in

Taifun GT II : on prend le même et on recommence

Comme pour la Box Sigelei, mais à un degré moindre, j’ai tardé à faire un article sur le Taifun GT II.

La principale raison est toute simple et cruelle. J’ai acheté cet atomiseur quelques jours avant Nöel (dans un shop dijonnais que je salue ici pour son accueil et son ambiance : Smok’Free). Las, me dépêchant fébrilement de le nettoyer une fois rentré, j’ai fait tomber le tube pyrex du tank. Je décidais alors de rester zen en dépit du fait qu’aucun shop ne proposait de pièces de remplacement. D’ailleurs, la disponibilité du Taifun GT II complet était quasiment inexistante. Je pris donc le parti de commander directement chez SmokerStore, avant de réaliser après coup qu’ils étaient en vacances …

Toutefois, ne pouvant me résoudre de posséder l’un des deux nouveaux atomiseurs que tout le monde désire essayer et de ne pouvoir l’utiliser, je me suis décidé à tenter la création d’une créature improbable : le Taifrunkenstein Cloriginal I-II !

Je l’avais discrètement pris en photo lors d’un précédent article :

DSC_0342
Le terrible Taifrunkenstein sur le Dani !

Introduction du Taifun GT2

Et oui ! Vous n’êtes sans doute pas sans savoir que le Taifun GT II offre une rétro compatibilité avec les pièces du Taifun GT première version. A l’exception de la cloche qu’il ne sera pas possible de mixer, le reste peut être interverti. Du coup, si vous possédez un exemplaire antérieur du modèle, il pourra vous servir de pièces à l’occasion.

Pour être franc, si je n’avais pas cassé le pyrex, je n’aurais pas essayé le mix du Taifun GT II original avec le clone du Taifun GT I, de peur d’abimer les filetages. Du reste, je me suis contenté de trouver la formule d’arrangement des deux atomiseurs permettant d’obtenir un atomiseur fonctionnel. La partie cylindrique du tank du clone ne peut remplacer seul celui du Taifun GT II original, le pas de vis du côté translucide ne se fixant pas à la base. Il faut donc le retourner, partie acier côté base donc. Pour le top cap, ça ne collait pas trop non plus et je n’avais envie d’endommager les joints. Finalement, j’ai choisi de faire le Sandwich Taifun suivant : base II + cloche II + tank I + top cap I + drip tip I.

Ainsi, j’ai utilisé cet atomiseur bariolé jusqu’à livraison du tank de chez SmokerStore. Cela m’a permis de tester suffisamment l’atomiseur, peut-être en mode légèrement dégradé, pour m’en faire un avis avec plus de recul qu’un test à chaud, post réception. Depuis, j’utilise le Taifun GT II dans sa configuration normale quasi tous les jours.

Pour une fois, et vu que mes photos sont minables, je ne vais pas vous faire languir avec une longue présentation pour vous dire tout de suite que le résultat est très bon. La nouvelle version du Taifun offre le même rendu de saveur que l’ancienne, sans l’airflow fixe aussi serré qu’un anus avant une visite chez le proctologue. D’accord, d’aucuns me diront qu’il était possible d’enlever le tube et de le changer, mais pour ma part, sur mon clone, je n’y suis jamais arrivé. En outre, il est souvent nécessaire d’ajuster son airflow après son montage et en fonction du liquide. Désormais, c’est possible.

Trêve de palabres, venons-en à l’atomiseur.

Présentation du Taifun GT2

Commençons par la jolie boiboite de l’objet tant convoité :

DSC_0355
Quelle somme se cache dans la valise RTL cher auditeur ? 139 boules, ah ouais quand même …

A l’ouverture de la boite métallique rigide, c’est bien emballé, mais le contenu n’est pas à se taper le fondement par terre non plus :

DSC_0357

On retrouve notre Taifun GT II bien protégé, un certificat d’authenticité, 501 LEVI’S pour ma part, un sachet d’une pelletée de joints ainsi qu’un isolant.

