Nicotine, quand tu nous tiens!

11 Fév 2017/
Santé

Reflexion sur la dose de nicotine absorbée.

Le dernier post du Cap’tain sur l’effet tétine de la vape m’a plu et m’a fait réfléchir à la dose de nicotine qu’on peut absorber en vapant.

La nicotine n’est pas notre ennemie, mais la performance des atos, les bons liquides, et aussi et souvent le manque de hit et l’effet tétine, nous tiendraient-ils éloignés du sevrage nicotinique ?

Le sevrage tabagique étant, bien entendu, le premier et principal but de la vape.

En vapant, on estime que nous n’absorbons que 60% de la nicotine inhalée.

Donc, pour prendre un exemple :

Admettons que nous fumions quotidiennement un paquet, soit 20 cigarettes dosées à 0.8 mg de nicotine, ce qui représente 16 mg de nicotine, et que si on vape chaque jour, par exemple aussi :

– 4 ml de liquide en 12 mg de nicotine
ou
– 12 ml de liquide en 4 mg de nicotine

nous ingérons plus de 28 mg de nicotine ( = 47 mg X 60 % ), soit plus qu’autrefois, quasiment le double par rapport à quand nous fumions 20 cigarettes !

Certes, le premier but de la vape est de ne plus fumer, en ce sens, le sevrage tabagique est réussi !

Il faut garder à l’esprit que ce n’est pas seulement la nicotine qui nous rend si addicts à la cigarette, même si elle en est le principal composant addictif, car la cigarette comprend d’autres substances addictives.

Cela peut expliquer la rapidité, pour ceux qui accrochent à la vape, d’abandon de la cigarette, et aussi la facilité à baisser rapidement le taux de nicotine contenu dans les liquides …tout en en augmentant le volume consommé.

Le succès de la e-cig tient à l’apport en nicotine , à la gestuelle conservée et aux bonnes saveurs, soit plusieurs récompenses !

​La nicotine en n’est pas cancérigène mais augmente la pression artérielle et accélère le rythme cardiaque.
Elle peut ainsi contribuer à l’augmentation des maladies cardiovasculaires.

Vous pouvez vérifier par vous-même à l’aide de ce calculateur :
http://vapez.fr/tools/consommation/

Etonnant, non ?
( c’était la minute nécessaire et suffisante de…. )

Zaza, piratesse, vapoteuse geek et DIYeuse. Fan de ce blog.
Adhérente AIDUCE. Bonne vape !

Remerciez l'auteur en lui donnant votre vote ;-) ------>
1 0
Si vous avez en tête un produit qui pourrait intéresser l'équipage, mettez le sur -->cette page
Comments
  • mexicano - Rang : Or foncé 11 février 2017 9 h 48 min Répondre

    He zaza j’ai ėte voir le calculateur ca fait peur.

  • Zaza - Rang : Emeraude 11 février 2017 9 h 58 min Répondre

    Mexicano, Je suis du même avis que toi !
    Et j’absorbe aussi plus de nicotine que quand j’étais fumeuse.
    Ça me travaille quand même…
    Pour l’instant, je me conforte en me disant que l’essentiel est d’avoir arrêté le “classic”…

  • Raoul Volfoni - Rang : Or clair 11 février 2017 10 h 37 min Répondre

    Chère Zaza Cyclopède, je suis surpris de ce que tout ce que tu as écrit !!!

    Et le calculateur de Vapez, livré sans la moindre explication sur les calculs effectués me semble totalement folklorique et sans aucune cohérence avec les chiffres publiés par J L Le Houezec & K Farsalinos.

    Un exemple, pris sur le Blog de JLH :
    http://jlhamzer.over-blog.com/2016/11/vaporisateur-personnel-deuxieme-versus-troisieme-generation.html
    Un tableau montre que la quantité de Cotinine mesurée dans le sang est seulement supérieure de 30% (Vapo 3ème génération / versus / utilisation de paquets caca d’oie).

