in

J'adoreJ'adore J'aimeJ'aime MerciMerci

Test du GeekVape Z RDA BF.

Un test du Z RDA par GeekVape :

J’ai écrit au Clandestino très récemment que je ne drippais vraiment pas souvent ces derniers temps. Je n’avais pas sorti un RDA depuis presque un an à part pour des revues jus. Comme cela m’arrive souvent, depuis que j’ai écrit cette phrase (esprit de contradiction poussé à son paroxysme puisque je me contredis moi-même maintenant… 🤪), je drippe en permanence de l’Ouakaris dans l’Asgard Mini et du Syrian Soul dans le Z RDA.

Ce dernier est le nouvel atomiseur de la marque GeekVape et de la série Zeus pour être plus précis et compléter la gamme qui comportait jusqu’alors un RTA (le ZX RTA), un RTA mesh (le ZX II RTA) et plusieurs clearomiseurs (le Z Sub-ohm Tank, le Z Nano Tank et le Z Max Tank). Quelle est la caractéristique de cette gamme mes ami(e)s? Je vous le donne en mille : top airflow!

Et c’est là où le bât blesse, un dripper avec airflow en haut!!! Vous vous doutez bien qu’en tant que véritable obsédé compulsif des arrivées d’air hautes, je devais obligatoirement voir ça de mes propres yeux et goûter ça de mes propres papilles. C’est ainsi que le Z RDA BF (Zeus) m’a été envoyé par Rémy de Taffe-elec que je remercie au passage….

Le contenu de la boîte du Z RDA :

Le paquet contient :

  • Un dripper Z RTA.
  • Quatre coils N80 Fused Clapton (3x28GA + 40GA) à 0,4 ohm.
  • Quatre lacets de coton.
  • Un drip-tip 810 de rechange en Ultem.
  • Un tournevis triangulaire.
  • Un tige coiler.
  • Un sachet de pièces de rechange (des joints de secours et de la visserie de remplacement).
  • Un manuel de l’utilisateur.
  • Pin bottom-feeder non inclus.

Je suis gâté en accessoires avec ce petit dripper. Deux paires de coils et le coton qui va avec, ça c’est généreux. Par contre, est-ce que ça suffit pour faire oublier qu’un pin BF pourra bientôt être acheté pour cet ato et qu’il n’est donc pas fourni dans le kit? GeekVape ferait-elle des économies de bouts de chandelles sur ce coup là ou en sait-elle plus que moi sur le nombre de vapoteurs utilisant vraiment ce mode de vape qu’est le squonk? Vaste débat… On en reparlera peut-être un autre jour, ce n’est pas le sujet de ce petit textounet. Pour l’instant, je dois vous en dire encore un peu plus sur le Z…

Les caractéristiques techniques du Z RDA :

  • Marque : GeekVape.
  • Origine : chinoise.
  • Dimensions : 33,70 mm (hauteur) x 25 mm (diamètre).
  • Poids : 30 g.
  • Pas de vis : 510.
  • Drip-tip : 810.
  • Type d’atomiseur : dripper.
  • Inhalation : directe, aérien.
  • Type de montage : double coil (ou single coil).
  • Plateau : postless.
  • Matières : acier inoxydable.
  • Airflow : réglable.
  • Arrivées d’air : par le haut.
  • Remplissage : par le haut.
  • Coloris disponibles : Black, Blue, Gold, Gunmetal, Rainbow, SS.

Quoiqu’il en soit, le Z RDA est petit mais pas ridicule. Il en impose de par sa forme pyramidale originale. Son côté bombé impressionne visuellement et me fait penser que ce dripper n’est pas là pour plaisanter! Il est usiné à la perfection et le chouette logo caractéristique de la gamme Zeus est gravé dans la masse et offre donc une finition de toute beauté.

Ensuite, le plateau n’a pas été inventé pour ce dripper car il reprend simplement le célèbre plateau du Zeus X RTA qui a fait ses preuves depuis quelques temps déjà. Le dripper Z RDA de GeekVape est ainsi équipé d’un plateau de montage postless « sans fond » pour un accès facilité aux pattes des coils afin de permettre une découpe précise de celles-ci par le dessous. Ce deck offre aussi pas mal d’espace et invite donc à la confection de bons gros montages avec vos fils résistifs exotiques préférés.

