in

J'adoreJ'adore J'aimeJ'aime

Test du surprenant Ring Lord Mesh RTA par HugsVape.

Place aujourd’hui au HugsVape Ring Lord Mesh RTA qui m’a été envoyé par AVE40. Merci Carson! J’ai reçu la version noire. Il semble que j’ai eu de la chance pour une fois! Noir, c’est sobre, c’est simple et c’est classe. Ok, ne nous emballons pas… Pour être honnête, je me dois de vous préciser que je ne prenais en fait pas trop de risque ; cet engin n’existant qu’en deux versions : noir ou acier inoxydable. N’importe laquelle m’aurait comblé car il n’y avait pas de Rainbow à l’horizon.
rélever
Je vous cause donc ici d’un atomiseur reconstructible dédié au mesh. Il est fabriqué par HugsVape qui exploite à nouveau son concept d’anneau d’airflow, étrenné par le Ring Lord RDA. Le mesh est connu et réputé pour donner un meilleur rendu que le fil résistif. Avec cet atomiseur, un conduit amovible en demi-cercle va propulser de l’air sur toute la surface de la résistance en forme de grille. Et, je m’attends par conséquent à des bouffées toutes douces et très denses, et surchargées de senteurs, d’arômes et de goûts. Je ne m’en cache pas, j’espère un rendu saveur exceptionnel! Je veux une vape d’élite. Je souhaite me délecter de sensationnelles voluptés. Vais-je être déçu ou exaucé? Je verrai bien… Pour l’instant, je dois déballer mon cadeau.

Le déballage :

Le packaging est toujours coloré chez HugsVape. J’adore les couleurs, et notamment le rose, mais comme pour le Ring Lord 1, le paquet de ce Ring Lord 2 est tout simplement affreux. Comment on peut concevoir une boîte avec de jolies couleurs et que le résultat soit aussi triste et mauvais? Elle me file le cafard et le bourdon en même temps. Ça y est, je déprime… Allez courage mon grand, on ne va pas se mettre dans tous ses états à cause d’une simple boîte en carton super laide. Absolument! C’est bien vrai ça! Ce qui compte c’est ce qu’il y a à l’intérieur. Alors je la vide, je la jette illico, et je regarde ce qu’il reste.

Le contenu de la boîte de l’atomiseur Ring Lord Mesh RTA par HugsVape :

  • Un atomiseur Ring Lord Mesh RTA par HugsVape avec un réservoir droit de 2 ml prémonté et un drip tip 810 assez large préinstallé.
  • Un réservoir de type bulle en pyrex supplémentaire de 5 ml.
  • Un sachet de pièces détachées (4 joints et 2 vis).
  • Deux bandelettes de Mesh.
  • Deux lacets de coton.
  • Un tournevis bleu (cela faisait bien longtemps que je n’en avais pas reçu un, ça me remonte le moral…).
  • Un manuel de l’utilisateur.

Comme d’habitude, je trouve dans ce kit tout ce qu’il faut pour vaper de suite (à part le jus bien entendu). Je jette un oeil sur les spécifications de cet atomiseur et je pourrai le mettre en route ensuite.

La fiche technique :

Les caractéristiques techniques principales de l’atomiseur Ring Lord Mesh RTA par HugsVape :

  • Origine : Chine.
  • Marque : HugsVape
  • Dimensions : 26 mm x 50,3 mm.
  • Matériaux : acier inoxydable / pyrex.
  • Type d’atomiseur : RTA (donc atomiseur reconstructible à tank), bottom coil et à feuille de mesh.
  • Type de montage : 
simple coil.
  • Remplissage : par le haut.
  • Arrivée d’air : par le bas (grâce à une bague rotative) et par le haut (grâce à un un demi-anneau au dessous perforé qui prend place au-dessus du montage).
  • Taille du réservoir : 5 ml (tank bulle) / 2 ml (tank droit).
  • Matière du réservoir : pyrex.
  • Drip tip : format 810.
  • Diamètre du plateau : 26 mm.
  • Pas de vis du plateau : format 510
  • Plateau : à clamps.
  • Hauteur : 50,3 mm.
  • Plage d’utilisation conseillée : 65 – 75 W.
  • Alimentation en e-liquide : non réglable.
  • Compatible BF : non.

