Revue Wotofo Faris RDTA.

Revue Wotofo Faris RDTA.

1+
avatar

Introduction :

Nous allons discuter ici du Faris RDTA de chez Wotofo, entreprise dont j’ai déjà eu l’occasion de parler…

Faris Wotofo emballage
Le Faris de Wotofo en promo le 11/11

Les caractéristiques (Source : https://www.wotofo.com/collections/rdta/products/wotofo-faris-rdta) :

  • RDTA Size: Φ24*44mm,
  • RDA Size: Φ24*36mm,
  • Materials: S.S. + Pyrex,
  • Drip Tip: Colored resin, 810 sized,
  • Threading: 510 thread,
  • E-liquid Capacity: 3ml,
  • Filling Method: Side Filling & Squonk BF Method,
  • Airflow Type: Adjustable side airflow,
  • Insulator Material: PEEK,
  • Extra Accessory: 2ml Frosted PC Tank Tube.

Alerte spoiler : c’est plus une “première réaction concernant le Faris RDTA” qu’une vraie revue…

Le déballage :

On ouvre la belle boîte noire et verte et on sort les mille sachets et accessoires, comme d’habitude avec Wotofo.

Faris Wotofo contenu de la boîte
Le contenu de la boîte

Nous trouvons dans ce coffret :

  • un Faris RDTA équipé en pin BF ;
  • un “cul” de rechange, on dit peut-être plutôt un fond de cuve ou un dessous de plateau ;
  • un drip tip 810 supplémentaire ;
  • un réservoir de rechange en polycarbonate non transparent ;
  • un paquet de 3 résistances en Framed Staple Clapton (à 0.33ohm) ;
  • un paquet de deux mèches de coton japonais ;
  • un sachet comprenant des joints, des vis, des pin (non BF), un bouchon de secours pour le réservoir, des petits blocs pour rétrécir les encoches à coton (si simple coil) et le petit outil pour pouvoir couper les pattes des résistances à la taille optimale ;
  • un tournevis cruciforme et une clé Allen ;
  • un manuel de l’utilisateur.

 

Le test :

Ce Faris RDTA est prometteur sur le papier car il est BF ou non, et encore plus fort, il est RDTA de 3 ml de capacité ou simple RDA… On prend le RDTA, on tire sur le pin 510, on dévisse le réservoir, on visse le cul de rechange et on obtient un RDA. Le secret : il y a en fait deux pin 510 ou deux pin BF qui font contact dans cet engin (en configuration RDTA). Le bouzin sera testé ici en mode RDTA et non Bottom Feeder. Je m’en excuse mais, par manque de temps, je compléterai cette revue avec les différentes possibilités qu’il nous offre dans les commentaires. Il peut également être monté en simple coil ou en double coil.

Faris Wotofo vue éclatée
Une vue éclatée du Faris

En mode RDTA, le Faris est composé d’un tank en pyrex, d’un plateau de montage, d’une chambre d’atomisation (avec airflow en haut), d’un top cap (qui tourne pour permettre le réglage de l’airflow) et d’un énorme drip tip… Je ne comprends pas comment l’on peut vaper avec cela car on doit trop ouvrir la bouche à mon goût et on a la truffe collée sur l’ato (et vous verrez par la suite que ça craint ici)… Enfin bref, chacun ses goûts et ses problèmes… Par contre, ce produit est toujours aussi qualitatif (comme toute la collection actuelle Wotofo que l’on a vu traverser le pont ces temps-ci). Passons au montage.

Faris Wotofo résistances montées
Les résistances montées

Nous installons les résistances fournies et cela ne pose pas de problème particulier. La possibilité de le monter en simple coil s’offre également à nous, en ajoutant des petits blocs en plastique pour rétrécir un peu les cavités dans lesquelles prend place le coton.

Faris Wotofo résistances en cours de cotonnage
Les résistances en cours de cotonnage

La mise en place du coton est d’ailleurs encore plus simple, et même en y mettant une bonne dose, il rentre et glisse tout seul.

Faris Wotofo Les résistances cotonnées
Les résistances cotonnées

Tout est prêt, il ne reste plus qu’à imbiber.

Faris Wotofo Les résistances imbibées
Les résistances imbibées

Une fois les cotons et résistances bien humidifiés, nous pouvons mettre le top cap en place et régler l’airflow selon le flux désiré.

