in

Mentolino, le tabac mentholé du quartier-maître

Bon et bien voilà, moi j’aime bien les tabacs mentholés. J’ai d’ailleurs commencé la vape avec un D’lice tabac-menthe au tout début du commencement initial, autant dire que ça fait un bail. On dira ce qu’on voudra, ce type de référence fait du lourd dans une vie de vapoto, comme une empreinte indélébile. Alors oui, bien sûr, c’était du D’lice et même si je l’appréciais bien à l’époque, il faut reconnaître que les jus en 80% de PG ne sont absolument plus ma pinte de Leffe, comme disent ceux qui n’utilisent pas de tasse à thé.

Malgré cette remarquable référence historique, je ne me dirige aujourd’hui quasiment plus vers ce type de liquides mais curieusement, les différents flacons de tabac mentholé qui ont croisé mes atomiseurs ces derniers temps se sont fait dégommer la truffe en un temps record. Il y en a eu plusieurs, le plus marquant restant à ce jour le “Green Goblin” de l’Absolu, une tuerie de saveurs et d’équilibre malheureusement hors de prix.

02-michel_argouetC’est donc dans ce contexte favorable que notre cher capitaine m’a refilé une fiole de Mentolino, la nouvelle création de l’ancien quartier-maître du navire, Michel Argouet, officiant désormais en tant que chef de produit chez ExaLiquid. Le vieux pirate breton n’en est pas ici à son coup d’essai, comptant déjà à son actif les cinq liquides surprenants de la gamme PemP, l’excellent Breizh Rider et les magnifiques El Grande et El Regular respectivement traités sur le navire ici, ici et . Le plus épatant dans tout ça reste que notre ancien collègue de navigation ne limite pas ses activités aux strictes choses de la vape, n’hésitant pas par exemple à officier avec maestria dans le monde fermé de la mode en proposant une ligne vestimentaire audacieuse et novatrice réhabilitant le béret basque en une version aérée et résolument sexy.

MLX_CIGELECTRO-3.JPG_u.morlaixv01

Mais revenons plutôt à Mentolino, de préférence rapidement pour éviter de l’évoquer à titre posthume, flacon vide.

05-mentolino

Mentolino est proposé en flacon souple de 15 ml à 7,95€ l’unité, au taux unique de 50PG/50VG, dosé en 3, 5, 10 et 15 mg/ml de nicotine. Pas de zéro ? Ben non, pas de zéro comme en témoigne la capture ci-dessous prise sur le site originel du liquide…

06-capture

J’ai confié la dégustation de Mentolino au Hurricane Tobeco, généralement bien positionné en terme de rendu des arômes. On peut être pétri de déontologie et vouloir bien faire, pas question pour moi d’acquérir un Flash E-vapor v4 juste pour faire comme Michel dit de faire. Je l’ai suivi à maintes reprises lors de ses revues sur le navire mais là non, pas question. Enfin pas tout de suite… Où alors en version clone… Hum…

L’entame d’une bouffée de Mentolino développe un excellent arôme tabac doux, plutôt blond selon ma perception. Le côté végétal est bien présent, tirant sur des saveurs de paille et de fruits à coque. La filiation me paraît d’origine El Regular pour la douceur d’un rendu beaucoup plus musclé chez Breizh Rider et dans une moindre mesure chez El Grande. Rappelons si besoin en est encore que les liquides typés tabac n’ont et n’auront jamais rien à voir avec le produit d’une combustion de cigare ou de cigarette, nous parlons plus ici des effluves libérées par un paquet de tabac ouvert que de réelles sensations de fumeur. Apparemment, les liquides de Michel se construisent sur un procédé exclusif de traitement des feuilles de tabac mis au point chez ExaLiquid et indubitablement fort efficace…

Le tabac de Mentolino est donc très agréable, reste à évoquer la menthe… Et bien elle est… Elle est… Tiens, je vais me jeter une binouze et on reprendra plus tard ! Héhéhé…