Le montage :

Je passe au montage du bestiau. Pas de prise de tête ici, pas d’outil à sortir. J’ai un feuille de mesh de kanthal et je dois simplement l’installer avec un petit tournevis bleu. Point de coupe, de tortillage ou de découpe, juste la pose…

J’ai mon large plateau à clamps et mon demi-anneau doré. Je fais gaffe que Gollum ne soit pas dans les parages et me dépêche donc de l’installer avant qu’il ne me repère. D’ailleurs, ça fait une paye que je n’ai pas vu Gandalf. Si quelqu’un a des nouvelles par hasard, merci de me tenir au courant. Sinon, je saisie mon petit grillage et l’insère dans une des deux mâchoires du plateau du Ring Lord RTA. Je visse. Je courbe ensuite la feuille de mesh pour la fourrer dans le deuxième étau et je serre à nouveau. Après, j’essaie de l’arrondir du mieux que je peux, mais je n’ai pas l’outil de Wotofo…

La feuille de mesh paraît très bien maintenue par les deux mâchoires. Il ne nous reste plus qu’à sortir une énorme quantité de coton. Je reviendrai sur ce dernier point.

Le cotonnage :

Le lacet de coton offert par le fabricant s’enfile très facilement dans le tunnel. J’en coupe un bon morceau échaudé que je suis par les mésaventures de notre Nesquick international (ici même). Je cotonne donc généreusement la bête. J’imbibe le tout à la perfection. Je clipse l’anneau de Frodon (ou de Bilbon plus exactement). Je fais le mariole ici avec mes photos mais comme je suis beaucoup trop honnête et que je ne cache rien, je vous avoue que j’oublie de la remettre à chaque changement de coton… L’habitude viendra bientôt. C’est assez déroutant pour l’instant de devoir ajouter une pièce après le cotonnage et l’amorçage.

La mise en route :

Bref, voila ce que ça donne. C’est de toute beauté, n’est-ce pas?

Je remonte l’engin et je le remplis. Je veille à bien fermer l’airflow du bas avant le remplissage, vous êtes normalement habitués à cette pratique. Je précise juste ici que le top cap s’enlève en le faisant tourner d’un quart de tour. On aperçoit des encoches sur celui-ci sur l’image suivante. Pour le fermer, on glisse le top cap sur le tank en regardant ou en tâtonnant, à la vue ou au toucher, c’est selon. On ne peut pas se tromper, c’est facile et rapide et ça marche à tous les coups.

Je peux enfin goûter! Mais en fait non! Même souci que Nes, le Ring Lord fuit et coule comme Le Voile de la Mariée à La Réunion. J’allais le tester nom de nom!

La mise en route 2 :

Fausse alerte! Par conséquent, je reprends donc du coton et je recommence…

Je refais donc le cotonnage pour pouvoir remonter les côtés encore plus haut cette fois. Et ça marche. Cependant, en plus de bien le relever, il en faut une dose énorme si l’on ne veut pas qu’il refuie. J’ai eu du mal à trouver la bonne dose mais j’ai réussi. Il faut s’assurer que les arrivées de liquides soient bien bouchées avec de la fibre, rien ne doit passer.

Cette fois c’est la bonne, voyons comment il s’en tire une fois apprivoisé. Je peux enfin jouer!

