in

J'adoreJ'adore J'aimeJ'aime Trop bizarreTrop bizarre

Test de la DotAIO et du DotRBA

Une question s’est posée dès l’annonce de la sortie de la DotAIO : est ce une box ou un pod? En réalité, il n’existe aucune définition précise de ce qu’est un pod. Littéralement, on pourrait traduire le mot « pod » par « cartouche », ou « réservoir ». Et chacun a ses propres critères de ce qu’est un pod: c’est fait pour vaper uniquement à faible puissance, idéal pour les sels de nicotine, dispose d’un auto-fire (il suffit de tirer dessus pour que ça s’allume), dispose d’une batterie intégrée, ne possède pas d’écran, intègre une cartouche de liquide (pré-remplie ou remplissable), un pod est idéal pour le sevrage, ou en matériel d’appoint pour les vapoteurs confirmés…

Si on tient compte de tous ces paramètres, alors il faut se rendre à l’évidence: il existe peu de pods qui réunissent tout ces critères à la fois. Certains permettent de vaper à 40W ou plus, disposent d’un écran et d’une multitude de réglages et de mode de vape (TC, wattage, etc. ). Certains fabricants ne savent même pas eux même si il s’agit d’un pod ou d’un mod, et font un mix des 2 (comme le Vinci par exemple, le « mod pod »). Est-ce le cas pour cette DotAIO ?

Pour moi, pas vraiment. Cette DotAIO ressemble à un autre matériel high end très connu: la Billet Box, de par son format et son utilisation.

Je me suis intéressé à la Billet Box pendant un moment, mais le tarif est « high end » aussi. Comptez 300€ au minimum sans accessoires (qui coutent un bras eux aussi), et les occasions sont assez rares… Quand cette DotAIO est sortie, j’ai trouvé son prix « abordable » comparé à la Billet Box : « seulement » 95€. Etonnant quand même de se dire que le matériel Dotmod n’est pas cher!

J’ai eu l’occasion de tester pas mal de matériel provenant de chez Dotmod: le DotSingle RDA, le DotRDTA, le DotMTL, le tube méca Petri V2, la Dual Mech, la Dotsquonk 100W… et vous savez quoi? Seule la Dual Mech a su me convaincre et trône toujours sur mon étagère. Le reste du matériel a fini par se retrouver sur des pages de troc, ou en échange. Pour une seule raison: malgré le prix élevé du matériel Dotmod, j’ai fini par trouver de meilleures pièces en terme de rendu, de réactivité, de simplicité… Pas toujours aussi joli, je dois l’avouer, mais au moins plus efficace.

J’ai attendu une grosse promo sur cette DotAIO et la sortie du plateau reconstructible DotRBA pour me la prendre et voir si cette box va réussir à me convaincre !

LA DOTAIO

Dans la boîte typique Dotmod, on retrouve :

La box (ici en coloris bleu royal)

un tank de 2,7ml en PCTG

2 résistances Dotmod (une 0.3 mesh et une 1.6, toutes les 2 en SS316L)

une base d’airflow

2 drip tip (un DL et un MTL)

Une cheminée pour résistance Nautilus BVC

Un câble USB-C

Un kit de pièces détachées

Une notice

LA BOX DotAIO

La box reprend tous les codes de Dotmod: corps en aluminium anodisé, portes aimantées parfaitement ajustées, bouton fire avec son célèbre design, un logo doré mais cette fois ci plus petit et plus discret que sur les autres box de la marque. On retrouve également un port USB-C sur la tranche de la box pour une recharge rapide. Qu’on soit fan ou non de Dotmod, il faut avouer que leurs box sont vraiment belles à regarder ! Sobriété et élégance sont de nouveau au rendez-vous pour cet DotAIO.

La box existe également en gold, rouge, noir, et pour les éditions limitées en violet, en gun metal, en Ultem et une version G10 (en résine).

Cette DotAIO est très compacte et légère, agréable à tenir en main: 86mm de haut, 46mm de longueur, 23mm de largeur, et un poids de 156 grammes avec accu et tank. D’un côté de la box, le bouton fire. De l’autre côté, une fente. C’est par cette dernière que l’air va passer pour aller refroidir la résistance. Et là se pose déjà le premier problème… L’ergonomie! Qu’on soir gaucher comme moi, ou droitier, la position naturelle de la main va venir obstruer cette fente, par laquelle l’air est censé rentrer. Si on actionne le fire avec son pouce, ce sont nos phalanges qui viendront obstruer l’airflow. Si on appuie avec l’index, c’est le pouce qui viendra cette fois boucher l’arrivée d’air. Ça nous oblige à tenir cette box d’une façon moins « naturelle » que sur d’autres modèles de box. Alors ce n’est pas de la contorsion non plus, mais à mon sens, le bouton aurait du être placé sur la tranche de la box pour une ergonomie parfaite. On s’y fait, mais même après quelques semaines passées sur cet DotAIO, je me surprends encore à mal tenir la box.

