in

J'adoreJ'adore

Ring Lord RDA par HugsVape, le dripper du milieu

Pas de vieillerie au sommaire cette fois-ci, nous allons parler d’un matériel récent dont la conception novatrice a fait couler quelques gouttelettes d’encre dans le microcosme qui vape. Il s’agit du chouette dripper Ring Lord proposé par HugsVape, société chinoise présentant la particularité rare de ne pas être implantée à Shenzhen mais à Dongguan, ville située à quelques 90 km de la capitale mondiale de la vape. Cet éloignement géographique assez modeste reporté aux dimensions de la Chine a semble-t-il suffit pour casser quelques codes du RDA, comme nous allons le voir sans plus tarder.

La découverte du Ring Lord

Le Ring Lord est donc un dripper, simplement constitué d’une base et d’un drip-top de Pyrex. Rien de bien original jusqu’ici, il existe plein d’autres RDA gaulés comme ça.

La base attire tout de même l’attention par sa cuve particulièrement restreinte. Voici le genre de client qu’il faudra impérativement monter en “bottom feeding”, la bonne nouvelle étant qu’un plot positif percé est justement fourni avec le Ring Lord. Les espèces de manches à air visibles en bas à gauche de la photo ci-dessus participent au système d’aération, se clipsant dans les deux gros trous pratiqués de part et d’autre de la cuve. Ah, ça le fait, non ? Voilà bien un truc qu’on ne voit pas souvent sur un dripper ! Mais avant d’aller plus loin dans la découverte, arrêtons-nous deux minutes pour découvrir les accessoires fournis avec le Ring Lord.

Le Pyrex étant comme chacun sait assez sensible aux chutes et autres malversations, HugsVape a eu la bonne idée de nous offrir un second drip-top, au cas où. Un plot positif percé, un jeu de vis de serrage et quelques joints toriques complètent la dotation tandis qu’un beau tournevis multi-fonctions de couleur orangée nous rassure quant à l’originalité du modèle et la réussite de nos futurs montages. Commençons par installer le plot percé.

L’installation du dit plot ne pose évidemment aucun problème pour peu que l’on ait pensé à démonter préalablement l’autre, celui qui équipe l’atomiseur à la livraison. Les manches à air du Ring Lord constituent certainement l’intérêt majeur de ce dripper et méritent bien un petit zoom.

Comme déjà dit, ces deux étranges pièces creuses prennent place sur le plateau du Ring Lord, dans les orifices d’arrivée d’air.

On le voit sur la photo ci-dessus, les manches sont fermées en leur extrémité, constituant un cul-de-sac pour l’air entrant qui n’aura donc d’autre choix que de venir arroser la bobine résistive lors de l’inhalation, par les petits trous pratiqués dans la courbure.

En utilisation, la vapeur produite par la bobine sous tension va se mélanger à la douche d’air issue des manches avant de filer vers le drip-tip, le système ne paraissant pas complètement idiot pour obtenir une bonne vape bien saturée d’arômes. À ce stade de l’exposé, il n’y a plus qu’à pousser le drip-top sur la base pour terminer le montage. L’ajustement est ici assez lâche, le Pyrex tourne sans effort sur la base et aurait supporté des joints d’un diamètre un poil plus élevé.

Comme les photos ont du mal à révéler les échelles de taille, je suis allé chouraver les spécifications du Ring Lord sur le site de son fabricant afin de tout avoir de façon fiable, sans me taper les mesures.

27 mm de diamètre, oui… C’est un peu gros quand même, il va falloir trouver une box capable d’accueillir le petit monstre en toute fleuchitude. Allez, on verra ça plus tard, il nous reste encore à coiler notre Ring Lord avant l’heure de la soupe.

Le montage du Ring Lord

Sur ce coup-ci, je n’ai pas fait ma feignasse. Comme on peut aisément le deviner, le montage du Ring Lord n’est pas des plus faciles puisqu’il faut réussir à positionner la bobine résistive ni trop loin, ni trop près des manches à air pour obtenir un résultat crédible. J’ai donc testé trois hauteurs de coil pour présenter ici celle donnant le meilleur résultat, un placement trop bas desservant les saveurs, un positionnement trop haut entravant l’air-flow en faisant chauffer l’atomiseur. Le coil utilisé étant le même à la longueur des pattes près sur les trois tests, on comprendra qu’il n’ait plus vraiment l’air neuf sur les photos…

La bobine lauréate est un nichrome 90 en 22 gauge (0,64 mm) tourné sur 8 tours en 3 mm de diamètre, il faudra jouer sur la longueur des pattes pour garder une hauteur de coil d’environ 12,3 mm avec un fil ou un diamètre de spire différent. Le placement du coil est légèrement facilité par les trous obliques destinés à l’accueillir. Les petites vis de serrage se révèlent efficaces à l’usage, notre bobine ne tarde pas à être bien bloquée.

