in

MerciMerci J'aimeJ'aime

Pod GEMINI, par Lost Vape

Ce qui est bien avec Lost Vape, c’est qu’avec eux, on est dans les extrêmes. La demi-mesure, ils ne connaissent pas : c’est soit la box à 180 boules, soit le POD…

Mais attention, là, on est sur ce qui est censé être la Rolls des pods : comme pour les bagnoles, le Gemini est conçu selon un mode hydride, qui permettra d’utiliser son matériel soit en mode POD, soit en mode BOX classique, moyennant bien entendu une petite rallonge pour l’acquisition de l’adaptateur 510 qui va bien.

À l’instar de quelques-uns de ses concurrents, le système du Gemini est alimenté par un accu 18650 – ce qui est quand même bien pratique en cas de séjour prolongé dans le no man’s land – et pourra mine de rien balancer jusqu’à 80 watts de puissance. Sur le papier, il faut reconnaître que c’est plutôt flatteur.

En mode POD, on embarquera 4ml de notre juice favori, dans un réservoir a priori facile à remplir. Encore heureux ! Le niveau de liquide sera quant à lui contrôlable grâce à deux fenêtres usinées dans les panels de la box.Le réglage de l’airflow s’effectuera grâce à une bague que l’on installera à la base des résistances, si j’ai bien capté le truc.

En parlant de résistances, la gamme Ultra Boost offrira à l’utilisateur un choix pléthorique, afin que le Gemini s’adapte véritablement à tout style de vape :

Et en plus, on pourra même changer la couleur du thème de l’écran !  Elle est pas belle, la Vie ?

Mais le plus intéressant à mon avis, c’est qu’on aura, en option, la possibilité d’installer un plateau RBA à la place des résistances toute-faîtes, ce qui fait que le Gemini est la porte d’entrée idéale vers le fabuleux monde du reconstructible.

9 coloris sont disponibles, parmi lesquels certains sont plutôt classes :

Nan parce que, ce n’est pas parce qu’on vapote en POD qu’on est obligé de se taper l’affiche avec des trucs bariolés prompts à faire rendre son repas à son prochain.

Ecrit par Clandestino

Passager clandestin du Navire pendant des années, les rats ont failli avoir ma peau dans les soutes, alors j'ai dû quitter ma planque. Mais maintenant que je suis à découvert, pas le choix, je vais filer un petit coup de main à l'équipage, en toute subjectivité bien-sûr. Pas envie de finir balancé aux requins... Loin d'avoir l'expérience et la roublardise des vieux loups de mer qui sévissent sur ce rafiot, je vais humblement commencer par aller frotter le pont, histoire de pas faire de vagues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-) 
 

Artemis RTA, par Cthulhu Mod

Box Hardon Squonk Backpack en détails