in

J'adoreJ'adore J'aimeJ'aime

On l’a Recu…..rve v2

Comme vous le savez si vous êtes fidèles au Navire – si tel n’est pas le cas, la suite de cet article vous sera facturée 2,99€/minute – je suis le dernier monté à bord. Celui à qui l’on est censé donner les tâches ingrates : « Lave le pont, file à la cale nous remonter 3 tonneaux de rhum pour la beuverie de ce soir ». Ou encore : « Va rejoindre le Cap’s dans sa cabine pour assouvir ses désirs ». C’est avec ces craintes de bizutage excessif que j’ai rejoint mes camarades d’infortune.
Et quand, après quelques mails échangés avec le Capitaine ( oui on a le wifi sur le Navire, c’est un sacré grand bateau ), celui-ci m’a proposé comme mission une revue avec du matériel affilié , j’ai senti la galère arriver. L’appréhension d’être fortement encouragé à parler uniquement en bien du matos en question m’envahit.

Et après réflexion, serais-je même capable de dénigrer quelque chose que l’on m’a offert ?
Moi qui ai du mal à avouer à Mémé que le pull marron à rayures roses en poil de putois qu’elle m’a confectionné pour Noël n’est pas super joli, et que le 3ème bras dans le dos est une option qu’elle aurait pu négliger……

Confiant mes craintes à mes compagnons de voyage, j’ai été vite rassuré et longuement briffé. Seul mon ressenti le plus objectif doit paraître, les faux semblants n’ont rien à faire ici.
Je peux “fracasser” le matériel en question, c’est même mon devoir si je le juge nécessaire. Et finalement, ça, c’est jubilant. Presqu’à en espérer avoir un bouzin bien moisi à présenter…. Mouahahahah. ( là vous imaginez le rire de M. Jackson à la fin de Thriller. Y’a pu les moyens pour les effets sonores, l’équipage a bu tout le budget ).
Je trouve que le moment est bien choisi pour grandement remercier Fanny de chez https://www.wotofo.com/ , qui doit commencer à paniquer en découvrant cette introduction, pour m’avoir gracieusement fourni ce https://www.wotofo.com/pages/recurve-v2-rda .

Pour tenter de rassurer le sponsor, je commencerai par une note positive. Cette marque est indéniablement une valeur sûre. L’entreprise, basée à Shenzen, a été fondée en 2012 ( tiens, comme ce blog, une année prolifique, il semblerait ) et fait partie des mastodontes de la vape.
Au regard du nombre de ses commercialisations, nous tenons probablement l’un des fabricants qui met le plus à mal le portefeuille des acheteurs compulsifs dont je ne fais pas partie……. ok d’accord mais alors juste un petit peu beaucoup, avec modération mais pas vraiment.
Une véritable île de la tentation pour vapotos exploitant l’intégralité du domaine, du coton aux boxs en passant par les pods, fils, atos, clearos et même récemment aux puffs.
Manque juste une box AiO et un tube méca pour boucler la boucle.
C’est une cohérence économique, les fabricants ont pris l’habitude d’upgrader /remodeler /décliner certains de leurs matériels à succès. Wotofo ne déroge bien évidemment pas à cette règle ( 7 versions pour le Serpent, le Profile revisité en de nombreuses déclinaisons,…. ).

Après les bonnes critiques reçues par le Recurve RDA (2018), le Recurve dual RDA (2019) était passé un peu plus inaperçu. La firme revient aujourd’hui avec une 3ème version, le Recurve v2……. Un responsable marketing ( le même qui a oublié les “E” au dernier serpent ? ), à peine remis d’une soirée arrosée, une stagiaire en mini jupe qui perturbe sa concentration, ça dérape vite une appellation……
Que le nom soit incohérent, je m’en tamponne. La tartiflette c’est délicieux, et pourtant ça n’a rien d’une tarte……
Mais alors, avec son prix légèrement inférieur à 30€ et ses 6 coloris au choix ( les habituels bleu, black, rainbow, gold, SS et gunmetal ), elle donne quoi la nouvelle mouture de ce petit dripper ?
Suspense intenable………….. (re -rire de Thriller)

Mike Vapes est, comme pour les 2 premiers modèles, en collaboration sur ce projet. Je me suis toujours demandé ce qu’apporte réellement le partenariat de reviewers à la création d’atomiseur. Est ce uniquement du marketing ? Ou ceux-ci ont-ils une réelle influence sur l’architecture et la conception à donner au bouzin ? Je n’en ai aucune idée, et n’aurai peut être aucune réponse digne de confiance à cette question.
Quoi qu’il en soit, les 2 collaborations de marque avec Miky ( oui on est potes je crois. J’ai regardé quelques unes de ses vidéos, et bien que je comprenne moyennement l’anglais, je trouve qu’il a une bonne tronche ), que j’ai pu tester m’ont donné satisfaction ( Eclipse et Rebirth ).

