in

J'adoreJ'adore MerciMerci J'aimeJ'aime

Nitrous RDA (Damn Vape) : l’OVNI…

Comme il n’y a que les cons qui ne changent pas d’avis, je voulais à la base vous présenter une chouette petite box SBS dégotée dans l’énorme catalogue du site partenaire, mais il m’a été répondu que cela n’allait pas être possible car elle allait bientôt être ‘discontinued’. Ce n’est donc pas encore sur ce coup-là que j’aurai l’occasion de me faire un avis réel sur ce format de box qui, sur le papier, a franchement du mal à m’embarquer. J’ai donc dû changer mon fusil d’épaule, mais comme le secteur de la Vape a quand même de la ressource pour toujours proposer quelque chose « qu’on n’a jamais testé », j’ai pu satisfaire ma soif d’inédit avec un petit dripper atypique : le Nitrous RDA, de chez Damn Vape.
Bon oui, je sais… Ça fait des lustres que ce petit bidule est sorti et qu’il n’est plus commercialisé nulle part à l’heure où vous lisez ces quelques lignes. Normalement, vous auriez dû pouvoir vous procurer le matos en question chez Fasttech. Seulement voilà, on peut raisonnablement penser que le Parti a cédé aux sirènes sonnantes et trébuchantes de Big Tobacco en contraignant, depuis le 1er novembre, ses propres entreprises à raquer une licence pour produire et une autre licence pour vendre du matos à vaper. Et comme vous le savez, ce fut le coup de grâce pour Fasttech qui, après réflexion, a décidé de jeter l’éponge. Je dis « après réflexion » car ce petit Nitrous RDA m’a été expédié le 22 octobre, soit à peine 10 jours seulement avant la date fatidique… :scratch: À ce moment-là, FT  devait donc probablement encore espérer pouvoir continuer. Finalement non, Game Over, RIP FT !!… :bye:
J’aurais donc facilement pu passer ce Nitrous RDA sous silence et moi aussi faire le mort, mais comme les vrais pirates ont quand même un certain sens de l’honneur, on va tout de même faire les choses proprement et causer vite fait du bouzin. Allez c’est parti.

 

Présentation

Alors voilà… Sur le papier, le Nitrous RDA est un dripper qui a été pensé et conçu pour être polyvalent.
Aïe, ça commence bien… Vous savez probablement déjà ce que je pense de ces atos qui prétendent savoir jouer sur tous les tableaux : ah ça, pour savoir tout faire, c’est sûr, il savent faire. Le hic, c’est que bien souvent en pareilles circonstances, il ne faut du coup pas se montrer trop regardant au niveau des saveurs… Ben oui, quand on veut qu’un ato sorte un rendu de qualité, il y a quand même un certain nombre de ratios à respecter. Et à moins d’un coup de bol de cocu, en général il est rare qu’un ato parvienne à tout concilier. Mais bon, peut-être que ce Nitrous RDA va être l’exception qui confirme la règle, qui sait ?… :unsure:

Polyvalent, le Nitrous RDA l’est de par son tirage déjà : si à l’unboxing, il est équipé d’un drip-tip 810 de 12mm de diamètre interne pour une vape a priori bien aérienne…

… il propose également en spares un deuxième embout buccal, pour une vape plus restreinte : toujours au format 810, mais seulement 7 mm de diamètre interne.

OK, c’est joli, c’est sympa, mais dans la pratique, je n’utilise aucun des deux : le premier parce qu’il est vraiment court sur pattes (4.5mm de haut) et que ce n’est vraiment pas mon kif d‘avoir les lèvres collées à un baril en métal … Et le second, parce que je n’aime pas son esthétique. Heureusement, les ditp-tips ne sont pas propriétaires, donc on aura tout loisir d’installer son 810 favori. Passons donc à la suite sans plus tarder.

Et la suite, c’est un pin positif et un bout de peek qui dépassent suffisamment du connecteur 510 pour une utilisation safe sur méca hybride.

OK, bon point. La suite…

Airflows du Nitrous RDA

Là, on entre dans le volet très subjectif car comme tout le monde le sait, la notion de vape DL ne veut rien dire en tant que telle, puisqu’elle varie d’un vapoto à l’autre. Donc voilà : le Nitrous RDA propose un tirage qui va du RDL au DL. Ahahah, ça vous fait une belle jambe hein ??!!!  :yahoo: Et pourtant…, on ne peut pas dire autre chose , puisque le Nitrous présente 2 séries diamétralement opposées de 2×5 trous sur le flanc du baril.

Bon, les trous ne sont pas énormes, 1.5mm peut-être, mais guère plus. Du coup en full open, on est sur un tirage smooth que personnellement, je qualifierais d’agréable. Agréable dans le sens où en n’inspirant pas à pleins poumons comme un goret, on aura une vape aérienne sans faire d’effort. Pour les excités friands de tirages vraiment très aériens, ce Nitrous se montrera certainement un peu trop restreint. En revanche, pour ceux qui apprécient les tirages aériens raisonnables, alors là c’est banco : il suffira de tourner la bague d’airflow centrale pour fermer un à un les trous d’admission d’air. Encore que cette manœuvre ne sera pas forcément chose aisée, la faute à 2 joints toriques pas super bien calibrés, qui font que la dite bague est vraiment raide. Faudra donc dévisser le haut du baril (en rouge sur la photo précédente), ôter la bague et les lubrifier au 100% VG.

Encore un petit truc sur les airflows : les admissions d’air sont usinées à l’horizontale totale, sans aucun angle d’inclinaison.

On aura donc un flux d’air purement latéral, ce qui fait que la hauteur des coils lors de la mise en place aura une grande importance. Voilà qui nous amène donc tout naturellement au plateau de montage.

 

Deck et montage du Nitrous RDA

Là, on est sur un truc qui ressemble très fortement à ce qui avait été fait sur le Coilturd ‘RDA for Vaping’.

Un gros îlot central postless dans lequel on va pouvoir planter, au choix, un single coil ou un double coil. La visserie est d’excellente facture pour bloquer tout type de câble : les empreintes plates sont profondes et robustes.
Pour ceux que ça intéresse, le Nitrous RDA est bien évidemment prévu pour prendre en charge le squonking, grâce à un pin BF fourni en spares.

Au niveau des cotes des ‘plots’ de montage, on est bien.

On pourra installer sans peine des résistances de 5 à 8 mm de large. Par exemple, un 6 spires de Fused Clapton 2*26/36 passe nickel.
Comme indiqué précédemment, tout l’enjeu de ce type de deck est de couper les pattes de ses coils à la bonne longueur, afin que les bobines ne soient ni trop hautes ni trop basses par rapport aux airflows. Et sur ce point-là, on peut dire que Damn Vape nous a mâché le boulot au maximum : non seulement il est indiqué sur la petite notice de couper à 5mm, mais en plus, on a le bonheur de trouver dans les spares un ‘coil trimmer’ aussi compact qu’efficace.