Enfin, si vous regardez attentivement le cliché en bas à droite (et si vous y voyez quelque chose), vous remarquerez sans doute que des ailettes vont guider le flux d’air du haut vers le bas. Cependant, elles ne vont pas jusqu’au bas de la cloche et vont donc créer dans ce dripper un tourbillon, que dis-je, une tornade, qui va certainement faire remonter les saveurs vers nos papilles! Je vais vérifier cette idée après avoir monté l’atomiseur.

Le montage du Z RDA :

Son plateau postless un poil surélevé se monte assez facilement. J’ai de la place, la visserie est de qualité et l’accès aux pattes des coils est un atout indéniable de cet excellent deck. Je pré-coupe les pattes des résistances à 0,5 mm de longueur et il n’y a qu’à serrer tout ça. On pourra les recouper plus précisément plus tard suivant la hauteur du coil choisie. À noter que la tige fournie pour aider au maintien des coils lorsqu’il faut les positionner est en diamètre 3 mm, tout comme les coils livrés avec ce kit. Si ça c’est pas un indice! Il semble donc que ce dripper apprécierait d’être équipé de coils en 3 mm de diamètre…

Une fois donc nos coils de 3 mm en place, le Z RDA se cotonne très facilement. Il ne faut pas hésiter à être généreux, la cuve de ce petit dripper est tout de même assez profonde. C’est relatif bien sûr, mais pour un petit matos de ce gabarit, c’est plutôt pas mal quand même, et ce même sans pin BF. Bref, une fois le coton en place, il ne reste plus qu’à imbiber les mèches, positionner la cloche par dessus et goûter!

J’ai d’emblée monté cet ato avec deux des quatre gros coils de Fused Clapton Ni80 28ga*3+40ga mesurés à 0,4 ohm fournis avec, pour une résistance totale stabilisée de 0,20 ohm. Ce sont exactement les mêmes que ceux offerts avec le Torch RTA de Digiflavor (marque appartenant à GeekVape). Pourquoi je vous raconte cela? Vous le verrez bientôt…

La vape du Z RDA :

D’abord, le Z a une chouette gueule! Il a un look atypique qui est original et que je trouve très joli. Il est brut, sobre et efficace. Il paraît indestructible. Voyons maintenant comment ce magnifique petit bout de dripper se débrouille.

J’attends monts et merveilles des coils gracieusement filés avec cet ato car ils sont exceptionnels dans le Torch. Ils envoient de la vapeur, mais surtout des saveurs, à volonté! Mince, par contre dans le Z, ils sont nullissimes. Ils font de la vapeur, ça c’est certain. Cependant, ils font chauffer le dripper (pas de manière démesurée non plus, mais un peu quand même) et, surtout, ils n’offrent pas le rendu saveur attendu. Ils sont délicieux dans le Torch mais très très moyens dans le Z RDA. Je suis persuadé que ce n’est pas la faute de ce dripper. Il est meilleur que ça, j’en suis persuadé.

Je sors donc les outils et je tortille d’autres coils. Six tours de Kanthal A1 24ga sur un diamètre de 3 mm et j’obtiens un coil plus conforme à mes standards habituels. Je réitère l’opération. Je les installe. Et là, ce dripper est très bon. Certes, j’ai moins de vapeur qu’avec des Clapton coils. Cependant, elle est tout de même très dense et vachement bien aromatisée. Je retrouve sur ce dripper les petits défauts de tous mes atos top airflow ; à savoir que si on veut de la vape analytique au millimètre, il vaudrait mieux regarder une autre catégorie de matos. C’est très bon et très savoureux, mais toujours un poil brouillon. On ne va pas pouvoir détecter et ressentir toutes les strates gustatives de ses jus avec ce Z RDA. Néanmoins, il envoie tout de même de la bonne grosse purée bien goûteuse et chargée d’arômes. Il ne sucre pas les jus et les fait ressortir tels qu’ils sont vraiment. Pas d’artifice inutile avec le Z, il est simple, vrai et honnête. Il n’en rajoute pas et fait le job. C’est un bon dripper pour moi, et très aérien de surcroît!