Sortons l’atomiseur de son écrin :

DSC_0361
En bonus, mes empreintes digitales.

L’atomiseur présente une sobriété toute teutonne. Pas là pour große ricolade hein ! Achtung !

A l’exception du drip tip, plus réussi et plus agréable en bouche à mon goût, qui diffère dans son design et se trouve muni cette fois-ci de deux joints, les proportions de l’ancien modèle se retrouve dans le Taifun GT II (toujours en 23mm d’ailleurs …). Pas très étonnant quand on songe à la rétro compatibilité.

DSC_0367
Un air de famille

La conception du tank diffère en revanche du Taifun initial :

DSC_0382
Hum la belle trace de doigt …

Ainsi il ne s’agit plus d’un réservoir constitué de deux parties emboîtées. Nous sommes en présence d’un tube pyrex qui vient se loger dans son ‘armure’ en acier. Le pyrex arrive en butée dans la partie inférieure. Le top cap sécurise l’assemblage dans la partie supérieure. L’étanchéité demeure assurée à chaque extrémité par un joint.

DSC_0388
On voit le joint situé en butée du tube acier et celui sur le filetage du top cap

Evidemment, ne faites pas les neuneus comme moi : ne dévissez pas le top cap pour retourner le tank. Le tube pyrex désireux de prendre son envol risque de constater dramatiquement – et vous également – qu’il ne sait pas voler …

I believe I can flyyyyyyyyyyyyyyyy

Tout ça, c’est bien gentil, mais si on en venait au nerf de la guerre : la base et la chambre d’atomisation.

DSC_0368
Sésame, ouvre-toi !

Outre la bague d’airflow, la première chose qui frappe en découvrant la base, c’est ce trou d’arrivée d’air béant entre les deux pôles. Et oui, faut ce qu’il faut ! Sinon l’arrivée d’air chie, amis italiens. Concernant le flux d’air, justement, les trous d’airflow couvrent une échelle d’ouverture de 1mm à 3mm d’après Pipeline France. La bague présente en outre la particularité de découvrir un nombre pair de trous en tournant à gauche et impair dans l’autre sens : pratique, au lieu de chercher des demi-ouvertures péniblement. On peut ainsi finement couvrir l’ensemble des dix trous présents.

La cloche/chambre d’atomisation est légèrement différente dans sa conception que pour le Taifun GT I.

DSC_0379
Oui je sais, c’est flou et ça m’énerve.

Le vissage de la partie supérieure autorise une ouverture plus importante en ne vissant pas à fond, sans pourtant engendrer de fuites. Le joint entre les deux parties assure l’étanchéité à ce niveau.

DSC_0381
Le reflet orange n’est pas de la rouille hein !

De même, au niveau de la cheminée traversant le couvercle, celle-ci comporte un joint et le couvercle présente une marge de manœuvre suffisante pour assumer la variation de hauteur de la cloche.

Je vous fais gré du montage en micro-coil accompagné de ma désormais inévitable Fiber Freaks. Si vous connaissez le Taifun GT clone ou original, rien ne change, au détail près que je trouve les plots/vis de la base un peu trop proches et/ou proéminents. En effet, des coils de diamètre 2.5mm me semblent être une limite avant de risquer de toucher les pôles. Il me semble que sur l’ancienne version, on pouvait travailler plus à l’aise.

J’ai essayé différents type de coils en diamètre de bobine, diamètre de kanthal, twisted ou non. Le résultat est toujours excellent, dans le rendu des saveurs et dans le hit, si on éloigne le coil de l’arrivée d’air, ce qui est souvent mon cas. On retrouve la restitution des saveurs habituelle du Taifun avec la possibilité de régler enfin son arrivée d’air en fonction de ses envies. La possibilité de moduler l’arrivée de liquide est également un vrai point positif.

