sont usinés sur la partie haute du baril.

Enfin quand je dis ‘similitude’… En fait, ça s’arrête là. Les ouvertures sont moins nombreuses, mais elles sont plus larges (environ 1.5 mm), ce qui a priori va nous donner un tirage un peu moins smooth. Mais on verra ça le moment venu. Pour l’heure, découvrons plutôt ce qui fait la singularité du Valhalla v2 micro.

 

Aiflows du Valhalla v2 micro

Comme indiqué précédemment, la cloche en ultem est usinée de façon à ce qu’elle soit positionnée de manière fixe sur le plateau de montage.

On remarque tout de suite l’énorme ouverture située sur le bas de la cloche, un rectangle de 4mm de large sur 5mm de haut : c’est par là que va passer l’air pour aller refroidir les bobines.
Voici un petit récapitulatif pour bien comprendre l’itinéraire global.

  1. Au départ, on a donc un flux (en violet) qui entre latéralement dans le dripper et qui vient taper dans la partie pleine de la cloche en ultem.
  2. Puis l’air descend à la verticale (en bleu)…
  3. … avant d’entrer dans le plateau (en vert) par l’ouverture évoquée précédemment.

C’est radicalement différent du Asgard mini et ça rappelle fortement ce qui avait été fait sur le Temple RDA.

En imaginant maintenant que le baril est clipsé sur le deck, on visualise le couloir par lequel l’air passe avant d’atteindre les résistances.

C’est plutôt étroit, ce qui permet d’obtenir un flux d’air bien dense et compact.

Ainsi, l’air ne s’éparpille pas en chemin, ce qui est de très bon augure pour la suite des événements ! Et la suite, c’est bien évidemment le plateau de montage.

 

Le deck du Valhalla v2 micro

Voilà à quoi il ressemble !

2 énormes manches à air centrales, chacune entourée de 2 plots de montage, et une grosse cuve centrale. Enfin grosse… c’est vite dit en fait. Elle aurait pu être absolument énorme, si seulement il n’y avait pas eu de petits espaces entre les plots de montage et les manches à air.

Mais au final, la contenance du Valhalla v2 micro reste correcte : environ 35 gouttes. C’est un peu dommage car avec un peu plus de jugeote, elle aurait pu être hors norme, mais bon, c’est comme ça et c’est déjà pas mal.

Au global, le deck du Valhalla v2 micro est épuré et sans fioriture, et s’avère d’une facilité déconcertante à mettre en œuvre !

 

Montage

Le seul petit truc sur lequel il y aurait à redire, c’est peut-être l’écartement des plots de montage, qui est énorme : 1 cm d’entre-axe ! C’est beaucoup par rapport à l’ouverture des manches à air, qui ne mesure que 4 mm… Ça incite à faire des coils larges de 6 spires, mais moi, j’ai pas envie de réz. qui montent trop haut dans les ohm.

Du coup, j’ai construit mes coils de cette manière, en 5 spires un peu espacées et en « écartant » volontairement les pattes de façon à ce qu’elles ne soient pas parallèles.

Bon, à l’usage, le fait d’espacer les spires n’est pas DU TOUT une bonne idée. Le résultat sera bien meilleur avec 5 spires jointives, mais j’avoue que j’ai eu la flemme de ressortir tout mon bordel à photo pour juste un cliché de coil !

Si vous confectionnez vos bobines comme je l’ai fait, alors le placement des coils se fera tout seul : il n’y aura pas besoin de rectifier quoi que ce soit et les résistances seront assez éloignées de la cloche en ultem pour ne pas risquer de cramer cette dernière lors de la mise à feu.

Perso, j’ai coupé les pattes à 6 mm, ce qui convient très bien pour que les coils soient à la bonne hauteur par rapport aux manches à air.

Niveau cotonnage, c’est RAS : on coupe un peu plus large que le deck, on aère un peu les fibres et on met tout ça dans le plateau sans se prendre le chou : il y a beaucoup de place, la manœuvre est aisée.

On imbibe généreusement notre coton, et voilà, on est prêt à vaper !

 

Ressentis tout personnels sur le Valhalla v2 micro

Une petite zik’ pour se mettre dans l’ambiance (Gavin Harrison, mais quel fucking good drumer..!!! :heart: ), et c’est parti pour mes impressions !