    Et il suggère à la fin de l’article l’option qu’il considère comme la plus safe : utiliser un liquide fortement dosé dont on réduit la quantité consommée.
    C’est l’option que je pratique… j’ai arrêté de fumer, réduit le café & l’alcool, … et je vape maintenant par gourmandise.

    Du même, sur l’aspect cardiovasculaire :
    http://jlhamzer.over-blog.com/2016/10/coming-out-dediabolisons-la-nicotine.html
    “Je souhaite apporter ici une précision, l’effet stimulant sur le système cardiovasculaire ne s’observe qu’en aigu, en particulier après une période de non consommation (le matin par ex.), mais que durant la journée ce phénomène disparaît à cause de la très grande tolérance à ces effets de la nicotine chez le fumeur ou l’utilisateur de nicotine.”

    Et l’addiction au tabac qui se réduirait à une addiction à la nicotine… c’est très largement contesté par de nombreux scientifiques…

    Bref…
    – Plein de lectures…
    – Keep cool & Vape safe !!!!

  • bylgete - Rang : Or clair 11 février 2017 11 h 09 min Répondre

    Salut les “Pirates” !
    Un article qui fait réfléchir c’est certain !
    Ce qu’il faut retenir,c’est le fait que nous avons stoppé
    cette M…e ! Nous avons notre conscience pour nous …
    Maintenant un paquet d’année à consommer le “Classic”
    nous aura certainement fait du tort au corps …Je me régale
    à vaper pour le moment et cela est devenu plus qu’une passion…
    je rencontre des gens de tous bord avec qui je n’aurais peut etre
    eu aucune affinité si je n’avais pas utilisé ce moyen de substitution aux
    “clopes”! Beaucoup d’avis diffèrent sur le sujet C’est une façon d’exprimer
    aussi Ce qui est inquiétant C’est qu’aucune étude “officielle” nous dit
    clairement que la vape est bonne ou mauvaise pour notre santé Cela
    n’est pas clair pour tous ! Il faut s’en tenir au fait que nous allons mieux
    qu’avant c’est sur : Le gout,les saveurs,plus de mal à la “caboche”plus de mal
    aux dents Une libido qui revient ( c’est pas négligeable !) et il faut compter
    qu’une victoire sur ce paquet de “Classic” nous rend fier à jamais ….!
    Merci copine Zaza pour ton travail !

    Vapoteusement

    bYlGeTe

  • Zaza - Rang : Emeraude 11 février 2017 12 h 25 min Répondre

    @Raoul

    30% env de plus pour un ato de 3ème génération ne sont pas négligeables.

    Le calculateur Vapez cite une marge d’erreur de 35 % sur la nicotine ingérée par un fumeur ( un fumeur humain aspire et garde plus ou moins longtemps chaque taffe, contrairement aux mesures faites à la machine à fumer) et calcule un taux d’absorption de la nicotine de l’e-liquide de 60% pour un vapoteur.

    Je n’en ai pas vérifié les calculs de nicotine ingérée en vape, mais le calculateur donne quand même un ordre d’idée :
    A savoir que si tu fais varier le taux de nico du liquide, il admet que vaper 10.13 ml à 4 mg est équivalent à 3.38 ml à 12mg.

    J’ai cité aussi que; l’addiction au tabac ne se réduit probablement pas seulement à l’addiction à la nicotine… ( ” Il faut garder à l’esprit que ce n’est pas seulement la nicotine qui nous rend si addicts à la cigarette, même si elle en est le principal composant addictif, car la cigarette comprend d’autres substances addictives. ” )

    Merci pour tes liens.
    Je les avais repérés hier, ainsi que tes commentaires intéressants sur le post de Dany sur l’effet tétine et je viens de lire le long texte de Jacques Le Houezec intéressant, et plutôt rassurant.
    Comme il l’écrit, je suis parfois une vapoteuse décontenancée !

    Comme lui et toi, j’en viens à penser ( mais ne le fais pas… encore ) qu’utiliser un liquide fortement dosé dont on réduit la quantité consommée est l’option la plus safe.
    J LH dit vaper par addiction gérée et assumée et toi par gourmandise.

