TFV4 Mini de Smok, le test!
soutiens

Ouais, c’est complètement nul de s’embêter à faire des résistances, c’est has been ! Il existe maintenant un tas de clearomiseurs terribles avec des résistances toutes faites, on les visse sur une box, on met du liquide dedans et on vape direct sans se poser de questions oiseuses pour une vape au moins équivalente à celle des machins craignos qui nous font perdre notre temps, voire meilleure !

Bon. Personnellement, je n’ai qu’une expérience très limitée de ces merveilleux clearomiseurs n’ayant pratiqué qu’un SubTank racheté d’occasion in extremis alors qu’il partait à la poubelle pour cause de déception notoire et immédiate de son premier propriétaire. Ses résistances toutes faites en 0.5 et 1.0 ohm ne m’ont guère convaincu et son plateau RBA n’a donné quelque chose d’à peu près correct qu’après ré-usinage de ses gouttières d’arrivée de liquide, manifestement trop étroites d’origine.

Mais bon, pourquoi pas. Le sigle TFV4 commençant à se faire vraiment récurrent lors de mes pérégrinations en ligne, j’ai fini par m’y intéresser, tombant rapidement dans une marmite de critiques dithyrambiques élevant ce clearomiseur, le petit dernier de chez Smok en l’occurrence, au rang de star incontestée de cette fin d’année. Après quelques recherches, j’ai fini par commander un exemplaire de sa version “mini” chez Notaba, shop sympa généralement bien positionné niveau prix, pour la modique somme de 43,90€ port compris.

Le packaging du TFV4

Le TFV4 arrive dans une boîte noire frappée du logo de Smok en caractères d’argent, enfilée dans une couverture de carton portant l’image du produit.

01 - package

Le clearomiseur, posé dans un tapis de mousse, surprend par ses dimensions et son poids, cette version “mini” affichant tout de même 73,5 mm de haut pour un diamètre de 22 mm et un poids de 85 g. Je ne le trouve personnellement ni beau, ni laid… Blaid ? Oui, c’est c’là, blaid. Une astucieuse languette permet de soulever le tapis de mousse pour découvrir un coffre au trésor rempli de trucs bizarres que nous allons maintenant passer en revue.

Le contenu de la livraison

02 - spare

Comme on le voit sur la photo, il y a tout d’abord deux sachets de plastique. Celui de gauche contient du coton de type japonais, celui de droite quelques pièces de rechange pour le TFV4 : Joints toriques en silicone (berk !) de différents diamètres, gros joints noirs destinés à remplacer ceux transparents du tank et une drôle de pièce en caoutchouc blanc. On y trouve également un morceau de Clapton Wire et un étrange petit tube absolument ridicule paré d’un joint torique.

Ensuite, on découvre avec une félicité certaine un assez gros tournevis cruciforme de couleur noire indiquant un produit original puisque les tournevis de clone sont bleus, comme chacun sait.

Enfin, nous avons de droite à gauche un tank Pyrex de rechange et le clearomiseur TFV4 tous deux posés sur les anneaux en silicone marqués du logo Smok et dont l’utilité ne saute pas aux yeux, une énorme résistance et une seconde plus petite. Le TFV4 est par ailleurs équipé d’une troisième résistance moins grosse que l’énorme mais plus grosse que la petite. Après enquête, il s’avère que ce clearomiseur accepte quinze types de résistances différentes parmi lesquels il ne fut pas trop difficile d’identifier les trois fournies.

Nom            Type      Fil     Res (ohm) Utilisation
TF-T3          triple    Kanthal    0.20    40w-130w
TF-Q4          quadruple Kanthal    0.15    40w-140w
TF-S6*         sextuple  Kanthal    0.4O    30w-100w
TF-N2          dual      Nickel     0.12    420°F-600°F
TF-Ti          dual      Titane     0.33    450°F-600°F
TF-STC2        dual      Acier      0.25    350°F-600°F
TF-T2          dual      Kanthal    1.50    20w-45w
TF-T2 Air Core dual      Kanthal    1.50    20w-45w
TF-T4          quadruple Clapton    0.20    60w-150w
TF-T8          octuple   Clapton    0.16    60w-180w
TF-CLP2*       dual      Clapton    0.35    30w-90w
TF-R1 RBA      plateau reconstructible pour single coil 
TF-R2 RBA      plateau reconstructible pour dual coil
TF-R3 RBA      plateau reconstructible pour triple coil
TF-RCA*        plateau reconstructible pour Clapton
(*) livrée avec le clearomiseur

Le démontage du TFV4

Le gain de temps par rapport à des atomiseurs plus complexes tels le Kayfun 4 saute aux yeux dès la phase de démontage : 6 pièces, résistance comprise !