Une fois la bobine fixée, on peut si besoin la pousser, la tirer ou refaire l’espacement des spires en espérant qu’une fois tout ce pénible travail accompli, elle n’aille pas se coller aux manches à air en provoquant une sorte de court-jus…

Mon précédent montage, celui que j’ai du démonter pour prendre les photos du Ring Lord comme s’il sortait de sa boîte était vraiment bien mais je n’ai pas réussi à le refaire aussi équilibré. Sans doute n’ai-je pas assez poussé les pattes dans leur logement, toujours est-il que j’ai du en tordre une de façon bien moisie pour que ça marche.

Voilà, c’est pas bien beau mais on voit que le coil est centré, proche des arrivées d’air mais pas trop, ça devrait le faire, dès qu’on aura mis un peu de coton dans le bazar.

Il faut bien sûr retirer les manches à air pour placer une mèche de coton qui va bien, pas trop tassée mais pas non plus trop compacte. Le coil étant assez haut, il faut prévoir des pattes de coton assez longues pour venir tapisser le fond de la cuve.

Il ne reste alors plus qu’à rabattre les pattes de coton en veillant à ne pas obstruer l’arrivée de liquide percée dans le plot positif et nous pouvons remettre les manches à air en place avec la satisfaction du devoir accompli.

La vape du Ring Lord

Le Ring Lord marche plutôt bien. Il n’a pas la finesse de rendu d’un NarDA ou d’un Hadaly, il n’a pas la production de vapeur d’un Scribe ou d’un Obelisk mais c’est justement ça que je trouve sympa. Il est entre les deux, au milieu, entre les drippers orientés saveur et ceux spécialisés nuages, se positionnant donc comme une vraie innovation.

Son tirage est à l’avenant, n’autorisant qu’une inhalation directe restreinte que je trouve personnellement limite trop serrée. Heureusement, sa vapeur ronde et saturée sauve l’affaire, d’autant que le volume produit, sans être exceptionnel, reste tout à fait satisfaisant.

En fait, le Ring Lord n’a à mon avis qu’un seul défaut notoire, déjà évoqué plus haut. Sa cuve est trop petite pour permettre une utilisation confortable autrement qu’en “bottom feeding” où il faudra tout de même presser la fiole embarquée toutes les trois ou quatre taffes pour éviter le dry-hit. Le drip-top de Pyrex permet de suivre la montée du liquide lors du “squonking” et d’éviter d’en mettre partout, ce qui est un plus agréable mais cette autonomie limitée est quand même pénible à l’usage.

Bon et bien voilà, on a fait à peu près le tour du Ring Lord… Les vapotos intéressés par ce dripper qui ne ressemble à aucun autre se décideront peut-être à l’essayer quand ils sauront qu’on le trouve entre 18 et 25€ selon le temps qu’on est disposé à l’attendre. Comme rien n’est mieux pour patienter qu’un bon vieux riff de six-cordes :

Bonne vape à toutes et tous en Ring Lord RDA ! :bye:

Votez pour cet article

3 points
Grand contributeur

Ecrit par Nesquick

Fonction sur le navire : Gabier promu Lieutenant de vaisseau - Nesquick, dans la vape depuis 2013, intéressé par la découverte de ce nouveau monde de saveurs et de techniques... Bonne vape à tous !

45 Comments

Laisser un commentaire
    • Yo, il risque cependant de déplaire aux amateurs de MTL parce que pas assez serré et aussi aux DLeux parce que pas assez aérien…
      Enfin souhaitons à HughsVape de trouver un public, ce dripper marche bien pour un coût raisonnable.
      Va d’ailleurs falloir qu’ils en vendent un max pour acheter mes photos car je vais prendre le melon d’ici peu et exiger des sommes importantes.

  1. Oh grand Hoodoo Man, tes photos deviennent formidables !
    Merci pour la présentation de ce dripper dont j’avais repéré les spécificités, mais sans avoir l’occasion de le voir de plus près.
    Intéressant.
    La cloche ne chauffe pas, à la longue ?

