in

J'adoreJ'adore MerciMerci

Taifun GT4s (SmokerStore) : Les légendes ne meurent jamais

Y’a plein de fois où, comme musique, je ne sais pas quoi écouter. C’est pourtant pas faute de manquer : à une époque, je passais mon temps à accumuler toute sorte de sons, sans doute en prévision d’une guerre mondiale ou d’un cataclysme du même genre. Résultat des courses, j’ai des disques durs entiers d’albums dématérialisés que je n’ai jamais écoutés. Pour dire vrai, j’en ai même tellement, que je ne sais pas quoi écouter : vachement logique tout ça… En pareil cas de figure, j’me mets à regarder les dernières sorties, et j’ai parfois la surprise de voir qu’un de mes groupes préférés a sorti un album, sans même que j’sois au courant. Alors là ça devient cool, le problème se règle de lui-même. Un Muse ou un Asaf Avidan, par exemple, auront toujours un laisser-passer prioritaire, quoi qu’ils eussent fait auparavant, c’est comme ça.

En vape, c’est pareil. Des nouvelles sorties, y’en a aux 4 coins du monde, tout le temps. L’offre est même tellement pléthorique que l’on en vient à ne plus savoir vraiment quoi choisir. Heureusement, des légendes de la vape sortent elles aussi régulièrement des trucs, et les légendes, chez moi, elles ont leur ‘pass VIP’ pour griller tout le monde dans la file d’attente. C’est sûrement injuste, mais c’est comme ça. Le gratteur du jour ? Taifun !! Bon, en vrai, on n’aura droit qu’au sosie chinois du GT4S, gentiment envoyé tous frais payés par notre vénérable 2fdeal, mais c’est déjà pas mal. Ça tombe même plutôt bien d’ailleurs, à plus d’un titre. Déjà, et même si tout l’monde s’en tape, parce que j’me trouve actuellement dans une phase où mes atos MTL ne me suffisent plus : j’ai besoin d’air !! Et puis surtout parce qu’aussi bizarre que cela puisse paraître, le GT4 de Taifun n’a pas eu droit en son temps à son test sur le Navire. Ça fait donc 2 très bonnes raisons d’envoyer la revue. Allez hop, let’s go !

 

Généralités

On va donc faire comme si personne ici ne connaissait le Taifun GT4, parce qu’il faut bien le dire, sur ce coup-là, les mecs de chez SmokerStore ne se sont pas vraiment foulés la rate. Bon, en même temps, rien qu’avec le blase de l’ato, ils annoncent la couleur : on n’est pas sur le Taifun GT5, mais bien sur le GT4S, avec un « S », comme small, j’imagine. Après une parenthèse en 25mm pour le GT4, on retrouve donc ici un ato de 23mm de diamètre, dans la plus pure tradition de la marque allemande.

Ses 44 mm de hauteur (hors drip-tip et connecteur 510) en font un ato plutôt massif, sans être ‘trop’ non plus. Contenance : 3.5 ml, ce qui est bien, mais pas top non plus. Un tank en PSU (Polysulfone, un plastoc haut de gamme, grade alimentaire et tout et tout) remplace désormais le tank en borosilicate du GT4. Pour le reste, GT4 et GT4S sont absolument identiques ! Vous pourrez donc aller mater sur Youtube les nombreuses revues vidéo sur le GT4, et vous saurez tout !! Fumiste, moi ? Ouais, et alors ?

Bon allez, comme je tiens quand même un minimum à garder le sponsor, je vais lui faire un peu de pub, histoire de : au niveau de l’usinage global, cette version Ulton est impeccable, à mon avis très proche de l’original. Toutes les pièces s’emboitent parfaitement bien, les joints sont bons, les pas de vis irréprochables, rien ne couine. Bref, un sosie à s’y méprendre. Voilà, ça c’est fait, enchainons donc sans plus tarder et sans râler sur la vue éclatée de l’atomiseur :

Un drip-tip qui a l’air d’un 810 mais qui a une empreinte 510, un top-cap, un tank en PSU, une cloche-cheminée d’un seul tenant, un plateau de montage, et 2 bagues : en somme, du grand classique à vous endormir n’importe quel insomniaque ! Ben ouais, on est comme ça chez SmokerStore : on laisse les innovations gadget aux autres, et on fait dans le classique qui marche bien. C’est sûr qu’à 150 boules l’ato, faut pas s’foirer…

 

Zoom

Le classique-qui-marche-bien, c’est par exemple le top-cap qui ira se visser directement dans le pas-de-vis usiné dans le haut de la cheminée :

C’est simple, déjà-vu 100 mille fois, mais c’est efficace et c’est ma foi tout ce qu’on demande à un ato haut de gamme.

Dans la même veine, on retrouve un système de tank en PSU pris en sandwich entre le top-cap et le haut du plateau de montage, l’étanchéité de l’ensemble étant assurée par 2 joints toriques côté partie haute du tank, et 1 côté partie basse (marqués en rouge sur la photo suivante) ; on évite ainsi l’usine à gaz d’un pas de vis ‘plastoc sur métal’, jamais fiable sur la durée :

Aucune nouveauté là non plus, puisque c’était le système utilisé sur le Taifun GTR, mais comme ça fonctionne parfaitement bien, pourquoi changer ? C’est bien connu : on ne change pas une équipe qui gagne !

