in

Reggae de “V” by Black Note, un air de Vaporificio

Reggae, proposé par “V” by Black Note est un liquide tabac mentholé dont la dénomination à tiroirs mérite bien quelques explications avant de passer à la dégustation.

Le pirate Fil nous a déjà donné quelques éclaircissements sur cette affaire, l’idée n’est pas ici de gonfler tout le monde avec des kilomètres de précisions dispensables mais juste d’attirer l’attention sur la prestigieuse lignée pas forcément évidente à discerner dont est issu ce nouveau liquide.

Reggae, un goût tabac

Comme on l’a déjà souvent dit, les saveurs des liquides typés tabac ne feront pas oublier le goût des feuilles séchées consumées dans les cigares ou les cigarettes aux vapotos en mal de souvenirs. Elles s’inscrivent, au même titre que les fruitées ou les gourmandes, dans une catégorie gustative bien particulière dont on appréciera ou non les fragrances minérales de terre, animales de cuir, végétales de bois, d’herbe ou de paille saupoudrées d’illusions naturelles d’une infinie variété allant de la vanille au réglisse en passant par les fruits à coque ou frais, jaunes ou rouges.

“V” pour Vaporificio

Les saveurs tabac sont bien sûr utilisées sans vergogne pour attirer le chaland, promettant une similitude avec telle ou telle marque de clopes jamais tenue. Les arômes sont la plupart du temps artificiels, parfois inspirés s’ils se rapprochent des composants naturels du goût tabac comme le fameux arôme M-Type Premium construit sur une base de tabanone synthétique.

Les macérats, issus de divers procédés de macération de véritables feuilles de tabac constituent l’élite de la famille, parvenant à reproduire les nuances complexes des parfums libérés à l’ouverture d’une boîte de cigares ou d’un paquet de cigarettes dans leurs nuages de vape. Ces liquides, pas forcément faciles d’accès, nous sont proposés par quelques artistes éclairés portant quasiment la dégustation vaporeuse au niveau difficile de l’œnologie. Il Vaporificio, dont nous avons parlé ici, me semble sans conteste l’un de ces artistes et n’est autre, renseignement pris, que le “V” de “V” by Black Note.

Reggae By Black Note

Inutile désormais de rechercher les mixtures de Il Vaporificio, les superbes Rustica, Moro, Izmir, Cumber, Damask, Hunter ou Barrique sur les boutiques en ligne, ces liquides n’existent plus en tant que tels. Ils n’ont cependant pas tous disparu puisque quatre d’entre eux commencent une nouvelle vie dans la gamme de produits proposée par l’assembleur californien Black Note sous des appellations musicales, “House” pour Izmir, “Rock” pour Moro, “Pop” pour Hunter et “Jazz” pour Barrique.

– Quoi, “Metal” ? Ben non, y’a pas.
– Y’a pas de tabac aromatisé à l’enclume et à l’huile de vidange ?
– Non, y’a pas.
– Ouah, comment j’suis trop déçu…

Hum… Rien de surprenant dans cette reprise partielle de gamme lorsque l’on apprend que Black Note commercialisait depuis longtemps déjà des créations de Il Vaporificio sous sa propre marque, totalement séduit par le procédé exclusif d’extraction à froid des principes aromatiques des feuilles de tabac mis en œuvre par les Italiens.

Et bien voilà ! Nous voilà maintenant fins prêts à faire péter notre plus beau “setup” pour déguster le petit nouveau de Il Vaporificio, bien impatients de voir comment le Maestro s’est sorti de l’association ultra classique mais trop souvent galvaudée de la menthe et du tabac.

L’air de Reggae

Les liquides tabac sont rarement volubiles à l’ouverture des flacons, préférant se révéler en cours de vape. Reggae profite de sa composante mentholée pour faire exception à la règle, diffusant dès le bouchon ôté une belle fragrance déjà fraîche. Point de ganja ici comme le nom du liquide aurait pu le laisser supposer mais un bel arôme de menthe pur, clair et prometteur.

