Que reste-t-il de nos vapes ? (2017)

11 Jan 2018/
-- Reflexions

Bilan de vape d’une année de tests par Jib

Sur les traces de mon maître et camarade Nesquick, je fais un genre de bilan de ma vape en 2017… en évoquant non pas tous les matériels qui ont pu me passer dans les mains, mais ceux qui restent, ceux que nous utilisons vraiment, et avec plaisir, un best of en quelque sorte.
Nous ?
Non, je ne me prend pas pour César, c’est que je ne suis pas seul à vaper les matériels dont je parle ici, ma compagne et ma fille sont aussi passées à la vape et contribuent à leur analyse.

Le set-up merveilleux : Phenomenon Zest / Mod Caravela

A tout seigneur tout honneur, ce set-up reste une source d’émerveillement quotidienne.
Certes, ce ne sont pas des nouveautés de 2017, mais ils restent d’une grande actualité tant la restitution des saveurs est fine, raffinée si tant est qu’on alimente l’ato avec un liquide approprié et qu’on apprécie la vape indirecte.

Elégants et robustes : Box Pico (22 mm), Mod EHpro 101, Kayfun V5 et Squape X

Restons dans les vieilleries, Box Pico, Mod EHpro 101, Kayfun V5, Squape X< et ces atomiseurs démontrent avec brio ce qui a changé en 2015.
Avant 2015, un nouvel atomiseur, une nouvelle box étaient synonymes d'améliorations significatives, renvoyant leurs prédécesseurs à une obsolescence cruelle et impitoyable.
Plus maintenant : les bons matériels restent bons. Même si d'autres matériels apportent des innovations ou des manières de vaper différentes, ils font autrement, plus ou moins pratique, plus ou moins aériens… mais pas mieux.
Si l'on aime une vape tranquille, serrée ou légèrement aérienne, ces engins procurent avec robustesse un plaisir de vape sans faille, et bien plus économiques en liquides et en batterie que les cadors du cloud.

Gracieux, le FireBird

Promis, c’est la dernière vieillerie… mais je ne pouvais passer à côté de ce représentant de la vape élégante !
Ce truc est un dérivé du Hurricane V1.3, mais reste d’une grande pertinence, offrant une vapeur fine et rondement goûteuse.

Efficaces , les toutes en une !

En 2016/2017, c’est aussi ça qui a changé : le matériel pas cher pour débuter la vape est devenu sacrément pertinent !
Nous avons ici une AIO  et une PockeX, j’aurais aussi pu mettre la Endura. Ces vapoteuses procurent une vape de qualité presque sans aucune contrainte technique.
La PockeX est toujours dans mon arsenal, c’est ma vape de chantier, de vélo, d’escalade… bref celle qui ne prend pas de place.
La AIO a été adoptée par un de mes potes, qui a quitté la clope une minute après l’avoir essayée.
La Endura m’a été dérobée par ma belle fille, qui elle non plus ne touche plus une clope, remplacée par de la fraise tagada.

Velu, le Reload

Enfin, on rentre dans le lourd, le puissant, le vigoureux.
Jusque là peu convaincu par la vape vraiment aérienne et à plus de 30 watts, ma rencontre avec le Reload a été déterminante.
La densité et la qualité de la vapeur délivrée par cet ato est stupéfiante, prouvant qu’un double coil puissant peut produire des saveurs remarquables.
Ma compagne, jusque là vapofumeuse mais adepte d’une vape plus puissante que la mienne, est passée à la vape exclusive avec lui, revendiquant l’exclusivité de son usage, chargé en Tallak.
J’en ai donc acheté un 2° : hors de question de s’en passer !

Vigoureux, le Manta

Clairement inspiré par le Relaod, le Manta confirme la qualité de ce design, que d’autres ont aussi adopté, en simple ou double coil.
Sa vape est un peu différente mais très proche, tout en étant plus aérien si on le souhaite et plus fiable : le Reload peut se montrer capricieux si on rate le montage du coton, ou lors d’un remplissage foireux… tandis que le Manta est plus facile à monter et ne laisse aucune goutte s’échapper au remplissage.

