in

J'adoreJ'adore J'aimeJ'aime MerciMerci

Test du Dead Rabbit V2 RTA

Un petit test du Dead Rabbit V2 RTA :

En tant qu’utilisateur quotidien et même grand amateur du Dead Rabbit RTA, je ne pouvais laisser passer la V2! J’adore Hellvape et notamment les Dead Rabbit V2 RDA et donc V1 RTA. Le RDA est fantastique avec les saveurs, c’est un fait. Certains pensent que le RTA n’est pas à la hauteur. Je réponds que je suis d’accord sur le fait qu’ils ne sont pas au même niveau d’excellence. Et cela est normal car on compare un dripper et un atomiseur à tank. En outre, me concernant, le RTA, sans être exceptionnel, fait le taf. Il me sert mon Hooch fait-maison avec brio et il ne fuit pas (car il a l’airflow en haut). Mon jus a du goût, ça sent le tabac et le café, cela me suffit. Apparemment, Hellvape a tenté d’améliorer encore un peu plus son RTA et c’est ce que nous allons vérifier. 

Pour commencer, je ne suis pas peu fier de vous raconter que j’ai chopé cet ato le 1er juillet lors d’une vente flash alors qu’il n’est disponible un peu partout que depuis ces jours-ci. J’étais comme un petit fou et je vous livre donc cette petite revue avec le recul d’un mois de testage acharné et de pratique quotidienne de cet ato. C’est quand même cool quand on n’a pas de sponsor derrière les fesses, on peut vraiment pratiquer et apprivoiser l’engin. C’est donc sûr de moi que je vais vous causer en toute franchise et en toute transparence du bouzin. Pour l’occasion, j’ai rangé mon éternel modèle-type de revue et je suis parti, au feeling et au gré du vent, de la page blanche tant redoutée des auteurs de tous bords… Je vous fais donc cadeau des habituelles caractéristiques techniques que j’affectionne tant. N’importe comment, vous les trouverez facilement sur votre boutique en ligne préférée. Moi, j’entre direct dans le vif du sujet.

Ce Dead Rabbit V2 RTA, de 2 ml de contenance, est livré avec :

  • un réservoir bulle de 5 ml ;
  • un sachet de joints et de vis de secours ;
  • un tournevis plat et une clé Allen ;
  • une notice d’utilisation ;
  • un autocollant.

Je l’ai pris en bleu parce que je n’avais pas le choix. Cependant, comme mon V1 était déjà bleu, cette couleur ne me dérange pas plus que cela. Bleu des mers du sud… C’est tout à fait de circonstance ici. Hop hop hop, on me signale dans l’oreillette que l’on a une breaking news!

Petite innovation chez Hellvape! En effet, cet atomiseur est équipé à sa base d’une rondelle isolante en polycarbonate.  Elle permettra de diminuer la chaleur que pourrait transmettre l’atomiseur à votre mod ou à votre box. Cela veut dire que cet ato chauffe comme un barbecue de Nesquick? Eh bien non les amis, point du tout, mais il vaut mieux prévenir que guérir, on dirait…

Autre petite nouveauté, le plateau du Dead Rabbit V2 RTA est en forme du Y. Un beau Y bien surélevé! Le plateau du V1 était plutôt en T. Cela change-t-il considérablement le rendu? Je ne sais pas, dans la mesure où Hellvape a changé son plateau certes, mais également son système d’airflow. Cela rend la comparaison peu évidente…

Les deux systèmes sont toujours en biais vers le bas. Cependant, le V2 a des airflows plus larges et en entonnoir alors que le V1 a des airflows moins larges donc mais réguliers, carrés, normaux… Nouveau plateau et nouvel airflow donc pour la V2! Si je pousse un peu la description, le système d’airflow du Dead Rabbit V2 RTA est composé d’une cloche percée de 18 trous en nid d’abeille et située dans la chambre d’atomisation. On a donc une chambre dans la chambre. Deux fois plus de saveurs? Négatif mon Capitaine. Un peu plus d’accord, mais le gain n’est pas exponentiel. Allez, trêve de bavardage et de comparaison, je ne suis pas censé avoir encore monté mon DR2 RTA!

