in

J'adoreJ'adore C'est CoolC'est Cool MerciMerci

Tuto Wrap

Wrap, quésaco?

Un Wrap, qu’est-ce que c’est que cet animal là, me demanderont les plus novices d’entre vous ? Ben ce n’est rien d’autre que la gaine isolante et protectrice qui entoure un accu. Techniquement et en français, c’est une gaine isolante thermorétractable. Il en existe pour tous types d’accus, de toutes les couleurs, de toutes les tailles, de tous les diamètres, prédécoupées, en rouleau,…

A force de manipulations, cette gaine a de grande chance de se voir abimer. Pour une question de sécurité, lorsque celle-ci montre des signes d’usure, il est plus que recommandé de la remplacer afin d’éviter tout risque de court-circuit qui pourrait entrainer un dégazage de l’accu pouvant atteindre votre intégrité physique.

Je sais que je me répète mais préserver la bonne santé de vos accus en les respectant et donc en respectant les normes de sécurité est essentiel pour assurer une vape la plus safe possible.

Quand remplacer un Wrap?

Dès que celui-ci présente le moindre stigmate d’usure.

Et surtout ne jamais utiliser un accu nu, sans gaine protectrice.

Tuto re-Wrap, la bonne technique

Dans ce tuto, je vais vous montrer ou vous rappeler les bons gestes pour changer cette gaine protectrice dans les meilleures conditions possible pour vous et vos accus.

 ° Le matos à prévoir :

 • Un décapeur thermique

Vous pouvez éventuellement utiliser un sèche-cheveux à condition que celui-ci soit de puissance élevée. En effet, plus le choc thermique sera importante, plus vite la gaine thermorétractable (Wrap) se mettra à la bonne forme. Avec un décapeur thermique, la gaine ne mettra pas plus de 2 à 3 secondes à épouser convenablement les formes de l’accu. Dans ces conditions, l’accu n’aura pas le temps de chauffer, juste la gaine se ramasse un choc thermique. Par contre, avec un sèche-cheveux, il n’est pas rare de devoir insister pendant de longues minutes pour que la gaine puisse épouser les formes de l’accu. Temps de chauffe prolongé qui aura pour conséquence de faire monter démesurément la température de la chimie interne de l’accu avec les répercutions que l’on connait : 1° risque de dégazage; 2° risque de détérioration de la chimie interne de l’accu (durée de vie largement raccourcie);…

• Un plat en Pyrex

Celui-ci, vu la résistance aux fortes chaleurs du verre de borosilicate, servira de plan de travail lors de la chauffe de l’accu.

• Une lame de type Cutter + paire de ciseau

La lame servira à faciliter la dépose de la gaine à remplacer tandis que la paire de ciseaux servira à couper à bonne mesure la nouvelle gaine thermo (Wrap).

• Eventuellement des pastilles isolantes

• Et bien entendu, des Wraps neufs

 ° Technique

Avant toutes choses, prenez l’habitude d’utiliser un plan de travail non conducteur lorsque vous travaillez sur des accus.

1° Mise à mesure des nouveaux Wraps

La première étape, pour éviter de laisser trainer nos accus « tout nus », sera de découper à bonne mesure le nombre de Wrap nécessaire au nombre d’accu à « rhabiller ». Perso, pour un accu 18650, je coupe le Wrap à +/- 71mm de longueur. Pour la découpe à proprement dit, j’utilise la paire de ciseau.

Cette mise à mesure préalable des Wraps permettra d’éviter ce genre de souci …

… qui obligera à se débattre avec un cutter, comme visible ci-dessous, tout en blessant l’accu pour en arriver à un résultat plus que dégueulasse.

Une fois nos gaines mises à bonne longueur avec la technique adéquate, on va pouvoir s’attaquer à l’étape suivante.

