in

Opus / Powerfocus BT-C3100

Globalement satisfait par mon chargeur Nitecore Intellicharger i2, j’avais tout de même envie d’avoir un chargeur plus complet au niveau des informations voire des caractéristiques. J’ai donc jeté mon dévolu sur l’Opus BT-C3100, vendu sur Fasttech sous la marque Powerfocus.

Je ne suis pas un expert de l’électricité, de l’électronique ou encore de la chimie des accumulateurs, donc je me garde bien de proposer un test poussé de l’appareil, d’autant qu’il est aisé de trouver des reviews complètes en anglais et même un sujet sur le grand forum de la e-cig.

Une dizaine de jours après ma commande chez FT (livraison China Post), je reçois donc ce chargeur dont le carton aux hiéroglyphes asiatiques m’a un peu effrayé au déballage :

DSC_0044

Heureusement, il est fourni avec une notice en anglais, nettement plus compréhensible …

Le BT-C3100 fonctionne avec les batteries de type Ni-Cd, Ni-Mh et Li-ion et accepte les dimensions 10440, 14500, 16340, 18500, 18650, 26500, 26650 d’après la documentation. Bien entendu, il prend les 18350 sans souci, et par ailleurs, un reviewer a mesuré une taille minimale acceptable de 32mn (voir http://budgetlightforum.com/node/28599).

Le chargeur propose plusieurs modes de fonctionnement :

  • Charge : charge des batteries jusqu’à 4,2V pour les accus Li-ion.
  • Discharge : décharge des batteries jusqu’à 2,8V pour les accus Li-ion.
  • Refresh : rafraîchissement des batteries par un cycle de 3 décharges/charges.
  • Test : mesure de la capacité des batteries par une décharge après une charge complète.
  • Quick Test : mesure de la résistance interne des batteries

Outre les possibilités offertes par les différents modes de fonctionnement, le BT-C3100 permet d’appliquer ces opérations sur l’ensembles des slots occupés ou bien indépendamment sur chacun d’entre eux, ce qui peut s’avérer bien pratique pour charger des accus tout en testant d’autres. Il en va de même pour l’affichage qui peut afficher différentes informations selon les emplacements ou être commun à tous : courant, voltage, capacité, temps écoulé ou encore valeur de la résistance lors d’un Quick Test.

A l’usage, pour un néophyte comme moi, le BT-C3100 se révèle assez intéressant, d’une part car je n’avais pas de chargeur affichant les voltages des mes accus et d’autre part car il me permet de juger de la véracité des capacités annoncées par les fabricants. Enfin, la fonction de Refresh me semblait intéressante pour donner un coup de jeune à des batteries fatiguées.

Premier petit test avec de gauche à droite : Sony 18650 VTC4, Efest 18500 1100mAH, Efest Purple 18500, Sony 18650 NC1.

DSC_0052

Première surprise : les 2,06V de l’Efest ! Comme j’ai cru à une erreur, j’ai changé l’accu de slot, mais non, la valeur était sensiblement identique … Hum je crois que je devrais faire un peu gaffe à mon utilisation en mod meca tout de même …

Après avoir laissé mijoté tout ça en charge un bon moment, le chargeur affiche une belle rangée de “Full” :

DSC_0061

 

Vérification des voltages, qui retombent un peu après la pleine charge à 4,20, mais le BT-C3100 les remet à cette valeur si ça descend en dessous des 4,0 volts :

DSC_0062

Affichage de la quantité de courant fournie à la batterie lors de la charge :

DSC_0063

Enfin la durée du processus :

DSC_0064

Tant qu’on y est, lançons un petit test de mesure de la résistance interne, le résultat s’affiche en milliohms :

DSC_0068

Pour information, j’ai mesuré la tension des batteries au voltmètre après charge, celui m’indique des valeurs légèrement inférieures à 0,01-0,02 volts près. Cela me parait raisonnable, on ne semble ainsi pas en présence du chargeur explosif du capitaine !

A noter aussi qu’on peut sélectionner le courant de charge et de décharge à différents paliers.

Pour conclure, le chargeur Opus (ou Powerfocus) BT-C3100 est à mon sens assez complet dans ses fonctionnalités, son affichage et sa possibilité d’opérer différents modes par emplacement. Il n’est en outre finalement pas si cher chez FT (ou mieux : en profitant des bons plans de Gileto) en comparaison avec des chargeurs nettement moins intéressants vendus dans des boutiques françaises.

Ecrit par vincent

--Ancien auteur du Navire--

11 Comments

Laisser un commentaire
  1. 0

    Hey, j’ai moi aussi un Nitecore i2 et des velléités de passer à un matériel un peu plus joufflu même si j’en suis également globalement content. :-)

    Ce BT-C3100 ne manque pas d’arguments et de fonctionnalités et en plus, il ne détruit pas les accus comme certaines versions du LUC Efest !

    :yahoo:

    L’estimation du temps de charge te paraît-elle réaliste ?

    • 0

      Ce n’est pas une estimation du temps de charge, mais une durée écoulée depuis le début du processus (charge ou décharge) qui devient fixe lorsque c’est terminé. Le BT-C3100 affiche Full à la fin, mais un appui sur la touche Display rappelle le temps de charge total.

  2. 0

    J’ai été très interpelé et très intéressé par cet article concernant les 2 fonctions que je n’imaginais même pas!
    Discharge : décharge des batteries jusqu’à 2,8V pour les accus Li-ion.
    Refresh : rafraîchissement des batteries par un cycle de 3 décharges/charges.
    Si j’ai bien compris c’est le sauveur de batterie et au regard du prix de celles ci cela s’avère très sympa si les résultats sont présents.
    Par contre quels seraient les symptômes et à partir de quelles informations le lancement de ces fonctions doivent elles être utilisées??
    En préventif, au bout d’un certain nombre de cycles?
    Ou lors d’un essoufflement en charge, de durée de vap diminuant de façon importante!

    Je serais particulièrement intéressé par un retour sur l’utilisation de ces 2 fonctions.

    Merci
    Cordialement

    • 0

      D’après ce que j’en comprends, le “discharge”, c’est surtout pour compter les mAh (ça permet de voir comment la batterie vieillit, ce qui est très bien). Ca pourrait servir pour mettre les accus à la tension idéale de stockage (3,75V pour les notres, ie ~40% de charge), mais faudrait les surveiller (sinon, en perdant de la tension au fur et à mesure du stockage, ils peuvent passer en-dessous du seuil critique où il vaut mieux ne pas les recharger, et où la plupart des chargeurs ne forceront pas le truc).

      Le “refresh”, ça doit surtout être pour les NiCd, pas pour nos Li-ions ;-) Les premiers sont très sensibles aux charges/décharges incomplètes (effet mémoire), les seconds pas du tout (au contraire, il vaut mieux ne pas les décharger à fond, pour leur durée de vie).

    • 0

      Je vais être franc, j’ai failli prendre le D4, car moins cher … et plus chouette, je sais c’est idiot mais ça m’a titillé ! Mais le BT-C3100 a quand même quelques fonctionnalités en plus.

      • 0

        En allant sur FT j’ai trouvé ma réponse :yahoo:
        Compatible with Lithium: 10440, 14500, 16340, 18480, 18650, 26650, 26500, 17500, 17335, Ni-MH: AA, AAA :good:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-) 
 

French connection, by SandsMods

The Vape Mesh Company : le Kanthal sous toutes ses formes