C’est maintenant chose faite. Et, à vrai dire, j’ai essayé une multitude montages en Kanthal A1 26G et 24G, en twisted, en Clapton… 4, 5, 6, 7, 8 tours… Selon moi, à 30W et avec du Cigare Italien de la Tabaccheria, le meilleur montage pour cet ato est constitué de deux coils de 5 tours de Kanthal A1 24G. J’obtiens une résistance à 0,22 ohm.

Je coupe les pattes des coils à 6 mm avec un gabarit et le montage de cet ato est enfantin et super rapide. Il est à noter que vous pouvez installer vos résistances pré-coupées un peu plus long et les recouper ensuite en passant sous le plateau. Il y a la place et c’est même fait pour ça, d’après Hellvape. Perso, j’ai pris l’habitude de tortiller, couper et installer. Elle est loin l’époque du Nectar tank, où il fallait mettre sa résistance en position et couper à la fin…

Son cotonnage a également été amélioré et simplifié grâce à la présence d’une gouttière (visible sur la photo du plateau, cf un peu plus haut), ce qui empêchera le coton de ce prendre dans le pas de vis et de gêner, voir d’empêcher le remontage de l’atomiseur (comme cela pouvait être le cas sur la première version). C’est un plaisir de monter ce DR2 RTA! Il ne me reste plus qu’à l’imbiber.

C’est fait! Il me faut donc maintenant le remplir… Pour ce faire Hellvape nous a pondu un système différent du Dead Rabbit RTA premier du nom. Et là, c’est le drame!

Effectivement, là, je ne suis pas d’accord! On ne doit plus dévisser le top cap pour remplir l’ato. Il suffit de pousser ce même top cap. C’est simple, en théorie, il y a une petite flèche et il suffit d’en suivre la direction. Cependant, dans la pratique, ce système a ses limites et le jus remonte si on n’y va pas tout tout doucement. Perso, je préfère dévisser le top cap et remplir mon ato à mille à l’heure comme un soldat des tranchées, que de devoir faire ma doudouce et en mettre partout… Bref, on vape un jour ou bien ?

Écoutez, je ne crois pas qu’il y ait de bon ou de mauvais ato. Je pense que la vape est faite de rencontres. Les rencontres entre un vapoto et ses matos, l’alchimie, la chimie, etc.

Je délire, ca y est. Attendez, je me reprends. Voilà ce qui se passe quand on me sort de mon cadre bien cadré! Je voulais simplement vous parler de la façon dont vape cet ato. Selon moi, il vape bien. Ce n’est pas ultra fou mais ça me suffit. Il est un poil plus aérien que la première version. Et on a des très bonnes saveurs… Le Cigare Italien est divin là-dedans. En fait, le rendu est adouci à cause du tirage et c’est vachement bon. J’ai presque l’impression de vaper un autre jus par rapport à la puissance que dégage ce dernier quand je le mets dans le Reload RTA, ou, encore pire, dans le Dead Rabbit V2 RDA. J’ai le même bouquet de saveur mais en plus doux et suave. C’est surprenant et c’est chouette!

Les deux moutures (V1 et V2) sont de la même trempe. Ils se débrouillent bien avec des jus simples. Je vape du Cigare Italien et c’est très très bon, ça sent le bon gros tabac bien travaillé. Je vape du Hooch, je sens les tabacs et le café et c’est très agréable. Ce n’est pas avec ce Dead Rabbit V2 RTA que l’on va vaper des jus très complexes et pouvoir y déceler toutes les strates et les notes qui les composent. Cependant, il s’en tire bien et réalise à merveille ce que je lui demande de faire. Il est plus joli et mieux travailler niveau design que son prédécesseur. Il se monte et se cotonne mieux. Son nouvel airflow est un peu plus ouvert et il offre donc un chouia moins de résistance à l’aspiration mais c’est assez minime et son tirage assez ouvert me convient à merveille.

