in

J'adoreJ'adore MerciMerci J'aimeJ'aime

Meson RTA : un apôtre du Foutu Club !

Et allez rebelote, c’est parti, encore un achat, je les compte plus parce que je suis vraiment un putain de membre du Foutu Club ! Tiens, j’entends à nouveau cette petite voix dans ma tête :
« C’est seulement quand on a tout perdu qu’on est libre de faire tout ce qu’on veut. »

– La première règle : on ne se promet jamais que c’est le dernier achat !
– La deuxième règle : on ne dit jamais que c’est le dernier achat, à personne et surtout pas à vous !
– La troisième règle : si c’est votre dernière acquisition, vapez-la comme si c’était la première !

En mode schizo boy des groupes de vape, j’ai mis la main sur le dernier RTA de la Maison des Maouss Tank, style Ragnar et d’autres un peu plus présentables comme les Aromamizer Supreme v3. Bien que conquis par la vape du Aromamizer Supreme V3, j’avais revendu assez rapidement cet ato en 25 mm à cause de son plateau qui est l’une des marques de fabrique de la firme Steam Crave. Je n’avais pas trop kiffé cette manip, mais ça, c’était avant !!! Schyzo boy va !!!! (avec une petite astuce en fin de revue, afin de ramener un peu de raison dans ce bazar !)

Ainsi, en bon membre du Foutu Club, étant donné que le plateau est le même, j’ai bien sûr jeté mon dévolu sur le Meson RTA De Steam Crave. Logique non ? Bon, sur le rafiot, pas besoin de faire le timide, j’imagine qu’on fait la queue au portillon de ce foutu, Foutu CLUB !!!

Allez comme la troisième règle l’impose, place à la vape !!!! Et comme Je ne savais pas quand je l’ai déballé que je ferai une revue pour des matelots de votre trempe, vous allez voir j’y suis allé franco, brut de décoffrage. Par contre, ce que je savais, c’est que je suis plutôt convaincu des top airflow , heureux possesseurs de 4 reload 26.

Double retour sur le Reload 26 RTA

Donc, Nos amis du soleil levant nous livrent leur dernière inspiration cette fois-ci en ato top airflow single coil baptisé Meson RTA.

En recherchant l’origine du mot, je suis tombé sur un site de prénoms ; niveau caractère, on nous informe que le Petit Meson est une personne réfléchie, un peu douillette ( Ah c’est pour ça que ton pyrex est un peu protégé, il n’est pas affleurant quoi !!! ). Le Petit Meson est relaté comme plutôt calme (Le Meson RTA est décrit comme un ato RDL) et que les parents prendront plaisir à jouer avec les parents (Waouh, merci Parents.fr, c’est plutôt une bonne nouvelle) ! Bon, alors, jouons ensemble mon Petit Meson !

Les coils MTL du Meson

Puisque tu es un enfant sage, petit Meson, tes parents ( Steam Crave) nous conseillent de te monter avec un petit coil en diamètre 2.5. Logique pour un ato présenté comme RDL. En plus, Steam Crave nous gratifie dans la boîte d’un coil en DUAL FUSED Clapton NI80 2*28+38 5 tours à 0.4 ohm , en 2.5 mm de diamètre ! Quoi !!! 0.4 Ohm !!!! Bizarre ça pour 1 ato RDL !!!

On m’aurait menti !!! Je veux bien être conciliant, mais faut pas prendre des vessies pour des lanternes !! Puis si on est coupé du monde, enfin sans internet, et un peu documenté auparavant RDl c’est entre 20 et 35 watts pour les plus foufous. Perso, je fais pas du RDL avec du 0.4 ohm, enfin moi, je n’y arrive pas ! Par ailleurs 0.4 ohm, c’est vraiment tout bâtard, je trouve. Alors, je libère le schizo boy du foutu club qui est en moi. La première règle du projet est : on ne pose pas de questions ! Donc, je monte mon coil habituel pour du single coil, en vape DL à savoir 1 bon vieux Tri-Core Fused Clapton de chez coilology en diamètre de 3 mm en 3*28+38 pour 1 résultat à 0.3 Ohm, mais en SS, parce que l’inox, c’est la vie (Si j’en crois mon coiffeur, qui est aussi cancérologue ou peut-être l’inverse, oui bon, c’est pareil, enfin je ne me rappelle plus, il parait que le SS est plus safe, et puis le vieux ni80 de Geekvape m’a bien calmé aussi pour apprécié cet alliage : Fin du HS).