On ne va pas y aller par 4 chemins : ce petit RDA de 25 déboîte sa mère et a naturellement détrôné (presque) tous mes RDAs dual coil DL ! Pendant tout l’été, il n’a absolument rien laissé aux autres sur le créneau des jus gourmands. Pas même des miettes !
Faut dire qu’avec sa superbe restitution des saveurs, particulièrement bien équilibrée, il place la barre très haut. La précision de rendu est aux p’tits oignons : je retrouve parfaitement les céréales et le miel d’un Yogi Granola Bar, la madeleine, la pistache et l’abricot des mixtures de chez La Bonne Vape, la cerise et la pâtisserie d’un Catrina de chez LadyBug… Je viens d’ailleurs de mettre en steep du Violetta, du Ekzotic et du Liberty Deluxe du même assembleur, et je me languis déjà de m’en régaler dans ce Valhalla v2 micro !! Ça va être une dinguerie, j’en mets ma main au feu. :yes:
Car à chaque fois, c’est la même rengaine : une grosse saturation des arômes pour une vape bien dense et particulièrement goûteuse. Contrairement à certains RDAs, Dead Rabbit v3 en tête, le Valhalla v2 micro n’ajoute aucune sucrosité aux jus qu’on lui confie, ce qui personnellement me va très bien !

Niveau tirage, on sait les yeux fermés qu’on est sur du Vaperz Cloud, avec une vape smooth bien comme il faut, comme à chaque fois avec eux. Ça me semble un poil moins aérien que le Asgard mini, mais vraiment pas de beaucoup. Par contre, niveau rendu, il n’y a pas match : le Valhalla est bien au-dessus !! Ok le Asgard mini était déjà très bien, c’est pas moi qui vais dire le contraire… Mais là, on est très clairement au niveau supérieur. :yes: Sans doute que le flux d’air, qui en fin de course vient taper sous les coils, y est pour quelque chose…

J’ai beau chercher, je n’arrive pas à trouver le moindre défaut à ce petit RDA. Construction robuste qui pourrait faire dérailler un train, capacité à encaisser sans broncher un dual de Framed Staple à 0.15 ohm vapé à 75 watts, et une extrême facilité à mettre en œuvre : c’est un sans-faute. Ce dernier point, loin d’être négligeable, est même sans doute LA raison pour laquelle j’aime tant ce petit RDA : il n’est vraiment pas chiant à mettre en route. Et ça, mine de rien, ça compte au moment d’établir une hiérarchie. Bref, c’est pas compliqué : avec ce Valhalla v2 micro, c’est du gros cloud hyper savoureux et parfaitement maîtrisé garanti. :good: Chez moi, il s’est naturellement imposé comme un must-have. Tout simplement.

Allez, j’y retourne, trop bon. Et une énorme barre de Baclawa de chez Pulp à votre santé, une !! P’tain c’te fleur d’oranger, pfffffffffff…..

:bye:

Ecrit par Clandestino

Passager clandestin du Navire pendant des années, les rats ont failli avoir ma peau dans les soutes, alors j'ai dû quitter ma planque. Mais maintenant que je suis à découvert, pas le choix, je vais filer un petit coup de main à l'équipage, en toute subjectivité bien-sûr. Pas envie de finir balancé aux requins... Loin d'avoir l'expérience et la roublardise des vieux loups de mer qui sévissent sur ce rafiot, je vais humblement commencer par aller frotter le pont, histoire de pas faire de vagues.

31 Comments

Laisser un commentaire
  1. Wahouuuu, le Cland’s qui ouvre son coeur au Valhalla :good: Même si ta revue est magnifique et que ton enthousiasme suinte à chaque ligne, je passerai mon chemin pour ce Valhalla Micro. N’ayant pas été convaincu par le rendu du Valhalla V2 Mini (30mm) et celui du Nightmare 25, proposant le même genre d’admission sur le plateau, tu comprendras que je suis frileux à a nouveau investir dans ce genre de principe. Mon retour sur investissement étant déjà déplorable. Bien que ce Micro que tu présentes ici, avec son prix tournant aux alentours des 40 boules, ne me ruinerait pas. Mais t’sé bien, les travaux, la crise de l’énergie, l’inflation ont énormément influencé mon approche face à l’achat d’un matos vape. J’ai énormément réduit mon budget vape, je suis beaucoup plus réfléchi,… Bref, tu comprends. Pour le moment, en matière de RDA, je suis bien, même très bien servi. Ce qui influence aussi mon choix.