2° Dépose du Wrap

A l’aide du cutter, on va éventrer le Wrap usagé en place sur l’accu. Pour ce faire, je vous conseille de procéder comme suit :
Je commence par faire 2 petites incisions dans la gaine, au niveau du cul de l’accu (partie négative) en prenant bien soin, pour ne pas blesser l’accu, de positionner la lame du cutter de manière à ne pas mettre le côté tranchant de lame en contact avec l’accu, comme mis en évidence sur le cliché qui suit. De cette manière, le tranchant de la lame ne peut entrer en contact qu’avec la gaine et pas l’accu.

Ne surtout pas entamer la découpe du Wrap en partant du pôle positif!!!

Procéder de la sorte aura pour conséquence, dans 99,9% des cas, de créer un court-circuit par le biais de la lame du cutter. De plus, de cette manière, il est certain de voir la pastille noire protectrice bonne pour la poubelle pour cause de morcelage.

 ( Parenthèse technique : anatomie du pôle positif d’un accu

Ce qui m’en vient à souligner le fait qu’à ce niveau, le corps de l’accu de charge négative est à fleur du pôle positif de l’accu qui lui est de charge positive, comme mis en évidence sur le cliché ci-après. Et donc, travailler à ce niveau de l’accu demande la plus grande attention et de bien respecter les normes de sécurité afin d’éviter tous risques de court-circuit.

Fin de la parenthèse )

Ceci souligné, une fois le Wrap entaillé comme suit …

… j’attrape du bout des doigts la languette ainsi formée pour dégager une petite partie de la gaine du flanc de l’accu.

Ceci fait, ça me permet de glisser ma lame entre les 2 éléments afin de pouvoir « éventrer » toute la longueur du corps de la gaine.

Comme vous avez pu le constater sur la photo précédente, pour effectuer cette manœuvre j’ai pris soin de positionner mon outil de découpe parallèlement à l’accu pour, comme de bien entendu, ne pas abimer l’accu avec le tranchant de la lame.

Il va de soi que pour travailler efficacement, il ne faut pas que la lame du cutter soit émoussée. Si vous avez des doutes quant au tranchant du bout de la lame, n’hésitez pas à détacher les parties de lame abimées pour avoir en fonction une partie bien tranchante. Cet ajustement vous permettra d’arriver facilement à ce résultat :

Il ne suffira plus qu’à tirer sur la gaine, comme pour éplucher une banane, pour mettre l’accu à nu.

3° Inspection

Maintenant que l’accu est nu comme un ver, le temps est venu pour une bonne inspection visuelle. C’est en effet l’occasion de faire le tour du propriétaire pour s’assurer, avant de remettre l’accu en fonction, que celui-ci ne souffre d’aucun signe de surchauffe : coloration bleutée ou jaunâtre ou encore noirâtre du métal formant le corps de l’accu dans son entièreté ou sous forme de plaque(s) ou d’auréole(s). Face à de tels stigmates il est plus que préférable de ne plus utiliser l’accu incriminé. Par contre, si l’accu présente des signes d’épanchement de jus, de poussière au niveau des cavités du pôle positif, rien de tel qu’un petit coup chiffon absorbant ou de brosse.

Utilisez toujours des outils de nettoyage non-conducteurs de courant!

4° Remplacement de la pastille isolante et protectrice

Cette pastille isolante joue un rôle capital dans la protection le l’accu contre les courts-circuits ! Ne jamais re-Wrapper un accu en omettant de replacer la pastille isolante ! Il en existe pour tous types d’accus et de couleurs variées.

Cette étape n’est pas obligatoire et sera effectuée en fonction de l’état d’usure de ladite pastille. Perso, je vire toujours les pastilles noires d’origines pour les remplacer par celles en ma possession…

… qui sont un peu plus épaisses mais surtout beaucoup plus résistantes. Résistance indispensable au vu des caractéristiques d’un de mes chargeurs, qui m’oblige à extraire l’accu de son logement en prenant prise avec le bout de l’ongle au niveau de cette pastille.