03 - pieces

Sur la photo, nous avons au premier plan et de gauche à droite : le tank Pyrex, le top-cap pivotant légèrement ouvert dont la finition brossée donne une étrange couleur sur la photo, la base du drip-tip et le haut du drip-tip. Au second plan, toujours de gauche à droite : la résistance TF-CLP2 montée de série et le bottom-cap. Tout ce petit monde se dévisse assez facilement grâce à des filetages de bonne facture mais les différentes pièces auront nécessité une bonne lessive avant usage, s’avérant plutôt craspouille au déballage : poussières, traces d’huile de découpe… Pas terrible.

L’étrange drip-tip du TFV4

Comme j’ai évoqué ci-dessus une base et un haut pour le drip-tip, je n’espère évidemment pas m’en sortir sans un mot d’explication. Ce serait en plus dommage car nous avons ici une des particularités majeures de ce clearomiseur.

04 - drip-tip_1

Et bien voilà, le drip-tip du TFV4 est constitué de deux parties vissées. La première est une base équipé des traditionnels joints toriques, d’une bague d’air-flow et d’un tube Pyrex. La seconde est un tube d’acier plus large venant entourer le tube Pyrex déjà cité, garantissant le maintien de l’ensemble à une température acceptable pour les lèvres les plus fragiles quelque soit la démence de la résistance en opération.

05 - drip-tip_2

Une fois les deux pièces solidement assemblée, on retrouve un drip-tip de forme traditionnelle qui pourra d’ailleurs être remplacé par un autre dispositif standard de votre choix si cette petite merveille de technologie vous ennuie ou pire, vous énerve. La bague d’air-flow tourne bien et garde son réglage même en cas de remous, ce qui est toujours apprécié. Ses orifices communiquent bêtement avec la cheminée axiale du dispositif.

Le surprenant top-cap du TFV4

Bon, on ne va pas en faire un film d’autant que j’ai déjà vendu la mèche : le top-cap du TFV4 pivote, voilà, c’est dit. Pourtant, à première vue, on ne dirait pas :

06 - top-cap_1

Le gros joint silicone aux airs suspects accueille le haut du tank et sera vraisemblablement à remplacer rapidement par les joints noirs d’allure beaucoup plus engageante fournis en spare. Le joint plus petit placé de guingois sur le filetage assure l’étanchéité entre la cheminée et la résistance venant s’y visser lors du montage du tank et du bottom-cap.

07 - top-cap_2

Ah ben voilà, ça pivote ! Une flèche gravée sur le haut du top-cap indique le point de pression et le sens de rotation à appliquer pour obtenir ce superbe résultat.

08 - top-cap_3

La pièce blanche visible sur la photo est en caoutchouc et c’est sa jumelle que l’on retrouve dans le sachet de pièces déjà cité. Elle assure l’étanchéité au niveau des parties mobiles et guide le remplissage du tank par l’orifice en forme de haricot situé au nord-ouest sur la photo.

Les côtés très classiques du TVF4

Passées ces superbes surprises, le TFV4 retourne jouer dans une cour où les utilisateurs de SubTank ne seront guère perdus. Le Tank se place contre le top-cap, bien poussé sur le joint aux airs suspects.

09 - tank

Et le drip-tip vient couronner le tout.

10 - tank_drip-top

Aux antipodes du top-cap se trouve le bottom-cap, très correctement usiné et fini, doté d’une bague d’air-flow à quatre orifices plutôt généreux. Cette bague tourne facilement et garde sa position de réglage malgré l’absence de crans. Le pôle positif, visible au fond de la cuve n’est pas ajustable.