Je ne l’ai pas évoqué auparavant, mais au niveau de la qualité de réalisation et de la finition, c’est impeccable. Encore heureux vu le prix, cela dit. Toutefois, certaines pièces comme la base de la cloche sont très (trop) ajustées : difficile de l’extraire. C’est peut-être un gage de non fuites de l’atomiseur. Ainsi, lorsque je ferme l’atomiseur après remplissage et re-remplissage, rien ne bouge. De même, je peinais à trouver le départ du pas de fixation du couvercle de la cloche. En réalité, pas la peine de tortiller indéfiniment, en posant le couvercle à plat sur la base de la cloche, on visse rapidement et sereinement les deux éléments.

A noter, j’ai profité de ma commande chez SmokerStore pour acheter également la base de cloche avec des arrivées larges de 3.2mm.

DSC_0398
J’vous ai apporté des bonbons. Parce que les fleurs, c’est périssable …

Du coup, j’ai une belle boite de bonbons Taifun ! C’est pas la classe ça hein ?! Non ? Bon ben j’ai aussi une belle base de cloche :

DSC_0395
A se demander si ça va visser.

Le montage accompagnant cette cloche fut un microcoil de 7 tours de kanthal twisted avec pas mal de Fiber Freaks Numéro 1 pas trop tassée, le tout à distance respectable de l’arrivée d’air. Autant le dire de suite, ça défourage sévère : une vapeur énorme et je viens de comprendre ce que signifie vraiment le ‘hit’ (Ludo, si tu me lis). Pour être franc, je vais défaire ce montage que j’utilise actuellement, ça rape trop … Faut dire que je suis toujours en 18mg …

 

Pour conclure

Petit jeu de questions / réponses.

Le Taifun GT II mérite-t-il d’être acheté ?

– Oui, même en dépit de son prix, si on veut un atomiseur de référence à la finition impeccable et l’une des vapes les plus abouties. Si on n’a pas le budget ou l’envie de dépenser autant, la recherche d’un bon clone est une démarche à considérer.

J’ai la version précédente, cela vaut-il le coup d’investir ?

– Si vous êtes arrivés à régler ou trouver un airflow qui vous convient en permanence, c’est peut-être un achat superflu.

Le Taifun propose-t-il une utilisation aisée ?

– Oui, contrairement à ce que j’ai lu ici ou là, je n’ai pas rencontré de fuites. En revanche, il lui arrive de suinter par les arrivées d’air extérieures, mais pas de glouglous et encore moins d’inondations.

Points positifs

– La vape, sublime.

– Le réglage de l’air flow, enfin.

– Le fin réglage de l’arrivée de liquide.

– La rétro compatibilité.

– La quantité d’accessoires disponibles.

Points négatifs

– Le prix, trop cher, la vape doit être accessible au plus grand nombre.

– La fragilité du pyrex qui demeure facilement mobile si on enlève le top cap.

– Un certain manque de place pour placer ses coils;

DSC_0391

Votez pour cet article

0 points

Ecrit par Vincent

Vincent, vapoteur depuis le 15/11/2013 après 22 ans de tabac.
Pas touché une cigarette depuis.

31 Comments

Laisser un commentaire
  1. Très bon article qui donne envie de s’en prendre un!
    Mon ami David coolvape, grand fan du Taifun me disait que la vape est plus douce, moins agressive qu’un Kayfun like, c’est vrai?
    A la rigueur j’aime bien le coté punchy du Russian par rapport à la rondeur d’un expromizer qui se rapproche du rendu d’un Taifun, non?
    Bref, les photos sont biens et de toutes façons, le navire n’est pas un site de reportage photos, donc c’est pas grave! :good:

  2. Merci pour cette revue qui met l’eau à la bouche et le GT II en bonne place sur la liste de mes envies. Mais juste après le Kayfun 4, qui aurait ma préférence. Etant du genre un peu maniaque, le Tayfun souffre pour moi d’un handicap. Il est en 23 mm ! Mais bon, je conçois très bien que l’on ne s’arrête pas à ce genre de détail et qu’il y a tout de même quelques mods en 23.
    Tant qu’on en est à parler de matos plutôt haut de gamme et donc couteux, je m’étonne de ne trouver aucune trace sur le bateau du Squape R qui est selon moi une pure merveille de simplicité et d’efficacité. J’en utilise un depuis deux mois et je peine encore à lui trouver un défaut.