 

Réglage des arrivées de liquide

Si vous le voulez bien, attardons-nous maintenant quelques instants sur ce qui constitue à mon avis la clé de voûte du GT4S :

Ceci est la bague qui permet de contrôler les 2 arrivées de liquide. Elle vient se positionner sur la partie supérieure de la base du plateau de montage. Elle coulisse souplement mais fermement grâce à un joint impeccablement calibré, et comme sa course est limitée par une petite butée usinée dans la masse du plateau, on ne peut pas se tromper : quand on la visse à fond les arrivées de liquide sont fermées, et quand on la dévisse à fond, elles sont ouvertes. Arrivées de liquide à moitié ouvertes, ça donne ça :

Ce fonctionnement extrêmement simple et parfaitement fonctionnel n’en demeure pas moins essentiel, car les arrivées de liquide sont larges, très larges même : 8 mm ! En conséquence, il faudra impérativement adapter l’ouverture en fonction de la viscosité de son jus à vaper. Certains se sont risqués à rester en full-open avec des liquides moyennement visqueux : tant pis pour eux, la sanction a été immédiate !! Perso, je vape en 60PG-40VG, avec un liquide plutôt fluide donc, et avec la bague ouverte de moitié, je n’ai jamais eu à déplorer ni fuite, ni dry-hit. Mon interprétation de la chose, c’est qu’avec ce GT4S, SmokerStore a voulu s’adresser à un maximum de profils de vapotos, tout simplement.

 

Plateau et Airflows

Cette idée se confirme d’ailleurs lorsque l’on se penche sur le plateau de montage. A première vue, on pourrait penser qu’avec ses 6 (gros) trous d’air bottom-coil et son espace de travail conséquent, le GT4S est promis aux vapotos avides de vape DL et de gros nuages :

Il l’est, assurément. Mais pas que ! Lorsqu’on observe un peu plus attentivement le plateau, on s’aperçoit que les 3 trous d’air du pôle positif sont situés plus bas que leurs 3 homologues du pôle négatif.

Ben alors SmokerStore…. Vous étiez bourrés au moment de valider le patron de l’ato, ou quoi ??!?? Non, impossible qu’un dinosaure de la trempe de SmokerStore ait commis ce genre d’approximation. Il y a forcément anguille sous roche ! Allez zou, c’est parti : démontage du plateau, on va aller voir ça de plus près.

Mais avant, comme nos amis teutons m’obligent à bosser vraiment dans le détail, je ne vais pas me gêner pour leur rendre la monnaie de leur pièce, et leur administrer un p’tit coup de pelle de derrière les fagots. Ou plutôt deux tiens, tant qu’on y est !

Première chose, on constate que le pin 510 dépasse à peine du connecteur !

OK d’accord, donc vaper le GT4S sur méca hybride, on oublie, c’est ça ? Ben ouais, on oublie ! C’est moche, mais c’est quand même plus prudent ! Mais c’est quand même un tout p’tit peu légèrement déconné hein, j’vous le dis. 

Deuxième chose, et là c’est carrément gonflé de leur part, il nous faudra impérativement être équipé d’un tournevis à empreinte ‘torx’ pour dévisser le pin 510 !! Oui parce que comme cet ato se négocie pour une bouchée de pain, les mecs n’ont pas jugé bon de fournir le tournevis qui va bien. Ce sera donc comme le gouvernement avec les masques : chacun pour soi et Dieu pour tous !

 

Enfin bref, ne nous laissons pas abattre, et revenons-en à nos moutons : une fois le post positif démonté, on découvre que le trajet qu’empruntera l’air ne sera pas tout à fait le même selon qu’il passera dans les trous du post positif ou dans ceux du post négatif. Vous comprenez que dalle à c’que j’raconte ? Je vous rassure, c’est normal !! Peut-être que des images expliqueront mieux la chose. À gauche, l’airflow du post négatif, et à droite, celui du pôle positif :

Côté post négatif (celui taillé dans la masse), l’air circulera de manière ascendante via 3 canaux distincts, avec une trajectoire « en biais » mais directe. Avec un gabarit inséré dans un des trous d’air du post négatif, on se rend (peut-être) un peu mieux compte :

Côté post positif, le circuit est un peu plus tarabiscoté, car l’air devra d’abord effectuer une trajectoire en angle-droit au sein d’un couloir unique, avant de pouvoir rejoindre les canaux en biais usinés dans le plot de montage :

C’est toujours pas clair ? Bon, c’est pas grave, ce qu’il faut retenir, c’est que les trajectoires empruntées par l’air ne sont pas les mêmes dans les plots positifs et négatifs, ce qui, à l’utilisation, devrait procurer des sensations de vape différentes. En effet, la bague d’airflow du GT4S étant constituée de 3 gros cyclopes, on aura le choix de vaper en DL avec 2 cyclopes ouverts, ou en MTL avec un seul cyclope. C’est là que ça peut devenir théoriquement intéressant, car selon qu’on positionnera notre coil sous l’airflow du post positif ou négatif, on devrait obtenir des résultats différents… Allez, ‘suffit pour la partie technique, vérifions tout ça dans la vraie vie sans plus tarder !