11 - base

La résistance se visse à l’intérieur du bottom-cap, plutôt vigoureusement pour éviter les fuites de liquide. Oui, j’en ai fait les frais… De grosse gouttes de juice perlant des air-holes, inondant le bureau, poissant les mains, se répandant au sol entre les lattes du plancher… Une horreur. Mais passons…

12 - base_res

Et bien voilà, nous y sommes ! Il n’y a plus qu’à visser le bottom-cap portant la résistance au filetage de cheminée du top-cap portant le tank et nous avons un beau TFV4 propre, prêt à l’emploi !

13 - tfv4

La vape du TFV4

Autant le dire tout de suite, je n’ai pas acheté un exemplaire de chaque résistance proposée par Smok pour le TFV4. Elles se vendent autour de 20€ le pack de cinq exemplaires, ce prix élevé pouvant éventuellement se justifier par une bonne longévité d’usage. Il m’est donc apparu judicieux de commencer par essayer les exemplaires fournis, histoire de voir si l’investissement mérite ou non d’être envisagé.

TF-CLP2

La résistance TF-CLP2 est un double Clapton Coil de 0.35 ohm, conseillé pour un usage entre 30 et 90 watts.

14 - tf_clp2

Ce qu’il y a de bien avec ces systèmes tout faits, c’est qu’on a pas de questions à se poser sur le montage. S’ils vapent bien, c’est que le produit est de qualité et s’ils vapent mal, c’est que le produit est une bouse. Dans les deux cas, on a pas à se prendre le chou à savoir si on bien fait le boulot, si on a bien vissé les plots du plateau, si on a correctement espacé les spires et tout le tintouin. Là en l’occurence, ça vape mal donc ma résistance TF-CLP2 est une bouse.

J’ai essayé deux liquides différents dont mon cher Grumpy’s Hooch en version 30 PG/70 VG à diverses puissances, en réglant les deux air-flows dans à peu près toutes les configurations possibles et n’ai obtenu qu’un vague brouillard à la saveur très approximative au lieu des nuages monstrueusement goûteux attendus. La montée en puissance jusqu’à 75 watts a considérablement réchauffé la pauvre vapeur produite et le clearomiseur est devenu bouillant, au point de devenir inutilisable sans améliorer notablement la sensation de vape.

J’espère franchement être tombé sur un bug genre résistance défectueuse car le piètre résultat obtenu avec cette TF-CLP2 rabaisserait, s’il devait se confirmer, tout le buzz médiatique fait autour de ce clearomiseur au rang d’escroquerie pure et simple.

TF-RCA

Le TF-RCA est un plateau reconstructible à quatre vis pré-monté en Clapton Wire.

15 - rba

Le large conduit d’air situé sous le coil peut être rétréci par l’étrange petit tube ridicule cité plus haut qui se révèle finalement comme un redoutable mécanisme high-tech.

16 - af_reducer

Les gouttières d’arrivée de liquide sont larges et inspirent confiance. Voilà peut-être un usinage qui ne nécessitera pas de jouer les virtuoses du Dremel !

Le coil monté, affichant 0.70 ohm est un peu à la one-again mais se laissera facilement rectifier pour donner quelque chose de régulier. La garniture de coton est assez facile à insérer et à positionner, le test se présente sous de bons auspices.

Effectivement, ce plateau reconstructible permet d’oublier un peu la déception rencontrée avec le TF-CLP2. La vapeur produite est beaucoup plus dense et agréable, le nuages sont conséquents entre 25 et 40 watts, des dry-hits surgissant au-delà. Malheureusement, le TFV4 ainsi monté reste faiblard au niveau du rendu des saveurs. Bien sûr, on reconnaît le liquide vapé sans trop de difficultés mais l’impression de boire le liquide issue d’une bonne saturation de la vapeur en arômes n’est hélas pas au rendez-vous.

Une conclusion subjective

Déçu… C’est le premier mot qui me vient à l’esprit pour qualifier le resultat de ces quelques tests effectués sur le TFV4. Peut-être en ai-je trop attendu, par rapport aux excellentes critiques généralement émises sur ce clearomiseur. Peut-être aussi suis-je habitué désormais à une autre vape plus typée et plus exigeante.