Incassable, la box Aegis

C’est bien joli de vaper à 50 watts, mais il faut l’énergie qui va avec !
Il m’a donc fallu acquérir des box plus autonomes, sinon plus puissantes, comme cette étonnante Aegis.
La box Aegis accueille un seul accus, au format 26650, mais elle est plus grosse qu’une Reuleau avec 3 accus !
En contrepartie, elle est étanche, robuste, et son, chipset est étonnamment efficace.
Hum… oui, sur cette photo il y a un dripper… mais chut, c’est pour 2018… la revue arrive 🙂

Lisse, la box VT75

Elle aussi alimentée par un accu 26650, la box VT75 reste collée à mon Reload, pour lui envoyer 50 watts de pur bonheur 🙂
Ce n’est pas la plus jolie des box à mon goût, mais son ergonomie est remarquable, et son chipset fournit un courant qui semble proche de celui, inaltéré, d’un bon mod mécanique.
Je le confirme donc, ça vaut le coup de mettre quelques euros de plus dans une box pour avoir un chipset DNA, ou Dicodes, ou peut être Yihi.

Pertinent, le Ammit 25

Lui aussi reste vissé en permanence sur une de mes box, c’est un ato à tout faire : fiable, facile à monter et à entretenir, c’est une sorte de couteau suisse.
Le Ammit 25 peut aussi bien vaper tranquille à 20/25 watts en fermant ses airs flow, ou monter à 40/45 watts en les ouvrant et en plaçant un coil plus conséquent.
Son unique coil et sa configuration offre des vapeurs goûteuses, en particulier, pour moi, avec des liquides frais ou fruités.
Il est surtout facile à vivre, ne fuit pas, se monte en 5 minutes.

L’outsider, le Berseker

Pour finir, et revenir à des vapes indirectes et serrées, très serrées, je dois citer le Berseker, qui, s’il n’égale pas le Zest, s’en approche sérieusement, probablement en partie grâce à son plateau similaire (qui est aussi celui des Kayfun Lite ou Mini V3).
Il devrait sous peu coiffer un mod méca en 24 mm : oui, la vape indirecte à 12 watts, c’est sur mod méca que je la préfère 🙂

Bref, j’aurais pu en citer d’autres, que j’utilise régulièrement (Merlin, Bachelor, Evic…) mais l’idée n’était pas de faire un catalogue, mais des choix.

Du point de vue de la vape des geeks que nous sommes, nous avons assisté cette année à deux phénomènes de mode, celle des RDTA s’étant calmée :
– La généralisation du format 24 mm pour les atomiseurs, dont l’origine est liée à la possibilité d’utiliser de grands coils en fils composés, mais qui devient une norme parfois peu censée… le Berseker par exemple n’ayant aucun besoin de coils compliqués.
– Le bottom feeder, qui permet d’ajouter un réservoir aux drippers, qui du coup ne sont plus des drippers mais des squonkeurs 🙂

Mais ça c’est pour les geeks bricoleurs. La grande majorité des vapoteurs vapent sur du matériel plus simple, mais dont l’efficacité n’a plus rien à voir avec le pauvre matériel qu’ont connu ceux qui ont commencé la vape avant 2015. Innokin, Aspire, Joyetech, pour ne citer que les plus connus qui me passent par la tête, ont fait un travail remarquable sur leurs résistances pour offrir aux fumeurs un moyen d’arrêter la clope avec de grandes chances de succès, et aux hédonistes la possibilité de vaper des liquides aux saveurs bien plus riches et variées de n’importe quelle clope.
Je vous le (pré)dit, l’année 2018 sera celle où l’on commencera à voir que la vape n’est pas uniquement destinées aux anciens fumeurs  B-)

Bref, la vape est enfin devenue facile, les atomiseurs, même reconstructibles, sont (presque) tous bons, faciles à utiliser,  et ne fuient (presque) plus. L’offre en saveurs est pléthorique et le prix des liquides commence à baisser (tant qu’il n’y a pas de taxes du moins). Toutes les box délivrent un signal (presque) plat. Les conditions sont réunies pour que tout un chacun puisse vaper avec plaisir, sans avoir besoin de compétences particulières.