Il est plus grand que le Dead Rabbit RTA (45,3 mm contre 43,5 mm) mais offre la même contenance de 2 ml avec le pyrex droit (et 5 ml contre 4,5 ml pour le pyrex bulle qui est encore dans sa boîte et qui le restera longtemps…). Le remplissage est plus à mon goût sur la V1 mais je pense que ce DR2 RTA est définitivement un très bon ato, comme l’est sa V1 d’ailleurs…

Bonne vape les pirates!

⇒Votre avis sur le Dead RTA [ratings]

Ecrit par Kanti

Vapoteur assidu et passager régulier du navire depuis fort longtemps, j'ai décidé de basculer du côté obscur en écrivant et partageant mes expériences...

40 Comments

Laisser un commentaire
  1. 0

    Merci pour la revue, Kanti! :good:

    J’aime bien le nouveau design! C’est vrai que le RTA V1 ne m’avait pas bluffé sur les saveurs, même si il faisait le job… par contre pour revisser la cloche sur ce V2, c’est toujours le même système avec les encoches? J’ai encore le souvenir de m’être parfois pris la tête sur le v1 pour le refermer :wacko:

    • 0

      Merci! Plus de problème avec celui-là, le coton ne peut plus empêcher le revissage. Il y a quelques jours, j’ai mis 5 minutes pour réussir à revisser le V1. Un brin de coton qui dépasse et c’est la grouille… Plus maintenant!

  2. 1+

    C’est un tueur à gage ce Kanti, allez hop encore un lapin dans le viseur. Bim en civet. Tu sais que les doubles coils c’est pas ma vape. Je serai donc peu disserte, mais je suis curieux. Sinon, c’est probablement l’air qui ne s’évacue pas au remplissage qui fait déborder le tank. Essaye d’enfoncer la tige de ta fiole plus loin.
    T’es comme la crampe faut pas le sortir du cadre. Et en parlant de cadre les photos sont tip top.
    Bien joué et merci mon lapin, heu mon poto. :good:

  3. 0

    En voilà une bien belle revue sans pression, juste pour la passion et rien d’autre. Merci Kanti.
    Si un jour je lache mes WASP je penserai à ce DR2.

  4. 0

    J’ai voté un “j’adore” pour ton taffe, surtout pas pour l’ato. Je tenais à préciser.
    Revue qui, pour une fois (hou le mauvais), dégage un investissement sentimental :whistle: Comme d’habitude, t’assures mon Kanti :good: D’ailleurs, tu devrais plus souvent nous en pondre des revues du même acabit. On adore!

    Si je résume bien, c’est un V2 qui n’apporte pas grand chose à la qualité de vape.
    Le seul truc un peu sympa c’est le système d’ouverture de remplissage à glissière entièrement démontable, a condition d’aimer ce genre de gadget typiquement féminin. En bon bourru, et en tant que technicien, je préfère dévisser un couvercle.
    Ah ouais, plus facile à cotonner, j’oubliais! Boarf, je sais que je me répète mais si t’arrives pas à cotonner le premier du nom, passe au tricot pour calmer tes nerfs.

    Par contre, là où je ne suis pas d’accord avec toi, c’est avec ton laïus sur “y a pas de bons ou de mauvais atos… question d’alchimie”. Ha ouais, ta phrase en jette un max, je comprends que t’ais eu envie de l’immortaliser sur le navire. Mais mon expérience te contredit vachement et je suis certain que la tienne aussi. Personnellement, la découverte de certains atos me donne plus envie de dire que c’était la rencontre de troisième type :wacko:

    As-tu testé ce Roger Rabbit avec un câble complexe? Histoire de voir ce qu’il envoie avec autre chose que du fil à pêche. Nan, je suis encore mauvais, c’est certain que t’as du piquer les ressorts des Bic de la famille pour le monter. Ce que tes coils paraissent si… ridiculement minuscules. . Nan, je déconne de nouveau :wacko: Enfin, du câble plus sérieux genre Fused, TriCore… autre chose qu’un câble au profil rond comme ton KA1 ou le Fused que tu mentionnes dans ta revue? Car j’avoue être très surpris, même venant de la part de la vape de l’enfer, qu’ils n’aient pas fait un solide bon en avant en matière de restitution des saveurs pour ce V2. Ça ne ferait que prouver qu’ils sortent de la merde histoire de dire qu’ils sortent quelque chose pour ne pas tomber dans l’oubli.

    Par contre, je sens un véritable enthousiasme lorsque tu parles du lapin crevé rda deuxième du nom. C’est que t’arriverais presque à me convaincre de l’acheter.

  5. 0

    Merci Bruce. Je préfère dévisser le top cap également. Mais le cotonnage est plus simple oui. Avec le premier si tu laisses dépasser un poil de coton tout en bas du plateau, jamais tu ne peux le revisser avec le tank.

    En effet, je voulais immortaliser mon histoire de rencontre depuis un moment en hommage à un film français célèbre et à la situation d’un scribe (C’est une bonne situation ça scribe? Etc…). En réalité, je suis d’autant plus d’accord avec toi que, me concernant, si la rencontre ne se fait pas instantanément, elle ne se fera jamais…

    Pour, les cables, j’ai arrêté parce que à chaque fois je kiffe 2 minutes et je retourne à mon kanthal 24G pour le DR2 et à mon 26G pour mes autres atos. J’ai chopé un bout de 22G. C’est bien dur et costaud ça, j’ai hâte de l’essayer. Les fils complexes, je n’y arrive pas. Trop diesel ou trop pêchu, un qui pétarade autant que la peugeot BB de ma jeunesse (que j’avais récupérée d’un oncle, je ne suis pas si vieux que ça)… Je testerai des GT coils à l’occaz, on verra…

    En effet, il est bon mais pas exceptionnel… comme l’est lui le RDA V2…

    • 0

      Mdr la pétarade de la caisse à Colombo :good:

      Je comprends pour les câbles. On a chacun nos petites habitudes. Et, comme le souligne si bien le dicton ” tant que c’est bon, change pas d’main”. :whistle:

      • 0

        Hahaha j’ai oublié de réagir à la Peugeot, c’était trop bon. Une Peugeot Brigitte Bardot :yahoo:
        Nan sérieux c’est quoi la BB ?

      • 0

        Une très vieille mobylette à pédales que j’avais récupérée et remise en route à 14 ans. Après, j’ai eu un scoot, c’était mieux. Parce que la BB, il fallait toujours mettre les mains dedans…
        J’aurais en effet pu parler de la magnifique 403 cabriolet de Columbo! Niveau pétarade, on est pas mal là!

      • 0

        Elle est magnifique !! J’aime tellement ses rondeurs. Alors que la 404 est tout anguleuse, j’ai jamais aimé. Mon père a eu 2 403 cab. Dommage pas de souvenirs, trop petit. Surtout il aurait du les garder !!
        Mais pourquoi vous l’appelez BB ? On s’éloigne on s’éloigne B-)

      • 0

        La classe ton père!
        C’était le nom du modèle. D’ailleurs, c’était plus précisement une Peugeot BB CT car elle avait le réservoir à l’arrière.

      • 0

        Je connaissais “change pas d’main, j’sens qu’ça vient” mais pas ton dicton… N’importe comment, ça revient à peu près au même… :good:

      • 0

        Oui, bleue comme ce DR2. Arrête, elle était plus souvent en panne que roulante. Je ne l’ai plus. Mais attends, si je réfléchis un peu, elle est peut-être encore à la ferme. Dans l’affirmative, elle doit pas être belle à voir car il est très possible qu’elle soit sous des tonnes de ferraille. J’irai voir ce week end du coup.

