in

J'adoreJ'adore J'aimeJ'aime Trop bizarreTrop bizarre

Test(s) du STNG MTL RDA par Wotofo.

Le STNG MTL RDA a été conçu conjointement par Wotofo et le reviewer Vapor Place (alias Uncle Stas), qui est, à ce qu’il paraît, un célèbre vapoteur russe. C’est un dripper simple coil de 22 mm de diamètre. Il a la particularité d’être conçu pour vaper en indirect. Dripper et MTL? C’est compatible ça? C’est ce qu’on va voir!

Après le pod mod, place au dripper mtl… C’est la course à la contradiction dans le monde de la vape actuellement? J’ai déjà vu ce genre de matos, mais je n’y croyais pas trop. On verra bien. En attendant, ce petit bijou m’a été envoyé en version Rainbow par Ella de Sourcemore que je remercie chaleureusement. Je dédicace également ce petit texte à Wotofo, qui nous fournit, depuis quelques temps déjà, de fabuleux produits d’une qualité vraiment exceptionnelle et irréprochable et qui nous a aussi envoyé cet atomiseur (c’est Clandestino qui l’a eu…).

Le déballage du STNG MTL Wotofo :

Les principales caractéristiques techniques du STNG MTL RDA :

  • Marque : Wotofo
  • Origine : Chine
  • Dimensions : 43,15 x 22 mm (avec drip tip)
  • Pas de vis : 510 / BF
  • Type d’atomiseur : Dripper MTL
  • Type de montage : Simple coil
  • Plage de puissance conseillée : 5 – 30 W
  • Résistance recommandée : 0,4 – 1,8 ohm
  • Matière : Acier inoxydable
  • Isolant : Peek allemand
  • Drip tip : 510
  • Airflow : réglable
  • Remplissage : Drip / Squonk
  • Coloris disponibles : Gold / Black / Gunmetal / SS / Blue / Rainbow

La boîte est somme toute sobre et classique pour les habitués de la marque Wotofo et de son noir et vert caractéristique. Ils ont troqué le carton habituel, et sa fenêtre de plastique, du couvercle pour un couvercle entièrement en plastoc transparent. En plus, elle est comme d’habitude bien fournie… Mais que contient-elle donc?

L’inventaire du STNG :

Le contenu de la boîte du STNG MTL RDA de Wotofo :

  • Un dripper STNG MTL
  • Deux coils pré-faits (1 Dual Core Fused Clapton Coil + 1 Single-Strand Coil)
  • Un drip tip supplémentaire
  • Une mèche de coton
  • Un pin de connexion BF (bottom-feeder)
  • Un tournevis cruciforme
  • Une clé Allen
  • Un kit de pièces détachées (joints de rechange, visserie de secours et ressorts de rechange)
  • Un manuel de l’utilisateur

J’ai donc devant les yeux un matériel de très petite taille, bien propre et apparement solide, avec des finitions irréprochables. Mais avant de tenter de le faire fumer, il faut le démonter bien sûr! Avant cela, je vous offre, pour votre information, quelques menus détails sur les résistances fournies par Wotofo avec son dripper.

Les specs des coils inclus : 

1. Dual Core Fused Clapton Coil

  • Recommandé pour le vapotage avec de la nicotine classique ;
  • Matériel : Ni80 30G*2+38G ;
  • Résistance : 0,75 ohm ;
  • Diamètre : 2,5 mm ;
  • Nombre de tours : 6 tours.

2. Single-Strand Coil

  • Recommandé pour le vapotage à base de sels de nicotine ;
  • Matériel : Ni80 28G ;
  • Résistance : 1,2 ohm ;
  • Diamètre : 2,5 mm ;
  • Nombre de tours : 9 tours.

Le démontage de la bête :

Voilà, Cland’ doit être aux anges là. Il réclamait la photo d’un ato en vue éclatée tantôt, le voilà servi! Sinon, on voit ici un drip tip, un top cap, un plateau / bottom cap. Je vous offre une vue de dessus, une vue de dessous, une vue latérale et une vue de l’engin presque remonté. Quoi vous dire sur ces trois pièces? Je peux peut-être finir de le réassembler et le monter pour enfin le tester en bonne et due forme. Pas tout de suite les amis, je dois déjà vous exposer rapidement les petites particularités de ce dripper.

