Taifun GS II : Ça, c’est ma vape !

5 Sep 2015/
-- Atomiseur
Remerciez l'auteur en lui donnant votre vote ;-) ------>
2 0

Retour sur l’excellent atomiseur de Smokerstore : Le Taifun GS II.

Dans mes débuts dans le reconstructible, je regardais les vidéos de David de Nukevapes. Et sa review sur le Taifun GS m’a vraiment donné envie. Je n’avais vraiment pas les moyens et j’avais entendu parler de ce site chinois qui vendait des atomiseurs connus et pas chers, à ceci près qu’il s’agit de clones. Je me suis dit “pourquoi pas essayer, c’est pas bien cher”.

A réception, je l’ai vite mis en service avec facilité, et j’ai commencé à vaper… La vape dessus était tout bonnement sublime. Un rendu très précis et plein de saveurs, un airflow qui me convenait très bien, et une simplicité d’utilisation enfantine… Il était plutôt joli, mais à part avec une batterie ego, le rendu visuel était affreux.

J’étais un très gros fan de cet atomiseur.

Tellement fan, que je n’ai pas sourcillé lorsque j’ai sorti ma carte bleue pour un original cette fois ci. Et je ne regrette pas. Si je n’avais pas commencé par acheter un clone du GS1, il aurait été fort possible que je n’investisse pas dans le GS II, et en original cette fois. Comme quoi les clones, que je n’achète plus du tout, suite à de multiples et trop fréquentes déceptions, m’ont permis de faire une belle découverte. Mais on n’est pas là pour discuter des clones.

à droite le combo Pipeline Pro 2 et Taifun GT2 de PatVape, et à gauche, mon Taifun GS II avec une batterie eGo-One

à gauche le combo Pipeline Pro 2 et Taifun GT2 de PatVape, et à droite, mon Taifun GS II avec une batterie eGo-One

 

Caractérisques du Taifun GS2:

  • Diamètre : 19mm
  • Longueur sans drip tip : 50mm
  • Poids : Environ 56g
  • Contenance : 3ml
  • Plot ajustable
  • Matériaux : Inox (1.4301), verre borrosilicate, PTFE
  • Entièrement construit et assemblé en Allemagne.

Les caractéristiques ne veulent pas dire grand chose de la performance des atomiseurs, elles sont donc juste là à titre informatif. Il y a néanmoins des points intéressants sur lesquels je souhaite revenir :

Tout d’abord, il s’agit d’un atomiseur en 19mm, on n’est donc pas sur le 22mm habituel, c’est un atomiseur qui va donc être plutôt réservé aux box(dont on se fiche un peu du diamètre de l’ato monté dessus), aux batteries eGo-One qui sont en 19mm et qui auront suffisamment de pêche pour mes besoins, et bien sûr, les mods en 18-19mm.

La contenance de 3ml est tout à fait honorable pour un atomiseur en 19mm.

Le plot ajustable est sans grande surprise, il fait partie de la famille Taifun ! Il y a toujours le petit ressort qui fait en sorte que le réglage ne bouge pas, commun à tous les taifuns.

Pour finir, le tank est en verre borrosilicate et acier. Un énorme avantage par rapport à la première version du GS qui était en PMMA ou acier. Je peux désormais consulter le niveau de liquide restant et y mettre tous les liquides qui me chantent sans me poser de question, ça ne risque pas de réagir et craquer mon tank.

Contenu du kit :

  • 1 x Taifun GS 2
  • 1 x DripTip GS 2
  • 1 x Carte d’authentification
  • 1 x Sachet de joints d’étanchéité
  • 2 x Tube PTFE
  • 1 x Boîte en bois fabriquée main en Allemagne

Il n’y a pas grand chose à dire du contenu. C’est clean et complet.