    Sinon, ça fait plaise de te lire à nouveau mon poto :good:

    • Ah c’est sûr que quand on a déjà donné et qu’on a été déçu, on a rarement envie de tendre la deuxième joue pour s’en reprendre une en pleine poire…. Je te comprends parfaitement mon Bruce, no stress. Je ne possède pas les 2 drippers que tu mentionnes, donc difficile de situer le Val micro par rapport à eux. Le nightmare a le même deck que le ‘Valhalla nightmare’ que j’avais présenté à l’époque, et c’est vrai que le rendu est somme toute assez moyen.
      Pour ce qui est du Val. mini, c’est le même deck que ce Val. micro, mais en plus grand. Et là, je ne t’apprendrai rien en te disant que les proportions d’un atomiseur jouent un rôle capital dans le rendu. Tu prends le Asgard mini et le Asgard par exemple : le 1er en 25mm, le 2nd en 30 mm (comme pour ces Val.) : le rendu n’a rien à voir ! Autre exemple, qui est peut-être encore plus parlant : le GT4S (23mm) et le GT4 (25mm) de Taifun. Conçus tous les 2 exactement pareil, ben je peux te dire que niveau rendu, le GT4 fait pâle figure à côté du GT4S ! :yes:
      Enfin bref. Moi tu vois, les gros drippers et gros atos, genre 30mm, 28mm… j’en suis revenu. Totalement arrêté ce genre de bouzins. Aujourd’hui, je suis sur du 22 à 24 mm pour les RTAs, et 24 ou 25mm pour les drippers. Pas plus. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, les gros bouzins ne font pas mieux, c’est le moins qu’on puisse dire. :yes:
      Après, chacun sa vape, évidemment !

  2. magnifique revue et phots cland comme tu dit ce dripper a zéro defaut a par cette cloche en ultem qui ne me plaît pas affaire de gout. je viens d’acheter le kong rda a un prix brader sur in site bien connu je l’ai pas encore tester pour les liquides a tu tester les customixed il existe en dy il sin vraiment bon

    • Merci mon Mex’, encore un ato que j’ai pécho à cause de (ou plutôt grâce à) toi ! ;-) T’as bien fait d’en parler sur le pont ! :good:
      Pour ma part, la cloche en ultem ne me dérange pas le moins du monde, étant donné qu’elle est invisible à 99% du temps. Mais c’est vrai que ses parois sont fines (donc à manipuler avec soin)et que parfois, le replacement du baril sur le deck ne se fait pas bien, alors qu’on croit que ça va être bon. Mais perso, je ne déclipse le baril que pour recoiler l’ato, donc pour ainsi dire quasiment jamais. Remplissage par le drip, à l’ancienne. Car oui, y’a aussi un truc que j’ai oublié de dire dans l’article : je ne sais pas si c’est pareil pour toi, mais je trouve que les coils ont une durée de vie plus longue dans ce rda que dans d’autres drippers. Je suis même surpris, quand je vois la tronche de mes réz. cramoisies au bout de 2 semaines, de l’excellent rendu que continue à procurer ce Val. micro. Pas de goût dégueu, alors que les coils sont noirs de chez noir ! :wacko: :scratch:

      Le Kong, je l’ai eu vite fait, tu nous diras ce que tu en penses. Mais ne t’attends pas au même rendu que ce Val micro hein, tu risquerais d’être méchamment déçu… :whistle:

      • oui c’est vrai j’ai remarqué aussi pour les coils le kong je te dirai ce que j’en pense vu le prix brader 27e je crois ca sera pas trop grave

  3. Eh oui Clandestino…

    Je ne sais pas si tu te souviens mais je t’avais parlé de ce dripper il y a quelques temps.
    Tu m’avais répondu que tu souhaitais faire une revue dessus.
    Ce dripper est mon Graal : niveau saveurs c’est une monstre.
    Je n’ai pas trouvé d’équivalent.
    40 balles, certes mais le matos est solide et pour moi, il vaut largement ce prix.
    Si quelqu’un a testé (possède) ce dripper et trouve un autre RDA avec de meilleurs saveurs, je suis preneur !
    Pour finir : Bruce l’Air, j’espère que tu pourras tester ce VALHALLA micro V2.
    S’il ne te convient pas : je t’héberge et je te fais visiter ma Bretagne ! :good: :good: :good: :good: :good:

