in

J'adoreJ'adore MerciMerci

Méca Série, façon Asgard

Aujourd’hui les loulous, on va causer vape. Ouais, les autres fois aussi on cause de vape, mais là, on va parler de la vraie vape, de la seule et unique, de celle que tout vapoto devrait avoir testé au moins une fois dans sa vie : la vape méca !
Je fais partie de cette frange de vapotos qui considère que la vape méca, c’est le summum de la classitude, avec notamment un signal infiniment plus lisse et plus racé que celui délivré par les boxes électro. Bien évidemment, je n’ai aucune preuve tangible à apporter pour justifier le propos, mais je fais suffisamment confiance à mon ressenti et au bon sens : en méca, il n’y a aucun chipset pour venir interférer entre l’ato et l’accu, d’où sans doute cette sensation de pureté vapistique. Enfin bref, là n’est pas le débat du jour.

J’ai beau adorer la vape méca, je me suis très vite retrouvé confronté à deux tristes constats : déjà, au bout de quelques barres seulement, le ressenti vapistique n’est plus le même. Les 4.2 volts d’un accu sorti de chargeur ne durent que le temps de quelques puffs, se stabilisant ensuite aux alentours des 3.7 volts beaucoup trop rapidement à mon goût, ce qui procure toujours une vape lisse, certes, mais plus vraiment punchy. Et quand c’est mou du genou, ben j’aime pas… En fait, il serait plus précis de dire que j’adore les premières barres vapées sur méca avec des accus sortis de chargeur.
De plus, même avec un accu pleine charge à 4.2 volts, il me manque encore quelque chose pour kiffer tout-à-fait : de la vraie bonne grosse patate et de la densité en bouche ! Ouais, moi ce que j’aimerais obtenir, c’est les sensations d’un Ragnar monté à 0.15 Ohm et vapé à 100 watts sur électro, mais en vape méca. Voilà le cahier des charges du jour. C’est pourquoi assez naturellement, mon cheminement vapistique a fini par me conduire vers la vape méca en série.

Seulement voilà, la vape méca en série c’est cool, mais au départ, ça m’a quand même fait un peu flipper. En effet, ce n’est pas si simple que ça à mettre en œuvre facilement et, surtout, il ne faut pas faire n’importe quoi. La difficulté première du méca série, c’est à mon avis de trouver le bon-câble-qui-va-bien, surtout quand on souhaite vaper avec un RDA double coil.

Un peu de maths (vite fait) pour comprendre…

Ouais je sais… Mais là, il est question de ne pas transformer son mod en grenade, donc c’est quand même important !! Alors on ne va pas se lancer dans une énième explication de la loi d’Ohm, surtout un dimanche soir à l’heure de l’apéro (désolé si vous avez déjà commencé), mais quand-même, quelques précautions de base s’imposent !

On va (essayer de) faire simple. Déjà, tout part de l’accu, et tout particulièrement de l’Intensité (I) qu’il est capable d’encaisser. Cette intensité est exprimée en Ampères, via ce qu’on appelle le Courant de Décharge Continue (CDC). En gros, plus la valeur du CDC de l’accu est importante, plus ce dernier pourra supporter un montage avec une valeur de résistance(s) basse. C’est pourquoi me concernant, je ne choisis que des accus à 35 Ampères de CDC : Samsung 30T en 21700, et Sony VTC5A en 18650.

Ceci étant posé, je ne mets alors en application qu’une seule formule de la Loi d’Ohm pour savoir si mon montage respectera le CDC de l’accu : R = U/I

R étant la résistance exprimée en ohm, U étant la tension en volts de l’accu, et I l’intensité maximale autorisée par l’accu et exprimée en ampères.
Cette formule permet de connaître le seuil maximal de la valeur de ma résistance (R) en dessous duquel cette dernière ne devra pas descendre pour vaper en toute sécurité.

Donc avec mon Samsung 30T à 35 Ampères, en sortie de chargeur, le calcul donne :

R = 4.2V/35A = 0.12 Ohm

Comme j’applique toujours une petite marge de sécurité, je table sur une intensité d’accu de 30 ampères, ce qui donne :

R = 4.2V/30A = 0.14 Ohm

Perso, je me fixe pour limite 0.15 Ohm, et ça a toujours bien fonctionné comme ça.

Le truc, c’est qu’en vape méca série, la valeur de la tension de sortie est égale à l’addition de la tension des accus. Pour un mod 2 accus, ça nous donne une tension de sortie de 8,4V, pour un mod 3 accus 12,6V et ainsi de suite. En appliquant la formule de la Loi d’Ohm citée précédemment, avec un mod dual accu monté en série, ça donne donc :

R = (4.2V+4.2V) / 35A = 0.24 Ohm

Et avec une marge de sécurité à 30 ampères, ça donne :

R = (4.2V+4.2V) / 30A = 0.28 Ohm
Disons 0.30 Ohm pour être bien.

Voilà, donc en conclu, pour être safe en vape méca série avec des accus Samsung 30T, ma double-résistance ne doit pas descendre en dessous de 0.30 ohm. Et c’est là que le choix du câble-qui-va-bien entre en jeu : avec un RDA dual coil classique, il n’est pas du tout évident d’obtenir une double résistance supérieure à 0.30 ohm, sauf bien-sûr en augmentant le diamètre des coils et en multipliant démesurément le nombre de spires des résistances.
Ah oui mais moi, j’ai pas du tout envie de me prendre le chou à installer des coils de câble complexe de 50 000 spires dans mon RDA….  :wacko: Alors, comment on fait ?
Hé bien c’est là que va (enfin !!) se terminer l’intro indigeste de ce billet, avec un truc qui va solutionner l’impossible équation : le deck série Asgard, de Vaperz Cloud !

 

Présentation

Lorsqu’on reçoit le plateau série du Asgard dans son petit pochon blanc feutré, il est évidemment entièrement assemblé, pas comme ici :

Pour remonter la bête, rien de compliqué. On commence par insérer le pôle positif dans le deck, puis on isole le pin 510 et l’autre petite vis avec leur rondelle de peek respectives.

On retourne alors le deck et on visse le pin 510.