 

Montages et ressentis

Au niveau de la mise en œuvre, et c’est plutôt une mauvaise surprise, le montage du GT4S sera plus ou moins aisé en fonction du fil choisi, la faute à l’absence de petit rebord au niveau des emplacements où l’on positionnera les pattes de notre coil :

Les fils simples de diamètre moyen à gros (0.51mm et a fortiori 0.64mm) auront une fâcheuse tendance à se faire la malle au moment du serrage, et il faudra faire preuve de patience et de dextérité pour ne pas s’arracher les cheveux et insulter la Terre entière. Autre remarque qui a toute son importance, le diamètre du coil ! Etant donné que les arrivées de liquide sont très larges, il faudra une bonne quantité de coton pour éviter tout risque de piscine ! Dans ces conditions, tout coil d’un diamètre inférieur à 3mm aura de grandes chances de nous mettre en zone dangereuse. Nous voilà prévenus. Allez, on ferme les arrivées de liquide, on remplit le tank (par le haut) de ‘English Mixture’ de La Tabaccheria, un assemblage qui fait la part belle au Latakia, avec des notes d’Oriental et de Virginia. C’est parti !

*** Montage MTL *** :

On va commencer relativement en douceur, avec l’idée de vaper au plus restreint de ce qu’est capable de proposer le GT4S. Comme j’aime bien le MTL un peu nerveux, j’opte pour un Kanthal A1 triple twisted, 3x28Ga (0.32mm), 7 tours sur un axe de 3mm, pour une réz. à 0.62 ohm.

Le coil est placé au-dessus des 3 trous du pôle négatif, en le décentrant donc légèrement, et est également rabaissé en hauteur, comme ceci :

Niveau cotonnage, je laisse une bonne longueur de part et d’autre du plateau (1 bon cm), car le coton doit impérativement aller jusqu’au fond des emplacements dédiés, qui sont profonds :

L’aiflow que l’on veut solliciter étant celui situé juste en dessous de la gravure « Taifun GTIV S », on utilise sur la bague d’airflow le cyclope du milieu : de cette manière, l’airflow du post positif, situé à l’opposé, est complètement obturé. Pour l’occasion, je ferme les arrivées de liquide quasiment à fond et, histoire de m’y croire vraiment, je troque le drip-tip noir d’origine contre un drip Taifun GT2 :

Le verdict est sans appel : à 32-35 watts, j’obtiens une vape MTL démentielle !! En fonction du degré d’ouverture du cyclope du milieu, le tirage varie d’un MTL qui creuse légèrement les joues à un DL très restrictif. Mais dans tous les cas, un dénominateur commun : une vape tiède-chaude tout en rondeur et délicieusement généreuse au niveau du rendu des saveurs, mais surtout, une saturation des arômes de fou furieux ! C’est un peu au détriment de la précision de rendu, très bonne quoiqu’un chouille brouillonne, mais très franchement ça vaut le détour. C’est même du genre ‘grosse mandale dans les gencives’… Pour ceux qui connaissent, c’est le même genre de vape que le Precisio de BD Vape, mais en mieux, beaucoup mieux même : c’est encore plus saturé en arômes ! Bref, c’est absolument exquis, mais… Mais où sont passés les 3.5 ml d’English Mixture ? J’ai eu une fuite ?? Ben nan, je les ai simplement sifflés sans même m’en rendre compte !!

Bon ben l’occasion faisant le lardon, j’en profite pour changer mon coton, après avoir cette fois décentré mon coil de l’autre côté, c’est-à-dire au-dessus des trous d’air du post positif. Résultat ? La vape reste excellente, mais de mon point de vue, c’est moins bon, definitely. Le canal d’air unique (et large) et le circuit d’air moins direct, sans doute… À noter qu’après avoir laissé mon tank à moitié rempli pendant une nuit (ato vissé sur une box), j’ai dû essuyer de légers suintements de liquide au niveau du cyclope d’airflow. Donc petit conseil si l’on est amené à ne pas vaper sur son GT4S pendant quelque temps : on ferme ses arrivées de liquide, et tout se passera bien ! Voilà pour le volet MTL, qui je dois bien l’avouer, m’a vraiment scotché. Initialement, je n’avais pas choisi cet ato dans l’optique de le vaper en MTL, et clairement, je ne m’attendais pas à une telle merveille ! Bon, voyons à présent si les impressions vont être aussi bonnes en vape DL.

 

*** Montages DL *** :

** Premier essai ** : Kanthal A1 22Ga (0.64mm), 6 spires espacées sur un axe de 3mm, réz. à 0.35 ohm. 45 watts avec les 2 cyclopes en full open.

Ouais, pas mal. La surface de chauffe, sans être démentielle, offre tout de même une vape dynamique. Le volume et la densité de vapeur sont plutôt moyens, mais la saturation des arômes est bonne, voire très bonne. La vape procurée est très différente du MTL : on est ici sur une vape clairement analytique – un peu ‘métallique’ comme diraient certains pirates – avec cette fois un très haut niveau de précision de rendu : le English Mixture est très bien décomposé. C’est sympa, mais très honnêtement, c’est pas fou non plus : j’ai du mal à m’emballer, l’ensemble manquant globalement de relief. A mon avis, on peut tirer largement mieux de ce GT4S, d’autant que la mise en place du coil en 22Ga est une bonne petite galère. Voyons voyons… qu’est-ce qu’on pourrait lui coller d’autre, au bouzin ?

Après avoir tenté un parallel-coil avec un Kanthal A1 24Ga (0.51mm), bien relou lui aussi à emprisonner sous les vis de serrage, j’me suis dit « et pourquoi pas essayer un dual coil ? » Vous avez sans doute remarqué que chaque post de montage est équipé de 3 vis, soit 6 vis au total… Alors, autant essayer de les mettre à profit, nan ?