Découvrons donc sans plus attendre ce que contient la traditionnelle boite verte et noire avec son couvercle en plastique…. Ah bah non tiens, une innovation packaging. On nous gratifie cette fois d’un emballage en carton coulissant, mais toujours aux mêmes couleurs.
A l’intérieur, on a l’habitude, ils font pas semblant chez Wotofo, c’est plutôt bien garni. Ce Recurve v2, ( 3ème version donc, si vous avez bien suivi ), ne déroge pas à la règle.

Déballage du Recurve V2:

On est en présence de :
– RDA Recurve v2
– 1 coil de 5mm fused Ni80 à 0,65 ohm et sa mèche de coton
– 2 coils de 3mm framed staple Ni80 à 0,33 ohm et ses mèches de coton
– 2 réducteurs de chambre
– Pin BF
– 1 tige d’enroulement pour coil 3 et 5mm
– 1 clef Allen, 1 tournevis cruciforme, jeu de joints et notice.

Le design

Pour cette mise à jour, les designers ont opté pour un retour aux sources avec un baril très légèrement recourbé ( originaire de son nom -to recurve = recourber- ), après la 2ème version ( nan, pas le v2 ), qui était devenu quasi rectiligne.
La gravure Recurve au bas de la cloche est plutôt discrète mais apporte une touche de personnalité. Coiffé de son 810 en delrin, il culmine à 35,5 mm.
Bien évidemment, les années sont passées, et il à pris un peu d’embonpoint. Et tout comme à moi, ça lui va plutôt bien.
Large de 24 millimètres auparavant, il à pris 0,6 mm et n’en devient pas disgracieux pour autant. Ca passera même inaperçu, sauf pour ceux qui voudraient le monter sur une box à accu déporté en 24….. Il fait moins le fier là, alors que moi, si je mets du 42, ça déborde, mais je rentre.

Sobre et élégant, c’est le plus réussi esthétiquement de la trilogie à mon avis.
Maman me répétait souvent : « T’arrête pas au physique, c’est la beauté intérieure qui compte ». Sûrement pour atténuer ma déception après avoir pris un râteau monumental par Jennifer, la petite bombe de la soirée, et ayant dû jeter mon dévolu à l’encontre de mon plein gré sur Raymonde, dernière opportunité de conclure à 6h du mat.
Par précaution, et surtout pour écouter les bons conseils de ma chère mère, admirons donc tout de suite ce qui se cache sous cette petite beauté.

Un plateau postless incurvé, 2 rigoles très profondes permettant d’accueillir une bonne quantité de coton et de liquide par la même occasion. Bien plus accueillant que ses petits frangins ….

Le dépassement du pin 510 suffira à l’utilisation sur méca hybride.
Quant aux 2 petits trous opposés visibles en périphérie, ils servent à fixer les réducteurs de chambre.
Les vis cruciformes pour le serrage des coils se situent dans 2 cavités de chaque coté du plateau et paraissent de qualité.

Venons-en aux sous-cloches : chacune est percée en nid d’abeille par 3 rangées de 5 trous de 1 mm. Elles sont en PEEK, matériau garanti comme étant structurellement stable sur une plage de 190 à 260°C selon son grade. Mais moi, ça me fait flipper.
C’est de la famille du plastique, donc sujet à fondre. Cherchez pas, c’est purement psychologique, théoriquement aucun souci ne devrait arriver.
Bien que j’ai déjà entendu parler de pièce en Ultem ( = PEI, cousin du PEEK ) qui fond, notamment des grilles d’airflow sur Fatality 25. Et là normalement, je vous file aussi un doute. ( Re-re rire de Thriller ).

Celle qui possède l’ouverture la plus large sera utilisée avec montage en double coils, la seconde sera utile en………….single. Y’en a 3 qui suivent, c’est génial.

Une mention particulière pour les ergots de fixation très fins ( 1 mm ), qu’il faudra à mon avis clipser avec grande précaution sur le plateau sous peine de les voir céder.