Je n’ai pas eu envie d’essayer la résistance TF-S6, estimant avoir déjà suffisamment gâché de Grumpy’s Hooch sur les deux montages testés alors que l’approvisionnement en ce précieux nectar devient de plus en plus problématique. Il faut dire que le TVF4 consomme de façon purement hallucinante y compris sur TF-CLP2 où il n’émet pourtant qu’une vague brume blafarde et qu’il vaut vraiment mieux le nourrir de DIY si l’on veut se préserver de la banqueroute. Oui, Porky. De la banqueroute !

J’espère très sincèrement avoir testé le TFV4 dans une mauvaise période, d’être tombé sur une résistance TF-CLP2 défectueuse comme semblent indiquer les résultats acceptables obtenus avec le plateau reconstructible TF-RCA. Sinon… Ah misère ! Comme Smok serait pitoyable avec ses quinze résistances prétentieuses et hors de prix, ses montages de daube gonflés comme des baudruches à l’air du marketing… Il ne faut assurément pas en rester là et se mettre au plus vite à l’écoute des pirates satisfaits du TFV4, prêts à le défendre et à montrer que je n’ai juste pas su l’apprivoiser comme il se doit.

Bonne vape à toutes et tous, peut-être en TFV4 !

Notez ce produit si vous l'avez
Mauvais produit(-1)Produit pas mal(2)Bon produit(+3)Très bon produit(+4)Excellent produit(+5) (3,50/5, 2 votes)
Loading...

Nesquick

Fonction sur le navire : Gabier promu Lieutenant de vaisseau - Nesquick, dans la vape depuis 2013, intéressé par la découverte de ce nouveau monde de saveurs et de techniques... Bonne vape à tous !

Cet article a 43 commentaires

  1. Bonsoir Nes

    Tu as l’air conquis par ton achat , ça fait plaisir de lire un article qui donne autant envie d’acheter un produit . B-)

    0
    1. Ouais, je compte sur Smok pour m’aider à financer un Porsche Cayenne, du coup je leur file un petit coup de main histoire de sortir leur clearo des affres de la petite vente !

      En fait, je crois que ce genre de produit n’est pas ma vape et qu’il vaudrait mieux que je m’abstienne d’acheter des trucs comme ça à l’avenir…

      0
  2. Moralité : TF1 est meilleur que TFV4…Ou pas :whistle:

    0
    1. Sur TV Breizh, y’a Columbo et le semi gogol qui se lave les mains toutes les 5 minutes tout en resolvant des énigmes d’enfer comme qui rigole… Comment qui s’appelle déjà ? Ah ouais, Monk !

      Ben voilà, TV Breizh, c’est mieux que TFV4 !

      :wacko:

      0
      1. Il est pas semi gogole, Il est compulsif ! Il se lave les mains toutes les 5 minutes, et nous on achète un nouveau matos tous les 4matins. Apparemment, il est pas plus déviant que nous ! :wacko:

        0
      2. Pas plus déviant mais plus futé face aux énigmes ! Ce serait un enfer pour lui de vaper un drip-tip sans le récurer à l’alcool entre chaque taffe mais j’imagine que son matos serait au quart de poil…

        Sans dry-hits ! :-)

        0
  3. Salut cap’, j’ai eu le même sentiment au sujet de cette bête. Il faut monter à au moins et pas moins de 40W pour vaper quelque chose et les saveurs se degradent très vite au profit d’une vapeur certe abondante. Par contre j’adore le drip tip, une merveille de refroidissement et de son réglage, ultra fin. Il faut certes aimer les gros diamètres. Pour conclure, pas un foudre de saveurs mais on peut monter les watts très très haut et obtenir une locomotive, en rapport avec sa consommation, énorme!

    0
    1. J’ai monté les watts… Jusqu’à 100 avec la TF-CLP2. La vapeur devient dense mais les saveurs ne suivent pas. Ça chauffe terriblement et le drip-tip ne suffit pas à rendre la vape supportable aussi bien conçu soit-il.

      Avec le plateau TF-RCA, le TFV4 me paraît correct, comparable au Subtank mais là, pas plus de 25 watts ou gare aux dry-hits… Enfin c’est juste mon avis. :unsure:

      0
  4. Merci Nes encore un article fort intéressant qui ne me rassure pas j’étais sur le point de passer une cde pour un tfv4(normal) et une evic vtc mini du coup je me pose la question suivante ne serait il pas plus judicieux de prendre un crius où un origen (clone tobecco). Les avis des pirates sont les bienvenus. Encore merci a danyvape pour la qualité et l’ambiance incroyable de ce navire.