Et oui Petit Meson, ton père adoptif est un peu rebelle, alors toi et moi on file au match et avec 1 coil en 3mm. Quoi qu’est qu’il y a !!! T’es plus là-bas, dans ta rizière, ici c’est SAINTE BEBE, alors rock’n Roll !!! Et puis sur la notice livrée uniquement en anglais, c’est pas franc du collier non plus . Steam Crave nous informe que « le 3 mm convient bien aussi mais ….que le 2.5 donne de meilleures saveurs ». Oui , oui, c’est ça, dites-nous plutôt les gars de chez Steam Crave que vous avez peur d’un montage frôlant le dry-hit avec 1 coil de 3 mm. Mais, mon vieux Steam Crave assume, tu vas pas me faire croire que tu vises de toucher les débutants avec ton ato. Un vieux loup de mer sait flufitter son coton pour une vape sans embuche. Et puis avec ton plateau de nudiste, je suis pas sûr que ça attire beaucoup les primo !!! Bref, puisque c’est comme ça, ma version de moi-même la plus rebelle va se déchaîner !!! C’est seulement quand on a tout perdu qu’on est libre de faire tout ce qu’on veut.

Le montage du Meson

Alors montage à l’arrache, histoire de voir ce qu’il a dans le ventre ce MESON ! Montage fait en 3 minutes avant de filer à Geoffroy Guichard, sans souci particulier ou bien, je suis peut-être le DIEU de La Vape et des montages, toujours est-il que j’ai pas eu de fuite, même après trois remplissages. Sinon, son plateau postless accueille des coils coupés à 4 mm. Cette fois-ci, j’ai suivi les recommandations du constructeur et ça le fait déjà vachement bien. Pour le cotonnage, je n’ai pas inventé l’eau chaude, j’ai coupé à 1 cm du plateau (Reco constructeur) et le coton vient pile-poil boucher les rigoles après un léger fluffitage pour pas tasser le coton, mais dépasse très légèrement du dessous du plateau. Aucun dry-hit, mais en chain-vape à 40-45 watts.

Du coup, même dans le speed pour le montage, on s’aperçoit que les pas de vis du plateau (entièrement démontable pour un nettoyage en profondeur) sont nickel, pas de grincement, c’est propre. Très bon feeling si on aime le délire vis BTR (tri-tool fourni quoiqu’en diseNT certains reviewers). Perso, je suis pas raciste et quoiqu’on en dise, normalement ça assure une meilleure prise (Parole de paysagiste !!!). Histoire de réconcilier tout le monde, niveau étanchéité, les joints, eux, sont juste parfaits à tous les niveaux, rétention, manipulation de la bague d’Airflow, joints du top cap, tous je vous dis !

Le Petit Meson est soi-disant un enfant sage, mais il est un peu grassouillet, fait son poids l’engin. Mais bon, on en a pour notre pognon et ça inspire la longévité ! Qualité STEAM CRAVE quoi !!! Au vu de mon expérience, 8 ans dans la vape et 1 cinquantaine d’ato, y’a pas à rougir face à Smokerstore et consorts !!! CHINA QUALITAT pour cet enfant sage.
Enfin, y a enfant sage et enfant sage, c’est annoncé comme un ato RDL, ça conviendra parfaitement pour la classification Danyvape, mais moi, perso, quand je pense RDL, je ne me dis pas que je vais vaper RDL entre 35 et 45 watts. Oui, j’ai cru comprendre que les matelots d’ici l’entendent de cette oreille, pas grave, en mode petit nouveau, je vais la fermer, mais bon quand même !!! Perso, je pensais avec cet ato pouvoir vaper vers 25 watts comme un FEV quoi (enfin chez moi) !!! Mais vient le principe de réalité et puis les revues de ceux qui ont le matos avant toi et te conditionne un petit peu tout de même, faut pas se le cacher !!! Mais ça on y reviendra après !!!!

Du coup, Oui, le Petit Meson, AMHA, son terrain de jeu favori, c’est plutôt le DL sage, et ce, pour plusieurs raisons.
1/ Le coil fourni, c’est du 0.4 ohm donc à vue de nez, on est bien entre 30 et 50 watts selon les jus.
2/ L’airflow. À la prise en main, en tirant une barre à vide, sans coil, on sent bien qu’on n’aura pas de crampes aux joues. Donc, je tente le truc de dingue, je le ferme quasi complètement. Oui, ça pourrait le faire après divers tests à entreprendre ultérieurement ….
3/ La contenance, l’enfant sage a 2 biberons, un de 5 ml et de 6 ml en version bubble.

Perso moi, je vois ça beaucoup plus souvent sur des DL. En tout cas, on est bien, je trouve avec 5 ml et sans pyrex bulbe même si je ne suis pas un ayatollah du pyrex droit.
Photo du biberon bubble similaire au reload 26 donc pas trop bubble, non monté, car 5 ml, c’est déjà une bonne contenance !!!)

