in

Micro-coil coton sur Ithaka / Magoo

Le Ithaka est un bien bel atomiseur dont eLeaf s’est largement inspiré pour créer son Magoo qui a je crois séduit pas mal de vapeurs et vapeuses. Une chance peut-être pour ces quelques lignes d’intéresser deux ou trois pirates utilisateurs de l’original ou de la copie.

Un bien bel atomiseur, certes mais conçu pour la fibre de silice entortillée de Kanthal, en montage non résistif / résistif / non résistif (NR/R/NR) de surcroît. Vraiment pas de quoi faire rêver ! Pourtant, le Ithaka est splendide au niveau du rendu des saveurs et mérite largement un petit effort de remise au goût du jour. Imeo Thanasis, son concepteur, propose bien un plateau de type Kayfun pour autoriser plus de fantaisie dans les montages mais au prix rédhibitoire d’environ 60 euros. De quoi se motiver pour parvenir à lui coller un micro-coil et une mèche de coton même si cela n’est guère évident a priori.

01 - ceram

Il faut en effet dire que Ithaka et Magoo ne proposent ni plots, nis vis… La pièce montrée sur la photo ci-contre accueille deux brins de silice tenus en “X” par le Kanthal, chaque patte de ce “X” se logeant dans les gouttières de la partie céramique et de celles, non visibles sur la photo mais profilées à l’identique, de la partie métallique. Le fil non résistif court également dans ces gouttières, côté positif sur la céramique et côté négatif sur le métal.

Les attentes liées ici à l’utilisation d’un micro-coil sont un gain de capillarité grâce au coton et l’obtention d’une résistance plus basse que celle amenée par les quatre tours de Kanthal 0,2 mm couramment pratiqués, située la plupart du temps entre 1,4 et 1,6 ohm. Malheureusement, la réalisation d’épissures solides entre le fil résistif et les brins de nickel non résistif empêche l’utilisation d’un Kanthal épais que le nickel généralement plus souple, ne pourrait entourer fermement. Le choix se porte donc sur un Kanthal 0,3 mm en six spires de 2,5 mm de diamètre, pour une résistance estimée autour de l’ohm. La photo ci-dessous montre le résultat atteint au prix d’un peu de patience.

02 - fils

Comme le montage NR/R/NR ne peut être fixé sur un support prévu à cet effet sur l’atomiseur, il vaut mieux insérer le coton avant la mise en place. L’idéal est de disposer de coton japonais conditionné en pads ou il est facile de découper une bandelette d’environ 3 mm de large et 8 cm de long. La principale difficulté rencontrée lors du passage du coton est d’éviter de déformer ou disjoindre les spires du micro-coil.

03 - coil1

Une fois le coton placé, il est facile de séparer l’épaisseur des pattes en deux parties les plus identiques possibles pour obtenir le “X” des montages à base de fibre de silice. Le “X” se pose alors exactement comme son cousin de fibre, un fil de nickel dans une des deux gouttières de céramique pour le pôle positif, l’autre dans une des deux gouttières métalliques pour le pôle négatif.

04 - coil2

Une fois tout ce petit monde bien en place, il ne reste qu’à visser la bague constituant les parois de la chambre de vaporisation sur le support de la céramique et de positionner le tout dans la base de l’atomiseur.

05 - coil_monte

06 - ohmLa résistance obtenue ici est de 1,19 ohm, ce qui est encore un peu haut pour une vape mécanique. Le gain de capilarité obtenu par l’utilisation du coton japonais se montre très sensible au niveau de la vapeur produite, nettement plus dense et plus goûteuse qu’avec la silice. Ce montage en micro-coil coton amène un vrai plus aux Ithaka / Magoo et pourra peut-être relancer l’intérêt des heureux possesseurs de ces remarquables atomiseurs, encore capables de produire quelques beaux nuages !

Ecrit par Nesquick

Nesquick, dans la vape depuis 2013.
Intéressé par la découverte de ce nouveau monde de saveurs et de techniques... Bonne vape à tous !

16 Comments

  1. C’est un très bel ato, mais c’est ce coté NR/R/NR ma toujours refroidit, la peur de mal faire le coil et ses pattes et le risqué du mauvaise contact. Pourtant quand je te lis ça parait des plus simple et l’ato a une réputation qui n’est plus a faire.
    Il faudrait que je teste la vape dessus pour me faire idée :scratch:

    • Sûr que l’épissure NR/R a un petit côté réfrigérant…

      Je les fais en pinçant les deux fils en “V” entre le pouce et l’index d’une main puis en tournant avec le pouce et l’index de l’autre main en essayant de passer du “V” au “T” de façon à ce que les deux fils se torsadent bien l’un autour de l’autre. Le nickel est plus souple que le Kanthal, il faut serrer le plus fort possible avec les doigts.