La vape : 

Alors comment vous expliquer ce que je ressens ici. C’est une vape que je n’avais encore jamais connue. C’est une merveille!!! Grâce à son système d’aiflow inédit, ce Ring Lord RTA m’offre des sensations totalement inédites. N’étant pas du tout DTL, j’arrive à faire du MTL en faisant rouler à 30 W la résistance de 0,16 ohm, airflows quasiment fermés. Premièrement, il démarre instantanément. La vitesse de chauffe est vraiment surprenante, c’est juste bluffant. Deuxièmement, quand j’aspire, j’aspire, j’aspire, j’ai l’impression de n’avoir que de l’air dans la bouche. J’avale tout cela, et là, c’est une explosion de saveurs. L’Azhad’s Notturno Inglese est encore plus délicieux que jamais. Cet atomiseur magnifie et sublime le Latakia comme personne! Avec ce système d’airflow enveloppant, j’ai l’impression que ça tourbillonne à fond les ballons là-dedans et que l’on obtient une tornade de saveurs en bouche. Déjà, la chambre d’atomisation n’est pas si énorme que cela, mais le demi-anneau la réduit encore. C’est peut-être pour cette raison que l’on obtient une vape si savoureuse et dense en goûts.

Le Ring Lord Mesh RTA vape merveilleusement bien! Et encore une fois, je ne l’utilise pas comme il faudrait. Imaginez ce qu’il doit donner pour des fous de la vapeur. Je le fais tourner seulement à 30 W pour en tirer le meilleur en terme gustatif alors qu’il envoie super bien à 40, 50 ou même 60 W. À cette puissance, il est réservé aux pressés de la vapote en recherche d’un shoot express, car la bouffée ne durera pas deux secondes sous peine de s’étouffer sur-le-champ.

Le verdict : 

Je n’ai pas parlé esthétisme mais cet atomiseur est simple et sobre. Il possède de belles gravures. C’est propre et net. J’ai entre les pattes un bel ato qui respire la qualité.

Plus important, les saveurs sont véritablement incroyables avec cette feuille de mesh. J’ai lu que certains préfèrent le Wotofo Profile Unity RTA, d’autres préfèrent le Ring Lord Mesh RTA au niveau du rendu des saveurs. Cependant, ils s’accordent tous sur le fait que le plateau du HugsVape est plus pratique à coiler et plus facile à cotonner car il est plus grand. Je demande l’avis de Nes car c’est le seul qui compte…

Je suis très impressionné par la vitesse de chauffe de la feuille de mesh. C’est de l’instantané, je n’avais jamais vu ça. Après, grâce à l’anneau, elle refroidit quasiment aussi vite qu’elle s’embrase. C’est ingénieux comme système!

Je trouve également que celui-ci réduit le bruit de chauffe de l’atomiseur. J’entends la chauffe homogène du mesh mais il n’y a plus de crépitement. Et cela n’est pas désagréable du tout…

Par contre, je dois préciser que le hit est relativement faible avec ce Ring. Je ne sais pas si c’est le propre des atos à feuille de mesh ou uniquement de celui-ci, mais si j’obtiens un max de goûts, je reste un peu sur ma faim concernant la puissance en gorge. La vape est tellement douce… Je teste un liquide en 6 mg, si j’en retrouve un, et je vous tiens au jus.

J’ajoute que si le Ring Lord est correctement cotonné, sa consommation est très faible. Je m’attendais à un puits sans fond. Eh bien, je me suis encore une fois trompé. Je n’ai pas eu besoin de monter le réservoir bulle de rechange. Tant mieux! Je pensais vraiment que cette énorme quantité de coton allait boire mes macérats en quelques minutes. Mais, il n’en est rien. Très bonne surprise!

Au final, ce RTA renvoie des saveurs et des goûts incroyables. Que demander de plus?

Si cette petite douceur de la vape (HugsVape Ring Lord Mesh RTA) vous tente, AVE40 vous offre un code promo (DanyVape10), alors n’hésitez pas! Et merci encore AVE FORTY!!! Bonne vape les pirates!

Soutenez cet article

8 points
Upvote Downvote
Grand contributeur

Ecrit par Kanti

Petit vapoteur anonyme depuis 2015, toujours prêt à partir à l'aventure et à découvrir de nouvelles choses. Passionné par la vape, je veux tester en permanence de nouveaux matériels et trouver de nouvelles saveurs, pour faire partager mes découvertes, raconter mes voyages et découvrir des trésors! Bonne vape les pirates!!!