Les regards les plus attentifs auront remarqué 3 rangées d’airflows distinctes sur le haut de la cloche. Pour les autres, appelez très vite un ophtalmo. Ces entailles sont évidemment présentes de chaque coté en parfaite opposition.
Le réglage du flux d’air se fait par rotation du top cap. Cette action nous permet de fermer au trou par trou jusqu’à obturation des 2 rangées supérieures et permet ainsi de perfectionner le tirage désiré avec une grande précision.
Et pour les férus du fonctionnement des mouvements aériens, j’estime qu’un bon schéma vaut mieux qu’un long discours foireux.
Admirez comment c’est t’y que l’air y circule dans not’ ato:

Montage du Recurve V2

Pour le montage, on va pas pondre une pendule, ça se monte comme sur tout bon dripper postless qui se respecte. On coupe les pattes de nos tortillons ( 7,5 mm en mono, 8,5/9 mm en dual ). Mon trimmer ayant 8 mm comme valeur max, j’ai retenu qu’il faut être un chouïa plus long afin d’ être bien en face des airflows. En dual, on écarte les coils vers l’extérieur. Epicétou.

On coupe notre coton à un demi cm du ras du plateau, on aère bien les fibres en désépaississant un peu, on fourre le tout dans les rigoles, voilà c’est fini.
On imbibe généreusement, très généreusement même pour cet essai single coil en 5 mm de diamètre, on place délicatement la sous-cloche adaptée, on remet la cloche et on déguste enfin.
Je rappelle que ma vape c’est soit le MTL ouvert soit le gros DL de bourrinos, ne laissant pas la place à l’entre-deux. Des atos singles DL j’en teste fréquemment, mais rien à faire le débit d’air ne me convient pas.
Oui mais ça, ç’était avant….. Avant qu’une bande de joyeux lurons ( ou de fous furieux, au choix, Kanti en initiateur ce jour-là ), fasse grande éloge du Srpnt Wotofo monté avec 1 rez de 5 mm. Ma force à résister à l’emballement collectif avait été de longue durée ( une dizaine de minutes avant de passer commande ). Le fruit de cette expérience a commencé à me réconcilier avec ce type de matériel.

Comme une fois n’est pas coutume, le Recurve v2, je l’attend au tournant sur ce montage. D’autant que j’utilise la résistance commune fournie par le fabricant sur les 2 modèles..
Et là……… c’est le drame. Le tirage me correspond parfaitement, c’est idéal. Mais j’attendais monts et merveilles en saveur. Je fantasmais même secrètement qu’il puisse dépasser son petit cousin Srpnt. Il en est loin.
Les arômes s’entrechoquent les uns aux autres et laissent en bouche un rendu trop brouillon. Sur mono-arôme fruité, il parvient tout de même à tirer son épingle du jeu .
C’est le coeur empli de peine et les yeux embués de larmes que je démonte tout.

Mais on va pas s’apitoyer sur notre sort. C’est quand on est au fond de la piscine qu’on met un coup de talon et qu’on….. se pète la cheville. Mais on refait surface quand même et on va de l’avant.
En route pour le test en dual. Bobines fournies avec l’ato plaçées, rodage parfait, cotonnage terminé, imbibage effectué . On referme le tout avec le deuxième réducteur de chambre et la cloche puis on fait une prière pour ne pas subir une nouvelle désillusion.

Et là………. c’est rattrapage réussi avec mention « Très bien ». Calé à 75W, ma crème de marrons de chez Corsicavap ressort à la perfection. La dominante chataigne se marie merveilleusement aux nuances crémeuses et vanillées sans les étouffer. Un pur régal.
Full open, on se retrouve avec un tirage très aérien.
Une vape très dense , de gros nuages chargés de saveurs. Je suis conquis.
Mon dripper fétiche dans ces dimensions pour ce type de vape était jusqu’à ce matin le Kali v2. Il vient à l’instant de perdre sa place de number one.

La taille des rigoles n’était pas trompeuse. Que ce soit en mode BF ou en drippant, l’irrigation du coton est toujours parfaite. Les réticents du squonk dont je fais partie se réjouiront même de pouvoir tirer plus de puffs que sur beaucoup d’autres RDA avant de devoir réimbiber. Pour les autres, aucune crainte d’oversquonk à avoir.
Autre point positif à souligner : la chauffe. J’ai poussé un montage plus nerveux à 105W. Même en chain-vapant, impossible de faire broncher notre joujou.
Tout juste une petite tiédeur sur le baril en le titillant vraiment. Ceux qui auraient l’intention de s’en servir pour cuire un oeuf pendant la promenade du dimanche seront déçus.