La porte coté tank est creusée sous l’intérieur. L’air ne passe pas uniquement par cette longue fente, mais aussi par le dessous de la box. Je ne sais pas si c’était nécessaire, quand je bouche cette arrivée en bas lors du tirage je ne ressens aucune restriction supplémentaire. A la rigueur c’est utile, car ça va servir d’encoche en bas pour enlever la porte. Il aurait peut être fallu mettre une arrivée d’air sur la tranche également…

UN GROS PROBLEME

Dans le fond de la box, derrière le tank, j’ai du coller un pad blanc en silicone. Cette pièce n’est pas fournie d’origine, mais m’a été envoyée par Dotmod, suite à de gros suintements dans ce compartiment… Voilà le résultat après avoir vidé 2 tanks :

J’ai d’abord cru à de la condensation, vu la compacité du mod, mais ç’est allé de pire en pire. Je me retrouvais avec du liquide qui stagnait dans le fond du compartiment, et un tank complètement trempé sur toutes les faces. Impossible de le sortir sans s’en mettre plein les doigts! Après quelques recherches sur les forums, j’ai vu que je n’étais pas le seul. Sur les premiers batchs de cette DotAIO, plusieurs utilisateurs ont rencontré ce problème. Certains se sont vu envoyer un tank de rechange par la marque. J’ai donc envoyé un mail à Dotmod, après tout ce sont des produits garantis à vie. Et puis au bout de 3 jours, de toute façon, garantie à vie ou pas… Ils m’ont gentiment répondu qu’ils allaient m’envoyer le nécessaire pour palier à ce problème. J’ai alors reçu un joint de remplacement qui se situe sur la box, entre le tank et le drip tip. Après démontage, il s’avère que mon joint d’origine était beaucoup moins épais, et semblait « écrasé ». Avec ce joint, Dotmod m’a fourni un pad en silicone à coller dans le fond du compartiment. Depuis l’installation de ces 2 pièces, je n’ai plus aucun problème. Dotmod possède un SAV réactif, dommage quand même d’en arriver là pour un mod vendu presque 100€…

REGLAGE DE LA PUISSANCE DotAIO

Sous l’autre porte, on retrouve le compartiment pour l’accu et une sangle pour faciliter la sortie de ce dernier. Aucune difficulté ici, c’est parfaitement ajusté, on ne force pas pour rentrer son accu. On retrouve également le bouton fire, et un petit bouton de réglage pour la puissance de la box.

Comment ca marche? Au total, 4 puissances sont possibles: Very Soft, Soft, Medium et Strong. En appuyant sur ce petit bouton, 4 LEDS autour du fire s’allument progressivement pour indiquer la puissance à laquelle on se trouve.

Mais comment connaître les watts ? Pour cela, on se réfère à la notice, et on retrouve l’information suivante :

Avec les résistances de 0,28 à 0,49  ohm, le chipset propose 20, 25, 30 et 35 W.

Avec les résistances de 0,5 à 0,99 ohm  ohm, le chipset propose 14, 16, 18 et 20 W.

Avec les résistances de 1,0 à 1,49 ohm, le chipset propose 10, 12, 14 et 16 W.

Avec les résistances de 1,5 à 2,0 ohms, le chipset propose 8, 10, 12 et 14 W.

On aura donc une box qui va permettre de vaper à 35W maximum, et n’acceptera pas les résistances en dessous de 0,28 ohm. Une vape tranquille ! Pour ma part, je monte rarement au delà de 40W (sauf avec mon Profile Unity en Mesh), et je suis la majorité du temps entre 20 et 30W, donc c’est parfait ! Mais, amateurs de double coils et de vape puissante, passez votre chemin, ce matériel ne vous conviendra pas.

Autre fonction de ce petit bouton: activer ou désactiver la fonction anti dry-hit. Une espèce de mode TC qui ne fonctionne qu’avec les résistances en SS316L, j’ai pu tester avec les 2 résistances fournies, et ça marche bien. Il suffit de rester appuyer sur le petit bouton de réglage pour l’activer / le désactiver. Lorsque le tank est vide et que la résistance n’est plus alimentée en liquide, on va sentir la puissance baisser et il sera impossible de vaper avant d’avoir rempli le tank de nouveau. C’est plutôt pratique, car le tank étant situé derrière la porte, le contrôle du niveau de liquide est presque impossible. On pourrait penser que la fente d’airflow située sur la porte permettrait de contrôler aisément le niveau de liquide restant dans le tank, mais elle n’est pas très large, et même en plissant les yeux pour essayer de voir où on en est, ce n’est pas facile. Autant enlever la porte, ça va aussi vite.

LE TANK DotAIO

Le tank a une contenance de 2,7ml, et il est fait en PCTG, appelé plus familièrement Poly Cyclohexylenedimethylene Terephthalate Glycol-modified. On pourrait croire que je me suis endormi sur mon clavier et que ma tête en heurtant le clavier a créée ce terme, mais non. Alors je ne vais pas rentrer dans la chimie, mais je n’ai trouvé aucune contre-indication pour les liquides agressifs type menthe ou citron, comme c’est le cas avec certains tanks en plastique.