Ça peut paraître anecdotique mais je le montre quand même, car ce petit outil est absolument génial : il se montre d’une précision diabolique pour obtenir des pattes de coils parfaitement calibrées. Bien meilleur et infiniment plus pratique que tous les coil trimmers que j’ai pu avoir jusqu’à présent.

Pour la confection des coils, je conseille vivement de les tortillonner de cette manière, ça facilitera grandement le suite des évènements.

À droite, un Flapton Ni80 22/38 de chez Flatwire tourné sur axe de 30 et à gauche, un dual de Clapton Ni80 24/36 tourné sur axe de 25.
Pour le calibrage des pattes, on place le coil comme ceci et on coupe au niveau des pointillés rouges.

En montage single, voilà ce que ça donne.

Sous un autre angle.

On peut constater qu’il y a suffisamment d’espace sous le coil pour que l’air circule parfaitement dans le baril.

En montage double bobine, ça donne ça.

Toujours aussi simple à mettre en œuvre. Juste penser à orienter le corps des résistances vers l’extérieur.

Pour le cotonnage, rien de sorcier : perso, je coupe assez large.

En effet, comme la cuve n’est pas très haute (4mm) et que le Nitrous RDA ne l’est pas non plus (20mm hors drip-tip), ça permet d’effectuer un garnissage type ‘nid de coton’.

Ce n’est pas obligatoire mais c’est fortement recommandé, on verra pourquoi tout à l’heure.
Bien… Nous voilà à présent prêts à vaper, mais on ne va pas pour autant causer sensations tout de suite ! Ouais, parce qu’à ce stade, ce Nitrous RDA, présenté comme ça, ne doit probablement pas vous émoustiller plus que ça… Normal j’ai envie de dire, étant donné qu’on n’a pas encore abordé l’essentiel ! J’aime bien brasser du vent et chasser les papillons… :-) :-) :-) Bon, maintenant que les ¾ des lecteurs se sont endormis devant leur écran, on va pouvoir passer aux choses sérieuses. Ben oui, moi j’suis d’la vieille école et j’aime bien l’idée que seuls les plus méritants accèdent aux meilleures choses. Alors voilà…, je vous ai présenté dès l’intro ce Nitrous RDA comme un dripper atypique : ce n’était pas du vent !

 

La singularité du Nitrous RDA

Si j’ai jeté mon dévolu sur ce matos, c’est pour 2 raisons.

La première, c’est pour la polyvalence du bouzin. D’ordinaire, quand je lis « ato polyvalent » sur la fiche produit d’un matos, la réaction est épidermique : j’me dis ‘bof’ et je tourne les talons. Sauf que là c’est Damn Vape, et que Damn Vape, en général ils savent de quoi ils parlent… Alors quand ils nous pondent un ato polyvalent, ben eux ils n’y vont pas par 4 chemins : ils ne se contentent pas de fournir 2 drip-tips différents avec leur dripper, histoire de dire qu’on peut changer de tirage. Nan ça, c’est pour les pigeons…  :whistle:
Je n’y mettrais pas ma main au feu, mais à mon avis, les ingés de chez Damn Vape sont des mecs qui vapent. Et qui donc, savent parfaitement que la taille de la chambre d’atomisation d’un ato doit être en correspondance avec le montage installé dans le bouzin. Alors du coup, ils ont décidé de fournir non pas un baril, mais deux !

Vu de l’extérieur, ils sont totalement identiques : les air holes sont similaires et ne varient pas d’un iota. Juste qu’on découvre l’inscription ‘Dual’ sur un des deux.

Et voilà… il est là, l’intérêt du schmilblick !! Une cloche dédiée au single coil, et une autre pour le double coil. Voilà, ça c’est ce que j’appelle de la vraie polyvalence ! C’est juste logique, mais comme à ma connaissance, personne n’avait encore jamais proposé ce genre de choses, ben je dis Bravo Damn Vape ! Bien joué les gars.  :good: Alors… il ne gagne pas tout de suite en intérêt, ce Nitrous RDA ?? Hé hé, j’en étais sûr !

Lorsqu’on inspecte l’intérieur de ces barils, on comprend tout de suite de quoi il s’agit.

À gauche, c’est le baril single coil. Et à droite, bien évidemment, celui pour le double coil. Encore une fois, l’architecture intérieure des barils rappelle plus que fortement celle du Coilturd RDA for Vaping, avec des parties pleines qui  viennent réduire la taille de la chambre d’atomisation.
Vu du dessus, la différence de taille de la chambre est encore plus flagrante.

Et pour vraiment se rendre compte de ce que ça donne en vrai, voilà le Nitrous avec des coils montés sur le plateau.
Single coil de 3mm. (on voit qu’il pourrait y avoir la place pour une 6è spire)

Dual coil de 2.5mm.

Je sens que désormais, vous mourrez tous d’envie de savoir ce que donne ce petit Damn Vape dans chacune des configurations, pas vrai ? Ben désolé mes chers pirates, mais il va falloir patienter encore un peu ! :yahoo:

Hé oui, j’ai dit qu’il y avait 2 raisons pour lesquelles j’avais choisi ce dripper. Bon, on va quand même faire vite parce que sinon, je vais finir par perdre tout le monde. Alors voilà, c’est tout bête, mais ce Nitrous est un tout petit RDA de… 22mm de diamètre.
22mm / dual coils : inutile d’en dire plus, j’en connais pas beaucoup qui peuvent se targuer d’avoir déjà vapé sur une telle config’. (nan, le Narda en dual coils de fils de pêche, ça compte pas !). Donc rien que pour ça, ben ce Nitrous RDA valait le coup…

Allez c’est bon, assez blablaté, on goûte maintenant !

 

Dégustations

Dans le packaging déjà bien fourni du Nitrous RDA, Damn Vape a eu la bonne idée de fournir également plusieurs coils. Des Fused et des Clapton mi-Ni80 mi-KA1. Ainsi que les plages de puissance conseillées.

L’intention est louable, mais n’ayant qu’une confiance très limitée dans les coils des fabricants, je ne les ai pas testés. Ben ouais, la rencontre avec un nouvel ato est un moment important, ce serait dommage de tout gâcher à cause de résistances toutes pourries.

En single coil, j’ai donc testé différents câbles, tous tortillonnés sur axe de 30 : Fused clapton 2*26/36 à 0.26 Ohm et Framed Staple à 0.25 Ohm de chez Coilology, et Flapton 22/38 à 0.22 Ohm de chez Flatwire.
À chaque fois, le résultat est vraiment remarquable ! En effet, le Nitrous RDA envoie une vape nerveuse et pleine de caractère, mais surtout de la saveur en veux-tu en voilà.

