in

Test du SMOK Nord Pod System Kit 1100mAh.

Nous allons vous présenter le kit Nord Pod. Il nous a été envoyé par notre partenaire : AVE40, que je remercie à nouveau ici même. Le kit Nord est officiellement un pod conçu par Smoktech. Il offre un design original dans la forme et assez cool dans le fond. Il a un look de gros briquet (d’une célèbre marque de stylo) ; ce qui n’est pas désagréable en main mais pas optimal non plus. Il nous propose une finition peau de serpent assez charmante et son effet brillant est relativement bluffant.

Il nous est vendu comme un pod doté d’une grande polyvalence et dont l’utilisation est d’une grande simplicité. En réalité, ce n’est pas réellement un pod car on peut changer la résistance de la cartouche sans changer (et par conséquent jeter) cette dernière. Cela compensera certainement tous les déchets engendrés par le Capitaine et ses Lumi et nous permettra de préserver un peu la planète (à sa place)…

Bref, le Nord a le format d’un pod, d’accord, mais pas vraiment la mécanique… Smok ne voudrait-elle pas surfer sur la vague de popularité de ce genre de matériels, par hasard, en proposant une e-cig “normale” déguisé en pod? Ou cette entreprise veut simplement se démarquer et proposer un produit plus complet et polyvalent que les milliards d’autres existants sur ce marché particulier? Je vous laisse réfléchir à cette question existentielle des plus importantes et j’en reviens à mon propos d’origine.

Voyons si au moins il respecte ses deux atouts majeurs cités plus haut.

Le pod prend place dans un bel écrin tout de carton et de mousse vêtu! Mais qu’a-t-il dans le ventre?

Les caractéristiques techniques du Nord Pod:

  • Type : podmod rechargeable
  • Dimensions (L x l x h) : 30 x 18.8 x 94 mm
  • Matière : alliage de zinc / plastique
  • Poids : 80 g
  • Contenance : 3 ml
  • Réservoir : résine de plastique (PCTG)
  • Valeur de la résistance : 0,6 ou 1,4ohm
  • Résistances compatibles : résistances Nord Coil
  • Plage de puissance : 10 à 15W
  • Contrôle de température : non
  • Batterie : intégrée
  • Autonomie : 1100 mAh
  • Charge via USB : oui
  • Air flow : non réglable
  • Drip tip : propriétaire
  • Inhalation : directe ou indirecte
  • Remplissage : latéral
  • Protections contre l’activation anormalement longue du fire ; les courts-circuits ; le survoltage

Le paquet contient :

  • 1 batterie Nord (1100mAh)
  • 1 pod Nord (3ml)
  • 1 résistance Nord Mesh – 0,6 ohm
  • 1 résistance Nord Regular – 1,4ohm
  • 1 câble micro-USB
  • 1 manuel d’utilisation
  • 1 carte de garantie

Le kit Nord Pod est livré avec une résistance classique, Nord Regular de 1,4 ohms, pour une vape MTL i.e. en inhalation indirecte, et avec une résistance, Nord Mesh de 0,6 ohm, pour l’inhalation directe et la vapeur qui va avec. Il existe également une troisième sorte de résistance dans le commerce : la Nord Ceramic de 1,40 ohms, pour l’inhalation indirecte mais en céramique cette fois et, par conséquent, garantie longue durée…

Quoiqu’il en soit, avant toute chose, il faut détacher le pod de la batterie pour pouvoir installer la résistance. La cartouche est bien accrochée, mais on a une bonne prise avec ce large drip tip en forme de bec donc ça finit par venir, doucement mais sûrement.

On commence par imbiber un peu la résistance.

Une fois cette délicate et minutieuse opération effectuée, on peut clipser la résistance dans la cartouche. En effet, les résistances du Nord ne se vissent pas, elles se clipsent très simplement.

Puis, on saisit notre cartouche avec vigueur et courage.

On peut, ensuite, ouvrir fébrilement la petite trappe latérale en caoutchouc.