 

** Deuxième essai ** : Kanthal A1 24 Ga (0.51mm), double coil de 6 spires jointives sur un axe de 3mm, réz. finale à 0.2 ohm.

Pour réaliser ce montage, on pourra par exemple entortiller 1 coil dans un sens (horaire ou anti-horaire) et l’autre dans l’autre sens. Pour le placement, rien de plus simple : on dévissera une des vis du milieu, sous laquelle on insérera 1 patte de chacun de nos coils, tandis que les pattes restantes viendront naturellement prendre place dans les posts opposés, comme ceci :

L’ajustement en hauteur de la double bobine n’est pas obligatoire, mais personnellement, comme pour le MTL, je la rabaisse au maximum de ce que me permet mon gabarit. Cette fois aucun soucis lors du serrage des vis. Ouf, enfin un montage pas chiant à mettre en place ! 0.2 ohm ? Trop cool, j’peux sortir le mod méca ! Arrivées de liquide ouvertes à moitié.

Alors, pas la peine de faire dans le suspens inutile, là on est au level supérieur ! Ce double coil fonctionne parfaitement bien ! Rien à voir avec le simple coil précédent. La vape est bien pêchue et extrêmement lisse. Cyclopes full open, le tirage est aérien mais contenu, parfaitement équilibré pour tirer de (trèèès) longues barres sans avoir la sensation d’aspirer du vent. Cette fois, le volume de vapeur est impressionnant ! Pour la densité, on repassera, mais par contre, on se délectera d’un rendu analytique ultra-précis et d’arômes parfaitement bien saturés. L’ensemble est superbement équilibré, c’est un régal de saveurs ! Va-t-on en rester là pour autant ? Hé bien non, toujours pas !!  Mon petit doigt me dit que ce GT4S en a encore sous la semelle…

 

** Troisième essai ** : Fused Clapton Ni80 2*26 Ga / 36Ga, 5 spires sur un axe de 3mm, réz. à 0.25 ohm.

Je ne mets pas de photo, le principe de montage étant le même que pour le single coil MTL précédemment illustré (mais sans décentrer le coil, évidemment). De tout ce que j’ai testé, les fils plats, c’est ce qui convient le mieux au GT4S ! Aucune fugue à signaler lors du serrage des vis, c’est un signe. C’est d’ailleurs ce qu’ils préconisent dans la notice officielle disponible sur le site de SmokerStore.

Verdict de ce coil à grosse surface de chauffe ? Alors là les amis, on y est !! Pile poil dans ce que j’espérais de cet ato, avec une vape extrêmement dense, saturée comme pas possible, mais tout en restant d’une précision diabolique. En full open, c’est un amour de tirage DL, qui n’appelle qu’à une seule chose : le chain vaping !! C’est simple : tu commences ? Tu peux plus t’arrêter ! La réactivité du nichrome fait merveille sur méca : accu sorti de chargeur, ça balance à la vitesse de l’éclair des salves gorgées de saveurs qui réveilleraient un mort ! Franchement là, c’est taille Patron. Mondo Duplantis et ses 6m18, à côté de ça, dis-toi que le mec, il joue à saute-moutons ! Parce que là, ce n’est plus les étoiles que t’atteins avec ce GT4S, c’est carrément le fin fonds de l’Univers… J’avais jadis promis à mon V6S chéri de lui trouver des p’tits camarades de jeu, ben voilà, c’est fait !! Faut pas lui dire pour pas l’vexer, mais son cousin germain de GT4S fait à mon avis un peu plus et un peu mieux que lui dans presque tous les domaines…

 

En un mot comme en 100, le GT4S est une bombe atomique. Un ato racé avec une vraie personnalité. Derrière ses apparences plutôt simplistes se cache en réalité une merveille d’ingénierie : MTL, DL, simple coil, double coil, 50-50 ou gros taux de VG, le GT4S est conçu pour mettre tout le monde d’accord. Chacun aura évidemment son ressenti, mais une chose est sûre : avec cette version miniature du GT4, génialement polyvalente, SmokerStore frappe un énooorme coup sur la table, et nous rappelle, si besoin, que les Légendes ne meurent jamais.

Taifun GT4S : Alors, c’est qui l‘patron ?…

Amiral

Ecrit par Clandestino

Passager clandestin du Navire pendant des années, les rats ont failli avoir ma peau dans les soutes, alors j'ai dû quitter ma planque. Mais maintenant que je suis à découvert, pas le choix, je vais filer un petit coup de main à l'équipage, en toute subjectivité bien-sûr. Pas envie de finir balancé aux requins... Loin d'avoir l'expérience et la roublardise des vieux loups de mer qui sévissent sur ce rafiot, je vais humblement commencer par aller frotter le pont, histoire de pas faire de vagues.