On re-retourne alors le plateau pour y insérer cette fois le deuxième post doré…

… et on finalise l’assemblage en vissant la toute petite vis.

Au passage, faîtes vraiment gaffe à la rondelle de peek de cette petite vis !!!  Étant vraiment minuscule, on a vite fait de la perdre, surtout lors de la phase de nettoyage du plateau. En plus, Vaperz Cloud n’a pas jugé utile de nous fournir le moindre sachet de spares avec ce deck série.  :negative: Ça c’est quand même vraiment dommage ! Mais bon, en faisant attention, tout se passe très bien, car l’usinage global du plateau est d’excellente facture : les pièces s’emboitent parfaitement bien les unes dans les autres. Comme Papa dans Maman, comme dirait l’autre !  :yes:
Une fois reconstitué, le deck série ressemble à ça :

Un post négatif taillé dans la masse, et ce qui ressemble à trois posts positifs dorés.

 

Comparaison et montage Deck Série / Deck ‘normal’

Les différences visuelles entre le deck série et le deck normal du Asgard n’ont pas grand intérêt lorsque l’on considère le dessous du plateau, mais je vous montre quand même.

À gauche, le deck série, à droite le normal. OK super, et alors ? Ben alors rien, ça n’a aucun intérêt, je vous avais prévenus !  :yahoo: Ah si, quand même un détail d’importance : le pin positif dépasse suffisamment du connecteur 510 pour utiliser le deck série Asgard sur méca hybride. Encore heureux, j’ai envie de dire.
De l’autre côté en revanche, c’est un peu plus intéressant car ça permet de comprendre comment fonctionne un plateau série.

Sur le deck normal (à droite), chaque coil aura une patte installée dans un post positif et l’autre dans un post négatif. Ça, c’est le mode de fonctionnement classique de tous les atos dual « normaux », on connait bien.
Sur le deck série (à gauche), un des coils sera monté de la même manière (une patte installée dans un post positif et l’autre dans un post négatif), mais l’autre coil verra ses deux pattes installées dans des posts positifs dorés.
Comme je n’y pige pas grand-chose en électricité et que de vrais pros en la matière traînent sur ce rafiot, je me vois au regret de me défiler lâchement au moment d’expliquer le pourquoi du comment, mais ça a l’avantage de pouvoir embrayer directement sur le montage du bouzin.

 

Montage Deck Série / Deck ‘normal’

On va donc prendre 4 coils totalement identiques : des framed staple 2-28/4-.1/36 de Coilology.

4 spires ½ sur axe de 30, qui sortent habituellement à 0.30 Ohm pièce. Pattes coupées à 7 mm. Une fois les coils installés, ça donne ça :

Ok, kif kif quoi.
Là où ça devient vraiment intéressant, c’est évidemment quand on regarde la valeur de ces deux montages.

À droite sur le deck ‘normal’, la valeur du double coil est égale à la valeur d’une des 2 résistances « divisée par 2 », comme d’habitude : 2 coils à 0.30 Ohm pièce donnent 0.15 Ohm. (0.16 Ohm sur la photo, mais j’avais déjà remarqué que l’ohmmètre de la Titan v1.5 de SteamCrave est moins fiable que celui de la Titan v1).
Tandis que sur le deck série (à gauche), la valeur globale correspond à la valeur de chaque résistance « multipliée par 2 » : 2 coils à 0.30 Ohm donnent 0.60 Ohm.

C’est parfait, dans les 2 cas je reste dans la zone de confort de mes Samsung 30T définie en intro de ce billet. Notez au passage la différence de puissance (2.4V d’un côté, 5V de l’autre) que j’ai utilisée pour rôder les résistances.
Bon, nous voilà fin prêts… les chiffres c’est bien, mais à un moment donné, ça gonfle sévère. Alors voyons sans plus tarder ce que ça donne à la vape.

 

Méca simple accu Vs. Méca série

Pour mener à bien ce petit comparo, je ne lésine pas : je sors l’artillerie lourde.

Un mod Sceptre de Vaperz Cloud équipé de son extension « Stack », ainsi que 2 Asgard 30. Avec, pour juge de paix, un DIY de Tallak 2 mois d’âge dosé à 23% dans de la base 30/70.
Commençons l’échauffement gentiment par le montage à 0.15 Ohm sur méca simple accu.

Accu sorti de chargeur (4.2 V), ça vape déjà très bien. C’est assez réactif et le charme du méca opère instantanément, avec cette texture de vape si particulière, aussi lisse que du velours. Classieux. Les différentes strates du Tallak sont là, aucun souci à ce niveau-là. Le rendu est donc excellent et invite évidemment à enchainer les barres, mais… Forcément, il y a un « mais » ! Ce montage en dual coil de framed staple à 0.15 Ohm, qui fait des merveilles dans le Asgard mini (25mm), semble comme perdu au milieu de l’énorme deck du Asgard 30. Sans doute que ça mériterait des coils tournés sur axe de 35 voire plus pour exploiter au mieux les mensurations du bestiau, car le tout manque quand même sacrément de patate, de densité et d’épaisseur. Du moins à mon goût. C’est pas mal, mais j’en veux plus, clairement !! B-)

Alors on va tout de suite passer aux choses sérieuses et voir – enfin ! – ce que donne le deck série du Asgard équipé du montage à 0.60 Ohm. Hop, quelques tours de vis pour stacker le Sceptre, et c’est parti !

¡ Dios mío ! Mais qu’est-ce que c’est qu’cette matraque ??!!??? Ah oui c’est sûr, là on est parés pour faire dans la discrétion ! N’empêche, très clairement, là on change de monde. Voire même d’Univers et, allez soyons fous, de galaxie.  :yahoo:
En effet, le Sceptre stacké donne un corps incroyable à la vape et envoie de la bonne grosse poutrasse dans les règles de l’art, avec un volume de vapeur absolument affolant qui, au bout de 3 barres, a fait sonner mon détecteur de fumée pourtant situé dans l’entrée de la baraque.  :wacko:
« C’est rien chérie, tu peux te rendormir, tout va bien. » Ouuups, il est quand-même 02h20 du mat’, la prochaine fois j’ferai un peu plus gaffe aux horaires…  :whistle: Je demanderai demain matin aux gosses si ils ont entendu quelque chose… !
Donc voilà, déjà, la différence se situe là : en méca série, le mod se transforme en cheminée d’usine de la Révolution Industrielle, reléguant un mod simple accu au rang de ridicule vermisseau.