Petit bémol sur le drip-tip : l’inscription “Taifun” était inscrite un peu basse, et le T était donc coupé. Je m’en suis aperçu au déballage à la boutique et il a été remplacé immédiatement. Ce n’est pas bien grave et ça n’affecte pas la vape ou la qualité de l’atomiseur, mais on est en droit d’attendre l’excellence à ce prix là.

Le sachet de joints supplémentaires est toujours une bonne chose, lorsqu’on en mord un morceau en remontant son ato. Ce sont des choses qui arrivent et c’est bien de ne pas avoir à en racheter à part.

Vous vous demandez peut être à quoi servent les 2 tubes PTFE. Pour les adeptes de la gamme Taifun GS, vous savez comment ça fonctionne et ça ne sera donc pas une grande surprise : il s’agit des “drivers” qui conduisent le juice dans la chambre d’atomisation . J’y reviendrait plus tard lors du montage.

Quant à la boite en bois, je la trouve vraiment très chouette et c’est vraiment sympa d’avoir un packaging original quand on prend un ato de ce calibre ! Les atos high-end qui arrivent dans un sachet en plastique, c’est quand même pas très pro, et rien qu’une petite boite en carton ne va pas vraiment entamer la marge des fabricants.

taifun%20GS2%20boite[1]

Aperçu rapide

20150904_172302 20150904_172335

On peut apercevoir l’habituelle gravure “Taifun” sur la base de l’atomiseur, mais cette fois, le numéro de série (15 chiffres) y est également inscrit.

Photo en vue éclatée

Photo en vue éclatée

De gauche à droite : 1-bague d’airflow, 2-base d’atomiseur, 3-bague chambre d’atomisation, 4-bague d’airflow, 5-top cap de la chambre d’atomisation, 6&7tank acier/verre borrosilicate, 8-cheminée & topcap, 9- driptip

On va rarement le démonter plus que ça.

On va rarement le démonter plus que ça.

On n’aura pas souvent besoin de démonter la totalité, ce qui ne nous fera que rarement démonter plus de 4 pièces. Mis à part pour les grands nettoyages de printemps bien sûr !

Montage du Taifun GS II

Pour les possesseurs du premier Taifun GS, on n’est pas dépaysé, c’est le même système avec des améliorations.


Il faut d’abord préparer l’atomiseur à recevoir des montages fibre : Pas d’inquiétude, c’est une opération à réaliser une seule fois. Le principe, c’est d’avoir des “drivers” qui mènent le liquide jusqu’au coton.

Soit on utilise les deux tubes PTFE mentionnés plus tôt, soit deux tubes de mesh, comme pour le GS premier du nom :

  • Tubes PTFE : Il suffit de les installer dans les deux trous du topcap de la chambre d’atomisation.
  • Tubes mesh : Je vous conseille d’utiliser du mesh 400, pour sa rigidité, comme ça on n’aura pas à les refaire. On va alors couper deux petites bandes de mesh(environ 1cm x 2cm) et les rouler pour faire deux tubes. On peut ensuite les passer un peu à la torche/briquet pour les rendre encore plus rigides, de toute façon, ce n’est pas la partie qui va chauffer.

20150904_172702 20150904_172856

Il faut ensuite insérer les tubes dans le topcap de la chambre d’atomisation :

20150904_172957 20150904_173130

Pour ma part, j’ai préféré les tubes en mesh qui rendent le dosage de la fibre plus permissif.


On continue donc par faire son coil, comme sur tous les autres reconstructibles. J’aime faire de gros coils en spires écartées.

20150904_173632

On l’installe sur le plateau, via les deux posts :

20150904_173909

on piège les deux pattes sous les vis, puis on coupe le surplus de fil

on piège les deux pattes sous les vis, puis on coupe le surplus de fil

On enfile sa fibre (coton, Puff, Fiber Freaks, Bacon, etc.)

20150904_174245

Ensuite, on revisse la chambre d’atomisation en faisant passer la fibre à l’intérieur

20150904_174455 20150904_174536

Puis on coupe la fibre, et on la rentre dans la chambre, comme sur un dripper.