J’ai quand même essayé de le monter avec deux résistances de six tours de Kanthal A1 24ga de 2,5 mm de diamètre par curiosité. Mon côté rebelle de la forêt ça, je n’aime pas que l’on m’impose un diamètre! Le résultat est que ce Z RDA fait encore un peu moins de vapeur, mais je le trouve encore meilleur et plus précis dans la restitution des saveurs. Ça me fait penser que cet ato est très polyvalent. Tout dépend de ce que l’on recherche, mais ce petit dripper peut rendre heureux pas mal de vapoteurs je pense. On peut faire du cloud chasing avec les coils livrés avec, comme on peut plutôt favoriser les saveurs avec des coils plus petits. On peut également bien entendu jouer avec le tirage pour passer facilement d’un DL relativement tranquille à un bon gros DL que je n’avais jamais rencontré jusqu’ici. Dernière remarque, si vous pompez un peu fort en full open, un léger sifflement peut parfois venir troubler votre quiétude. Il faut vraiment y aller et être énervé mais je devais vous le mentionner.

Sinon, ce dripper est très simple à monter, très pratique à utiliser car le jus ne coulera jamais par l’airflow si on en met un peu trop et il est bon!!! À ce propos, autant je trouve que l’Asgard Mini se débrouille mieux avec les fruités pour ce qui est du rendu saveur, autant le Z RDA s’exprime mieux avec mes DIY tabacs comme le Hooch et le Grincheux et même encore mieux avec des macérats comme le Notturno Inglese et surtout avec le Syrian Soul. Le dripper Z RDA de GeekVape, un dripper spécialement doué avec le Latakia!!! 😉 👍🤟 Parfait pour moi…

Au global, le Z RDA de GeekVape brille donc par son look, son efficace et pratique plateau, l’étanchéité de son système de flux d’air, son système anti-éclaboussure et par sa capacité envoyer de la bonne grosse vapeur bien chargée en saveurs ; surtout avec des goûts tabac (et encore plus surtout avec du Latakia) selon mes propres papilles.

Bonne vape les pirates!!! Et gloire à Zeus!

Ecrit par Kanti

Vapoteur assidu et passager régulier du navire depuis fort longtemps, j'ai décidé de basculer du côté obscur en écrivant et partageant mes expériences...

19 Comments

Laisser un commentaire
  1. Encore une super revue signée Kanti :good: Pour l’ato… je dirais : « Ouais, bof. Pas ma came la série Zeus. ». Réputation surfaite pour des saveurs passables. Mais bon!
    Top airflows, top airflows, pas plus qu’un Dead Rabbit V2 RDA, qu’un Talo X RDA,… et que pleins d’autres.
    Pas de pin Bf??? Sont fous ces disciples de Mao Tsé-toung! Tant qu’on y est, pourquoi pas le prochain Zeus RDA sans trou pour accueillir un drip-tip. Suffira d’aspirer par une rangée d’airflows. Non mais dans l’art du ridicule, on a rarement fait mieux sur un dripper produit en 2021. Ils rétrogradent ces Pékinois, on se croirait revenu à l’époque du lancement des dripper.
    Le look est sympa, j’avoue. Mais tu ne m’en voudras pas mon Kanti, ce n’est pas ça qui me fera investir dans ce matos

    • Merci Bruce. L’airflow est un petit poil plus haut que d’habitude quand même. Il est dans la lignée des Zeus, pas complètement ouf dingue mais très bon et efficace. Je ne t’en voudrais pas mon Bruce mais il est super joli quand même oui!