    0
    1. Coucou

      je ne sais pas si ça va t’aider, j’ai essayer le TFV4, et je n’ai pas aimé non plus, par contre j’aime beaucoup l’origen et surtout le Crius.

      Après tu peux pas comparer l’origen et le crius.
      Pour moi l’origen est plus pointu en saveur, mais aussi plus embêtant à nettoyer et à coiler
      Le crius est un peu moins saveur, même s’il est deja tres bon, par contre nettoyage simple et facilité à monter et tu peux faire de très gros nuage si tu le souhaite. et Remplissage très très simple, même en pleine rue :yes: :yes:

      0
      1. Bon je pense que tu peux te lancer dans la revue du Crius si tu veux Kessen, y en marre d’entendre parler de cet ato et de ne pas savoir de quoi il retourne!
        Si tu n’as pas le temps on verra avec un autre pirate qui l’a
        Merci

        0
      2. et toc :)

        0
      3. Je vais essayer ce week end , mais vu que je l’utilise depuis 4 jours en intensif, je commence à le connaitre mais je le testerais encore quelques jours pour trouver ses défaults :heart: :heart: :heart: :heart: :heart:

        0
      4. Merci kessen je pense que je vais faire le choix de la simplicité de nettoyage en espérant que les saveurs seront quand même au rdv avec le crius. (Au plaisir de lire ta revue sur cette ato)

        0
      5. C’est quelle boîte qui fait le Crius ?

        Je demande parce que si Kessen fait la revue, le moment est opportun pour acheter des actions…

        0
      6. C’est OBS ;-)

        0
    2. Je ne saurais que vraiment te conseiller un aromamizer ( avec plateau velocity) ou un bellus. C’est en ce moment ceux qui me paraissent les plus aboutis en rapport saveur, densité vapeur, contenance et facilité de montage.

      0
  5. Hello Nesquick,
    Article très intéressant et bien écrit, comme d’hab quoi :good:
    Ce que j’aime sur ce navire, c’est que l’on peut s’exprimer librement, et publier un avis mitigé lorsqu’il est justifié :good:
    Étant complètement hermétique aux clearomiseurs pour cause de déception permanente, je ne l’aurais pas acheté de toute façon. De plus, je préfère maîtriser le montage, au moins je ne me retrouve pas avec du fil louche comme j’ai trouvé avec mon cthulhu, du coton qui sent bizarre, et je n’aime pas dépendre d’un magasin qui veut ou pas s’approvisionner suivant son humeur.
    Au-delà de ces considérations, je pense que Smok à raté le virage 2015. Il fut un temps où cette société était innovante et se disputait le haut du podium, mais ça, c’était avant.
    Joyetech à connu cette période, mais ils ont su rebondir (quoi que le coup du bouton fire sur la cuboid laisse songeur).
    Merci pour ton avis, c’est toujours bon d’avoir deux sons de cloches (et ce n’est pas toi, la cloche, hein ;-) )

    0
    1. Hello Trob,

      Ce n’est qu’un avis partiel et subjectif exprimé en mode “journal de bord” comme une tranche de vape…

      J’ai continué à utiliser le TFV4 depuis la rédaction de l’article, avec le plateau reconstructible. Il me produit beaucoup de dry-hits, au point de commencer à penser que j’ai une vape de bourrin et que je ferais mieux de m’occuper de drippers philippins.

      0
      1. Je suis très surpris que tu ais des dry-hits avec les montages plateau.
        A ce jour qu’importe le montage plateau, sauf le 3 plateaux dont j’ai découvert l’existence dans ton article, je n’ai jamais eu un dry-hits avec cet atomiseur.
        Peut être que ta manière de mettre le coton dans les rigoles fait que tu empêches le liquide de passer.

        0
      2. Le Subtank RBA me fait des dry hit à chaque remplissage si je ne mets pas 3 gouttes directement sur le coil même si le coton est saturé de liquide.
        Ca me le fait jamais avec des resistances toutes faites.

