in ,

Ronge tes barreaux avec les dents!

En France, on n’aime pas les réussites faciles : ça fait peur, ce n’est pas normal, ça ne va pas durer…

Le marché de la e-cig a explosé durant ces 4 petites années et c’est la « fin de l’eldorado », d’après les journaux, depuis le début 2015 ; pas un jour sans qu’un journal de papier toilette ne sorte cette constatation avec délice et en insinuant « bien fait pour eux s’ils se cassent la gueule ».

Les « bonnes » nouvelles ne font pas vendre, les « mauvaises » oui, et encore plus si on en rajoute une couche.

Les ventes s’effondrent, les vapoteurs ont déjà investi dans le matériel et n’ achetent plus que des recharges (ah bon?) , 500 boutiques « devraient » fermer d’ici la fin de l’année.
Admettons, mais lesquels ? Les indépendants passionnés ? Les chaînes ? Les no-name? On n’en sait rien, juste que ça fait du bien qu’on arrête de gagner du fric trop facilement et qu’enfin les buralistes reprennent le contrôle du marché et continuer à vendre de bons paquets neutre.

Dans ma ville, seule une boutique, pas sérieuse, ni engagée a fermé ; on verra bien qui restera à la fin de l’année, mais c’est sûr qu’à force de matraquer la vape, la population va croire les médias et retourner vers la bonne vieille clope où au moins on sait ce qu’il y a dedans !

Ecrit par Cap's

Dany, fondateur du Danyvape et de Danyworld
Plus de clopes depuis le 1er jour, le 21 sept 2012...
À l'abordage !!

20 Comments

  1. Pour casser le marché, la JAI est là pour ça aussi. Quand les shops vendront autre chose que des clearos ancienne generation et du liquides il y aura peut être un peu de répit pour eux ????

  2. La bulle a éclaté, rien d’alarmant, il fallait s’y attendre. Les fermetures deviennent de plus en plus visibles à Paris, et les franchises ne semblent clairement pas être les premières concernées.

    D’autres vont y passer…et c’est tant mieux quand je vois à quel point beaucoup ne maîtrisent pas leur sujet. Matériel en toc, liquides sans charme, accueil aux fraises, mobilier triste et jamais aucune nouveauté ? Du vent !

    C’est aussi ça le commerce, ma bonne dame.

  3. Et des prix de dingue… 8 euros de plus sur un Nautilus mini, 10 euros sur une Istick 50w, franchement ça revient cher de faire marcher le petit commerce… Et pas de jus à tomber non plus, nada…

  4. L’éclatement de la bulle n’est pas forcément anormal, en effet… Le marché est passé d’une niche à une sorte de phénomène de société, la demande a explosé, beaucoup de boutiques virtuelles et physiques se sont engouffrées dans le créneau.

    L’élan semble aujourd’hui se tasser, l’offre se régule pour coller à la demande et il y a de la casse. Je ne veux de mal à personne mais suis le premier à trouver qu’il y a, au moins sur le Net, beaucoup trop d’enseignes…

    Ce serait bien si on avait l’assurance que ce soient les meilleurs qui restent, les plus compétents, les plus passionnés. Malheureusement, il y aura aussi les plus malins et les plus dénués de scrupules sur la ligne d’arrivée.

    • Il n’existe pas un site qui référence les meilleurs boutiques, avec un système de notation comme sur TripAdvisor et consorts ?

    • Ca fait un moment que je voulais le sortir et Heebooh m’a poussé à le pondre!
      Simple, rapide, Vapadvisor va vous aider à choisir votre boutique.
      N’hésitez pas à donner votre avis et merci Heedooh ouh ouh!

    • J’étais à Guérande , ce week end , il y a dans deux boutiques à 500 mètres l’une de l’autre pour 15 ou 20 mille habitants …franchement je me demande comment elles survivent .
      A Versailles , le Capitaine peut te le confirmer , les boutiques commencent à fermer également , il faut dire que franchement certaines sont gérer par des personnes qui n’y connaissent que dalle .( et pourtant je suis loin d’être un expert comme vous )
      Le marché va de toutes façons passer de plus en plus par le net , malheureusement , parce que goûter un nouveau liquide au travers d’un modem , c’est super délicat

  5. La hausse des prix c’est peut-être aussi dû à l’euro qui a fortement baissé face au dollar en 2015 suite aux décisions de la BCE.
    Les vendeurs voient les prix du matos chinois augmentés et les répercutent sur les consommateurs?