38 Comments

Laisser un commentaire
  1. Chapeau bas, photo, rédaction, montage y a du taf. Merci l’ami pour la revue. Du coup, pour quel type de vapoto le conseillerais tu, MTLeux, DLeux, les 2? Faut juste faire un prêt pour la conso de juice? Il rend bien en tout cas sur le meca, bel ensemble :good:

    • Intuitivement, cet ato est évidemment prévu pour faire du DL, mais vu la conception asymétrique des airflows, il est tout à fait recommandé pour faire du MTL. Donc je le conseille à tout le monde.
      Néanmoins, comme indiqué dans l’article, il faut faire un coil de 3mm minimum afin d’avoir la quantité de coton suffisante pour éviter la piscine, ce qui fait qu’il faudra quand même balancer un peu de watts pour que ça fonctionne bien. Donc MTL, oui, mais pas du MTL de papi. ;-)

      Conséquence niveau conso : c’est pas un Hummer, mais ça boit quand même pas mal je trouve. Plus qu’un KF Lite 2019, autant qu’un Leto MTL je dirais, mais largement moins qu’un Gata, ça c’est sûr (et pas difficile). Cela dit, le tank n’étant que de 3.5 ml, on le vide assez rapidement, ce qui peut donner l’impression qu’il consomme bcp. Mais franchement, pour un niveau de vape de cette qualité-là, ça vaut largement le coup. :yes:

      • Je fais du MTL de papi! :bye: J’envoie que 12,5 watts dans un paralelle coil à 0,26 ohms sur l’hypersonic, je te mets un triple fused clapton à 0,3 ohms dans un fev BF le tout à 16 watts moi monsieur ahahah :wacko:

      • Ahahaha c’est trop ça. :yahoo: Et mes petits poumons t’y penses à mes petits poumons? Tiens j’ai une info de premier plan, c’est cadeau B-) Taifun va sortir ‘(dans 15j) un rdta le GX.

  2. Alors là c’est du grand art! MERCI! Y a un boulot de fou pour toujours tirer le meilleur d’un ato. Chapeau! Perso, je n’ai pas la même démarche mais je trouve ça admirable, cette abnégation… Si un ato ne marche pas avec mon seul et unique montage habituel, il va dans le tiroir pendant 3 mois et dans la poubelle ensuite si personne n’en veut.
    Après, je suis plutôt américain qu’allemand mais tous ces superlatifs ne laissent pas indifférent. Cependant, j’ai été tellement deçu de mes sosie de kayfun…

    • Hey, attends de voir mon prochain texte, tu risques de pas être déçu ! :whistle: :whistle: :whistle:
      J’essaie juste de mettre mes billets au niveau de l’ato testé. Ce GT4S m’a plu direct, dès le premier montage (en fused), alors j’ai pas vraiment galéré à en tirer le meilleur. ;-)
      Le but était aussi de montrer qu’en fonction du fil choisi et du montage exécuté, le rendu d’un ato est très différent, et pour ça, le Taifun me l’a parfaitement confirmé dans la vraie vie.

      Je pense que si tu t’en tiens à ton seul et unique montage, c’est parce qu’il marche bien et qu’il correspond à ta vape, mais je t’encourage vivement à t’équiper prochainement d’un Fused Clapton en Ni. Surtout toi qui apprécies le double-coil !! Tu verras, ça te change un ato. :yes: Le fused est à la vape ce que l’ampli est à la musique : ça donne du corps à l’ensemble. En fait, ça donne “un peu plus de tout”, à tous les niveaux : volume de vapeur, densité, rendu de saveurs, saturation des arômes…. Essaie, ça mange pas de pain (même pas 5 boules la bobine sur pastek), mais ça te met dans un autre monde.

      Pour comparer au Kayfun, je dirais que Taifun, c’est quand même un peu plus “gras”, plus enrobé, que KF. C’est moins métallique. Ça le reste un peu avec des fils simples (0.51mm et 0.64mm testés), mais avec du fused, ça ne l’est plus du tout du tout.
      A toi de voir. ;-)

      • Juste une petite question alors. J’apprécie le twisted que tu m’avais conseillé. Sur quelques atos avec un montage à 3 ou 3,5 mm, ça apporte un truc c’est sûr. Cependant, ce fil pétarade un peu. Il me fait comme un montage spires espacées. C’est réactif, ça envoie à mort, ça peut être meilleur que mon éternel montage en Kanthal A1 26G à 0,30 ohm (5 tours pour chaque rèz) pour électro et 0,20 ohm (4 tours pour chaque rèz) pour méca ; mais ça pète et ça projete donc un peu de liquide et j’aime pas ça. Le fused a le même comportement sauvage?

        Je dois tester le kanthal en 24G, je l’ai reçu et après je m’attaque au fused s’il se comporte mieux que le twisted. Après, je m’y prends peut-être comme un gland aussi…

      • C’est vrai que le twisted peut avoir tendance à projeter ! :yes: C’est mon fil favori, mais seulement pour mes RTA MTL style KF Lite ou Precisio, les cheminées propres à ces atos évitant les projections.
        Par contre, je ne l’utilise jamais sur dripper (je n’ai pas de RTA avec grosse cheminée, à part le récent Reload), sur lesquels je lui préfère nettement le fused évoqué : aucune projection, une vape plus douce et moins brute qu’avec du twisted, mais hyper réactive quand même (en nichrome. j’ai pas testé en SS).
        Bref, je le colle à toutes les sauces en ce moment, j’adore ce fil :yahoo: :heart: (faut que j’en fasse un petit article, d’ailleurs).