Ne vapant qu’en box à voltage variable équipée d’un potentiomètre, difficile de dire à quelle puissance j’ai pratiqué le bouzin.

À vue de nez, peut-être 70 ou 80 watts. Sur ces plages-là, le Nitrous RDA se comporte admirablement bien. Comme il est bien ventilé en full open, il encaisse sans moufeter ce genre de puissances et balance un volume de vapeur assez impressionnant pour un 22mm monté en single coil. Bien entendu, comme on est en bobine simple, la densité de vapeur est moyennasse, y’a pas de miracle. En revanche, les saveurs sont complètement dingues !!!!  :heart: La précision de rendu est époustouflante, positionnant ce petit Nitrous comme un dripper de dégustation de tout premier ordre. Mes extraits de tabac sortent de manière tout à fait fidèle, c’est superbe. Mais là où le bouzin excelle véritablement, c’est dans l’intensité des saveurs !! Les 22mm, mais surtout le baril single coil à chambre d’atomisation ultra-réduite, permettent une saturation absolument hors-norme des arômes. Avec ce dripper, il est complètement inutile de tirer de grosses barres bien longues : on inspire calmement  des bouffées de 2 secondes maximum, c’est amplement suffisant. Et pour cause : il n’y a aucun temps de latence pour que la mécanique se mette en place ;  c’est tellement condensé au niveau des saveurs qu’au bout de 3 barres, on en a plein la gueule et on prend une pause. Véridique !  :yes: En fait, la donne est relativement simple : derrière ses airs de bébé cadum, ce Nitrous RDA déglingue haut la main la concurrence sur le créneau du single coil. Jamais vu un truc aussi intense en saveurs !!  :scratch:

Littéralement scotché par le rendu de barje de la bestiole, j’ai donc enchainé sans me faire prier sur du double coils, en prenant évidemment soin de changer de baril. Dans l’euphorie, je ne me suis pas pris la tête, j’ai installé un dual de Staple tourné sur axe de 30. Ben ouais, du Staple car c’est un câble qui a un coefficient de chauffe raisonnable, bien moindre qu’un Fused Clapton. On est sur un 22mm, il ne faut pas l’oublier. Je pensais avoir bien fait les choses avec ce choix de câble mais là, dès les 2 premières lattes, patatra…. Le soufflé est retombé illico ! :cry: Même en diminuant la puissance de vape, le Nitrous m’a envoyé une bouillie de saveurs, à des années-lumière du rendu en single coil. Pouahhh, vraiment pas bon….
J’ai donc immédiatement opéré un 180°, avec un dual de Clapton Ni80 24/36. 6 spires sur axe de 25 pour une double réz. stabilisée aux alentours des 0.25 Ohm.

Et là, bouuuuuum !!!!! Retour du bolide avec une vape teigneuse de folie !!  :yahoo: Le même genre de rendu de ouf qu’en single coil, la densité de vapeur en plus. Po po powww !!! Démentiel. Irréel, même. Le hic, c’est qu’avec ces tout petits coils de seulement 5mm de largeur, les mèches de coton viennent immanquablement se positionner devant les 2 trous d’airflow situés aux extrémités. Autrement dit, on n’utilise alors plus que les 3×2 trous du milieu et le Nitrous devient vraiment restrictif en tirage. Ce qui, personnellement, ne me dérange pas tant que ça ; mais quand même suffisamment pour tenter une autre configuration de montage… Je ne l’ai pas encore mentionné, mais on trouve également dans le packaging une ‘beauty ring’ de 24mm, que voici.

Bien décidé à ne faire aucun compromis sur ce Nitrous RDA, j’ai, pour la première fois de ma vie de vapoto, tenté de tortillonner du Fused Clapton 2*26/36 sur axe de 25 ! D’ordinaire c’est toujours axe 30 avec ce câble. Mais il ne faut pas oublier que le deck du Nitrous accepte des bobines jusqu’à 8mm de large, alors si on veut exploiter l’entièreté des airflows, on est naturellement amené à confectionner des coils de 6 spires en câbles complexes. Et là les loulous, c’est BANCO !! Le Nitrous est alors dans sa configuration optimale. Toujours aux alentours de 75 watts, c’est sauvage ! Il envoie une vape supersonique, rageuse, très dense, hyper précise au niveau du rendu, et avec des arômes saturés à mort. Je me répète, mais c’est époustouflant. The claque de chez claque. Du même acabit qu’un Arcane XIII, mais un bon cran – voire deux – au-dessus, clairement. Pour tout vous dire, je trouve même que ce Nitrous RDA s’avère indécent pour la concurrence…  :whistle:

 

Conclu

Alors voilà… Si au départ, je dois bien avouer que les 22mm/dual coils promis par le Nitrous RDA m’ont fortement intrigué, j’étais loin de penser que le bouzin procurerait un tel rendu ! Bien sûr, il ne faut pas s’y tromper : le Nitrous RDA est avant tout un dripper saveur et n’est pas là pour balancer de la grosse vape aérienne de bûcheron, ce n’est pas son terrain de jeu. La cuve est relativement petite (25 à 30 gouttes maximum) – d’où le cotonnage préconisé plus haut dans l’article pour s’éviter de possibles projections de liquide à l’inspiration, voire des fuites par les airflows – et il faut vaper ‘calme’, c’est-à-dire ne pas tirer à pleins poumons comme un botch. Le Nitrous RDA est assurément aérien en full open et capable d’encaisser de bonnes puissances de vape, mais il est inutile de jouer les nerveux avec lui : il est suffisamment excité de lui-même pour vous en mettre plein la tronche dès 3 barres tirées. Moi c’est très simple : depuis que je l’ai reçu, je ne le lâche plus. Tout simplement parce qu’en termes de rendu de saveurs pur et dur, ce petit 22mm est sans égal. Une véritable pépite. Un OVNI, même : Objet Vapant Non Identifié. Je crois bien que d’ailleurs, si je devais n’en amener qu’un sur une île déserte… Oui je sais, j’ai déjà dit ça des dizaines de fois auparavant, mais là c’est pas pareil… Et puis voilà, quand je le regarde, il porte également tout une histoire : ce sera, à tout jamais, le dernier matos que j’aurai pu gratter auprès du désormais regretté Fasttech. Une fin en apothéose, quoi…

La bonne nouvelle, c’est qu’après quelques recherches, j’ai pu voir que contrairement à ce que j’ai annoncé en début d’article, ce Nitrous RDA est encore disponible à la vente sur le site du fabricant Damn Vape. Si je peux me permettre un conseil, à 45$ FDPI la ‘global version’, c’est cadeau !  ;-)

Allez, il me reste à vous souhaiter une bonne vape à toutes et à tous, moi je retourne illico à mon raz-de-marée de saveurs hyper saturées, en Nitrous RDA bien-sûr !