    • impatient d’avoir un retour de l’ato SquapeR!comme l’a dit le capitaine,on attend avec impatience ta revue!
      merci pour l’article Vincent!
      j’utilise depuis plus de 6 mois mon russian 91 et toujours satisfait de son rendu!
      j’ai changé uniquement le tank ,à la place je lui est mis un Kit nano tank quartz pour kayfun(côté design c’est complètement raté!) ,afin d’y goûter des diy qui attaque un peu le plexi’ et depuis je le quitte plus car je redécouvre mes e-liquide.
      Le fait que la cheminée soit réduite rehausse un peu la chaleur et la saveur.

      • (j’avais pas fini! :-( )
        je suis satisfait pour le moment de mon russian 91,et j’hésite vraiment à en racheter un énième!
        Mais c’est vrai que ces dernier ato’ sont très tentant!

    • Le Squape R me tentait bien mais je trouvais le tank vraiment trop laid… :(
      Sinon le plateau est très interessant sur cet ato :)
      Et du coup si personne n’en a fait de revue ou n’en parle pas, c’est parce que personne ne l’a sur le navire il me semble. Super ato cependant !

  3. Belle revue complète et fort agréable à lire !

    Le Taifun fut mon premier reconstructible, y’a de l’affect… Mais le KF4 a fait le ménage, me concernant.

    Le Squape R m’a pas mal intéressé fut un temps. Différents profils de plateau, traitement isolant pour éviter les court-jus. Et puis j’ai eu l’impression en parcourant les blogs & forums qu’il se situait au niveau du Taifun GT question vape. Comme j’en ai un… :unsure:

  4. Je te lis concernant le “hit”, Vincent : après, j’arrive à en sentir un peu, si je n’ai pas vapé pendant des heures, mais ça repart aussi vite que c’est venu. J’imagine que c’est juste que je n’y suis pas très sensible :unsure: Bon, en plus, quand j’en ressens, de toute façon, je n’aime pas trop ça.

    Sinon, sur Taigun GT I, je suis très Fiber Freaks, ces derniers temps (depuis ta revue du Peacemaker, qui m’a redonné envie de tester), et j’aime beaucoup : je fais des “coils” de 2,7mm de diamètre (avec du 0,50mm : ce qui fait 2,8mm de largeur, et ça passe juste-juste-juste), tube et joint “d’airflow” enlevés (oui, c’est vrai : c’est une galère, et j’ai flingué le joint en l’enlevant), et faut en mettre plus que de coton (sans que ce soit bourré de chez bourré), sans quoi, j’ai du perlage, voire des fuites. Je prends la densité n°1 (la ouatte, qui ressemble à du cardé), la n°2 me provoquant des fuites dans les encoches du Taifun GT I, même quand j’en mets plein.

    Pour l’instant, ça me va bien, à 30W. On verra plus tard si je prends un des atos de nouvelle génération :whistle:

  5. Ah, les encoches du Taifun GT !

    Une vraie plaie du temps de la silice, bien corrigée par l’usage du coton cardé puis du coton Puff, me concernant.

    Mais c’est vrai que bien “coilé”, cet ato reste une référence. Il a son style…

    :yes:

    • Salut !
      Comme le Capitaine remet au gout du jour cet article sur le Taifun GT Je voudrais redire mon admiration pour cet atomiseur qui me donne encore tellement de plaisir aujourd’hui Il a été mon premier original Et je n’en possède pas tellement … J’avoue avoir bricolé comme un damné avant d’avoir pu le maitriser (plus ou moins) Mais c’est toujours plein d’entrain que je l’utilise encore ! … :good:

      Vapoteusement

      bYlGeTe :bye:

  6. Salut,

    Je déterre un vieux post. Je viens de recevoir un clone de ce Taifun. Je voulais abandonné un peu l’Orgien MKII et le Bellus tarde à arriver ;) .

    J’avais craqué pour cet ato, avant de connaitre le Bellus.