    Maintenant, il y a des petits et …des grands gourmands 😉

    Un cardiologue que j’avais consulté préalablement à une anesthésie générale ( consultation à la demande du chirurgien, vu mon passé de fumeuse ) m’avait encouragée pour l’arrêt du tabac réussi grâce au vapotage, et aussi à baisser progressivement la nicotine. Tout en me suggérant d’avoir toujours à disposition, le jour où je ne vapoterais plus, un substitut nicotinique pour ne pas recraquer sur le classic caca d’oie.

    Loin de moi l’idée de diaboliser la nicotine, mais le fait de réfléchir à nos propres pratiques est souvent bon ainsi que de se documenter pour arriver à se faire sa propre opinion 😉

  • Zaza - Rang : Emeraude 11 février 2017 12 h 29 min Répondre

    @Bylgete, merci 🙂
    C’est clair que notre plus grande victoire est l’arrêt de la combustion du classic !

  • PASCAL - Rang : Saphir 11 février 2017 12 h 36 min Répondre

    Sujet très intéressant. J’ai eu la chance de suivre plusieurs cours sur la nicotine avec J. Le Houezec et B. Lemaitre. Une chose est certaine c’est qu’il faut plus craindre le sous dosage en nicotine que le surdosage. Le sous dosage étant un risque de retour à la clope. Le vapoteur, comme le fumeur, sait gérer son taux de nicotine, c’est reconnu. C’est pourquoi il ne faut pas craindre la nicotine. Trop de nicotine ? On diminue, c’est tout. Par exemple le fumeur n’inhale pas à fond sa cigarette. Cela se voit sur la couleur du filtre de la clope. On utilise la nicotine pour traiter la schyzophrénie ou la maladie de Parkinson et certains patients peuvent avoir des doses de 105mg de nicotine quotidienne sans que se posent des problèmes cardio-vasculaires. Et la nicotine est grandement aidante dans ces cas précis. Donc la nicotine, il faut la relativiser. Et, comme le disait Raoul, diminuer caféine et alcool est tout aussi important. Un vaste sujet qui doit avancer.

  • mexicano - Rang : Or foncé 11 février 2017 12 h 56 min Répondre

    @ zaza oui moi aussi sa me fait reflechir je vais voir a essayer le 0 ou remonter de 3a6mg comme raoul

  • Raoul Volfoni - Rang : Or clair 11 février 2017 14 h 56 min Répondre

    @Zaza : Je comprends parfaitement tes interrogations sur la pratique de la vape, car je les partage !
    Mais trois choses m’ont fait réagir :
    – tu semble assimiler sevrage nicotinique & sevrage tabagique (y’a un subtil glissement de l’un à l’autre dans ton propos…)
    – le calculateur de Vapez a le mérite de fournir une approximation du volume de e-liquide à prévoir, mieux qu’un calcul à la grosse louche, mais n’est pas une vérité scientifique. Y’a une étude qui a été faîte (Farsalinos ou autre ? faudrait que je retrouve… ) qui montrait une variation de 1 à 3 de la nicotine absorbée selon la pratique des fumeurs à partir de cigarettes d’un même taux de nicotine. Le coeff de 1.35 retenu est à mon sens arbitraire et discutable.
    – la sempiternelle addiction à la nicotine !
    Comme beaucoup de gens ici, je suis passé par les gommes et les patches… et ben, ça le faisait pas du tout ! Et j’ai des preuves… mais je me refuse à publier sur Internet une photo où je suis avec un beau-frère toubib, tous les deux torses nus avec un grand patch sur chaque omoplate en train de cloper comme des malades !!! 🙂
    Et malgré ce qu’on nous avait prédit, nos coeurs n’ont pas lâché !

    Lorsque je fumais, impossible de me déplacer sans paquet et briquet.
    Et ça a été vrai aussi pendant deux ans avec la vape.
    Maintenant… y’a plus d’obligation.

    Pour les gourmands, y’a aussi les gros gourmands ! J’adore depuis longtemps faire la cuisine, faire des confitures épicées et des cocktails… et je continue à vaper pour me faire des petits plaisirs avec les goûts… sans prendre du poids.
    L’alcool et le café, très associés pour moi avec la clope, j’ai réduit. (cf Pascal !)