Conclusion

Pour moins de 30€ Wotofo nous propose un joli dripper annoncé comme polyvalent single/dual.
Bien qu’il soit décevant dans sa 1ère fonction, il excelle dans la seconde et ravira à coup sûr les adeptes de dual vape très goûtue.
Très simple à vivre, ce Recurve V2 mérite à mon humble avis sa place dans toute bonne collection de drippers digne de ce nom .
On se donne rendez vous pour le 4ème de la saga, le Recurve v3……

Ecrit par tisteff77

Un beau soir de janvier 2022, après la beuverie quotidienne, Clandestino finit par inadvertance à la mer, nu avec un masque de dentelle sur le visage.
Passant par là, je pris mon courage à 2 mains pour le ramener -non sans mal- sur la terre ferme.
Une fois ses esprits retrouvés (quelques jours plus tard), il me proposa de me présenter au Capitaine qui selon lui serait susceptible de m'accepter à bord. Ma mission serait simple pour faire la traversée aux cotés de l'équipage : Boire avec eux et écrire de temps en temps une histoire sur des pièces de métal chauffantes garnies de coton et de liquide qui envoient de la vapeur. Quelle imagination ces marins!!!!
Tant que ce profil sera visible, la preuve vous est donnée que je ne suis pas en train de servir d'appat aux requins.....

30 Comments

Laisser un commentaire
  1. belle revue titsteff je trouve ce dripper joli mais je c’est pas ce qu’il on avec lors cloche en ultem je déteste ca de plus j’ai eu l’occasion de l’essayer je trouve pas pratique pour dripper car la cloche gêne je trouve et ayant le kali franchement me concernant je le trouve en dessous ce n’est que mon ressenti.

    • Merci mexicano :good: . Pour la comparaison de rendu avec le kali je préfère le recurve mais ça se joue vraiment à très peu. Je trouve que celui de wotofo est un peu plus précis dans la restitution, mais comme tu dis ce n est également que mon ressenti qui différera sûrement de beaucoup d autres.Pour la gene occasionnée par la sous cloche j avoue ne pas avoir eu le souci, mais réflexion faite avec celle du mono et embout de fiole un peu large un désagrément doit être notable. Pour le matériau choisi la limitation des coûts est sûrement la raison, mais Damn vape avec son nitrous incitera peut être a fournir 2 véritables cloches à l avenir …. :yahoo: B-)

  2. Sorry mon Tisteff, je vais être brouillon en ne suivant pas l’ordre chronologique de ta revue pour émettre mes remarques. Et ouais moussaillon, tu risques la branlée pour ne pas avoir vidé mes laterines :yes:
    – Enfin bref, en conclusion tu dis qu’ils proposent un joli dripper mais ne trouves tu pas que la visibilité de l’insert en plastoc au travers des airflows ne défigure pas son esthétique ? Tu t’es bien garde de nous poster un cliché en plan rapproché de cette vue :cry: Ça fait pas un peu tchip comme disait l’oiseau ? Un peu bon marché chinois, quoi :wacko: Perso, c’est le détail qui m’a interdit d’acquérir le bouzin.
    Chapeau pour ta photo de conclusion qui pourrait sortir d’un album promotionnel d’un publicitaire pro :good:
    – N’accentue t’il pas la sucrosité des jus tel les Dead Rabbit? Une question essentielle, pour moi, avant d’éventuellement envisager une hypothétique potentielle acquisition :wacko:
    – T’inquiète pour ton texte sur le matos envoyé par les chinois, y comprennent quand même pas le français. Et s’ils comptent sur la fiabilité de Gogol Translate, tu eux même les insulter ouvertement que ça passera pour une déclaration d’amour :whistle:
    – Sympa d’innover avec des galeries qui s’ouvrent dans une nouvelle fenêtre mais je ne suis pas fan. De 1, ça ne met pas ton travail en valeur et de 2, tes photos ne se retrouvent pas à l’endroit clé dans ton texte. Sorry mais ça fait un peu brouillon. T’es mieux de soit faire suivre le texte adéquat à ton cliché, soit inversement. Enfin, ce n’est que mon avis de maniaque psychorigide.
    – A la découverte des caractéristiques de ce Recurve 20ième du nom, de troisième lignée, je me suis bien douté qu’il ne devait envoyer du bon uniquement q’en dual coil. Merci de nous avoir averti sur ce point hyper important aussi bien pour les amateurs de single que pour les amateurs de dual. Ta remarque ne laisse plus de place à la déception :good: Il est plus que certains que la pseudo polyvalence dual, large single soit devenu le cheval de bataille marketing de Wotofo pour jouer des coudes dans cet univers de requins.
    – Pour info : La tartiflette (dérivé de tartifle ou tartiflâ, pomme de terre en savoyard). Comme quoi, il ne faut pas confondre L’ESCHATOLOGIE qui est la conséquence de la fin de l’homme avec LA SCATOLOGIE qui elle, elle est la conséquence de la faim de l’homme :wacko:

