in

J'adoreJ'adore J'aimeJ'aime Trop bizarreTrop bizarre C'est CoolC'est Cool

Test du géantissime Bulk RTA par Oumier.

Je rentre aujourd’hui un peu plus dans les détails concernant le gigantesque Bulk RTA que m’a envoyé Carson d’AVE40. Je l’en remercie chaleureusement d’ailleurs! J’ai reçu la version dorée et j’ai donc maintenant la grande classe en bouffant un Ferrero Roche d’Or avec ma vapote à la main, assortie à l’emballage de ce célèbre chocolat, dans les réceptions de l’Ambassadeur. Plus sérieusement, il est fabriqué par Oumier, marque que j’adore, vous êtes certainement d’ores et déjà au courant.

Je vous en ai auparavant fait un focus, et ça c’est cool car vous connaissez déjà les caractéristiques techniques principales de l’engin et le contenu du paquet. Je vais pouvoir rentrer directement dans le vif du sujet. Une petite photo quand même pour vous rafraîchir la mémoire? Allez, c’est cadeau : Je vous rappelle juste que ce Bulk RTA possède un plateau énormissime, de 28 mm, que je m’empresse de monter avec les coils fournis par le fabricant.J’en monte un. J’en monte deux. Je mets tout ça bien droit et je passe au cotonnage, toujours avec les consommables gentiment offerts par Oumier. Habituellement, je n’utilise jamais ces accessoires car, premièrement, je n’aime pas ce genre de résistances et, deuxièmement, je préfère mon Bacon V2. Je ne sais pas pourquoi mais j’ai décidé de jouer le jeu pour une fois.

J’enfile donc les lacets de coton qui sont assez généreux. Je découpe et j’installe tout ça bien comme il faut. Je peux ensuite imbiber goulûment mes mèches. Est-ce que ça va l’faire?

Je pense bien que oui. Ça pétarade dans tous les sens, ça fume à mort, ça sent bon cette histoire! Il y a moyen que j’en prenne plein la truffe…

Dès lors, je remets la cheminée, qui est d’une taille démentielle aussi, et le réservoir “bubble” de 6,5 ml, qui est d’une taille conséquente. Pas d’inquiétude, vous vous souvenez, un tank droit de 3,5 ml est fourni pour les puristes et les esthètes de la vaporette.

Je remplis enfin le monstre et mets le top cap en place. Ce dernier est super pratique et facile à dévisser grâce à son rebord taillé, biseauté et gravé tout du long. C’est de surcroît bien agréable au toucher. Je peux goûter maintenant, tout est en place, tout est prêt!

Alors alors, elle vape comment la bête? Eh bien jeunes gens, elle envoie du bois la bécane… À 60 W pour un résistance à 0,17 ohm, ça fait du nuage, c’est rien de le dire. C’est sympa et il ne chauffe pas, il ne manquerait plus que cela. La box double accus ne tient que la demie journée mais c’était marrant et pas dégoûtant pour un sou. Je me suis bien amusé! Les saveurs sont présentes ; pas très subtiles mais elles sont là dans les parages. Tout est nickel, tout est super génial. C’est du brutal mais ce n’est pas désagréable. J’aurais pu en rester là, mais c’est du hors-piste pour moi de vaper à une telle puissance. Et voir ma batterie fondre aussi vite me met au bord de la crise d’apoplexie. Faut que je teste d’autres trucs! Il faut que je calme cette brute épaisse.

Ce que je m’empresse de faire. La première idée qui me vient en tête est de le comparer à mon chouchou : le Wasp Nano RTA. Je m’en vais donc monter ce monstre avec un ridicule simple coil. Je sais, je suis un minable de vouloir brider cette bête, de vouloir l’enfermer dans un cage plus petite qu’elle… Bref, c’est mon problème et je le réglerai en temps voulu. Pour le moment, je le monte comme son petit cousin avec mon coil favoris, kanthal à 0,8 ohm pour le faire monter à 12 W. Résultat : il est délicieux, exquis, sublime (comme le Wasp, c’est son frère-cousin en fait ou quoi?). Cependant, le plaisir ne dure environ que 15 secondes car il se vide ensuite sur la box. Et oui, pas assez de coton pour ce colosse et son plateau de 28 mm… J’aurais dû m’en douter. C’était merveilleux mais également très bref et intense.