      • J’ai du Clapton Ni80 3*28/36Ga et c’est pas mal aussi. Qui existe en 3*26/36 mais j’avais peur que ce soit trop gros dans mes ato single tous en 22mm. Coilology dispo chez FT pour 4 dol

      • Pour ton style de vape, t’as eu raison Ez’ de prendre le 3*28.
        Chez Coilology, le Tri core Fused m’emballe cependant moins que le Fused ‘normal’ en 2*28 ou surtout 2*26. Mais chacun ses goûts ! :bye:

  3. superbe article clandestino et belle photo j’ai vaper un temps dur un gt3 et les saveurs était superbe celui-ci a l’air dans la même lignée taifun kayfun éternel combat

    • De mon côté, j’ai commencé la guéguerre Taifun vs. Kayfun avec le GT3 vs. KF5, puis dernièrement GTR vs. KF Lite 2019. D’ailleurs, je lorgne en ce moment même sur le dernier Kayfun sorti, une réédition du KF 5²… Quand y’en a un qui sort un ato, l’autre réplique instantanément !
      Mais bien qu’ils soient teutons tous les 2, il y a quand même de grandes différences dans le style de vape entre les 2. Pour forcer le trait, KF me semble vraiment dans la précision de rendu, là où Taifun est un as dans la saturation et “l’enrobage” des saveurs.
      Le GT3 était vraiment très bon en son temps, mais si tu veux mon avis, le GT4S est encore meilleur ! :heart:

  4. Holala t’envoies du lourd là !! Tout est parfait y a rien a dire, t’es un maître :heart:
    Et en plus ça fait sérieusement rêver. Je suppose que si je remplace un meca que je n’ai pas par une box de base ça ira très bien quand même ? Faut juste le bon résistif et vape le rafiot ? J’aimerais bien essayer tout ça en tout cas, un jour sûrement.
    Merci pour ce beau voyage :yes:

    • Te méprends pas Kif, en fait, cet ato est une vraie daube, qui ne fonctionne qu’en méca et rien d’autre. :whistle: T’as pas de méca ? Dommage, tu peux pas vaper ce Taifun. :-(
      LOL, mais nan, c’est pas vrai ! Cet ato fonctionne comme tous les autres, quel que soit le boitier d’alimentation (à part l’hybride, fais gaffe si tu prends un Arcless ;-) ). Sur électro (double accu quand même, cest mieux), ça marchera évidemment du tonnerre.
      Par contre, je confirme que le choix du fil a une grande influence sur le rendu de ce GT4S. :yes:

      Si tu hésites à te mettre au méca par manque de connaissance, lis les com’s de ce billet : https://danyvape.com/magemech-stacked-edition-v2-0-de-coilart-400-g-de-puissance-brute/
      C’est là que j’y ai tout appris. (merci les gars !) ;-) :yahoo: :rose: :rose: :rose:

  5. Super bien écrit Clandestino! Ça donnerait presque envie de l’acheter. :yes:

    Mais je suis devenu soupçonneux avec les atos avec airflows sur le bas…ça n’empêche pas qu’il donne envie. ;-)

    • Pourquoi “presque”, Peco ? J’en ai pas fait assez ?? :-)
      T’as eu des soucis avec quels atos ?
      Pour ce qui est de ce GT4S, je suis formel : si tu cotonnes suffisamment dense ET que tu gères correctement l’ouverture des arrivées de liquide, tu n’auras pas de fuite. Si ça fuit, c’est que c’est mal cotonné (quantité de coton insuffisante, ou mèches pas assez longues –> faut qu’elles aillent bien jusque dans le fond des emplacements dédiés), ou que les arrivées de liquide sont trop ouvertes par rapport à la viscosité de ton jus. Si tu ne le vapes pas pendant quelque temps, je répète qu’il faut penser à bien fermer ses arrivées de liquide. ;-)
      En dehors de ça, RAS; le GT4s est un vrai bonheur. :yahoo:

      • Ça a rien à voir avec ton article, c’est juste que j’ai
        déjà tourné sur Taifun, Kayfun , Hurricane, Vapor Giant et j’en passe…
        Comme je suis du genre à pousser jusqu’au bout avant changement de coton, il m’est arrivé bien souvent d’avoir des fuites via les airholes sur les atos avec airflows par le bas…ok c’est ma faute…mais avec des atos top airflows même avec un coton très fatigué plus de soucis, à part me dire quelle andouille j’aurais dû changer le coton avant de partir au travail. :unsure:

        De plus en été, sans forcément avoir un coton fatigué, il m’est déjà arrivé d’avoir mon ato suintant par les airholes, la faute à la chaleur qui avait fluidifié mon liquide. :-(

      • J’avoue que ce GT4S ne déroge pas à la règle du coton cramoisi, du moins en MTL…
        Mais je ne l’ai pas dit dans l’article, partant du principe que le vapoto avisé changera naturellement ses mèches avant même d’être rappelé à l’ordre par ses airflows suitant…. :whistle:
        Perso, je n’ai pas trop ce problème parce qu’en ne vapant que du macérat, j’ai pris le pli de changer mes mèches après chaque tank vidé.

        On verra ce que donne ce GT4s en plein cagnard, merci pour la remarque ! ;-)

  6. Ouah, superbe revue précise et complète… Bravo et merci ! :rose:

    Alors y font quoi, les vapotos friands de vape trapue en mode double coils ? Y foncent sur le GT4s ?
    Oui, sans doute mais moi non, parce que voilà, je possède un ShenRay SRG v4 ressemblant à s’y méprendre au GT4, le grand frère du GT4s et que cet atomiseur ne m’a pas durablement emballé, au point d’ailleurs d’en “oublier” la revue sur DV pourtant prévue et me semble-t-il annoncée.

    Revenons quelques mois en arrière, au jour de réception du SRG v4 où tout s’est passé pour le mieux. Les premières taffes ont en effet déboulé en mode “woaw” et j’étais, si je me souviens bien, très content de mon achat.

    Et puis ça s’est gâté dès le premier réapprovisionnement du tank avec d’horribles fuites suivies de difficultés à dévisser le top-cap sans embarquer la cheminée puis à faire pivoter la bague de réglage du “juice-flow”, impérativement fermé lors du remplissage.