29 Comments

Laisser un commentaire
    • Merci Capitaine!
      Oui, j’ai été un peu long ici mais je m’amusais bien avec cet ato. Je me suis également bien amusé à vous pondre cette petite revunette. C’est quand même plus sympa d’écrire sur ce genre d’ato que sur des clearo… :whistle:

  1. Hey, j’ai cet ato ! Je l’ai commandé dès la publication du focus de Kanti, le système d’anneau percé m’étant rapidement apparu comme indispensable.
    On avait pensé faire une revue croisée mais voilà, je n’ai pour ma part pas réussi à tirer quelque chose de potable de ce Ring Lord et comme je ne voulais pas faire le vilain petit canard sur une revue sponsorisée, on a laissé tomber.
    Alors, c’est quoi le problème ? Et bien voilà, avec sa rez de mesh à 0,15 ohm, le Ring Lord a besoin de beaucoup de watts pour envoyer et malheureusement, avec beaucoup de watts, le Ring Lord chauffe énormément, au point de ne plus pouvoir être touché…
    Du coup, ça devient paradoxal… Les amateurs de grosses saveurs feront mieux d’oublier le mesh et les air-holes gigantesques du Ring Lord pour aller se délecter du Profile Unity tandis que les amateurs de vape plus fine tels notre ami Kanti ne devront pas se laisser impressionner par ces mêmes attributs pour découvrir la vape très agréable mais trop sage à mon goût décrite ici !
    Ah, j’oubliais… Le Ring Lord est en effet un peu délicat à cotonner mais une juste dose existe bien entre fuites et dry-hits !

    • Oui! J’avais fait une photo d’en-tête exprès pour toi… Je l’ai laissé quand même!
      Plus sérieusement, j’ai stabilisé ma vape à 27W sur l’Armour Pro de Vaporesso. Vape sage, c’est exactement ça ici! Dans cette configaration, point de nuage gigantesque mais de très bonnes saveurs avec le Azhad’s Black Cherry. Alors oui, il chauffe un peu si on enchaîne les barres mais il est si doux et délicat dans son rendu des saveurs…

  2. Dis-donc, ces derniers temps, on a à peine le temps de dire ouf qu’une nouvelle revue est publiée..

    Super papier Kanti, merci pour la prés’ !! :good:
    Et très belles photos également ! :yes:

    Tu le décris vraiment bien ce RTA, le focus était très prometteur et m’avait mis l’eau à la bouche, mais à en croire ce que tu écris, il ne sera pas pour moi.
    (J’aspire, j’aspire, j’aspire, j’ai l’impression de n’avoir que de l’air dans la bouche) + (faiblesse du hit) = je passe mon tour.

    Et puis, je commence doucement à comprendre que tout RTA possédant un drip tip 810 ne correspond pas à ce que j’aime. :-(

  3. Merci Clandestino! Oui, ça enchaîne ces derniers temps. C’est cool!
    Le hit est doux c’est sûr. C’est surprenant et ça change un peu. Mais attention, il grattouille un peu la gorge quand même parfois…
    Ah les 810, je trouve ça très beau mais je ne peux pas vaper avec ça. Ils finissent tous avec un adaptateur et un 510. Cependant, j’ai arrêté d’avoir des préjugés sur le drip tip depuis que je vape en permanence un truc sans véritable drip, avec une ouverture un peu plus grande qu’un 510 et avec lequel on a la truffe collée au bouzin. Tout ce que je détestais avant…

  4. Bonjour j’ ai un gros soucis j’ ai des remontées de liquide énormes alors que j’ ai changé 3 fois de mesh idem pour le coton j’ ai changé les joints le Pyrex rien a faire je n’ ai jamais rencontré ce problème j’ ai le kylin M. Aucun Soucis avec celui-ci. J ai 10 atos no soucis de genre non plus. Merci pour ton aide l ami ?

Laisser un commentaire

Gimme light, please, Mr LIT !

Vaper, ça coûte combien, pour de vrai ?