    J’aime bien la facilité de montage / nettoyage / remontage de l’engin. J’ai souvent la flemme de nettoyer le KFv4 en raison du nombre important de pièces.

    Je ne connaissais pas du tout le Taifun (j’ai une grosse collection de Kayfun Lite / Russian et de drippers :) ) Je trouve la vape très agréable, elle est ronde, n’arrache pas la gorge.

    Un ato vraiment très agréable à utiliser. Je n’ai pas de fuite, de glouglou.

    Par contre, j’ai (comme sur certains Kayfun Lite) des remontées de liquide au niveau du drip-tip. J’ai essayé d’ouvrir un max l’airflow & d’augmenter les watt, mais sans grand succès. J’ai testé avec du coton à la place Fiber Freaks, mais le résultat est identique.

    En démontant l’ato après avoir vapé, la chambre me semble bien, pas d’inondation, rien.. tout semble ok, mais cela remonte.

    Avez vous ce genre de pb avec cet ato ? Comment on règle ce problème ?

    A ++

  7. Up de la revue de cet ato binevenue, Capitaine ! :good:

    Cet ato, je l’adore ! :heart:
    C’est mon ato de prédilection, que je ne lâche pas depuis 1an 1/2 que je l’ai ( avec le Hurricane qui est tip-top aussi, mais qui a un tank en PMMA ).

    C’est ce genre d’ato tank qui m’ont fait ( un peu ) délaisser les excellents drippers que j’ai découverts en passant aux reconstructibles, après mes débuts en vape, sur T2 puis sur Nautilus.

    Le GT II a le gros avantage d’avoir un tank en pyrex.

    Bon, sûr qu’il est imposant, mais médaille de ce revers, il a une belle capacité d’accueil de liquide et il est le compagnon idéal d’une journée nomade, et sans fuite !

  8. Aidez moi à sauver ce clone :cry:

    Voilà, c’est un clone cheap no name venant de GB (9€ et des poussières…)
    Pour faire vite, il est conforme en apparence, mais les bord des découpes sont légèrement coupantes, les pas de vis sont très moyens, la bague d’airflow est un poil trop large et ne tient pas en place, et il suinte par les airholes en permanence.

    Mais ça c’est rien, pour la maison avec un morceau de solapin pas loin, ça pourrait se gérer si la va était bonne. Mais elle ne l’est pas :unsure:
    Quel que soit le montage, il dénature les jus.
    Si je met de la poire, ça fait une poire blette… de la pomme, une veille pomme tournée… Mon “herbe des druides”, on sent le citron, mais pas la verveine !
    Mon classic + cacahuète peut passer, mais il perd en complexité et la cacahuète est étouffée.

    Airflow ouvert ou fermé, en montant ou en baissant la puissance, ça ne change presque rien.
    J’ai tenté plein de montages : des coils entre 2 et 3,5 mm, de 0,8 à 1,5 ohms, j’ai ajusté les arrivées de jus, tenté le montage en nid de coton… rien n’y fait… ça peut être pire, mais pas mieux :-(

    Il sait qu’il va probablement être le premier à rejoindre de fond du tiroir à atomiseurs ratés… il reste digne dans sa chute et me demande de considérer que je n’ai pas encore l’expérience des navigateurs au long cours, que peut-être il reste une chance, que je n’ai pas su trouver son chemin :heart:
    Pourrez-vous le sauver ?

  9. Merci pour ta réponse :-)

    Oui, c’est là qu’il est actuellement.
    J’ai essayé aussi plus loin, ça augmente un peu le hit, mais ça ne joue pas beaucoup sur la saveur.

    Moi aussi je trouve cette dénaturation bizarre… au début, j’ai pensé que ça pouvait venir d’une sous alimentation en jus dans la mêche… du coup j’ai essayé en l’utilisant comme un dripper, et en fait non : même avec le coton bien imbibé, c’est tout pourri ^^
    Je ne vois pas la logique qui pourrait expliquer ça…

  10. Fuites, dry-hits, vapeur sèche, pauvres nuages, OK mais altération du goût… :scratch:

    Certains clones arrivent littéralement farcis d’huile de découpe, le bain chaud au liquide vaisselle ne suffisant pas à l’évacuer. Un matos comme le TF2, doté d’une base creuse sertie est un bon client pour la rétention de cochonneries.