Les specs des drip tips inclus du STNG MTL :

1. Diamètre intérieur de 3 mm, diamètre extérieur 5,46 mm.

2. Diamètre intérieur de 3 mm, diamètre extérieur 6,73 mm.

Ces deux drip tips sont plutôt jolis et ils se marient bien avec le dripper. Ils sont censés changer le tirage du bouzin suivant celui utilisé, mais je m’interroge car ils font la même longueur et ont le même diamètre intérieur ; seule leur forme diffère quelque peu. Est-ce suffisant? Nous verrons cela plus tard.

Le système d’arrivée d’air :

Le STNG MTL RDA présente un airflow en forme de goutte d’eau sur son top cap. Cette unique arrivée d’air latérale d’une conception originale et relativement petite (minuscule) devrait nous gratifier, en théorie, d’une réelle et pure vape MTL (j’entends par là, une vape serrée et d’une grande finesse). Et, en entrant par ce seul airflow, l’air est aspiré vers le centre du fond du bottom cap (sous le plateau) et redirigé vers deux canaux d’air situés sous la bobine, fournissant ainsi un double flux d’air venant percuter directement la résistance par le dessous. Un tel système de séparation du flux d’air devrait nous offrir, en théorie, une vape douce et chargée de saveur (je l’espère tout au moins), bien aidé par la cheminée bien bombée du top cap. Le baril tourne bien, et régler l’airflow est par conséquent chose aisée.

STNG Rainbow

Le plateau du STNG Wotofo :

Le STNG MTL RDA possède un plateau de montage relativement petit, sur lequel prennent place deux posts à clamps (à ressort) pour assurer un maintien sans faille de la bobine et un montage simple et rapide de vos fils résistifs. Ces deux posts sont surmontés par deux vis cruciformes. Leur relative bonne qualité d’apparence devrait assurer un maintien parfait de la résistance. Enfin, le coil sera positionné juste au dessus de la double arrivée d’air dont je vous ai parlé il y a quelques secondes. Le montage promet ici d’être enfantin.

Plateau STNG

Le montage de Kanti :

montage STNG MTL Je coile ce dripper avec mon éternel Kanthal A1 en 26G sur un diamètre 0,25 mm pour une résistance à 0,66 ohm pour le tester sur mon Mage Mech V2.0 en mode un accu 21700. Pourquoi? Parce que un dripper, ça se vape sur du méca non? Ça devrait en tous cas… Bref, passons. L’installation de la bobine tortillée ne pose pas de problème car on pose, on visse et on coupe les pattes après. J’y insère ensuite une petite mèche de coton. Le cotonnage est basique et rapide à mettre en oeuvre. J’imbibe enfin le coton et la résistance de Notturno Inglese et je déguste!!! Mais ça sonne à la porte… Surprise!!!

Le montage de Cland’ du STNG :

Hey Kanti, c’est Cland’ ! Ça va poto, j’te dérange pas ? Qu’est-ce que tu fabriques, là ?… Hein, de quoi ? Comment ça tu chroniques le Stng ?!!?? Ah ben ça c’est trop fort ! Et qui c’est qui te l’a envoyé ?… Sourcemore ?… Et tu l’avais même pas demandé, en plus ? Nan j’te demande tout ça parce que figure-toi que Wotofo me l’a aussi envoyé pour revue ! Nan j’te jure, je blague pas, c’est vrai ! Tiens, regarde : en version Black…. Ah bah tu m’étonnes que c’est le bordel ! Paye ton porte-à-faux quoi ! ‘Pourraient prévenir, eux aussi là… Ben nan, on va pas faire deux revues, bien sûr que nan !… Bon attends : du coup t’en étais où dans ta revue ? T’as fait les specs, les pièces détachées, la partie montage et t’allais parler des sensations de vape ? Ah cool ! Ça me gêne un peu de te d’mander ça, mais… Ça te dérangerait si je me greffe à ta revue ? Ahhh merci poto, j’te revaudrai ça, promis !

