in

Non, la box Tres Equis n’est pas une bouse ! (clone)

La box Tres Equis est un bel objet directement issu du savoir-faire philippin de la “team” JD-Tech, proposé aux alentours de 250€ par quelques shops dits “high-end” et beaucoup moins cher en version clone par tout plein de boutiques généralement dignes de confiance.

Il ne va pas s’agir d’une revue de cette box puisque Kessen nous l’a déjà proposé ici mais d’une petite astuce permettant de profiter pleinement de ce chef d’oeuvre de box mécanique triple 18650 sans s’énerver, sans maudire des marchands habituellement respectables s’avérant tristement capables d’alimenter le marché en produits aussi moisis qu’hors de prix sans aucune vergogne.  :cry:

Un petit bémol, peut-être ? Allez… Mon exemplaire de Tres Equis est un clone, rien ne prouve que l’original n’en présente les mêmes tares et l’amalgame ici fait est peut-être un peu rapide. J’en doute cependant fortement car le défaut est comme nous l’allons voir conceptuel et donc vraisemblablement présent également sur les modèles originaux, précisément ceux vendus 250 boules sans test préalable, sans honte et sans remord.

Le contexte

La Tres Equis accepte trois accus au format 18650, insérés par le bas dans des compartiments cylindriques individuels creusés dans le corps de Delrin de la box. Une fois en place, ces trois accus se retrouvent sur un même plan comme le montre la photo ci-dessous, vue de dessus prise sans le top d’aluminium :

01 - top_bat

Un contacteur métallique triangulaire et rigide est chargé de relier les trois pôles positifs afin de réaliser un montage en parallèle. Le côté placé au contact des accus se présente comme suit :

02 - contact_in

L’autre face de ce contacteur est recouvert d’une matière isolante percée d’un orifice libérant un plot positif saillant destiné à l’alimentation des atomiseurs vissés à la box.

03 - contact_out

Ce contacteur se loge dans l’emplacement prévu à cet effet au sommet du corps de Delrin, côté métallique vers les accus.

04 - top_contact

Une fois le top d’aluminium de la box posé, on constate l’adéquation du plot positif soudé sur le contacteur au connecteur 510 de la box.

05 - top_built

Le montage se termine par le blocage des accus dans leur compartiment respectif grâce à des rondelles de laiton filetées adaptées aux pas de vis usinés dans le bottom d’aluminium, fermant par ailleurs le circuit électrique en joignant le pôle négatif des accus à la grosse lame de cuivre intégrée au corps de la box montant jusqu’au switch.

06 - bottom_built

Le problème

Le montage présenté ci-dessus paraît logique considérant la structure de la box mais pose un problème lors du vissage d’un atomiseur puisque le système d’accueil de son connecteur 510 s’avère, comme nous l’avons vu, rigide et non adaptable. Du coup, la grande majorité des atomiseurs ne peut se visser en butée et les “setups” ne sont pas “flush”… Pouah !

07 - not_flush

La fausse solution

Ce problème de “flushitude” a été très vite constaté par tous les shops vendant de la Tres Equis, clone comme originale et une solution lumineuse a fait l’unanimité. Il suffit, selon les marchands, de visser l’atomiseur à la box avant d’insérer les accus ! Cette solution miracle résout le souci esthétique mais déclenche une grouille bien plus gênante qu’un atomiseur mal vissé…

L’atomiseur devient en effet “flush” en repoussant le contacteur métallique vers le bas de la box et par suite, l’accu situé en dessous comme le montre une photo prise sans le bottom d’aluminium :

08 - bat_out

On comprend alors que cette différence de niveau sera compensée par un vissage plus ou moins profond des rondelles de laiton filetées lors du blocage des accus. Sauf que le connecteur métallique inclus au top de la box aura perdu son alignement, se retrouvera légèrement en biseau au niveau des pôles positifs des deux accus non situés sous le 510 et pourra juste… Ne plus faire contact !

C’est exactement ce qui est arrivé à ma jolie Tres Equis qui m’a alerté par une autonomie ridicule pour ses 3 x 3000 mAh théoriques et une énorme disparité de décharge entre les accus, l’un des trois affichant toujours 4,2 volts alors que la box n’envoyait plus rien.