      • 0

        La grande classe les mecs! Excellent les amateurs de vieux scoobites! Je suis plus voiture, même si je rêve parfois d’un vieux solex. Je roulais en Peugeot 104 avant d’avoir mon gamin. J’en rachète une dès que possible!

      • 0

        Revends ton gamin ;-) La 104, trop carrée. Les années 70 j’aime pas trop en général. Une deuch sa mère !! Ou une 4L ? :heart:

      • 0

        ACMA 58 chez moi, 56 devait être les premiers ACMA. Elle est dans quel état ta coque de Vespa? Fait briller une tof du Lambretta. J’ai eu une Spit Triumph de 73 elle était pas carré @KIf. J’avais retrouvé un Solex dans le sud, misère il a prix feu dans mon salon une histoire de fou. Top la 2Cv avec toi ouvrant, tu peux mettre les mains dedans c’est accessible, mais là aussi ça commence à être prisé. Des icônes tout ça :heart: comme BB ahahahah

      • 0

        2cv et 4L étaient mes premiers choix à l’époque mais j’avais trouvé une 104 pour une misère. J’adore cette mini voiture toute carrée oui depuis. J’en aurais une autre!
        Mon rêve ultime c’est le combi bien sûr mais là, on peut rêver…

      • 0

        Je trouve oui! Mon Mage V2 RTA est une merveille en 26G et une plure en 24G. Il faut 6 tours de 26G (pour chaque rez) pour avoir une rez totale à 0,40 ohm. Il faudra faire 11 tours (toujours x2) pour avoir la même valeur avec du 24G. Et le résultat de vape de ces deux rez à la même valeur est donc forcément totalement différent. Si on garde quand même le même nombre de tour, la vape sera encore différente.
        Le Mage est meilleur pour moi avec du 26. Le DR2 est meilleur avec du 24G… J’aimerais avoir d’autres avis, là c’est juste mon ressenti. Je vais voir cette semaine si le 22 est encore mieux…
        De plus, je trouve que le 24 s’encrasse moins vite dans ce DR2. Mais il y a des atos avec lesquels je trouve le 26G meilleur et d’autres sont plus performants avec du 24G. Il n’y a pas de règles, faut tester… J’ai juste toujours ces deux fils sur moi car ils me procurent les meilleurs résultats. D’autres les obtiennent avec des fils complexes, mais pas moi…

  6. 0

    Le problème principal de la V1 pour moi était que lorsque je voulais le refermer après avoir fait le montage, je devais m’y reprendre à 2-3 fois minimum, c’est un gros avantage du V2 s’ils ont corrigé ça. Cependant je trouve qu’il n’y a pas assez de nouveauté pour me faire acheter celui-ci, et puis comme tu l’as dit dans ta très bonne review, ce système de remplissage et bien moins pratique que l’ancien.
    Un RTA intéressant pour ceux qui n’ont pas la V1 :good:

    • 0

      Merci Floflo!
      Ce problème propre à la V1 est complètement gommé. Les petites nouveautés amènent un tirage un peu plus aérien mais c’est tout et un remplissage moins pratique. Si la première mouture te convient, aucune raison de changer effectivement.

  7. 0

    Merci pour cette revue “désponsorisée” où l’on remarque en effet un vent de liberté !
    Tu donnes ici au Dead Rabbit RTA v2 une image d’atomiseur sans prise de tête, parfait pour la vape de tous les jours grâce à sa simplicité d’utilisation même s’il n’est pas forcément miraculeux en termes de rendu.
    Il en faut, des atomiseurs comme celui-là. On ne peut pas passer sa vie à chercher le quart de millimètre requis pour éviter les dry-hits ni l’astuce de cotonnage qui empêche les fuites.
    Je te rejoins d’autre part sur l’intérêt d’un rendu moyen sur certains jus, toutes nos mixtures ne gagnent pas forcément à se faire disséquer la composition par des experts du genre, notamment certains macérats ou certains mélanges particulièrement vigoureux à qui l’apaisement fait facilement du bien.