    Et encore, même si je ne te l’ai pas encore dit, un tout grand merci pour cette magnifique revue qui aura su capter mon attention tout en me distrayant :rose:

    P.S.: t’auras beau astiquer tous les manches que tu veux, y a pas de promo canapé sur le navire :scratch:

    • Hello mon Bruce :bye: Alors a mon tour de brouillonner ma réponse a ton commentaire bien mieux abouti que ma revue :-) Déjà milles mercis pour les très elogieux compliments de fin B-) Cela ne fait pas uniquement plaisir, si je peux barrer sans les mains ce soir c est bel et bien grâce a toi :yahoo:
      -Pour le gros plan de cloche avec sous cloche , ta remarque est on ne peut plus judicieuse. J avais d ailleurs fait la photo, mais après maintes et maintes relecture je ne suis pas parvenu a trouver un emplacement pour la caser judicieusement, et j ai douté de la pertinence d en ecrire quelques lignes. Je m apercois que c était une erreur :-( Si j avais su que le Cap’s ferait des galeries de plusieurs photos je l aurai a coup sur incluse. Mais n ayant pas encore les clefs de ma propre cabine c est le Boss qui s’est cette fois encore chargé de la mise en page. Le plan initial était d alterner les photos adéquates avant chaque passage textuel concerné mais il a jugé utile de modifier. Ayant peu d expérience en la matière, et aussi car il peut me jeter par dessus bord a la moindre vague je ne peux qu approuver son choix :wacko: :whistle:
      -Pour la sucrosité je n irai pas jusqu’a dire qu elle est accentuée, de crainte d effrayer les diabétiques. Elle est prononcée mais pas a outrance, de mémoire les DR amplifient bien plus que ce recurve.
      -Sympa de me dire qu on peut insulter le sponsor, tu vas voir ce que je vais leur mettre dans la tronche la prochaine fois :yahoo: Ah mince, c est déjà entre les mains du Caps :-(
      Si je ne me souviens plus du nom de cette figure de style, le palindrome étant le seul que j arrive a reconnaître au 1er coup d œil, j adhere totalement a celle qui renvoie a la scatologie et a la tartiflette, un pure régal :heart: :wacko:

  3. Très jolie revue mon poto :good: , si l’on excepte les galeries de photos, qui ont à mon avis tendance à casser le rythme pourtant soutenu de ton récit. Vivement que tu fasses toi-même ta mise en page de revues, en plus je suis sûr que le Cap’s en sera ravi également (nan j’ai pas dit que c’était une feignasse… :whistle: ).

    Pour ma part, je n’irais évidemment pas jusqu’à dire qu’on peut insulter les sponsors chinois en toute impunité sous prétexte qu’ils ne captent pas les subtilités de notre jolie langue, mais pour ce qui est du contenu des articles, il me semble à la fois évident et sain de dire quand un matos souffre de défauts. D’une part, ici on ne vend rien donc il n’y a aucun conflit d’intérêt, et d’autre part, j’estime que c’est une question de respect vis-à-vis de ceux qui lisent nos conneries et qui se demandent s’ils doivent lâcher l’oseille ou pas. :yes: On ne le dira jamais assez : le Navire est indépendant et fier de l’être. Ceux que ça défrise, bah tant pis pour eux. B-)

    Dans le cas présent, tu t’es très bien dépatouillé du gourbis et je t’en remercie, car j’étais vraiment prêt à délier les cordons de la bourse pour ce Recurve v2, que je trouve superbe esthétiquement parlant et qui promettait beaucoup avec ce single coil 5mm. Comme le Bruce avec son Blotto Max, t’as foutu un sacré de coup de clim’ me concernant, car des drippers DL dual coils, j’en ai déjà à la pelle qui sont très bons voire excellents, mais des single coils DL capables d’envoyer la purée et la saveur en même temps, y’en a pas pléthore.