    As-tu infligé un nettoyage approfondi à ton ato, genre vinaigre + bicarbonate ou mieux si tu peux, ultra-sons ?

  11. Oui et non…
    Je n’ai pas de machine à ultra son, j’ai donc nettoyé au bicarbonate au début.
    Mais par ailleurs, il est en service depuis un mois, il vu passer entre 40 et 60 ml, est-ce qu’il peut rester encore suffisamment de polluants pour que ce soit la cause ?

  12. C’est limite mais pas absolument impossible vu que la base du Taifun GT est creuse donc apte à conserver des traces d’huile et difficile à bien nettoyer puisque non démontable…

    Si le problème persiste après 10 mn dans du vinaigre bouillant (sans les joints toriques) suivies d’un abondant rinçage, tu peux à mon avis transformer ton TF2 en pied de lampe !

  13. Tu m’as donné une idée, alors je viens de faire un test.

    Mon Kf5 était à nettoyer, alors j’ai re-nettoyé le tf2 avec (bicarbonate).
    Ensuite, j’ai monté les 2 de la même manière : coil 1 ohm + coton.
    Sans remplir les tank, juste en humidifiant la mèche comme sur un dripper, j’ai vapoté successivement, :
    1. de la vg pure sans nicotine ni saveur : bon, c’est pas top à vapoter, mais ça donne le même résultat sur les 2, un truc insipide ^^
    2. De la base 70 pg / 30 vg à 12 mg de nicotine sans arômes : c’est plus pêchu, il y a du hit, toujours pas de goût, mêmes sensations sur les 2 ato, à part un peu plus de hit sur le kf.

    Conclusion à ce moment ; il n’y a pas de goût parasite sur le tf, c’est déjà ça.

    3. un jus à base d’agrume et 12 mg, en ajoutant le NarDa à l’expérience.
    Avec le Narda, c’est analytique, on peut identifier toutes de saveurs en focalisant sont attention. L’acidité est très présente (trop pour moi d’ailleurs).
    Avec le Kf, c’est plus mélangé, mais on sent encore les saveurs, l’acidité est toujours très présente mais moins agressive.
    Avec le Tf, c’est plus rond, l’acidité est juste en fond et les subtilités disparaissent, c’est pas mauvais mais moins intéressant.

    4. changement de coton pour tout le monde et essais de mon liquide pomme verte… et paf : le Narda donne un jus de pomme, le KF n’est pas loin derrière… et sur le TF c’est de la vieille pomme !
    Incroyable ce truc :cry:

    Conclusion pratique : le TF peut servir pour des jus trop agressifs à mon goût.

    Conclusion technique : ça m’énerve de ne pas comprendre pourquoi ça fait ça !!!

    A votre avis, est-ce que ça peut être une bonne idée de tenter un changement de la base ?
    (par exemple ça : https://www.fasttech.com/products/0/10011983/2234303-replacement-base-chimney-for-taifun-gt-t-v2)
    Bon, ça coûte pas beaucoup moins cher qu’un clone complet… :unsure:

  14. Bonjour tous les pirates, je vous suis depuis longtemps ; à vrai dire depuis le début.
    J’en suis à ma 4eme année sans tueuse.
    Je suis content de lire cette fin de post et de voir que je suis pas tout seul !
    J’ ai un tf gt3 de chez FT et j’ai le même problème que je n’ai pas réussi à résoudre.
    Tous les liquides sont dénaturés et très agressifs ; je tousse beaucoup avec.
    Tout essayé en nettoyages, cotons et types de résistances mais rien n’y fait, invapable !
    Alors que sur mon KF5 de chez SXK, après un bon nettoyage et l’apprentissage du cotonnage, pas de fuites,vape lisse et goûteuse…..
    Je me suis demandé si c’était pas les joints. J’ai donc commandé des originaux mais, malheureusement, ils sont trop fins et pas franchement compatibles.
    La dernière piste serait peut être la qualité de l’acier employé ?
    Pour le moment il est au fond d’un tiroir car si c’est l’acier et ou les joints, je veux pas prendre trop de risques :-(
    Si quelqu’un trouve une piste je suis preneur.
    Bonne journée à tous