Nous y sommes presque ! On peut enfin remplir ce réservoir en plastique de 3 ml de notre mixture favorite. On referme la trappe. On remet le pod en place sur la batterie.
Sur la photo suivante, on voit qu’une petite fenêtre située sur le réservoir, en dessous de l’embouchure, permet de voir facilement et rapidement le niveau de liquide présent dans la cartouche. C’est assez pratique et bien pensé. On attend 10 minutes que la résistance soit correctement imprégnée. On l’amorce en aspirant et soufflant quelques fois sans faire feu. Et c’est parti pour le show !

Je vous offre un petit mode d’emploi rapide avant de passer à la dégustation.
Pour allumer ou éteindre le Nord, il faut, comme d’habitude, appuyer rapidement 5 fois sur le seul bouton que comporte ce pod. Par la suite, un appui, plus ou moins long selon vos goûts, sur le bouton fire déclenchera la fureur, et la vapeur abondera alors que vous inhalerez gaiement et en toute quiétude. Si vous appuyez 2 fois consécutivement et rapidement sur le bouton de mise à feu, vous constaterez que celui-ci se colore automatiquement. Et la couleur qui apparaît vous indiquera le niveau de charge restante : de 70 à 100 %, la LED sera verte ; de 30 à 70 %, la LED sera orange ; de 1 à 30 %, la LED sera rouge. Lorsque la batterie sera totalement morte, cette LED (située au cœur même du bouton fire, j’avais oublié de le préciser) clignotera à 15 reprises. Il vous faudra alors la recharger sans attendre. Quand cela sera fait, le témoin lumineux s’éteindra automatiquement et vous pourrez débrancher et utiliser à nouveau votre pod à votre guise.

L’autonomie du Nord est de 1100 mAh, ce qui est pas mal pour ce genre de matériel, à condition que les résistances ne soient pas trop gourmandes ( et,spoiler… : elles ne le sont pas… ). En effet, cette clope électronique ne permet pas de régler la puissance, celle-ci s’adaptant automatiquement à la résistance clipsée dans la cartouche. Avec la résistance 1,4 ohm, la batterie enverra une puissance de 10 watts. La résistance 0,6 ohm mesh prendra 15 watts dans la tronche et l’autonomie sera donc moindre qu’avec la première. Essayons les donc maintenant !

Nous avons, tout d’abord, tester la résistance MTL (1,4 ohm). Résultat: la vape est bel et bien serrée. Elle est censée être plus axée saveur que vapeur et c’est réellement le cas, même si la vapeur est assez épaisse et dense. Le liquide utilisé pour la dégustation était un mélange de Tropic’Man (Sense) et de Green Fizz (Extravape). Cette “recette” est habituellement vapée sur un Galaxies MTL RDTA. Si la restitution des saveurs n’est pas tout à fait au niveau de ce spécialiste de la vape plus que savoureuse et ultra serrée (selon mon avis personnel), le Nord s’en rapproche dangereusement. Il est donc un poil moins serré ( mais il l’est suffisamment ) et un tout petit poil moins savoureux que ce RDTA. Ce premier résultat est encourageant et prometteur pour un matériel sans prétention et pas très onéreux. Je n’aurais pas pensé dire cela avant de l’essayer.

Si nous installons ensuite la résistance Mesh ( 0,6 ohm ), ce qui est une autre originalité de ce pod, nous obtenons un rendu saveur/vapeur intéressant. Le Pinkman de Vapmisty est très agréable à vaper dans cette configuration. Nous devons faire face à un volume de vapeur assez conséquent et surprenant. C’est bien gouteux ! Les saveurs sont présentes. C’est un cran en dessous de la résistance MTL, mais cela reste honorable. Par contre, son rendu est bien meilleur que dans le NRG Tank de Vaporesso par exemple. La batterie faiblit un peu plus vite, comme on pouvait s’y attendre, mais elle tient la route.

C’est un peu déroutant au début ce petit truc tout léger en main et avec son drôle de format, mais ce pod est bien sympa. Il arrive bel et bien à retranscrire deux styles différents de vape, il n’y a rien à redire sur ce point. C’est assurément une petite réussite. Il est en plus tout mignon avec sa peau de cobra caractéristique de la marque Smok.