    Je n’ai pas suivi la mode, le subohm ne m’a pas convaincu, je vape assez serré avec des atos orientés saveur. La vape avec du hit, donc de la nicotine j’ai réduit en quantité, mais sans avoir de stratégie d’arrêt.

    Et je dirait à Mexicano et TheFlow (mais y’en a plein d’autres ici…) que l’objectif premier, c’est d’arrêter définitivement de fumer, pas de se fixer un calendrier de décroissance de la nicotine.
    En quatre ans, j’en ai vu plusieurs repiquer à la tueuse… ça fait réfléchir !
    La dimension plaisir, c’est important… alors vapez comme vous le sentez, faîtes vous plaisir et ne vous polarisez pas sur la nicotine !

  • jpr - Rang : Or foncé 11 février 2017 15 h 13 min Répondre

    le calculateur m’a fait egalement peur.
    j’absorbe parfois plus de nicotine qu’avec le tabac,
    la victoire est déjà au niveau de la non combustion.
    Je me pose également des questions sur le calcul purement théorique du calculateur.

  • Raoul Volfoni - Rang : Or clair 11 février 2017 15 h 14 min Répondre

    @Pascal
    Finalement, je vais peut être me remettre à boire… 🙂

    – pas de Parkinson déclaré (et même pas de tremblante du mouton comme lot de consolation)
    – pas de diagnostic de schizo

    J’ai le blues…
    https://www.youtube.com/watch?v=-5nJgu_veM4
    😉

  • Zaza - Rang : Emeraude 11 février 2017 15 h 21 min Répondre

    @mexicano Faut voir…
    Tout dépend du but que tu vises : consommer moins de nicotine ou moins de ml de liquide ?
    Si tu vapotes en 0, tu risques de ressentir un manque.
    Si tu augmentes le taux de nicotine, tu risques de consommer moins de quantité de liquide.
    C’est un ratio à réfléchir et à calculer…et à tester !

  • Nesquick - Rang : Diamant 11 février 2017 18 h 36 min Répondre

    “Alors vapez comme vous le sentez, faîtes vous plaisir et ne vous polarisez pas sur la nicotine !”

    À mon sens, M. Raoul a tout dit…

  • Le capitaine - Rang : Diamant 11 février 2017 19 h 08 min Répondre

    Amen!

  • TheFlow - Rang : Rubis 11 février 2017 22 h 40 min Répondre

    @Zaza @Raoul & Compagnie. Tu mets les pieds dans le plat Zaza avec cette article, en y sautant à pieds joins comme dans la gadoue Qd on était Gamin, et j’aime ça…!!!
    La Nico m’affole pas trop, j’ai eu l’occaz d’essayer tellement d’autre saloperies dans ma vie, si ça peut lutter contre Parkinson en plus , alors VAPE ON les Amis .!!

    Tu le sais Zaza, on en a discuter, le PG/VG n’est-il pas lui aussi vraiment à l’abri de tout soupçon, je penche plus de mon côté sur des explications franches, lucides, scientifiques de cette FAMEUSE VAPORISATION…Et ce qui en découle…

    Certes Houellbecq &Farcéattrapo ont des arguments, mais ils ne représentent PAS à ce que je sache la Communauté SCIENTIFIQUE dans son ensemble…??? N’est-ce Pas..?
    Ce sont de loyaux défenseurs de notre univers mais malheureusement ils ne sont pas grand chose au près de nos amis qui légifèrent à tour de bras….
    La Preuve avec cette TPD, le jour où des scientifiques du monde entier, nous dirons : ALLEZ -Y les GARS, CHARGEZ les DRIPPERS raz la Gueule et payez vous en 1 Bonne Tranche,,,,,, , n’est pas encore arrivé….

    On reviendrai peut être finalement à ton thème Zaza, LA NICOTINE aurait elle son rôle dans cette méfiance et surtout cette défiance, à notre égard, sûrement.