De plus, à l’inverse des pastilles d’origines, celles que je me fournis sont adhésives. Spécificité qui facilite grandement la suite des opérations. Avec ces dernières, il suffit simplement de les apposer de manière centrée sur la partie supérieure de l’accu, côté positif, bien entendu.

Une petite pression du bout de l’index suffira à sceller ladite pastille sur l’accu.

Pour ceux qui ne disposent pas de pastilles adhésives, une petite astuce consiste à humecter soigneusement la partie négative du somment de l’accu entrant en contact avec la pastille, avec un peu de salive…

…pour que celle-ci se tienne, par effet de succion, le temps de la mise en place du nouveau Wrap.

Sans avoir préalablement humecté la pastille isolante d’origine et/ou non adhésive, celle-ci a 99,99% de risque de mettre les voiles, sous l’effet des turbulences provoquées par la soufflerie du décapeur thermique.

5° Mise en place du nouveau Wrap

J’enfile le Wrap, préalablement mis à bonne mesure, sur l’accu de manière à parfaitement centrer ce dernier dans sa gaine. Pour ce faire, je contrôle visuellement tout en ajustant progressivement de telle façon que le déport de la gaine soit identique des deux côtés de l’accu.

Nous allons enfin pouvoir passer à la phase finale des opérations.

6° La chauffe

Je place l’accu gainé dans mon plat en Pyrex, dans un angle, contre une paroi montante, comme visible ci-dessous. Cette mise en place empêchera l’accu de rouler sous la pression de l’air émise par le décapeur thermique mais pas que.

Ensuite, je préchauffe mon décapeur thermique quelques petites secondes en prenant soin de ne pas orienter son flux d’air vers l’accu à travailler.

Une fois le décapeur arrivé à température de fonctionnement, j’oriente le flux d’air chaud expulsé sur le corps de l’accu en veillant à garder l’embout de mon outil à une distance respective de +/- 10 centimètres.

Pendant les 2 à 3 secondes que prendront la mise en place du Wrap (rétractation de la gaine thermorétractable) sur l’accu, j’effectue des petits mouvements rapides de gauche à droite de telle sorte que l’entièreté du corps de la gaine et ses extrémités soient chauffés de manière homogène.

L’accu se trouvant dans un angle surplombé de 2 parois, le flux d’air chaud propulsé par le décapeur va englober quasi instantanément la circonférence de la gaine lui permettant une rétractation uniforme et très rapide. Voici qui explique le « mais pas que » du début de cette étape.

Comme vous pouvez le voir sur le cliché suivant, avec cette technique expliquée, j’obtiens un résultat impeccable.

Remarque :

Une autre technique alternative non conseillée, pour ne pas voir la pastille non adhésive prendre la poudre d’escampette lors de la chauffe, est de tenir l’accu à la verticale avec les doigts, pole positif vers le haut, et de chauffer le Wrap en effectuant un mouvement partant du centre de l’accu vers le haut de l’accu. Avec un peu de chance, la gaine thermo emprisonnera la pastille avant que celle-ci ne se soit fait la malle et avant que vos doigts ne ressemble à des saucisses grillées. Si vous optez pour cette dernière technique, je ne peux que vous conseiller de vous munir de gants de travail résistants à la chaleur ! Ne perdez quand même pas de vue que vous allez tenir avec votre paluche une source d’énergie dont la chimie devient instable lors de la montée en température !

7° Etiquetage

Pour finir, il ne reste plus qu’à étiqueter vous accus pour pouvoir les distinguer.

Rappel : N’hésitez pas à étiqueter vos accus ou choisir des Wraps distincts par paire d’accus ! Si vous vapez sur une box dual accu, cela vous permettra de vous y retrouver dans vos paires d’accus et de respecter les cycles de charge/décharge de ces binômes.

Bonne vape à toutes et tous.