Bon, la menthe. Elle aurait pu être fanfaronne comme dans un Subzero, coller au mur et tirer des larmes au passage du gosier mais non. Elle est douce, sucrée, limite crémeuse et ce n’est finalement pas plus mal pour accompagner un tabac empreint de noblesse et de distinction. En fait, après moult tergiversations, je la comparerais à la menthe des thés verts, celle qui s’en prend plein le groin en passant sur le pain de sucre avant d’échoir dans la tasse. En fait c’est ça… Mentolino est aux tabacs ce que le thé vert à la menthe est aux thés verts et celui ou celle qui me fera observer avoir affirmé quelques lignes plus haut n’être guère friand de thé se verra rétorquer que oui, sauf le thé vert à la menthe justement qu’il m’arrive de consommer de temps en temps, parce que je le vaux bien.

Et bien voilà ! Comme nous en devisions l’autre jour avec le Capitaine, les Breizh Rider, El Grande, El Regular et maintenant Mentolino peuvent évidemment combler les amateurs de goûts tabac les plus exigeants mais aussi les nouveaux arrivants de la vape, fraîchement sevrés de leurs cigarettes. Les extractions de tabac proposées par Michel figurent certainement parmi les meilleures qui soient, la menthe de Mentolino ajoute désormais à la gamme une petite touche gourmande redoutablement séduisante qui s’épanouira parfaitement en vape serrée “mouth to lung” pour constituer un atout supplémentaire à une tentative de sevrage tabagique.

07-mentolino_bottle

–>Vous pourrez le trouver sur le site d’Exaliquid

Ah, j’allais oublier… Intrigué par le nom de Mentolino, je me suis livré à quelques recherches pour essayer d’identifier son origine. Un tabac à priser et une liqueur italienne portent ce nom mais je reste persuadé qu’il vient d’ailleurs, du Népal pour être précis où il apparaît de façon récurrente dans les chants d’action de grâce prénuptiaux des otaries roses, comme le prouve sans contestation possible le documentaire ci-dessous :

Bonne vape à toutes et tous, en Mentolino !

Votez pour cet article

0 points

Ecrit par Nesquick

Fonction sur le navire : Gabier promu Lieutenant de vaisseau - Nesquick, dans la vape depuis 2013, intéressé par la découverte de ce nouveau monde de saveurs et de techniques... Bonne vape à tous !

13 Comments

Laisser un commentaire
  1. belle revue ……et belle vdo ;-), merci.
    Content d’avoir de nouvelles nouvelles d’exaliquid. le monde bouge.
    hier dans mon pays lointain j’ai appris via le forum de FT et le forum indigène, que la douane dépouillait les colis FT (même s’ils saisissent, ils vont se fatiguer au bout d’un temps incertain), mais je vapais au breizhrider, donc tout va bien.

  2. @zaza Les tabacs de Michel sont des habitués du tiroir à liquides… Je ne les vape pas “all day” mais j’en ai toujours une ou deux fioles d’avance au cas où. Il y a sûrement un peu de chauvinisme breton là-dedans mais pas que. Ce sont d’excellents produits ! :yes:

    Le tabac-menthe, on aime ou on aime pas… Celui-ci est à mon avis un must du genre, encore faut-il y adhérer ! ;-)

    J’espère aussi que l’aventure ExaLiquid continuera… Le monde des liquides à vaper est dur, les modes y sont brèves, il faut innover sans cesse. Les Breizh Rider, El Grande, El Regular et Mentolino ont peut-être une vraie carte à jouer auprès des primo-accédants à la recherche de réminiscences tabagiques. Leur succès est un problème essentiellement médiatique puisque la qualité est là.

  3. @jpr J’ai vu les images de ce tas de paquets éventrés par la douane thaïlandaise… Brrr ! Que dire et que penser…

    Il est clair qu’hormis aux Philippines où la vape est devenue un phénomène de société, les états qui perçoivent des taxes sur le tabac ne laisseront rien ni personne leur mettre des bâtons dans les roues. Il faudrait, pour que les choses évoluent, que les géants de la clope qui tiennent le sud-est asiatique s’y mettent mais à mon avis, ce n’est pas demain la veille.