20150904_174732 20150904_174859

C’est le moment d’imbiber la fibre avec notre liquide !

On remet le topcap de la chambre, il est simplement tenu par des joints

20150904_175145

Le principe, c’est de ne pas enfoncer les tubes dans la fibre, sinon ça va mal wicker(c’est ici que les tubes en mesh pardonnent plus facilement grâce à leur capillarité), il ne faut pas non plus laisser d’espace entre la fibre et les tubes, sinon c’est l’inondation ! Il faut juste que les tubes touchent la fibre. On peut toujours réajuster les tubes en les faisant simplement coulisser dans leurs trous respectifs. C’est la seule partie un poil délicate, qui devient un jeu d’enfant au bout de quelques changements de coton.

Et pour finir, on rempli le tank et on le visse sur l’atomiseur.

20150904_175219

20150904_175428

C’est terminé et prêt à vaper !

Kit Dripper en option !

Vous pourrez, pour la modique somme d’une douzaine d’euros, vous procurer le kit dripper du Taifun GS II. A l’instar du premier GS, il ne s’agit que d’une piece qui fait office de topcap qui vient s’installer sur la chambre d’atomisation.

Si vous aviez lu cet article, sachez que ça fonctionne pareil.

Pour le fonctionnement, il suffit de dévisser le tank et retirer le topcap de la chambre d’atomisation, et visser le cap dripper. C’est simple et ça prend moins de 15secondes.

20150904_175654

20150904_181951

20150904_182058

Mais l’avantage cette fois ci, c’est qu’on va pouvoir ajuster son airflow comme on l’entend ! On n’est plus restreint à l’airflow du premier GS. Il y a une bague d’airflow avec 8 trous, comme sur le Taifun GT2, qui amène l’air sous le coil, et une autre, qu’on ne trouve que sur cet atomiseur, qui s’ouvre directement sur la chambre d’atomisation, comme un dripper standard. A savoir que ce système d’airflow reste le même, en configuration tank. Avis aux amateurs d’inhalation directe.

Nous nous retrouvons donc face à un vrai dripper, ajustable, performant, et franchement très bon. Il n’a à rougir devant aucune des meilleures références sur le marché.

Et comment ça vape alors ?

Eh ben c’est excellent ! Autant vous le dire, vous payez le prix du high-end pour de bonnes raisons avec cet atomiseur. La vape est, à mon sens, meilleure que sur les Taifun GT.

On peut régler l’atomiseur comme on aime notre vape. L’airflow est très précis et offre une large palette de réglages. De très serré à grand ouvert. Pour ne rien gâcher, il est silencieux quelle que soit la configuration d’airflow.

Pour conclure

C’est un atomiseur high-end, et il vaut bien son prix. La vape est excellente, les réglages sont précis et faciles à utiliser, et le kit dripper est la cerise sur ce délicieux gâteau. C’est un peu comme acheter une voiture toutes options.

La facilité d’utilisation le rend très agréable à utiliser au quotidien. Il n’est définitivement pas chronophage. Même un débutant dans le reconstructible peut envisager de se l’offrir.

Je suis très content de mon achat, et si demain je le perdais, j’en rachèterai un assurément. On ne risque pas de se tromper en le choisissant.

La version 23mm de cet atomiseur est sorti il y a quelques jours, pour ceux qui veulent une taille plus “standard”. Le design est exactement le même, en plus gros.

Attention cependant, la chambre d’atomisation s’agrandit en conséquence. Je suis un peu dubitatif quand à l’impact sur le rendu des saveurs, mais je suppose que Smokerstore y a pensé. Il est disponible sous le nom de “Taifun GSL”.

Votez pour ce produit si vous l’avez : Mauvais produit(-1)Produit pas mal(2)Bon produit(+3)Très bon produit(+4)Excellent produit(+5) (Pas encore de vote)

Loading...
Remerciez l'auteur en lui donnant votre vote ;-) ------>
2 0
Publié par : Lodse

Féru de reconstructibles et de montages, je suis très curieux et j'aime partager mon savoir.