Il s’insère facilement dans la box et se retire tout aussi simplement, grâce à une encoche sur le haut. Toutefois, inutile de le sortir pour le remplissage, on retire simplement le petit bouchon en silicone et on y glisse sa fiole. Facile!

LA BASE D’AIRFLOW

La base d’airflow est la partie sur laquelle on viendra visser ses résistances.

Disposant d’un oeil de cyclope de chaque côté, le réglage d’airflow est plutôt difficile lorsque la résistance est installé dans le tank. La bague est dure, et essayer de la manipuler aura simplement pour effet de faire tourner la résistance sur elle même à l’intérieur du tank si les joints sont lubrifiés. Il vaut mieux donc régler son airflow lorsque la résistance n’est pas encore insérée, et ensuite on n’y touche plus. Pour sortir la résistance du tank, il faudra que ce dernier soit vide sous peine de voir tout le liquide s’en échapper.

LES 2 DRIP TIPS

Les 2 drip tip fournis sont agréables. Le doré, faits pour le DL, est simplement trop court pour moi. Les lèvres posent sur la box à chaque puff, mais il est possible de le remplacer par n’importe quel drip tip au format 510.

Le drip tip MTL est en revanche top, je ne lui trouve aucun défaut. Son diamètre est très petit et offre une restriction parfaite pour une vape indirecte.

LES RESISTANCES

C’est vraiment étrange de repasser sur des résistances pré-faites, mon dernier clearomiseur était le Zenith, celui qui m’a fait oublier pour de bon la cigarette ! Je suis ensuite passé directement au reconstructible. Je ne dis pas que les résistances préfabriquées sont une mauvaise chose, lorsqu’on débute ou même pour les vapoteurs confirmés qui ne veulent pas se prendre la tête ou qui ont 2 mains gauche (même si on est gaucher, c’est pas pratique). On dévisse et on revisse, et c’est tout ! L’inconvénient, c’est qu’il vaut mieux en avoir d’avance pour éviter de se retrouver une soirée à vaper avec un goût désagréable…

J’ai directement commencé à vaper avec la résistance 0.3 Dotmod qui est pré-installée. Pour le remplissage, j’ai choisi le Endless de Medusa (raisin frais). 5 minutes d’attente pour que la résistance s’imbibe bien, et c’est parti pour la vape.

Le rendu des saveurs de la DotAIO est bon! Une belle vapeur égalemnet, mais un tank qui descend assez vite en revanche vu la faible contenance. Merci la protection anti dry-hit ! Agréablement surpris par cette vape, mais en revanche cette résistance n’a durée que 5 jours avant d’avoir un goût de brulé. Je n’ai pas forcément choisi le bon liquide, les Medusa sont assez sucrés. C’est aussi ça, l’inconvénient des résistances préfabriquées : attention aux liquides choisis…

Changement de drip tip pour tester la résistance MTL. J’ouvre la boîte pour la récupérer, et là surprise ! J’ai en fait reçu 2 résistances 0,3. Pas de résistance MTL à l’horizon…

Moi qui voulais faire le test à fond, malheureusement ça ne sera pas possible. J’installe tout de même la nouvelle 0,3 puisque l’ancienne est HS. Je règle la puissance sur Very Soft (donc à 20W), et avec le drip tip MTL on peut tout de même avoir un semblant de MTL. Enfin, c’est surtout la différence entre les 2 résistances qui m’intéressait, là je change simplement de type de vape… Tout ce que je pourrais dire, c’est que le réglage de l’airflow apporte malheureusement peu de différence au niveau du tirage. En fermant l’airflow au maximum pour ne laisser qu’un « trou », ça creuse à peine les joues. On est pas sur un tirage MTL comme peut nous donner un Expromizer par exemple. A l’occasion, j’irais me chercher une résistance 1,6 ohm pour tester quand même. Je suis un peu déçu. On testera le MTL sur le RBA pour la peine !

A noter que la seconde résistance 0,3 est installée depuis presque 15 jours, et je vape un liquide différent (un crème citron de chez Elysian Labs, le Lemon Cream en 25/75). Toujours aucun goût de brulé pour l’instant, mais je commence à remarquer que le mod anti dry hit s’active régulièrement alors que le tank est plein ou à moitié. J’ai même du le désactiver pour continuer à vaper tranquillement. J’ignore si ça veut dire que la résistance commence à fatiguer, en tout cas elle tient bon pour le moment !

Dans la gamme des résistances Nautilus compatibles avec la DotAIO, on a un plus large choix:

BVC Nautilus 1.8Ω

BVC Nautilus 1.6Ω

BVC Nautilus 0.7Ω

BVC NS 1.8Ω (pour les sels de nicotine)

BVC 2S 0.4Ω

BVC 2S 0.7Ω Mesh Coil

Pour le test, je me suis pris la résistance Mesh 0.7 pour comparer avec la Mesh 0.3 de chez Dotmod. Pour installer la résistance Nautilus, il faut visser l’extension de cheminée sur la résistance :

Toujours en test avec le Endless de Medusa, j’ai trouvé les saveurs un peu plus fades, mais passables. En revanche, quand la résistance Dotmod 0.3 a duré 5 jours, celle ci n’a duré que 3 jours avec le même liquide… Je ne m’étendrai pas plus sur le sujet, car c’est la seule que j’ai eu, et je ne peux pas me prononcer sur les autres résistances de la marque.