L’intense sensation de fraîcheur se confirme dès inhalation où l’effet “cool” s’immisce sans partage sur tous les capteurs gustatifs disponibles de la langue, du palais et du nez. Les assembleurs de Reggae n’y ont pas été avec le dos de la cuiller et les amateurs de vraies saveurs les en remercieront. Je ne connais pour ma part rien de plus écœurant qu’une menthe molle, trop faible ou trop sucrée, me voilà rassuré d’entrée.

Le véritable feu d’artifice a lieu lors de l’exhalaison où la menthe se dévoile la première, impériale. Elle n’est pas simple cette menthe, comportant une strate moelleuse et verte rappelant la “chlorophylle” des célèbres chewing-gums, dopée à larges bourre-pifs d’une épaisseur poivrée extrêmement réjouissante. J’ai, comme tout un chacun, entendu à maintes reprises parler de menthe “poivrée” mais bien rarement ressenti le poivre comme dans celle-ci. La menthe verte seule aurait été timorée, la menthe blanche poivrée seule aurait été acérée, le mélange des deux est subtil, équilibré, en un mot parfait.

Les volutes vertes et blanches s’écartent en fond de bouche comme des nuages dévoilant la terre vus d’avion, laissant la parole à un tabac de type virginien fumé, calme et solide dont les couleurs ocrées s’étirent en lanières terreuses mais discrètes, tendant vers un cuir blond léger avant de finir sur une pointe de miel. Le vapoto n’a alors d’autre choix que reporter le drip-tip à ses lèvres, de s’en reprendre une solide bouffée en fermant cette fois les yeux et repartir en voyage, rechargeant la cuve du dripper dès le moindre début d’assèchement des volutes. Le temps passe ainsi, longuement… Et pourquoi pas un peu de zique pour accompagner ? Alpha Blondy, bien sûr… Et Led Zeppelin ? Ben oui, Led Zeppelin !

Pour conclure…

Finesse des arômes, équilibre des mélanges… Inutile de préciser avoir fortement apprécié Reggae ! Bien sûr, ce genre d’affirmation reste péremptoire et subjective dans les domaines du goût et je ne saurais trop conseiller aux vapotos détestant la menthe d’éviter ce liquide comme la peste. Les autres y trouveront une interprétation à mon sens assez magistrale du classique tabac / menthe et pourront bien sûr repasser par ici pour me congratuler, les plaintes, jérémiades et récriminations étant à adresser directement au Cap’tain.

Même si Reggae fut acquis sur mes deniers propres, il me reste à remercier Sandrine Serra, responsable commerciale de Smooke France et distributrice des Il Vaporif… Black Note en France, pour sa disponibilité et les différents documents d’explication et d’illustration qu’elle m’a fourni sur Reggae, Il Vaporificio et Black Note. :rose:

Bon Reggae à toutes et tous ! :bye:

Votez pour cet article

2 points
Grand contributeur

Ecrit par Nesquick

Fonction sur le navire : Gabier promu Lieutenant de vaisseau - Nesquick, dans la vape depuis 2013, intéressé par la découverte de ce nouveau monde de saveurs et de techniques... Bonne vape à tous !

10 Comments

Laisser un commentaire
  1. Yeaah Maaan!! Nuff Respect for This Review, Seeeen….. B-)
    Me suis déjà laissé tenter par le GREEN GOBLIN, dla Gamme ABSOLU ( Vape Cellar) sur 1 Base menthe Blanche & Poivrée .. :yes: :yes: Et je dois dire que lorsque le Boulot est bien fait ( ici version Macérat qui plus est .. :yahoo: ) l’experience était INTENSE..