:bye: :bye: :bye:

Ecrit par Clandestino

Passager clandestin du Navire pendant des années, les rats ont failli avoir ma peau dans les soutes, alors j'ai dû quitter ma planque. Mais maintenant que je suis à découvert, pas le choix, je vais filer un petit coup de main à l'équipage, en toute subjectivité bien-sûr. Pas envie de finir balancé aux requins... Loin d'avoir l'expérience et la roublardise des vieux loups de mer qui sévissent sur ce rafiot, je vais humblement commencer par aller frotter le pont, histoire de pas faire de vagues.

57 Comments

Laisser un commentaire
  1. M’ouais, m’ouais, m’ouais :-(
    Comment oses tu, mon Cland’s, venir, si admirablement, nous agiter la carotte sous le nez, la veille des fêtes ? Sachant très bien que le produit d’exception que tu nous présentes est introuvable :cry: T’es pas un peu ouf dans ta tête à toi de sadique :yes: ?
    N’empêche, merci pour cette super revue qui me redonne du baume au coeur :good:
    Je trouve que ce petit Nitrous présente quelques similitudes avec le Aan RDA : plateau, formes intérieures de la cloche. Pour combler ma frustration de ne jamais pouvoir téter l’engin présenté par défaut de disponibilité (espèce de vicieux sado pervers), je sens que je vais ressortir le Aan histoire de.
    Salamalecs tout plein, bonnes fêtes à toi et à tout ton entourage :rose:

    • T’as raison mon Bruce : venir faire le malin sur le pont en promettant des saveurs de ouf’ avec un matos introuvable, c’est quand même un peu moyen… :scratch: Et à la limite du sadisme… :yes: B-)
      Mais que veux-tu..?
      Ce Nitrous a beau présenter des similitudes avec le ‘An RDA for Vaping’, il procure une vape infiniment meilleure que le Coilturd.
      Une vape si magnifique qu’il était impossible qu’une maison aussi sérieuse que la nôtre ne parle pas de cette pépite qu’est le Nitrous RDA. :yes:

  2. Après recherches, j’en ai trouvé plein en Angleterre, le pays de la vape, de toutes les couleurs, en éditionS spécialeS.
    Sinon j’attends aussi la sortie du très prometteur Damn Vape TMF RDA V2 – The Mind Flayer.

    • Quand on voit comment The Mind Finder présente la philosophie de son TMF v2, c’est vrai que ça interpelle : « We seek the perfect flavour with great vapour and a very balanced hit, with TMF 24 RDA V2 we seek to crown the dual coil as the king of vaping again ».

      À suivre de très près, ça ! :yes:
      J’espère qu’il sortira en France à pas trop reuch’.

      • Exactement ce que je me disais : « en espérant qu’il sorte en France » d’autant qu’il était dispo chez EcigOne.

  3. Bonjour, c’est la brigade du style, c’est pour une petite inspection. Non monsieur pas la peine de baisser votre pantalon. Dite voir c’est pas très réglementaire tout ça… La quoi? La vape? Non je ne parle pas de votre engin de la mort monsieur. La musique! Muse? Énorme faute de gout ça monsieur. Qu’est ce qui c’est passé? Vous avez des problèmes en ce moment à la maison? Vous voulez qu’on en parle? ahahaha
    Mon Cland’ t’étais sur un sans faute, mais là c’est la sortie de route. :cry: :whistle: :-)
    Heureusement, tu nous gates d’une belle revue et d’un chouette dripper. :good: :heart:
    Je vous souhaite à tous de bonnes fêtes :bye: :rose:

    • Quoi mon Ez’? T’aimes pas Muse ? T’aimes pas non plus les midinettes s’extasiant devant les vampires brillant au soleil :scratch: ? Tu n’es pas fan de la série de films cultes (on sait déjà que tu préfères les films de cul- butes) dite d’horreur romantique ? Quoi? T’arrives pas à comprendre pourquoi ces midinettes fondent (chaque fois, il en reste des traces au sol) devant cet acteur aussi moche qui incarne le beau Cul-len? J’te jure, t’as encore rien compris aux femmes! Mais rassure toi, tous les hommes, les vrais, comprennent ton dégoût vis à vis de ce genre de romance mielleuse juste qu’il faut parfois être hypocrite pour avoir les faveurs de sa douce :yes:

      • Toi mon Bruce t’en as déroulé du cable mon cochon. T’as le nez plus long que Pinochio et on sait maintenant pourquoi :whistle: :yes: :-) Je croie qu’on attire pas ce que l’on veut mais ce que l’on est. Et je ne sacrifie pas ma probité sur l’autel du vice. J’ai trop peur de me retrouver avec celle que je ne veux pas et inversement. Et Muse est un groupe de pop rock commerciale aux melodies sans âme. B-) Je file donc dare dare (oui c’est jeu de mot) écouter Muse dans mon cabrio devant le Lycée George Braque de ma ville. Avec quoi tu as dit ? Une cape de vampire? :scratch: :wacko: :-)

      • Mais c’est qu’il en remet une couche en plus, l’animal……
        Bon mon Ez’, qu’est-ce qui s’est passé hier ??? Dis-nous tout….

        T’as perdu tous tes gains sur Winamax en pariant sur les Bleus ? :unsure:
        C’est Chodasse51 qui t’a posé un lapin après t’avoir bien chauffé pendant des semaines ??? :unsure: :unsure:

        Muse, un groupe de pop-rock commercial ? Aux mélodies sans âme ?
        Pfiouuuu, ah ouais quand même…
        Qu’ils aient mis un peu d’auto-tune sur UN des morceaux de leurs 2 derniers albums, OK. Choix moyen et discutable de leur part, j’avoue. Mais pour le reste, je suis éberlué par ton appréciation globale de ce groupe….
        Matthew Bellamy (tu devrais bien aimer ce nom, ça te ressemble un peu Bel Ami, nan ? :whistle: ;-) ) a, je trouve, un talent incroyable pour pondre des mélodies toujours imparables. Et puis Muse… un groupe qui sait se renouveller et moderniser son son depuis plus de 20 ans, tout en gardant… son identité musicale (son âme justement) …. Tu les écoutes aujourd’hui, tu sais que c’est eux. Direct. Si tous les groupes commerciaux pouvaient pondre de la musique du niveau de celle de Muse, avec des vrais instruments (et bcp de références), je serais vraiment ravi. Aujourd’hui t’allumes la radio, tu te demandes où est passée la Musique, la vraie…..