Pour conclure, ce kit est très original car le Nord est un pod avec résistance changeable. Il a également la particularité de pouvoir être utilisé avec une résistance en mesh. Il a une batterie honorable ( 1100 mAh ), un réservoir d’une contenance convenable ( 3 ml ) et un look sympa. Tous les pods se vantent de pouvoir convenir aussi bien aux vapoteurs débutants qu’aux vapoteurs plus expérimentés. Eh bien, celui-là le peut effectivement, dans une moindre mesure bien sûr. Il peut dépanner et rendre quelques services à bien des pirates et, en aussi initier à la vape des fumeurs désireux de passer à autre chose.

Le seul reproche que j’ai à faire au Nord, c’est son embout buccal, soit-disant conçu pour s’adapter à la forme des lèvres. Je suis vraiment désolé, mais je n’y arrive pas. J’ai l’impression de jouer de la flûte, pas de vapoter. C’est très troublant et perturbant. Il m’est impossible de prendre du plaisir avec un tel drip tip dans le bec… Heureusement que son style détonnant, sa forme sympathique et sa vape relativement savoureuse et efficace, et ce, quelle que soit la résistance utilisée, rattrapent l’affaire. Globalement, c’est une très bonne cigarette électronique, qui aurait pu être excellente ( avec une embouchure plus classique et moins imposante ), et qui remplit toutes ses promesses grâce à ses innovations, ses originalités et sa simplicité d’utilisation.

Si ce “pod” vous tente, AVE40 vous offre un code promo ( DanyVape10 ) alors n’hésitez pas ! Et merci encore AVE40 !!!

Bonne vape les pirates !

Soutenez cet article

2 points
Grand contributeur

Ecrit par Kanti

Petit vapoteur anonyme depuis 2015, toujours prêt à partir à l'aventure et à découvrir de nouvelles choses. Passionné par la vape, je veux tester en permanence de nouveaux matériels et trouver de nouvelles saveurs, pour faire partager mes découvertes, raconter mes voyages et découvrir des trésors! Bonne vape les pirates!!!

37 Comments

Laisser un commentaire
  1. Cool, Kanti ! J’en ai un, le même en bleu, et il me plaît vraiment bien. Je suis d’accord avec ta bonne et précise revue, à l’exception du bec, que, perso, je trouve agréable. :yes: :good:
    En plus, j’aime vraiment bien la marque SMOK.

  2. Bon alors on fait quoi ?
    Ça commence à être gonflant tous ces beaux articles sur les pods, pour les gars qui ont décidé de ne pas vaper avec ça !
    Et celui-ci marche bien, et celui-là pourrait aller aux vapotos de tous bords…
    Si ça continue, je vais être obligé d’en essayer un.
    ?

    • Oui, on essaie déjà et on avisera après. Plus sérieusement, dans ton cas de pirate très expérimenté, tu as juste à savoir que si tu te retrouves en galère un jour, un petit matos de ce genre fera la blague quelques heures ou jours pour pas trop cher. Ça peut dépanner…

  3. bon il sort un pod tout les jours
    après il va falloir trouver les resistance ca c’est autre chose.
    j’en est essayer des pods ceux des collègues trop serré et pas fait pour chaine vap. le seul qui ma bluffée si on peut le classer dans les pods c’est la vim de jac vapour. celui-ci je vais peut-être le prendre pour appoint.

  4. Pas plus tard qu’aujourd’hui, je me trouvais en déplacement avec deux setups, Legacy RDA sur box Tres Equis et Leto RTA sur Wolverine, coton cramé sur les deux atos et ni le temps, ni le matos pour réparer…
    Alors si Mexicano s’y met lui aussi, le pod n’a jamais été aussi proche !
    Faut voir… ?

      • ato jetable commander j’ai pris deux marques différents suis prêt pour les vacances. @nesquick la vim elle servira en dépannage une fois il m’est arrivé la même chose plus rien pour vaper la au moins la vim plus ato jetable je suis bon.

