in

J'adoreJ'adore J'aimeJ'aime

Test de l’Armadillo RDA par Oumier.

L’Armadillo RDA a été conçu conjointement par Oumier et le reviewer Dimi Crazy Damper.

C’est un dripper double coil de 24 mm de diamètre. Il est bien compact et trapu. Il est muni d’un plateau de montage unique et des plus originaux, et qui s’avère particulièrement pratique. Ce dernier est dédié aux montages dual coil.

Tour du plateau de montage du Armadillo RDA

Son plateau propose un post, jamais vu jusqu’alors, en arc de cercle, muni de 6 entrées et pouvant donc accueillir 2 résistances que l’on peut placer où l’on veut à sa guise.

Il laissera ainsi aisément la place à tout type de fil, du plus petit au plus gros et/ou large, et ce en toute simplicité. Si j’ajoute à cela un double airflow latéral réglable, qui tombe directement sur les coils et apporte de grandes saveurs, et la possibilité de passer l’Armadillo en mode BF, si le cœur (ou plutôt votre box) vous en dit, j’obtiens un dripper ingénieux et extrêmement génial, simple à utiliser, rapide à monter et particulièrement polyvalent.

C’est pour toutes ces raisons qu’il fallait vraiment que je le teste et que je vous en cause! Un dernier petit détail… Je l’ai acheté pour l’associer au Mage Mech V2.0 de CoilArt. Alors, set up de rêve? À votre avis???

Package Armadillo Danyvape

Avant de répondre à cette interrogation des plus essentielles, je vous livre rapidement les présentations d’usage.

Les caractéristiques techniques du Armadillo RDA :

  • Marque : Oumier
  • Origine : Chine
  • Dimensions : 24 x 23 mm (+ 6,5 mm avec le drip tip fourni)
  • Pas de vis : 510 / BF
  • Type d’atomiseur : Dripper
  • Type de montage : Double coil (2 posts / 6 entrées)
  • Matière : Acier inoxydable
  • Drip tip : 810
  • Airflow : réglable
  • Remplissage : par le haut
  • Coloris disponibles : Champagne gold / Matte black / Matte silver

Le contenu de la boîte Armadillo RDA :

  • Un dripper Armadillo
  • Deux coils pré-faits
  • Un pad de coton organique
  • Un pin de connexion BF (bottom-feeder)
  • Un tournevis orange trifonction
  • Un kit de pièces détachées (joints de rechange et visserie de secours)
  • Un manuel de l’utilisateur

Après ces petites futilités somme toute assez frivoles, je peux attaquer les choses sérieuses. Je vous previens, ça ne va pas traîner, je dois aller me baigner. Je commence dès maintenant par le démontage de la bête.

Pieces Armadillo Oumier

Un bottom cap avec un plateau de montage, une chambre d’atomisation, un top cap et un drip tip… J’ai donc face à moi un dripper! C’est propre et bien fini, comme d’habitude avec Oumier. L’originalité ici se trouve dans le plateau de ce RDA.

Plateau Armadillo Oumier

Comme je l’ai déjà dit, le plateau est en forme d’arc de cercle. Cette “carapace” de tatou est dotée de 6 entrées et peut donc recueillir 2 résistances, qui auront toute la place dont elles ont besoin. J’insiste, mais ce plateau est énorme et par conséquent propice à toutes les fantaisies en termes de fils et de montages… Laissez libre cours à votre imagination!

En bonus, la cuve suit le mouvement et est vraiment bien profonde. C’est un sacré confort pour un dripper. Comme l’Hypersonic de Vaponaute connaît un beau petit succès sur le navire, je peux vous dire que les cuves de ces deux engins sont similaires. Elles ont peu ou prou la même contenance toutes choses égales par ailleurs. En effet, la consommation n’est pas exactement la même, double coil oblige pour le RDA de chez Oumier.

Montage du Armadillo RDA

Je passe maintenant au montage. J’accélère, la piscine à 30 degrés des beaux-parents m’appelle avec insistance!

Montage Armadillo Oumier

Mon but ultime étant de pouvoir utiliser le Mage Mech au quotidien et pas juste pour faire le dingo, j’ose monter mon Armadillo avec deux résistances en Kanthal A1 30G (0,25 mm) à 14 tours chacunes pour un diamètre de 2,5 mm. J’obtiens, et j’assume, un montage à 2,05 ohms.

J’ai fait des beaux petits coils pépères pour commencer, je verrai bien ce que ça donne et je tenterai autre chose si cela ne marche pas. Après tout, je suis en vacances et c’est donc total freestyle!