  2. Chouette revue en effet :good: , même si je pense ne pas craquer non plus pour ce RDA au look atypique.
    La faute au top airflow, d’une part (dommage qu’on ne voit pas bien sur la photo les ailettes que tu mentionnes dans ton texte, du coup on a du mal à piger la trajectoire que prend le flux d’air). « si vous regardez attentivement le cliché en bas à droite (et si vous y voyez quelque chose) » : ben nan poto, justement, on voit que dalle !!! :whistle: ;-)

    Mais la faute, surtout, au fait qu’apparemment, ce Zeus Z RDA n’est pas capable d’encaisser correctement du simple Tri-Core Fused… pourtant fourni dans le package ! :wacko: Perso, je ne teste quasiment jamais les coils fournis (sauf pour Wotofo, qui commercialise par ailleurs des câbles plutôt corrects), car au-delà des specs stricto-sensus, il y a Tri-core et Tri-core. La qualité des brins constituant un câble quel qu’il soit a quand même toute son importance.
    Enfin bref… tout ça pour dire que pour moi, un RDA de 25 mm incapable d’encaisser du câble complexe, ce n’est pas possible.

    Quoi qu’il en soit, ce Zeus Z semble bien se débrouiller avec des câbles simples, ce qui illustre à merveille l’incidence fondamentale que revêt le choix du câble sur le rendu d’un atomiseur. :yes: Content que tu aies pécho un RDA spécial Latakia qui te satisfasse, ce n’est pas si courant que ça ! J’espère que pour ton prochain RDA, tu testeras les coils fournis, notamment le gros, car là, si t’aimes pas, c’est à ne plus rien y comprendre ! ;-)

    • Si je ne montre pas tout, c’est pour que tu l’achètes pour voir par toi-même. Les cours de marketing me monte à la tête… :wacko:
      Je ferai des plus grosses photos la prochaine fois. ;-)
      Il fait le petit costaud mais c’est une fausse brute. Le tri-core le fait chauffer un peu mais il se débrouille bien avec des plus petits câbles. J’aime bien la densité qu’il offre et ce même avec du fil à pêche! :yahoo:

      • Nan nan nan, ça marche pas sur moi ce genre de trucs… Faut quand même bien effeuiller si tu veux avoir une chance de me capter ! Suis sûr que ce Zeus vaut le coup d’oeil en plus, c’est ça le pire, mais là, même en m’arrachant la rétine, j’ai rien pu voir. Faut dire aussi que ça fait déjà un moment que j’ai passé les 40 balais, et à en croire le marketing, c’est le début des problèmes visuels… Donc pour ménager nos p’tits yeux fragiles, ouais, des plus grandes photos, ce sera super ! :good: :good: :good: Si tu veux réduire le poids de tes photos, vas faire un tour sur tinyPNG, ça marche très bien, sans perte de qualité. ;-)

        Après en ce qui concerne le Tri-Core, c’est vrai que c’est un câble qui a un gros coefficient de chauffe, donc si ce Zeus Z chauffe, c’est qu’il ne doit pas être aussi aérien que ça. Sans doute qu’un câble moins calorifique que le Tri-Core, genre du Fused ou même du simple Clapton lui irait bien… :unsure:

  3. C’est pas ma vape, mais je suis étonné qu’i ne fasse plus d’adeptes. Son look original est clivant (on dira segmentant en conf-call). Mais alors effet tourbillon ou pas? Tu nous tiens en haleine Van (van Allen :-) ) mais on a pas la réponse… :unsure:

    Merci pour la revue mon chère Kanti :good:

    • Si ce Zeus Z ne fait pas tant d’adeptes, c’est peut-être une histoire de timing. Sur le créneau 24-25mm, on est déjà fort bien pourvus pour la plupart d’entre nous, et je ne pense pas me tromper non plus en avançant que la fièvre acheteuse ne contamine plus grand monde à bord… :scratch:

      • Le vaccin anti fièvre jaune c’est l’inflation? Le Asgard? Attention docteur Cland’ un homme bien portant est un malade qui s’ignore :scratch: :yes: :-)
        En revanche je n’ai jamais vu autant de promo dans les shop fr que cette année, y a eu des dérogations? :unsure:

      • Nan mon Cland’s! Pour ma part, ce Zeus ne m’attire pas du tout. J’ai toujours trouvé cette gamme plus que fade. Ce ne sont pas une forme sympa et un « top airflows » qui auront raison de mes raisons :wacko:

      • Nan Ez’, pour ma part, l’inflation n’a rien à voir là-dedans. C’est juste que désormais, j’ai testé à peu près tout type de matériel, et (enfin!!) compris ce que j’aime et ce que je n’aime pas. Donc aujourd’hui, pour attirer mon attention, il faut soit un type de matos que je n’ai pas encore essayé (rare), soit une innovation intrigante de la part d’un constructeur (encore plus rare). La soif de découverte est étanchée, mais heureusement, la curiosité reste intacte, donc je reste à l’affût et regarde toujours attentivement ce qui sort sur le marché. Comme dirait l’autre, on n’est jamais à l’abri d’une bonne surprise. :yes:

      • Attention mon Bruce, j’ai jamais dit que ce Zeus m’attirait, mais qu’il valait le coup d’oeil (normal, tu me mets un ato sous le nez, c’est instinctif : je veux comprendre comment il est bâti et quelle est la logique du constructeur).
        Perso la forme du Z me rebute au plus haut point, mais tu vois, les apparences, ben des fois il faut en faire fi. J’en ai actuellement, là tout de suite au moment où j’écris, la preuve même : je suis en train de me siffler du Madeleine-Pistache sur un RDA que je trouve particulièrement moche, mais qui me balance une vape tellement hallucinante que, voilà quoi… :wacko: :yahoo:

      • Bah justement en matière d’innovation la monté du liquide du tank au coton est bien intrigantes sur le Kumo, le EvO 4.32 et le Ripley. Mais tu ne lis plus tes mails mon ami.

  4. Oui, sans doute qu’il a raison le Cland’ rapport à la fièvre acheteuse…
    C’est rigolo mais je n’ai pas pour ma part cette différentiation nette entre top et bottom air-flow. J’utilise indifféremment l’un ou l’autre, je ne conteste pas la différence entre leur rendu respectif et trouve finalement que les RDA top air-flow sont bien pratiques. D’ailleurs, en y regardant de plus près, Darang et GP Dripper Pro, deux RDA superstars de mon p’tit parcours perso sont des top air-flows. :yes:

    • C’est vrai qu’à bien y regarder… Autant pour les RTA, mon avis est définitivement tranché en faveur des bottom airflows, autant en ce qui concerne les RDA, c’est beaucoup moins évident. DR2, Asgard mini, Talo X, Coilturd pour ne citer qu’eux : l’airflow est bien situé au-DESSUS des coils. :yes:

  5. Honnêtement les gars, depuis le temps que vous vapez, combien de fois un rda s’est répandu dans une de vos poches, sur une table, sur un divan,… perso, jamais. Tout au plus, ce qui m’arrive de temps à autre, distrait, j’oublie que j’ai déjà précédemment drippé et je réalimente le bouzin quand je veux vaper. Là, ok, le rda risque de pisser par les airflows. En général, ça n’arrive pas puisque je me rend directement compte de mon erreur en me bouffant un max de projections bouillante dans la tronche en tirant ma première taffe. Parce qu’il est très rare que j’alimente le bouzin pour ne pas vaper direct, si tel est le cas, c’est par obligation indépendante de ma volonté. Si vous êtes d’accord avec moi en constatant que vos rda ne se sont quasi jamais, voir jamais rependu inopinément, vous admettrez qu’un top airflows n’est d’aucun intérêt.

    • Pas souvent, c’est vrai, mais comme le faisait remarquer le Nes’, chez moi il n’y a plus de RDA bottom. Mais à tout de suite, je suis sur un matos à airflow 100% latéral et malheureusement, oui, il a pissé un peu par les arrivées d’air lorsque j’ai incliné le bouzin au moment de vaper. Je ne pensais pas avoir foutu trop de juice pourtant, mais apparemment si… J’ai merdé, mais j’en mets presque ma main à couper que cette petite incontinence ne serait sans doute pas arrivée avec un top-airflow. :yes:

      Bon en tout cas, moi c’est pas la position de l’airflow qui fait que je choisis un RDA. Mais plutôt le ratio rendu de saveurs/facilité de mise en œuvre. ;-)

  6. Les drippers bottom air-flow avec les prises d’air placées sous les coils genre Magma, Tsunami, Kennedy, etc sont excellents mais fuient volontiers…
    Quand on force un peu la goutte mais aussi quand le coton commence à faiblir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-) 
 

News de la Vape

Rath RDA + Astuces montage