in ,

Nextgen de Vapeware Mods (clone)

Avant toutes choses, au diable les états d’âme. Ce Nextgen dont il est question ici est un clone pur et dur…dont l’original est introuvable. En tout cas, les seules rares traces que j’en ai trouvées étaient frappées d’un « out of stock » sans appel. Quelqu’un a-t-il une piste ?

Le Nextgen du modeur grec Vapeware Mods a fait saliver les internautes du grand forum dès janvier 2015. Proposé, au compte goute, à 170€ via le Facebook du modeur, il fallait s’inscrire sur des listes (bonjour F5), pour avoir la chance d’être parmi les élus et profiter des premiers batch de ce genesis novateur.
Au mois de mai, les premiers clones faisaient leur apparition.
Aujourd’hui, vous le trouverez en France contre la somme de 27,99€ et moins si vous allez plus loin et que vous êtes patient.

Qu’est-ce qui m’a attiré vers le Nextgen, moi qui ne suis pas un aficionado du genesis?
Deux petits mots en anglais, « friendly pocket »…
J’ai volontiers la bougeotte, et un ato bien étanche n’est pas pour me déplaire. Ce clone a-t-il rencontré mes espérances ? La suite nous en dira plus.

Tour du propriétaire Nextgen

Le Nextgen est livré avec un tank pyrex et un tank acier.
De petite taille, 22 mm de diamètre pour +/- 35 mm de hauteur, il est cependant annoncé pour une contenance de 5 ml, ce qui ne manque pas de susciter un haussement de sourcil dubitatif. Et pourtant… Nous avons affaire à un genesis atypique qui recèle quelques surprises.
Voyons ça de plus près en commençant par le démontage.

Photo Nextgen 1

Ca laisse perplexe, non ?

Montage du Nextgen

Procédons dans l’ordre et intéressons-nous d’abord au nerf de la guerre : la chambre d’atomisation et son plateau de montage.
Pour ce qui est du « plateau », le terme me semble inapproprié. Il s’agit d’une pièce qui se compose d’un minuscule plateau de 10 mm de diamètre et qui se termine par la connexion 510, tout en assurant, au passage l’alimentation du mesh. On peut dire qu’il s’agit véritablement là du « moteur » de l’ato.

Photo Nextgen 2
Mauvaise image ! Le corps se vise de l’autre côté, invisible sur la photo.

Le Nextgen est un atomiseur à pôle positif central qu’il faudra équiper d’un mesh aux dimensions particulières. La partie haute est plus large que celle du haut afin de constituer une réserve de liquide et d’obstruer l’orifice d’alimentation. Vous trouverez dans la boite une tige de 1 mm de diamètre qui vous aidera à enrouler le mesh et à le glisser sur le la tige du pôle positif.
Bien sûr, le mesh sera préalablement oxydé dans les règles de l’art, chalumeau, pulse méthode, chasse aux points chauds etc, etc.

photo montage Nextgen 3
Rien n’empêche de prolonger le côté long un peu au delà des 90mm.

Alternative : Avec deux morceau de gaine Flavier, l’un de 2mm et l’autre de 3mm de diamètre emmanchés l’un dans l’autre, j’ai réalisé ceci. Ca fonctionne très bien aussi.

Photo 4
Pas terrible le mesh. Un peu à l’arrache.

Un écrou en laiton vient fixer le fil résistif sur le pôle positif. A cet effet, une gorge est prévue pour laisser passer du Kantal jusqu’à 0,30/0,40 mm. Une petite vis vient assurer la fixation au négatif du plateau.

Photo Nextgen 5

Reste à visser ce montage dans la chambre d’atomisation. Et c’est là que se situe le secret de la contenance du Nextgen. Cette chambre est en fait un tuyau de 10 mm de diamètre qui traverse le tank pour déboucher juste sous le drip tip.

Photo Nextgen 6

Son Alimentation

Et l’alimentation ?
Autre particularité, le Nextgen est un ato à dépression. Le mesh ne trempe pas dans le liquide, mais est alimenté via deux trous minuscules pratiqués à la base du plateau, juste au dessus du botom cap.