    Raoul, le seul Planning que j’ai c’est mes Vacances et encore…;)
    JE NE REFUMERAIS PLUS JAMAIS DE MA VIE, et tu sais ce qui me fait dire ça, j’ai bu de bonnes binouzes l’autre soir avec des amis et matos oublié, Aië…..
    Me suis donc tapé ma 1ère Clope depuis 5mois, et bien une m’a largement suffit ..!!
    Mais je te l’accorde j’étais content de retrouver mon Mod en rentrant, et cette petite expérience fut juste parfaite pour moi, et ma motivation à poursuivre dans notre monde.

    ENCORE BRAVO ZAZA..RESTONS OPEN sur nos pratiques et nous deviendrons + FORT.

  • unagi_baka - Rang : Argent foncé 12 février 2017 9 h 02 min Répondre

    Le mythe de l’addiction à la nicotine
    Professeur Robert MOLIMARD
    Professeur honoraire à la Faculté de Médecine Paris
    http://www.formindep.org/IMG/pdf/RobertMolimardHAS-bis.pdf

    Jean-Pol Tassin
    Directeur de recherches au Collège de France, Génétique moléculaire, neurophysiologie et comportement.
    https://lettre-cdf.revues.org/283
    “La nicotine ne déclenche pas ce découplage. Cela explique pourquoi, depuis des années, tous les modèles animaux sur la nicotine sont inopérants ou fonctionnent de façon très médiocre : mettez de l’amphétamine, l’animal se met à courir, mettez de la nicotine, il ne bouge pas. Donnez de l’amphétamine en auto-administration, l’animal réagit très activement ; avec la nicotine, c’est très difficile. Toutes les expériences avec la nicotine sont mauvaises. Mais les chercheurs insistent, parce qu’ils croient à leur modèle et sont persuadés qu’il doit s’appliquer à la nicotine. Ils pensent que l’échec ne contredit pas le noyau de leur thèse, mais doit être lié à des facteurs annexes et secondaires. Donc ils font des centaines d’expériences pour montrer que dans certaines conditions, en faisant attention à certains éléments, etc., on arrive quand même à obtenir un résultat. Je pense qu’il s’agit d’un biais. Pour ma part, je constate que l’administration de nicotine chez l’animal ne produit pas les effets prédits par le modèle courant de l’addiction.”

  • TheFlow - Rang : Rubis 12 février 2017 9 h 41 min Répondre

    EXCELLENT. Unagi
    AH ENFIN des SCIENTIQUES qui ne sont pas Labellisés PRO-VAPE..!!!
    ALLEZ la même CHOSES avec PG/VG/AROME/COIL/ENCRASSAGE et on sera BON…..

    Ne me citez plus les mêmes chercheurs qui sévissent dans notre milieu depuis des années, en à peine 6 mois, ils m’ont déjà fatigué car pour la majorité ils ont aussi un lien étroit dans la subvention de leurs recherche avec NOTRE milieu..
    DONC AUCUNE LEGITIMITE SCIENTIQUE à mes YEUX.
    Un CHERCHEUR se veut par définition IMPARTIAL, seul les FAITS comptent, et pis C TOUT..!!

    FAIRE le Tour du Monde de la VAPE, c’est chouette aussi…;)) les VOYAGES avec des articles de fond, OUI Souvent en Anglais c’est vrai, désolé c’est la langue internationale par excellence.

    En TOUT cas, on est au moins TOUS d’accord sur 1POINT aujourd’hui, on VAPE aux 4 Coins de la Planète, et cela de PLUS en PLUS…1 nouvelle FOIS, la recherche de la VERITE sera notre UNIQUE salut, ou alors c’est que NOUS aussi nous avons des CHOSES à CACHER….??????…!!!!!

    BON Dimanche les PIRATES !, V me faire 1 Ptit Tallak après le petit Déj…;)

  • Raoul Volfoni - Rang : Or clair 12 février 2017 19 h 01 min Répondre

    @unagi_baka :
    Merci d’avoir rappelé le Pr MOLIMARD, je l’avais lu et oublié…
    Du même, datant de 2015, à propos de la dépendance au tabac :
    http://www.formindep.org/Comprenons-nous-la-dependance-au.html

  • TheFlow - Rang : Rubis 12 février 2017 22 h 05 min Répondre

    @Raoul, Article particulièrement COMPLET…Et très intéressant.

