in

J'adoreJ'adore J'aimeJ'aime

Test du Haku Venna, le nouveau Phenom-ène

Le Haku Venna est un dripper d’origine australienne, fabriqué par Haku Engineering. Le fondateur, Steven Hasani, souhaitait concevoir un atomiseur adapté pour sa propre utilisation. Après avoir usiné quelques modèles, il décide de sous-traiter la fabrication de ses RDA en Corée du Sud, par le biais de son beau-père.

En 2017, Haku Engineering va sortir 2 modèles: le Haku Cruiser RDA, et le Phenom RDA. Ces 2 atos sont pris d’assaut dès leur sortie, et se posent d’office dans le monde du High End, grâce à la qualité de fabrication et les performances exceptionnelles qu’ils offrent.

En 2018, le Haku Venna voit le jour. Il reprend la conception de base des précédents modèles, avec quelques améliorations et un airflow un peu plus restreint que ses grands frères.

On peut encore le trouver aujourd’hui en neuf, pour 159€. Preuve qu’on est dans le High End, on trouve également des accessoires pour ce Haku Venna comme un beauty ring à 99€, ou un ensemble top cap + drip tip + beauty ring, le tout en noir, pour 120€.

Qui a dit que le Daron n’avait pas les moyens, hein? Qui? Eh bien vous avez raison. Pour ma part, impossible de lâcher 160€ dans un dripper !
Donc pour ce test, ce sera une version Clooney, provenant de chez 2fdeal.
Un Haku Venna pour la modique somme de 6,64€ ? Vous avez bien entendu ! Appelez-nous immédiatement, il n’y en aura pas pour tout le monde !

PRÉSENTATION

Pour cette version, on peut zapper le packaging, qui est vraiment basique avec sa petite boîte en plastique. Quoique la version originale est également fournie dans le même genre de boite plastique rectangulaire, avec un sticker holographique collé dessus, reprenant le nom de l’ato et son numéro de série, et… c’est tout. Pas d’écrin intérieur velours, pas de reliures dorées sur l’emballage, la base de la base !

Petite description tout de même du contenu :

  • Un dripper Haku Venna et son drip tip
  • Une petite clé allen pour les vis de serrage
  • Un pin non BF prémonté, et un pin BF fourni
  • Quelques joints de remplacement.

Après déballage, première réflexion:  “Quoi, c’est tout? C’est juste ça, le Haku Venna?”. Un dripper d’apparence et de conception plutôt basique, très “brut”. Ses dimensions: diamètre de 22mm, hauteur de 35mm, pour un poids de seulement 30g. En revanche, il semble solide, comme taillé dans un bloc d’acier. D’apparence gris mat, les vis de serrage et les 2 pins sont plaqués or, et le drip tip en Delrin est noir, plein de fantaisies quoi !

Non je déconne, en vrai il est plutôt sympa ce petit Haku Venna, il a un côté discret que j’aime bien.

Sous l’ato, rien de particulier: le nom du dripper, la mention “AUSTRALIA”, et le numéro de série.

De chaque côté du top cap, 2 trous d’airflows. Ils sont superposés, et non pas alignés comme sur la grande majorité des atos avec airflow réglable. J’avoue que j’ai eu du mal à comprendre ce choix de conception au départ, puisque le réglage se fait en tournant le top cap de gauche à droite. Il est donc impossible d’obstruer un des 2 trous seulement, on pourra simplement réduire leur ouverture simultanément, mais de façon très minime. Autant vous dire que je vape avec l’airflow ouvert à fond, car ce Haku Venna propose déjà une vape directe restreinte. Au delà, la vape n’est plus agréable.

Pour ce qui est du plateau, 2 vis à tête plate permettent le montage du coil, dans un seul sens uniquement. Malgré son petit diamètre de 22mm, le plateau reste spacieux, et pourra accueillir des montages en 3mm voire plus, sans aucun problème. L’espacement entre les vis de serrage est très large !