        0
      3. Il y a je pense deux explications possibles :

        – soit un truc que je ne fais pas comme il faut, comme positionner le coton ou l’aérer ou au contraire le tasser ou encore l’amorcer ;

        – soit je vape trop “chain” ou trop haut en watts en recherchant hit et nuages que ces clearos ne sont pas prévus pour délivrer.

        Comme j’ai essayé plusieurs fibres et à peu près tout ce qui m’a passé par la tête pour placer une mèche dans un coil, j’aurais tendance à pencher vers la seconde hypothèse. Ceci dit, je n’ai jamais eu ces pb avec le Taifun GT, le GP Heron ou le Kayfun 4. Les Origen “dry-hitent” de temps en temps mais il me suffit la plupart du temps de les pencher pour m’en sortir…

        0
  6. Apparemment, un ami a testé le Cleito, il était sur le cul :whistle: Mais ce n’est pas un ato pour vape pépére :wacko:

    0
    1. Il a testé le cleito et était sur le cul…. :whistle:
      Faut pas faire de correction automatique avec cet ato…. :whistle:

      0
      1. Le Cleito, un ato qu’il faut chatouiller pour qu’il exprime son potentiel …

        J’aurais du bosser dans la com’ !

        … Je sors …

        0
    2. Oui les retours sont bons mais comme pour le TFV4 les résistances sont chères je trouve.
      Je ne connais pas du tout la durée de vis de ces résistances aussi bien pour le TFV4 n’en ayant encore cramées aucune, que pour tous ces nouveaux atomiseurs.
      Au moins le TFV4 possède différents plateaux et le clapton est sympa!

      0
    3. Je vais encore jouer les rabat-joies mais le Cleiro, ça me rappelle juste un carto, avec un airflow plus aérien.

      Par contre, mon caviste m’a laissé son Griffin en test et fait découvrir le Clapton.
      Si le capitaine me l’autorise, je veux bien vous faire part de mon retour là-dessus. Le Crius et le Griffin jouant sensiblement dans la même cour

      0
      1. Cela m’étonnerait bien qu’il te dise non!

        Au contraire.

        0
      2. Moi aussi ca m’étonnerait! ;-)
        Tu peux le poster par le menu dans Soumettre un article.
        C’est qui ton caviste? Nicolas?

        0
      3. Ha, je pensais qu’il fallait avoir naviguer depuis quelques lieues et ne pas être que simple mousse pour pouvoir partager un retour. Voilà une excellente nouvelle ! Merci Capitaine !

        Mon caviste est un ami d’avant la découverte de la vape. Il a depuis eu l’opportunité de développer sa nouvelle passion en un boulot rémunéré pour une petite chaîne de boutiques d’ecig. Je vais essayer de l’amadouer pour garder son lion ailé quelques jours de plus, le temps de l’apprivoiser davantage et surtout de vous rédiger un retour convenable.

        0
  7. mon tfv4 est au fond d’un tiroir, par contre j’utilise depuis une semaine le vaporesso tank qui est en lui même de conception très basique mais qui fonctionne avec une résistance en cramique qui fait toute la différence. Je ne le lache plus, j’ai enfin trouvé un truc avec réservoir pour remplacer mes drippers , la restitution des saveurs est top et je peu enfin passer mon diy 100 vg sans aucun problème.

    0
      1. merci pour l’info est dommage pour moi car je trouve ce clearomizer bluffant. retour au dripper et rta en attendant.

        0
      2. Je sais pas trop quoi penser de cette ato mais je pense qu’ils vont avoir des problèmes avec george Clooney le packaging et le logo s’inspire vraiment de la marque de café, what else ?

        0
  8. Ça fait un petit moment que je bave devant le Griffin, mais j’ai plus un rond..

    0
  9. Vous allez arrêter maintenant ! :-( Pour une fois que môsieur Nes nous fait un article qui ne me donne pas envie de dégainer, vous la ramenez avec plein de trucs à faire sauter la CB toute seule du Larfeuille ! Si ça continue, je prend la chaloupe et je rentre à terre. J’aimerais passer un WE paisible, si c’est possible…
    Je ne m’énerve pas Simone, j’explique aux gens !