Comments

Cet article a 19 commentaires.

Les rangs correspondent au nombre de commentaires :Nouveau contributeur/Bronze clair-foncé/Argent clair-foncé/Or clair-foncé/Saphir/Rubis/Emeraude/Diamant.
  • Le Capitaine - Rang : Diamant 5 septembre 2015 10 h 45 min Répondre

    Très bel article Lodse :good:
    J’aimerais juste savoir si pour le prix c’est meilleur qu’un Subtank ou qu’un Delta2 par exemple car mon KF4 je l’ai utilisé 2 jours tellement il est ch.. à remplir et qu’il n’apporte rien par rapport aux autres.
    Faut dire que lorsqu’on achète un produit une blinde on est tenté de le trouver au top 😉

    • Lodse - Rang : Emeraude 5 septembre 2015 19 h 38 min Répondre

      Les Subtank&Delta2 et le Taifun GS II ne jouent clairement pas dans la même cour pour ce qui est des saveurs.
      Comme je l’ai dit, on paye le prix d’un Taifun, et ça vaut le coup.

      Comme tu as pu voir, le remplissage est vraiment très simple. Suffit de dévisser le tank et remplir, tu peux même verser directement au flacon sans aiguille/embout/pipette si ça te chante. :mail:

  • Nesquick - Rang : Diamant 5 septembre 2015 10 h 47 min Répondre

    LO,

    Très chouette revue d’un bel atomiseur dont la qualité de finition apparaît nettement sur les photos. Du beau boulot, m’sieur Lodse ! :good:

    Niveau montage, ne serait-il pas possible de se passer du mesh ? Je pense à une bandelette de puff ou de Fiber Freaks #2 passée dans le coil dont on reprendrait les deux extrémités en “U” pour les faire passer dans les orifices du cap de la chambre à la place justement des rouleaux de mesh.

    Le GP Heron se monte comme ça, sauf qu’il n’y a qu’un trou à garnir dans le cap de la chambre : le coil n’est qu’en “L”.

    • Lodse - Rang : Emeraude 5 septembre 2015 19 h 50 min Répondre

      Merci 🙂

      On peut effectivement faire sans mesh, en glissant la fibre par les trous en U. Tu auras quand même plus de soucis : On va pas bourrer de coton façon dripper, et lorsque tu voudras chainvape, faut que ça wicke efficacement, et à la moindre erreur de dosage, tu auras soit un mauvais wicking(coton étranglé), soit une innondation(pas assez de coton) ! De plus, faut s’embêter à glisser le coton dans les trous à chaque fois qu’on le change, et ça peut être chiant à la longue…

      On peut donc se passer de tubes, mais ça marche si bien, pourquoi vouloir s’en passer ? 🙂
      Les tubes de mesh ne sont à faire qu’une fois, et on n’a plus à les retirer du cap après. Comme le mesh n’est pas en contact avec le kanthal, il ne va même pas s’abimer, et il sera complêtement clean au moindre coup de flotte en lavant le cap.
      Sinon, on peut toujours utiliser les tubes en PTFE, et c’est pareil, pas besoin de les enlever quand on refait son montage.

      L’avantage des tubes est une solution tellement simple, il suffit de monter l’ato comme un dripper en fourrant son coton dans les puits, et on remet le cap.

      En gros, une fois qu’on a choisi et enfilé les tubes, on peut les laisser là à vie ! :yahoo:

      • Nesquick - Rang : Diamant 5 septembre 2015 22 h 04 min

        Et bien tu vois, j’ai pratiqué un second trou dans le cap de chambre du Heron et le gain de vapeur est sensible… Limite je pourrais y glisser des tubes de mesh et le monter comme ton GS ! B-)

        Comme quoi, disposer d’une version clone en plus d’une version originale permet aussi de tester des trucs sans risquer de foirer un matériel onéreux… :yes:

      • Lodse - Rang : Emeraude 5 septembre 2015 22 h 45 min

        Je n’avais jamais fait le rapprochement avec le Heron, mais c’est vrai que ces deux atomiseurs ont des similitudes.