    Je me demandais quand même, à tout hasard… Est-ce que tu as testé le gros coil 5mm avec la cloche initialement destinée au double coil ? :unsure: Parce que si je me base sur l’expérience du Srpnt, alors je crois pouvoir affirmer sans me tromper que pour tirer la quintessence de ce mastodonte de coil, il faut d’une part envoyer un peu plus de patate que ce que préconise le constructeur (minimum 80w je dirais), et que le bouzin soit très ventilé d’autre part. :yes:
    Il est assez logique qu’avec une chambre d’atomisation réduite et ce genre de coil, les saveurs soient brouillonnes, mais peut-être qu’avec une chambre d’atomisation plus large, le rendu sera mieux restitué..? :unsure:

    Quoi qu’il en soit, ils auraient pu faire un effort sur pas mal de points :
    – usiner sur les chambres en PEEK des languettes plutôt que ces petites pattes d’insert ridicules et qui semblent vraiment fragiles. :negative:
    – fournir un outil genre coil trimmer adapté dripper, et indiquer dans la notice la longueur des pattes idéale
    – fournir un gros coil 5mm avec les pattes parallèles, c’est à dire adapté au postless. Là, on est obligés d’ajouter une demi spire, ce qui augmente la valeur de sortie du coil, ce qui à mon avis ne rend pas service au bouzin.

    Bref, je trouve qu’il y a quand même pas mal de petits détails qui ne trompent pas. :whistle:
    Pour finir, j’espère vraiment pour toi que ta femme se prénomme Jennifer et non Raymonde… :whistle: :whistle: :whistle:

    • Bah voilà c est malin , maintenant c est a moi de faire la mise en page :mail: Ca va être folklo la prochaine , faudra pas s étonner si on se retrouve avec des photos de ma chienne qui se leche le derrière ou ma femme qui sors du bain ( ou pire l inverse :-( ). Mais ça fait plaisir, ca rajoute juste un peu de pression :wacko: :yahoo:

      En effet ils sont nombreux à faire le job dans la catégorie dual dans ces dimensions et si je dis à la fin qu il devient mon chouchou il ne met pas une claque a mon kali v2 (je n ai cite que celui la mais Z,mini nightmare hellbeast ou autre sont assez proches, mais il faut bien avoir UN prefere) juste je le trouve un poil meilleur. Donc inutile de se jeter dessus si on est uniquement à la recherche d une révolution et qu on en possède déjà un/plusieurs qui se débrouille/nt déjà tres bien.

      On a tiré a peu pres les mêmes conclusions sur le Srpt il semblerait :yahoo: Je le fais tourner a 85W d ailleurs leur giga coil. Et donc j ai effectivement testé avec la cloche du dual , et j ai même poussé plus loin en vapant sans cloche. Le résultat n a pas été du tout a la hauteur de ce que j esperais , diluant encore plus . J avais dans le texte d origine écrit quelques lignes pour parler de cette expérience infructueuse avant de supprimer le passage. Ma réflexion a été que signaler une déception sur une utilisation non destinée n était pas forcément judicieuse :unsure:

      Pour les défauts c est exactement cela. Le plus important vient des ergots pour moi, même si j avoue que c est la première fois que je me retrouve avec des pattes aussi longues hors d atteinte sur trimmer. Wotofo d habitude très généreux aurait en effet pu integrer un 8,5/9mm .
      Pour le coil j ai même pensé qu il aurait peut être mieux valu le mettre en 4,5 spires. Pas persuadé que Wotofo ne se mette a fournir des coils non commercialisés en revanche, mais je pense qu a l occase je prendrai une boite de leur 5mm qui fait merveille dans le srpt ( et surtout car j ai pas de gabarit 5mm) et ferai le test en 4,5 spires dans le recurve.