Montage Armadillo Oumier

Je mets ensuite le coton en place. C’est simple car il y a de la place. La seule difficulté ici provient de mon fil qui est très fin. Il faut donc être doux, précis et minutieux. C’est tout moi ça! Plus sérieusement, c’est chaud pour mes gros doigts moisis mais ça passe! Le changement de coton est un peu plus difficile, mais ça roule aussi, si j’arrive à ne pas faire la grosse brute en enlevant délicatement les mèches fichues. C’est plus facile à poser qu’à déposer…

Bref, je replie mes moustaches comme il se doit et j’imbibe tout ça généreusement (de Notturno Inglese bien entendu, mais vous vous en doutiez certainement…).

Je vous soûle encore avec un dernier petit détail concernant le placement des coils. Ils faut simplement faire bien attention à les placer à la bonne hauteur lors du montage, pour qu’ils soient bien en face des airflows. Avec un dripper, c’est bien mieux comme ça en général.

C’est maintenant l’heure de vérité! La mise à feu! Je tremble, je suis fébrile… Ça va envoyer? Ça va péter? Ou alors ça ne va rien faire du tout tellement je l’ai monté haut???

Eh bien que nenni, ça marche!

Ça marche vraiment bien! Ça marche vraiment très bien même, et ça vape très bien! Ça envoie comme il faut, juste ce que je voulais. C’est utilisable comme je le désirais et je vous jure que ça réveille! Il a la pêche cet Armadillo! Caramba!

Rendu du Armadillo RDA

En plus, ce dripper “tatou” est un pur régal. Je pense qu’il est un minuscule et minime cran en dessous, en termes de saveurs, de l’Hypersonic, qui est quant à lui fantasmagorique et bien plus calme. Le tirage est en revanche un peu (beaucoup) plus ouvert et la vape, par conséquent, plus dense et tout aussi exquise. Ça compense! En fait, les rendus ne sont pas très éloignés…

L’Armadillo, sous ses allures de brute, est également très fin dans son rendu saveur. Il me sert toutes les couches de mon Notturno une par une et ne le transforme pas en un bouillon indigeste et infâme. C’est pointu, c’est gouleyant. En plus, on peut bien s’amuser avec cet engin.

Le montage détaillé ici est parfait pour moi. La vape est douce et agressive comme il faut, somptueuse, bien pêchue et très (trop) bien fournie, et le RDA ne chauffe pas d’un poil. Ça envoie déjà à fond les ballons pour moi. Cependant, je suis certain que l’on peut aisément beaucoup plus taquiner la bête sans se faire mordre. Je verrai cela plus tard…

En plus, il est de bonne facture. La peinture semble tenir le coup. Elle n’a pas bougé après un mois d’utilisation et c’est de très bon augure. C’est du Oumier, c’est de la très bonne qualité. À ce propos, encore merci à mon Wasp Nano RTA d’amour. En effet, grâce à lui, je teste tout ce que sort cette marque depuis. Et, c’est pour cette raison que j’ai découvert cette pépite!

Au final, ce dripper se monte facilement, envoie du bois, est très bon et ne coûte rien (7,47€ pour mes exemplaires). C’est définitivement un super bon plan et une découverte exceptionnelle. En plus, ça poutre en bouche!!!

J’ai donc bel et bien un set up de rêve dans la main… C’est selon moi le meilleur dripper que j’ai testé. Même son énorme drip tip plat et large, en mode cul de poule et ato presque direct dans la bouche, ne me dérange pas, c’est pour dire. C’est la toute première fois que j’arrive à vapoter sur un embout de ce genre, et que je n’ai pas mis fissa un adaptateur 510 et un drip tip “normal”. Et, ça c’est un signe. La vape change…

Bonne vape les pirates!!! Et qu’ça drippe sur le pont!

Soutenez cet article

Amiral

Ecrit par Kanti

Petit vapoteur anonyme depuis 2015, toujours prêt à partir à l'aventure et à découvrir de nouvelles choses. Passionné par la vape, je veux tester en permanence de nouveaux matériels et trouver de nouvelles saveurs, pour faire partager mes découvertes, raconter mes voyages et découvrir des trésors! Bonne vape les pirates!!!

19 Comments

Laisser un commentaire
    • Merci Capitaine et merci pour la mise en forme! ;-)
      C’est effectivement une revue non sponsorisée et j’arrive à tomber sur un excellent dripper. Faut que j’achète une daube un jour pour me défouler… Ah non j’oubliais, j’ai fait assez de pods…
      Blague à part, je n’avais pas drippé depuis des années. Ça fait du bien d’y retourner!