    Ce petit paragraphe en conclusion qui nous concerne plus particulièrement l’est tout autant :
    ” Des arômes particuliers ?
    Les fabricants de liquides pour cigarettes électroniques proposent beaucoup d’arômes rappelant ceux de tabacs variés. Mais apparemment aucun n’a déclenché une adhésion bien différente de celle des arômes plaisants d’autres types”

    Quelle interprétation pour nous concrètement ? TRES PERTINENTE CONSTATATION…

    Même l’auteur l’admet, il y a une forme de mystère dans l’addiction tabacologique, en le rapportant à notre sujet, la nicotine ne semblant pas en être la cause principale pour le Tabac selon cet article, qu’en est-il alors de notre addiction à la VAPE, si ce n’est pas la nicotine…? La Rondeur, l’onctuosité de la vapeur sur nos papilles…???
    Possible vu que l’on peut allez jusqu’à AGUEUSIE (N’est-ce pas NES..), ce qui est un stade extrême mais qui démontre bien le rôle primordial olfactif et gustatif de la VAPE !!!

    Bon allez c’est Bon, demain le réveil sonne Tôt..!! 1Ptit FivePaws en Dripper et au Dodo ….;)
    CE SUJET aura eu au moins le mérite d’être lancé,, GOOD Night Zaza…;)
    Bonne semaine les Pirates .

  • Raoul Volfoni - Rang : Or clair 13 février 2017 7 h 59 min Répondre

    @TheFlow Je trouve très bien que Zaza ai relancé le sujet sous un autre angle, celui de la nicotine.
    Parce que, une fois validé que notre pratique est moins pire que de fumer, beaucoup de questions restent en suspens… et les questions sans réponse induisent d’autres questions.
    Ca n’a rien de naturel de s’envoyer dans le cornet de la vapeur de PG & VG, agrémentée de nicotine et de molécules diverses.
    Dans ces molécules aromatiques, on risque bien de découvrir à terme qu’il y en a d’autres à éviter absolument !
    Dans mes DIY, je mets 5% de vodka, pour l’aspect conservation et pour l’aspect “fragrance carrier” permettant de réduire la quantité d’arômes. Est-ce une bonne pratique ? Je n’en sais rien !

  • Nesquick - Rang : Diamant 13 février 2017 10 h 48 min Répondre

    Il y a trop d’informations parcellaires sur le sujet à mon goût… J’ai parfois l’impression que certains scientifiques ou pseudo scientifiques profitent de la vague pour faire le buzz. Il suffit en effet d’annoncer que la vape libère je ne sais quel truc cancérigène pour que tout le monde se mette à en parler à tort et à travers.

    Le verre Pyrex ou borosilicate dont nous sommes si friands pour nos tanks libère un tas de saloperies dans les liquides qu’il contient… Le dire est une chose, préciser que les molécules en question diffusent en quantité infinitésimale en est une autre. C’est un exemple parmi beaucoup d’autres.

    J’ai lu avec intérêt la lettre de Jean-Pol Tassin citée par @unagi_baka. Le propos est clair, très bien développé mais ma réalité reste néanmoins au ras des pâquerettes, là où je connais.

    Vape à 12 mg/ml pendant plusieurs mois, sensation de “trop” réclamant le passage en 6 mg/ml, quelques symptômes récents du même “trop” avec ce dosage qui devrait m’amener à 4 ou 3 mg/ml dans les prochains mois sachant que la réduction du taux n’est pas un but, que je me fiche complètement de savoir si ce n’est ou non qu’une impression.

    Tant que je rebrousserai chemin pour aller récupérer mon matos lorsque je m’aperçois que je l’ai oublié en quittant la maison, je serai dépendant et peu importe si c’est à la nicotine, au geste, à la vapeur ou à quoi que ce soit d’autre.