 


4/ Le drip tip qui est résine époxy de format 810. D’ailleurs avec ce drip tip, j’ai constaté comme un effet paille et du jus qui remonte parfois dans la bouche sans qu’il y ait de condensation en enlevant celui-ci. Problème réglé avec un drip tip, dommage car celui-ci est discret et plutôt confortable y compris avec son replat pas gênant à l’utilisation, bien au contraire

5/ Et enfin, l’Utilisation. Ben oui, la meilleure raison à ce jugement pour savoir si c’est un ato RDL ou DL, c’est mon expérience, mon utilisation.

Et là, c’est parti Petit Meson, avec mon montage de Schyzo boy en SS, vient le moment fatidique. Comment tu chantes Petit Meson ! Première sensation, je tire une barre AIRFLOW tout ouvert puisque je tourne à 0.3 ohm, je vape donc à 40 watts. Niveau sensation, on est bien, on est très bien même. C’est smooth, pas de turbulences à déplorer, niveau bruit, c’est très correct. La vape ici me revigore même avec un jus que je connais peu. En tout cas, j’ai découvert plus de nuances de ce jus avec le Meson (gentil cet enfant sage) que sur mon Berserker mini v2 qui est pas une truffe niveau saveur, certes plus axé MTL. Avec lui, on a une restitution des saveurs très détaillée qui permet de découvrir un jus en profondeur voire de mieux l’apprécier. J’ai préféré mon jus pas trop connu parce que j’ai trouvé plus de nuances . En même temps, en toute modestie, Steam Crave nous balance cash sur la boîte « THE BEST RTA !!!

Mais c’était pas ce que j’imaginais comme vape. Moi, je voulais le vaper entre 20 et 30 watts ! C’est pas le Petit Meson qui est fragile, c’est moi. Alors, j’ai tenté de fermer la bague d’airflow pour descendre la puissance. Déjà, en refermant de moitié, j’ai ressenti des turbulences. Pas de sifflement mais c’était moins bien , en vapant à 30 watts un jus gourmand. Niveau saveurs, j’avoue que je n’ai pas ressenti une grosse différence mais je ne suis pas non plus critique culinaire !!!! J’ai fini par le fermer quasiment pour ne laisser passer qu’un filet d’air. Niveau turbulence, nickel, plus rien, niveau bruit, presque comme j’aime, c’est-à-dire moins c’est bruyant mieux c’est pour moi et mon entourage et ça je dois dire que c’est un vrai plus, mais airflow quasi fermé à 40 watts, ce n’était même pas la peine de s’échiner 107 ans !!!, avec ce coil ça le fait pas, je vois bien que les saveurs deviennent brouillonnes, en tout cas moins bien qu’airflow ouvert en grand. Bref, avec ce montage, ce n’est pas optimal de refermer l’airflow. Tiens, Tiens, ça me rappelle un ato. Mais reste concentré Schyzo Boy, ça , on reviendra plus tard aux dédicaces !!!

Donc, je suis parti en mode très raisonnable pour un test selon ma vision du RDL style FEV pour tenter de vaper entre 20 et 25 watts avec mon coil préféré pour ça ! Je tente donc avec un coil en SS que je connais sur le bout des bois, toujours chez coilology, du 2*30 enrobé de 40ga toujours en SS316L, annoncé à 0.64 ohm coil Ok, par monts et par vaux on me dit que le Petit MESON est un ato pour la vape RDL, ok, Steam Crave annonce un coil en 2.5 de diamètre, parfait.
Niveau cotonnage en coil de 2.5, il n’y a pas non plus la ligne droite de Longchamp en termes de différences de facilités de montage.

Les cuves Meson RTA

Niveau des cuves de remplissage pour le coton ça donne ça !!!

Bien remplir les cuves jusqu’au fond !!! Chain-vape sans souci

Et pour une parfaite exactitude sur le test, je suis parti sur un jus fruité que j’ai vapé par litres !!!
Comme ça au moins, je ne pourrais pas faire plus intègre !!!
Et ben, niveau sensation, c’est la grosse désillusion !!!! À 0.64 ohm, airflow quasi fermé, je suis plus ouvert que sur mon FEV monté en 22.1 mm niveau airflow et les saveurs sont moins bonnes à 20 watts !!!! Ok, je monte le potard, on part sur du 25 watts, non c’est kif kif, ok 30 watts, mais c’est mon dernier mot Jean-Pierre pour mon RDL , Ah et ben voilà, on y vient niveau sensation !!! Par contre, airflow fermé à moitié, ça chante le blues de la turbulence, airflow ouvert à balle, c’est carrément mieux niveau bruit et vape savoureuse et encore plus à 40 watts !!!