      Sinon, de petites machines à souder les fils existent…

  2. Salut sympa cette revue je suis moi même possesseur du magoo’s et je n’avais jamais essayé avec le Cotton malheureusement il a. Fait une chute et depuis je n’arrive plus a le faire fonctionner à chaque fois mon pipeline me dis qu’il y’a un court-jus un petit morceau de céramique ces casse es que ça viens de ça je ne sais pas du coup il est dans le tiroir depuis 3 mois

    • La céramique isole le pôle positif du pôle négatif constitué du reste de l’atomiseur… Si le morceau de céramique cassé permet au fil positif de toucher le corps de l’ato, c’est cuit.

      Les céramiques sont assez fragiles, la mienne est cassée aussi comme on le voit sur la deuxième photo.

      On en trouve au détail à 1,55€ pièce sur le site eSmokeGuru.

  3. Beau travail Nesquik ! Je vais essayer.
    Je n’ai que le Magoo mais il reste un de mes meilleurs atos. Pratiquement au niveau et pour le tiers ou le quart du prix des atos que les shops qualifient, abusivement selon moi, de « très » haut de gamme.

    Deux bémols cependant.
    Le premier est tout à fait personnel. Je l’aurais souhaité un poil plus aérien.
    Le second est plus grave. Le joint en silicone qui assure le fil positif et surtout, empêche le liquide de dégouliner dans la zone airflow est d’une grande fragilité.
    J’ai déchiré le mien et je l’ai recollé avec un genre super glu. Ca tient pour le moment mais si quelqu’un peut me dire ou acheter la pièce je suis preneur.

    Autre solution.
    Si vous avez un Fogger V2 qui traine dans le fond d’un tiroir, canibalisez-le !
    La base du Fogger est démontable (tout le monde ne le sait pas) et à l’intérieur, on trouve un joint qui au prix d’une petite modif difficile à expliquer ici mais très évidente quand on a la pièce en main, remplacera le joint silicone du Magoo.
    Il faut savoir que ce démontage soit, sera très facile… soit (si on n’a pas de chance), aboutira à la destruction du Fogger. :-(
    De toute façon, il sera inutilisable sans ce joint et le Magoo vaut largement ce sacrifice.
    Ce n’est que mon opinion, bien évidement.

    • J’ai eu aussi un Magoo, c’est vrai que des joints silicone ne sont pas taillés pour défier le temps. J’ignore si les pièces détachées du Magoo autres que les céramiques et les tanks sont dispo quelque part, toutes celles du Ithaka sont sur eSmokeGuru, peut-être compatibles mais en disponibilité aléatoire.

      C’est vrai que le tirage de ces atos paraît aujourd’hui un peu serré, notamment face au KF4 kité sub-ohm !

  4. Tu m’as donné envie de ressortir mon magoo ! :bye:

    Chouette article, cependant, je trouve dommage que eleaf n’ait pas sorti un plateau exprès pour le mc coton…

    • Le MC coton en NR/R/NR est idéal pour meubler une petite demi-heure de bricolage, bravo par avance à celui ou celle qui le réalisera avec du nickel 0,2 mm et du Kanthal 0,4 mm !

      Dommage en effet que eLeaf n’ait pas proposé le plateau Kayfun-style car les 68€ de l’original me paraissent nettement excessifs. Leur “center pin” à plot positif sur ressort est plus pratique que celui du Ithaka sur pas de vis.

    • C’est chose faite, j’ai remonté mon magoo et j’ai vapé dessus toute la journée un diy cerise noire- absinthe.

      Merci Nes :rose:

      • Cerise noire – absinthe… Pas mal, il fallait y penser !
        Avec la cerise noire, j’aurais plutôt mis un tabac blond épais ou du caramel ou encore du chocolat, style gâteau Forêt Noire !

      • Ouais j’y ai pensé mais ça me disait rien à ce moment là… :scratch:
        A vrai dire, je fais des tests avec la fraise solub et la cerise noire ina en ce moment, les deux sont bons et j’aimerais bien trouver une recette qui va bien avec chacun… :heart:

  5. Je reste admiratif sur le montage. C’est un ato qui m’a toujours paru compliqué au niveau du coilage. Bravo M’sieur Nes.

    • C’est surtout une question de patience… L’article ne détaille pas les épissures qui ont pété au ras de la bobine et celles qui ont pris du jeu au moment de tout refermer !
      B-)

    • De ce que j’en connais, le pré-joint est proposé avec du résistif de faible diamètre, genre 0,2 mm.

      Il est donc assez souple pour un montage silice mais trop pour un micro-coil et j’ignore s’il existe des pré-joints plus épais.

      Sinon, il y a des machines à souder les fils mais elles restent chères pour un usage occasionnel.

      • Ouais, ce qu’on appelle des “Zappers”.
        Il est possible d’en fabriquer un avec un vieil appareil photo jetable. On utilise alors le condensateur du flash pour faire un arc électrique entre les deux fils en les tenant avec des pinces croco.

Cloche Pyrex pour Mutation X

Alum Box de GP Custom… Pourquoi ?