    • Hey, c’est grâce à ton tuto sur les photos que ça s’améliore ! Prochaine étape : trouver un fond blanc pour masquer l’écran et le clavier d’arrière-plan, j’y travaille !
      La cloche du Ring Lord chauffe dur quand le coil est au plus proche des manches à air. Dans la config présentée ici, ça monte un peu mais ça va. Peut-être faudrait-il une résistance plus haute que celle du test qui affiche 0,25 ohm pour limiter le phénomène…

  2. Alors là, tu m’as conquis (encore une fois…). Comme je ne suis ni vape trop serrée, ni vape trop aérienne, je pense qu’il peut être fait pour moi cet engin. Et comme je rêve d’essayer un ato avec ce genre de belle cloche depuis un moment, il est commandé! On va vérifier mon hypothèse bientôt… Enfin, on va attendre un peu quand même… Tant pis, à cause de toi, la Invader attendra encore un peu.

      • C’est l’hiver, j’ai froid, il faut que ça chauffe un peu! Je m’ennuis dans ma vape en ce moment depuis que j’ai trouvé les macérats. Je vais me venger sur le matériel! Et les macérats méritent du bon matos!

  3. Salut Nes ! Encore une une chouette revue avec un matos qui sort des sentiers battus.
    Il est super original, et j’aime bien le principe de l’air flow, mais mon Porky est tout anémié….alors je vais être sympa avec lui le temps qu’il refasse du globule !! déjà qu’il tremble chaque fois que je me connecte à DV..
    Sinon astuce pour ton fond blanc, une feuille A4 ! tu poses l’objet à photographier proche du bord, tu relèves l’arrière de la feuille et zou, un beau fond studio style ! :yes:

  4. Oh, Kanti, je pense que quand tu écris : ” Je m’ennuie dans ma vape en ce moment depuis que j’ai trouvé les macérats “, c’est une façon de parler, j’en suis même sûre !
    J’ai gouté le Turkish Extradry et Will ‘O Wisp et franchement, je les adore ! Ils sont beaucoup moins fumés que les Sobranie, Notturno Inglese et 1000, mais carrément géniaux !

    • Zaza, j’ai voulu préciser ma pensée après coup et puis je me suis dit qu’il fallait mieux, pour le débat, attendre une réaction.
      Je m’ennuie dans le sens où j’ai enfin trouvé en fait. Je ne pourrai plus rien goûter de meilleur que les Azhad’s. J’attendais avec impatience ton retour sur les deux derniers (Turkish et Will’O) pour déclencher une commande. Je suis toujours aussi fou du Notturno et du 1000. Mais c’est vrai qu’ils sont puissants, je ne sais pas si ça le ferait toute la journée. Je finis les la tabatière pour l’instant pendant qu’il fait jour. Je vais commander le Cuban et les deux autres pour la journée. J’ai trouvé mes liquides quoi…
      Et puis, je ne vape que sur box électro depuis 2 mois et ça m’agace, c’est trop plan plan, il me faut du méca! Je commande la Invader de colère du coup!

      • Je ne trouve pas l’électro ” plan plan ” : au contraire, quand la puissance rendue ne convient pas, hop un coup de + ou de – !
        Avec le méca, il y a sacrément intérêt à avoir une rés au poil.
        Mais ce n’est que mon avis…

        D’accord avec toi quant aux Azhad puissants ( je vape en ce moment même le Sobranie ) : je ne pourrais les vaper toute la journée, même si je les apprécie bcp.

        Mais je pollue le post du Ring Lord avec mes considérations ! :wacko:

      • On a le droit Zaza, je l’ai commandé l’ato concerné. J’ai mes périodes c’est tout. Dans 6 mois, le méca me gavera… Le Ring Lord va me sortir de ma routine! Tu disais que le Cuban était vapable en plein jour. Le Turkish et le Will’O le sont-ils aussi? Ils en ont encore sorti un nouveau au fait les vapodistri mais il y a de la menthe je crois de mémoire…

  5. Oui, Turkish Extradry et Will ‘O Wisp sont vapables toute la journée … Voire plus si affinités !
    Ils sont tous deux assez proches mais j’avoue une préférence pour Will ‘O Wisp .
    Le nouveau que tu évoques n’est-il pas l’Etrusco ( avec de la gentiane ) ?