J’arrête de délirer et je remets les pieds sur terre. Je dois dorénavant tenter une approche différente.

Je reste tout de même dans ma zone de confort et je monte le Bulk RTA en double coil de kanthal pour une valeur de 0,65 ohm. Je chauffe l’engin à 23 W. Ça va, je gère, ce n’est pas trop haut pour moi, je peux supporter… Le résultat est à la hauteur. C’est savoureux et doux. La vapeur est consistante et bien chargée en arômes. Je fais le plein des deux atomiseurs avec le même DIY (un tabac-café) et ils sont très proches niveau rendu, qualitativement parlant. Le gros est un tout petit cran en dessous du petit pour moi, mais il vaut le jus quand même! Le Wasp me sert un bon petit tabac des familles bien doux et subtil, accompagné d’un petit cappuccino à peine sucré. C’est bon et goûteux. Le Bulk me propose le même tabac, servi ce coup-ci avec un bon café noir. C’est encore délicieux, mais c’est différent. Il est définitivement moins subtil, mais il renvoie des sensations plus qu’agréables. Il est plus dans la rudesse! J’ai testé mon mélange avec trois atomiseurs différents et chacun m’en a livré une interprétation différente. C’est ça que j’adore avec la vape. Parfois, il n’y a pas besoin de changer de liquide, il suffit de changer de réservoir pour avoir une autre lecture du même liquide. Je trouve avec cette méthode des différences encore plus marquées avec les fruités frais. Le Nectar me donne des fruits très légèrement frais quand tous les clearomiseurs à résistance en mesh, qu’il m’a été donné de tester jusqu’à présent, me donnent du frais très légèrement fruité.

Au global, le Bulk RTA vape bien. Il est très bon. Il est beau. Il ne fuit pas. Il ne brûle pas le carburant d’une façon démesurée, même à pleine puissance. Tout est ok! Ça roule! Si on le pousse un peu, il n’est pas aérien, il est pire. Ce n’est pas un avion, c’est une fusée spatiale. Pour ma part, je l’utilise autrement et il fonctionne très bien aussi de cette manière. Il est donc assez polyvalent suivant ce que l’on recherche : de la vapeur ou des saveurs ou les deux. Il peut séduire un large public et contenter de nombreux vapotos suivant le montage qu’on lui colle sous son imposante cheminée. À la base, c’est quand même une bête de concours! Si on tempère un peu ses ardeurs, il est tout aussi excellent!

Pour illustrer mon propos sur sa taille démentielle, je vous propose un petit comparatif, toujours avec mon meilleur. Pour équilibrer les débats, mon Wasp Nano RTA a bien bouffé et est donc équipé, lui aussi, d’un réservoir de type “bubble”.

Il n’y a pas photo, vous voyez ci-dessus un gentil petit ato de 35 mm de haut et de 23 mm de diamètre contre un golgoth de 54 mm (avec drip tip) et de 28 mm de diamètre. C’est le combat d’un nain d’une contenance tout à fait acceptable et raisonnable contre un géant muni d’une réserve très confortable et pratique. Au final, ils sont très bons tous les deux. Je m’attendais à un pépère bien dodu et mastoc qui allait sublimer mes décoctions vaporistiques. Cependant, je me suis retrouvé face à un mastodonte, un véritable foudre de guerre, une machine à vapeur industrielle qui poutre du feu de Dieu. Les vapoteurs les plus fous pourraient faire d’extravagantes expérimentations avec ce dripper bien costaud déguisé en big RTA et son plateau sans limite…

Si ce véritable Hulk de la vape vous tente, AVE40 vous offre un code promo (DanyVape10), alors n’hésitez pas! Et merci encore AVE FORTY!!!

