in

J'adoreJ'adore

Journal de bord : La Voie de la Vape Personnalisée 4/4

Nous retrouvons le capitaine de vaisseau Isadora, pour sa dernière semaine de passage à la vape. Une expérience à partager, qui pourra en aider plus d’un/une à passer de la clope à la vape.

Semaine 4 – La quête du Graal de vape

Jour 22

Influencée par les récits épiques du redoutable pirate Barbe Rouge, j’ai décidé d’explorer de nouvelles contrées dans le monde de la vape. La dernière semaine de mon voyage sera marquée par l’introduction des atomiseurs reconstructibles dans ma quête pour trouver la vape parfaite. J’ai commencé par me renseigner sur l’univers des atomiseurs RTA (Rebuildable Tank Atomizer) puis des RDA (Rebuildable Dripping Atomizer).

Jour 23

L’apprentissage des techniques de montage pour les atomiseurs reconstructibles sera un véritable défi. Je regarde des tutos pour construire mes propres coils, utiliser les bons outils spécifiques et manipuler le coton avec précision. Il va falloir beaucoup de patience pour maîtriser ces nouvelles compétences, mais je sais que cela en vaux la peine pour une expérience de vapotage plus personnalisée. Les saveurs seront décuplées, on ressent tous les arômes de chaque recette, ca sera vraiment étonnant !

Jour 24

J’ai commencé par explorer les atomiseurs RTA, qui offrent la possibilité de reconstruire le coil et de personnaliser la quantité de vapeur produite. J’ai expérimenté différents montages en MTL (Mouth-to-Lung) et en DL (Direct Lung), cherchant le bon équilibre entre saveur et production de vapeur. Les réglages fins nécessaires pour obtenir une expérience de vapotage optimale ont demandé une attention particulière et une maîtrise technique.

Jour 25

Intriguée par les atomiseurs RDA, j’ai plongé dans l’univers du dripping, où je devais ajouter régulièrement du e-liquide directement sur le coil et la mèche. Cette méthode m’a permis d’explorer davantage les saveurs des e-liquides et d’obtenir des sensations encore plus intenses. Cependant, elle demande une attention constante pour éviter les fuites, les dry hit et maintenir une expérience de vapotage optimale.

Jour 26

Les efforts consentis pour arrêter le tabac ont enfin porté leurs fruits. Ma santé s’est améliorée de manière significative, et je ressens les bienfaits de cette transition. Mon souffle s’est renforcé, et je redécouvre les plaisirs olfactifs qui m’entourent. Ce n’est d’ailleurs pas toujours la panacée, lorsque je vais faire un tour dans les cales, avec les odeurs corporelles de mes mousses… Ces améliorations tangibles renforcent ma conviction que la vape est une voie vers un avenir plus sain et sans fumée.

Jour 27

Les défis rencontrés lors de l’exploration des atomiseurs reconstructibles ont été nombreux, surtout avec le placement du coton qui peut très souvent provoquer des dry hit, voir une énorme différence dans le rendu final. Les outils, les techniques de montage et les réglages demandent une attention méticuleuse et une maîtrise technique. Cependant, le sentiment de satisfaction que j’éprouve lorsque je réalise un montage réussi en vaut largement la peine.

Jour 28

Alors que la quatrième et dernière semaine de mon voyage tire à sa fin, je suis émue de constater les progrès que j’ai réalisés. Je suis passé des puffs, aux pods, puis aux clearos et enfin au reconstructibles ! Que de chemin parcouru !

Je ne suis pas certaine que ces RTA/RDA soient pour moi, c’est assez compliqué à gérer et le rendu ne semble pas vraiment différent des très bons clearos que j’ai essayé avant. Pour une vape sans prise de tête, je penche pour un set-up clearo/box électro, pour un rendu qualité-vape très honorable pour moi. Je laisse le reste aux experts, mais peut-être que j’y reviendrai un jour, on ne peut jamais dire de quoi l’avenir sera fait ;-)

Mon navire Esperanza navigue dorénavant vers un horizon sans fumée, et je suis fière d’être à la barre de cette transformation. Ma détermination et ma curiosité continueront de guider mes pas sur cette voie.

Isadora

Avatar photo

Ecrit par Cap's

Dany, fondateur du Danyvape et de Danyworld
Plus de clopes depuis le 1er jour, le 21 sept 2012...
À l'abordage !!

2 Comments

Laisser un commentaire
  1. Une chouette chasse au trésor. Car la vie est un trésor et la vape permet de la prolonger. J’ai longtemps rêver d’un substitut fiable à la clope et enfin la vape est là. Merci

  2. En effet, la vape reconstructible demande de plus gros investissements. Investissement financier mais aussi et surtout, un solide investissement de soi. En règle générale, ce sont les passionnés qui s’investissent dans le reconstructible. Le clearo vise plus l’ancien fumeur cherchant une vape agréable sans prise de tête.
    Bravo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-)