La balle est donc maintenant dans le camps des législateurs… qui seraient bien inspirés de revoir leur copie concernant la dangerosité supposée de la nicotine et des liquides (les vapoteurs ont besoin de pouvoir acheter des liquides en 50 ml et 16 mg de nicotine), et dans celui des magasins de vape, dont une trop grande majorité se révèlent d’une incompétence rare, allant jusqu’à vendre à un débutant un TFV8 accompagné d’une box 200 watts et d’un lot de liquides… en 12 mg/ml de nicotine  :unsure:
Il est certain qu’à 120 euros l’ensemble, l’affaire est plus rentable que de vendre une Endura et un pack de liquide pour 50 balles  😥

Les buralistes sont sur les rangs pour s’approprier le marché de la vape, et ils ont bien raison puisque leur business et sacrément en danger, si les magasins de vape spécialisés ne font pas mieux… ils feront long feu.

Vive la vape libre, et professionnelle !

Remerciez l'auteur en lui donnant votre vote ;-) ------>
17 0
Si vous avez en tête un produit qui pourrait intéresser l'équipage, mettez le sur -->cette page
Publié par : jib

Vape libre et apaisée pour tous ! ;-) danyvape.com / carnetsdevape.wordpress.com

Comments

Cet article a 3 commentaires.

Les rangs correspondent au nombre de commentaires : Nouveau contributeur/Bronze clair-foncé/Argent clair-foncé/Or clair-foncé/Saphir/Rubis/Emeraude/Diamant.
  • Le Capitaine - Rang : Diamant 12 janvier 2018 8 h 30 min Répondre

    Belle retrospective :good:
    Du bon matos que tu as testé là, j’espère que cette année sera aussi fructueuse 😉
    Tu fais quoi de tout ton matos? Je pense que ta famille n’a pas besoin de 36 atos ni 36 boxs…
    Moi ça s’empile au cas où, mais comme je m’en sers pas vraiment je finis par donner à des amis :whistle:

  • Nesquick - Rang : Diamant 13 janvier 2018 10 h 33 min Répondre

    Ça te fait un beau panel de matos bien éclectique même en te limitant aux pièces que tu as préférées !
    Tu balayes quasiment l’histoire de l’alimentation électrique vapistique du Caravela au DNA 75, tu pratiques en gros tous les styles majeurs de vape à réservoir du Berserker au Ammit en passant par le KF5.
    Tu te places comment par rapport au mythique “trouver sa vape” ? 😉
    Il n’y a pas de dripper dans ta sélection… 😥 Tu ne pratiques pas du tout le RDA ?

  • jib - Rang : Emeraude 16 janvier 2018 12 h 08 min Répondre

    Intéressantes questions…
    Je ne sais si je n’est pas encore trouver “ma” vape, ou si il n’y en aura pas : j’aime autant vaper en direct qu’en indirect, selon les liquides, et j’aime bien l’idée de ne pas me fixer.
    D’ailleurs, j’étais passé aux liquides en 6mg/ml, parce que mesdames vapent en indirect à 40 watts mini… et que j’avais la flemme de maintenir 2 gammes de liquides…. mais je me suis finalement fait quelques liquides en 12 mg pour la vape indirecte, et ça marche : c’est bon (j’aime bien , ça pique ^^^) et je consomme moins de liquide.

    Pour les RDA, c’est le côté pratique qui me freine, même en bottom feeder.
    J’en avais 2, ces répliques de Narda et d’hadaly… je ne les utilisais que de temps en temps.
    Mais ça pourrait changer, j’ai un Recoil depuis 2 mois, et il est sacrément bon… mais c’est pour 2018 🙂

    Bref, je suis open, mais pas encore conquis par les RDA.

    Sinon, je maintiens presque tous les ato “prêts à vaper”, et chacun pioche dans le stock en fonction de ses envies. Je ne range dans le tiroir que ceux qui ne tournent jamais, et il n’y en a pas tant que ça.
    Je viens de compter, il y a 22 ato en service, ça fait 7 par personne… bon ok, c’est peut être beaucoup, mais on s’amuse :whistle:

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-)