        L’autre avantage des tubes, c’est que le coton ne va pas tremper dans ton tank, et pourrir ton liquide. C’est d’ailleurs pour cette raison que je ne suis pas fan du GT. À mesure que le coton s’encrassait, les saloperies allaient jusque dans le tank, transportés par le coton.
        Ça peut paraitre un peu maniaque, mais sur certains liquides, la différence est notable.

  • 1alain1 - Rang : Rubis 5 septembre 2015 10 h 58 min Répondre

    J’ai tout essayé au début, les tubes PTFE, la mesh, la fibre, le coton et comme tu le précises le plus délicat c’est de bien le positionner.
    Au début je n’étais pas très doué j’avais droit à la rivière de liquide et pour cela malgré la référence de la marque j’étais un peu déçu.
    Au regard de tes informations tu précises que la mesh doit faire 2×1 et les photos laisse envisager que le 2 serait la longueur.
    Je viens de regarder les miennes elles font 1 cm et si c’est bien 2 cm cela laisse envisager qu’elles touchent le fond de la cuve et ou que tu laisses aussi dépasser comme sur ta photo en ne mettant pas à ras ce que je fais (dépassement chez moi 2mm).
    Je suis très intéressé par cette info et surtout l’avantage si le 2 est bien la longueur.

    Merci Lodse de ton article car peut être que le bonheur va arriver grâce à cette superbe revue.

    .

    • Lodse - Rang : Emeraude 5 septembre 2015 19 h 35 min Répondre

      Hello !

      Comme tu ne l’as apparemment pas remarqué, j’ai fait le montage sur une feuille à carreau comme on avait à l’école ! Chaque carré fait 0.5cm x 0.5cm !

      En fait je prend un peu moins d’1cm sur un peu moins de 2cm. Essaie 0.8 x 1.7, ça me semble parfait.
      Et donc, on le roule sur la longueur, ce qui fait un tube long de moins d’1cm.

      Les tubes ne doivent absolument pas s’enfoncer dans le coton, faut juste que ça touche. Le mesh permet d’enfoncer un tout petit peu parce qu’il rattrape le wicking perdu par sa capillarité.

      Voilà une photo de mon ato avec le cap installé :
      http://img15.hostingpics.net/pics/972504Sanstitre.jpg

      J’espère que ça va t’aider, parce que cet ato, bien monté, est une vape sublime.

      • 1alain1 - Rang : Rubis 5 septembre 2015 22 h 03 min

        Il est un fait que je n’avais pas fait le lien du cahier d’école mais tes explications me le confirme.
        Merci pour la photo et pour ce qui concerne la longueur de ma mesh elle correspond donc en tout point à la tienne sauf que c’est du 200 achetée spécialement pour cet atomiseur.
        Comme elle se repose depuis 3 semaines je vais essayer demain un nouveau montage en espérant que tes explications me permettront d’apprécier à sa juste valeur.Merci de ton aide.

      • Lodse - Rang : Emeraude 5 septembre 2015 22 h 37 min

        Dommage que tu n’ais que du mesh 200. Le 400 est bien plus rigide et ne risque pas de se tordre.
        Ça fonctionnera quand même très bien ! :good:

  • Denis Varin - Rang : Bronze foncé 6 septembre 2015 18 h 23 min Répondre

    Très bonne revue, ça donne quoi du point de vue consommation de liquide par rapport au GS 1, en réglant l’air flow au mini.