    Même si notre TPD fait figure de mesurette face à ce qui se passe ailleurs, elle reste tout de même une grosse connerie. :unsure:

  4. @whitewater :rose:

    Michel Argouet fait partie de la famille DanyVape mais on a quand-même le choix de rester objectifs, en gardant le silence si on aime pas, par exemple.

    Mentolino m’a plu, j’ai rincé le flacon en trois jours, je vais en commander deux ou trois flacons dans les prochains jours et… J’espère que tu ne seras pas déçu lorsque tu recevras les tiens !

  5. Belle revue qui donne envie un tabac de temps en temps j apprécie bien pour le primo le problème c est que exaliquide on en trouve pas partout sur tout les shops que j ai par chez il y en a pas il y a les absolu qui coûte un bras pour le primo (21,90€ ça fait un peu cher si on peut pas le goûter avant) donc j espère que ça va changer et qu on va trouver partout de bons liquide tabac à prix raisonnable

  6. @flo Les ExaLiquid sont bien distribués en Bretagne et aussi dans le Nord, d’après ce que j’ai lu… Sinon, il y a toujours la possibilité de les commander sur le site de la marque mais il est vrai que c’est délicat sans goûter auparavant. Il paraît que El Grande et El Regular marchent bien, ils vont peut-être se répandre un peu plus dans les shops. Je me demande quand même s’il ne faut pas avoir un matos un peu joufflu et un peu de vape derrière soi pour apprécier ce genre de liquides…

  7. C’est toujours un plaisir de lire du Nesquick, :mail:

    Ceci dit, Brahim, je compte bien continuer à explorer le monde passionnant du tabac à vaper.
    3 années de vape au compteur, et l’idée de base reste la même, proposer des jus qui donnent envie de ne plus fumer,
    Toujours penser que chaque fumeur converti est une victoire.

    El Grande, El Regular puis Mentolino, sont néés dans cette optique, on m’a dit plusieurs fois ” c’est pas bon” et pourtant on y revient.
    Et oui… C’est bel et bien du tabac à vaper, c’est ça l’idée, et j’ai vraiment voulu le proposer à un prix “primo”.
    Une des raison du succès grandissant de ces 3 jus.

    Pour le moment je n’ai pas encore réussi à développer la gamme sur Paris, faute de temps, la TPD, 2017 avec toutes les contraintes qui nous attendent, me prennent beaucoup de temps.

    De plus la mediatisation est souvent réservée au jus fruités ou gourmands… En fait il devient difficile pour un jus, d’exister durablement, tant il y a de nouveautès.

    Je ne suis pas très “mode” comme Nesquick le fait remarquer, j’aime le blues, j’aime la blouse, la binouze… Et le tabac qui tue pas :-)

    Bon… Un petit scoop pour les pirates, le prochain tabac sera un tabac GOURMAND !

    Bientôt. ;-)

    • Bonjour Michel,
      j’ai banni les gouts tabacs le jour ou j’ai arrêté de fumer. J’en ai bien gouté 2 ou 3 par curiosité mais ce n’est clairement pas ma tasse de thé. Par contre j’aime beaucoup le Kouign, c’est un gourmand bien équilibré. Juste pour dire que je suis preneur pour un nouveau gourmand mais sans le tabac ! :whistle:

  8. À mon avis, c’est nous autres qui faisons la difficulté de pérenniser les liquides…

    On en a souvent parlé, les jus tournent dans les atos et passent facilement de l’excellence à la lassitude définitive. Ce phénomène de rejet quasi systématique reste un des mystères de la vape.

    J’essaye pour ma part de ne pas vaper le même liquide plus de deux jours de suite pour “faire durer” mais ils finissent tous à la trappe un jour ou l’autre, tous sauf le Grumpy’s ! :yes:

    Ceci dit, Brahim (Ha-ha !), les tabacs de Michel sont fins et complexes, ils résistent bien à l’usure. Le goût tabac reste par ailleurs moins exposé qu’un beurre de caouettes / Nutella / beure salé / chantilly !

    Alors bonne chance pour la suite, Michel !

Laisser un commentaire

Glazed Donuts Loaded….UN DELICE….

Le Dragon crache du Magma…