A noter, le mode anti dry-hit ne fonctionne pas avec cette résistance, je l’ai donc désactivé.

LE DOTRBA

Voici la raison pour laquelle j’ai pris cette DotAIO : le plateau reconstructible. Vendu séparément au prix de 34,90€, il est fourni dans un emballage plastique, bien différent des écrins Dotmod dont on a l’habitude. Enfin bon, ce n’est pas l’emballage le plus important ! A l’intérieur, on y trouve :

Un nouveau tank, identique à celui fourni avec la box

Le plateau RBA déjà inséré dans le tank, démontable en 2 partie : plateau et cheminée

Une base à visser sur un pin 510, afin de contrôler et roder son coil sur une autre box ou une tab

Une base d’airflow

Un tournevis minuscule

Un kit de pièces détachées

Une notice

Première impression sur le plateau: il est vraiment, mais alors vraiment minuscule ! Moi qui pensais qu’on ne pouvait pas trouver plus petit qu’un plateau de Kayfun Lite, je me suis trompé. Si vous avez des problèmes de vue ou la tremblote, je vous l’annonce direct, les montages vont être compliqués. Les vis de serrage sont tellement petites que je n’avais aucun mes tournevis Allen qui correspondaient. Heureusement que Dotmod le fournit, mais il ne va pas falloir l’égarer, parce qu’il est petit aussi… C’est une empreinte de 0,9 mm pour vous donner une idée.

Une chose que je remarque aussi: l’airflow. Alors qu’on avait un airflow en forme d’oeil de cyclope pour aller avec les résistances toutes faites, on a cette fois ci 4 trous. Le tirage est donc plus serré encore, on était déjà pourtant sur un DL restrictif. En revanche, un bon point pour cet airflow, il est réglable beaucoup plus facilement que celui de la première base ! Même avec le RBA vissé dessus et inséré à l’intérieur du tank, j’arrive à bouger la bague sans même sortir le réservoir de la box. Il est mieux ajusté.

Dès la réception, je me suis empressé de faire un montage. Ou plusieurs en fait…

PLUSIEURS ESSAIS

Premier essai: un coil en Kanthal 0,5 . Diamètre de 3mm (la taille maximum sur ce plateau) , 5 tours et demi pour une résistance à 0,6 ohm. Je met mon liquide (un Phoenix, ananas frais), premiers puffs et là… La vache c’est frais! Frais oui, mais il est où l’ananas? Je réessaye plusieurs fois, vide un tank complet… J’ai l’impression de vaper une base neutre, dans laquelle j’aurais ajouté un additif frais, et que j’aurais mis dans un vieux flacon de liquide ananas dans lequel il restait quelques gouttes.

Bon, c’était mon premier essai. J’ai peut être foiré quelque chose. Je recommence un montage, cette fois en Superfine Fused Clapton SS316L (30Ga*2 + 38Ga), et diamètre 2,5mm, 6 tours et demi en descendant mon coil au maximum, ce qui me donne une résistance à 0,51 ohm. Nouvel essai avec le même liquide pour comparer: cette fois je reconnais l’ananas dès le premier puff, et le frais qui domine toujours. C’est un peu mieux… mais pas encore convaincant. Cette fois je suis parti au travail avec ce montage, j’ai vidé 3 ou 4 tanks mais ayant l’habitude de vaper ce liquide, j’ai trouvé ça bien triste. Un peu comme si on remplaçait notre jus d’orange pressé du matin par un jus d’orange discount en brique.  Ça a toujours le goût d’orange, mais c’est vraiment pas terrible…

Entre temps, j’ai ressorti mon Leto 24 pour tester mon liquide. Je ne l’avais pas encore essayé sur un autre ato puisque je venais seulement de le sortir de steep, ce DIY. Montage à l’arrache, cotonnage en 2 minutes, un remplissage… Excellent ce Phoenixv! Le problème ne vient donc pas du liquide, mais de mon montage. Enfin j’espère…

Je n’abandonne pas, et c’est parti pour un 3eme montage ! Cette fois en fil simple ni80, 28Ga, toujours un diamètre de 2,5mm. 6 tours et demi, pour une résistance à 0,9 ohm. Je met le coil toujours proche de l’airflow, mais un peu moins que la dernière fois, on ne sait jamais. Cette fois je change de liquide, tant pis, je teste le Endless Medusa, celui que j’avais testé avec la résistance Dotmod Mesh 0,3 ohm, pour comparer. Pour le coup un tirage plutôt prévu MTL vu la valeur de la résistance. Je retrouve un peu plus de saveurs que la fois précédente, ce n’est pas dingue non plus mais ça passe déjà mieux.