La vraie solution

La vraie solution est très simple et fonctionne parfaitement avec mon exemplaire de Tres Equis. Il suffit de déposer un petit aimant de type néodyme, disponible un peu partout pour une bouchée de pain, sur le pôle positif des deux accus non situés sous le connecteur 510 ! La légère sur-épaisseur ainsi produite permet de compenser le mouvement imprimé au contacteur métallique par le vissage de l’atomiseur, les accus restent alors correctement reliés et la box retrouve un fonctionnement nominal.

09 - magnets

On pourrait aussi penser à équiper la box d’un accu à pôle positif plat et de deux accus “à téton” au lieu d’utiliser les aimants mais il n’est pas forcément évident de trouver des représentants de ces deux types de batteries strictement identiques en termes de caractéristiques électriques, le panachage étant par ailleurs très vivement déconseillé sur ce type de box.

Bonne vape à toutes et tous, en Tres Equis !  :bye:

Amiral

Ecrit par Nesquick

Nesquick, dans la vape depuis 2013.
Intéressé par la découverte de ce nouveau monde de saveurs et de techniques... Bonne vape à tous !

22 Comments

Laisser un commentaire
  1. Bonsoir Nesquick, le coup des aimants sur un accu ça ne craint rien ?
    Toujours peur avec ces trucs là, un coup à faire sauter la cale du navire.

    • À mon avis non, pas de danger… Ces aimants sont très costauds et collent littéralement aux pôles positifs des accus. Sur la Tres Equis, ils se retrouvent en plus solidement plaqués contre le contacteur positif une fois les accus bloqués.

      Faudrait vraiment un coup de malchance extraordinaire pour qu’ils aillent se balader où il ne faut pas mais la question méritait d’être posée, en effet.

      • Juste faire gaffe à ce que le plastique autour de l’accu ne laisse pas le côté de celui-ci à nu : il est conducteur, et relié au pôle moins.

        Du coup, si l’enveloppe plastique laisse apparaître ce côté et que l’aimant vient à bouger, les pôles positif et négatif risquent de rentrer en contact. Donc court-jus de l’accu. Donc pas bien du tout, du tout (court-jus=résistance aux bornes de l’accu tendant vers 0=intensité de décharge énorme=accu endommagé avec étincelles, voire dégazage, voire flammes).

        Mais comme le dit Nes’, ces aimants sont bien puissants (ça peut même être casse-burnes de les décoller les uns des autres si on en a quelques un d’empilés – j’ai déjà cassé de ces petits néodymes beaucoup plus friables qu’il n’y parait, en essayant de faire levier avec une lame pour les décoller les uns des autres… bon, il y en avait un petit paquet, aussi, donc le champ magnétique s’additionnait), et c’est une solution souvent utilisée.

        Et puis, si la gaine de l’accu est abîmée, faut peut-être penser à la changer, voire à même changer l’accu.

      • Feue la Hexohm de Sezni en aurait long à raconter sur les gaines plastiques d’accus décalquées…

        Peut-être pas autant que ceux qui ont voulu mesurer la longueur d’un accu au pied à coulisse mais bien quand même. ;-)

  2. Salut Nes

    Avec boxs philippines , on pourrait faire une encyclopédie en dix volumes de tous les problèmes rencontrés dans la vape je crois . Je parlais l’autre jour avec un patron de shop qui vend la Quad de chez Vapehead ( une box magnifique ) ; il n’a eu que des emmerdes avec ce produit . Et c’est pareil avec l’autre box pinoy qu’il vend .
    Je crois encore que je préfère acheter des chinoiseries électroniques pas chères qui ont une durée de vie limitée que ces mods hors de prix , souvent très beaux , mais au fonctionnement plus qu’aléatoire .

    Bonne soirée :bye:

    • Ben ouais, que des emmerdes…

      J’ai trois boxes philippines, une Alum-Box originale de GP Custom, une Dimitri-Box clone Ivogo et cette Tres Equis clone de je ne sais plus qui, toutes ont nécessité des retouches.

      La Alum-Box n’a plus grand-chose à voir avec le modèle initial, la Dimitri-Box a un 510 Fat Daddy v5 et la Tres Equis des aimants sur les accus, ce qui est un moindre mal par rapport aux deux autres.