Bon, désolé chers lecteurs de vous interrompre, vous étiez en charmante compagnie avec Kanti, et v’là pas que j’sors de nulle part et que j’tape l’incruste, un peu comme le mec qu’on ne veut pas voir sur les photos mais qui est là quand même. Pardon, vraiment, c’est pas mon genre de faire ça, promis, je fais vite et je disparais !

Alors pour le montage, j’ai évidemment testé les 2 coils fournis par Wotofo (1 coil en Ni80 28Ga à environ 1.2 ohm, et 1 autre en Dual Core Fused Clapton 2x30Ga + 38 Ga, mesuré à environ 0.8 ohm), et évidemment, ils ne m’ont pas plu. Comme à mon habitude, j’ai cherché à pousser le Stng dans ses retranchements pour voir où se situait ses limites, et je me suis arrêté sur un truc tout simple : un micro-coil de Kanthal A1 Twisted 2x26Ga, 5 spires sur un diamètre de 3mm, pour une réz. finale à 0.4 ohm). En hauteur, aucune modif’ : je laisse le coil tel quel : le descendre un peu modifie le rendu, mais de mon point de vue, c’est moins bon. Intérêt de ce coil : grande surface de chauffe, vape tiède-chaude, saveurs à leur maximum ! Et accessoirement, il fonctionne très bien aussi bien sur box électro que sur squonk méca. Niveau cotonnage, laisser dépasser de 0.724 cm par rapport au plateau, et couper. Fastoche ! Voilà, j’ai fini, désolé pour l’intrusion, je vous repasse Kanti. Merci de votre attention !

Le ressenti de Kanti :

Je ne vais pas y aller par quatre chemin! La vape ici est très très serrée, même quand le mini trou d’airflow est ouvert à donf. Par contre, c’est bon! Le Notturno est, comme d’habitude, exquis. Je ne ressens pas toutes les nuances de ce jus comme je pourrais les retrouver dans l’Hypersonic, mais il y a du niveau quand même avec ce STNG.

Mais c’est serré donc je retente ma chance avec un jus encore un peu plus costaud pour compenser. Et là, c’est encore mieux! Il est bon ce petit dripper. Je dois noter qu’il fait ressortir légèrement le gout sucré des jus et ce n’est pas désagréable. Il n’y a rien à dire de plus. Il est simple d’utilisation et sympa à vaper. Il manque de coffre pour moi, mais le MTL n’étant pas mon domaine de prédilection, je ne lui en tiendrai pas rigueur. Il est excellent dans son genre !!!

Par contre, comme je l’avais pressenti, les deux drip tips fournis ne changent rien pour moi au serrage ultime de la vape de cet ato. Je préfère lui coller sur le haut du crâne un drip tip bien plus large pour obtenir un flux un peu plus ouvert et tout autant de saveurs! En un mot, ce dripper est délicieux. Il est maintenant temps pour moi de rendre l’antenne et de repasser la parole à mon collègue…

Le ressenti de Cland’ :

Coucou, c’est encore moi, Cland’-le-relou-de-service ! Tout à l’heure, j’ai oublié de donner mon avis sur le matos, alors j’reviens vite-fait ! Dans la vraie vie, le Stng s’avère être un dripper vraiment bien fichu : il est sobre, robuste, hyper facile à monter, et il procure d’excellentes saveurs bien saturées. Le système de mâchoires sur ressort est rigolo – surtout quand on dévisse un peu trop fort, que la mâchoire est propulsée dans les airs comme Ariane 5, et qu’il faut tout remettre en place alors que l’apéro est déjà bien entamé – , même si fondamentalement, il ne révolutionne que dalle, notamment si l’on décide d’y installer un fil un peu épais : il faudra alors passer son fil sous la mâchoire une première fois, longer la vis de serrage, puis repasser une deuxième fois sous la mâchoire, de façon à ce que le fil soit bien bloqué de part et d’autre de la vis centrale. En somme, exactement comme si on avait une vis normale, sans mâchoire… Kuf kuf kuf, excusez-moi, j’ai oublié de mettre ma petite laine hier soir, et je crois que j’ai attrapé froid.

Au niveau du réglage d’airflow avec le trou en forme de goutte, ça marche bien, les joints du baril offrant une résistance juste ce qu’il faut pour que ça tourne smooth. Si par malheur ça devait ne pas être le cas, les joints en spares vous épargneront la crise de nerf.