Histoire de pas dire trop de conneries et de rester sur une impression mi-figue mi-raisin, je suis reparti sur un jus gourmand que je connais sur le bout des bois avec mon coil Tri-core fused en SS et ben je peux vous dire qu’à la première barre, j’ai souri, heureux !!! Super vape à nouveau, une vapeur bien dense, des arômes détaillés, fier de mon achat quoi !!! Les arômes sont super bien rendus et certainement grâce à cette chambre d’atomisation hyper bien pensée par Steam Crave avec ce système en nid d’abeilles.



La chambre est réduite et les airflows ont 8 trous de chaque côté, pour une vape smooth, mais apprécie bien les coils assez complexes.

 

Conclusion non finale

Pour conclure, ben, il faut se rendre à l’évidence, en fait, c’est un ato vape DL plutôt sage et avec une plage d’utilisation restreinte niveau puissance ( 35 à 50 watts) et airflow. Et là, on y vient , Toi Petit Meson tu me fais penser à ton cousin avec des tubes, oui, c’est ça 1 ato top airflow essentiellement vapable à 40 watts avec un airflow qui ne sert à rien ben, c’est le INTAKE pardi. Oui, mais niveau saveurs quand on est sur 1 coil 0.3 ohm airflow ouvert à fond et ben il met une claque à pas mal d’ato et donc évidemment le Intake mais aussi le GT4S entre autres. Et peut-être que oui le Meson sur cette config comme dit STEAM CRAVE c’est the BEST SINGLE COIL RTA !!!

Franchement comme dit précédemment niveau qualité de fabrication, y a pas à rougir, mais aussi au niveau de la vape, ben, je le préfère à tous mes autres ato sauf 1 : le Reload 26, que j’ai en 4 exemplaires. Donc perso pour moi le Meson RTA ben oui, c’est un apôtre du foutu club, il y a un adage qui dit qu’on fait toujours du mal à ceux qu’on aime, mais il oublie de dire qu’on aime ceux qui nous font du mal. Je voulais me remettre à une vape plus tranquille et voilà que je vais continuer de kiffer sur ma vape DL à 40 watt. Sans fuite, sans souci, sans juice control comme mes Reload 26, même plaisir, même sensation airflow et saveur et contenance un plus grand.

Dommage j’ai pas trouvé mon nouvel ato RDL faible puissance, tu m’as rencontré à un moment étrange de mon existence. Petit Meson !!! J’écris un article sur Danyvape en kiffant un ato digne du foutu club. Ben oui quoi, c’est le dernier sorti, en single coil top airflow, il aurait pu être à la mode, mais ne le sera sans doute pas, voire passera inaperçu et ce sera dommage, mais tu dois admettre qu’il est possible que Dieu ne t’aime pas du tout. Et oui, La pub nous fait courir après des pods et des puffs, on nous vend des AIO qu’on déteste pour se payer des merdes qui nous servent à rien !

Alors quoi Petit Meson, ben t’es un bon petit gars, j’ai décidé de demander l’adoption et tu vas rejoindre la petite famille, à une place de choix, sur la troisième marche de mon podium derrière le Reload 26 et le Bishop que j’adore pour sa vape si bonne et silencieuse ( même en 2*1.6mm). Digne du foutu club, pas exubérant, fiable, modeste, mais diablement efficace. De toute façon, il arrive trois ans trop tard, trop de bon matos déjà conçu, déjà vendu, déjà adopté. Il va non plus révolutionner le game mais ce qu’il fait, il le fait vraiment super bien. Pour dire, quand il est arrivé et ben mon Intake s’est littéralement désintégré au niveau de sa cloche d’atomisation. Il a dû rendre les armes et se dire plutôt crever que de finir au fond d’un placard ! Parce que c’est clair que celui-là, il peut en enterrer un paquet sur ce créneau du top airflow 40 watt et même tous les autres !!!

PS : Je dois préciser que j’ai chopé cet ato, en occaz, pour 20 boules fdpin et à ce prix ben, il n’y a pas photo, c’est le rapport qualité/prix/confort/utilisation/ plaisir imbattable !!!!
Astuce pour ceux qui auraient peur de se foutre du juice plein les doigts après le cotonnage, ben, il faut simplement laisser le plateau vissé sur la box, puis insérer le tank avec les ergots détrompeurs puis dévisser le tout et remettre le bottom cap. Montage assuré sans doigt mouillé !!!

Montage astucieux

Le plateau vient se placer dans les emplacements avec ses ergots,

ensuite on clipse le tank puis on revisse le bottom cap, sans souci et sans doigts mouillés.
Bottom cap et ensuite on remplit sans souci, même avec des twists, car c’est bien pensé, pas de risque de mettre du jus dans le cheminée, à moins de le faire exprès.