    • Zaza, je vais donc te suivre et prendre du Will’O. Ils ont maintenant 33 références Azhad’s chez VapoDistri… Il en ajoute sans cesse!
      J’ai essayé de vaper uniquement mes 2 favoris sur quelques jours et ça passe très bien en fait. Il me manque juste un petit truc un peu plus doux pour me rincer les babines de temps en temps.
      En plus le Ring Lord ne va tarder à pointer le bout de son nez…

      • Kanti, j’ai vu tous leurs nvx arômes ! Il y en a tant que ça va devenir difficile de tous les tester ;-)
        Parmi eux, les nommés ” Pure XXX ” pourraient me tenter.
        Je trouve que Will’O Wisp et Turkish Extradry font de très bons jus pour reposer les papilles.
        J’espère que le Will’O te plaira, comme tu sembles t’habituer aux arômes forts. Sinon, tu pourras toujours le mixer avec les 1000 et Notturno !

  6. Comme j’ai toujours apprécié la voie du milieu, sans oublier l’Empire du Milieu, et qu’on m’appelle parfois l’Abominable Dr. Fil… dans le milieu ; cet ato m’a l’air fait pour moi… mais je reste un peu au milieu du gué pour faire le pas !

  7. Ring Lord bien reçu! Il est fabuleux cet engin. Déjà il est beau. Purée, quelle classe ce top cap tout de verre vêtu. De plus, là, on est en plein dedans! Nesquick l’a superbement bien décrit, mi-serré mi-aérien… La vape est assez proche de celle du Flave 24 mais un poil plus serrée et un poil plus savoureuse, je trouve. Il est beau, il est gros et il est très bon. Il ne chauffe pas du tout avec mon montage. Il envoie bien et ne fuit pas encore en BF. J’ai déjà essayé 2 montages et si on le cotonne bien généreusement, les saveurs sont énormes. Il sublime encore plus mes Azhad’s qui sont encore meilleurs là-dessus qu’ils ne le sont déjà…

    • Content que le Ring Lord te plaise ! ?
      L’article a été écrit assez rapidement après réception, l’usage confirme la bonne impression rapportée puisque l’ato n’a pas quitté la Topside depuis. Son positionnement entre saveur et vapeur marche vraiment bien.
      Je lui ai filé un jus acidulé comme un bonbec d’autrefois issu d’un concentré-bonus de shop offert sur une commande, chimique à souhait d’où il sort un improbable fond de bouche anisé bien agréable !

      • Tu as tout dit. C’est vrai que si on monte un peu la résistance en hauteur, le top cap tiédit un peu mais ça va, ça reste très raisonnable. Par contre, j’ai galéré à lui trouver un drip tip compatible, pour les petits moments où j’ai besoin de serrer un peu plus. Sinon, c’est assez agréable ce pyrex, je ne pensais pas.
        Merci du tuyau, je lui mettrai du pinkman dans le cornet à l’occasion. :good:

  8. Encore une revue que j’ai lue lors de sa publication, et que j’ai zappée puisque la quête de drippers n’était pas à mon ordre du jour.
    Merci Nes pour le boulot, c’est un super billet, as usual ! :good: :rose:

    C’est vrai qu’il est très beau ce dripper, tout en verre et avec ses arrivées d’air si singulières. Mais au-delà de l’esthétique, je me pose une question qui me fait hésiter : le coté “enveloppant” des airflow, est-ce que ça apporte véritablement quelque chose de différent en terme de sensations de vape ? :unsure:
    Nes’ ? Kanti ? Vous qui l’avez… ;-)

    Par contre, j’adore l’inventivité dont vous faîtes preuve :good: , monter ce ring lord en postless, fallait effectivement y penser ! Sur le papier, ça a l’air tout à fait cohérent, même s’il n’est pas fait pour ça à la base. :yes: Faudra juste changer les mèches régulièrement à mon avis, histoire d’éviter qu’elles ne finissent par dégouliner dans les énormes trous d’airflow… ;-)
    Hâte de lire vos retours sur ce montage, car ça pourrait faire de ce ring lord un 2-en-1, et là, pour le prix, y’aurait même plus à hésiter…

    • Je te répond dès que j’ai un peu plus le temps. Juste pour dire que tu devrais peut-être jeter un coup d’oeil au Faris de Wotofo : dripper, rdta, mono coil, double coil, bf ou non… C’est le roi de la polyvalence. Ça envoie ou ça envoie moins, tu en fais ce que tu en veux. Le dragon de wotof présenté par le Cap’s avait l’air pas mal aussi dans le genre petit dripper…

      • Je vais creuser un peu ces 2 nouvelles pistes, surtout le Dragon.
        Je regarderai quand même, mais a priori, le Faris ne sera pas pour moi. La polyvalence a du bon, je ne dis pas, mais d’une manière générale, je n’aime pas les tout-en-un, car j’ai l’idée tenace que celui qui fait un peu de tout fait surtout beaucoup de rien ! :whistle: Et c’est d’autant plus vrai dans notre microcosme je trouve.