Je n’abandonne pas, ma pince coupante et mes bobines ne sont pas encore rangés. Allez, un dernier essai ?

NOUVEL ESSAI

Pour ce nouveau montage, j’ai testé un Clapton SS316L (30Ga + 38Ga). Diamètre 2,5mm, 4 tours et demi pour une résistance à 0.8 ohm. Il faut couper les pattes du coil avant de l’installer, et elles doivent être très courte.

On visse ensuite le plateau sur l’adaptateur, pour l’installer sur une box électro ou une tab afin de roder le coil.

Vient ensuite le cotonnage, on laisse environ 1cm de coton de chaque côté. Je coupe également les meches en biseau (comme pour un montage sur ato mesh), car il en faut vraiment très peu. Si il y a trop de coton, il sera difficile de revisser la cloche par dessus. On imbibe le coton avant le le placer, et on le fait descendre jusqu’en bas des rigoles prévues.

On revisse la cloche, on revisse le plateau sur la base d’airflow, on insère le tout dans le tank et on remplit. Cette fois je prends un liquide Ekoms Big Fat Flood (pêche, nectarine et abricot enrobés de crème).

Malheureusement, encore une fois les saveurs sont passables, on a une vape plutôt fade. Pour avoir vapé ce liquide sur un Flave il n’y a pas plus longtemps qu’hier, le changement est radical, et pas dans le bon sens du terme. Je ressens tout de même les notes de fruits jaunes et le côté onctueux de ce Big Fat Flood, mais avec une intensité beaucoup, beaucoup moins forte…

D’après moi, ce plateau RBA est tout de même prévu pour une vape plutôt MTL. D’une part parce que l’airflow est encore plus restreint par conception que le plateau pour résistances classiques, et d’autre part parce qu’il ne permet pas de gros montages! Les coils en 2.5mm de diamètre donnent un meilleur rendu des saveurs que les coils en 3mm, même si ils passent sur ce plateau. Il me reste encore plusieurs essais de montage à faire pour espérer trouver le meilleur rendu avec ce RBA, qui pour l’instant ne m’a pas convaincu. On pourrait penser que plus la chambre est petite sur un « ato » et meilleures seront les saveurs, si c’est le cas pour mes RTA ou RDA classiques, ce n’est pas le cas sur ce DotRBA…

MA CONCLUSION

Je reste plutôt mitigé sur cette DotAIO. Si son format et sa praticité en font un mod parfait pour les vapoteurs mobiles, elle n’est pas prête de remplacer mes atomiseurs ou dripper en ce qui concerne la vape reconstructible et le rendu des saveurs, sauf peut-être avec les résistances préfabriquées qui sont vraiment correctes (du moins pour la 0,3 et le modèle de chez Nautilus que j’ai pu tester). Pour aller au travail, partir promener le chien ou en voiture, j’ai tendance à choisir cette DotAIO pour des raisons pratiques. Par contre, lorsque je rentre chez moi, je la range et je reprend ma Pumper et un dripper, ou ma Dual Mech et un RTA, car j’y trouve plus de plaisir et de goût ! Il s’agit donc pour moi d’une box « secondaire » ou d’appoint, qui pour l’instant ne m’a pas apporté la même satisfaction que le reste de mon matériel. Pas sûr que cette DotAIO reste à côté de ma Dual Mech sur l’étagère…

Contre Amiral

Ecrit par Le Daron

31 Comments

Laisser un commentaire
  1. Bonsoir @Le Daron !
    Article de haut vol….Jolies photos …Matériel High End …Tout cela reste assez cher !
    Mais on aime savoir comment tout ce joli “matos” fonctionne Joli papier qui demande
    du temps et de la patience à rédiger Bravo pour l’exercice !
    Vapoteusement

    bYlGeTe :bye:

    • Salut, merci du compliment! :bye:

      C’est vrai que ça reste du matériel assez cher, sans la promo je n’aurais peut être pas craqué. Cette box est jolie mais j’en suis assez déçu, finalement… Aujourd’hui je la conseillerai seulement à ceux qui ne sont pas en reconstructible, car le RBA est une vraie déception. Même le proprio du shop dans lequel j’ai l’habitude d’aller a rangé son RBA dans le tiroir et ne vape qu’avec les résistances Dotmod 0,3 :scratch:

      Maintenant que mes 3 résistances sont cramées et que ma revue est terminée, elle ne bouge plus de l’étagère… :-(

  2. Merci pour cette bien belle revue bien détaillée! Dotmod est une des marques qui me font rêver dans le domaine de la vape. C’est toujours du domaine de l’inaccessible pour le moment…

    • Merci Kanti !