Cette astuce, je l’avais pas quand j’avais l’Aromamiser Suprême V3, sinon je l’aurais gardé car c’était la même vape donc TOP !!!
TEST ATO COUCHE TOUTE LA NUIT SANS SOUCI, ZERO FUITE !!!

Conclusion finale

– Points positifs : bonne contenance, les saveurs sur jus fruités et gourmands, robuste, qualité de fabrication, pas de peinture dans la chambre d’atomisation (marque de fabrication, me semble-t-il de Steam Crave), bague airflow facilement manipulable et bottom cap très smooth, les moletages bien agréables pour ouvrir et fermer les différentes pièces, notamment le topfill qui est classique (trois tours pour fermer et ouvrir) et enfin les saveurs, oui je sais je l’ai déjà dit, mais bon vraiment, il y a longtemps que je n’avais pas eu le sourire avec un ato et ça n’a pas de prix, ah si quatre fois moins cher qu’1 GT4S !!!
– Points négatifs : Turbulence airflow fermé de moitié, remontées de liquide avec le drip tip, utilisation contingentée à du 35-50 watt pour être optimal.

Voilà, merci de m’avoir lu et encore une fois Cher Meson, tu m’as rencontré à un moment étrange de mon existence. Celui ou je deviens un matelot du rafiot, mais pas sûr de repartir en escapade achat sur du matos neuf, pas grave, j’ai quelques destinations dans la tête ( Retro Vaping et test de jus) .

Alors Salut à vous et à bientôt pour des articles peut être plus carrés, car je vais prendre mes médocs contre le mal de mer!!!
PS 2 : Toute ressemblance avec un film serait purement fortuite, enfin, je crois !!!

 

Votre Avis sur le matériel présenté

Avatar photo

Ecrit par Ubique

Vapeur depuis 2015, un passionné, FEV, Bishop, Reload 26 et Meson sont mes chouchous, jardinier paysagiste, heureux avec son Aegis, désintoxiqué du BF, enfin, je crois…

33 Comments

Laisser un commentaire
    • Merci @dan et très cool ta contribution pour égayer la publi, j’aurais pu/du écouté, @clandestino sur le cotonnage mais bon c’était pas première en effet
      Du coup je voulais vous remercier pour le temps que vous avez passé à égayer certaines de mes soirées et éclairer certains achats
      Quel taff, tout ça, je me rends compte maintenant
      Bravo à vous
      Sinon le Meson est vraiment très bien, oui comme me le disais @clandestino c’est vrai que plus tu appliques sur le cotonnage mieux c’est mais c’est bien vapable quand même quand t’es très speed
      En fait c’est 1 gars sur le Meson, pas prétentieux, rend de bons services sur les gourmands, pas de fuites et pour 1 prix correct sans mega prise de tête snobinarde, n’est ce pas Taifun

    • En effet, perso je conquis, d’autant plus que je n’ai aucun glouglou ou autres, phénomène dont on parle plutôt trop, tellement la vape s’est améliorée mais bon quand même, c’est à souligner !!!!
      Disons qu’il tombe pile poile sur ma vape, quoique c’est meilleur si on aime vaper à 45 50 watts

  1. J’ai croisé Marla à l’asso du mardi qui cherche partout un Meson. Je comprends mieux maintenant, entre deux savonettes rappelle la ;)
    Bravo pour cette première revue inspirée. :good: c’est

    • Il est parti chercher sa hache pour décapiter une bonne partie des dernières nouveautés et de mes atos

  2. Ubique, tu dis qu’il a des remontées de jus et des turbulences… Déjà que je déteste les turbulences en avion, comme la dame, mais le jus c’est pire que tout…
    Moi, je l’aurais déjà jeté par la fenêtre de mon bureau depuis longtemps…
    Comment tu fais? :scratch:
    Et Cland, tu as la même chose?

    • Ben en fait j’ai juste changer de driptip et c’est nickel et en même temps c’était pas non plus 1 grosse rasade mais plutôt 1 goutte homéopathique, le niveau de rendu m’avait incité à chercher une alternative, peut-être que j’ai été trop vite dans le montage la première fois avant de filer au stade, quoique après ce fut un peu pareil

    • Plus de turbulences tout ouvert ou quasi fermé et en fait ces 2 positions, ben c’est ma vape !!!

  3. Sois le bienvenu Schyzo boy :bye: ,

    Que voici une bien belle première 👍 Tu frappes fort, j’avoue. Puis, faut avouer, que tu frappes aussi beaucoup… les touches de ton clavier 🤪 Les pauvres! Ça va, elles s’en remettent :whistle: ?