Photo Nextgen 7

Continuons le remontage et, après avoir précisé que l’étanchéité du tube est assurée par deux joints, parlons de l’airflow.

Son Airflow

Airflow typiquement genesis. Quatre fois deux trous superposés de respectivement 2 x 0.9, 1.1, 1.3, et 1.5 mm.

Photo Nextgen 8

Ils communiquent avec la chambre en traversant le tank via les entretoises visibles sur la photo.

photo 9

L’airflow est donc parfaitement isolé du liquide contenu dans le tank. Une simple bague pivotante permet de sélectionner celui souhaité.
Il ne reste plus qu’à remplir par le haut (avec la bouteille que vous voulez), repositionner le top cap et son joint, ajuster le drip tip et vaper.

Petite parenthèse au sujet de l’airflow. En tant que mécanicien à bord du bateau (pas auto proclamé, hein. Désigné par le Capitaine…), j’ai sorti la foreuse et le Dremel pour aléser deux trous d’airflow à 2mm.
N’y allez pas !
Outre que l’opération est tout de même risquée, je me suis rapidement rendu compte qu’un genesis, surtout à dépression, s’accommode mal d’un tirage trop aérien. Le 1.5 convient parfaitement au programme de ce Nextgen.

Comment ça marche?

Et ça marche comment un Nextgen ?
Et comment ça vape ?
Ca va bien, ca va même très bien. Oh ! Certainement pas mieux qu’un Origen ou un Flash-e-Vapor. Mais il faut avouer que je viens d’appeler deux solides témoins à la barre.
Non, le Nextgen n’est pas le champion du monde des gros nuages. Non, il ne vous fera pas découvrir les vertus cachées de vos liquides. Même si dans ces domaines, il est très loin d’être le dernier de la classe.
Il est exactement ce que j’attendais. Un petit ato, monté sur un tube discret (éventuellement en 18350), qui traine dans le fond de ma poche sans se laisser aller, qui embarque 4.5 à 5.0ml, qui consomme peu et qui délivre des nuages dosés en fonction des circonstances. Bref, tout ce qu’il faut pour passer une soirée à l’aise.
Si ces caractéristiques rencontrent vos besoins, ce génésis sortant des sentiers battus mérite toute votre attention.

Photo Nextgen 11
Caractéristiques
Diamètre : 22mm
Hauteur : 35mm
Poids : 50 grammes
Montage : mesh
Capacité : 4.7 à 5ml
Contenu de la boite

Un atomiseur Nextgen
Un tank inox
Un tank pyrex
Un jeu de joints
Une tige de montage pour le mesh
Un drip tip

Les +

Photo Nextgen 10
-Etanchéité
-Format discret
-Contenance
-Faible consommation
-Silencieux !

Les –

-Tirage peut-être un poil serré pour certains
-Pratiquement un seul montage possible
-Top cap non cranté et un peu difficile à dévisser
-510 non réglable (en tout cas sur mon modèle)
-Impossible de le monter en câble !!! :yahoo:

Conclusion

Ce Nextgen n’est pas mon ato préféré, mais c’est lui que j’emmène en balade lorsque je ne veux pas me prendre la tête ou que je dois/souhaite être discret.

Ecrit par Cap's

Dany, fondateur du Danyvape et de Danyworld
Plus de clopes depuis le 1er jour, le 21 sept 2012...
À l'abordage !!

20 Comments

  1. Article très intéressant :good: J’adore ce genre de mécanique même si je suis une quiche en la matière. D’ailleurs il va falloir que je le relise une 3e fois, la pas bin tout compris le gars.
    Je repousse sans arrêt le moment ou je vais devoir me mettre au mesh (en plus j’en ai déjà), plus par fainéantise qu’autre chose.
    La contenance est vraiment étonnante et s’il ne fuit pas en plus…
    Ce Nextgen ira à merveille sur la box que je suis en train de finir de tester :whistle:

  2. Woaw ! Belle revue sur un bel ato bien compliqué comme certains (dont moi ;-) ) les aiment.

    Bon, celui-ci n’est pas trop ma vape mais j’aime bien voir des trucs comme ça.