Ecrit par Bruce l’Air

Collectionneur de RTA, RDA, RDTA, single ou dual et de box électro, méca ou VV (ma préférence). Adepte de la vape DL et DL restrictive. Ah oui, mon pseudo vient du fait que je suis Bruxellois ;-)

50 Comments

Laisser un commentaire
    • Salut Cap’s et merci. J’avoue que ce tuto m’a filé du taffe, plus que ce à quoi je m’attendais. Mais bon, quand on aime on ne compte pas… hmmm :whistle:
      Le principal est que ces quelques petites explications puissent servir à quelques uns.

  1. Super tuto Bruce !
    Je n’ai re- wrappé que 2 fois des accus, avec pastille neuve et avec le sèche-cheveux, en plaçant l’accu dans un plateau. J’aurais pas osé au décapeur thermique ( ça marche aussi pour sécher – friser…- les cheveux ?… B-) :wacko: )

    • Merci Zaza :bye: Ouais dit, à breveter ton idée. Un séchage, une coupe et une permanente, le tout en un en un temps record avec un seul outil! Et comme soin final, on appliquerait de la crème contre les brûlures. La tune va couler à flot. Pour mettre la technique au point, je te propose que je sois l’apprenti coiffeur, d’autant que je manie très bien le décapeur, et que toi tu joues le rôle de la cliente :yes:

  2. Wouhaaa quelle revue babababa :yahoo:
    Merci beaucoup Bruce. Je n’ai jamais eu à faire ça mais j’ai quelques accus qui ont des trous. Je vais changer tout ça. Au sèche cheveux, j’ai pas de décapeur thermique :-(

    • Hello mon Kif et merci. Ah ouais, depuis le temps que tu vapes, t’as jamais du changer de wrap? C’est beau ça :good: ça veut dire que t’es soigneux avec tes accus :good: ou alors que tes accus ont l’aspect de vieux éventails 😱
      Mets ton sèche-cheveux sur la température max pour refaire tes Wraps.
      Ah ouais, t’as mis en fonction ton Ragnar ou pas?

      • Je dois faire attention effectivement aux accus. En même temps quand tu les laisses dans la box c’est pas dur B-)
        Non toujours pas réussi à dévisser la cheminée. Et pas d’outils à dispo. Je devais en récupérer samedi dernier, ce sera peut-être pour celui qui vient. Mais c’est clair qu’avec 2 pinces et un torchon entre la pièce et les pinces ça va se faire izy.

    • Ca me chiffonne ton histoire de Ragnar. T’as plongé les 2 pièces dans de l’eau quasi bouillante ou juste tiède? Car je t’assure que depuis je je vape, aucun ato bloqué n’a résisté à cette technique. T’as pas de bol, ils ont serré ta cheminée à la boulonneuse pour camion, pas possible autrement. Ou alors, faut que tu bouffes plus d’épinards :scratch:

      • Une technique que j’ai déjà testée ( avec succès ), qui, si hélas elle ne fonctionnait pas sur ton ato n’abime rien : faire quelques tours avec un élastique pour avoir une prise anti glisse. Et hop !

      • Bon, je viens de regarder un tuto. Le plateau se retire en tirant :wacko: je venais de le mettre dans une eau à 80 degrés. Donc oui c’est venu crème car en essayant de dévisser la cheminée rien ne se passait ! C’est fou.
        Bon le plateau est accessible. Je ferai un montage demain :good:

  3. Hé ben mon Bruce, bravo pour le tuto :good: , surtout quand on sait dans quelles conditions t’as pondu l’article ! ;-)

    Bon je ne vais pas mentir, le rewrappage d’accus ne fait pas vraiment partie de mes activités favorites, certains de mes accus peuvent en témoigner… :whistle: Et pour cause : je ne suis pas super fan de me brûler les doigts. Combien de fois, au début, j’ai eu la pastille qui s’est fait la malle… :-( Alors ouais, je fais partie de ceux qui tiennent l’accu à la verticale en maintenant la pastille avec l’index le temps de la chauffe. :yahoo:
    Faudra que j’essaie ta technique de mettre de la bave et le coup du plat à gratin ! :yes:

    Pour le reste, notamment l’étiquetage des accus, ça va j’étais bien.
    Merci pour le partage !! :rose:

  4. Bonfour, ve foulais fémoigner anomymement four vous dire que v’ai léfer l’affu pour faire fenir la fastille. Ne faite pas fa! Mon vendiste me dit que v’ai eu beaucoup de fance, furtout que le FAMU n’a pas foulut me faire du boufe à boufe pour me réanimer… :-)

    Hahahah bravo mon Bruce, encore une victoire de canard! :good: Super taf, super schéma. :heart:

    Passez de bonnes fête et surtout ne léchez pas la pastille, enfin sauf si on vous l’autorise. Bein oui faut demander le consentement avant. Je parle des Pullmol bien sur. Chacun sa boite avec le conarovirus. What else? :unsure: ;-)

    • Yoh mon Ez, au moins, maintenant, tu pourras te venter de pouvoir faire des minettes de velours :whistle:
      Et, t’es pas pour l’épanouissement des couples en prônant de ne pas lécher la rondelle!
      Pour les fêtes, c’est un peu tôt. Je compte bien encore faire parler de moi d’ici là et de ce fait, encore lire tes remarques les plus savoureuses :good:

      • Je capte plus rien mon Kif : « plateau, cheminée ». Au final, qu’est-ce que tu n’arrivais pas à démonter sur ce Ragnar?

  5. Ouais, ceux qui ont un diamètre intérieur de 10,5mm et 17mm de diamètre extérieur.
    Dès que j’ai le temps, je vais inclure en bas de revue quelques liens utiles avec quelques explications.

  6. Rien à redire sur cette revue claire et pertinente qui nous alerte sur un des risques majeurs encourus par le vapoto peu soigneux qui laisse ses accus s’abîmer sans en changer l’enrobage isolant !

    Les « wraps » sont faciles à trouver pour tous les types d’accus, ils sont en général peu onéreux et maintenant que le Bruce nous a expliqué comment les mettre en place, plus aucune excuse pour se détruire la mâchoire ou se carboniser une main.

    Inutile d’ajouter que je pratique aussi de mon côté la rénovation des accus dès qu’une grouille apparaît, le danger est réel, la parade est simple et rapide.

    Comme j’ai déjà plusieurs modèles de « wraps » en stock, je n’ai guère besoin d’en racheter d’autres. Tant pis pour l’autre marchand de vape du Cotentin, son gentil mail restera sans suite.

    « A partir d’aujourd’hui et jusqu’à dimanche, 5 wraps 18650 Arsène Valentin vous sont offerts dans votre commande ! N’attendez plus pour en profiter.

    Offre disponible dans vos boutiques et sur internet. Attention, cette offre est valable seulement jusqu’au dimanche 12/12 23h59.

    Dans la limite des stocks disponibles. »

    Et ouais… Je lis la revue de Bruce hier soir, je reçois ça ce matin… Ce n’est pas la première fois que ce shop réagit ainsi à l’événement, m’ayant déjà proposé une promo sur des accus et un ato juste après des achats sur d’autres shops.

    Espionné, donc ? Si c’est le cas, soyez certain M. Valentin que je passerai plus jamais aucune commande chez vous.

    • Salut Nes et merci pour cette réaction des plus pertinente qui prouve que les vapotos les plus avertis prennent le plus grand soin de leurs accus.

      Pour ce qui est du site en question ou d’autres d’ailleurs, ce n’est pas le première fois que je constate une certaine adaption de leurs propositions de vente en fonction de ce qui est publié sur les pages du navire.