  15. Le GT2 original a un tank pyrex… Pareil pour le tien ?

    Parce que si le clone a un tank en verre moisi ou pire, en plexi, la pomme qui est un des arômes les plus corrosifs de la vape contemporaine pourrait très bien le dissoudre pour t’envoyer un mélange dégueu et malsain en cours de vape…

    Si tu peux laisser quelques ml de pomme verte mariner dans le tank et si celui-ci se fendille ou s’opacifie, tu auras ta réponse !

  16. Bienvenue au club @philaug :yahoo:

    @nesquick : le tank est en verre ou en pyrex sur le mien, et il est immaculé après avoir mangé du citron, de la pomme et du classic. Je pense donc que ce n’est pas la bonne piste.

    @philaug : de mon côté, les joints sont bons et fonctionnels.
    L’acier ?
    Mince, faudrait vraiment que ce soit une grosse dauble pour faire ça… et je pense que ça se serait senti en vapant la base sans arômes, c’est pour ça que j’ai fait cette expérience.
    Tu as essayé toi ?
    Il me semble que si le TF reste neutre avec une base neutre, c’est que c’est bien au moment de la vaporisation qu’il se passe un truc pas net.
    Je crois que je vais tenter ce changement de base pour voir, avant d’en faire une lampe de chevet pour Porky ^^

  17. N’est-ce pas ? ^^

    Bon, c’est pas grave… je vais recevoir un FireBird quand fastèque aura réussi à encaisser le nouvel an chinois, on verra ce que ça donne, et il es plus joli.
    Na !

    Comment règles-tu ton TF ? quel coil et quelle puissance ?

  18. L’idée de Nesquick qui envisage des traces d’huile restées dans la base creuse est plausible.
    As-tu essayé le nettoyage aux ulta-sons ?
    Je suis adepte d’une vape assez serrée et coile mon GT 2 avec 5 ou 6 tours de kanthal 0.32 en 0.25mm de diamètre et vape entre… 7 et 10 Watts ! 2 X 2 trous d’airflows ouverts et c’est parfait ! Supers saveurs et assez de vapeur pour moi ! Je l’adore pour les fruités et absinthe !
    Je le mèche avec du puff organique.

  19. Merci
    c’est bien ce dont je me rappelais.
    Le mien, dans cette configuration, ne marche pas du tout.
    L’air flow est plus serré que sur un Aerotank, et le goût est le plus dénaturé.
    AirFlow grand ouvert et en montant la puissance au delà de 15 w, ça s’améliore un peu.
    Si ça se trouve c’est @nesquick qui a raison, et il y a un truc coincé dans la chambre, un rat mort, une prothèse auditive, un sandwich à la crevette :good:

  20. hello !
    J’ai reçu la nouvelle base (prise chez FT).
    Je craignais un peu pour la compatibilité, puisque ce n’est pas de là que venait l’ato… mais non, c’est raccord.
    Et après nettoyage en règle, le problème est résolu !

    A la fois je suis content… à la fois j’ai le seum de ne pas avoir pu comprendre pourquoi la 1° ne marchait pas bien.
    Je pourrait scier la base en deux pour voir… mais j’ai la flemme. Tant pis, on ne saura pas :whistle:

    C’est intéressant de comparer le taifun et le kayfun du coup : en y mettant le même liquide Fraise à la crème, le kayfun restitue une fraise avec un peu de crème, alors que le taifun restitue un lait fraise.
    Epatant !

Laisser un commentaire

IPV mini 30 watts de PioneerForYou

Batterie Aspire Sub Ohm