Mais ce n’est là que la partie émergée de l’iceberg, car si on commence à causer saveurs et densité de vape, là on entre dans une dimension parallèle : les arômes deviennent superbement saturés, faisant du Tallak un juice extrêmement gourmand et du Asgard 30 une vraie pépite de dripper qui poutre. Quant à la densité de vape, elle n’est bien entendu pas en reste,  avec une sensation immédiate de satiété en bouche, dès la première taffe : on en prend plein la gueule, c’est le cas de le dire ! Et avec force, en plus. Pas la petite mandale de pécore. Nan là, c’est du lourd de chez lourd et, ma foi, c’est exactement ce que je recherchais : de la puissance, du goût, de l’épaisseur. Et tout ça avec la coolitude du méca ! La classe à Dallas, un pur régal. :heart:
Bref, le verdict est clair comme de l’eau de roche : ce deck série Asgard en 30mm est une vraie tuerie pour qui apprécie la vape musclée en méca. Cerise sur le gâteau, il permet d’utiliser nos câbles complexes en bobine habituels, et donc de s’affranchir avec brio des coils de builders « spécial stacked » à 20 boules pièce. Ce qui, me concernant, sied tout-à-fait à ma condition de roturier.  :yes:

Bref, Bonne (grosse) vape à toutes et tous, en Deck Série Asgard !

Et pour clore ce billet comme il se doit, je remercie chaleureusement et très sincèrement notre Bruce national pour avoir gentiment supervisé et corrigé toutes les explications techniques contenues dans ce billet (oui, c’est lui qui a gâché votre apéro !! Ahahah). Nan j’rigole, Merci mon poto, j’y serais pas arrivé sans toi ! :rose:

Ecrit par Clandestino

Passager clandestin du Navire pendant des années, les rats ont failli avoir ma peau dans les soutes, alors j'ai dû quitter ma planque. Mais maintenant que je suis à découvert, pas le choix, je vais filer un petit coup de main à l'équipage, en toute subjectivité bien-sûr. Pas envie de finir balancé aux requins... Loin d'avoir l'expérience et la roublardise des vieux loups de mer qui sévissent sur ce rafiot, je vais humblement commencer par aller frotter le pont, histoire de pas faire de vagues.

55 Comments

Laisser un commentaire
  1. Ben voilà, t as encore envoyé du bois , et je parle pas des éléments de déco très saillants à tes superbes photos :heart: Je suis novice sur meca que je pratique depuis quelques mois et j ai accroché des le début a ta revue car tu as soulevé exactement LE défaut qui m ennuie avec cette vape. Seule les premières puffs sont démoniaques. Les suivantes sont sympas aussi, mais c est pu pareil ,et du coup ça donne l impression qu il manque quelque chose. Et en plus tu t appliques les mêmes marges de sécurité que moi :yahoo: Je me sens moins seul, j en lis qui connaissent leur sujet et s estiment safe a 0,1 voire moins. oskour, je préfère faire ma ptite b***. J ai un asgard 30 qui traine au placard depuis un long moment, serai presque tenté de lui acheter un plateau serie pour tester du coup, c est malin :-( Merci pour ce joli billet en tout cas :heart:

    • Ben voilà, bienvenue au club des vapotos qui aiment la vape punchy ! :bye: Au départ, quand j’ai commencé la vape DL, c’était sur des valeurs de résistance avoisinant les 0.25 // 0.30 Ohm, sur box électro à relativement faible puissance (40 // 50 watts). Ça m’allait très bien ainsi. Puis petit à petit, les résistances ont commencé à diminuer, la puissance de vape connaissant la trajectoire inverse… Jusqu’à ce que, comme toi, je finisse par trouver la vape méca à 0.15 Ohm vraiment mollassonne. J’aurais pu tenter de descendre encore la valeur de mes réz. pour gagner en puissance de vape, mais je m’y suis toujours refusé, sans doute par peur de tout faire péter. Apparemment, tu connais des gars qui vapent méca à 0.10 Ohm ou moins et pour qui ça s’est toujours bien passé jusqu’à présent, ben tant mieux pour eux, sincèrement.
      Pour ma part, la sécurité est un point sur lequel je ne badine pas, je préfère donc 100 fois ne pas jouer à celui qui pisse le plus loin.
      C’est pour ça que ce deck série Asgard m’a paru particulièrement intéressant : tu augmentes significativement ta puissance de vape tout en restant large au niveau de la sécurité. C’est pourquoi plutôt que de me reprendre un énième mod 21700 (le Trishul v2 en l’occurrence), j’ai préféré investir dans ce deck qui, pour 25 boules, a largement contribué à révolutionner ma vape méca. Et à enfin gommer les bémols exprimés plus haut :yes: À toi de voir si tu franchis le pas, mais si tu as déjà l’Asgard 30, tu es à deux doigts de ce que tu recherches. :whistle:

    • En vrai je suis content, on va rester tous les 2 a pisser sur la neige pour deblayer notre partie de trottoir pendant que d autres tenteront d atteindre le caniveau opposé :yahoo:
      Bon et a ce petit jeu là on risque d en perdre en route, au final il n en restera peut être que 2 :yes:
      Je vois bien que tu cherches par le biais de messages subliminaux a m inciter craquer de nouveau :cry: Mais pas de promos flash a 5 balles pour le moment, je vais tenir. Surtout que mon plus gros mod meca est en 28 , du coup l investissement serait plus conséquent :whistle:
      Juste un petit point que j aurai précisé si j avais du écrire cette revue. Enfin j en aurai été incapable tant tu as pu être précis sans te perdre dans des explications a donner le mal de mer, ce qui aurait été mon cas….. :wacko:
      Si en lisant ce billet certains venaient a être tenté par l expérience du meca , ce qui est probable ( même si je sais que les achats compulsifs ne sont que pure légende) une formule pourrait être également utile. P= V²/R
      Au cas où un novice se dise « nickel a 0,30 en stacked avec mes 30T je suis safe  » . il le sera mais n aura pas forcément conscience qu il va se prendre 235W dans la truffe a pleine charge. Ca peut faire tout drôle a celui qui ne s y attend pas et il faut le montage pret a les encaisser.
      Voilà j ai fait mon intello, je crois que je vais redevenir moi même pour les 6 prochaines années :wacko:

    • Ah non, Denis il a dit « À la fin, il n’en restera qu’un ! »… :yes:
      Sinon ouais, tu m’as démasqué : outre le fait d’être actionnaire chez Caille Foune, j’ai aussi des dividendes chez Vaperz Cloud. Maintenant que c’est dit, plus besoin de me cacher pour te vendre ce deck série. :yes: Pis tiens, tant qu’à y être, offre-toi une petite HoG à 150 boules. Au moins, tu ne seras plus limité à cause du diamètre des atos.. :whistle: Et pour moins de 200 balles, tu comprendras pourquoi son nom est l’Éternel, quand sur toi s’abattra la vengeance du Tout puissant ! :wacko: :wacko: :wacko: :mail:

  2. Yoh mon Cland’s. Que voici une bien belle revue sur THE vape de puristes :good:
    En début de revue, tu m’as trop fait rire. Je me suis imaginé, au fil des mots, découvrir une phrase du genre : « Serial Vapor, la seule, la vrai… Celle des mecs qui en ont des grosses bien accrochées. » J’y ai cru mais nan :whistle: T’as su rester humble. Un peu trop d’ailleurs. Tes remerciements me touchent mais je tiens à signaler qu’en dehors d’un ou deux conseils d’ordre technique, dans un chapitre bien défini, je n’ai participé en rien à l’élaboration de cette magnifique revue que je découvre, en ce jour, comme tous les autres lecteurs. Donc, tout le mérite te revient de plein droit et tu peux en être très fier. Je pense qu’à l’heure actuelle, si tu devais ne choisir qu’une seule revue pouvant rester en ligne, tu choisirais celle-ci.

    C’est bon pour la pommade,m. Place à ma négativité légendaire :whistle: Y a un truc qui manque vraiment dans ta revue soit en intro, soit en finale : la mise en garde indispensable à l’utilisation de ce genre de matos. Le méca simple peut être dangereux mais quand on passe à un mod stacked hybride, il est plus qu’important de bien respecter les règles de sécurité. Ok, tu en parles mais juste pour le respect du CDC des accus. Attention, je ne te demande pas de faire une double revue en incluant à celle-ci toutes les règles de sécurité liées à l’utilisation du matos présenté mais bien d’y inclure une petite phrase du genre « attention la vape méca demande à bien maîtriser la loi d’Ohm et… blablabla et blablabla ». Histoire que le manchot, échappé du zoo d’à côté, après avoir lu ta revue, ne s’achète un mod stacked avec un Asgard pour s’enquérir de tes bons ressentis et fini ar se retrouver comme attraction principale dans le palais des horreurs.

    Encore un grand merci mon Cland’s pour ce super moment de lecture vape :heart:

    • Je ne sais pas si la vape méca série est THE vape de puristes (j’aurais plutôt pensé à THE vape de gros bourrin), mais de mon côté, elle correspond tout à fait à ce que je recherche quand je veux m’en mettre plein le groin avec raffinement. La différence avec la vape méca 1 accu m’a tellement bluffé que je me suis tout de suite dit qu’il fallait que je partage ça sur le Navire. :yes:
      Néanmoins, tu as raison : écrire un texte sur la vape méca relève d’une grande responsabilité (à cause de l’aspect sécuritaire) afin de ne pas dire n’importe quoi et de faire prendre des risques à des lecteurs non avertis. C’est pourquoi j’ai sollicité ton aide car je dois dire que je ne me sens ni vraiment à l’aise, ni vraiment légitime pour expliquer toutes ces notions en électricité et en sécurité. Donc je le redis, sans toi, ce billet n’aurait jamais vu le jour. :rose:

      D’ailleurs, tu le vois, mon exposé ne parle que du CDC, parce que pour moi, c’est tout ce qu’il y a à savoir pour vaper safe en méca. Mais peut-être que je me trompe ? :unsure:
      Le but de cet article, au-delà de présenter un plateau série, est précisément de pouvoir causer de tout ça dans les commentaires avec des spécialistes comme toi.

  3. Ah, qu’est ce que je voudrais m’y mettre à cette vape méca. Et puis cette description d’en prendre plein la tronche, ça donne envie !
    Mais j’ai tellement entendu tout et n’importe quoi, allié au fait que j’y connais rien (vapant pourtant depuis 10 ans) et qu’il faille racheter le matos (je suppose qu’un mod méca n’a pas le même prix qu’une box électro), tout ça fait qu’un jour peut être je finirait par craquer.
    A ce propos, à moins que j’ai mal lu, c’est quoi le fil utilisé ?
    En tout cas comme d’habitude revue bien écrite et apéro gâché avec plaisir !

    • Yo Red,
      Tu es au bon endroit alors !
      Pour la petite histoire, moi aussi j’ai longtemps salivé devant les revues et photos de magnifiques mods méca, sans jamais oser franchir le pas, par manque de connaissances sur la Loi d’Ohm. Trop peur de faire n’imp’ et de tout faire sauter. C’est sur le Navire que j’ai obtenu toutes les réponses, notamment grâce au Nes’. Et tu vois, j’ai encore mes deux mains pour écrire. :-)
      Je ne sais pas ce que tu as pu lire à droite et à gauche sur le sujet, mais si tu as des questions (forcément que tu en as !!), n’hésite surtout pas. :yes: Comme dit plus haut, ce billet est là pour ça. ;-)
      Certains très bons mods méca ne coûtent pas forcément plus cher qu’une box électro, donc la barrière du prix n’est pas ce qui doit te faire reculer : il y a moyen de se faire plaiz pour des tarifs contenus.
      Au niveau du câble que j’ai utilisé, c’est du framed staple de Coilology, j’ai même mis le lien de la revue. ;-) Mais beaucoup d’autres câbles marchent bien aussi pour le méca, ce n’est pas le seul.