    • Hello Kamo,
      Si si, j’me souviens très bien des 2 ou 3 mots que t’avais lâchés sur ce rda… Je n’avais pas voulu en dire plus car la revue était dans les tuyaux àce moment-là, mais je te rejoins complètement sur ton appréciation globale : c’est une balle de dripper ! :yahoo: :heart:

      Tiens, juste comme ça, vu qu’on ne t’a pas beaucoup vu sur le pont jusqu’à présent : tu vapes exclusivement DL dual coil ? Et sur quels type de box? Electro, BF, méca ? Et tes jus, t’y as mis quoi dans ce Val micro ?

      • Hey Clandestino;
        Je vape surtout sur Dripper :
        1 > VALHALLA micro (dual coil) : mon GRAAL
        2 > BLAZE solo RDA (single coil) : saveurs proches du VALHALLA. Peut-être mon meilleur single.
        3 > KALI V2 : Sympa pour envoyer du cloud mais en retrait concernant les saveurs.
        4 > ASTON RDA : top saveurs mais ce n’est plus ma vape. :wacko:
        5 > 1 seul RTA : ECLIPSE single coil . Sympa mais en dessus des précédents drippers en saveurs.

        Concernant les box : rien d’extraordinaire : uniquement électro pour le moment : box ODIN 200w et THELEMA QUEST 200w.
        Enfin dans ce VAL micro, je mets : Mexican Fried Ice Cream (concentré Chefs Flavors), La Tarte citron (Jin & Juice), Hélène (J &J), Peanut Butter Banana Granola Yogi et Crème Kong Blueberry Joe’s Juice.
        Le site Unicorn Vape propose des juices à des prix intéressants lors des promos :good:
        Enfin, j’attends avec plaisir tes suggestions concernant du matos top saveurs (pas trop restrictif)

      • Yo Kamo,
        Du bon matos tout ça.
        Je ne sais pas si on peut encore les trouver, mais si tu as l’occasion de te dégoter un Arcane XIII (13) de Thirteen Technology, et/ou un Talo X de Geek Vape, tu risques de ranger bien vite ton Kali au fond du tiroir. :yes:

        Le Talo a un tirage similaire au Val micro, le XIII est beaucoup plus aérien (perso, je réduis le tirage en changeant le drip).
        Mais dans les 2 cas, et dans 2 registres différents, on est clairement sur du top saveurs. Pour ma part, je n’ai gardé que ces 3 là : le XIII pour les tabacs, le Val pour les gourmands, et le Talo pour les fruités. 😋😋😋

      • Hey KamoDu35, ta liste de jus ressemble fortement à la mienne, il y a pourtant un tas d’autres jus chez la Licorne !

        Parmi les bons plans, on peut aussi citer le Granola machin et le Peanut Truc de Flask, plutôt sympa pour leur prix. J’aime bien aussi le Apple Pear en 500 mL. :yes:

  4. Hello !!
    Il y a quelques temps, j’avais évoqué ce dripper avec Clandestino…
    Ahahaha : le test de mon dripper préféré (et de loin) est bien là !!!
    J’adore cette revue.
    Je trouve qu’il y a un peu de Frédérique DARD dans la plume de notre Clandestino. :mail: :mail:
    Parfois, j’ai l’agréable impression de me replonger dans un San Antonio (que je lisais il y a déjà quelques dizaines d’années. Eh oui, j’ai 49 piges !). Que de super souvenirs !
    Ce VALHALLA micro V2 : chacune de barres que je tire sur ce matos me donne une érection gustative.
    Aucun de mes drippers ne m’a laissé de souvenirs aussi intenses concernant les saveurs.
    D’ailleurs, si un piratos possède ce dripper et possède un meilleur matos (rda) concernant les flavors, je suis preneur : donnez moi le non de ce dripper.
    Bruce l’Air : si tu lis ce message, j’espère que tu testeras ce VALHALLA micro. Je suis persuadé que tu en feras ton top1 dripper !
    Saveurs au top du top !
    Matos solide et grosse polyvalence !
    Je trouve qu’il vaut largement ses 40 balles ! :good: :good: :good: :good:
    BEVET BREIZH !!!!!! ;-) ;-)