  1. Bravo pour cette revue originale, l’eau turquoise de la piscine amène bien des arguments au propos !
    Bravo aussi pour le montage, c’est loin d’être évident de confectionner des coils aussi larges avec un fil aussi fin. Tu n’es assurément pas aussi malhabile que tu prétends l’être, tu es démasqué !
    Une rez à deux ohms me paraît raisonnable pour du stacked, le mod envoie environ 30 watts, les accus bossent pépère et l’énorme surface de chauffe fait de beaux nuages. On peut certes descendre plus bas mais attention à la surchauffe, tous les atomiseurs ne sont pas taillés pour encaisser la patate produite par une paire de bons accus en série.
    J’ai (évidemment) bien aimé le plateau multi-trous, l’idée est vraiment ingénieuse.
    Malheureusement, le Armadillo va pour l’instant se contenter d’une entrée dans la wish-list car suite à quelques emplettes estivales, Porky a bouffé ma CB avant de sombrer dans un coma profond, je ne la récupérerai pas de si tôt.

    • Merci Nes! Je te jure que c’est pourtant pas gagné en étant gaucher et maladroit déjà à la base. Et, il n’y a pas que cela…

      Avec mes accus, en effet, ça envoie 34W. Cela ne paraît pas énorme mais ça pulse! Si je le mets à 34W sur une electro, ça n’a rien à voir… C’est pas une matraque ce Mage, c’est une baguette magique!

      Pauvre Porky… qu’il se repose et nous revienne en pleine peau!

      • Je ne pense pas que ce soit le secret et que ce soit même fait pour ça, mais je voulais m’en servir toute la journée de mon engin, pas seulement deux minutes par jour. 39€ dépensés dans un matos, c’est pas tous les jours que cela m’arrive… J’ai tenté à 1 ohm, c’était trop chaud… 2 c’est bien mais c’est une vape raisonnable mais bien pêchue quand même. Et, je voulais aussi des saveurs! Ça me va bien comme ça, mais on peut aisément descendre un peu pour s’éclater un peu plus!

  2. Salut l’Ami Kanti !

    Proposé par le Capitaine hier ! Au prix proposé, j’ai pas hésité une seule seconde
    pour le commander .J’attend ma commande express Je me languis de l’essayer ! :yes:

    Merci pour cet article ! Jolies Photos … :good:

    Vapoteusement

    bYlGeTe :bye:

  3. Elles sont chouettes tes revues de vacances ! :yes: :rose: :rose: :rose:

    Bon, j’avoue, je ne suis pas très chaud quand Oumier est dans les parages, n’ayant jamais su tirer quoi que ce soit de convenable avec le Wasp nano (je dois bien être le seul), alors… pour l’instant je ne sais pas. Je vais attendre le retour de Bylgete. :yes:

    Y’a quand même 2 – 3 trucs qui m’interpellent sur ce bidule :
    – D’abord, le deck. Je ne comprends pas bien à quoi servent tous ces trous. On voit sur ta photo aux coils rougeoyant que tu as utilisés les 2 trous les plus à droite pour monter tes bobines, délaissant les 2 du milieu. C’est bizarre, perso instinctivement, vu la largeur de tes coils, j’aurais utilisé les 2 trous du milieu, puis rabaissé les résistances pour les mettre en face des airflows. Donc à quoi servent les trous du haut, vu que ça a l’air de très bien fonctionner comme tu l’as fait ? Vraie innovation, ce plateau, ou pas ?

    – Ensuite, tu dis que les rendus en terme de précision sont quasi similaires entre ce Armadillo et le Hyper, mais comment est-ce possible, compte tenu de la différence énorme au niveau des airflows ? :unsure:
    Est-ce le fait du dripper, ou la façon – géniale ! – dont tu l’as monté ? As-tu testé d’autres
    config’ de coils ?? Et as-tu vapé airflows ouverts à fond, ou pas ?
    J’ai du mal à croire qu’un bidule avec de telles ouvertures puisse faire dans la précision, j’imagine juste une bonne machine à nuages… Mais sans doute me trompe-je..?
    Tiens au passage, vu les ouvertures très larges, un parallel-coil doit être bien sympa sur ce truc-là…

    Bref, 8 balles le machinn, suis quand même bien curieux. D’autant que je suis à la recherche d’un 24 qui poutre. J’ai topé le Supersonic en 24 pendant l’été, mais il ne poutre pas. Il est dans le même esprit que le Hyper. Alors….