  4. « Lorsqu’on reçoit le plateau série du Asgard dans son petit pochon blanc feutré, il est évidemment entièrement assemblé, pas comme ici : »
    Tu voulais dire qu’il n’était pas assemblé plutôt? :wacko: Ce que je trouve plutôt dangereux d’être livré ainsi pour ceux qui oublieraient les isolants en peek, nan? :negative:
    C’est dommage parce que tout le début est vachement bien amené. Mais t’as séché les cours de physique/chimie du collège avec Mme Bertrand quand tu dis ne pas connaitre la dif entre série et parallèle. :yes:
    Tu nous diras quand même si suite au déclenchement de l’alarme incendie tu as été invité à dormir dans le canap? :whistle:
    Une dernière question quand même: le meca n’a aucun intérêt en Mtl on est bien d’accord? :scratch:
    Belle revue l’ami, merci. :good:

    • Nope mon Ez’, tu as bien lu ! Le deck série Asgard est vendu tout assemblé, comme la grande majorité des matos vape. C’était juste une façon de présenter la photo des pièces détachées. ;-)
      Par contre, oui, c’est vrai que j’ai séché la plupart des cours de techno, et/ou physique, étant persuadé à l’époque que ça ne servait à rien d’apprendre ce genre de trucs. Si on m’avait dit un jour que ce serait très utile pour mes hobby, sûr que j’aurais été plus assidu et plus attentif… Mais bon, faut dire aussi que M. Lemaire, contrairement à sa collègue de français dont j’ai perdu le nom et qui se fringuait en mini-jupe et chemisier déboutonné :heart: , n’était pas hyper sexy…. :whistle: Et en plus, il puait de la g.. hum non, ça ça se dit pas… :yahoo:
      Enfin bref, heureusement qu’il y a le Navire pour assurer les sessions de rattrapage ! :yes:

      Le canap’, non, c’est l’endroit exclusif des chats. La baignoire par contre…. :wacko:

      Quant à ta dernière interrogation, elle est très pertinente. Le MTL en méca, pour un amateur comme moi de vape plutôt énergique, j’ai jamais trouvé ça convaincant. Mais j’ai récemment testé un truc qui m’a complètement fait changer d’avis et que j’ai l’intention de présenter sur le pont un de ces 4. :yes: :mail: J’ai quelques petits trucs urgents en ce moment dont il faut que je m’acquitte, mais on en recausera, promis ! :bye:

    • belle revue cland comme toujours le asgard ne m’aillant pas convaincu avec sa cloche en ultem il dort dans le tiroir je passe mon tour en passant il ya le nouveau recurve qui sort avec cloche ultem aussi! et le nouveau taifun.
      bonne vape

    • Ah bah dommage Mex’, parce que je peux te dire qu’entre le Asgard de base et le Asgard série, c’est le jour et la nuit. :yes: Tu passes directos des soutes de l’avion à la classe affaires, en un battement de cils.
      Le Recurve v2 a l’air très intéressant en effet, avec ses deux cloches en Ultem. Si d’aventure celle destinée au single coil laissait suffisamment de place pour y installer une bobine axe 50, nul doute que j’aurais du mal à résister… :yes:

      Quant au GT5 de Taille Foune, y’a juste une photo sur la page d’accueil du site de SmokerStore, avec la mention « Février 2022 ». Ils savent teaser leur truc, les enfoirés. Là encore, je vais suivre ça de très près.
      Merci pour les réf. !! ;-)

  5. Mdr Tisteff, comme je l’ai déjà dit mainte fois, la puissance était une valeur de référence il y a 15 ans quand tu voulais soit t’acheter une ampoule au magasin du bricolo d’à côté, soit quand tu voulais offrir un nouvel aspirateur à bobonne. On sait tous très bien que maintenant, on choisit une ampoule en fonction du lumen et son aspirateur en fonction de la dépression développée qui s’exprime en KPa. Les Watts sont une référence toute relative pour que le commun des mortels puisse (pouvait puisque c’est du passé) s’y retrouver. Pour la vape, c’est la même chose. Lorsque les premiers chipsets sont sortis, les noiches se sont dit que la plupart des occidentaux à qui ce matos était prévu devaient probablement être des semi-debiles, du coup, ils ont décidé d’opter pour la puissance comme valeur de référence alors que quand tu actives ton petit bouton de réglage sur ta box, celle-ci ne fait que changer la tension de sortie. De plus, le Cland’s nous pond une revue sur du méca série stacked, alors qu’est-ce que cette foutue puissance (référence pour les amateurs) pourrait venir foutre ici? Quand tu vapes sur un mod VV où il n’y a que des chiffres romains comme valeur graduelle de référence, tu te prends le chou avec le mode d’emploi pour savoir à quelle tension ça correspond et appliques une formule afin d’en régler ta puissance de vape référentielle ? Nan, on est d’accord. Donc, sache que tout comme pour les ampoules ou les aspirateurs actuels, la puissance en Watts, faut laisser ça à mamie :yes: Dans notre cas, et bien souvent à part pour certaines applications industrielles ou de contrainte mécanique, P ne fait pas partie de l’essence même de la loi d’Ohm. La base de la loi d’Ohm est U=RxI, c’est de la que tout commence et comme la vape s’assied sur cette dite loi, arrêtons de parler de puissance.

    • Hé ben j’aurai appris un nouveau truc aujourd’hui mon Bruce ! :yes:

      J’ai quand même bien failli parler de cette formule P = U²/R dans l’article, parce que même si ça n’a comme tu viens de nous le dire aucun sens, ça donne quand même une idée de ce que peut envoyer un mod stacked, nan ? :unsure:

      Pour la petite histoire, j’ai bien évidemment testé plusieurs montages sur le deck série avant de m’arrêter sur 0.60 Ohm, qui me semblait un bon compromis. À 0.50 Ohm (obtenus avec du Flapton 22/38 si je me souviens bien), ça envoyait encore plus le pâté, mais c’était trop pour moi, clairement. Et à 0.70 Ohm, je ne percevais quasiment aucune différence avec un 0.15 Ohm vapé sur méca simple accu..