    Comme le SRG v4 produisait quand même une vape de qualité, j’ai poursuivi son utilisation quelques jours, il a du alors se faire shifter vers le tiroir à matos lors de l’arrivée d’un petit nouveau tout aussi efficace mais plus joli, plus léger, plus pratique d’emploi et je l’ai totalement oublié.

    Jusqu’à cette chouette revue, bien sûr, qui m’a immédiatement propulsé vers la réserve pour y déterrer le SRG v4, histoire de le comparer avec le GT4s et voir si par hasard, je n’avais pas raté un truc fondamental lors de la mise en œuvre de ce genre d’ato. Lecture attentive de l’article, nettoyage complet, nouveau coil sur 8 spires de 3 mm en fused Flame Wire 26Ga * 2 + 38 Ga affichant 0,3 ohm et roulez jeunesse !

    Ah oui, pour vaper, ça vape ! Je n’ai pas rencontré de problèmes de fuites ce coup-ci mais de bonnes rafales de dry-hits sont venues plomber la fête jusqu’à ce que je renonce à fermer complètement le top-cap en cours de vape, un interstice d’à peine l’épaisseur d’un cheveu semblant suffire à l”écoulement du liquide vers les mèches. Sans atteindre encore le pragmatisme du Cap’s, je dois tout de même avouer devenir de moins en moins friand de prises de tête. Après tout, je ne suis plus un lapin de six semaines en matière de montage et me dis de plus en plus promptement que si le matos ne réagit pas comme attendu, c’est peut-être plus de sa faute que de la mienne et qu’il n’est donc pas forcément nécessaire que je me fasse chier deux plombes à essayer de le faire marcher.

    Bon. On va dire que ShenRay a loupé le coche avec son SRG v4, que l’original ne présente aucun des désagréments relatés ici, que le GT4s du Clando est mieux gaulé que mon george et pis moi, je vais refaire un tour du côté du Reload…

  7. Les vapotos férus de vape trapue en mode double coil resteront sagement sur leur Reload, tant pis pour eux ! ;-) Ils passeront à côté d’une merveille, épicétou !! :bye:

    Cette revue a été postée juste avant que je ne reçoive le Reload, alors forcément, peut-être que je ne dirais pas tout à fait la même chose maintenant. :unsure: Équipé avec le montage en fused indiqué dans l’article, le GT4s offre tout de même à mon sens une vape vraiment très proche de celle du Reload, certainement un poil moins dense et moins péchue, mais on parle du Reload là, l’indétrônable ! :yes: Et puis, il faut comparer ce qui est comparable : le GT4s est fait pour faire du single coil. Alors clairement, ils ne luttent pas à armes égales.

    En ce qui concerne tes mésaventures avec le GT4 Shenray, je ne suis que moyennement surpris : la visserie et la jointerie sont fréquemment le point faible des clooney, et sur le Taifun, ils jouent clairement un rôle fondamental, que ce soit pour la bague de liquide ou pour le top cap. Sur le clooney ulton, les joints sont bons. Il m’est aussi arrivé de temps en temps de dévisser la cloche en voulant dévisser le top-cap pour remplir, mais dans ce cas-là, j’arrête tout direct, je revisse la cloche, et je dévisse le top-cap en appuyant fermement dessus, et là, plus aucun soucis.
    Une solution consisterait peut-être à se procurer un kit de joints officiel, à 10 boules sur des shops FR.
    Tout ceci étant dit, j’ai bien l’impression que quand t’as un Reload, t’as besoin de rien d’autre…

    • S’il faut absolument se montrer objectif, force est de reconnaître que le Reload n’est pas forcément l’ato universel malgré ses indéniables qualités.
      Pour l’apprécier, il faut tout d’abord verser dans la grosse vape façon dripper ce qui exclue d’entrée les MTLeux de tous bords.

      Ensuite, même quand on aime s’en prendre plein la truffe, on peut toujours préférer d’autres machines à vapeur pour certains types de liquides, comme par exemple le Hypersonic pour la complexité des macérats, le Amadeus pour la fraîcheur des fruités ou le Dead Rabbit v2 pour le gras réjouissant des gros ricains en 80 VG.

      Vu sous cet angle, le SRG v4 et sans doute par suite le très similaire GT4s restent à mon avis de très bons atomiseurs qui méritent qu’on s’y attarde, pour exploiter au mieux les mixtures dont la complexité requiert une touche de finesse sur par exemple un tabac fruité ou un mélange haut de gamme à la Boston Shaker. Voilà sans doute pourquoi j’ai suivi ta suggestion en commandant le kit de joints du GT4 pour en équiper le SRG, au cas où… ;-)

      • Non bien sûr, on n’a pas dit que le Reload était l’ato ultime. Mais plus raisonnablement le champion de sa catégorie, ce qui est évidemment très différent !
        D’ailleurs, c’est vrai que j’ai sifflé quelques tanks de macérats dessus aujourd’hui, et je lui préfère le GT4S pour ce type de jus. Par contre sur du gourmand (tallak, je n’ai que ça pour l’instant), y’a pas photo : reload’s better :yahoo:

        Peut-être une bonne nouvelle pour ton SRG V4… Tu nous diras ! ;-)

  8. Waouh!
    Superbe grosse revue avec photos de magazines en prime :good:
    Des atos bien gros et bien grands pour les amateurs de matos allemand, dont je ne fais pas parti mais il en faut pour tous les gouts ;-)
    Merci l’ami