Et la vape alors, qu’est-ce qu’elle donne ? Pas de suspens inutile : elle est très bonne ! L’airflow bottom-coil « splitté » en 2 canaux distincts fait parfaitement le boulot, bien qu’un peu trop restrictif à mon goût, et nous évite toute prise de tête quant au positionnement du coil. Personnellement, j’aurais aimé un chouille plus d’air, histoire de ne pas tousser quand je tente une vape DL sur ce Stng, mais en contrepartie, l’avantage du flux d’air restreint réside dans le fait que les saveurs sont véritablement saturées. Pour donner un point de comparaison, sur ce point-là, je les trouve au même niveau que sur le Hypersonic. En revanche, le volume de vapeur est vraiment scrède pour un dripper, et la profondeur globale de vape est bien en dessous de celle du Hyper. Mais bon, rien de scandaleux là-dedans, vu que le Stng est un MTL pur et dur, contrairement au Hyper, qui est seul au monde… Le Stng n’est pas non plus le plus précis des drippers du marché, mais il tire véritablement son épingle du jeu grâce à sa faculté à relever les jus qu’on lui confie, en les sucrant légèrement plus que ce qu’ils sont réellement. Un extrait de Virginia de La Tabaccheria, déjà excellent de nature, devient alors carrément divin. Le Stng, c’est donc un dripper que de mon côté, je vape – ouvert à fond – comme un RTA MTL, en tirant des lattes pépères. Et vapé ainsi, je suis formel : il met une race à tous mes RTA. Je dis bien « tous », même mon KF Lite 2019.

Remerciements :

Voilà pour ce petit featuring, en totale impro, avec mon pote Clandestino. Merci à lui d’avoir participé à cette revunette (oui, Renaud écrit des chansonnettes, moi des revunettes, en toute modestie bien sûr…) et d’avoir donner son ressenti sur le STNG MTL RDA. Une revue, deux avis!! C’est inédit, c’est cadeau!

PS : Il aurait de toute manière fait un commentaire de 800 lignes et posé 26 questions, donc là au moins, on est tranquille avec ça… ?

MERCI CLANDESTINO, SOURCEMORE et WOTOFO.

Si vous vapez MTL et que vous cherchez un dripper, foncez, ce STNG est terrible!!!

Bonne vape les pirates!!! Et qu’ça drippe sur le pont! Et en MTL!

Amiral

Ecrit par Kanti

Vapoteur assidu et passager régulier du navire depuis fort longtemps, j'ai décidé de basculer du côté obscur en écrivant et partageant mes expériences...

30 Comments

Laisser un commentaire
    • Merci! C’était totalement à l’arrache et dans la précipitation mais c’était chouette! Quand tu “bosses” avec des gars sérieux et talentueux, ça roule tout seul! Et Wotofo fait des trucs toujours aussi sympas.

  1. Jolie revue en duo, merci à vous 2! :good:

    Je remarque que Wotofo est toujours généreux sur le contenu des boîtes. Je n’ai jamais rien eu à reprocher à cette marque, en ce moment c’est sur le Unity Profile que je vape! Je suis un peu aux extrêmes, parfois MTL, parfois du bon gros DL de cloud chaser… :whistle:

    Par contre je suis surpris de voir qu’il semble meilleur qu’un KF Lite! Ca reste pour moi LA référence en MTL! Il va falloir que j’essaye ça :yes:

    • Merci! Je laisse Cland’ te répondre sur ce cas précis du KF Lite (car moi, je ne trouve aucune saveur à ce dernier). Tout ce que je peux dire, c’est que le STNG est vraiment bon, mais vraiment très serré.

    • Remercie uniquement Kanti, moi on peut pas dire que j’me sois foulé la rate sur ce coup-là !
      J’ai un peu le même profil de vape que toi Daron, principalement MTL, mais pas contre de belles envolées aériennes de temps à autre (tous les soirs, en fait… :whistle: )

      Attention en ce qui concerne la notion de “meilleur” en vape ! cf. mon dernier com’ sur l’article du Hypersonic. Tout dépend de quoi on parle : volume de vapeur, densité de vapeur, saturation des saveurs, précision du rendu…? :-)

      En ce qui concerne la comparaison avec le KF 2019, déjà, il y a d’un coté un RTA, de l’autre un dripper. Donc forcément pas le même type de vape. ;-)
      Si on prend point par point, à mon huble avis :
      – volume de vapeur : KF =~ Stng
      – densité de vapeur : Stng =~ KF
      – saturation des saveurs : Stng > KF
      – précision du rendu : KF >> Stng

      Donc tout dépend sur quel critère tu compares : sur la saturation, le Stng met tous mes RTA KO debout. :yes:
      En revanche, sur la précision, le KF est (très) loin devant !