    • Bon la tu me mets dans l embarras , l aspirateur c est Madame qui le choisit , et au prix qu elle m a fait payer le dernier j espère qu il envoie la sauce, enfin non qu il l avale du coup ( ne pas y voir de propos déplacés ), et quand l ampoule est cramée ben j en prends une neuve dans le paquet et basta :yahoo:
      Plus sérieusement j entends ton explication .Elle était deja claire pour moi en ce qui concerne l electro. D ailleurs on ne se fie pas a la puissance mais uniquement au ressenti , modifiant juste cette valeur repere jusqu au point qui nous convient sans se soucier de ce qui est indiqué. En revanche sur meca stacked ,et uniquement en stacked, le primo amateur débutant que je suis a toujours pour point de repere cette valeur inutile comme tu dis. Enfin cela n est pas tout a fait exact, je me contente en réalité de ne pas descendre au delà de 0,6 voire 0,5 en valeur de rez pour savoir que je vais pas en prendre plein la truffe. Mais cela resulte du calcul via la formule magique qui t horrifie. Pour les experts ou tout du moins très expérimentés sur la question tel que toi, je comprend en effet que cela puisse paraître obsolète, pour les autres ( et on est nombreux, une belle brochette je t assure :wacko: ) il est agréable d avoir une référence sur laquelle s appuyer. Et pour les incultes comme moi qui ont commencé a essayer de s instruire que récemment la tache nous est pas simplifiée pour ne pas tenir compte de cette pseudo valeur car utilisée dans de nombreux articles/revues que j ai pu parcourir :cry: J espère que ce n est pas peine perdue que d essayer de commencer a comprendre du coup :-(

    • Je t’entends et je comprends très bien ton point de vue vis à vis d’une référence à la puissance mon Tisteff mais cette référence n’a pas lieu d’être avec le setup présenté par le Cland’s dans sa revue vu que tu as oublié, dans ton com indiquant les 235 Watts de puissance développés, de diviser cette valeur par deux vu qu’il est sur un deck sérial. Avec son setup présenté, il vape en réalité à 117,6 Watts vu que la valeur total de ses rez est de 0,60 Ohm. bref, je disais que j’entendais bien ton point de vue mais moi, ce que je voulais dire en te répondant, c’est que le Cland’s n’avait pas besoin de l’intégrer à une revue consacrée à la vape méca. Le méca à ses références tandis que l’électro à les siennes. T’sais bien, même si t’es en couple avec ta femme et qu’elle a la même taille que toi, tu ne vas pas porter ses vêtements :whistle:

    • Oula…. J’ai malencontreusement répondu n’importe quoi… Foutu téléphone !

      Bref ça me donne l’occasion de commenter cette revue.
      Bravo pour l’écriture et le sujet fort intéressant… Qui j’avoue m’a amené à craquer…
      Voilà bravo ! J’ai commandé l’extension pour mon arcless et un plateau série pour mon asgard mini… Merci franchement, j’avais bien besoin gonfler encore un peu ma collec :wacko: :yahoo:

      Non en vrai depuis le temps que je voulais tester les accus en série mais que je ne voulais pas me prendre la tête a tenter de faire rentrer des coils d’1km dans un ato en 25, je crois que je vais enfin être servi !
      Hâte de recevoir tout ça !

      En revanche a la lecture de cette revue une petite interrogation me taraude.
      Je build moi même les fils complexes qui composent les résistances et notamment des framed stapple et je me demande comment les builders de chez coilology arrivent avec du ni80 à obtenir cette impédance… Mes FS
      2×28+4x.4/36 en 3mm de diamètre 4.5 tours tombent chez moi à 0.22 Ohm, 0,11 en dual…
      Bref c’est sûrement un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup…

      Allez encore merci pour cette revue !

    • Te prends pas le chou avec la valeur des rez du Cland’s, souvent on utilise les mêmes câbles et jamais nous n’avons les mêmes valeurs.
      Mais sans déc, t’sais bien que ces câbles sont composés d’alliages, en l’occurrence du chrome et du nickel pour le ni80. Va t’en savoir quelle proportion utilisé les noiches de chez Coilology et comment sont traités les matériaux toit au long de la production. Tu peux avoir un câble d’un diamètre précis qui n’offre pas la même résistivité qu’un autre dont l’alliage et le diamètre sont identiques pour la simple et bonne raison que lors de la production il suffit simplement qu’une usine utilise un procédé mécanique laminant le matériau changeant ainsi sa densité et donc sa résistivité. Voili, voilà qui pourrait éventuellement répondre à ta question.

    • Oui tu as raison je me prends le chou pour rien, c’est la jalousie qui parle ! J’aimerais bien que mes coils soit un chouille plus haut pour vaper des framed en DC de manière safe en Méca… Je me contenterai d’alien pour ce cas !

      En attendant de pouvoir tester par moi même, vous connaîtriez pas, a tout hasard, la raison technique à cette différence de rendu entre les deux montages de la revue ?
      Si je ne m’abuse avec ce montage série sur accu série vs le montage parallèle sur mono accu la puissance et la surface de chauffe sont les mêmes, pourtant à en croire Clandestino la différence est énorme !

    • Ah cool, un builder !! Salut Ramusket :bye:

      Le deck série existe en effet également pour la version mini du Asgard. Hâte d’avoir ton retour sur ce mini deck série !! :yes:
      Quand je vois la différence de rendu parallèle/série sur le Asgard 30, j’espère juste que ton Asgard mini sera suffisamment ventilé pour encaisser le choc et ne pas se transformer en barbecue portatif. Tu nous diras quoi, hein ! :mail: :mail: :mail:

    • Bah tu vois Ramusket, au contraire moi je trouve que tes Framed Staple à 0.22 Ohm pièce seraient parfaits, du moins pour le deck série du Asgard 30. Ils permettraient de construire des coils sur axe de 35 et peut-être d’y rajouter une spire pour tomber entre 0.55 et 0.60 Ohm. Et sur axe de 35, quelque chose me dit que ce serait encore plus démoniaque. Quand je vois la densité de vape déjà très conséquente obtenue avec les « petits » coils tournés sur axe de 30, j’imagine même pas à quel point ça doit être insane avec des axes 35…

    • Ça y est tu me fais peur Clandestino avec cette histoire de taille… Pourtant je croyais que ça comptait pas la taille ! :cry:

      J’espère ne pas me brûler les lèvres avec mon mini… Au pire je le mettrait sous cloche de la sainte Trinité !

