Sur un air de Hussar RTA…

6 Juin 2018/
-- Atomiseur

Présentation et montage du Hussar, un atomiseur reconstructible pas forcément novateur mais intelligemment conçu et réalisé pour un rendu des saveurs exceptionnel.

Amis des atomiseurs reconstructibles à réservoir, bonjour ! Nous allons parler ici du Hussar RTA, une petite merveille à vaper que tout le monde s’est arraché à grands coups de pognon tellement elle est difficile à trouver, une “licorne” comme on dit dans le jargon du microcosme. J’ignore où en est sa production originale depuis la lointaine Pologne mais en tous cas, les rares shops en ligne qui ont eu la chance de le proposer sont aujourd’hui “out of stock”.

Hey ça craint ! A quoi bon en parler s’il n’y en a plus nulle part ? Les vapotos les plus robustes, ceux qui encaissent la vue d’un portail chinois sans péter une crise d’urticaire l’auront cependant compris, des alternatives existent mais je n’en dirai évidemment pas plus sur le sujet, c’est pas le genre de la maison d’inciter à la malhonnêteté, au vol et au recel.

Découverte du Hussar

Comme pas mal d’atomiseurs reconstructibles, le Hussar se compose d’un certain nombre de pièces compris entre peu et beaucoup.

La photo ci-dessus nous montre d’ailleurs, sur la rangée du haut et de gauche à droite le tank ou réservoir, la cheminée, le top-cap et le drip-top tandis que la rangée du bas présente, toujours de gauche à droite, la bague de réglage d’air-flow, le bottom-cap et le plateau de montage.

J’éviterai soigneusement d’évoquer la qualité d’usinage des différentes pièces mais tout de même, il faut bien reconnaître que ça brille, que ça pèse son poids, que ça s’assemble comme qui rigole et que ça ne couine nullement quand on visse. Mais fi donc du mauvais esprit, regardons plutôt le plateau déjà en place sur le bottom-cap.

Point de surprise ici, nous sommes devant une énième émanation du grand Kayfun v3. Le Hussar est en effet un mono-coil classique de chez classique et cette révélation permettra aux adeptes des gros machins aériens d’arrêter ici même leur lecture pour retrouver une activité plus adaptée à leur goût.

 

Puisque nous parlons de flux d’air, signalons que celui du Hussar est réglable grâce à une bague obturant tout ou partie des deux larges prises diamétralement opposées percées au niveau du bottom-cap. Un petit picot métallique trouve une rainure creusée à l’intérieur de la bague afin d’éviter de l’envoyer à dreuze lors d’une rotation trop enthousiaste. La dite bague trouve facilement sa place et y reste grâce à un joint torique pour une fois pas trop moisi.

Le plateau de montage du Hussar propose une paire de vis de petite taille probablement peu à l’aise avec les gros fils composites dont les bons geeks sont friands. Les rebords pratiqués au sommet des plots positif et négatif permettent cependant d’envisager le serrage d’un fil de diamètre moyen avec sérénité. Les orifices d’arrivée de liquide sont propres et bien dessinés. Le pas de vis usiné sur le haut du bottom-cap est net, précis et accueille souplement la cheminée sans accrocher.

La base de la cheminée, percée de huit chouettes trous, révèle le système d’alimentation du Hussar où le liquide s’immisce dans la chambre pour atteindre la rigole périphérique de la base du plateau et se présenter devant les orifices déjà cités. Fort heureusement, la base du réservoir comporte un rebord agencé pour bloquer l’écoulement du liquide en cas de besoin et le laisser filer en cours de vape.

Ce qui donne vu du dessus et en position ouverte :

Après le positionnement du réservoir, le montage se poursuit par le vissage du top-cap, chargé de maintenir tout le monde en place et d’offrir de surcroît une ouverture de remplissage suffisamment large pour en être confortable.

Le drip-top vient alors conclure l’opération en laissant peut-être quelques réserves aux détracteurs des drip-tips métalliques qui n’auront ici guère le choix.

Ceux dont l’allergie concerne plutôt les réservoirs opaques auront plus de chance car un tank PMMA accompagne la livraison :

Personnellement, je trouve ce Hussar élégant de forme. Son diamètre de 22 mm fait nettement old-school dans un marché actuellement trusté par les 24 mm et plus mais bon… Est-ce vraiment important ?
Toute une ribambelle d’accessoires existe pour le modèle original, transformable en version “nano” un peu moins haute qui peut séduire à condition de disposer d’un bon gros Porky joufflu, luisant, gras et bien gentil.