Si on regarde en détail les airflows, on voit que les trous sont inclinés, et vont diriger le flux d’air de façon très précise sur le futur coil. Le fait que les trous soient inclinés évite également les accidents d’oversquonking lorsqu’on utilise le Haku Venna en mode BF, ce que je recommande fortement. Même si il possède une cuve, elle n’est pas non plus très grande, et il vous faudra recharger votre coton en juice tous les 4 ou 5 puffs en utilisation non BF.

Si on regarde l’intérieur de la cloche, pas de dôme ici comme on a souvent l’habitude de voir. Ici c’est plat, avec 2 “encoches” de chaque côté, qui permettent d’accueillir le haut des airflows du plateau. Ces encoches serviront comme butée, afin de pouvoir dévisser le plateau sans qu’il n’y ai que le top cap qui tourne. Cette cloche est également très courte. Une fois l’ato assemblé, le coil est assez proche du drip tip.

Pour le placement du coil, c’est très facile, des guides sont présents de chaque côté du plateau pour y mettre votre gabarit. Ici, un coil de 3mm Fused Clapton ni80, ce qui me donne une valeur de résistance à 0,39 ohm. Parfait !

Pour le cotonnage, je coupe  les mèches un peu plus longues que le plateau, et je les glisse dans la cuve.

UN DRIPPER TRÈS SAVEUR

Je réinstalle le Haku Venna sur mon Asmodus Pumper, et je vais utiliser en liquide un Don Christo Pistachio avec 3 mois de step. J’imbibe le tout, je remplis ma bottle, et c’est parti.

Premier puff : “la vache..”

Deuxième puff : “wow…”

Troisième puff : “je vais en reprendre un quatrième !”

Quatri…

“ Mais allez, raconte là! Il se passe quoi ? Le type fait une revue, et il ne parle plus ! Il est assis devant son ordi, il fait des ronds avec sa cigarette les yeux fermés ! Regarde, son écran s’est mis en veille !”

* ouvre les yeux *

Alors, autant vous dire que ce petit dripper là, il envoie de la saveur ! Une petite pause après quelques puffs, car avec sa petite taille et sa cloche réduite, ça chauffe assez vite tout de même.
Depuis tout à l’heure, je tire 2 fois dessus,  puis je le repose, je continue d’écrire, puis je le reprends, 2 puffs et je le repose et je recommence à écrire. Puis je le reprends… A ce rythme là, elle n’est pas prête de se finir, ma revue !

Ce dripper est une véritable invitation à la dégustation. Ouvert à fond et avec une puissance d’environ 30 – 35W sur ma box méca, la vape est douce. Mes puffs ne dépassent pas les 2 ou 3 secondes, pour éviter de trop faire chauffer ce Haku Venna.  La vapeur s’accumule à l’intérieur de la petite cloche, et remonte aussitôt pour inonder vos papilles de toutes les saveurs de votre liquide ! Des notes différentes à l’inspiration, en bouche puis à l’expiration, c’est par curiosité de découvrir toutes les nuances de nos liquides et par plaisir qu’on y retourne. En passant, ce Don Christo Pistachio est une vraie dinguerie.

J’ai eu également l’occasion de tester un autre liquide avec ce Haku Venna: le Rad Dad de Big Papa, un classic associé à quelques gouttes de whisky pour finir par de la banane flambée. Alors que sur mon autre matos, la banane avait tendance à prendre le dessus, avec un arrière goût légèrement amer de notes classiques et de whisky assez brouillonnes, sur ce Haku Venna je me suis régalé, le flacon y est passé ! Un must pour les liquides complexes !

Il est possible, en fermant l’airflow et en montant un coil de 2,5mm, de vaper en MTL avec ce Haku Venna (changement du drip tip 510 également recommandé). En revanche, je l’ai trouvé moins bon dans ce domaine, pour moi il est parfait en DL restrictif.

Allez, moi j’y retourne…

*referme les yeux*


Bonus du Cap’s : les conseils de Valérie pour bien vous servir de votre produit

⇒Votre avis sur le Haku Venna RDA [ratings]

Ecrit par Le Daron

Je suis entré dans le monde de la vape en 2014. Mon premier essai a échoué, ainsi que le deuxième quelques mois plus tard. J'ai décidé de retenter l'expérience en 2018, et cette fois ci avec succès! Toujours prêt à essayer les nouveautés, et même du matériel "oldschool" lorsque ma curiosité est piquée au vif.