    • Si jamais tu veux tâter mes FS je peux toujours t’en envoyer une paire…

      En me relisant je me rend compte que ma proposition pourrait être mal interprétée B-) B-)

    • Mais ouais Ramusket, joue avec tes coils, expérimente des montages sur tel ou tel matos, fait ta propre expérience et oublie ces pseudos références que t’as pu lire par-ci, par-là. Tu te gâches le plaisir.
      Fait tout ça en respectant les règles de sécurité et pas seulement celles relatives à la sacro-sainte loi d’Ohm. Accus de bonnes qualités, Wrap impeccable, aucun risque de court circuit, respect du CDC, éviter la surchauffe, contact franc,…

  6. Que nenni très cher Ramusket que la tension de même que trajet de l’électricité ne sont pas les mêmes sur les exemples que tu cites.
    Sur un mod série dual accus, la tension de sortie est de 8,4 Volts tandis que pour un mod méca single accu, la tension de sortie est de 4,2 Volts.
    Dans le cas d’un deck dual coils parallèle, le courant passe simultanément au travers des résistances en passant des post’s positifs vers les négatifs.
    Dans le cas d’un deck en série, le courant part du post positif source pour traverser la première résistance pour ensuite traverser la seconde résistance et atteindre le seul post négatif du deck. En bref, avec ce genre de deck ( série) les résistances ne font qu’une comme si t’avais tortilloné un coil sur 10 spires. J’espère être suffisamment imagé pour que tu captes bien mais sorry, je ne suis pas prof. Bref, dans les 2 cas des 2 decks différents, la tension traversant les résistances est égale à la tension de sortie de la source d’énergie, 8,4 Volts pour le mod dual série et 4,2 Volts pour le single accu à condition, bien entendu d’avoir des résistances de valeurs identiques. Dans le cas contraire, il faut appliquer d’autres formules plus compliquées qui me demanderaient de passer plus de 2 heures à essayer d’expliquer en quelques phrases et je ne suis pas certain qu’au final ce soit très compréhensible. Tu te doutes bien qu’il m’est impossible de synthétiser 3 ans de cours en quelques lignes. En plus, je n’ai pas que ça à foutre :whistle: Nan mais, c’est au Cland’s de se démerder avec sa merde :whistle: Nan, je déconne.
    Sachant tout cela, tu comprends bien que la vape diffère entre toutes ces différentes configurations.

    • Bon ben voilà, j’ai capté pourquoi tu ne veux pas entendre parler de P = U² /R !!!!
      T’es trop fort mon Bruce.

      Au moment où je me suis défilé dans la revue, je ne voulais pas dire qu’avec ce deck série, les 2 résistances n’en formaient en fait qu’une seule, et pourtant c’était bien ça. :yes:
      On s’en tamponne des formules compliquées, tu viens d’expliquer brillamment le pourquoi du comment.
      Merci mon Bruce !! (tout puissant) :yahoo:

    • Le seul truc à respecter dans la vape : les normes de sécurité ! Pour le reste, soit tu te contentes du même plat jour après jour, soit tu prônes la fantaisie en diversifiant les plaisir, en expérimentant de nouvelles recettes. Chacun son truc en définitive.

    • Merci pour la vulgarisation !
      Je comprend bien la différence entre les montages ainsi que la tension en sortie mais je bug sur cette affaire de puissance et de surface de chauffe identique dans les deux cas… Et qui pourtant change le rendu !
      J’ai l’impression de perdre tous mes repères d’un coup, moi qui ai toujours tant fait attention à cette fichue valeur de surface de chauffe annoncée par vape tool avant de construire mes résistances… Alors que finalement j’aurais mieux, parfois, d’écouter mon instinct ?

      Aaaaaah ça y est je perd pied ! :scratch: :mail:

    • T’sais quoi, balance cette appli à la corbeille. Qu’est-ce qui t’inquiète avec ce coefficient de chauffe des câbles? Que ton montagebse calamine ou s’encrasse trop vite? Que ton montage manque de punch ou à contrario qu’il chauffe de trop? T’inquiète que les câbles présents actuellement sur le marché (surtout le Ni80) ne risquent pas de te péter à la tronche tant que tu restes dans des plages logiques de vape. C’est le genre de truc inutile qui n’a que pour conséquence de te prendre le chou. Franchement à quelle situation concrète et dangereuse due à cet inutile coefficient de chauffe as tu déjà été confronté qui prouve que tu dois le respecter à la lettre. Ne me dis pas! AUCUN. Alors à quoi sert-il réellement ?

    • J’avoue que c’est le manque de punch qui me fait peur… Avant de build un câble destiné à être monté sur un ato alimenté par Méca je regarde toujours sur l’appli et je me bride à chaque fois… Et putain en plus je suis souvent déçu ! Je sais pas pourquoi je m’obstine…
      Allez t’sais quoi t’as raison, je vais un peu plus y aller a l’instinct mais bien sûr toujours dans le respect des gestes …. Oula non (foutu matraquage) dans le respect des règles de sécurité de la sacro sainte loi d’ohm !

    • Bah tu vois Ramusket, t’as bien fait de poster ! Tu peux remercier ton phone pu pu !! :yes:

      Tu connais la blague du Hongrois ?

      Hongrois savoir, mais on ne sait rien du tout.