Bonne vape les pirates!

Votez pour cet article

8 points
Grand contributeur

Ecrit par Kanti

Petit vapoteur anonyme depuis 2015, toujours prêt à partir à l'aventure et à découvrir de nouvelles choses. Passionné par la vape, je veux tester en permanence de nouveaux matériels et trouver de nouvelles saveurs, pour faire partager mes découvertes, raconter mes voyages et découvrir des trésors! Bonne vape les pirates!!!

18 Comments

Laisser un commentaire
  1. Excellent papier, maïtre Kanti !! :good: :good:

    J’imagine que, dans pas si longtemps, tu vas te mettre à poutrer pire que Nes !!! :whistle:
    Me trompé-je ?? B-)

    Tu peux préparer l’café noir, amigo ! avec un gros nuage de lait !!!! :yes: :yes:

    Et bravo pour ces super quatuors de photos… j’adore ce style !! :yahoo:

  2. Oui, je confirme, superbe revue Kanti !
    Tes billets sont comme le bon vin, ils sont meilleurs de jours en jours.
    Et tes photos, pfiouuu, splendides, je suis jaloux ! :yes: Comment fais-tu pour obtenir ce résultat, avec une lumière artificielle ??

    Le format 4 vignettes est à mon sens un peu petit, on ne voit pas hyper bien les détails, et c’est je trouve d’autant plus dommage avec des photos de cette qualité-là. Il me semble qu’en retaillant la taille des images, on peut tout-à-fait obtenir de très beaux trucs sans pour autant dévorer l’espace de stockage du Cap’s, mais peut-être me trompe-je ? :whistle:

    Quant à l’ato en lui-même, tu le décris vraiment très bien, surtout en le comparant à son petit cousin WASP. Son format et sa conception font qu’il ne sera pas pour moi, ta revue le confirme.
    Mais ça n’enlève pas le fait que tu as fait de l’excellent travail, bien évidemment ! ;-)

    • C’est très gentil merci! ;-)
      Pourtant je suis déçu car la petite appli que j’utilise pour mes montages compresse à mort mes photos. J’y perds trop en qualité. C’est pour ça que je ne les zoome pas trop à la base en fait. Sinon, elles sont naturelles, je ne retouche rien. Je devrais peut-être parfois. Enfin, je suis déjà obligé de les rogner un peu pour qu’elle passe (pour les grandes seules)…
      Pour la lumière, il y a les deux. Il m’en faut le plus possible. J’allume toutes les lumières disponibles au moment le plus lumineux! Il faut vraiment que je me fasse un mini studio tout simple.
      Pour finir, je fais tout avec un iphone et un ipad (le géant).
      L’ato, je comprends qu’il ne te corresponde pas mais il est vraiment surprenant et cool!

    • Euuuuh, Clandestino, en fait, je m’écorche les mirettes sur un Asus 24 pouces depuis 6 ans, que j’avais acheté d’occase à une copine… et il est en phase terminale, pauvre petite chose… :cry:
      Si, j’en avais bien un autre… mais ma fille me l’a chouré sans autre forme de procès !!! Ayez des gosses !!! :whistle:
      Sinon, je plussoie sur les chroniques Kantiesques, sur lesquelles je retourne souvent, surtout sur les Oumier !!!
      Et je m’aperçois, Kanti, que tu as un talent affirmé de testeur de liquide. Chapeau bas ! :good:

      • J’essaie Fil, je m’entraîne pour mon petit projet de comparaison de quelques Latakia. Ils sont en step là. C’est moins évident que du matos et c’est ton terrain donc c’est un beau compliment venant de ta part. Après, il me semble que c’est après une discussion passionnée en commentaires sur des diy que le Capitaine m’avait contacté. Bref, je tente bientôt une revue sur des liquides…