  • Zaza - Rang : Emeraude 13 février 2017 11 h 27 min Répondre

    En effet, il y a beaucoup d’infos …et d’intox, bcp de questions et peu de réponses claires nettes et précises.

    C’est quand même incroyable qu’on ne sache pas encore pourquoi la clope rend tellement addict !

    La recherche avance parfois et souvent à petits pas !

  • Raoul Volfoni - Rang : Or clair 13 février 2017 12 h 37 min Répondre

    @Nesquick : L’exemple que tu prends (retourner chercher son matos) est pertinent comme indicateur et je l’ai vécu aussi longtemps.
    Un autre indicateur : en présence de fumée et/ou de fumeurs, ressentir “la présence d’une absence” et en avoir le ventre tordu.

    Et à ma grande surprise, vu mon lourd passé côté clopes, tout ça a fini par s’estomper.
    Pourquoi, j’en sais rien… mais je vous souhaite la même chose !

    @Zaza : “C’est quand même incroyable qu’on ne sache pas encore pourquoi la clope rend tellement addict !”

    C’est quand même pas les cigarettiers qui vont financer ce genre d’étude.
    Et comme l’évoque le Pr MOLIMARD, le gang des substituts nicotiniques n’y a pas intérêt non plus…

  • Nesquick - Rang : Diamant 13 février 2017 13 h 36 min Répondre

    @Zaza La lettre du professeur Tassin explique l’addiction du point de vue neurologique, j’ai été surpris de voir que le mécanisme est aujourd’hui assez bien compris au point d’ailleurs de pouvoir proposer un traitement pharmaceutique. Je ne prétends pas avoir capté plus que les grands traits du propos mais apparemment, les chercheurs se heurtent aux labos dès que l’aspect financier entre en scène… Dommage pour les fumeurs bien sûr mais aussi et surtout pour les junkies et les alcolos pour qui l’enjeu de la dépendance est autrement plus grave.

    Malheureusement comme le souligne @Raoul, la santé publique n’est une préoccupation que lorsqu’elle devient rentable…

  • Raoul Volfoni - Rang : Or clair 13 février 2017 14 h 23 min Répondre

    @Nesquick : Un exemple tout frais, l’histoire du vaccin trivalent DTPolio qui n’est plus disponible depuis 2008. Il regroupait les 3 vaccins obligatoires.
    Seul le vaccin hexavalent, beaucoup plus cher, est disponible…

    Refus du ministère de la santé d’obliger les labos…. d’où recours en Conseil d’Etat qui vient de statuer en faveur du DTPolio et somme le ministère de la santé de le rendre disponible sous 6 mois.
    Réponse actuellement à l’étude chez Marisol : élargir l’obligation vaccinale par voie législative pour justifier l’hexavalent !!!! Et surtout ne pas froisser les labos 🙂

    Bref… le ministère de la santé devrait plutôt s’appeler ministère des labos, ça serait plus clair !!!

  • Raoul Volfoni - Rang : Or clair 13 février 2017 14 h 34 min Répondre

    En écrivant cela, je ne veux surtout pas lancer le débat sur les vaccins, mais pointer simplement que la réponse du ministère me choque… ça sent un peu la connivence avec les labos

  • Zaza - Rang : Emeraude 13 février 2017 14 h 46 min Répondre

    J’ai lu le copieux entretien avec Jean-Pol Tassin ( et le relirai ) et pour tenter d’en faire un très bref résumé, au ras de mes pâquerettes 😉 :

    L’addiction au “classic” serait due au fait que la combustion d’additifs sucrés entraîne la formation d’acétaldéhyde, qui se trouve être l’un des IMAO ( = Inhibiteur de MonoAmine Oxydase = antidépresseur ) les plus puissants qui soient.

    Addiction donc à la présence simultanée dans le “classic” de nicotine ET d’IMAO et au fait que le “classic” est un produit au potentiel addictif particulièrement élevé.

    En ce qui concerne la vape, l’addiction devrait donc être moindre !