        Qu’on détourne un matos, aucun soucis, je trouve ça même carrément fun.
        Mais se vanter de savoir tout faire avec un seul cylindre, je n’adhère pas une seule seconde.
        Pour le coup, je suis plutôt adepte de la division des tâches et de la spécialisation, et préfère largement avoir 4 atos qui font chacun parfaitement le boulot dans leur domaine, qu’un seul qui serait moyen partout.
        Chacun à sa place et les poules seront bien gardées. B-)

      • Je reste au jus pour tes impressions sur le ring lord, notamment sur l’airflow enveloppant. ;-)
        Je ne sais pas, c’est ma fixette du moment.. :wacko:

        Keep it on… :bye:

  9. Pour charger l’air aspiré par le drip-tip d’un maximum de vapeur, il faut que le flux passe au plus près du coil où elle est générée…
    Lorsque les air-holes sont latéraux, il faut souvent une petite attention au niveau de la hauteur des bobines pour que l’air entre par dessous de façon à bien se saturer.
    Avec les air-holes situés sous les bobines, ça marche en général tout seul. Beaucoup de RTA proposent ce système ainsi que quelques drippers qui auront en effet tendance à fuir par les prises d’air lorsque leurs mèches commencent à faiblir.
    Les air-holes enveloppants sont en principe meilleurs que les deux systèmes précédents puisqu’il permettent au flux d’air de s’enrouler littéralement autour de la bobine résistive pour se gaver de saveurs.
    Malheureusement un atomiseur est un tout, son rendu ne dépend pas que du système d’air-flow et d’excellentes machines existent dans chaque catégorie de positionnement des arrivées d’air. Il est donc bien difficile d’affirmer une préférence objective !
    Pour ma part, je dois tout de même reconnaître bien apprécier les “enveloppants” que j’ai pu tester tels le Reload RTA, le Ring Lord RDA ou encore (et surtout) le Hypersonic RDA…

    • Et boom ! Oh que voilà une réponse canon, qui explique à nouveau ce que j’appelle le théorème de Nes’
      C’est limpide… et ça marche !
      Ça me fascine de constater à quel point 1 ou 2 mm de différence dans le placement d’un coil peuvent modifier à ce point-là le rendu d’un ato ! J’avais déjà essayé ça sur des RTA avec airflow sous les coils, sans avoir remarqué de différences notables (maintenant je comprends pourquoi ;-) ). Mais sur RDA, la diff’ est flagrante. :yes:

      Pour ce qui est de l’enveloppant, le flux d’air venant de “partout”, il parait logique que les sensations de vape soient encore différentes. Même si bien-sûr, comme tu le dis, ça dépend aussi d’autres facteurs.
      J’avais flashé sur la chambre enveloppante du Hypersonic sur la revue de Jib, et n’ai pas pu résister : il est en route et d’ici quelques jours, il sera à la maison. :yahoo: Je me languis !
      Quant à ce Ring Lord, enveloppant+driptop en verre (+postless en option), je n’ai pas en magasin. Tirage ni MTL, ni DL, exactement ce que je cherche en ce moment. Il est à 18$ chez un des partenaires du Navire, donc je finis ce post, et j’enchaine direct sur une commande. Faut que j’en ai le coeur net, de cette histoire d’enveloppant ! :-)

  10. Oui, c’est différent! C’est en effet saturé de saveurs. On imagine que ça tournicote à fond les ballons là-dedans et la vapeur est bien chargée. C’est dense. Meilleur ou pas, c’est subjectif mais c’est différent et très interessant. Je teste le Ring Lord Mesh RTA actuellement entre autres. Il a le même système enveloppant (amélioré je trouve) et un montage avec une petite feuille de grillage (système que je découvre). Il est très très bon (meilleur selon moi que le RDA). Coming soon…