      Dotmod a une certaine renommée aujourd’hui, il faut l’avouer. Mais comme j’ai dit dans mon test, j’ai gardé peu de choses venant d’eux, que ce soit en box ou en ato. C’est un peu le “Apple” de la vape (ça reste des californiens qui fabrique du matos en Asie après tout :whistle: ) : on aime car c’est simple à utiliser, c’est joli et esthétique, mais on peut trouver plus performant et plus efficace pour moins cher :yes:

    • Moi aussi j’ai eu une période où je fantasmais sur Dotmod. :yes:
      C’était vers les débuts, quand je croyais, au vu du prix de ses produits, que cette marque était le top du top de la vape. Puis en lisant divers commentaires d’utilisateurs sur différents produits, j’ai vite remarqué que c’était plus du genre 3 étoiles sur 5, avec beaucoup de bémols rapportés, que du 4.8/5… Il y a anguille sous roche avec cette marque. Aujourd’hui, je pense même qu’on est à la limite du foutage de gueule, les concernant.
      Mais bon, ça n’engage que moi, bien entendu. Et pis, c’est mignon, l’insouciance… ;-)

  3. Salut Daron. Très belle revue, très sérieuse et sans fioritures. C’est bien de temps en temps. Surtout pour du matos pas terrible, on n’a pas spécialement envie de rigoler. T’as du y passer un sacré bout de temps, quel dévouement ! Bravo à toi et merci pour ce bon moment.

    • Merci Kif !

      Disons que j’ai pris mon temps pour écrire cette revue, ayant peu de temps libre en ce moment. Mais ça m’a permis d’utiliser cette box un maximum avant de donner mon avis, et à chaque fois j’avais une info à ajouter. J’en ai même supprimé des paragraphes entiers pour revenir sur mes premières impressions.

      Le premier jour j’aurais pu crier sur les toits que c’était ma meilleure box, et puis au fur et à mesure, toujours un petit défaut de plus, qui ont relayé cette DotAIO loin, très loin dans le classement de mon matos préféré, malheureusement.

      Elle fait le bonheur de certains, c’est sur. Mais de mon coté, je zappe :good:

  4. Superbe revue Daron !! :yahoo:
    Calme, posée, précise : la force tranquille du daron, quoi…
    Et d’une richesse dans le détail, pfiouuuuu, hallucinant !! :yes:
    On en a pour notre argent !!! :-)
    J’imagine le temps que tu y as passé, même si tu l’as faite en fractionné…

    Merci beaucoup pour la découverte de ce POD (lol) qui, je l’avoue, me laisse néanmoins totalement de marbre. A la fois par la nature du matos, que par la marque, que je n’affectionne pas particulièrement. Tu confirmes un peu, à travers tes propos, un son de cloche assez récurrent sur Dotmod : C’est beau, mais cher par rapport au niveau de vape procuré. 35 boules un plateau RBA au rendu douteux, c’est quand même assez hallucinant…..
    Je l’avais déjà dit sur la revue de Nes’, le positionnement marketing de Dotmod ne me convainc pas. Trop cher pour ce que c’est. C’est vrai qu’ils sont beaux leurs produits en alu anodisé, mais à un moment, un beau matos rangé dans sa boite parce que décevant en vape, ça ne sert pas à grand chose… :whistle: :whistle: :whistle:

    Quant à ta réflexion sur “plus la chambre est petite, meilleures sont les saveurs”, je croyais aussi, mais la réalité du terrain m’a prouvé que non, pas forcément. Le rendu d’un ato est avant tout une histoire d’équilibre entre plusieurs facteurs, parmi lesquels la chambre d’atomisation. Mais pas que…

    Tout ceci étant dit, ça n’enlève rien au boulot magistral que tu as réalisé pour ce billet. Un grand BRAVO !!! :yes:

    • Merci Clandestino ! :good:

      En effet, ma réflexion sur la taille de la chambre est un peu simple, j’ai déjà eu des ato double coils avec une chambre monstrueuse et qui pourtant envoyait des saveurs à tomber. C’est un peu réducteur d’avoir dit ça, j’avoue.. Mais c’est ce que je me suis dit (à tort) en voyant la cloche de ce RBA. Petite chambre, ça doit être bon pour les saveurs! Ben tiens…

      Au final c’est peut être l’inverse, tout est tellement compact sous ce petit dôme que ça étouffe les saveurs. En tout cas ils n’ont pas vraiment eu le choix que de faire un modèle très compact. Et à l’occasion, j’aimerais tester cette fameuse Billet Box et son plateau reconstructible d’ailleurs, pour voir la différence !

      • Ah mais t’inquiète, moi aussi j’ai eu cette idée reçue à un moment donné !! C’était juste avant d’acheter le Le Dripper. Et quand j’ai fait la revue…… :wacko:
        Petite chambre ne veut pas forcément dire bête de saveurs, on le sait maintenant ! ;-)
        J’ai au cimetière un Speed Revolution (18mm) que je n’ai jamais réussi à dompter. Je le voyais comme la promesse de saveurs de dingo, saturées (j’ai pas dit “sapées”) comme jamais, ben la réalité du truc, c’est plutôt chaufferette assurée, ça oui ! :negative:
        Ils fournissent avec cet ato une tige en métal de 2mm de diamètre. Peut-être qu’un montage en Kanthal 30Ga (0.25mm), sur un diamètre 2mm, pourrait être une piste..? :unsure:
        La Billet ? 300 boules la box, je suppose (et j’ose espérer) qu’elle est divine…. Mon Dieu, la vape me rend parfois neuneu, mais pas encore au point de craquer sur ce genre de trucs !