  • Zaza - Rang : Emeraude 13 février 2017 14 h 48 min Répondre

    @Raoul, Peut-être le ministère de la santé changera t-il de nom sous la prochaine présidence…?

    https://www.youtube.com/watch?v=EBpn_GjdXas

  • Raoul Volfoni - Rang : Or clair 13 février 2017 19 h 25 min Répondre

    Pour certaines structures, ce n’est pas directement lié à un changement de gouvernement.

    L’Agence du Médicament est devenue en 1999 l’AFSSAPS qui est devenue en 2012 l’ANSM… histoire de faire oublier quelques scandales et conflits d’intérêt.
    (A la grande époque, 2/3 des membres de l’agence étaient en conflit d’intérêt !)

    Allez… Je lance un concours…

    Question : Avec le scandale de la Dépakine, à quelle date l’Agence devra-t-elle encore changer de nom ?
    Question subsidiaire : Proposer un nom original pour l’Agence

    😉

  • TheFlow - Rang : Rubis 13 février 2017 19 h 49 min Répondre

    UN PEU DE Légèreté dans ce monde de BRUTE de LABOS :
    @Raoul 5% de Vodka dans mes DIY, ça c’est Coooool !!!
    L’Eau de Vie de Mirabelle ça marche aussi..???…;)

    EN EFFET, ce sujet est glissant, gluant comme du Max VG , mais il est ESSENTIEL.
    Restons à l’écoute, soyons à la pointe des résultats de la recherche les PIRATES .
    NE nous cachons pas derrière un masque de Fumée de Malbak.

    SOYONS FIERS !! Et VIGILANTS pour ne pas se faire enfumée 1 Nvlle Fois……..

  • jib - Rang : Emeraude 14 février 2017 3 h 03 min Répondre

    J’ai bossé un moment dans l’aide aux toxico après une cure de désintoxication… et il l y a une notion que sous estiment souvent les acteurs de la prévention (toutes drogues confondues) et surtout les institutions : le plaisir.
    Certes tous les addicts savent que leur addiction pose des problèmes, leur font prendre des risques, etc.
    Mais ils sont aussi bien conscient du formidable plaisir d’un shoot !
    S’arrêter ? Ils le veulent tous sincèrement.
    Renoncer à ce plaisir ? Difficile, très difficile… mais impossible ou presque de réussir sans s’occuper de ça !
    (bon, ce que je dis là est réducteur, il y a plein d’autres paramètres à prendre en compte, et puis la clope, à côté de l’héro, c’est de la gnognote).

    Mais justement, c’est aussi plus facile de trouver d’autres plaisirs de substitution : il ressort bien des contributions ici que le plaisir de vapoter un liquide qui nous est agréable sur un bon ato est un facteur qui est déterminant dans le succès de la vapote comme moyen d’arrêter la clope.
    Clairement, à côté d’un custard ou d’un lait fraise, une CamMalboStrike, c’est pas bon ! ^^
    Comme vous, mon taux de nicotine descend tout seul, sans plan, parce que j’ajoute de plus en plus de base VG à ma base nicotiné : parce que c’est meilleur, plus onctueux 🙂

    Dans ce sens, j’ai enfin réussi à faire mettre un pied dans la vapote à ma compagne ce we : elle aime le tabac, et mes essais de lui faire vapoter des classics avaient échoué lamentablement.
    Je l’ai “eu” avec un liquide fraise tagada !
    Ca lui rappelle son enfance…
    le plaisir…
    c’est une clé ^^

    Le taux de nicotine me semble second par rapport au plaisir (pas secondaire).
    Ce taux, comme les patchs ou les gommes, aident à moins ressentir de manque, mais il ne me semble pas le facteur principal.

  • Zaza - Rang : Emeraude 14 février 2017 10 h 54 min Répondre

    @jib
    Oui, le plaisir est essentiel ici, comme dans la vie !

    Bravo pour tes combats et bonne chance pour celui de ta compagne !

  • Raoul Volfoni - Rang : Or clair 14 février 2017 11 h 48 min Répondre

    @jib
    Tous mes encouragements aussi !!!

    Ploum Ploum Tralala…
    Un bon coup de Fraise Tabaca… 🙂
    Et le plaisir vaincra !!!!

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-)