        Toi mon Ez’, t’as dû passer vraiment une sale soirée hier…. :-( :cry:

      • Les mots passants je n’ai pas lu Bel ami ;-) Pis c’est cynthias44 et pas la peine de demander si il y aura de la dinde à nowel. Un peu de respect :-)

    • Bonjour chère Brigade du style, (je ne mets pas de majuscule à ‘style’, c’est voulu) et merci pour votre commentaire !
      Commentaire assez surprenant je trouve, mais pourquoi pas… :unsure: Après tout, tout le monde a droit d’avoir des goûts de chiottes… Laissez-moi donc avoir les miens avec Muse..!!! :yes: :yahoo:

      • Tu sais quoi? J’ai confondu avec Coldplay. Du coup je suis allé écouter. Bein je sais pourquoi je ne connaissais pas bien. C’est pas ma cremerie non plus. Nan, dans le genre parle moi de Radiohead, MGMT, Phoenix, Beck, Franz Ferdinand, Tam Impala… :heart:

      • Forcément mon Ez, si tu confonds Muse et Coldplay, là je comprends mieux……… :yes: M’en vais découvrir Tam Impala moi ! 😉

      • Uniquement si elle chante Bécassine et que je suis autorisé à me costumer en lapin qui a tué un chasseur. Là il peut se passer quelque chose. :wacko: :-)

      • C’est terrible vous ne devinerez jamais mais un pirate viens de prendre le control de mon compte pour écrire des insanités en mon nom. :yahoo: :-)

      • « – JP JPP revient. – Ah bah pourquoi? – Parce que la France elle a besoin de toi… » :yes: :yahoo:
        On est parti loin là. :wacko: :scratch: Je rappelle qu’y a des gens sérieux qui essayent de faire des revues, un blog sur la vape et touti quanti. Un peu de calme dans l’assistance SVP. Merci :-)

  4. Merci tout d’abord d’entretenir la flamme, ça fait vraiment plaize de voir du nouveau sur ce bon vieux rafiot… :rose:

    Ta revue est impeccable, comme d’hab’ et a su venir titiller mon neurone vapistique englué dans une léthargie de plus en plus profonde. « Trouver sa vape » était un graal, l’atteindre est un puissant somnifère : XIII sur Viva, Rath sur Invader IV et Atemporal sur Brunhilde SBS, what else ?

    Et bien justement, tu as osé prétendre que ton Nitrous met la douille au roi RDA XIII et bien mon gaillard, c’est ce qu’on va voir parce que ton petit RDA miteux en 22 mm, ben je l’ai commandé ce matin même chez ecigone.co.uk qui nous le propose encore autour de 35€ fdpin (28€ + 7€) en version « dual cap ».

    À noter au passage plusieurs promos intéressantes sur ce site, tant au niveau des jus que du matos et la présence en rayon de quelques bons vieux george SXK. J’y ai pris en plus du Nitrous deux concentrés Joe’s Juice à moins de 3€ les 30 mL, à ce prix-là ça ne se refuse pas. De toute façon, le Porky ne s’intéresse même plus aux dépenses de vape vu le calme totalement plat régnant désormais sur ce poste.

    Le délai de livraison se situe apparemment autour d’une grosse semaine si tout va bien, affaire et test à suivre ! :yes:

    • Yoh mon N’es et mdr, c’est chez eux que je l’ai commandé. Je n’avais pas osé les citer.
      Perso, j’en ai eu pour 60 balles de commande. J’attends de voir combien vont me coûter les taxes d’importation. Surprise! Fallait bien tester une commande chez les Anglish après leur sortie de l’U.E. d’autant que c’est devenu « LE » pays de la vape.
      A suivre.

      • Ah bah tu te l’es pris aussi finalement ? Cool !!!! :good:
        J’espère aussi qu’il te plaira !!!

        Merci d’avoir testé le shopping sur un site EN, tu nous diras. Car en effet, il va sûrement falloir aller se dégôter qq bonnes adresses chez nos amis rosbeef dans pas si longtemps que ça. :yes:

        J’ai regardé vite-fait, bon « petit » shop ça, ecigone ! :yes:
        Je vais peut-être voir s’il y a moyen de faire quelques affaires avec eux… :whistle:

    • C’est vrai que « trouver sa vape » aura été un jeu amusant (mais ruineux) et extrêmement stimulant pendant des années, mais qu’une fois qu’on a trouvé son équilibre, on s’installe rapidement (et facilement) dans le confort. Et puis… l’envie de passer du temps (beaucoup) à photographier, chroniquer… ses dernières trouvailles vape
      (pour la plupart moins bonnes que celles qu’on a placées sur notre podium) s’amenuise lentement, sournoisement, mais sûrement ! :yes: Avec le temps libéré, on redécouvre aussi d’autres petites joies de la vie…

      Moi aussi avec le matos que j’ai actuellement, je pourrais tout à fait m’arrêter là. Mais tu vois mon Nes’, y’a quand même un truc : l’industrie de la vape ne s’arrête pas, les fabricants continuent de nous pondre des atos (surtout quand on va voir ce qui se vend sur des shops non FR). Bien sûr, pas autant qu’au début, où chaque nouvelle sortie détrônait quasi systématiquement la précédente star du marché (ça donnait un sacré sel au schmilblick, ça !).
      Les progrès effectués par les fabricants ont fortement ralenti (c’est logique, le marché est mûr maintenant), ce qui donne une forte impression de ‘déjà vu’ et que tous les matos se ressemblent… Mais il y a parfois d’excellentes surprises, comme avec ce Nitrous RDA par exemple, et c’est précisément pour ça que pour ma part, je me refuse encore (pour combien de temps ? :unsure: ) à me vautrer dans la facilité et le confort de la routine….
      Tu sais, cette espèce de recherche du nombre d’or (on en a déjà causé un peu)… Je crois que les fabricants les plus sérieux (ainsi que les moddeurs historiques, qui n’inventent plus de nouveaux atos depuis belle lurette, mais qui se concentrent à améliorer constamment leur ato phare) en sont à ce stade-là.
      Alors voilà, c’est un certain état d’esprit à avoir, et à nourrir : rester (ou pas) à l’affût d’éventuelles pépites…

      Quoi qu’il en soit, j’ai hâte d’avoir ton ressenti sur ce Nitrous, et j’espère que tu seras aussi conquis que je l’ai été ! :yes:
      Je ne sais pas si j’ai été très clair dans ma revue concernant le tirage du bouzin… Alors je prends une image qui sera peut-être plus parlante : si un 24 ou 25mm classique, bien aérien et sur lequel il faut tirer assez fort pour en tirer la qutinessence, pouvait être comparé à une bonne choppe de bière qui te prendrait un certain temps à descendre, alors le Nitrous serait, lui, plutôt un shot de vodka ou de tek paf’; un truc que tu t’mets dare dare dans le gosier.
      Tu vois, pas du tout la même façon de vaper qu’avec nos drippers habituels. Ça fait du bien au cerveau, ça aussi, de changer un peu ! :yes: Tu nous diras ! :yes:

  5. Quand j’ai reçu ce mail de notif-laposte.info me réclamant des frais de douane pour un colis alors que je n’en attendais aucun, je me suis dit qu’il était super bien foutu pour un phishing, tellement bien foutu que je suis quand même allé voir ce qu’il en était sur le site de suivi de La Poste et là, bim ! :cry:

    En fait j’attendais bien un colis, celui de ecigone.co.uk renfermant le Nitrous et quelques babioles complémentaires et pour la première fois de ma vie de vapoto, j’allais devoir raquer pour une importation hors U.E. Cochons de Rosbifs… :negative:

    C’est donc la boule au ventre que j’ai suivi le lien proposé pour le paiement en imaginant toute la famille consternée devant les assiettes de jambon / nouilles le soir du réveillon mais bonne surprise dans la mauvaise, La Poste ne réclamait que 3€ pour une valeur de marchandise déclarée de 6,35 €.

    Ouf… :-)

    • C’est vrai que ça fait tjs ièch’ de devoir raquer c’te putain de TVA pour récupérer un colis pour lequel on a déjà payé des ronds.
      C’est une belle carotte dans le fion qu’ils nous ont mise là, encore une fois… Nous, on n’est pas contre le fait de consommer FR ou UE, sauf que bien souvent, la France ou l’UE est totalement incapable de proposer les mêmes produits au même prix….
      Ceci dit, y’a bcp de colis venus hors UE qui échappent à la TVA d’importation, question de bol mais aussi de période : les contrôles sont bcp plus stricts à la période de Noël.

      • Chez nous, impossible d’échapper à la TVA. La douane a revu sa technologie de tri, tout colis venant de l’extérieur de l’U.E. est soumis à contrôle. T’sais bien, dès qu’il s’agit de taxes, la Belgique, technologiquement parlant, écrase toute concurrence :cry:

        Mon colis U.K. est attendu pour vendredi. Toujours pas de message de la poste concernant la taxe.

        N’empêche, sympa de la part d’EcigOne d’avoir déclaré si peu pour ton colis mon Ness :good: Comme le souligne le Ez’, ça te fait une taxe de 50%. Pour ce taux j’estime légitime de pouvoir bénéficier d’un massage « complet » de la part de Miss « douane » dès réception du colis. Sont pas un peu frappés de la coquille ?

  6. Meuh non, la taxe n’est pas à 50% dans tous les cas, enfin… Je ne crois pas !

    Déjà, La Poste se prend 1€ de frais de dossier et ensuite, les douanes doivent vraisemblablement prendre un forfait de 2€ en dessous d’une certaine valeur déclarée pour pas se faire ièch avec des centimes et appliquer le taux de TVA au-dessus.

    Je ne sais par contre pas ce qui se passe si la douane ouvre le colis déclaré à 6€ et y trouve une facture de 60€, ça doit faire vilain ! D’autre part, si un colis déclaré à 6€ se perd, j’imagine que les assurances remboursent 6€…

  7. Ben voilà hein! Ça fait sept jours, jour pour jour, que mon colis se trouve entre les paluches des douaniers belges :cry: Soit le délai de contrôle de tous les colis en provenance de l’extérieur de l’U.E. prend une chiée de temps, soit je vais en pleurer tant ils additionnent les surtaxes et me préparent une belle petite lettre recommandée dont ils ont le secret, soit mon colis est saisi et en serai averti, aussi par lettre recommandée, dans… houla la la, disons 3 mois. La dernière fois que j’ai été confronté à ce fait, c’est le temps qu’il leur aura fallu pour m’envoyer, en recommandé, un joli document me signalant la destruction de mon matos vape saisi et, comme de bien entendu chez nous, accompagné d’une belle amande et d’une copie de l’article de loi. Pays de crevards, j’te jure. VIVA LA REVOLUCION :yes:

    • Si ça peut te rassurer, je n’ai pas encore reçu mon colis non plus…
      D’après le suivi, il a passé la douane et a repris son voyage depuis que j’ai réglé les taxes mais c’est vraiment très très looooong.

      • Yo Cland’ mais justement, nous autres sommes motivés genre à donf…
        Qu’est une semaine d’attente pour des gars qui ont pratiqué Fasttech ? À la grande époque des fdp gratos, on recevait le mail « shiped » avec la photo du colis et s’en suivaient 6 à 8 semaines d’attente. :yes:

      • Ouais c’est vrai… La commande n’était pas encore arrivée qu’on en avait déjà fait au moins une autre… pour patienter ! :wacko:
        Et puis pendant toute cette attente, j’me souviens des films que j’me faisais sur le matos envoyé : j’idéalisais le truc à mort, en étant persuadé que cette fois, j’avais acquis le meilleur ato du monde… Ahhh, c’était une belle époque quand même… :yes:

  8. Boarf… ce n’est pas les délais de livraison qui me font peur mais bien la détention (abusive) de mon matos désiré par des sangsues destructrices. Je les connais bien ces fonctionnaires frustrés de l’autorité qui ne prennent leur pied qu’en sanctionnant le pauvre petit contribuable. T’sé bien hein, dans le deuxième pays le plus taxé, le mot d’ordre de l’autorité est la répression. La prévention elle, on peut éventuellement la retrouver sous forme d’affiches dans les plannings familiaux. Puis, quel est le plus représentatif de la prévention ? Le préservatif ! Tu vois, rien à voir avec les fonctionnaires sanctionnateurs et taxateurs!

    Ouais, il est loin ce temps où tu suais pendant 8 semaines en attendant ton colis. Ou, pour te consoler tu regardais inlassablement les photos du matos tant attendu. Ou, ce temps de fantasmes te faisait t’imaginer que t’avais acheter le meilleur matos du monde. Ou, acheter en chine te faisait gagner min 50% du prix de vente par rapport à la France. Ou tu trouvais la moindre petite pièce détachée pour tes matos… Ou les vape-potos se passionnaient pour la vape.
    Monde pourri ou tout part en couille… ouais.

    • On va pas refaire le monde ni les lois, mais il est clair mon Bruce que ton pays a vraiment choisi une position inacceptable au sujet de la Vape. Je ne comprends toujours pas pourquoi vous êtes interdits d’importer du matos à vaper, sachant que vous avez a priori encore le droit d’acheter des jus…. :scratch: C’est quoi l’idée ? Que vous vous mettiez vos DIY en intraveineuse ? :unsure: :unsure: :unsure:

  9. C’est marrant (enfin pas trop, en fait) parce que nous autres frenchies voyions la Belgique comme un lieu de liberté à l’époque où nous profitions de la moindre occasion d’aller y acheter des clopes ou du tabac…

    J’en ai moi-même ramené une « tubeuse », des tubes et un gros pot de tabac Camel achetés pas très cher dans un bureau de tabac bruxellois, il y a bien longtemps maintenant.