      Au global, impossible de dire qui est au dessus : tout dépend de ce que l’on recherche. À certains moments, je préférerai visser le stng sur ma box, à d’autres, ce sera le KF.
      Encore au global : je suis content d’avoir les 2 en stock, car ils me permettent de trouver 2 sensations de vape différentes, tout en restant dans le créneau MTL.

      • Merci pour ces précisions :good:

        C’est vrai que j’ai oublié le fait que ce STNG est un RDA… :scratch:

        Sur le KF, ce qui m’impressionne, c’est de pouvoir distinguer les différentes saveurs d’un liquide complexe. Si ce RDA sature en saveur, un arôme simple lui conviendrait mieux

        Il va falloir que je me décide pour un RDA MTL dès que j’aurais reçu ma Pumper :yahoo:

      • Ah mais pour le KF, tu prêches à converti, puisqu’il s’agit de mon RTA all day, et qu’il occupe la plus haute marche de mon podium depuis le 1er jour où j’ai vapé dessus ! Depuis, j’en ai testé pas mal des RTA MTL, et personne n’est venu le détrôner. ;-)

  2. Hey, mais quelle chouette revue Kanti !!! T’as vraiment bien bossé, franchement, merci beaucoup, c’est toi qui a fait tout le boulot. :yes: :rose: :rose: :rose:

    On a à peu de choses près le même ressenti sur ce dripper : un bon petit matos des familles, pas le meilleur du monde, mais vraiment sympa en saveurs et vraiment facile à vivre.

    Good job bro ! ;-)

      • Oui y’a du goût, ce Stng est un dripper assurément gourmand ! C’est même sa marque de fabrique je trouve. J’ai regretté lors des tests ne pas avoir de liquide gourmand à lui faire bore à ce sting.
        En revanche, on a aussi noté tous les 2 qu’il ne restitue pas toutes les nuances.

        Par contre, je trouve que tu y vas un peu fort sur le degré de “serrage” du tirage : il est MTL, oui très clairement, mais c’est pas non plus un truc qui creuse les joues à mort lorsqu’il est full open. Pour donner un point de comparaison, il a le même genre de tirage que le KF 2019.
        Après, forcément, quand on vape en all day sur du rebirth ou du wasp nano…. :whistle: ;-)

  3. revue sympa pour un rda que je lorgnais :good:
    je me serais juste passé des poncifs “Dripper et MTL? C’est compatible ça?” et autre “Parce que un dripper, ça se vape sur du méca non? Ça devrait en tous cas… ” ;-) :rose:
    et je retourne sur mon ammit collé sur un dany mini B-)

    • Salut Toflu,
      Ben c’est pas pour défendre Kanti, mais je crois que se poser la question “Dripper et MTL, c’est compatible?” est vraiment quelque chose de pertinent !
      Pour ma part, je suis un MTLeux assumé (80% de ma vape), même si j’adore dripper aussi. Aussi ai-je été enchanté de voir des drippers MTL sortir sur le marché. Mon 1er du genre a été le FEV BF-1. Enfin bref…
      Pour en revenir à la question, je dois avouer ne toujours pas savoir “comment on vape un dripper MTL” : comme un dripper non MTL, c’est à dire en vape DL (sachant alors qu’on aura un minuscule filet de vapeur) ? Ou comme un RTA MTL ?