    • C’est du beau matos pour se déplacer ça! Un petit pod ou un jetable au fond du sac, ça prend moins de place que la sacoche avec tous les outils et ça ne nécessite pas trop de manip. Il va falloir s’équiper quand même alors en fait…

      • Ouais, je vais y penser…
        C’est pas tant le fait d’investir dans un pod qui me dérange ni de vaper sur autre chose que les sacro-saints reconstructibles mais plutôt de me dire que la vraie soluce est de s’abstenir jusqu’au retour à la maison, comme aujourd’hui ! L’addiction n’est plus celle de la clope, ça se fait assez bien.
        Pour les vacances, y’aura de la place dans la valise pour un bout de Kanthal, un carré de coton Puff, un tournevis et une petite paire de ciseaux.
        Alors faut voir… Parce qu’il y a aussi la curiosité face à ces Pods dont on parle quand même beaucoup.

      • Si tu as pu t’abstenir, c’est cool en effet. J’ai toujours mon vape bag dans mon sac avec tout mes outils, consommables et accus de rechange et un set up de secours tout prêt en plus de mes deux set up habituels comme j’avais en permanence 3 paquets d’avance dans ce même sac il y a 5 ans… Je n’ai pas eu à tester l’abstinence. Si je ne peux pas prendre mon sac, j’ai un petit pod de secours dans la poche intérieur maintenant…

  5. Ouai ouai ouai… il marche très bien ce… pod !
    Mais comme tu le dis, Kanti, c’est pas un pod, c’est, strictement, un AIO.
    Je n’ai rien contre les pods, ni même contre les atomiseurs en plastique (quoi que… mais attendons…), mais j’ai vraiment horreur du marketing qui fait passer des vessies pour des lanternes.
    Après, on peut dire qu’on s’en fout… c’est une bonne machine à vaper, à part l’autonomie, mais c’est aussi vrai pour les AIO.
    Et encore, vous n’avez rien vu… je teste en ce moment l’Enovape… un pod… intelligent, qui vape à ta place.
    Ce monde est fou !

    • AIO ou pod, vaste débat mais même résultat et même problème de batterie en effet… Après, c’est comme les vraies clopes électroniques, il faut toujours en avoir deux… Un pod intelligent? Curieux de voir ça…

      • Oui, c’est une question de mots tout ça : pod ? Intelligent ? :wacko:
        Si on détourne les mots, le sens devient difficile. On est dans la vape, c’est pas très grave, ça l’est plus quand on transforme l’idée de cotisations sociales en charges sociales, ou qu’on prétend que le trading haute fréquence est intelligent :negative:
        Ceci dit, ton article est excellent, détaillé, précis, il décrit bien lui, l’objet du délit, ces intérêts et ses limites. Les vapoteurs peuvent donc décider s’ils ont besoin ou non du Nord :yahoo:

  6. Salut je compte me prendre ce POD mais j’aimerais savoir combien de temps durent les résistances.

    Je vape sur un Zenith j’aimerais savoir si vraiment c’est du MTL car j’en vois beaucoup qui disent que c’est pas du MTL merci à vous !

  7. Avec la résistance mtl à 1,4 ohm, c’est vraiment du mtl assez serré. L’autre à 0,6 ohm est moins serré mais c’est pas fait pour l’inhalation directe non plus.
    Les résistances semblent de bonne qualité mais je ne l’ai pas utilisé assez longtemps pour les finir. Je peux juste affirmer qu’elles tiennent plus de 15 jours.
    La vraie question c’est plutôt la batterie qui n’est pas très grosse. Je ne sais pas si passer d’un bon zénith avec une box je suppose, à un pod, est une bonne idée. Tout ce que je peux dire, c’est que ce nord est le meilleur pod que j’ai testé mais il reste un pod. Il faut plutôt passer au reconstructible si tu veux connaître des saveurs de folie!

Laisser un commentaire

Focus-Expromizer V4 MTL RTA

Vapoter sur le quai de la gare non couvert, interdit ?