    Bon allez c’est pas tout de se plaindre, le Nitrous vient de m’arriver de la perfide Albion accompagné d’un Screamer RDA de chez Fallout Vape / Mechlyfe vraiment trop soldé pour que je m’en prive. Ça fait bizarre de voir le Nitrous tout petit dans sa boîte métallique cylindrique, on dirait un ato pour enfant. Le temps de déplacer le drip-tip large et les joints toriques du baril single monté par défaut vers le baril dual et je tente un premier montage ! :yes:

    • Clair que le Nitrous fait vraiment pitié quand on le découvre !
      Mais les apparences hein… on sait très bien qu’elles sont souvent trompeuses…
      Pense à bien tourner tes coils sur axe de 25, en ces temps de début de pénurie de consommables, ce serait ballot de gaspiller du câble. ;-)

  10. Il pleut actuellement sur mes congés, les conditions sont réunies pour un test rapide du Nitrous !

    J’ai utilisé les coils « DL » fournis, le gabarit d’ajustage des longueurs de pattes est en effet génial de simplicité. Oh bien sûr, je n’en avais pas besoin étant doté du « coil absolu » mais tout de même, il aide efficacement à un montage particulièrement facile. La résistance obtenue après rodage est de 0,23 ohm.

    Le Nitrous est un peu serré à mon goût, les coils fournis laissent un petit goût métallique qui disparaîtra sans doute à l’usage mais la vape est en effet… Somptueuse ! L’impression de boire le liquide, issue d’une saturation exceptionnelle est là, la personnalité du rendu amenant l’envie d’y repasser tous les jus connus juste « pour voir » également.

    Je craignais avant tout une chauffe excessive due à deux bobines de 3 mm sans doute trop volumineuses pour un petit RDA en 22 mm mais il a l’air de tenir la route au niveau de la ventilation et reste dans une limite acceptable.

    Il est encore trop tôt pour un avis définitif mais en général, quand un premier test rapide donne ce genre de résultat, le matos se retrouve promis à une belle carrière.

    Merci, Cland ! :rose:

    • Merci pour ton retour mon Nes’, ça fait évidemment très plaisir quand un vapoto partage les impressions qu’on a eues lors de la rédaction d’un article. La rencontre avec un nouvel ato est en effet un moment fondamental dans le ‘durée de vie’ de ce dernier et je suis content de voir que ça s’est plutôt bien passé te concernant.
      Tu m’as même donné envie de tester les coils fournis dans le packaging, j’ai suivi tes pas en recalibrant les fused sur axe de 25. Hé bien je dois concéder un mea culpa envers Damn Vape car effectivement, le résultat est excellent ! :heart: :yes:
      Pour l’utiliser avec des coils DIY dans mes atos MTL, je confirme que le mélange de KA1 et de Ni80 donne des merveilles gustatives : l’âme en KA1 apporte un certain corps à la vape, tandis que l’enrobant en Nichrome amène cette petite touche de pep’s en fin de tirage qui, je trouve, fait toute la différence. Va falloir qu’un de ces 4, je me penche sur la manière de confectionner des Fused DIY, d’autant que les nouvelles de la part de Coilology ne sont pas très rassurantes : sur leur site, il est suggéré qu’on les contacte pour avoir la liste des sites revendeurs (ils ont cessé la vente directe sur leur propre site). Je l’ai fait et ils m’ont orienté vers healthcabin. Évidemment, quand je suis allé sur le site noiche, les 3/4 des références qui m’intéressaient étaient hors stock. J’ai donc relancé Coilology, et là, silence radio…… :-( Ça pour moi, c’est vraiment problématique…..

  11. Remontage en 2,5 mm dans la foulée, juste en resserrant les coils fournis sur un gabarit idoine. Déjà visuellement c’est mieux équilibré. À l’usage, j’ai l’impression d’un tirage légèrement plus aérien et d’un volume de vapeur accru. L’atomiseur respire mieux, le rendu reste évidemment excellent.

    Woaw ! :rose: :rose:

    • 2 coils axe 30 dans un 22mm, ça fait forcément un peu boîte de sardines… :wacko:
      On perd un peu en densité avec des coils axe 25, mais comme tu dis, ça respire beaucoup mieux avec ce diamètre de coils et on gagne effectivement un chouille en aérien au niveau du tirage. Moi aussi j’aurais souhaité un bouzin légèrement plus ouvert, mais bon, pour ça il y a le XIII.
      D’ailleurs à ce sujet, qu’est ce que tu penses de la comparaison ?

      • Il est dispo sur Bar à Brume qui pour moi est devenu le site de ref en matière de reconstructible.
        Y a pas photo pour moi, je préfère très nettement les RDTA aux RDA. Montés sur une B.F., ils offrent une autonomie vape qui me plaît fort bien.
        Ah ouais, le Nitrous RDTA est en 24mm et il est commandé :whistle:

      • Ah ouais, Barabrume… Leur référencement est à ièch’ en général ! j’ai tapé nitrous rdta dans gogol, je suis tombé sur la page du RTA ! :yahoo:
        Pas trop en phase avec toi sur le match RDA/RDTA, mais c’est chouette que tu aies pris ce RDTA et que tu reçoives bientôt le RDA, on va avoir droit à une chouette revue comparo dans quelque temps !! :mail: :mail: :mail: :yes:

  12. Ben voilà :
    – frais de formalités douanières = 15€
    – TVA sur la marchandise importée = 8,13€
    Total 23,13€ entre mes fesses :cry:
    Presque la moitié en plus que le prix de ma commande. Pays de mafieux, c’est du racket, j’te jure. VIVA LA REVOLUCION

    • Ah c’est couillon qu’on ne se soit pas causé avant la commande, j’aurais pu en prendre 2 et t’en faire suivre un pour la moitié des 3€ de taxe et un Colissimo international à moins de 10€ pour la Belgique…

      Bien sûr que je t’aurais pas facturé le SP98 de la mobylette pour le trajet de chez moi au bureau de poste ! ;-)

      Si le cas se reproduit, n’hésite pas… :yes:

      À moins que vos douaniers fouinent aussi dans les colis intra-UE ?