    Ps : G 4 ou 5 Fioles d’Il Vaporificio « d’avant » mais en 18mg….. :scratch: , je fais me tenter 1 petite Dilution sucessive + Steep, le macerat ça devrait Tenir la dilution…J’avais trouvé la gamme trop ‘végétale’ à l’époque…A SUIVRE. MERCI :good:

    PS2: En parlant de Diluton, tjrs ds la Gamme ABSOLU ( Lady Mango Strong), absolu-ment Somptueux pr qui Aime le mariage d’un Cigare Cubain et d’un Rhum à la Mangue..!! Très réussi.. :yahoo: Et bien , je prends 3 Fioles en 6mg, je rajoute 30ml de base 40/60 en 0mg, 10jours de Steep = 60ml en 3mg , très SAVOUREUX….Chuuuutt, Cela est sûrement dû à la qualité PREMIUM des arômes, qui durent d’ailleurs très longtemps en bouche….. :whistle:

  2. Je cite : “Les volutes vertes et blanches s’écartent en fond de bouche comme des nuages dévoilant la terre vue d’avion, laissant la parole à un tabac de type virginien fumé, calme et solide dont les couleurs ocrées s’étirent en lanières terreuses mais discrètes, tendant vers un cuir blond léger avant de finir sur une pointe de miel.”
    Rhôôôôô l’aut’, comment y fait des phrases, on dirait du Desproges !

      • Sonnet pour un vapoto de première bourre

        Eh oui, mon cher Nesquick, tu vas y arriver
        Même en te connaissant seulement par écrit,
        Je subodore en toi un génie créatif
        Et, un beau jour, l’Académie tu vas gagner !

        Bon, c’est certain, Nesquick t’es un roi de la plume
        Semblable au beau phénix toujours en renaissant
        Plus de deux cents revues, c’est pas pour les poids-plume
        Un beau soir, même Porky sera reconnaissant !

        Prince des mers, Dany, fais qu’entre deux binouzes
        Ton fidèle lieutenant ne perde pas le cap
        Ô divin Capitaine, couler il ne faut pas !

        Maintenant, chers vapers, n’ayez jamais le blues
        Car Nesquick, ce héros, a l’écriture qui poutre !
        Et les gens qui critiquent, qu’ils aillent se faire f… tre !

      • Naaaaan j’y crois pas, tu l’as fait ! :good:
        Te voilà l’égal des Sully Prudhomme, José-Maria de Heredia et Villiers de l’Isle-Adam.
        Là c’est sûr, y’a que chez Dany qu’on voit ça.
        :wacko:

  3. Wouep NES , pas de triple dissolution sur ce coup ,,, Alors l’Option MTL « Ouvert ».. :whistle: JIB est envisageable à 9mg par exemple… Je serre 1 Peu ma Vape en ce moment suivant le moment de la Journée..

    Et il faut Bien admettre JiB , que parfois le rendu de Juice de Qualité tel que décrit ici , prenne tous leurs sens en tirage + serré…
    C d’ailleurs ce qui se pratique ds les « Salons » pour la Gamme ABSOLU avec 2 Ato Test «  Caravella » ..

    OUI JiB , les Descriptifs sont « Romanesques », les Gars venant du VIN, et parfois ils peuvent se le permettre .. :yes:

    • Yo, les jus travaillés comme ces “V” by Black Note méritent un tirage serré, pas forcément MTL d’ailleurs.
      Niveau drippers, les NarDA, NarCA, Hadaly, Flave et bien sûr Richelieu pour n’en citer que quelques-uns font fort bien le boulot !

  4. J’ai attendu vos articles avant d’écrire 2 ou 3 lignes. Merci beaucoup pour les articles, de Vaporificio à V by Black note … au Reggae. Je préfère les remerciements plus personnels mais je ne voulais pas laisser les articles sans commentaire de ma part. Un grand merci pour votre gentillesse à tous les deux!

Laisser un commentaire

Luxotic MF Box : Clic-clec merci Wismec !

Anniversaire de 6 ans ! Racontez votre 1ère fois….