in ,

Russian V2 : tips and tricks

Voila près de 2 semaines que j’ai acheté le Russian V2 et que je vape dessus.

Le mien est avec le pin sur ressort, version mat, les nouveaux sont revenus avec le pin à vis, un va et vient du sans doute au fait qu’il est impossible d’avoir une valeur de résistance constante avec ce satané ressort…
J’ai bien regardé sur différents forums américains et je suis pas le seul qui a des problèmes avec des valeurs complètement farfelues : le ohmmetre me donne la bonne valeur puis devient fou! Je pense quand même que la résistance ne varie pas mais que le pin sur ressort fausse sa lecture donc c’est moins grave que ce que je pensais.

Autre point, son aspect mat qui ne va avec rien : solution le « ponçage » avec une éponge scotch brite pendant un quart d’heure, Cf Nesquick.
russian-poli
Je n’ai pas fini de le polir, mais c’est déjà mieux!

Je n’ai jamais réussi à le faire fuire, sauf ce soir en essayant de le remplir par le haut : on bouche l’air flow, on rempli, on revisse, on débouche l’airlow et on vis à fond le top cap.
Resultat : ça marche pas, ça glougloute et ça fuit par le trou d’air, zéro!
Il faut le remplir par la vis de remplissage en dessous, c’est pas pratique mais ça fonctionne.

Pour faire le coil, il me faut très peu de coton que l’on rabat après avoir bien humidifié avec le liquide, sans boucher les rigoles :
coil-russian

Après un bon remplissage, je dois presque serrer à fond l’airflow si j’ai un gout de brulé, 5 mn après je peux le desserrer avec mon liquide 50/50, plus de gout de brulé.
Si le gout persiste trop longtemps c’est que le coton a brulé au milieu du coil : ça peut arriver même sans dry burn, ça m’est arrivé ce jour et j’ai compris ce gout après avoir dévissé la cheminée…

Avec toutes ces précautions, c’est un très bon atomiseur reconstructible qui restitue bien les saveurs avec un gros volume de vapeur, bien robuste, mais en dessous d’un rendu d’un dripper tout de même.
Plus de fuite, pas de glouglou, pas de liquide plein les mains toutes les 5mn comme avec les Kayfun clones!

Je tiens une bonne journée de vape avec le tank rempli et aucun soucis pendant les transports, je recommande cet ato.
Bonne vape

Avatar photo

Ecrit par Cap's

Dany, fondateur du Danyvape et de Danyworld
Plus de clopes depuis le 1er jour, le 21 sept 2012...
À l'abordage !!

12 Comments

Laisser un commentaire
  1. Ahhh tu voie Capitaine à l’époque je te l’avait dit qu’il est top ce russian :good: je pense meme en recommander un, car des fois quand je dois refaire mon coil, j’ai pas forcement le temps de le faire immédiatement et du coup je part au taf avec mon dripper, mais c’est moins pratique :whistle:

    Après apprécie aussi le rocket v2, il est moins beau mais le rendu ressemble plus à un dripper

  2. J ai acquis un Russian hier, il a servi une fois. Pas cher 40€ le vrai avec la boîte et tout…
    Bref mon souci c’ est pour le remplir par la valve.Est ce qu’ il faut impérativement un embout conique? Car j’ ai essayé avec un flacon aiguille et c’ est pas évident. Un plan Capitaine?

    • Hello Patrick, je n’ai pas de valve, il y a une vis de remplissage dessous, c’est par là qu’on le rempli.
      Le trou en biais sur le coté c’est l’airflow et à coté la vis pour le régler.
      La valve c’est sur le Kayfun je crois.
      40€ ça me parait pas cher, ou c’est la version 1? y a une valve sur la V1?? je sais plus…

    • En fait je pense que Patrick a un Russian « full size », tandis que toi, Capitaine, tu as un Russian 91%. Il y a une coupe de récupération sous l’ato sur le « full size », donc on doit le remplir par une valve sur le côté.