    Dommage pour le câble, je pense que tout le Navire est sincèrement désolé que tu n’aies pas pu en loger dans ce Nextgen… :yes:

    • @Nesquick et @Trob
      Sub-ohm clé en main, céramique… Depuis quelques temps, la vape en prêt à porter, mais de qualité, semble s’imposer. Bonne chose pour les primo arrivants qui trouvent du matériel dont nous n’aurions même pas osé rêver lorsque nous avons débuté. C’était hier.
      Les genesis vont sans doute devenir une niche, une chasse gardée de quelques fondus, artisans bricoleurs, alchimistes sur les bords, un peu rêveurs, avec un langage et des codes d’initiés. Probablement en sera-t-il de même pour tous les reconstructible dans un avenir proche.
      Ce Nextgen, apparu il y a à peine un an appartient sans doute déjà au passé. :unsure:

  3. Ah un genesis de puriste. il est tout petit ça c’est un gros plus. Après ça attire un certains profil de vapoteur quand on débute le mesh c’est pas forcément évident à gérer pour avoir quelques choses d’optimal.

  4. Et une question un peu naïve… Est-ce qu’un liquide « gourmand » comme un custard passe bien et se révèle bien sur un montage mesh ? Je me tâte à essayer, mais préfère demander un retour préalable

    • Personnellement, je l’ai testé avec du Goose, justement ! C’est très bien, du même niveau que le Squape qui est chargé en Goose, lui aussi. Je ne l’ai pas encore testé avec autre chose et tu me fais penser à essayer… :yes:

      Marrant le coup du câble. C’est exactement ce que j’ai essayé, mais ça ne marche pas. Question de diamètre de la tige positive et du câble qui doit plonger à l’intérieur de la chambre. Difficile à expliquer comme ça, mais je n’y suis pas arrivé. D’autre part, il faut couper un morceau de 18 mm maximum et ce n’est pas de la tarte. :scratch:

  5. Il donne bien envie en tout cas … ne fût-ce que pour essayer un montage « hybride » : gaine favier et mesh. Puisque le-dit pôle positif permettrait le bon maintien du mesh… :whistle:
    Puis ces « gennies » qu’on coil une fois pour des semaines de vape, si en plus il ne fuit vraiment pas et permet une bonne contenance …
    Et qu’en est-il de la viscosité que les arrivées de liquides acceptent ? Les entrées semblent en effet très fines. Supporterait-il du 100% VG (80 à 90% en réalité, suivant les arômes) ?

  6. Dommage pour le câble je me serait laisser tenter sinon. Après c’est vrai que le mesh une fois monter t’es tranquillou plusieurs semaines mais resortir le chalouf et tout non j’ai passer déjà assez de temps sur mon bon vieux rsst.

  7. Bon, je suis passé par mon shop favori pour le depouiller d’un peu de mesh pour tenter l’expérience sur l’Origen … A part des dry hits et le montage qui crépite encore quelques instants après la mise à feu, le résultat n’est pas top… C’est le montage qui chauffe trop ? J’ai fait 6 tours de .50 pour quelque chose qui avoisine les 0.45 ohms… Sachant qu’il s’agit d’une vape souvent décrite comme pépère, je suppose qu’il vaut mieux que je repasse à quelques tours de .30 plus espacés ?

    • Possible que ta spire soit trop péchue en effet, surtout si tu vapes méca.

      Je pense qu’il vaut mieux utiliser du Kanthal 0.3 si tu oxydes ton mesh au chalouf et du 0.4 si tu oxydes en pulse.

      Dans le premier cas, tu places le mesh oxydé dans l’ato et tu enroules le Kanthal autour, il vaut donc mieux qu’il soit souple.

      Dans le second cas, tu places d’abord le coil et tu insères ensuite le mesh dans la bobine avant de pulser. Il vaut donc mieux un Kanthal plus rigide. Je n’ai pas essayé au dessus de 0.4…

      À mon avis, trois ou quatre tours de résistif suffisent dans les deux cas.