Faris Wotofo sur Mod
Prêt à tester

Il ne nous reste plus qu’à goûter tout cela!

 

Conclusion :

Je rappelle que j’ai testé cet engin dans sa configuration RDTA. Je l’ai vissé sur ma box Armour pro de Vaporesso, et donc pas en mode Bottom Feeder, mais en double coil par contre. Et, le résultat est pour le moins décevant.

Avec les résistances fournies, il faut monter très haut dans les watts, ce qui n’est pas dans mes habitudes. Du coup, il chauffe le bestiau… C’est une machine à vapeur, c’est certain mais ceci au détriment des saveurs à mon humble avis. En revanche, j’aime bien le hit qu’il apporte en gorge.

C’est un diesel, mais un vrai et un vieux en plus! Il lui faut du temps pour monter en température et commencer à fonctionner correctement, avant de très vite surchauffer. Je pense que si je le monte avec mon traditionnel petit kanthal, les choses s’arrangeront d’elle même et les saveurs seront plus subtiles. Je vous tiens au jus.

Enfin, il y a un petit bouchon qu’il faut retirer avant de faire le plein du tank. Premièrement, il faut réussir à l’enlever. Après une lutte acharnée, j’ai réussi à le déloger mais en le broyant. Tout va bien, il y en a un de secours. Deuxièmement, bon courage pour le remettre! J’ai quant à moi abandonné cette partie.

Au final, il y a du bon et des innovations avec ce RDTA et du moins bon. Il faut que j’essaie d’autres montages et d’autres configurations mais pour l’instant, je pense avoir jeté 16,47 euros par la fenêtre… C’est dommage, il avait du potentiel et j’espère changer d’avis bientôt, mais dans l’urgence, je vous livre une première impression sans concession.

Faris Wotofo noir
Bonne vape quand même les pirates!

J’ai finalement pu le monter en simple coil (0,60 ohm). Il roule à 20 Watts et il démarre mieux et ne chauffe plus. Néanmoins, il est toujours aussi fade niveau saveur. De plus, il semble s’embêter à cette vitesse là, au moins autant qu’il m’ennuie… Je vais lui laisser une dernière chance en configuration RDA mais cela m’étonnerait qu’il fasse mieux que le Recurve RDA!

Notez ce produit si vous l’avez : Mauvais produit(-1)Produit pas mal(2)Bon produit(+3)Très bon produit(+4)Excellent produit(+5) (2 votes, moyenne: 3,50 sur 5, Score 7)

Loading...

1+
avatar

Kanti

Vapoteur assidu et passager régulier du navire depuis fort longtemps, j'ai décidé de basculer du côté obscur en écrivant et partageant mes expériences...

Cet article a 19 commentaires

  1. Belle revue et très belles photos Kanti, c’est vivant !
    Sur le fond, la plupart des RDTA sont bâtis sur ce principe : gros double coil pour une grosse vape, au détriment des saveurs. C’est bizarre que ça reste vrai alors que par ailleurs, les fabricants ont entre temps appris à faire des ato reconstructibles à réservoir qui marchent beaucoup mieux.
    Est-ce que tu as essayé, en montage double, de mettre un preheat sur ta box, genre 70 watts pendant 1/2 seconde, puis retour à 45/50 w ?

    2+
    1. Il y a un mode « intelligent » sur la armour pro qui équivaut à ça je crois. J’ai tenté sans grand résultat… J’y regarderai de plus près. Merci du conseil!