Utilisation du Hussar

Le plateau du Hussar étant plutôt compact, j’ai tout de suite opté pour un bon vieux Kanthal 0,4 mm tortillé sur 9 spires en 2,5 mm de diamètre affichant une résistance autour de l’ohm. Et oui, il n’y a pas que les montages en “flapton” d’acier 316L à 0,1 ohm dans la vie…

Comme on peut le voir sur la photo, ce coil pourtant modeste est encore un poil trop long pour notre atomiseur à l’ancienne et s’est déformé à l’usage. Le montage reste néanmoins très facile à réaliser sur ce plateau simple mais bien pensé. Le cotonnage ne dépaysera pas les adeptes des Kayfun, la mèche de coton se porte ici aussi courte et aérienne.

Une fois coupées en gros à l’aplomb du bottom-cap, les pattes de coton sont rabattues sur les arrivées de liquide, en mode main légère et précise. Il ne s’agit pas ici de bourrer la fibre mais bien de la déposer délicatement sur les gouttières afin de permettre aux mixtures aromatisées de remonter vers le coil sous l’effet de la dépression créée par l’inhalation.

Et voilà, notre Hussar est prêt pour l’aventure !

Et la vape ?

Ben oui, forcément, si je viens parler de cet atomiseur ici, c’est qu’il m’a bien plu… Déjà je le trouve esthétiquement réussi mais il est aussi facile à monter, facile à remplir et se démonte sans problème cuve pleine. Ensuite, il se comporte proprement au cours de la journée en conservant son précieux liquide pour la vape plutôt qu’en le dispersant un peu partout. Enfin, il rend terriblement bien les saveurs.

Le seul petit bémol susceptible de ternir légèrement ce tableau idyllique n’a guère empêché ce Hussar de faire carrière sur mes boxes préférées et reste somme toute une appréciation juste personnelle puisque j’aurais tendance à le trouver quand même un peu serré…

Mais voilà, ce petit détail ne parvient pas à gâcher le plaisir par ailleurs provoqué par un matos d’exception, sûrement placé très haut sur le podium des grands spécialistes de l’arôme plein, subtil, précis et de la vapeur dense, cotonneuse et légèrement sucrée. Miam miam !

Alors bonne vape à toutes et tous, en Hussar RTA ! :bye:

PS : A trouver sur Gearbest à 15€ ici : Hussar

Notez ce produit si vous l’avez : Mauvais produit(-1)Produit pas mal(2)Bon produit(+3)Très bon produit(+4)Excellent produit(+5) (Pas encore de vote)

Loading...
Remerciez l'auteur en lui donnant votre vote ;-) ------>
13 0
Si vous avez en tête un produit qui pourrait intéresser l'équipage, mettez le sur -->cette page
Publié par : Nesquick

Fonction sur le navire : Gabier promu Lieutenant de vaisseau - Nesquick, dans la vape depuis 2013, intéressé par la découverte de ce nouveau monde de saveurs et de techniques... Bonne vape à tous !

Comments

Cet article a 20 commentaires.

Les rangs correspondent au nombre de commentaires :Nouveau contributeur/Bronze clair-foncé/Argent clair-foncé/Or clair-foncé/Saphir/Rubis/Emeraude/Diamant.
  • mexicano - Rang : Or foncé 6 juin 2018 13 h 24 min Répondre

    belle revues comme tjrs j’ai ce hussar
    version f. et je te rejoint sur tes commentaires il y a un petit moment qu’il est au placard car je le trouve un
    peu trop serré a mon gout.
    tiens je vais le ressortir pour voir😉

    • Nesquick - Rang : Diamant 6 juin 2018 18 h 48 min Répondre

      Hum… Tu nous diras ce que tu en penses si tu ressort ton exemplaire du placard !
      Le Hussar ouvert à donf permet un inhalation directe dite “contrainte”, je crains en effet que tu le trouves serré mais comme il produit pas mal de vapeur même à basse puissance (~25w) ça le fera peut-être.

  • Le Capitaine - Rang : Diamant 6 juin 2018 15 h 24 min Répondre

    Cet ato m’interesse fortement!
    mono-coil, en 22, pas de fuite, c’est cool B-)
    Merci pour la revue :good:

    • Nesquick - Rang : Diamant 6 juin 2018 18 h 51 min Répondre

      Ouh là ! Je devais l’avoir lors de la dernière binouze-party mais je ne me souviens plus de ce que t’en avais pensé.
      Il marche bien, il est facile à vivre… Tu peux p’têt tenter le coup.
      Après, si ton exemplaire fait la fontaine à jus…

      • Le Capitaine - Rang : Diamant 6 juin 2018 18 h 58 min

        Oui, je l’avais essayé, mais après 2-3 binouzes j’avais plus les idees claires…
        C’est le risque, la fontaine…Je vais peut etre rester avec mon Zeus; c’est plus sur 😉