      Pour ma femme, elle s appelle Severine….. j en ai pas parlé dans l histoire, car c est la divine princesse qui arrive en retard à la fête autour de 7h du mat, une fois qu elle a retrouvé sa tong qu elle avait perdu dans le carosse. Joyeuse St Valentin mon amour si tu lis ça :heart: :yahoo:

      • Bah, de toute façon, pour des gars compulsifs comme nous, la monogamie n’est valable que pour notre relation amoureuse. En ce qui concerne la vape, on serait à classer dans la tranche des véritables tombeurs ou encore de perpétuels insatisfaits tant nos coups de cœur basculent au grès de ce qui passe devant nos yeux :yes:

      • Ouh pinaise, si on avais autant de femmes que d ato Tiger Woods le champion du 18 trous serait un ptit puceau :wacko:
        Cette comparaison pile le jour de la St Valentin est bien trouvée :yahoo:

  4. Bon, les nostalgiques du c’etait mieux avant, les photos sont dans l’ordre du texte hein!
    Juste elles sont mises en galerie au lieu d’etre les unes sous les autres, pour une histoire de mise en page et de lecture :whistle:
    Elles sont dans le bon ordre, on peut les agrandir si l’on veut, donc je vois pas du tout où est le problème…

    • C’est vrai que pour certaines séries de photos, genre celles de Wotofo montrant les flux d’air, c’est pas mal. :yes:
      Pour celles montrant le montage sous différents angles, perso je trouve que c’est mieux quand les photos se suivent.
      Tu sais comment fonctionne l’humain face au changement : y’a souvent un réflexe réactionnaire… Ben ouais, on aime bien nos petites habitudes… :-)

  5. Thrillleeeeer juste to gone a been a seen, à la one again too night wou! Ahahahah!
    Et encore t’as pas vu la coré :yahoo:

    T’as frappé fort là mon Tisteff presque aussi fort que le rhume du cap’s. Du grand Mendés cette revue. :good: Mais bon tu sais ce que je pense du DL? :yes:

    Mes amitiés à Raymonde :heart:

    • Merci bien Ezekiel :good: :yahoo: Pour la choré j imagine que tu as du envoyer du lourd mais ça passe pas bien sur mon youtube :-(
      Quand a Raymonde elle m a couté un bras hier, restreignant fortement mon budget vape . Faut pas toujours écouter sa mère :-(

  6. Ouah, belle revue Tisteff ! :rose:

    Le Recurve v1 ne m’avait guère tenté à l’époque de sa sortie, en atos comme en mods je n’aime que les cylindres. Je ne me souviens pas d’avoir vu passer le Dual dont la forme bien classique aurait pu m’interpeler. Ce v2, moins creusé que son ancêtre v1 me parait rester dans les rayons de courbure raisonnables.

    Par contre, je m’interroge sur la capacité de ce RDA a s’alimenter en dripping. Son plateau clos fait quand même bizarre, on imagine difficilement les gouttes de jus tombées du drip-tip se diriger sans coup férir vers les cuves en ignorant la tentation de s’infiltrer partout pour finir sur la box et les doigts. OK, tu assures que ce n’est pas le cas, que le Recurve v2 affiche même une belle autonomie mais là, franchement, j’ai un peu de mal à voir. Peut-être faut-il préférer ôter le baril pour recharger direct sur les mèches plutôt que d’envoyer le jus par le drip-tip ?

    Les adeptes du squonking n’auront certes pas le même genre de questionnement, j’ai quand même l’impression que ce dripper est fait pour eux, qu’il pourront appuyer sur leur fiole souple en toute quiétude sans craindre les débordements qui m’ont justement écarté de cette technique de vape.

    Pour terminer, je ne résiste pas au plaisir d’en mettre une petite au Mike Vapes qui a semble-t-il cosigné cette réalisations de Wotofo. À la grande époque de la compulsivité, j’avais commandé un obscur RTA de chez ThunderHead Creations soldé pour une bouchée de pain sur un site du grand Est, je ne sais plus trop comment il s’appelait. Comme je n’arrivais pas à le monter correctement, je me suis mis en quête d’un tuto YT et je suis tombé sur celui de… Mike Vapes ! Après un montage moisi réalisé à toute vitesse, le gars sortait les habituelles volutes à dérégler Météo France du bidule et moi, même en reproduisant scrupuleusement ses moindres gestes, je n’arrivais toujours à rien. Certes l’ato envoyait du steak mais il se mettait à chauffer comme un ouf dès la troisième taffe et partait en dry-hits à la quatrième avant de se mettre à fuir comme un perdu par ses air-holes. Une grosse merde, en somme mais pas pour le Mike qui n’en pouvait plus de la brosse à reluire et du superlatif ronflant en bon petit suce-boule du matos gratos. C’est alors que je me suis dis que ce mec se foutait de ma gueule et cette impression pernicieuse s’est installée comme une encre de marqueur permanent dans mon subconscient : Je déteste Mike Vapes.
    :yes:

      • Miky ,si tu lis ceci sache que cet homme n a pas toute sa tête. Deja son pseudo est une marque de chocolat soluble,c est dire s il a pas la lumière partout…….
        Ah ben non j oubliais, Bruce a dit que toute façon ils y comprenaient rien les tinois, ca doit être pareil pour les amerlocks :yes:
        Pour ma part mon anglais ne me permet pas de comprendre grand chose de ce qu il raconte dans ses vidéos, que j ai principalement regardé lors de mes débuts dans le reconstructible lorsque je me retrouvais avec des montages récalcitrants. Et de memoire il y a 2 ou 3 fois où ses réalisations n ont été guère peu convaincantes. Donc allez tournée générale on peut lui en mettre plein la gu**** :yahoo: Même si je lui trouve une bonne gueule, le mec avec qui tu te dis que ça doit être facile de sympathiser.
        En tout cas Fog Rider, voilà bien un nom qui ne me dit strictement rien, et apres un rapide coup d œil sur gogole son look m était également totalement inconnu. D un autre côté en 2016 j étais reparti faire un tour du côté obscur des atomiseurs à usage unique jetable :-( Mais vu ton retour je vais essayer de ne pas craquer si j en vois un passer :wacko:

        Pour en revenir à notre recurve, je comprend ton interrogation vu l architecture , mais sur une bonne 10zaine de jours d utilisation aucun problème à signaler, pas la moindre incursion de liquide au travers de quoi que ce soit, malgré un rechargement par le drip.
        A titre de comparaison je recharge a la limite acceptable mon kali , en arrivant parfois même encore a en mettre un poil trop et me retrouver avec cette sensation agréable de jus en main :-( Dans le recurve je mets exactement la même quantité sans aucun souci, et a vue d oeil dans l obscurité du baril et de la sous cloche en pleine nuit -autant dire que c est du fiable- j ai l impression qu il y a encore largement de quoi en rajouter. Apres le positionnement des airflows plus hauts jouent en sa faveur pour éviter débordement de ce côté .
        Semblerait que le liquide trouve son chemin vers les rigoles sans broncher , même si je serai bien incapable de l expliquer :-)
        Merci Nes pour tes encouragements :good:

  7. Le problème est là justement, il n’y en pas vraiment mais ça ne ressemble à rien :whistle: Tout comme pour la vape, ce n’est qu’une question de ressenti personnel :yes: et je ne faisait que partager mon ressenti ;-) Moi quand je lis un truc sur le pin 510 et que je dois remonter 2 photos et du texte plus haut pour concrétiser visuellement l’explication, ça m’embrouille mon seul neurone encore actif :scratch:

  8. Merci pour cette belle revue pleine d’humour! :good:
    J’aime bien les galeries, ça va m’éviter de faire mes montages de 4 photos sur lesquelles on ne voit rien car trop petites…
    Concernant Wotofo, on n’est toujours blindé d’accessoires et leurs atos sont toujours propres et chouettes. Mes premières impressions sont toujours très bonnes. Cependant, combien creusent leur trou et restent dans la rotation vape quotidienne ? À part le SRPNT et son coil special, je n’en ai pas ; et pourtant j’en ai essayé des Wotof’…

  9. Merci Kanti 🙂 Bon pour la galerie c est au Caps que le mérite reviens du coup :-)
    Pour le matos Wotofo je te rejoins en partie mais pas totalement. J ai en contre exemple dans ma rotation régulière le profile M qui est selon moi le meilleur ato mesh malgré sa petite contenance. Et le troll X en a fait partie plusieurs mois également.
    Sinon c est vrai qu’ils sont généralement assez vite oubliés, peut être le revers de la médaille quand on pond un ato tous les 2 mois :-(

    • Oui le profile M est excellent mais le mesh n’a pas pris chez moi. Le recurve 1er du nom était excellent et vachement pratique en mode squonk mais je ne squonke pas… Il faut d’excellent ato mais pas pour ma vape exclusivement top airflow…
      Le seul ato de wotof que j’utilise régulièrement est un clearo en fait. :cry:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-) 
 

Blotto Max… un max de ???

La question vape du jour !