    • Merci! ;-)

      Je suis d’accord, il est juste rigolo ce plateau. Et il ne gêne pas le remplissage par le drip tip qui marche super bien ici. J’essayerai quand même les trous du milieu pour voir si cela apporte quelque chose.

      Je ne m’explique pas le rendu… Je mettais ça sur le compte de mes “grandes” rez et de leurs surfaces de chauffe par conséquent étendues (par rapport à ma rez montée dans l’Hyper). J’ai donc monté un deuxième Armadillo en Kanthal A1 26G pour 0,42 ohm. Et là, même avec des rez moins larges, il est toujours délicieux cet engin à 35W!

      Je le vape, et c’est la première fois de ma carrière, airflows ouverts à fond et même avec le gros drip tip d’origine, du jamais vu. Le Notturno et même le Grincheux sont délicieux sur l’Hypersonic. Ils sont délicieux sur l’Armadillo. Leurs lectures sont un peu différente mais ils sont extra. Je viens de passer toute la journée exclusivement sur mes deux Arma et ces deux jus et je me suis régalé…

      Enfin, il est joli, tout aussi sympa sur un tube ou une box et pour ce prix là, je ne m’attendais pas à trouver une machine de guerre de la sorte! Il ne me reste plus qu’à le tester en bf, trouver une bonne box bf double accu et il ne me quittera plus… jusqu’au prochain…

      • Rhhhaaa, toi aussi tu n’as pas ton pareil pour vendre la came !!
        V’la t’y pas que le bouzin remonte dans la wishlist … :-)
        Il est vraiment dangereux, ce rafiot… :yes:

        Serait-ce trop te demander que de pousser le bestiau dans ses retranchements, et de le tester aux alentours de 0.25 ohm, et voir si le tatou est capable d’encaisser sans broncher du 50-60 watts (voire plus ?), ou si dans ces plages-là il perd les excellents ressentis que tu as eu jusqu’à présent ? :rose:

      • Bien sûr que c’est trop dangereux de traîner sur le pont de ce bâteau!

        0,40 ohm, c’est pour le visser sur un tube simple accu 21700 qui arrive demain matin. Je tenterai 0,25 avant et te tiens au jus. Perso, je voulais juste trouver un dripper après des lustres sans dripper. C’est Jib qui avait parlé de ce rda au moment de sa sortie… J’ai donc trouvé du premier coup! C’est rare ça!!!

      • Très mauvaise nouvelle pour toi, Clandestino!

        Monté à 0,24 ohm, il est toujours aussi délicieux ce machin. Il encaisse tes 60W sans broncher. Là, c’est pas du pêchu, il a bu un peu trop de boisson énergisante et de café le type. C’est de la vape énervée! Il boit mes diy sans modération le mec et sans dire merci. C’est un sacré sans-gêne… Sur la matraque en mode mini un accu, c’est un régal. Ça pétarade dans tous les sens et ça ne chauffe pas trop mais qu’est-ce ça envoie!!!

        Après, je suis peut-être pas objectif. Je suis peut-être complètement neuneu parce que c’est Oumier et que j’adore mes Wasp. bYlGeTe nous dira ça…

      • Arf, merci pour le test personnalisé ! :good: :rose: :rose: :rose:

        Mauvaise nouvelle en effet, ce matin mon banquier m’a appelé et m’a demandé ce que je foutais avec ma CB….. :whistle:
        Bon c’est vrai qu’il n’a pas tout à fait tort, depuis que je suis en vacances, ça a été la fête du slip niveau matos : atos, mods, liquides, j’ai vraiment pas compté. :wacko: Là je viens de renouveler le parc de boxes : j’ai pris autant de boxes sur ces 2 derniers mois que pendant mes 3 premières années de vape !
        Va falloir que je me tempère un peu niveau matos.

        Mais ce Armadillo est en trèèès bonne place sur la liste, ça c’est sûr. J’espère qu’il restera à 8 balles encore qq temps.

      • You’re welcome. Je suis toujours preneur d’idée pour tester des trucs qui pourrait améliorer ma vape. À ce propos, c’est important aussi le matos. Et puis si c’est pas l’Armadillo, ça sera un autre… C’était juste une sacrée bonne affaire à ce prix et à ce niveau de performance. De mon côté, j’ai eu de la chance d’avoir des bonnes boxes ces derniers temps. Il me manque seulement une excellente bf mais on verra ça en temps voulu.

One Ping

  1. Pingback:

Laisser un commentaire

Box Dual Mech par DotMod, la classe !

Taifun GTR (SmokerStore) : Maîtresse ou épouse ?