  6. C’est normal que ça ferme !
    La eCig est plus dangereuse que la clop !
    Ca fait 6 mois que j’entends ça.
    A tel point qu’en vapant au café en terrasse, on m’a déjà fait la remarque.
    Par contre, en fumant une clop, personne vient te prendre la tête.

    Conclusion:
    Vive la clop, à bat la eCig

    Moralité:
    Faut que j’arrive à arrêter la vape…si j’y arrive.
    Je pense m’en sortir en fumant du tabac….Bon sevrage parait il contre la eCig.

    Les boutiques serieuse ne fermeront surement pas.
    Bien sûr, il y a une sélection naturelle
    Mais si on continue à nous bassiner que la eCig est plus dangereuse que la clop, forcement, ça marchera moins bien.

    C’est toujours difficile de se battre contre des personnes à l’esprit etroit mais on va y arriver.

    Bien le bonsoir aux vapoteurs heureux !

  7. Une jeune maître nageuse tirant sur sa clope m’explique que la E.cig est dangereuse.
    Un amateur de beu s’irrite en voyant ces mecs faire les beaux avec leurs mods.
    Les marchands du temple se lancent dans le créneau porteur up-to date s’habillant en défenseurs des orphelins victime du tabac.
    De vrais passionnés me vendent les mêmes piles trois fois plus chères que celles achetées chez pastèque.;Effrayés par les shops à enseigne qui se poussent comme des champipis autour d’eux.

    Des attaques en règle du tsunamis super +mercantile tinois..style Gerbe bear(.Au passage j’ai reçu un colis ça ressemble mais que du toc).
    Bref l’avenir de la vape est au beau fixe.
    Pourtant cette effervescence est fort sympathique; elle a ouvert les portes de la liberté et du plaisir cadenassées par la mafia .Pas sur qu’ils pourront les refermer même avec leurs tabacco dollars La lutte s’organise un peu anarchique certes..
    A vos mods citoyens

    • L’aspect anarchique de la vape que tu soulignes me paraît réel…

      On s’est sans doute tous fait gruger au moins une fois sur un achat hasardeux, c’est le côté déplaisant, mais on a pu aussi choisir nous-même le cadenas de nos libertés en surfant sur la disparité des lois.

      Clones, taux de nicotine des bases, liquides hors TVA… Il faudrait quand même un réel tour de force de la part de Big Tobacco pour que nous perdions tout.

  8. Une chose est sure je ne vais surement pas retourner à la cigarette poison et encore moins remplir les fouilles des buralistes quand on voient le maigre choix en matière de vap chez ces derniers.

    Pour ma part si certaines boutiques ferment c’est plus lié au manque d’idées innovantes qu’a un problème du marché et de plus ils sont souvent trop chers comparé au boutiques en ligne, maintenant il y en a certaines qui respectent le vapoteur et qui à mon sens tiendront le coup.

  9. Bon, moi jetrouve les prix des liquides élevés et ca ne cesse d’augmenter.

    Pour certains liquides, je suis pret à payer le prix pour une dégustation occasionnelle.(18- 20 euros le 30 ml)

    Pour un usage quotidien là, je dis non je suis pret à payer entre 10 et 12 euro le 30 ml. Les atos consomment de plus en plus, les coils sont de plus en plus cher et aussi fragile.

    Ma stratégie ? Recontruire mes coils(le subtank s’y prete très bien), utiliser plus mes RTA, et je pense faire mon liquide moi-meme pour les saveurs de base(menthe, pomme raison ou autres) avec ou sans nicotine je vape du 6mg/ml, je pense aller à 0 mg/ml. Pour les saveurs recherchées ou difficilement copiables, j’achèterai.

    Coté matériel j’attends de voir ce que la vape à induction va donner.

    Alors voilà, si les prix des liquides ne baissent pas je les ferais moi-meme(à ca de faire ma commande et expérimenté) pour le matériel je ne ressens plus le besoin de le renouveller au mois puisque je sens que la prochaine révolution risque d’être l’induction.
    Le marché de la boutique arrive à maturité la concurence devra faire son oeuvre au niveaux des prix de vente, de production, l’efficacité et l’excellance survivra. C’est la logique de tout marché.

    • Pas convaincu par le concept d’induction Evoke. Je n’ai pas des masses approfondi le truc (qui commence à date, non ? ), mais déjà, l’induction, ce n’est qu’une manière d’apporter de l’énergie à, ici, un corps de chauffe (c’est le même principe que les chargeurs sans fils pour téléphones, ou tous les bêtes transfos à bobinage).