  8. Conseils fructueux et vape savoureuse. Plus « douce » qu’avec du coton et vraiment plus pépère : 4 tours 3/4 de .30 pour une résistance calculée à 1.15 ohms et une puissance de 14W. Mes accus et mon chargeur te remercient de les épargner davantage ! Porky, lui, ne congratule pas MadZ pour les quelques (n)euro(ne)s qu’il a laissé dans l’aventure !

  9. Bonjour tout le monde,
    Juste un petit commentaire pour ceux qui à la base peuvent être intéressés par cet ato mais qui finalement lisant votre essai s’en détourneraient …
    Non il n’existe pas qu’une seule façon d’utiliser cet ato !!!!
    Et je ne suis vraiment pas d’accord avec votre affirmation selon laquelle cet ato est un ato à dépression…
    Je l’utilise avec un montage en clapton ni200 et du mesh non oxydé, montage qui consomme vraiment pas mal.
    http://img11.hostingpics.net/pics/41671020151217235729.jpg
    Il devient alors impossible de l’utiliser avec un tirage serré.
    Il faut donc enlever sa bague d’airflow mais c’est une des particularités intéressantes de cet ato.
    Sans sa bague, l’air peut alors arriver sur le coil par plusieurs côtés.
    Les saveurs deviennent meilleures et le tirage devient aussi beaucoup plus aérien.
    Il est donc vraiment dommage de s’en priver, surtout si c’est pour forer et augmenter le diamètre des trous que d’un seul côté.
    Si VapeWare Mods vend une bague d’airflow à 4 trous, c’est qu’il y a une raison :
    http://vapershobbyshop.com/nextgen-quad-afc-ring/
    A 30 dollars la bague, je préfère perso l’utiliser sans … puis au final j’aime beaucoup le look que ça lui donne mais après les goûts et les couleurs…
    Bref cet ato est vraiment excellent :
    -ultra silencieux
    -saveurs vraiment excellentes
    -conception qui permet d’éliminer tous risques de fuites de condensation ou de liquide
    -remplissage par le haut ultra simple
    -meilleur ratio taille/contenance existant.
    Et pour finir, il peut très bien être utilisé avec un montage costaud et produire de beaux nuages.
    Je dirai même au contraire que c’est dans cette configuration là qu’il délivre tout son potentiel et devient meilleur qu’un origen en single coil mesh.
    Pour tous ceux qui cherchent un compagnon de voyage sûr et efficace, n’hésitez surtout pas à le prendre !!!!
    Tout repose sur la façon dont vous roulerez votre mesh mais avec la bonne technique, vous aurez une capillarité excellente et vous pourrez le coiler comme bon vous semble.
    Comme compagnon de voyage sûr et efficace en coton, il y a pour moi le kronos de vapor giant mais là encore tout réside dans la façon de le coiler.

    • Merci pour ton commentaire Bibi06.
      Je n’avais pas pensé à ça. Dés après t’avoir lu, j’ai retiré la bague de réglage d’air flow et, en effet ça va fort et le look est plutôt pas mal. Plein de surprises ce Nextgen…

  10. J’y vais donc de mon petit commentaire après l’acquisition de cet ato d’occasion pour 3 euros 6 cents dans un shop local… (clone). Donc coilé rapidement sur du mesh 200 superfine, (4tours de 0.30, resistance 0.9ohm), et après avoir réglé quelques points chauds, plus qu’à faire le plein du bestiau. Alors, montage très certainement perfectible mais bonnes saveurs et volume de vapeur correct, je dirais un poil inférieur à mon BF99 (Noname) monté en microcoil et Bacon, le montage n’étant pas rodé cela laisse présager du bon :good:
    Intrigué par contre par du NI200 sur du mesh non-oxydé, pas de cc?
    HS: comme ato friendly pocket en coton, il y a également le précité BF99, jamais eu de fuite et saveurs au top :heart: mais bon, pour ceux qui veulent bien mettre le prix…