      Alors pourquoi s’obstiner me demanderas-tu… :scratch:

      Ben ces boxes vapent comme rien d’autre, c’est net et à mon avis indiscutable. Vape lisse, dense et aucune limite de résistance à part la raison. Faut juste qu’elles fonctionnent, ce qui est rare et qu’elles ne partent pas en sucette suite à un regrettable défaut de conception. :wacko:

      À part ça, les boxes philippines sont souvent très réussies esthétiquement, du moins en photo.

  3. Pareil pour moi, aucune confiance avec les produits philippins que ça soit les drippers ou mod ou liquides, je sais pas pourquoi mais c’est comme ça…
    Sinon j’attends avec impatience des produits japonais car avant c’etait eux les rois du high tech avant que les chinois n’arrivent et le made in Japan je baignais dedans toute mon enfance :rose:

    • Salut capitaine j’ai un mod meca pure diamond et un dripper de la même marque.
      et franchement ca fonctionne trės bien mais bon je sais que certain moddeur son
      limite en finition.

    • Je suis de ton avis aussi concernant le made in philippines. Et il s’en mettent pleins les fouilles faut le dire on a l’exemple avec cet box en version originale par exemple. Je suis curieux aussi de savoir si les aimant ne perdent pas leurs magnétisme justement dû a la chaleur? car il me semble bien que si. Bon même si, j’ai bien compris ca bouge pas s’ils perdent leurs pouvoirs magnétiques et qu’il se baladent pas top top.

      • D’après le JDN : Le revenu mensuel moyen par habitant aux Philippines s’élève à 206 $.
        Si le pékin moyen fabrique son mod et le vends 250€ c’est plus que son salaire mensuel…
        Les prix sont indécents pour nous, alors pour eux…
        Je pense qu’on nous prend surtout pour des jambons et que c’est toujours la même chose, s’il y en a pour acheter ça à ce prix là ils continueront, c’est un cercle vicieux.
        Les matériaux, les finitions, la main d’oeuvre ne vaut pas le quart du prix demandé à mon avis.

      • Les aimants sont des “néodymes” achetés dans un célèbre shop spécialisé dans le matos DIY et normalement prévus pour cet usage.

        Malheureusement, ça ne veut pas dire qu’ils ne se démagnétiseront pas. Je garde un oeil vigilant dessus, merci pour la remarque !

    • Les Philippins ont quand même sorti les drippers Darang et le Magma, entre autres… C’est du lourd !

      Niveau mods, je pense que ça va encore… Ils ont de belles pièces comme le Tahiti Evo de GP Custom dont j’aurais certainement fait l’acquisition s’il n’était pas à plus de 200 boules.

      Par contre, les boxes… C’est la misère king-size. Certaines marchent sûrement très bien mais celles que je possède et celles dont j’ai entendu parler sont des nids à emmerdes. Par contre, quand on arrive à s’en sortir avec un bricolo, elles vapent royal !

    • Pardon tu as dis Neodyme…
      J’ai un doute sur son Rayon atomique de 185 pm (206 pm).
      La temperature à risque ne doit pas dépasser 80°C, ce qui n’est pas le cas dans un mod mais un mod chauffe quand même.
      Je pencherais plus pour un petit 30-35°C dans la box, donc apparemment pas de risque de démagnétisation dans notre cas.

      • Cool pour les aimants néodyme mais après l’épidémie de seznite qui a décimé le Navire, voici venir la ludose… On est mal Cap’tain, on est mal.

      • 80°C je pense aussi que ça laisse de la marge du coup je voyait ça plus bas. Il faudrait un thermomètre laser ou une bricole du genre pour en avoir le coeur net. Mais si nes a pas rencontré de problème avec les aimants pour le moment je pense pas que ça vienne un jour.

      • Je n’ai pas eu de problème pour l’instant, après quelques semaines d’usage mais je n’ai pas non plus soumis la box à des montages un peu velus durant cette période… On peut donc dire que ça tient quand l’ato ne chauffe pas trop.

        Je ferai gaffe si je reviens aux résistances basses un de ces jours et engage les vapotos dotés d’une Tres Equis intéressés par ce bricolage (s’il y en a ;-) ) à en faire autant !

  4. Attention Maître-canonnier Ludo, sur un navire celui qui porte des paroles lugubres est jeté par dessus bord…
    Vite, donne nous de bonnes nouvelles sinon le grand cric te croque! B-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-) 
 

Hurricane, la perfection au quotidien (clone)

Le Velocity RDA, sur un plateau ! (clone)