      0
  2. Hey, j’ai ce Faris RDTA depuis quelques jours maintenant !
    Je l’ai monté comme toi en double coil avec les bobines fournies, il tape 0,18 ohm. Le bouchon du trou de remplissage m’a gonflé aussi très vite, je lui ai ouvert l’extrémité côté réservoir d’un coup de ciseaux pour pouvoir remplir sans l’ôter et ça a bien marché, avant que la Dovpo Topside BF ne vienne régler définitivement le problème.
    Impossible par contre de l’équiper en pailles de mesh, elles viennent au contact des pôles constituant le plateau “postless” et font court-circuit. J’ai tenté d’isoler les pailles par de la gaine de silice mais ce fut galère et peu probant, l’espace disponible pour passer les mèches étant trop étroit.
    À part ça, je le trouve excellent mais comme tu l’as dit, il faut lui en mettre plein la truffe pour qu’il accepte de causer saveur et vapeur. Avec les bobines qui l’accompagnent, 50 à 60 watts ne sont pas de trop !
    Je le vape maintenant sur la Topside et franchement, c’est un régal pour qui apprécie ce genre de vape d’autant qu’il ne chauffe pas tant que cela si l’on approche les coils le plus possible des prises d’air. Il rince un 21700 en une demi-journée mais ça, c’est une autre histoire.
    Tant mieux si tu arrives à en tirer quelque chose qui te convienne grâce à sa capacité de montage mono-coil mais je crois en effet qu’on est pas loin de l’erreur de casting te concernant… C’est un ato né pour envoyer du gros steak en mode porkasse ! :yes:

    3+
    1. Oui, c’est un peu mieux avec mes paramètres habituels mais pas tip-top. J’essaierai d’autres trucs… En effet, c’est une erreur de casting oui. Trop brute pour moi! J’étais tellement content du Recurve et de la box du même nom que je me suis emballé je crois… On ne sait jamais avant d’avoir testé…

      1+
  3. Belle revue, Kanti, qui sait expliquer comment on peut se passer d’un produit.
    Ce n’est pas si facile à faire, et il faut ton exigence, tes démonstrations par l’image et l’expression honnête de tes sensations.
    En effet, le petit bouchon de remplissage m’aurait aussi énervé (me rappelant celui des « atos » clipsables définitivement de l’Octopod)
    Alors, pour moi, en toute confiance après ta revue, je peux dire que cet ato m’est largement dispensable !
    PS : heureusement que c’est la version rouge / noir… ça rattrape un peu l’affaire… vu le sapin de noël des autres coloris !

    1+
    1. Il correspond plus à Nes qu’à moi. Trop bourrin pour moi.
      Wotofo fait quand même du bon matos en ce moment, mais c’est vrai qu’ils se sont lâchés sur les couleurs…

      1+
  4. Et ben me voilà bombardé bourrin de service, alors que suis un être délicat et fragile, féru de poésie !
    Après, je ne peux pas nier me placer sur l’aile porkasse du Navire, là où viennent parfois se balader les pirates TheFlow et Mexicano, assez friands si je ne m’abuse de setups vigoureux dévoreurs de watts.
    Mais attention, vaper bas en résistance et haut en puissance ne signifie pas forcément que nous sommes équipés de gosiers en téflon et de bronches en kevlar ! Un gros setup bien torché et bien réglé, doté d’un bon coton qui capille balance une vape certes drue mais aussi dense, douce et savoureuse. Le rendu de tord-boyau est bien souvent du à un montage inadapté, à un détail mettant la grouille, à un équilibre complexe peinant à s’établir.
    J’ai pour ma part merdé assez de montages pour être tout content quand j’arrive à vaper un ato taillé pour le sport comme le Faris à moins de 0,2 watt sans me carboniser la truffe, grâce peut-être au soin pris par Wotofo pour fournir des coils qui tournent bien et un outil pour les tailler comme il faut.
    Après, voilà, chacun fait bien comme il veut et comme on disait dans l’temps, “à chacun sa vape” ! 😉

    5+
    1. Qu’est-ce tu veux, soit on est raffiné, soit on est bourrin…
      Je plaisante bien sûr. Je devrais dire, soit on est un aventurier, soit on est trop casanier.
      Je ne vape pas haut dans les watts par souci d’économie de batterie et je n’ai jamais fait d’expérience dans ce sens ; peut-être par peur d’y prendre goût d’ailleurs…

      1+
    2. Oh, je ne sais pas d’où vient le goût pour les gros nuages, peut-être de l’influence néfaste de Jean Gabin dans “La bête humaine” !
      Ludo, brillant physicien ayant officié sur le Navire, disait “aimer inhaler du plus lourd que l’air”. Ça doit être un truc du genre, j’aimais bien les clopes en hiver les jours de brouillard car elles faisaient plus de fumée.
      Hey, tu as un Faris ! L’occasion idéale pour mener quelques expériences… :yes:
      Déjà, si je peux me permettre, faudrait pousser les coils vers les air-flows, à la limite du contact. 🙂

      2+
      1. Tu peux! Cela sera fait! Je vais m’amuser un peu.