    Trêve de plaisanterie, revenons en au sujet principal : le Meson… mais pas que 😁.
    Pour l’effet paille du drip-tip d’origine, le moyen le plus simple d’y remédier, pour pouvoir profiter pleinement des avantages que tu soulignes, il te suffit simplement de prendre 1 forêt d’un diamètre plus élevé que celui du trou du dit drip-tip pour en agrandir le débit d’air.
    T’es certain que son nom n’est pas en rapport à la réplique, vu la similarité du RTA affublé du bubble avec le doigt de l’alien lorsque E.T. le pointe vers les étoiles en sortant « E.T. Meson’ :whistle: ?
    Sinon, clair que ce n’est pas moi que tu dois convaincre du niveau de qualité apporté par Steam Crave à ses réalisations.

    Bon ben, je reviendrai plus tard pour la suite. Histoire que je prenne le temps de bouffer un bout, de relire la revue histoire de me remémorer quelques points. Parce que t’sais, moi, avec mon Alzheimer, une fois que ça dépasse 2000 mots, j’oublie les 3/4 🥴.

    Encore merci le partage et chapeau pour le taff engagé 👍👍👍

    • Salut @bruce, niveau plaisir je crois que nous avons 1 divergence, là où tu me sembles vouloir avoir des trous plus gros je préfère plutôt les remplir 😉
      En tout cas je suis prêt à parier que mes 2 poumons de rdleux non pas la capacité d’un seul des tiens Dleux

    • Je te donnais juste l’info pour remédier à l’effet paille que tu mentionnais dans ta revue. Élargir l’ouverture du drip-tip ne change en rien le débit d’air permissible d’un ato.

  4. Bravo pour ce texte Ubique! Je ne sais pas comment vous faites pour faire de si longue revue. Ça n’a jamais été ma tasse de thé… Déjà quand il faut t’y reprendre à deux fois pour tout lire c’est chaud alors je n’imagine même pas le temps que ça prend à rédiger. Bref, félicitations pour cette première ; première d’une longue série j’espère.
    Sinon, les top airflow sont exclusivement ma came donc il est très intéressant cet ato, surtout de cette marque. Seul hic, il est single coil et j’ai arrêté le single coil en 2015 quand je vapais sur mes nectar tank… Merci en tout cas pour cette chouette revue!

  5. Bon, moi j’avais eu le privilège de lire cette revue en avant-première, mais je vois que t’as ajouté quelques petits trucs entre temps, Ubique ! T’as eu raison, je trouve qu’elle était un peu succincte, ta revue ! ;-) :wacko:
    Nan sans blague, énorme boulot et très belle première revue, BRAVO !! :good: :good:

    Alors la première chose que je peux dire, c’est que tu nous donnes la confirmation (mais on le savait déjà) que la notion de RDL / DL ne veut rien dire en soit. Tu dis que le Meson est un DL sage… Ben tu vois, pour moi on est clairement sur un RDL bien restrictif. Limite je m’étouffe avec !! :wacko:
    Comme le disait je ne sais plus qui (Auguste Conte, je crois –> étalage de confiture :yahoo: ), tout est relatif, c’est bien la seule chose absolue. :yes:

    En tout cas, ce qui est sûr, c’est que tirer sur un ato non monté n’est jamais représentatif du tirage, car le coil + le coton prennent de la place dans la chambre d’atomisation, donc réduisent forcément le flux d’air. ;-)

    Faudra qu’on cause de ton coiffeur aussi, à l’occase : le SS, plus safe que le Nichrome.. Vraiment ? c’est pas un prank ? Franchement j’ignorais. Faudrait que tu nous en dises plus à ce sujet, ça m’intéresse. :yes:

    Maintenant concernant le Meson….
    Ben tu vois, contrairement à toi et au Kant’, je n’ai jamais été séduit par les top airflows. Mais là, j’avoue que Steam Crave a fait très fort ! Grâce à une astuce de conception absolument merveilleuse qui nous évite la purge d’une double cloche, les saveurs de ce Meson RTA sont effectivement excellentes, à la fois saturées, raffinées et précises. À condition que l’ato soit correctement cotonné, ce qui n’est pas si évident que ça !

