in

Mes DIY, mes reserves et la TPD… C’est pas si pire…

Il y a quelques mois c’était panique à bord, l’application stricte de la tpd nous enjoignait indirectement à faire des réserves et à prier.

Comme beaucoup, j’ai mis de côté; environ 2 bons litrons de jus de base pour étancher la soif de mes atos préférés et ceux de ma petite famille. Ben oui, on est trois à vaper à la maison et plus personne ne fume sauf le fiston qui en grille une ou deux par semaine, le bonheur quoi…

J’avais aussi fais mon enquête sur la toile pour trouver à l’étranger des pourvoyeurs fiables de bases nicotinées. Le résultat n’était pas parfait, mais de ce côté là on va dire que ça allait…

Parce que oui, il fallait anticiper, trouver un plan d’attaque ! Ces deux litres précieux n’allaient pas être éternels… Pour commencer, j’ai mis tout le monde à la diète, du 6mg/ml pour tout le monde, et j’ai prévenu : »bientôt ça sera 3mg ! ». Personne n’a bronché et on s’est même bien tous adaptés. Sauf moi qui biberonne un peu plus qu’avant…

Au 1er janvier, comme prévu (et même un peu avant) ont déferlé dans tous les shops (ou presque…) les fameux (et fumeux) « boosters ! « 2 neuros les 10ml, qui n’en veux ?! », « PAS MOI ! » j’ai dit ! En effet, dans ma p’tite tête de vapoto un peu cinglé, j’ai cru que si comme moi, tout le monde boycottait, la TPD irait se rhabiller. Que nenni, l’idée saugrenue alla elle même changer de tenue… Bon an mal an, la TPD s’installait…

Aujourd’hui quasi deux mois ont passé, j’ai du ravaler ma chique et mon trésor de guerre a réduit d’un quart. Mais dans la vie, la vrai, ou on en est ? Le cauchemar est-il en cours, un débarquement se prépare ou le marché gris devient noir ?

Ben en fait « c’est pas si pire » diraient nos amis Canadiens ! Tout d’abord pour les adorateurs de liquides prêts à porter et à vaper : Les prix ont monté, certes. Les ridicules petiotes bouteilles de 10ml ont envahis les étalages, certes. Mais le choix est toujours là, shops et sites internets sont bien chargés et proposent des kits touts prêts (antinomique soit-dit en passant…), des dizaines de goûts sont encore proposés. De quoi éviter l’agueusie, hein les gars ! Et pour mes DIY alors, ou on en est ? Ben là, c’est un peu plus disparate… Mais… On se calme, la pénurie tant attendue s’éloigne ! En effet, encore une fois certains shops ont tenté d’imposer les « boosters » à 2 roros pièce. En fait, presque tous se sont alignés, les sal..ds ! Mais, les affaires étant ce qu’elles sont on a fini par trouver des booster à 1,5€ puis des kits DIY mêlant base neutre sans nicotine accompagnée de sa poêlée de booster, le tout permettant sans se prendre la tête d’obtenir à peu près le litron (par exemple…) de jus à 3, 6 ou 12mg/ml de nicotine à environ 50 euros (pour du 6mg) !

Petits calculs : En 2016, j’achetais le litre de base un peu plus de 25 euros en 12mg, aujourd’hui, après avoir fait l’effort surhumain de baisser ma consommation de nicotine par la réduction de concentration (qu’elle est chiante cette phrase !), je trouve, sur le même site français, le décimètre cube (soit le même volume pour ceux qui ne suivent pas :-) ) à environ 50 boules pour du 6mg/ml.

Bon, ok, c’est cher. Ok, faut faut faire l’effort de réduire sa consommation de nicotine (pas plus mal en même temps…). Ok, on se retrouve avec plein de p’tites bouteilles de 10ml inutiles (revendez-les en brocante, ça vous fera sortir le dimanche…).

En même temps, le litron de base, on ne le vape pas en deux mois (constat personnel…) ! Pour nous trois (madame, le fiston et moi), je compte 6 à 8 mois pour en venir à bout. L’augmentation étant d’environ 25 euros (artificiellement, certes), je divise cette somme par 6 (le nombre de mois minimum pour siroter le jus), ça fait environ 4,15. Puis je re-divise ce montant par 3 (pour trois personnes), ça me donne 1,40 à la louche.

Donc, à ce jour, pour un vapoteur qui fait ses liquides, la TPD lui coûte une augmentation de 1,40 Euros par mois calendaire au minimum s’il continue de consommer des liquides français. Petite remarque; je ne compte pas les arômes, les prix n’ayant normalement pas changé à cause de la TPD…

Pour conclure, je dirais qu’1,40 € plus cher par mois pour mes liquides, c’est presque tout ce qu’a changé la TPD. Alors, oui, le calcul n’est valable que dans ce cas précis, mais vous, la TPD, chaque mois, elle vous coûte quoi ? Parce que chez nous « c’est pas si pire ! »

P.S. : Question subsidiaire à ceux qui comme moi ont mis de la base de côté : Et maintenant, ne croyez vous pas que de la base liquide, vous en avez mis trop de côté ?

Ecrit par Nanardpvt18

--Ancien auteur du Navire--
Vapoteur à toutes heures, cuisinier en liquides, adorateur du navire, curieux de naissance et surtout pipelette invétéré... J'aime m'exprimer que ce soit par orale ou écrit, je ne peux m’empêcher de donner mon avis!

28 Comments

Laisser un commentaire
  1. bonjour à tous!
    Je ne sais où poster mon interrogation?
    je constate sur la mule de la base nicotiné,au litre ,les prix reste toujours correct et la base est correct!
    la question qui me turlupine c’est :qu’est ce qui risque d’arriver si je commande ma base de 52mg en 1litre?
    mon colis va être bloquer?
    après j’ai le temps d’y penser,j’ai encore 1litres de 36mg en stock,dans mon congélo’!
    merci à vous et bonne vape!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-)