    0
    1. C’est justement ce que j’étais en train de me dire…

      – Ah ben je suis un peu déçu du TFV4…
      – Pas grave, y’a le trucmuche, le superbinz et le tintouin qui sont de vraies tueries !
      – C’est vrai ? Trop cool !
      – Mais oui ! Pour quelques euros de plus, ce sera le bonheur !

      C’est aussi pour ça qu’on vape… :yes:

      0
  10. Salut à tous,
    Neo vapoteur depuis le début de l’année et fraichement equipé du mini tfv4 monté sur une reuleaux rx 200, j’ai vraiment un avis mitigé sur c’t e bouzin de locomotive qui marche que quand ça veut?…
    Avec la resistance montée d’origine (tf-clp2) ça envoyait du bois sévère???, si bien que je me faisais rire tout seul comme un bon con qui se respecte lorsque je m’enfumais la tête dans ma bagnole ( d’ailleurs si vous voulez cartonner votre bagnole parce qu’au bout de 3-4 lattes de samouraï, on y voit aussi bien que dans le brouillard de sleepy hollow, y’a pas mieux???). Bon on rempli le tank toutes les 20 minutes en chain grossevap’ mais ça on m’avait prévenu!
    Le vrai problème, c’est que y’a pas moyen du faire du reconstructible (tf-rca ou tf-r2 rba) qui tient plus d’une demi journée; c’est dry hit sur dry hit sur fuite si je merdoi sur le coton???…
    Hormis le fait que boire directos le jus à la bouteille consommerai peut-être moins Que le cramer dans la resistance tf-s6 par exemple qui elle pour le coup est vraiment une machine de guerre et une machine à faire chi*r ma femme le soir devant la télé???,
    J’ai testé toutes sorte de kanthal, de montage, de twistage de kanthal, de cotonage etc, et ça foire toujours bien trop rapidement en me cramant copieusement les amygdales au passage???…
    J’ai lu par ci par là qu’en perçant des arrivées de juice qui se respectent ça fumerai mieux dans le coincoin et là ce serai vraiment la bamboula, parce que sinon rendu saveur et qualité de vapeur c’est franchement pas mal? ( avec du all star juicy krazy et du mango de cloud niner qui sont tous les deux en max VG).
    Alors si quelqu’un a une technique pour agrandir ces put**ns de rigoles je suis preneur!
    Donc comme je vous le disais avant mon monologue?, j’emets un avis mitigé pour l’instant mais qui se transformera sans doute en 10/10 lorsque j’aurai fait 2 jours de vape sans dry hits???.

    0
    1. Ce que je peut te conseiller, c’est de t’orienter vers un vrai reconstructible pas un clearo de ce type qui on des bases rba plus que douteuses ( ils sont pas tous comme ça bien sur). tu a le crius par exemple qui fonctionne bien pour rester dans le même type, ou des ato type topcoil (fodi, haze, avocado, origen genesis…). Pour une vapeur beaucoup plus ronde, abondante c’est ce qui a de mieux a mon sens.

      0
      1. Du coup je suis parti sur un Griffin, mon dealer m’a fait un petit prix dessus ☺️.du coup ben porky il fait la gueule?!
        Le plateau velocity démontable sans vider le tank me botte bien!
        Le tfv4 sera monté avec la tf s6 pour faire du bon gros nuage qui se respecte???et aussi la rba spéciale clapton qui va quand même super bien.
        Par contre c’est vrai que niveau qualité de fabrication et finition, ce tfv4 est vraiment très bien?.
        Je vous dirai si je réussi à modifier le merdier avec mon pote dremel!?.

        0
  11. Bon alors finalement le bouzin n’est pas compatible avec la résistance tf r2 rba???
    Cette salop*rie est trop grosse par rapport à la taille de la base de l’ato, et du coup le juice ne passe pas entre la résistance et la base. Re ???
    Faites donc gaffe à ne pas vous faire bananer en achetant cet ato dans le but de monter cette tf r2 rba Ca marche pas!
    J’ai d’ailleurs trouvé quelques forum ricains qui confirme ça…

    0
  12. Il faut essayer la TF-T3 entre 85 et 100W, je trouve que niveau saveurs on est très bien mais effectivement ça chauffe pas mal.

    0

Laisser un commentaire

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-) 
 
Fermer le menu