30 Comments

Laisser un commentaire
  1. 0

    Trés joli papier !
    J’aime beaucoup son look il ressemble pas mal à certains drippers qui sont sortis ces dernières années Belles photos pour “enjoliver” ce récit … :good:
    On attends les retours comme souvent …
    Vapoteusement

    bYlGeTe :bye:

    • 0

      Merci bYlGeTe :good:

      C’est vrai que beaucoup de drippers ont ce format assez brut, comme le Narda, le Citadel, le Hadaly … de nombreux RDA 22mm qui sont axés saveur en fait. Un peu de sobriété ne fait pas de mal :yes:

  2. 0

    Too cette revue, et joli petit dripper. Pas autant que l’hyper cependant. Un gadget à 8 balles ça mange pas de pain, mais non je passe mon tour.
    Merci Daron, chouette début de soirée :good:

  3. 0

    Il est tout mignon celui là! :yes:
    On dirait qu’il a été applati avec un rouleau à patisserie :wacko:
    Tous ces drippers me laissent perplexe, je ne vois souvent aucune différence entre eux :whistle:
    Mais bon, ça n’enleve rien à cette belle revue et aux belles photos :good:
    Attention, pour les pirates qui vont poster à partir de tout de suite, il est impératif d’avoir un beau sapin de Noel en arrière plan de vos productions.
    Ainsi soit il
    Merci Daron :bye:

    • 0

      Merci Cap’s ! :good:

      Comme l’a dit bYlGeTe, il ressemble à beaucoup d’autres. A part le système de montage des coils et les airflows, ils ont souvent la même base, mais des rendus qui peuvent être totalement différents.

      Et merci pour la vidéo bonus des conseils de Valérie :yahoo: je me suis bien marré en revoyant ce sketch !

  4. 0

    Merci pour ce joli test.
    J’étais plutôt intéressé par son grand frère le Riviera en version Rdta, pour changer un peu de mon Galaxies ; quelqu’un l’aurait il testé ?

  5. 0

    Hey Daron, encore une super revue !! Tu commences à te lâcher un peu :mail: :mail: , j’adore !
    Le mec qui fait des ronds devant son PC, mouarf, tu m’as régalé !!! ahahah
    Et les photos… pfiouuuu :good:

    Ça fait un bail que je l’ai vu ce Venna, et j’me disais “mouais bof, encore une copie du narda, j’vois pas c’qu’il apporterait de plus celui-là…” Ben ça, c’était avant d’avoir lu ton billet ! Les airflows inclinés vers le bas pour venir taper “en biais” sur le bas du coil selon un angle bien précis, un peu à la façon du hypersonic, m’ont l’air tout à fait appétissants ! :yes:

    C’est la version “no name” à 6.99$ que t’as pécho chez le partenaire ?
    Et ton fil ni fused clapton, c’est quel diamètre stp ? 28*2/36 ?

    J’avais pas prévu de dripper saveur 22 dans ma wishlist, mais là, tu changes clairement la donne !
    Merci pour la découverte. :bye:

    • 0

      Merci Cland’ :good:

      J’ai possédé le Narda, mais ce qui m’a vite usé avec ce dernier c’est le montage des coils qui s’avère un peu périlleux (surtout un montage double coil :wacko: ). Alors que sur le Haku Venna, le montage est super simple !