    • Lodse - Rang : Emeraude 6 septembre 2015 21 h 21 min Répondre

      Merci !
      Si on reste à la même puissance, et comme c’est le même système, ça consomme pareil.
      Chez moi ça consomme plus parce qu’on peut faire de plus gros coils avec le GS II, et j’en profite ! :whistle:

  • vapot'man - Rang : Or clair 7 septembre 2015 11 h 02 min Répondre

    Une très bonne revue sur cet ato que j’attendais, je n’veux pas gâcher la fête, mais pour moi c’est une question de budget, je vais plutôt m’orienter vers le vapor giant go, mais comme on dit impossible n’est pas français .

  • Kalanegos - Rang : Argent foncé 9 septembre 2015 9 h 22 min Répondre

    Très bel article, on reconnait le style de l’auteur dès les premières lignes 🙂 Le matériel à l’air intéressant aussi, j’espère te voir prochainement pour essayer ça 😉

    • Lodse - Rang : Emeraude 9 septembre 2015 13 h 31 min Répondre

      Merci beaucoup :heart:
      Effectivement faudrait qu’on se capte un de ces jours !
      Ta nouvelle batterie fonctionne bien alors ? C’est ce que tu recherchais ?

      • Kalanegos - Rang : Argent foncé 9 septembre 2015 17 h 13 min

        Oui, la petite Eleaf iJUST 2 est parfaite pour le besoin que j’avais, à savoir une batterie (ou un petit mod) légère, qui me tient une journée avec un ato aux alentours de 0.4/0.5ohms, en 22mm.
        C’est frustrant de n’avoir aucun contrôle sur la puissance, mais au final c’est en mode méca, chose que j’ai un peu perdu depuis la floraison des box ! C’est BEAUCOUP plus pratique que l’iStick 30W, BEAUCOUP moins lourd que l’IPV 2 mini, et BEAUCOUP moins encombrant que la Dovpo GX-200, bref, ça comble exactement le besoin que j’avais exprimé 🙂 Je peux la mettre dans la poche sans problème, avec l’Origen V2 c’est même plutôt jolie 😉

  • MadZMax - Rang : Rubis 23 octobre 2015 10 h 32 min Répondre

    Salut Lodse,
    Petit retour tardif, mais je viens de craquer pour le GS.
    Terroriser à l’idée de mettre un tank en communication directe avec mon coil, j’ai essayé en l’alimentant avec une tresse silice de 3mm. Je ne dois pas te faire un dessin. La tresse fait une boucle dans le tank et est en contact avec le coton via les deux trous. Ca fonctionne parfaitement bien.
    Le prochain coup j’essayerai avec des tubes de mesh bien sûr… 😉

    • Lodse - Rang : Emeraude 23 octobre 2015 11 h 55 min Répondre

      héhé 🙂

      En vrai, le coil n’est pas en communication directe avec le tank : Les tubes de mesh font la jonction entre le tank et la chambre d’atomisation, ne faisant qu’alimenter le coton qui lui, passe dans le coil !
      http://img15.hostingpics.net/pics/972504Sanstitre.jpg
      Comme ça !

      A la base, le GS 1 était fait pour le montage avec de la silice. Puis, ils ont vu comment les utilisateurs l’ont monté, et ils ont réalisé le GSII en conséquence.

      Si t’as aucun problème avec la silice, c’est un bon montage… Quoi qu’un peu pénible à passer dans les trous… :whistle:

  • Fred - Rang : Argent clair 25 janvier 2016 8 h 38 min Répondre

    Petite astuce anti fuite pour le TAIFUN GSL,j ai essayé les tubes PTFE founis.
    Resultat ça coule une fois sur deux.
    Le Mesh,bien monté plus de fuite mais il faut le rouler vraiment pile poil.
    Ma solution toute simple rouler du Mesh dans les tubes PTFE en laissant dépasser le Mesh de 1 mm et là 0 fuite.
    Essayez vous verrez c est top!
    De plus cet ato est vraiment excellent ,coil en NI200,box Cuboid en CT ,les arômes ressortent bien et je redécouvre des jus oubliés !!

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-)