      En gros :
      Russian = Kayfun 3.1
      Russian 91% = Kayfun Lite

    • Oui autant pour moi, c’est un 91%, donc pas de vis à piston pour moi.
      Je peux pas dire, voir avec ceux qui l’ont.

    • LO,

      Le beau flacon à aiguille en plastique visible sur la photo du Cap’tain sert normalement à remplir le Russian « 100% » par la valve dédiée.

      Mais je rappelle tout de même n’avoir jamais utilisé ce truc pour toujours avoir rempli mon Russian par le haut, selon la méthode qui ne marche pas pour tout le monde !

    • Le flacon à aiguille est une vraie bouse pour moi, impossible de remplir avec ce truc qui fait déborder le liquide par le haut et qui met 3 plombes pour remplir le tank.
      J’utilise une bete seringue dédiée qui me prend 5s.
      J’ai essayé de remplir par le haut avec le Kayfun lite clone/Kayfun lite clone/Russian 91% : toujours le même résultat = fuite et gloulgou.
      Il faut quand même essayer avec son matos, on sait jamais, mais dans mon cas de fuiteur N°1 il faut éviter..
      Merci Nesquick ;-)

  3. Le réglage d’airflow partage l’appel d’air créé par l’inhalation entre la chambre et l’air-hole…

    Vis serrée, priorité à la chambre pour aspirer les liquides joufflus ; vis desserrée, priorité à l’air-hole pour les potions plus légères. L’aspiration est d’autant moins aérienne que la vis est serrée.

    Cool que tu aies trouvé un ato-tank sans fuites. L’équipage et les matelots commençaient à craindre une malédiction vaudoue et à avoir la pétoche.

    • Moi si je l’enlève pas sinon j’ai des dry burn mais je pas de fuite je pense.
      Bizarre que ça diffère d’un Russian à l’autre :scratch:
      Pas facile de faire un retour valable avec toutes ces différences! :-(

    • Je pense, enfin il me semble, du moins je crois (mais je peux me tromper) que ceci est du à la profondeur des gouttières courant le long du pas de vis de la chambre, celles par lesquelles le liquide passe du tank à la mèche.

      Sur mon Russian, une des deux gouttières était très peu marquée et je prenais du dry-hit même avec la vis serrée à fond. Après fraisage des dites gouttières, l’ato s’est comporté normalement : desserrage obligatoire sous peine de fuites par l’air-hole avec les liquides légers genre 30 à 40 VG et serrage obligatoire sous peine de dry-hit avec les liquides plus lourds de 50 à 80 VG, le max que j’ai testé.

      Sur le modèle Kessen, ces gouttières doivent être profondes et du coup, le liquide monte sans coup férir lors de l’aspiration. Mais ce comportement perdurait-il avec un 80 voire un 100 VG ?

      Sur le modèle Le Capitaine, ces mêmes gouttières doivent être moins marquées et il faut augmenter l’effet de succion au niveau de la chambre en fermant le circuit alternatif menant à l’air-hole par serrage de la vis de réglage lorsque le liquide atteint 50 VG.

      Avec ce type d’ato, on est donc condamné en fonctionnement nominal de se taper un tirage aérien avec les liquides légers et un tirage dur avec les liquides lourds. Le réglage est normal, prévu par constructeur au point de fournir un tournevis porte-clés avec l’atomiseur. Sur les Magoo / Ithaka par exemple, les deux réglages sont séparés et c’est quand même plus agréable.

      Mais l’avantage incontestable du Russian reste l’aspect ludique de son acquisition, comparable à une loterie. Pour 100 boules, on est vraiment content quand on gagne et vraiment triste (ou vénère) quand on perd.

  4. hello,

    Pour avoir une belle finition brillante : une perceuse, une grande visse, deux écrous, deux rondelles coniques pour faire un support sur lequel tu centres chaque élément à polir, laine d’acier pour dégrossir et miror (ou belgom) pour finir.

    bonne vape

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-)