    • 0

      C’est exactement ça Nes! Facile à vivre et pour du cigare italiano et du hooch, cet ato est suffisant et très compétent. Si on veut plus fin, on sort le reload et si on veut encore plus fin, on prend le DR2 RDA pour après-souper.

      • 0

        C’est assez simple en fait. Pour moi ce dr2 est l’équivalent double coil du wasp one coil. C’est simple, efficace, ça envoie bien et les saveurs ne sont pas si mauvaises. Je viens de mettre du hooch dans un deuxième V2 tout neuf et il est quand même bien moins brouillon que la V1 dans laquelle je ne vape que ça. Le dr2 est plus aérien et sans suintement…

      • 0

        Merci Kanti. Je vais rester sur du WASP pour la dame alors. Un simple coil ça suffit. Mais mettre du Hooch qui mérite un bon dripper c’est dommage.

  8. 0

    Hé ben voilà, en voilà une (de revue) qui sort un peu de l’ordinaire !! Bien joué poto ! :good: Tu vois quand tu veux… Sponsor ou pas, on s’en balek’, on dit c’qu’on pense épicétou. Écrire sans pression, ça fait du bien, nan ? :mail: :mail: :mail:
    Bon, pour ce qui est de l’ato du jour, puisque tu dis toi-même que ce DR RTA V2 est l’équivalent dual coil d’un WASP, tu te doutes bien de ce que je vais te répondre… :-) :-)
    Dans la série Lapin Crevé, je pense que je vais me contenter du Dripper V2, qui lui est une petite perle de saveur et de punch.
    Dommage pour ce RTA V2 qui m’avait plutôt emballé lors de sa sortie, je m’imaginais déjà avec. Mais mon 1er RTA top-airflow attendra encore (en fait, je guette l’arrivée d’un clooney du Reload 26 :-) ). Ce DR RTA V2 est sans doute user friendly au quotidien et très correct globalement, mais équipé comme je le suis désormais (GT4S en single, Reload en dual), je veux de l’exceptionnel et rien d’autre. Ben ouais, j’m’embourgeoise. Et alors ??? B-)

    • 0

      Merci Cland’ et bon retour parmi nous. Effectivement, vu ce que tu penses du Wasp, cet ato n’est pas pour toi. Reload 26 ou Juggerknot V2, telle est la question…

      • 0

        Merci, je reprends mes quartiers petit à petit :-)
        Le Reload 26, on a la superbe double revue qui nous donne déjà une idée.
        Attendons celle du Jugger V2 qui ne devrait pas trop tarder, si j’ai bien compris…
        Perso, QPD, même si c’est très bon, je dois bien avouer que le manque de finesse de leurs atos en général ne me correspond pas vraiment. Alors si je devais choisir entre les 2, ce serait R26. :yes:

  9. 0

    Les pirates, ce DR2 RTA doit bien aimer les gros coils. Je l’ai monté en Kanthal A1 22G. Ça se vape avec plus de puissance (rez toujours à 0,20 ohm). C’est bien goûtu quand même cette affaire!

    • 0

      N’ayant jamais eu de RTA top-airflow entre les mains, j’ai toujours autant de mal à piger comment fonctionne ce genre de bouzin. :-(
      Mais quand on voit la taille des airflows, et qu’on considère le plateau double-coil, il parait évident que ce genre de matos s’exprime de manière proportionnelle à la taille des coils installés.

      Le jour où tu tomberas sur le bon câble complexe qui va bien, je suis prêt à parier que tu redécouvriras l’ensemble de tes RTA double coil, Lapins crevés en tête ! ;-) :yes:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-) 
 

Test de coils de builder: les GT Coils

Kayfun 5² SE (SvoëMesto) : l’air de rien…