      • Nesquick - Rang : Diamant 6 juin 2018 21 h 15 min

        Ouais, je disais ça rapport au Kayfun 5 qui marchait bien sauf le tien ! :whistle:

  • Fil - Rang : Saphir 6 juin 2018 18 h 30 min Répondre

    Aaaah ! Nesquick, tu as le don de nous mettre l’e-liquide à la bouche !
    J’ai pas vu passer l’original en son temps… Peut-être une bonne occase de rattraper (à la hussarde, si j’ose dire) mon retard…
    C’est tout à fait l’ato que je verrais bien accouplé (si j’ose dire…) à mon vieux mais adoré pipeline pro 1 que je viens de dégripper.
    Super revue, comme d’habitude, ou l’art de faire revenir au premier plan les bonnes choses, les choses importantes.
    Grâce soit rendue à Nes, qui ne fait jamais de revue ni par dessus la jambe, ni… à la hussarde !!!
    Ce pirate est de ceux qu’on écoute les yeux fermés, vous pouvez me croire !

    • Nesquick - Rang : Diamant 6 juin 2018 18 h 57 min Répondre

      Merci, Fil !
      Le Hussar est à mon avis un (très) bon matos, juste je le trouve un poil trop serré. Faudra que je regarde si un judicieux coup de perceuse ne lui donne pas le petit filet d’air supplémentaire qui le mettrait au top, tout près du Tilemahos Armed.
      En cette période de retour au MTL, il trouvera peut-être un second souffle.

      • Fil - Rang : Saphir 6 juin 2018 19 h 08 min

        Justement, le souffle MTL me va bien, en ce moment… je sens que je me fendille, que je commence à craquouiller… 15 €, cela dit… pour un bon matos, qu’est-ce que c’est ? Même pas un pack de clopes et demi…

      • Nesquick - Rang : Diamant 6 juin 2018 21 h 19 min

        Yo ! Faut que tu regardes ce qu’en pensent d’autres vapotos, même pour 15 boules…
        Exercice difficile car ceux qui ont mis 165€ dans l’original vont avoir du mal à dire qu’il est nul !

  • TheFlow - Rang : Rubis 6 juin 2018 21 h 49 min Répondre

    Dans des Tests Juice, chez VapeCellar »Game Absolu »le RTA proposé , le Moddeur de Caravella & patincoufin, était très orienté MTL, pour délivrer la quintessence des dits Juices, disent-ils….
    Bhein je crois bien que c’est vrai en Fait .. :scratch:
    Moi qui charge 1peu la mule en ce moment , ça me ferait grand Bien, un ptit Flash-Back, single au-dessus l’Ohm..
    BRAVO Nes, comme D’hab :good: , ou comment tenter 1 Gars qui tourne en.12 fused clapton Nicr sur OBELISK, à ressortir quelques vieilleries’ avec la perçeuse aussi sûrement… 😉 B-) B-)

    • Nesquick - Rang : Diamant 6 juin 2018 22 h 04 min Répondre

      Attention quand même car kiffer le .12 ohm sur RDA qui poutre et se laisser tenter par les saveurs concentrées de matos limite MTL mène à l’errance, à la centaine d’atos rangés dans une boîte et à l’attente d’un énième colis en route depuis la Chine.
      Et je crois savoir de quoi je parle… :scratch:

  • TheFlow - Rang : Rubis 7 juin 2018 7 h 41 min Répondre

    C Vrai aussi … Mais en dehors de quelques bricoles, je tourne déjà avec mon Matos et je crois avoir dépassé ma période compulsive.. :yes:
    Passer de temps à autre sur du MTL , Why Not , ( Je crois que JiB fonctionne comme cela le matin) puis revenir sur SA VAPE ensuite .. C ça aussi les petits Plaisirs de notre univers. 😉 :yes:
    Ps : La Preuve le LYNX RDA de Digiflavor est dans la soute avant le Sold Out définitif.. B-)

    • jib - Rang : Or clair 7 juin 2018 8 h 46 min Répondre

      Hey TheFow !
      En fait, ce qu’il y a c’est que je n’ai pas de “ma vape”. Les ato qui tournent le plus ces derniers jours sont le Phenomenon en MTL très serré et des liquide en 12 mg, le Tilemahos Eagle à 30 watts en DL modéré, le Zeus à 40 watts et le Themis mesh à 55 watts très aérien. Faut que je vous en parle ici du Themis, c’est la version tank du MeshPro dont Nes avait fait la revue… et wwo, ça fonctionne !
      Bref, j’aime bien l’idée de vaper de différentes manières.