      C’est bien la version no name que j’ai pris, juste ici: https://www.2fdeal.com/_p11914.html

      Pour le montage, j’ai utilisé des coils tout fait. Ils sont normalement à 0,45 ohm mais j’ai du enlever un demi tour pour avoir les pattes dans le bon sens. Par contre, aucune indication des specs sur la boite, à part “Fused Clapton Ni80 / 0,45 ohm”. Tu vas rire mais je ne sais même plus où je les ais eus, j’ai accumulé tellement de fils et de coils à une époque… :whistle:

  6. 0

    Bravo Maryse! Et je rejoint Lanciab, le Haku Riviera auquel j’ajouterai le Monarchy R, ont de bons retours en cette fin d’année. Pas étonnant de retrouver cet Haku Venna en haut de l’affiche dans ta revue avec encore une fois des photos de hautes volés. :good:
    Merci Daron

    • 0

      Merci Ezekiel :good:

      Je voulais tester un ancien modèle réputé, j’ai hésité avec un Hadaly, un Origen, un Entheon, et même le Phenom. J’ai finalement pris celui là car c’était le moins cher, et j’en ai profité pour prendre un Flave 22 en plus :whistle:

  7. 0

    Superbe revue, merci!
    J’adore ces petits dripper, ils me font à chaque fois penser à mon petit Derringer RDA Clooney que je ressors irrémédiablement. Vais peut-être le laisser en paix cette fois, à ce prix là…

  8. 0

    bonjour, une revue pour un Dripper a 160euros sauf que non c’est le clone;;;sérieux?
    vous savez tous qu’il ya un monde entre un clone et l’origine surtout avec ce genre de rda

    encore un clone du genre Armageddon, c’est clairement une autre histoire

    mais sur des rda avec un excellent usinage et la qualité des matériaux j’en parle même pas

    pour moi impossible de faire une revue sur un clone avec ce type de rda
    en clair c’est une revue complètement dédié a un Clone et non au modeur haku

    • 0

      Salut Leti,

      A partir du moment ou il est mentionné dans l’article qu’il s’agit d’un clone, je ne vois pas où est le problème. Je ne fais pas un comparatif original VS clone, mais je donne MON avis sur ce clone, que j’ai payé à peine 7€.

      Bien que certains clones peuvent être de qualité médiocre ou mal usinés, je comprends. Ici la finition pour un clone “no name” n’a rien à se reprocher. Pas un seul pas de vis foireux, les joints d’étanchéité font leur boulot, et après? La conception, le design est le même. Un exemple: je possède un Flave 24 original, et j’ai également un clone. Sur la version originale, une fois le top cap mis sur le plateau, il faut forcer à fond pour l’enlever. Même chose pour le drip tip. Alors j’ai changé les joints… Ca force toujours autant, la seule différence c’est que maintenant, des joints de rechange, je n’en ai plus… Alors que sur la version clone, ça s’enlève tout seul, que ce soit le top cap ou le drip tip. Alors lequel est foireux? Je me pose parfois la question. Et je n’ai constaté aucune différence de saveur entre la version originale (89€ je crois) à la version clone (14€).

      Bref, les clones il y a toujours des gens qui seront contre. Je n’essaye pas de faire passer cette version pour un original, quand j’achète un clone, je ne le revend pas quitte à le mettre au fond du tiroir si il ne me plait pas,, et ceci est MA revue du Haku Venna version clone, et je n’ai dupé personne :bye:

  9. 0

    L’embêtant avec la wish-list, c’est qu’on y ajoute des trucs pour épargner le Porky mais quand on la sort pour effectuer les achats, le pauvre cochon-tirelire se prend une rafale de scuds telle qu’on se demande si on a bien fait de différer les dépenses…
    Rien ne ressemble en effet plus à un cylindre métallique qu’un autre sauf que bizarrement, y’en a pas un qui vape pareil. Donc ce dripper me plaît bien, ta revue est très chouette et donne vraiment envie d’essayer !
    Ceci étant, faut comprendre que le gars qui a mis 160 boules dans ce dripper aimerait que l’on descende le clone à 8€, sauf que ça marche pas comme ça…
    Il faut que des gars prennent des originaux hors de prix, je le fais moi-même quand je peux mais il faut aussi accepter que d’autres gars aient à peu près la même chose pour dix ou vingt fois moins cher. Ce serait super si tout le monde pouvait mettre 150 boules dans un ato, les moddeurs seraient riches et les vilains noiches feraient faillite mais malheureusement, le vrai monde a d’autres lois. :cry:

    • 0

      Vouloir et pouvoir mettre un tel prix n’est pas pareil.
      Même si tout le monde pouvait, tout le monde ne voudrait pas… :whistle:
      160€ dans un dripper?? Vous êtes pas sérieux les gars :wacko:
      Heureusement que nos femmes tiennent les comptes et nous tiennent par la même occasion ;-)

    • 0

      Effectivement, si on achetait tout ce qu’on voudrait, on serait ruiné :whistle:

      Je suis le premier à m’accorder un plaisir quand je le peux. Des atos entre 60 et 80€ j’en ai pas mal, et ce sont des originaux. Leto, Juggerknot, Flave, Fatality, Gata, etc… mais j’aime aussi payer les choses à la valeur que j’estime “juste”. Payer un RDA 160€ c’est quelque chose qui ne me viendrait jamais à l’esprit. Je ne souhaite pas ouvrir le débat sur les prix justifiés ou non du matos high end, attention, chacun fait ce qu’il veut. Mais à 160€ si l’ato est fabriqué avec un matériel “noble” ou apporte vraiment une différence au niveau de la vape, alors pourquoi pas, je reverrais peut être ma position sur le sujet…

      Là où j’essaye d’en venir, c’est que si j’avais eu la “chance” de posséder un original, est ce que ma revue aurait été totalement différente ? Je ne crois pas. Et encore une fois, je n’essaye pas de faire passer mon clone pour un original :good:

      • 0

        Ben si tu veux pas, moi ça m’dérange pas de parler du “juste” prix d’un matos high-end. J’ai jamais capté pourquoi y’a des mecs qui font du bif’ en vendant des bouts de métal à 15$, et d’autres qui soit-disant crèvent la dalle alors qu’ils vendent sensiblement la même chose pour 10 fois plus cher.
        À un moment donné, faut quand même arrêter de déconner, et surtout de prendre les gens pour des cons. D’où un bout de métal de 3cm cube vaut 150 boules ? Y’a pénurie de minerais sur la planète? J’étais pas au courant.
        Alors Ok, y’a la phase R&D, la phase de protos, toussa toussa…Mais y’a surtout un calcul tout con que les mecs du high-end semblent ne pas vouloir faire : vaut-il mieux ne vendre qu’un seul ato à 150 boules, ou 10 à 20 balles ?
        Parce que là où ça ne fait pas un pli, c’est que si leur matos était plus abordable (et raisonnable), ils en vendraient beaucoup plus. A un moment, il faut savoir redescendre sur Terre aussi… Tu veux t’la jouer élitiste ? OK, très bien. Mais alors, accepte l’idée que t’es sur une micro-niche, et que ta clientèle sera forcément (très) limitée. Même si tu fais d’excellents produits.

  10. 0

    Hey @Leti,
    “vous savez tous qu’il ya un monde entre un clone et l’origine surtout avec ce genre de rda” : tu sais qu’on est bientôt en 2020 ? Et qu’aujourd’hui, les cloneurs font des copies quasi parfaites ? Bien-sûr, certaines d’entre elles sont des daubes finies – et c’est tant mieux, mais la plupart du temps, l’original ne vape pas mieux.
    Dis-moi, juste pour ma gouverne : en quoi l’acier 316 de mon pocket rda clooney est-il différent de celui utilisé sur l’original ? Et tu crois vraiment que parce que l’extrémité du poste de montage de mon hadaly est carrée au lieu d’être légèrement arrondie, ma copie va moins bien vaper ?? T’es pas sérieux là ?

    Mais soyons beaux joueurs. Tu sais quoi, on va dire que le Venna du Daron, son airflow du bas fait 1.82 mm au lieu de 1.8mm sur ton original, et que du coup, la vape procurée est à des années lumière de celle que tu obtiens. Mais normal, toi t’as mis 20 fois plus de biftons. Remarque, c’est rassurant : y’a une justice, quand même !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-) 
 

Test du délicieux Pyro V3 RDTA par Vandy Vape.

Fini le steep DIY? Une base qui steep votre DIY en 30s? Test exclusif de la Mix&Go!