in , ,

J'adoreJ'adore J'aimeJ'aime Trop bizarreTrop bizarre C'est CoolC'est Cool

Test du coloré kit Twister de Freemax.

Encore une fois grâce à Carson d’AVE40, je vais vous présenter un nouveau produit : le kit Twister de Freemax. Il est disponible en 13 déclinaisons. J’ai reçu la version Green. C’est coloré et il y a des petits dessins rigolos. J’aime bien les petits croquis de coils notamment. Sinon, cet ensemble a été conçu par le fabricant chinois Freemax.

Il arrive dans un packaging sympatique regroupant deux parties distinctes, comme pour nous montrer qu’il s’agit bien d’un vrai kit et non pas d’un AIO. Ce qui est effectivement bel et bien le cas.

Le contenu du kit :

  • un mod Twister 80 W à puissance variable,
  • un clearomiseur Fireluke 2 à résistance en mesh de kanthal,
  • une résistance X2 Mesh Coil 0,20 ohm préinstallée (40 – 80 W),
  • une résistance X1 Mesh Coil 0,15 ohm (40 – 90 W) de rechange,
  • un réservoir bulle en pyrex (5 ml) de rechange,
  • un sachet de joints de rechange,
  • un câble USB – micro-USB,
  • un manuel de l’utilisateur.

La fiche technique :

Les caractéristiques techniques principales du mod Twister 80 W :

  • Dimensions : 101,6 x 24,7 mm
  • Type de batterie : intégrée 20600
  • Capacité : 2300 mAh
  • Plage de puissance : 5 – 80 W
  • Plage de tension : 0,5 – 9 V
  • Plage de courant de sortie : 1 – 30 A
  • Plage de résistance : 0,1 – 3 ohm(s)
  • Poids : 111 g (sans clearo) et 163 g (avec clearo)
  • Matériaux : zinc et acier inoxydable
  • Connecteur : pin 510 sur ressort
  • Rechargement par USB : oui
  • Contrôle de température : non

Les caractéristiques techniques principales du clearomiseur Fireluke 2 :

  • Dimensions : 47,8 x 24 mm à la base (et 28 mm au niveau du réservoir bulle)
  • Matériaux : acier inoxydable et verre
  • Poids : 53 g
  • Capacité : 5 ml
  • Connectique : pin 510
  • Résistances : une résistance X1 Mesh Coil à 0,15 ohm, un unique maillage de chauffe en mesh, qui peut être utilisée entre 40 et 90 watts (80 W recommandés) ; une résistance X2 Mesh Coil à 0,20 ohm, double maillage de chauffe en mesh, qui peut être utilisée entre 40 et 80 watts (70 W recommandés)
  • Remplissage : par le haut
  • Arrivées d’air : double airflow réglable et situé en bas du tank
  • Système de changement de coil : par vissage de la résistance sur la base
  • Drip tip : 810 amovible

J’ai donc un kit assez cool de 14,94 cm de long et de 24 mm de large. Il n’est pas trop grand, pas lourd du tout (léger même en fait) et il est chouette avec son style street art et sa peinture originale.

Le clearo :

Le Fireluke 2 est un clearomiseur subohm qui est d’une taille relativement moyenne pour un matériel de ce genre. Il a un diamètre de 24 mm à sa base. C’est triste, mais le 22 mm n’est vraiment plus à la mode. Malheureusement encore, il a, lui aussi, un réservoir de type bulle de 5 ml de contenance, et même un deuxième identique de secours. En revanche, il est muni d’un système de remplissage rapide, pratique et original et de résistances en mesh de kanthal innovantes dont le maillage a un design en nid d’abeille, obtenu par une précise découpe au laser.

Il est bel et bien livré avec deux résistances, une simple et une double comme vous pouvez le voir. Il est coloré et composé : d’un top cap, sur lequel apparaît un point rouge dont je vous révèlerai l’utilité tout bientôt ; d’un réservoir en verre ; d’une des deux résistances ; et d’une base sur laquelle est vissée la rez. Rien de bien original au premier regard. Je jette donc un coup d’oeil à la batterie.

Le tube :

La batterie Twister 80 W est un tube avec une batterie intégrée de 2300 mAh, ce que je considère comme étant une autonomie moyenne mais pas ridicule. Ce mod ne comporte qu’un seul bouton, en forme d’oeuf à l’envers, qui servira à faire feu et à allumer ou éteindre l’engin, c’est selon.