      • Ah mais non, pour la Billet Box, j’ai dit “essayer”, pas “acheter”! Il faut donc que je trouve quelqu’un de plus fou que moi pour avoir acheté ce matériel et lui demander si je peux tester :whistle:

        Parce que bon, la box à 300e + le plateau reconstructible à + de 60€ , je suis pas prêt non plus. Le jour où je m’achète ça, je construis direct un Fused Clapton avec du fil en or 18 carats, mais il faut que je me renseigne sur la conductivité de ce genre de fil avant… ?

  5. Merci Daron, j’avais vu ce mod et le RBA qui sans avoir des vues dessus m’avaient interpelé. J’ai donc lu avec intérêt ta revue habilement introduite et sans concessions. Bravo pour ce magnifique taf, l’ensemble photo et texte fait pro. :good:
    J’ai aussi noté les liquides employés en bon fan de fruités. Le Endless était déjà dans ma short list. Tu le recommandes? Et je vais prendre des infos sur le Ekoms Big Fat Flood qui sur le papier me fait saliver tel un chien de Pavlov. Le Phoenix j’ai un peu peur des colorants des pandas et il me reste un peu d’ananas Solubarome.

    • Merci Ezekiel :good:

      Pour le Endless, perso je l’adore, j’ai commandé plusieurs fois le concentré. Un bon raisin, bien sucré, et frais mais pas à l’excès. Un temps de step assez court, j’ai attendu une semaine. Je le vape principalement sur mon Profile Unity RTA :yes: Mais je n’ai pas testé les autres concentrés de la marque. Après avoir testé plusieurs liquides au raisin, je reviens toujours sur celui là !

      Pour le Ekoms, il est bon aussi! Un goût de pêche très doux, on a l’impression de boire un Yop ;-)
      Celui que j’ai adoré chez Ekoms, c’est le Punk Viper (goût Dragibus), le flacon de 50ml est parti en moins d’une semaine! Je te le recommande aussi!

      Si tu es fan de fruité ça m’intéresse de connaître aussi ton “top” liquide, car là je n’ai plus grand chose à part ce Phoenix (mon préféré chez Ultimate avec le Oni), mon Ekoms et mon Endless :good:

      • J’ai regardé et malheureusement le Ekoms Big Fat Flood ne ce fait qu’en PAV. Le Medusa se décline en deux versions au raisin Endless et Purple crave laquelle conseilles tu? J’avais gouté le Super skunk chez eux qui se laisse vaper. B-)
        Mon top fruité: Umami de Revolute, ONI des Pandas, Menthe et Thé Vert de Corsica, Papy Mojito Mint-Green lemon, Sky Full Moon, Mirabelle Extra diy,
        En PAV Dragon oil Alfaliquid :good:
        Je cherche toujours un bon fruit jaune, je vais peut être éssayer leur Suprem chez Medusa. Ainsi qu’en recherche de fruits rouges à défaut d’avoir trouver une grenadine convenable, je vais tester la cerise et l’hibiscus. L’absolum de Revolute à de bons retour aussi. Et en ce moment je rêve d’un cassis frais et sucré. :yahoo:

      • Je n’ai testé que le Endless, j’ai eu peur de prendre le Purple Crave avec son côté “vin pétillant” et d’être déçu :unsure:

        En fruit rouge, j’ai pris pour madame celui de chez VDLV ( Fruits Rouge”, tout simplement), et elle l’adore!

        Merci pour ton partage, je vais zieuter tout ça :good:

  6. Perso après moult tentative d’arrêt de la clope j’ai finalement réussi à arrêté grâce à une vape comprise entre 60-70w en tirage DL “restreint”. Je me rends compte rétrospectivement que le matos dont j’avais besoin n’était pas encore là dans le passé…
    Bon bref du coup nouveau taf en octobre et je me dis que ça serait bien que je trouve un truc qui fasse pas des nuages…
    J’avais acheté en août la dotsquonk 100w + le driper dotmod et sa cloche en verre qui avait remplacé mon ancien daily setup (Zeus x + double barrel de squid industries). Donc vu que dotmod venait juste de sortir le rba je me suis dis banco étant ravi de dotmod.
    Je refais bref : pour la première fois de ma vie j’ai pris du plaisir à vaper à 30w avec un tirage restreint. La vape est bonne et l’object aussi magnifique que pratique.
    Bref j’adore, mais je me remets progressivement même au travail à vaper à 70w, au final c’est ça qui me convient…
    Mais je persiste j’adore ce pod/mod/rba, UN excellent travail de fait dessus (perso je joint pour la condensation était fourni avec la mienne ), et c’est ma conjointe maintenant qui l’utilise principalement, elle avait arrêté la vape (sa ego machin truc c’était pas son kiff) mais la retrouve avec cette dotmod aio, elle l’adore de bout en long.