  7. J’ai vu la promo/offre d’Arsène Valentin / wraps pour 18650 « offerts » si commande.
    Pensant tout d’abord en un éclair  » Oh oh, ça tombe à pic avec la revue de Bruce… » J’ai retenu mon élan, et me suis abstenue de diffuser sur le Navire.

    Si c’est sans partenariat… C’est TRÈS petit et ça ne leur coûte VRAIMENT pas cher…
    C’est même MINABLE ! ( au regard du mini cout des des wraps, qui de plus est, en l’occurrence, sont publicitaires… ! ) :negative:

    • J’aurais plutôt tendance à penser que A.V. s’est offert les services d’une boîte de « tracking » spécialisée dans l’analyse des données de site…

      Les autres promos que j’ai reçues ne faisaient pas suite à un article du Navire mais à des achats sur des shops concurrents.

      Berk !

      • Tu penses qu’un si petit site de vente en ligne pourrait se payer un tel outil de travail mon Nes? J’y crois pas trop.

    • T’as eu farpait’ment raison M’dame Zaza :good:
      C’est pour cause d’hyperdisponibilité sur tous les sites de vape que je n’ai renseigné aucun lien quelconque pour les wraps à proprement parlé.

      • Pas sûr que. A couté si cher maintenant. Ça se démocratise. Et puis c’est comme tout, si le retour sur investissement en vaut la chandelle…

  8. J’ignore totalement si le merveilleux site d’Arsène nous espionne, mais ce qui est sûr, certain, acté et gravé dans le marbre, c’est que nos amis d’aliexpress le font. :yes:

    J’en ai une belle à vous raconter à leur sujet !
    Cap’s, commence à appeler tes avocats… :whistle:

    Stay tuned… :mail: :mail: :mail:

  9. Alors voilà…
    Les amis, le Danyvape n’est peut-être pas très commenté (dommage !), mais il est suivi et regardé jusqu’à l’autre bout du globe. Comment je le sais ? :unsure:

    Ben va savoir pourquoi, mais l’autre jour j’étais sur mon téléphone, sur l’appli d’Aliexpress. Ce qu’il y a de fantastique avec leur gourbi, c’est que quand tu regardes un produit, ils te balancent en bas de page une montagne de suggestions d’achat. J’avoue, j’aime bien faire défiler, il y a parfois des petits trésors enfouis à déterrer.
    Donc là, je regardais je ne sais plus quel ato, et je descendais l’ascenseur de la page, jusqu’au moment où je m’arrêtai net !
    Vous vous souvenez du Aston 22 RDA ? J’en avais fait la revue. Ben ces petits filous d’Ali sont allés jusqu’à piquer la photo de Une de l’article pour la mettre en image de leur fiche produit ! :wacko:

    https://www.zupimages.net/up/21/50/6g5k.jpg

    Chacun en pensera ce qu’il veut…

    • Moi aussi mon Kanti, j’aime bien voir la gaine enlacer mon accu :whistle: Ça fait un peu happy-end… ils vécurent heureux et eurent beaucoup de petits électrons :whistle:

  10. J’ai ni décapeur thermique ni sèche cheveux (ma fille me l’a piqué) alors je fais ça sur le plus gros feu de ma cuisinière gaz.

    …..nan je déconne, sur le petit :-)

    • Une bonne flamme, ça fonctionne aussi très bien. Le tout est de tenir l’accu à bonne distance pour éviter que la bande thermo ne se prenne un coup de chaleur au point de fondre ou de noircir ou encore de cramer. Mais aussi et surtout, éviter de laisser tomber l’accu dans le feu sinon Bam-Bam :wacko:
      Pour éviter tout accident, tu conviendras que je ne pouvais pas renseigner ce genre de pratique dans ce tuto sinon je risquais de me retrouver avec des procès sur le blaze pour incitation à l’automutilation. Cette revue vise un large public. Il est clair que quand on est averti, chacun sa technique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-) 
 

Vape et santé

Tout ce que ze veux pour Noeeeel!