    • Super ! Merci Kanti pour le retour ! :bye:
      Tu as tout à fait raison de dire que la notion de “meilleur” est subjective, c’est exactement ça.
      Avant, j’achetais mes RTA dans le but de trouver “le meilleur”. Puis progressivement, j’ai compris qu’il n’existe pas de “meilleur”, mais plutôt du “correspond” ou “ne correspond pas” à ce que l’on aime.
      Désormais, ce que je recherche quand j’achète un ato, c’est de prendre un truc qui amène un truc différent, et d’éviter les doublons. Donc ce que tu dis, croisé avec ce que dit Nes’, fait que sur le papier, ce ring lord correspond en tout point à ce que je cherche.
      Évidemment, j’attends quelque chose de précis de ce dripper, et les risques d’être déçu existent, mais ça c’est la règle du jeu avec n’importe quel ato… Il est déjà en route aussi celui-là. Plus qu’à patienter encore qq jours. J’adore ces périodes d’attente (quand elles ne durent pas trop longtemps), où l’on se projète sur une vape qu’on imagine exceptionnelle.
      Mais mon intuition me dit qu’entre lui et le hypersonic, je vais être bien servi sur le créneau de l’enveloppant ! B-)

    • Le tirage du wasp était trop aérien pour toi non? Pour le ring mesh, il est un poil plus haut que le wasp mais ça passe pour moi et qu’est-ce qu’il est bon! Complètement différent du Oumier mais sacrément bon. En plus, on ne peut pas bricoler 50 montages différents donc là ça marche à tous les coups (ou presque…). Attention au coton…

      • N’en dis pas trop, tu vas faire la revue sur un peu tous les billets de DV, et AVE Maria ne va rien comprendre ! :wacko:
        Mais c’est intéressant d’avoir vapé sur les mêmes matos, au moins, ça donne des points de comparaison.

        Je reste attentif tout de même à cette histoire. Je n’ai jamais vapé du AugsVape, mais je ne sais pas, j’ai un bon feeling avec eux. Qui se confirmera, ou pas, à réception du RDA. ;-)

  11. Hey je viens d’aller voir le Ring Lord Mesh RTA, la commande ne devrait pas tarder… Les manches à air surplombant le mesh sont en effet fort appétissants !
    J’ai testé le montage du Ring Lord en double coils, deux bobines de Kanthal 0,5, 2,5 mm de diamètre, 8 tours pour une résistance résultante de 0,38 ohm. Il aurait peut-être été préférable d’opter pour du plus gros mais je craignais la surchauffe. Le résultat est à mon sens correct, aérien, très dense en vapeur mais un peu léger en goût. La hausse de consommation due aux deux bobines oblige à squonker quasiment à chaque latte, ce qui est assez pénible d’autant qu’il faut faire ultra-gaffe de ne pas envoyer de jus dans les air-holes.
    Bref, une expérience sympa rappelant les drippers “de compétition” d’antan, conçus pour balancer du cumulonimbus au mépris des saveurs mais encore une fois, je n’ai testé qu’un montage, peut-être sous-dimensionné.

    • Cool le retour, qui a toutefois tendance à confirmer que quand on détourne un matos, on perd souvent un peu l’essence-même de celui-ci. Dans le fonds, rien d’illogique.

      Pour ce qui est du RTA, le combo Mesh/Manches d’air est en effet fort prometteur. Kanti dit qu’il le trouve meilleur que le RDA : ce serait alors une vraie prouesse réalisée par AugsVape…
      J’attends la revue avec impatience !

      • Tiens d’ailleurs, si vous le prenez tous les deux, ce serait sympa une sorte de revue croisée sur la partie “ressentis”, un peu comme t’avais fait avec Fil pour les juices Azhad’s (il me semble).
        Mais va surtout pas croire que je te force à bosser hein ! :whistle: ;-)

      • Le RTA est commandé, je ne sais pas si je le recevrai à temps pour proposer quelque chose à Kanti avant qu’il ne sorte sa revue… De toute façon, je ne manquerai pas de mettre mon grain de sel dans les commentaires !
        De ton côté, tu risques de ne plus jurer que par ton Hypersonic d’ici là et d’ignorer superbement tout ce que l’on pourra écrire sur des trucs que tu ne considéreras déjà plus comme des “atomiseurs”… ;-)

      • Tu as un peu le temps. Je fais le Bulk avant. J’en mets un coup ce soir. Le Ring viendra après, je n’ai pas pu m’empêcher de l’essayer. On en rediscutera. Ils sont sympas dans leurs genres. J’avais des préjugés avant de les avoir. J’avais tout faux…

Laisser un commentaire

Test Box Ijoy Shogun double accus

Un bon liquide gourmand? Le Lion’s Roar!