    • Longue revue parce que l’ato le mérite bien, tout simplement.
      Mais ce n’est pas forcément le cas de tous, toi même tu sais ! ;-)
      Sans savoir vraiment pourquoi, il est vrai que j’ai un faible naturel pour la vape allemande. Mais comme rien n’est jamais gravé dans le marbre…

  9. Superbe la revue, bravo Cland ! :good:

    Un ato au look sympa, et en polyvalent comme il est, je pourrais bien craquer ! En tout cas, ton test donne envie, et tes photos sont superbes B-)

    • Ouais polyvalent, alors qu’au premier abord, on attend cet ato sur le DL.
      Ben la vape MTL qu’il procure est vraiment excellente aussi ! Mais si t’as pas apprécié le Precisio… C’est le même genre en plus saturé.

      D’ordinaire, je ne suis pas vraiment fervent de la polyvalence, car le résultat est souvent moyen partout. Sauf que là, c’est Taifun, et que Taifun, ils savent faire. Donc on parle là de polyvexcellence. :yes: :heart:

      • C’est vrai que le Précisio je l’ai trouvé moyen sur les 2 terrains, DL et MTL, et pourtant beaucoup l’apprécient. J’en attendais peut être trop de lui, je ne sais pas :unsure:

        Taifun me faisait déjà envie avec le GTR, et maintenant avec cette revue, j’hésite entre les 2 :whistle:

      • T’hésites entre le GTR et le GT4s? Tout dépend de ce que tu cherches..
        Le GTR est 1 ato MTL, sur lequel tu peux faire du DL très restreint si tu achètes en plus le pole positif DL.

        Le GT4s c’est l’inverse : c’est 1 ato DL, sur lequel tu peux faire du MTL (je l’ai pas dit, mais a priori, les pôles positifs MTL et gros DL du GT4 sont compatibles avec ce GT4s).

        Chacun a donc quand même son terrain de prédilection. A tou de voir ce que tu priorises.
        Perso, le GTR je ne l’utilise plus car mon clooney a quand même un sérieux pb d’ouverture du top cap. Le même genre de pb que Nes’ avec son clooney GT4 : tu veux dévisser le top cap pour remplir, et au lieu de ça, tu devisses la cloche, ce qui désassemble le tank.. :cry: Peut-être qu’en achetant un kit de joints officiel, ça règlerait le pb..? :unsure: J’ai pas essayé.

        Entre les 2, mais c’est très personnel, je préfère quand même largement le GT4s, car déjà il est parfaitement fonctionnel d’un point de vue technique, et niveau vape, il est magique en DL (pas hyper aérien, mais pas DL restreint non plus en full open). La vape MTL qu’il procure me correspond bien également, ce qui ne sera pas forcément le cas pr tout le monde. Et je la considère sur cet ato comme un bonus, pas comme sa fonction première. ;-)

      • Autre chose importante : comme l’a très justement fait remarquer Nes’, tout dépend également du type de jus que tu comptes mettre dans l’ato. J’ai testé dans le GT4s des macérats : magnifique! Puis du Tallak : bien mais pas extraordinaire non plus. (Mais le Reload est passé par là entre-temps, donc ceci explique cela :yes: )
        Donc c’est un critère à prendre en compte également.
        Bonne prise de tête à toi, Daron! ;-) :bye:

      • Merci pour toutes ces précisions ! :good:

        Le GTR m’intéressait beaucoup au moment où je cherchais un ato MTL, mais version Clooney, vu son prix… après le MTL n’est pas ma vape principale, j’aime bien de temps en temps mais je reste principalement en DL quand même, donc le GTR c’est vrai qu’il me servirait beaucoup moins que mes autres atos… Donc à vrai dire je pencherais plus pour ce GT4S, si je devais choisir entre les 2. Sinon je vape quasiment que du gourmand en ce moment, les fruités m’ecoeurent de plus en plus, et les macérats je n’ai pas encore commandé, depuis le temps que je parle des Azhad… :whistle:

        Ça me laisse encore le temps de réfléchir à tout ça! :yes:

  10. Daron, si tu veux la fête aux gourmands en mode DL pourquoi ne pas jeter un œil au Reload et t’offir le feu d’artifices du 14 juillet avec deux mois d’avance ?

    • Je ne peux que plussoyer. :yes:
      Le Reload a réalisé la prouesse de me faire acheter un 2è arôme gourmand, après l’inévitable Tallak : le TRT CTRN VRT. Quelqu’un a déjà testé ce jus ?

      • Non mais ça va pas non? Pour qui tu nous prends? Ahahaha Par contre chez une célèbre grenouille distributrice de macèrats est disponible une non moins célèbre recette de tarte aux Citrons Dinner Lady en concentré jusque alors dispo uniquement en PAV. :yes:

  11. Bon, c’est testé… À part les joints du drip-tip et les deux joints du top-cap, aucune des pièces détachées du GT4 ne va sur le SRG ! :cry:

    La vis de contact 510, les vis serre-coils, les isolants peek, tout est différent.
    C’est vrai aussi que le SRG est un ato original de ShenRay juste un peu pompé sur le Taifun, pas un clone véritable. :scratch:

    Ça me fera des joints de rechange, de bonne qualité en plus ! :yes:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-) 
 

Drag S et Drag X : test des deux nouveautés de VooPoo en exclusivité!

Zoom Euroliquide