      Mais il y a une question sur laquelle je bute sans cesse : pourquoi 80% des liquides que j’ai pu goutter me semblent mauvais, voire immondes ? Dans la nourriture, j’ai des goûts standards, j’aime tout sauf les topinambours et l’œil de bœuf flottant dans une soupe gluante.
      Ca vous fait ça vous ? (les saveur des liquides, pas l’œil de bœuf ^)

      • Nesquick - Rang : Diamant 7 juin 2018 21 h 43 min

        Comme toi, j’ai des goûts standard niveau nourriture… Je suis pas “difficile”, même si l’œil de beuf me ferait aussi salement tordre le pif.
        Sauf que c’est pareil pour la vape ! Comme dit dans un autre article, je n’ai que très peu jeté de liquides et vais en général au bout des flacons.
        Juste comme ça par curiosité, c’est quoi les 20% que t’apprécies ?

      • TheFlow - Rang : Rubis 8 juin 2018 23 h 22 min

        Wouep Jib.. Parles nous du Themis ..!! :mail:
        Les Retours du MeshPro sur Vpost sont élogieux en tt cas :good: , chui ds 1 GROSSE Période Dripper, et je dois dire que ce système de Mesh, m’interpelle.. :scratch: Reviens nous voir avec Plaizzz 😉

  • jib - Rang : Or clair 7 juin 2018 8 h 29 min Répondre

    Une vraie revue !
    Avec des vraies photos et des vrais doigts qui bobinent des spires de kanthal !
    Certes, d’un ato datant de l’antiquité de la vape en 22 mm…
    Blague à part, avec ce revival du MTL, autant montrer en effet qu’il existe de très bon atos éprouver, que les nouveautés pompent joyeusement en adoptant le plateau… du kayfun V3 !

    Trés chouette revue donc, et à ceux qui comme moi n’apprécient pas trop l’esthétique du top cap du Hussar, ni son drip top en acier, il existe un top cap alternatif qui accueille les drip tips 510. Recherchez “Replacement Top Cap Hussar RTA” sur vos portails préférés 🙂

    • Nesquick - Rang : Diamant 7 juin 2018 21 h 52 min Répondre

      Ah mais si je ne parle pas des atos de caractère conçus et réalisés dans un bout de garage, qui le fera ?
      Parce qu’ils sont sympas les bidules à vaper que les Chinois nous sortent à raison de trois nouveautés révolutionnaires par semaine mais au final, qu’est-ce qu’il en reste ?
      Que là, le matos est pensé, muri, affiné et deux taffes suffisent à faire la différence !

  • yopi - Rang : Nouveau contributeur 7 juin 2018 11 h 25 min Répondre

    Nes qui teste enfin mon ato préféré !!! :yahoo:

    J’ai 3 originaux ( je sais pas si on peu parler le licorne, pcq j’ai eu aucun pb pour me les procurer…)
    J’ai un clown copperbidule.

    Alors perso, je vais pas trop parler de la vape pcq bon vous pouvez imaginer que je l’aime bien..

    Niveau finition, la production originale est comment dire… inégale. Pour un Ato à 175 balles, on est dans le domaine du plutôt mal fini.

    J’ai 3 versions differentes, et la version plaquée “purple” est une grosse fumisterie. Le plaquage se barre sur cette version en moins d’une semaine, ca fait moche et je l’ai un peu en travers. Par contre ca vape très bien. J’ai la chance d’avoir pu chopper plusieurs spares qui sont eux de vrai licorne. Tank métal, cheminée d’air flow large etc…

    Les spares sont le problème principal des hussar… Bon courage pour trouver un jeu de joints de rechange etc…

    C’est là que j’en arrive au clown. Je l’ai acheté car je voulais vérifier que les joints étaient compatible avec l’original, et là à ma grande surprise oui !!! Le pire (ou le meilleur interprète comme tu veux…) c’est que certaines pièces aussi !

    La finition est vraiment excellente, et l’usinage meilleur que l’original… :wacko:
    Les pas de vis tournent sans forcer etc…

    Il vape très bien, je l’utilise souvent, mais je préfère la version polonaise qui propose un truc assez indéfinissable en plus, une densité et un volume plus conséquent…plus gorgeous quoi, mais ca reste subjectif.

    La version micro du tank (environ 2 ml) est celle qui apporte le meilleur rendu de vape, bien meilleur que celle de la version longue du clone. La version nano n’a pas d’interêt, car beaucoup trop faible en contenance, autant passer sur un dripper…

    • Nesquick - Rang : Diamant 7 juin 2018 22 h 00 min Répondre

      D’après ce que j’ai pu lire, la finition du Hussar “made in Poland” est en effet loin d’être toujours parfaite.
      Le clone par contre est impeccable si on tape sur de la “marque” genre SXK, Shenray ou CopperVape.
      Et là, je pense qu’il y a un vrai problème… :scratch:

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-)