Ce mod fonctionne exclusivement en mode puissance variable. Le Twister pourra rouler de 5 W à 80 W. Il est équipé d’un chipset qui promet, sur le papier, une chauffe éclaire en 0,01 seconde. Plus rapide que Flash ce bouzin! Pour sélectionner la puissance souhaitée, il suffit de faire tourner une bague de réglage, située en bas du mod, dans le sens horaire. Nostalgie! C’est le même principe que la Spinner de chez Vision de mes débuts… Je peux choisir la puissance désirée par incrémentation de 5 W et la batterie 20600 intégrée ajustera automatiquement la puissance à envoyer au clearomiseur Fireluke 2.

La Twister est totalement sécurisée. Elle est équipée de multiples défenses comme la coupure automatique en cas d’appui prolongé sur le bouton fire et diverses protections contre les courts-circuits, la surcharge, la surdécharge et la surchauffe. Je suis bien protégé!

Le remplissage :

Je remplis maintenant le réservoir afin de pouvoir enfin tester ce kit.

J’ai précédemment évoqué le petit point rouge peint sur le top cap du clearomiseur. Il faut maintenant appuyer dessus pour pousser le top cap vers l’arrière. Une large fente apparaît et je peux remplir le réservoir de 5 ml de e-liquide. Je remets le top-cap dans sa position originelle. Et je peux vaper si je refaisais simplement le plein de carburant. Dans la négative, c’est que c’est la première utilisation de la résistance alors j’attends 10 minutes (5 maximum en vrai, 10 c’est trop long…) que cette dernière s’amorce convenablement et soit ainsi correctement imbibée.

C’est là que je peux vous parler des petites innovations dont nous gratifie Freemax avec ce petit kit sans prétention. Je vous ai déjà parlé du taillage des mesh de kanthal en forme de nid d’abeille. Freemax a également créé une nouvelle fibre qui est composée de 90% de lin et de 10% de coton. Cette fibre nous promet une meilleure restitution des saveurs et une durée de vie accrue des résistances. À vérifier, mais la relative solidité apparente de l’ensemble et son impeccable qualité de fabrication font que je suis optimiste et que j’aurais tendance à les croire sur parole…

De plus, le remplissage propose lui aussi un système innovant. Le top cap, en coulissant, libère le trou de remplissage, mais également un petit trou d’aération. Celui-ci permet à l’air d’être chassé du réservoir, ce qui permet d’accélérer le remplissage et d’éviter d’éventuelles fuites, par les airflows situés en bas du tank, à cause de la pression du e-liquide. Très intelligent!

Ensuite, le drip-tip du Fireluke 2 est d’une forme conique dans le but d’empêcher les projections de liquide vers le haut lorsque la résistance fait feu de tout bois. Cela fonctionne plutôt bien!

Enfin, l’airflow est équipé d’un cran de blocage. De cette manière, je sais dans quel sens le tourner et je ne fais pas trois tours pour trouver la position idéale. Ces petits détails sont vraiment sympathiques et facilitent l’utilisation de ce kit. Ils améliorent aussi, mine de rien, la vie d’un vapoto en quête de simplicité et complètement allergique aux prises de tête.

Le changement de résistance :

Pour changer de rez, il faut dévisser la base du Fireluke 2 et dévisser la résistance fichue. Il suffit ensuite d’en installer une neuve et de l’amorcer avec votre DIY favori. Je remonte le tout, je remplis et je patiente quelques instants afin que la résistance soit correctement humectée et imprégnée. Maintenant, je peux vaper.

La vape :

J’ai dans la main, ou plutôt posé sur le bureau ici, un clearomiseur subohm. Il est donc fait pour du DTL et non pas pour du MTL. Par conséquent, il fait de la vapeur à gogo s’il est poussé fort et je ne sens rien du tout avec ce genre de matériel. À 70 W comme préconisé par le constructeur avec la résistance X2 prémontée, ce clearomiseur ne fait pas exception, que ce soit avec du Pinkman, des macérats, du Demoniac Graviola, du Grincheux ou du Le Rebelle. Rien n’y fait, il ne sort aucun goût de ce type de matériel pour mon palais, pour mes papilles ou pour moi-même. Si je vape à 30 W, ça va un peu mieux. Je sens des trucs. C’est 1000 fois trop aérien pour moi, mais je ressens des petites choses. Je sais qu’il y a des adeptes de ce genre de matos et, pour eux, ce kit sera très bien, mais pas pour moi… Il est réactif, c’est vrai, mais il est trop subohm. Il est trop nuage et pas assez saveur. Il envoie super bien mais ne me donne pas ce que je recherche. En même temps, qui acheterait ce genre de kit alors qu’il aime la délicatesse et les petits nuages surchargés de saveurs et de douceurs vaporistiques… En revanche, pour les autres, c’est du tout bon.