    Perso, j’ai quand même pas mal galéré, ce qui je l’avoue, m’a un peu vexé et renfrogné vis-à-vis de l’ato. Heureusement, j’avais eu la chance du débutant lors du 1er montage, donc j’ai pu capter tout de suite à quel point cet ato peut potentiellement être l’un des meilleurs RTA single coil du marché (pour moi, il ne met tout de même pas une claque au GT4S, faut pas déconner…. ;-) :whistle: ).
    Seulement voilà, pour tirer la quintessence de ce Meson, le cotonnage doit être vraiment précis. Là je te rejoins complètement quand tu dis que cet ato n’est pas fait pour les débutants en reconstructible.
    Je n’ai jamais eu de dry-hit, même avec des jus à fort taux de VG, mais je n’ai que trop rarement eu aussi l’excellente saturation des arômes dont est capable ce Meson. Faut que j’y revienne un peu plus, sur cet ato qui, à l’heure actuelle, prend un peu la poussière sur l’étagère.
    Je trouve que les niches à coton sont un peu étroites pour un coil à 3mm, ce qui est un comble étant donné que je trouve ce Meson bien meilleur avec une bobine tournée sur axe de 30, contrairement à ce qu’annonce Steam Crave…. Leurs fused clapton tournés sur axe de 25 sont merdiques, il faut le savoir.
    Bref, revenons-en au cotonnage : en effet, il faut enlever pas mal de matière afin que les niches à coton soient remplies, mais surtout hypeeeer bien aérées. Sinon, le résultat est sans appel : vape sèche et sans relief.
    Là où j’hésite encore, c’est sur la longueur des moustaches : tu dis que ça doit dépasser très légèrement des niches.. Oui, sans doute. Mais c’est clairement pas facile à obtenir, ça, car encore une fois, les niches à coton sont étroites, et plutôt profondes également, ce qui rend la mise en place assez fastidieuse au final.
    J’ai tenté des mèches légèrement plus courtes que la profondeur des niches, c’était pas mal au début, mais tendance au léger dry-hit.
    Bref, tout ça pour dire qu’il faut que j’y travaille encore.

    • Yo la team, en effet, un tuto pour le meson serait pas mal, mon meilleur rendu est avec un double flufittage, sur le dessus et le dessous. C’est ce que je trouve de plus adéquat, montage refait ce soir car cet après-midi, je l’ai lâché après un montage foireux pour tester un montage de Chez Coil Connection en ni80 mais je peux pas dire que ce coil de builder est révolutionné ma vape, loin de là, bien sûr, je suis plus coil en SS qu’en ni80 !!!
      Bref, un tuto à 4 mains pourquoi pas ? @clandestino, t’es chaud? ou bien on tire à la courte paille, je me laisse le weekend en test sur ce montage car oui une fois bien monté c’est du bonheur mais faut le mériter, on est loin du cotonnage easy de l’éclipse, par contre sans suintement le Meson à contrario du Eclipse qui a été vendu à cause de çà!!!

  6. Tiens au fait Ubique, en parlant de RTA RDL (très très restrictif spour moi), as-tu testé le Kumo RDTA ?
    Lui à mon avis, il est bien restrictif et utilisable à faible puissance. ;-)

    • A cette époque, j’ai trouvé que j’avais plus un four à micro-ondes entre les mains qu’un atomiseur pour le Kumo
      Perso, chain vape impossible pour moi après 3 4 essais de montage
      Aujourd’hui, 1 ato ne doit pas me prendre la tête, trop de taff
      Je sais que le Meson va prendre la même route que mes Bishop et Reload 26, à savoir que je vais lz monter les yeux fermés dans 1 petit mois car il m’inspire beaucoup de confiance
      D’ailleurs vous avez de la chance car si j’avais été un matelot à l’époque du Bishop on aurait causé sévèrement. Je trouve que les critiques vues ici ne sont pas mon quotidien avec mon montage avec des pins allant de 1 à 2mm, marié négligeamment et différemment selon mon humeur
      Mais bon le vrai combat est de faire comprendre aux gens qu’une puff c’est de la m… et que la merde c’est pas cool de marcher dessus dans la rue !!!

    • Beuh, vous le comparez à l’Eclipse, au Gt4,… mais qu’en est-il par rapport au Atemporal RTA qui, pour moi, est une véritable référence single RDL. Plus aérien, plus savoureux,…?

    • Je viens de comparer vite fait : niveau tirage, quand il est monté avec un coil axe 30, le Meson est un tout petit peu plus restrictif que le Atemporal.

      Niveau rendu, faut encore que je travaille un peu sur ce Meson pour ne pas dire n’importe quoi. Mais si j’arrive à optimiser le wick, je peux te dire que le Meson a un excellent rendu.