      • Ma que c’est gentil tout plein mon Nes. Si t’étais près de moi, j’te ferais une grosse baise sur le front :yes:
        Bon, ben voilà, 23 balles dans mon fion alors que sort le même jour le Nitrous RDTA. Prix de vente en France : 39 boules. Système d’alimentation innovant par mèches tressées en acier.
        Pas possible une poisse pareille :wacko:

      • Une grosse baise sur le front…, c’est comme ça qu’on dit en Belgique ???? :wacko: :unsure: :yahoo:
        C’est sûr qu’il y a de quoi avoir la haine pour les taxes, mais tu verras que le microbe est quand même pas mal du tout niveau saveurs…. :whistle: À condition de faire quelques concessions niveau tirage.

        Je n’ai pas trouvé le RDTA sur shop FR, j’ai dû mal chercher…….. Mais tu sais quoi ? À moins qu’ils n’aient trouvé le système d’irrigation parfait, je pense qu’il vaut mieux mettre un Nitrous RDA en BF que de prendre la version tank. Tu cotonnes en nid de coton, tu fourres tes 30 gouttes et là, t’es le roi du pétrole. Perso, je sais déjà que je passerai mon tour sur la version RDTA.

  13. Quelqu’un a des nouvelles du Bruce Wayne Belge? Trop serré tu t’es étouffé avec le Nitrous à noel? :scratch: :-) Ou ta femme t’a demandé de plafonner pour réparer les dégâts d’une vape excessive? :unsure: :-)

  14. Nan, suis toujours vivant ! Enfin presque :whistle:
    T’sais bien hein avec la douane belge, ou chaque coli est contrôlé, ben t’as le temps d’attendre. Hier, j’ai enfin reçu mon Nitrous RDA mais je ne pense pas me pencher dessus avant milieu de semaine prochaine.
    Sinon, meilleur vœux mon Ez’.

    • Ouf, je t’ai cru en garde à vue avec fouille approfondie pour importation d’engin enclin à un usage prompte à changer le climat déjà bien en péril. Tous mes vœux mon ami. :rose:

  15. Bon, ben… Voili la voilà la voilou mon Cland’s, j’ai enfin eu l’occasion d’exécuter une première monte sur ce petit Nitrous.
    Monte que j’ai effectué avec un Clapton 24/36 en 6 spires espacées sur un axe de 25. J’ai sauté sur cette référence de câble suite à ton extase concernant son rendu et parce que je l’adore. Malheureusement mes gros atos dual ne me permettent plus l’utilisation de ce câble. L’occasion faisant le laron, j’ai sauté sur l’occase. J’ai opté pour les spires espacées pour combler le petit souci auquel tu fais référence dans ta revue au sujet de l’utilisation de ce câble par rapport à la largeur du plateau. J’arrive à une valeur stabilisée des résistances de 0,19 Ohms.
    Vu la petitesse de l’engin et surtout parce que j’aime ce type de vape, je l’ai monté sur une Topside dual.
    Je l’ai alimenté de mon jus all day’s préféré, un bonbon fruité acidulé.
    Je me suis offert la version « limited edition » qui comprend une chiée de bagues colorées et où le corps de l’ato est en SS poli.
    Voici mes impressions :
    Positif :
    – La qualité de fabrication, des finitions et du polissage est grandiose.
    – La souplesse et la rétention des joints n’est que pur bonheur.
    – Le plateau de montage offre un espace de travail hyper confortable rendant la pose des coils super easy.
    – Malgré son faible diamètre, l’ato autorise des montages avec des câbles complexes.
    – Toujours en rapport à son faible encombrement, son flux d’air est restrictif mais juste comme il me convient pour quand même le cataloguer dans les atos DL.
    – Avec ce montage, 0,19 Ohms, même en chaîne vapant, la cloche ne chauffe pas.
    – Vu sa taille qui tient plus d’un dé à coudre que du réservoir d’un Range Rover, je m’attendais à devoir squonker à quasi chaque taffe. Ben non! Je suis surpris de voir combien de taffes je peux enchaîner, toujours avec le montage déjà cité, avant de devoir resquonker. De plus, depuis que je l’utilise, je n’ai jamais eu la mauvaise surprise d’un over-squonk.
    – Le contenu du packaging.

    Perfectible :
    – La hauteur des drip-tips 810 fournis par rapport au diamètre d’ouverture. La faible hauteur oblige naturelement l’intérieur des lèvres à se positionner debant l’orifice de sortie du drip-tip. L’intérieur des lèvres étant en contact quasi direct avec la vapeur émise par la chauffe des coils, si on ne fait pas attention en biberonnant, on risque de désagreablement se brûler la tronche. Mais ce n’est qu’un petit détail qu’on règle facilement en adoptant la technique de la bouche en cul de poule, soit, pour ceux qui ont une trop grande gueule, il leur est possible d’emboucher une partie du corps de l’ato :whistle: ou encore de changer de drip-tip.
    – Subjectif : il envoie une vape un peu grasse à mon goût.
    – Damn Vape aurait pu prévoir une production plus conséquente histoire de satisfaire la demande. Je trouve que cet ato a trop vite été indisponible.

    Passons au ressenti vapistique. Il déchire grave sa race ce gnome. Pour les montages autorisés, son débit d’air est parfais. Il envoie une vape smooth, onctueuse et savoureuse et le tout avec un débit d’air véritablement DL. Allez, soyons vraiment objectifs DL mais avec un poil de cul de morpion restrictive. Le truc tellement faible que si tu souffres d’asthme ou d’emphysème, tu ne t’en rendras pas compte :yes:
    En conclusion : un ato à posséder absolument :yes: Et j’en arrive à cette conclusion alors que je ne lui ai encore fourré qu’un seul montage dans la tronche.

    • Hé ben mon Bruce… Merci pour ton long feedback !! :good:
      Je dois dire que tu m’en bouches un coin là. Pas par rapport au rendu du bouzin, qui semble faire l’unanimité partout où l’on peut lire des avis, mais bien au niveau du tirage : j’étais persuadé que t’allais dire qu’il est trop restrictif pour toi ! Ou du moins, le classer dans la catégorie RDL, clairement. Bon après, c’est sans doute aussi cette ouverture un peu freinée, liée aux seulement 10 trous d’admission d’air de chaque côté du baril, qui contribue à ce rendu de barjot ! Et là, on est d’accord, ce Nitrous dégomme bien. :heart:
      Pour ce qui est des câbles, j’imagine que tu testeras d’autres trucs encore, mais le clapton 24/36 est sans doute celui qui est le plus adapté aux mensurations de la bestiole. Dommage, me concernant, qu’il faille faire des spires espacées avec ce câble pour combler l’entièreté de la largeur des airflows.
      Au final, je suis ravi que tu sois content de ton acquisition; l’attente était longue et semée d’embûches mais sur ce coup-là, ça valide l’adage selon lequel plus c’est long, meilleur c’est. :yes:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-) 
 

BY-ka v8 (Vape Systems) : bons baisers de (Biélo) Russie !

Le Radar Bizarre du Navire