Concernant la vape, il a donc, je pense, son public et il est cool dans sa catégorie. Je répète, j’ai repéré quelques saveurs quand j’ai baissé la puissance et fermé presque complément les arrivées d’air. Malheureusement, il n’est pas fait pour cela. Sinon, pour comparer, je n’ai jamais réussi à sentir quoi que ce soit avec un TFV12… Le Fireluke 2, lui, fait ressortir le côté frais des fruités frais et ressortir le côté sucré des fruités. En outre, ce kit est relativement beau pour peu que l’on aime le style graffiti et le street art.

Je préfère retenir ici toutes les petites innovations et les petits détails qui en font un kit parfait pour passer du pod à une vraie clope électronique, et avant de se mettre au reconstructible ; pour la période où un vapoteur veut du nuage et avant celle où il voudra du goût, de la qualité de vape…

De plus, la batterie tient la route et je n’ai pas rencontré de problème de fuite. Il ne chauffe pas et si les résistances sont si bien qu’elles le disent, c’est vraiment un bon kit.

Si ce kit (Freemax Twister 80W Starter Kit with Fireluke 2 Tank) vous plaît, AVE40 vous offre un code promo (DanyVape10), alors n’hésitez pas! Et merci encore AVE FORTY!!!

Bonne vape les pirates et faites gaffe au Bourreau!

Soutenez cet article

Amiral

Ecrit par Kanti

Vapoteur assidu et passager régulier du navire depuis fort longtemps, j'ai décidé de basculer du côté obscur en écrivant et partageant mes expériences...

8 Comments

Laisser un commentaire
  1. hello kanti belle revue pour un joli kit bien colorée je vape en clearo en vacances et je possède le freemax premier du nom les resistances sont les mêmes
    je le vape entre 50 55w et je trouve qu’il fait parti des meilleurs clearo du moment avec le falcon pour la vape directe

  2. Belle revue, Kanti !
    J’ai acheté il y a quelque temps deux atomiseurs Freemax Fireluke, ceux avec le tank en sphère. Ils sont équipés d’un plateau reconstructible.
    Comme ils étaient livrés avec deux résistances équivalentes, je peux confirmer que ces dernières sont d’une longévité exceptionnelle. :good:
    Pour les amateurs, je pense que ce kit peut être une bonne solution… pour vaper des liquides gourmands, à grosses bouffées bien épaisses… moi, ça me plaît de temps à autre… :whistle:

    • Merci Fil.
      Tu as tout à fait le droit d’aimer ça! Je serais curieux de voir ce que donne ce type de matos en reconstructible? Comme le toptank de kanger? Ah non pardon, je ne l’ai jamais monté car j’ai eu un moment sans montage…
      Si les résistances sont durables, c’est un bon plan pour des vacances mouvementées. Perso, j’ai le temps de refaire mes montages au bord de la piscine de belle-maman…

      • T’as bien raison, rien ne se perd. ;-)
        Ça ne doit pas être bien puissant, mais il vaut quand même mieux être en mesure de continuer à vaper, que de se retrouver en rade et devenir hargneux par manque de nico.. :-(

        Sinon, j’imagine qu’ils n’en ont pas fourni des tonnes, mais la fibre là, en lin, tu l’as testée sur un autre ato? Ça me plaît bien, cette idée de vaper au lin plutôt qu’au coton. En plus, c’est de saison… B-)

      • Ils n’en ont malheureusement pas filé du tout, elle est dans les rez préfaites. J’aurais tenté sinon.
        Freemax vient de sortir ce Fireluke 2 avec de nouvelles résistances TX1 et TX2 (et non plus X1 et X2). Elles sont cette fois-ci composées d’un mélange de fibre d’arbre à thé et de coton organique…

Laisser un commentaire

E-cig à l’aéroport et interdictions de la vape par pays

Le DIY en trois dimensions ! Modélisation d’un dripper…