      À suivre… :yes: :mail:

  7. Salut @clandestino, pour ne rien cacher, le Cap’s a rajouté qq images bien senties,
    Je suis d’accord avec toi pour 1 préférence pour les coils en 3 mm accompagné d’un cotonnage en 3mm ce qui l’éloigne du débutant tout comme ma revue, J’ai fait lire et personne n’a rien compris voire même c’est tout simplement arrêté ce qui est symptômatique de notre passion si poussée à l’extrême ne parle évidemment au débutant
    Bon c’est pas si grave
    Pour le cotonnage, mon meilleur montage, c’est 1 coupe après le pli pour voir où ca doit finir puis 1 fluff puis 1 coupe d’appoint pour les dernières fibres sur coil de 3
    Pour le comparo avec le gt4s, si c’est 1 original, c’est juste 3 fois moins cher ! Sans crainte de fuite
    Par contre r rapport à un eclipse ben c’est tout aussi bon voire meilleur hors facilités de montage mais mon eclipse lui faisait de la condensation, vu que le fermais pas mal car niveau j’aimais pas
    Sinon juste merci pour les compliments 😊

    • J’ai retenté un cotonnage vite fait ce matin avant de partir au boulot, avec les mèches qui dépassent très légèrement du fond des cuves : les 3 premières barres juste après avoir imbibé le coton ont été phénoménales (logique), ensuite le wick se faisait bien (pas de dry hit) mais pas ouf non plus. J’y suis pas encore…

      À lire tous les retours dythirambiques « saveurs au top » etc… j’ai l’impression d’être une vraie quiche en cotonnage, car pour l’heure, je trouve ce Meson RTA pas mal mais pas ouf non plus. Mais faut dire qu’entre le Sith, le Nitrous, le KFX et le Atemporal, y’a du sacré level…. :yes:
      Mais le Meson est capable de beaucoup beaucoup mieux que ce que j’en tire actuellement. Faut juste que je trouve la bonne ongueur de mèche pour vraiment optimiser le wick.

  8. super revue pour une première alors j’ai cette ato chopper a 20 boules depuis une semaine me concernant pas de remonter de juice je suis a 0.30 la vape est tiede je le trouve plus aérien que le blotto pas le max mais c’est pas super ouvert non plus les saveurs son top c’est pas aussi bon qu’un gt4 a mon avis par contre en défaut les joints qui ce barre au demotage de l’ato et la cloche qui est pénible à remettre et le mien a un défaut je ne peux le visser que sur trois box et aucun de mes meca ca doit être le pas de visse je pense
    voilà mon retour et félicitations à toi

  9. Bravo et merci pour cette première revue ! :rose:

    Alors comme ça, tu es fan du Reload 26 ? Comme quoi cet ato a tout de même réussi à trouver son public. De mon côté, j’avais été dérouté par son tirage serré après la claque administrée par le Reload 1er du nom que j’ai pratiqué assidûment pendant pas mal de temps et il n’a pas fait carrière malgré sa finition haut de gamme et son esthétique réussie.

    Ce qui nous ramène une fois de plus à la question habituelle dans les traces du Cland’ ci-dessus, qu’est-ce que la vape RDL ? Le Reload 26 était RDL comme le Aromamizer V3 et comme le présent Meson… Autant le Aromamizer v3 m’a convenu quelques temps, autant je crains, à te lire, que ce Meson ne soit du mauvais côté du « R » de RDL me concernant. La prudence s’impose donc, inutile de faire glapir le Porky, d’autant que le créneau limité des RTA single est squatté chez moi par le Atemporal RTA en mode bernique sur son rocher.

    Comme on disait dans l’temps « chacun sa vape ! » ;-)

    • hello nes je pense qu’il faut t’abstenir il est un plus ouvert que le 26 et moin que l’aromamizer sinon facile a vivre mais je trouve les finitions en dessous des aromamizer les matériaux ne son pas quali c’et juste mon avis vu le prix que je l’ai payé pas grave

    • Salut @nesquick, oui chacun sa vape, la mienne c’est 1 équilibre entre saveur, bruit perçu et facilité de montage, ce qui fait que je cherche toujours à sous alimenter en air pour limiter le bruit pour la chère et tendre
      @clandestino a raison, pour le meilleur rendu faut bien jouer du fluff mais je suis sous le charme alors je lui pardonne, et puis c’est 1 enfant adopté alors 😊
      Merci aussi pour tes encouragements
      J’ai pas le atemporat, c’est si bien que ça, tu le vape à combien de watts ?

    • Si t’aimes bien te prendre la tête sur le cotonnage pour éviter les fuites, le Atemporal est juste parfait. :yahoo:

      Par contre, best RTA single coil (> GT4 GT4s) quand tu arrives à maîtriser la bête. :yes:

  10. Bonjour @mexicano, ton retour confirme ce que je pense depuis le début, on fait des retours sur la qualité de fabrication mais souvent c’est la loterie,
    Sinon le joint à remonter 1 peu capricieux mais pas tant que ça chez moi
    J’avoue que j’ai eu la flemme de le démonter entièrement
    C’est vrai que la vape est généralement tiède
    Merci pour les compliments

One Ping

  1. Pingback:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-)