      Le gros avantage, c’est qu’on peut poser la bobine (ie le « coil ») d’induction sur un isolant thermique, et y gâcher moins d’énergie qu’aux plots de nos « coils » (la raison pour laquelle les pattes des « coils » sont plus froides que le reste : leur chaleur est transmise à la masse thermique de l’ato). L’inconvénient, c’est que l’induction gâche elle-même pas mal d’énergie : on gagne d’un côté pour perdre de l’autre. D’autant que cet avantage est déjà exploité dans les montages NR-R-NR sur céramique, et que, de toute façon, les pattes sont normalement toutes petites (la chaleur du reste du « coil » étant essentiellement transmise au liquide de la mèche).

      Après, leur « coil » d’induction, il sert aussi apparemment de mèche, façon Genesis. Ca non plus, ça ne m’a pas l’air bien révolutionnaire (d’autant que je n’aime pas le métal chauffé en contact du liquide, trouvant que ça le compote dans son jus, raison pour laquelle je n’utilise plus de Genesis).

      Ajoutons à ça, dans chaque présentation, les gesticulations sur le brevet (disons les choses, l’anti-compétition au nom d’un monopole, m’est avis crétin, sur les idées – par nature abondantes, contrairement à la matière, limitée, seule vis à vis de laquelle la notion de propriété devrait faire sens) – brevet sur une technologie archi-connue (les bobines d’induction, on commence à voir ça en physique au collège, normalement, en bidouillant des électro-aimants ghetto-style ; la mèche métal n’a rien de novateur non plus)…

      Brevet qui semble avoir pour but de limiter l’offre de vape à induction à l’entreprise qui l’a déposé…

      Après, à voir en pratique…mais plus qu’à une innovation, j’ai surtout l’impression qu’on est face à un buzz opportun qu’autre chose (dont la clientèle visée pourrait d’ailleurs plus être Big Tobacco que nous :whistle: – ‘l’est friand de nouveautés qui font bzzz, Big Tobacco, cf Ploom et cie).

    • Précision (‘n’ai pas pas pu éditer :cry: ) : quand je parle de « métal chauffé en contact du liquide », j’entends une mèche chaude, au contact de la réserve de liquide (ie le réservoir). Compoter le liquide dans la chambre, bon, c’est une chose (dont résulte déjà le gunk). Chauffer toute la réserve de liquide avant même de la pomper, c’en est une autre…

    • La première impression en parcourant très rapidement quelques pages d’information sur l’atomiseur à induction Evoke me ferait largement rejoindre Ludo sur l’aspect buzz de la chose…

      L’interview du concepteur regorge d’ambitions commerciales mais ne parle que très peu de vape. Opportunisme et arrivisme suintent de chacune de ses phrases, autant dire que je n’ai pas aimé.

      Bonne chance à lui quand même.

  10. Désolé de pour mon enthousiasme au sujet de l’induction mes connaissences limités me porte à croire à l’élimination de la mèche et surtout l’élimination d’achat de coil quand meme chère pour nautilus atlantis et autres(remarquer pour le subtank ca se reconstruit super bien). C’est vrai qu’il a pas l’air très engagé le CEO de la compagnie…malgré ses brevet on verra bien comment les chinois vont réagir.

    Comme je disais coté matériel je suis équipé passant d’un provari 20 watts, à un evic supreme, à sigelei 100 watts etpour finir un istick 50 watts en ayant 3 nautilus, 2 altantis, 1 subtank, 1 magma et un russian 91%. Tout ca en un an.

    Il ne reste aux boutiques que les liquides à vendre. De mon coté, à moins que le matériel se révolutionne, ce qui me semble peu probable à part l’induction ou de nouveau bord comme le rdna(est-il au point ?), je ne voit pas de dépense importante comme avant alors qu’un nouveau produit sortait presque que chaque mois.

    Et coté liquide comme je disais je vise l’autonomie avec les DIY ce qui m’a pas l’air si compliqué(je vois ici au canada des grandes chaines de vape qui mix encore leurs liquides dans l’arrière boutique pour un résultat tres corecte).

    Mais coté matériel je me laisserai séduire par un railbox mais ca se vend pas en boutique…. mais le coté artisanal de la chose avec une production limité est un peu rébarbatif

    • Bah, du coup, ça n’élimine pas la mèche – de ce que j’en comprends, la mèche va être la résistance (faudrait voir en détail, mais j’imagine une résistance creuse, qui pompe le jus par capillarité, ou un truc du genre). Mais du coup, le liquide va être, chauffé directement dans le réservoir, au moins un peu, et on va retrouver des problèmes. Remplacer la mèche complètement, pas évident…

      Le rDNA, par contre, le concept me semble malin et m’intéresse plus.