      • Ah ah Fil, je fais pire que toi : dinosaure acheté il y a une dizaine d’années, tournant sous windows 8. :wacko:
        Les gosses eux, tournent sur les PC et tablettes dernier cri… ;-)

  3. Super revue ! :good:
    Les consommables fournis par les fabricants avec leurs atomiseurs ont beaucoup progressé depuis le temps où ils filaient des résistances de misère mal gaulées et du coton tout moisi, ça ne veut cependant pas encore dire qu’ils fournissent exactement ce qu’il faut pour mettre en valeur leur matos de façon optimale.
    Du coup, il faut souvent expérimenter un peu pour sortir du sentier tracé et trouver un bon équilibre, comme tu l’as fait. Ce n’était pas évident de faire rendre un gros machin tel ce Bulk comme un Wasp RTA, petit mais fin et rusé !
    Le Bulk reçoit ici pas mal de qualificatifs alléchants pour qui apprécie la vape qui envoie… J’ai pour ma part déjà donné au format 28 mm avec le Aromamizer Plus, j’ai bien aimé mais ce genre d’atomiseur fait quand même des setups un peu trop imposants à mon goût… :yes:

  4. Je plussoie quant à cette superbe revue, Kanti :rose:
    Pour l’ato, tu te doutes que c’est pas ma vape.

    J’ai hâte de découvrir ta revue des Latakia. C’est vrai que l’exercice est d’autant moins facile qu’il me semble bien que de genre de jus a un rendu très différent selon le temps de steep. Sans parler de l’ato dont on fait usage.

    • Alors là j’en étais sûr! Pas du tout pour toi.
      Je vais tester sur plusieurs atos et à différents moments. J’ai juste goûté l’extrait de tabac La Tabaccheria par curiosité pour le moment à une semaine de step. Un truc de fou, l’impression d’avoir rallumer un clope : fumée, goût de cendre, sensation dans la bouche… Un délice!

  5. Ah, le Latakia… Je suis aussi en train de devenir gravement fan ! Il serait mon préféré s’il n’y avait pas aussi les Izmir, Virginia, Cavendish, Kentucky, etc… pour lui disputer le podium.
    Les extraits et les macérats prennent de plus en plus de place dans mes atos. Tous les Assoli de la Tabaccheria ont cartonné grave et je viens de re-commander les trois Hell’s Mixtures qui sont d’authentiques tueries.
    Sans compter les Azhad’s, Turkish Extradry, 1000, Notturno Inglese, Sobranie et quelques autres qui sont en steep.
    En fait, je crois que j’aime bien les liquides au goût de tabac.

    • En effet, tu en as goûté… Les hell’s sont les prochains sur ma liste normalement. Normalement, car il y a des nouveaux mélanges de diverses variétés La Tabaccheria disponible depuis un ou deux jours chez mon fournisseur de macérât. Ils ont l’air fort sympathiques… Mais le Latakia occupe une place à part dans ma vape et est vraiment mon chouchou pour le moment (avec mon éternel Notturno). Par contre, je n’aime pas du tout le goût du Burley.

    • Oui TABAC parcequ’on vient de là…Et pis C Tout, quelle idée des DONUTS. Tarte Citrons Meringuées Eclats de Noisette Riz soufflé…. :wacko: Bon soyons honête, ça m’arrive encore parfois,,mais très rarement maintenant. 98% je pioche 1 Macérat en steep parmi la 20aine presqu’au Pif, car je sais que ça m’ira ( Sec, Velu, Mieleux, la palette est bien présente malgré tout, sans jamais saturée…Mystère : J’ai Trouvé ma Vape… :unsure: )
      BRAVO Kanti au passage pour tes articles et ton énergie communicative… :good:

Laisser un commentaire

Focus Bulk RTA par Oumier.

Vapotage passif : ça existe vraiment ?