    • Kamo35, que dire, que dire??? Si ce n’est que je suis certain que ce Valhalla V2 Micro(be) ne conviendra pas à ma gueule de Bérurier :wacko: Moi, quand je pompe un drip-tip et non « type », j’avale tout ce que mon claque merde peut ingurgiter. Hé ouais, que veux-tu, la démesure du Beru, Alexandre Benoit :yes: On ne se refait pas à 53 ans. Surtout après avoir bu tous les mots des Dard. Sans déc, le Cland’s affirmant que ce Micro étant de même tirage que le Asgard, ou quasi, je suis convaincu qu’il ne me conviendra pas. Je suis devenu un GROS DLeux. A mes zoeilsss, le Asgard est devenu trop restrictif.
      Je ne dis pas, si un jour ce microbe me passe devant la truffe, que je ne lui roulerai pas une pelle à la façon de la grosse Berthe :whistle:
      Sur ce, comme pourrait le dire notre ami commun le commissaire Sans Antonio, bonjour au chien et caresses à Madame ;-)

      • Allons bon… Le Asgard mini trop restrictif mon Bruce ?? Mazette, t’envoies du lourd mon pépère ! :wacko:
        Alors oui, dans ce cas, ce Val. micro ne te conviendra pas niveau tirage : c’est très très légèrement moins aérien que le Asgard mini. Pour ma part, je ne serais pas contre un peu plus aérien pour pouvoir tirer de vraies énormes barres, mais le tirage de ce micro me convient vraiment très bien. Et puis je suis sûr que plus aérien, le Val mini en 30mm l’est. Mais que son rendu sera également plus « dilué » que sur le micro. Alors tant pis pour le tirage, je préfère garder le rendu de folie, quitte à ne pas pouvoir tirer de grosses barres de porkasse. :yes:

      • Cher BERURUCE;
        Je me proclame apprenti en préformation psychologue de comptoir, du comptoir du bar se trouvant sur le pont supérieur babord du navire.
        Ceci dit : je pense, en toute modestie préprofessionnelle, que vous avez besoin, de toute urgence d’une aide afin de vous sortir de cette addiction aux gros DLeux.
        L’ utilisation du cône de signalisation ainsi que du tuba nuit à « votre claque merde ».
        Pour vous soigner, je préconise un traitement pendant 604800 secondes en vapant uniquement sur le fameux ASTON RDA 22mm, avec comme drip tip une aiguille sous cutanée de 0.5 mm de diamètre et en ouvrant 1 seul des airflows.
        De plus un liquide 100% propylène de glycole dosé à 50mg de nicotine devrait remettre en l’état votre tuyauterie !
        J’aimerais tant vous voir retrouver vos poumons d’apnéiste d’il y a une 30ène d’années. :good:
        Souvenez vous BERUBRUCE : lorsque vous badigeonniez votre corps sec de cette ambre grise que vous trouviez dans les intestins d’un cachalot que vous aviez préalablement asphyxié grâce à un gros roulage de pelle bien baveux mais si sexy. :rose:
        A l’aide de cette graisse d’une fragrance so sex, vous glissiez vers les profondeurs des océans afin de nous offrir, une foi remonté à la surface une magnifique sirène dont mes pensées reniflent encore les formidables effluves de marrées dégagées par sa vulve dégoulinante de plaisir. :heart:
        Je ne souhaite que votre bienêtre et confort cher BERURUCE.
        Ainsi, peut-être qu’un jour vous accepterez cette rencontre avec le Graal qu’est le VALHALLA micro.
        Prenez soin de vous :heart: :heart: :heart: :heart:

  5. Mdr de mdr mon kamodu35 :good: ta plume m’à bien fait rire. N’empêche, ce serait cool que tu nous pondes une petite revue pour le navire :yes:
    Pour ce qui est du Aston, je le préfère dans sa version Martin. Quand je dois téter sur un MTL, j’en bois son jus tellement je lui pompe le « dard ». J’te jure, ça m’arrive à chaque coup. En plus, j’ai des effets secondaires en vapant sur du MTL. Au bout de quelques barres, j’ai les yeux injectés de sang, mon teint vire au bleu et ma bouche prend la forme d’un cul de poule. Je sais qu’on arrive à Halloween mais on a sa dignité :wacko:

      • Ah ouais ça, un retour sur le Blaze de notre kamo, ça le ferait vachement bien :good: Une bonne plume, un bon ato, un bon vape-poto,… super cocktail :yes:

      • En général mon Bruce, c’est au moment où l’on sollicite une petite revunette de rien du tout que les mecs prennent leurs jambes à leur cou et ne répondent plus. 😅
        Qu’en sera-t-il cette fois ci ? :unsure:

  6. Une fois n’est pas coutume notre titi Parisien, d’adoption sudiste, nous régale de sa gouaille légendaire tout en excitant nos papilles. :good:
    Ayant déjà vu ce plateau quelque part, tout comme la cloche en Ultem comme tu le révèles dans le texte. Je me dis que les secrets de fabrication d’un bon matos ne tiens parfois pas à grand chose. Et je me demande même si il existe une recette finalement? :scratch:
    En tout cas merci de donner si brillamment des nouvelles du pont :heart:

    • Ben c’est une bonne question ça mon Ez…
      Tous les atos vapent. Après, c’est comme les chasseurs : t’as les bons, et les autres…

      Je ne pense pas qu’il existe une recette unique pour faire un excellent ato. La preuve, c’est que perso, mes meilleurs atos ne se ressemblent pas du tout dans leur conception.
      En revanche, je suis convaincu que tout est affaire de proportions. Et c’est là que l’équation devient complexe, car les paramètres à prendre en compte sont nombreux : degré d’ouverture en air, volume de la cloche, largeur et longueur de la cheminée, trajectoire qu’emprunte l’air, dynamique des flux, câble et puissance choisis par le vapoto….
      Bref, autant jouer à l’Euro million…

      Quoi qu’il en soit, je suis sûr que la plupart des mecs qui conçoivent les atos n’ont pas beaucoup de marge de manoeuvre : ils se font plaisir sur les croquis d’atos, mais une fois que la production du bouzin est lancée, les jeux sont faits et ils n’ont plus qu’à prier pour que le rendu soit bon. Des fois quand ils ont du bol, leur combinaison de facteurs tombe pas trop mal et ça donne 1 excellent ato.. Mais dans la plupart des cas, on se retrouve avec un truc qui vape, certes, mais qui vape moyennasse.
      Coup de bol ou pas, voilà à quoi ça tient dans 95% des cas… :whistle:

      • Un proto sûrement, mais pas un de plus.

        Quand tu vois un Blotto single et un Blotto Max par exemple, qui souffrent d’un problème sévère de fuites au remplissage… Problème qui n’est corrigé que lors du 2è batch… Tant pis pour tous les acheteurs du batch v1…. :cry: :negative:

        Ils font peut-être des proto, mais si ça vape sans fuite, que ça vape bien ou pas, ils s’en tapent complètement : ils mettent en prod et en avant Guingamp, par ici les bifetons…. :whistle: :whistle: :whistle:

        Rêve pas, ils ne modifient pas leurs protos pour que ça vape un peu plus comme ci et un peu moins comme ça… Z’en ont rien à branler de ça…
        Donc je persiste : un excellent ato est en général plus le fruit d’un heureux concours de circonstances, d’un alignement exceptionnel des planètes, qu’autre chose….
        Après bien entendu, t’as qq moddeurs qui ne bossent pas comme ça et qui recommencent, modifient, peaufinent leurs protos jusqu’à obtenir le résultat escompté, mais ils se comptent sur les doigts d’un manchot ces mecs-là… :wacko:

  7. De plus, l’ato ultime pour toi ne sera probablement pas l’ato ultime pour moi et encore moins celui de Ez’. Puis l’ato ultime d’aujourd’hui ne le sera plus demain est n’est pas le même que celui d’hier :wacko:

  8. Ah quelle belle revue, quel niveau ! Tellement relevé que je n’ose même plus écrire de peur d’être 100% largué… :wacko:

    Bon d’abord je te rejoins sur la flûte des gros RDA genre 40 mm qui m’ont aussi laissé sur ma faim. Les coils « normaux » s’y diluent et les grosses bobines peinent à chauffer correctement, de manière homogène. S’en suit un résultat possiblement potable mais pas à la hauteur du gain d’encombrement.