        1+
    3. J’ADHÈRE ASSEZ À ta Définition POUTRINESQUE.. 😉 « Vaper quelque chose de plus LOURD que l’air.. :yes: :yes:  »On se comprends Bién là… B-)
      Même si je suis bien accaparé par les MACÉRÂT en ce moment, je délaisse un peu les Atos, j’en ai quelques uns…. :whistle: Ma vitesse de « Coil-Croisière » oscille désormais entre .2 &.3., la DRIPTECH DS ( Full Meca 2Accu) m’a permis néanmoins une ptite Mission à .11 sur OBELISK en Bf, c’était assez jouissif ..!!!
      Ma fois pour revenir sur ce RDTA jouflu, c’est justement ça taille qui me chagrine… :unsure: , Du Compacte performant, ( qui peut encaisser tt de même) , telle est ma quête du moment, genre FLAVE RDTA mais Boosté aux hormones.. :whistle:

      2+
      1. Un jour, j’essaierai un stacked pour “poutrer” un peu…

        0
  5. Merci pour cette superbe revue d’un RD/T/A qui semble bien viril bien velu ! Pour ma part je reste encore sur mon Zeus et mon Medusa, qui sont beaucoup plus raisonnable 😉

    Petit HS: N’avez vous pas remarqué que le navire ralenti en ce moment? Les pages sont longues à charger, et les actions mettent du temps. Est-ce par hasard vous auriez un soucis avec vos DB?

    2+
    1. Merci! En effet, ce n’est pas un ato pour les petits joueurs (comme moi). Il faut réussir à le dompter.

      En ce qui me concerne, j’ai remarqué aussi que ça rame un peu. C’est normal pour un bateau pirate non? Ou alors, est-ce le prix à payer pour tant de qualité??? Je plaisante bien sûr. Plus sérieusement, il faudrait demander au Capitaine, je ne suis qu’un simple moussaillon, mais je crois savoir que WordPress fait pas mal de changements en salle des machines en ce moment…

      1+
      1. Meuh non, pas de petit joueur en ces lieux !
        Le domaine est assez vaste pour que chacun y trouve sa voie, on y défend ce en quoi on croit, sans démarche militante.
        Y’a pas plus de mérite à faire tourner une machine à nuages qu’a monter un Berserker ou un Phenomenon aux p’tits oignons !
        Quand au domptage… Vaste sujet ! Les atos qui ont bien marché dès le premier montage genre Origen, Saturn, Tilemahos, Dvarw ou Reload ont fait de grosses carrières chez moi. Ceux qui m’ont gonflé comme le FEV et quelques autres dont je ne me souviens même plus ont été rangés au fond d’un tiroir dès qu’ils se sont mis à fonctionner correctement. Comme s’il y avait quelque chose d’instinctif là-dedans.

        1+
      2. C’est sûr qu’il y a du feeling et de l’instinct dans cette histoire! Mais en plus, c’est déjà pas évident de trouver sa vape et même quand tu l’as, tu n’es jamais sûr de rien. Je sais depuis le temps qu’il n’y a que des RDTA qui me procurent du plaisir, mais pas tous évidemment, ce serait trop facile… En attendant les prochaines expérimentations, vive le Nectar et le Flave!

        0
  6. Merci pour la review.
    Après, je ne suis pas sûr effectivement que tu puisses vraiment juger d’un tel RDA/RDTA qui vu la taille des airflows et les coils (0.15Ohms au final ?) est fait pour une vape très aérienne et avec des puissances bien au dessus de 50W
    Non que tu sois mauvais juge, mais il est destiné à une toute autre vape que la tienne. 😉

    0
    1. Tout à fait d’accord. Je ne dis pas que c’est une daube, je dis que je suis déçu qu’il ne me corresponde pas. Il avait tout pour être dans mes critères, mais en fait non… On ne peut jamais savoir avant de tester…

      0
  7. Bien d’accord avec la conversation ci-dessus. J’aime bien cette phrase, un peu slogan, mais quand même :
    « N’analysez, n’interprétez jamais !!! EXPÉRIMENTEZ !!! »

    1+

Laisser un commentaire

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-) 
 
Fermer le menu