    • Le principal est de trouver sa vape, on est tous différent à ce niveau. Si cette DotAIO te convient, j’en suis ravi ;-) Mon avis n’engage que moi. Soit j’attendais des miracles, soit le reste de mon matos est tellement qualitatif que je suis déçu du rendu de ce RBA (pas le de la box, attention, seulement le plateau reconstructible).

      Peut être que si cette box avait été ma première expérience en reconstructible, mon avis serait différent. On a toujours tendance à comparer avec ce qu’on a déjà possédé, ou ce qu’on possède encore.

      J’adore aussi le tirage restreint et le MTL, même si de temps en temps, je vide un tank ou 2 sur mon Profile Unity RTA à 80-90W et ça fait du bien B-) et même si cette DotAIO est parfaite pour un tirage restreint à 20-35W, vraiment elle ne m’a pas convaincu sur le rendu. Sinon ça ferait d’elle une de mes meilleures box, car comme tu le dis, elle est vraiment pratique et discrète ! :good:

  7. superbe revue daron je trouve le rba très cher mais bon on connait dotmod en tout cas la revue est vraiment complète si j’en trouve un pas trop cher en occaz je vais peut-être essayer pour le fun a voir

    • Merci Mexicano :good:

      Oui en occasion ça peut être intéressant! Il y en a pas mal sur le marché de l’occasion, je pense ne pas être le seul à en être déçu…

      Mais sans remise, ça reste cher, je suis entièrement d’accord. :-(

  8. Très joli article bien illustré :good:
    Cette box est belle mais je pense que c’est plus un pod de luxe ;-)
    Quand on sort de matos divers et variés comme nous autres, difficile de se mettre aux pods!
    Même ceux de Kanti qui les trouve “extraordinaires”, suis pas sûr qu’il les utilise toujours ou qu’une fois le tank fichu il en recommande… :whistle:

    • Merci Capitaine! :good:

      En fait, la réflexion que je me fais aujourd’hui, c’est que ca reste une box trop chère pour une box “secondaire”, et surtout, je me pose la question: est ce que j’ai besoin d’une vape d’appoint?…

      Je possède des boxs, ou tube, ou mods… qui restent assez compact et/ou discret pour pouvoir être emmené partout, sans lâcher des nuages juste bons à emmerder les gens autour de soi. J’ai quasiment tout le temps un petit setup MTL sur moi (un Chthulu + ato MTL, parfois monté en 18350 donc encore plus compact que cette DotAIO), et même certaines box en DL comme une Pico + un Leto 22 qui passent partout, et tiennent facilement dans la poche sans avoir l’impression d’avoir une brique sur soi.

      J’ai failli mettre en conclusion un paragraphe sur les fonctions d’usage et d’estime, car c’est clairement ce que j’en pense maintenant. La prendre avec soi parce qu’elle est belle est pratique, ou la prendre avec soi parce qu’elle est belle, même si pas terrible au niveau des saveurs? (en ce qui concerne le RBA seulement). Moi elle me déçoit parce que le RBA est nul, et c’est ce qui m’a pourtant fait craquer…

  9. Puisque ça cause liquides fruités, auriez-vous quelque chose me conseiller sans sucre ou très peu ?
    Le Red Astair je m’en lasse mais il est très bien équilibré, je sens peu le sucre. Je vais tester leur B&B pour voir.
    J’adore aussi le Mangue Ananas Passion de La Parfume. Limite trop léger en goût d’où sa délicatesse. Mais au moins peu de sucre.
    Sinon ?

  10. Belle revue et beau matos, même s’il n’est pas exactement dans mes goûts vapistiques !
    DotMod a réussi à s’infiltrer un peu partout, on en voit dans pas mal de shops physiques où il fait office de haut de gamme.
    Il faut reconnaître que l’esthétique des produits est réussie, surtout quand les dorures savent rester discrètes, ce qui n’est pas exactement le cas sur les RTA de la marque. J’ai pour ma part pas mal tourné autour de la DotBox 200w avant de craquer pour une DualMech lourdement soldée dont je suis 100% content.
    Malgré tout, comme d’autres vapotos, “quelque chose” me dérange chez DotMod. Peut-être est-ce le côté moddeur US original ayant vendu son âme au diable chinois. Enfin tant mieux pour eux s’il font du bif, ils ont été malins et le méritent quelque part.
    Il y a quelques temps, je suis tombé sur une BilletBox originale bradée à 125€ par un shop de province… J’ai hésité quelques instants avant de renoncer, rebuté par le format 18650 de l’unique accu et le côté clairement désuet de cette élégante machine surgie du fond des âges, évidemment MTL pur jus. P’têt que j’aurais quand même du la prendre, juste pour spéculer sur le marché de l’occaz !

    • En tout cas, cette DotAIO sur le marché de l’occasion a du mal à se vendre…

      Franchement pour moi, Dotmod j’y regarderais à 2 fois avant d’en reprendre! À part comme toi la Dual Mech, je n’ai rien conservé de leur matos…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-) 
 

Satburn Mod (Satmods) : le Tube de l’automne !

Test du (encore plus) surprenant VooPoo Vinci X Mod Pod.