    Voilà qui nous amène tout naturellement à tes considérations sur l’art et la manière de concevoir une machine à vaper. Je pense aussi qu’il existe une règle, une sorte de nombre d’or de la vape entre diamètres, tailles de plots, dimensions d’air-flows, etc… Peut-être que certains moddeurs de l’ancien temps en avaient une assez bonne idée, les usines chinoises y vont à mon avis plutôt à la one-again et tant mieux si le hasard fait bien les choses.

    Pour en revenir à ce Valhalla, il se trouve que j’ai repris le Asgard Mini récemment afin de comprendre les raisons d’un engouement que je ne partageais pas complétement. Quelques réglages plus tard, j’ai du reconnaître être passé un peu à côté d’un bon RDA â cause d’un montage pas top. Je l’ai vapé un jour ou deux avant de revenir pleine balle vers mon indéboulonnable chouchou, le XIII… Saveurs un bon cran au-dessus (à mon goût), air-flow plus ouvert… Pas photo !

    D’ailleurs puisque j’en suis à tourner autour du pot, signalons la belle carrière du Rath reviewé ici par Bruce, excellent second du XIII depuis plusieurs semaines.

    Tout ça pour dire qu’une sorte de Asgard v2 même superbement servi par une belle revue, peine à déclencher la compulsion. Je crains le tirage serré, l’hégémonie du XIII et une petite déception à l’arrivée. Enfin vu le désert vapistique actuel et l’insupportable voix de crécelle du Porky chantonnant ses horribles rengaines guillerettes, il se peut quand-même que je paye pour voir, mû par un vestige de curiosité venu des temps ancien et tout de même un rien hameçonné par la prose d’un gars qui sait ce que vaper veut dire… :yes:

    À suivre…

    • Toi, 100% largué ??? :scratch: N’importe quoi mon Nes’ !

      Pour ce qui est des gros RDA de 30 à 40mm, j’ai l’impression qu’ils sont conçus pour donner leur pleine mesure en méca série. Genre dual aux alentours de 0.50/0.60 ohm, ato vissé sur HoG… Je sais que tu me diras que la puissance théorique est la même que sur un dual à 0.15 en parallèle, ce qui est vrai… en théorie ! Mais il y a un truc sur la vape série qui n’est pas quantifiable facilement : le phénomène de « poussée ». Accu chargé à bloc, les premières barres sur série envoient quand même une sacrée grosse patate, plus à mon avis qu’en méca parallèle… Mais bon, j’suis pas matheux, ça ne reste que des impressions personnelles.

      Ah oui, le nombre d’or…. Pareil, je suis sûr qu’il existe pour la vape et que les moddeurs « historiques » le connaissent (ou du moins s’en approchaient). Tu vois, je me suis fait plusieurs fois la réflexion que, si un jour je devais concevoir un ato, alors j’irais sans aucun doute chercher du côté du vrai nombre d’or, celui des égyptiens, pour m’approcher des bons ratios. :yes: Mais bon, chacun son job, ce sera sans doute pour dans une autre vie.

      Pour le Val micro, que te dire…? J’en sais rien ! Je n’ai pas non plus le Rath, que je commence d’ailleurs un peu à regretter. Bon, c’est sûr que si on commence à comparer ce Val au XIII…. Chez moi aussi, ce dernier fait partie des indéboulonnables. Le RDA que je ne cherche même pas à détrôner ou à comparer, tellement je le trouve seul au monde…
      – Niveau tirage, le Val est quasi similaire au Asgard mini, donc clairement moins aérien que le XIII (que je trouve trop aérien quand ouvert pleine balle, et dont je réduis un peu le tirage avec un drip plus fin).
      – Niveau rendu, le Val procure un truc vraiment très équilibré, mais avec une bien meilleure saturation que le Asgard mini. Une vape plus « claire », plus « moderne » et moins old school aussi que celle XIII, qui excelle sur des jus « sombres ».
      Équilibré et de très haut niveau, c’est sans doute ce qui définit le mieux ce Val micro. Là je découvre le Cactus de chez Dictator, ben je peux te dire que ce jus relativement complexe et plein de nuances est une merveille dans le Val micro : le côté végétal, le petit goût sucré, le côté légèrement frais, la petite pointe d’acidité… Tout y est… :heart:
      Après, faut aimer ce genre de rendu équilibré. Une bonne nuit de sommeil portera sûrement conseil. :yes: :bye:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-) 
 

Sure RTA (BP Mods) : le bien nommé !

De l’Eclipse à la lumière… Dual RTA