      • ma remarque n etait pas mechante :)
        mais je ne vois pas en quoi le container avec ou sans reservoir (rda, rta, rdta) doit obligatoirement changer la facon de convoyer la vapeur (MTL,DL), ni le boitier electrique qui l’älimente (regulé, mecha).
        Certains RDA sont clairement mtl, d autres dl, certains bi. Clandestino parlait de wasp nano : j en utilise plusieurs, tous en MTL.
        Quant au meca, pas d obligation , pour moi un meca est comme un regulé dont le voltage varie et qui ne vous pardonnera pas un court circuit :)

        tout ca pour dire que tout est question de gouts et d’usage

    • Merci. Je vais essayer de me calmer sur les poncifs alors… Pour moi, un dripper, c’est fait pour envoyer et un MTL, c’est fait pour creuser les joues. Je vais essayer d’être un peu plus ouvert d’esprit à l’avenir.

      • Je le sais bien. Pas de problème. :heart:
        Je voulais juste dire que c’est un oxymore pour moi perso et que ça peut-être un débat intéressant à avoir (comme l’histoire du pod mod Vinci).
        Après, l’histoire de la vape méca, c’est un peu de la provoc pour susciter du commentaire et pourquoi pas refaire une énième fois le débat méca vs électro… Je tends toujours des perches pour ouvrir le spectre des commentaires éventuels pour que le plus grand nombre puisse et ait envie de réagir.
        Tout est calculé et ça fonctionne, la preuve! Tu as grillé mes deux cartouches… :rose:

      • je ne suis pas partial pour les dicodes, qui sont des mods magnifiques a la vape plus lisse que des mechas, et qui rechargent les akkus au lieu de les vider. bref, des merveilles presque données :mail:

        Pour l ammit rda, parfait pour moi : faciler a “coiler” (?), joints tres bons, zero fuite, bonne cuve, ne chauffe pas, parfait en MTL ouvert a fond, avec un bon rendu des gouts. rien de delirant, mais une bonne note a tous les criteres .

        —> Oh pinaise ! T’arrives à faire du MTL sur du Wasp Nano ?? :-)
        bah oui, ca ne tire pas plus qu une gaul*** sans filtre ;-)
        c est l’un de mes prefere´ pour les saveurs, un bemol pour le cote fuite dans la poche et solidite : hors du sofa, je lui prefere quand meme le Narda, voire le Narea, ou autres hypersonic :)

      • Mais… Mais j’ai eu, naguère un Dicodes… Un Dani “extreme”, 180 boules, 20 watts !
        Je le trouvais très bien jusqu’au jour ou un Gus full-mech est arrivé à la maison. J’ai dévissé le Taifun GT v1 du tube électro, je l’ai vissé sur le Gus et j’ai dit “woaw” !
        Je ne comprenais pas pourquoi un pauvre tube avec juste un 510 et un switch pouvait mieux vaper qu’un chipset high-tech “made in Germany” tournant à 200 MHz et pourtant…
        Après, tout est question de compromis. Le full mech est à mon sens inégalable mais reste délicat au quotidien et pénible en entretien. Les “gros” chipsets tels Yihi, Evolv, Dicodes sont bons et pratiques, les chipsets plus standard et beaucoup moins chers sont pratiques et font le job avec plus (Asmodus) ou moins (Dovpo) de réussite.
        Ceci étant, je ne mettrai plus jamais 180€ dans un mod ou une box électro quel qu’il soit sauf bien sûr si c’est un PWM à potard tel ma chère HexOhm, au plus proche selon moi de la vape méca ! :yes:

  4. :bye: Merci les amis pour cette belle revue à 4 mains pour 2 atos ( au final, ça fait un ratio dans la norme et des impressions croisées très concordantes ! )
    Il a l’air bien sympa ce petit dripper au nom imprononçable !

  5. Bravo messieurs, cette belle revue m’aurait certainement mené à l’achat compulsif si le produit décrit n’avait pas été estampillé MTL !
    Ah oui, parce que le MTL n’est pas mon truc mais aussi parce que la vape méca est meilleure que l’électro et aussi (soyons fous) parce qu’il ne faut pas acheter de clones.
    Héhé… ;-)

    • Merci Nes!

      Alors là je n’y comprends plus rien! J’étais persuadé que tu allais le commander illico avec un beau tube électronique en version rainbow. Je suis déboussolé. :wacko:

      En plus, le débat sur les clones, c’était pour la prochaine revue!!! ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-) 
 

Test du Mirage par Vaponaute

Du côté de chez Wotofo-Votes