      OK, bonne nuit !! :wacko: :bye:

  7. « Si je ne m’abuse avec ce montage série sur accu série vs le montage parallèle sur mono accu la puissance et la surface de chauffe sont les mêmes » : Bien vu !!! :good: J’avais même pas fait le rapprochement…

    Mais effectivement, avec la formule dont le Bruce ne veut pas entendre parler, on a bien :
    (4.2+4.2)²/0.60 = 4.2²/0.15 = 117.6 watts

    Même puissance théorique, mêmes coils, et pourtant…. je maintiens : sensations vapistiques complètement différentes ! :yes:
    Tu viens de poser THE Khôlle. Pour ma part, je n’ai aucune explication, et je ne vais pas en dormir de la nuit. Quoi que si, en fait, faut quand même pas déconner.

    • Avoue qu’on fond de toi, t’esperais que je réponde à cette interrogation. Je t’enverrai mes honoraires de prestation par recommandé.

    • Ouais, bien sûr que j’espérais.
      J’étais même certain que tu serais ravi d’étaler ta science, vieille canaille. Et j’me suis pas trompé. ;-)
      T’es trop fort mon Bruce. :heart:

    • Mais on va faire une cagnotte Litchee. J’vois pas pourquoi ce serait qu’à moi de raquer tes honoraires d’escroc. B-)

    • Effectivement, ça m’broute au plus haut point. La puissance en vape n’a que le don de foutre une barrière psychologique à la découverte de certains types de vape.

    • Découverte, c’est exactement le terme !
      Ce deck série, je l’ai depuis plus de 6 mois, et je me souviens très bien dans quel état d’esprit j’étais quand j’me le suis procuré : y’avait rien d’excitant qui sortait sur le marché, toujours les mêmes choses pour sensiblement le même genre de résultats vapistiques… Bref, le truc qui tourne en rond quoi, tu vois… Alors j’ai voulu tester le méca série, pour voir, au cas où….
      Hé ben putain, j’étais loin d’imaginer que ça allait être ça !!!
      Comme quoi parfois, c’est salvateur de sortir de sa zone de confort. :scratch:
      Lâcher prise, et y aller quand même : that’s the key ! :yes:

    • Tu crois vraiment que j’ai que ça à foutre… te torcher l’cul? :whistle: :whistle: :whistle: T’as vu, pour qu’il n’y ai plus de quiproquo, j’essaie de ne plus oublier les émoticônes quand je fais de l’humour.

    • Mais bien sûr que t’adores ça, sois honnête avec toi-même !! Tu joues les brutes là, mais tu trompes personne : on sait tous que t’as un coeur gros comme ça.

  8. Wouah, le montage de porkasse !

    Sûr qu’il est quasi impossible avec les fils courants de donner suffisamment de résistance à un double coils pour tourner sur une box méca série… Ce genre de plateau constitue donc une solution élégante que j’ai de mon côté pu tester sur le Titan v2 RDTA lui aussi équipé de cette même option, sur la terrible HOG.

    J’ai eu l’impression lors de ce test que le montage série n’apportait pas grand-chose à son homologue parallèle pratiqué sur une alimentation également parallèle. D’un côté on monte les ohms pour calmer les volts, de l’autre on les réduit pour les libérer… Si on considère de surcroît qu’un accu reste un accu, que sa capacité intrinsèque reste bien la même quelque soit le montage, on s’aperçoit assez vite qu’aucun gain n’est à attendre en termes d’autonomie.

    Tout ça pour dire que je n’ai pas été emballé par l’expérience, étant par ailleurs assez satisfait du rendu des atos double coils parallèles situés en-dessous de 0,2 ohm que j’utilise généralement sur des tubes méca mono 21700. Après, on ne peut pas nier le genre de patate qu’envoie un 0,6 ohm sur du 8,4 volts mais comme dit dans ce fort bel article, il faut dégoter un bon matos bien aéré par un fort diamètre pour ne pas se carboniser le groin au bout de 5 taffes tirées, aussi denses et « voluteuses » soient-elles.

    N’ayant pas d’Asgard en stock, je ne suis pas sûr de marave le Porky pour en faire l’acquisition en plus de celle de son plateau série… Apparemment, le même accessoire existe pour le Asgard Mini dont je dispose mais là, je doute de sa capacité à ventiler les volts…

    Ceci étant, l’alimentation série pourrait avoir du bon sur de gros drippers mono-coil tels les Aeronaut, Pharao ou même Srpnt. Je vais peut-être refaire quelques tests… :yes:

  9. Je confirme que vissé sur un mod/box série, un RDA single bien ventilé tel que le Srpnt équipé du gros coil 5mm à 0.55 Ohm, ça vaut sacrément le détour. ;-) D’ailleurs dans le même registre, je suis très curieux de voir ce que donnera le prochain Recurve v2 de Wotofo…

    Concernant le deck série du Asgard mini, j’ai les mêmes doutes que toi. L’ami Ramusket l’a pris dans cette configuration, j’espère qu’il nous en fera un retour. :mail:
    Lors de l’achat, j’ai pour ma part préféré opter pour la version 30mm, précisément parce que le gros Asgard est beaucoup plus aéré que son petit frère en 25.
    J’ai pas besoin de revenir sur le résultat obtenu, t’auras compris à travers l’article que j’ai kiffé ma race. :heart:
    Ceci étant dit, je te rejoins sur l’incidence cruciale que peuvent avoir les proportions du dripper quand il est vapé en méca série, qu’il s’agisse de son diamètre global ou de son niveau de ventilation. À ce titre, le Asgard 30 me semble particulièrement bien taillé pour être monté et vapé ainsi. Peut-êdtre que c’est moins le cas du Titan v2 RDTA (que je ne connais pas) ? :unsure:

    Quoi qu’il en soit, la « fenêtre de tir » pour obtenir cette superbe vape reste quand même très réduite, car comme dit plus haut, à 0.50 Ohm c’était quand même un peu trop violent pour moi, et à 0.70 Ohm ou plus, je ne voyais plus de différence notable avec un dual parallèle à 0.15 Ohm vapé sur méca simple accu.
    Tout ça pour dire qu’à l’échelle du marché, ce deck série Asgard 30 est positionné sur une niche ultra confidentielle et que je comprends très bien que le coût d’achat total puisse être un frein rédhibitoire. Mais je peux te dire qu’en tant qu’amateur de vape DL qui poutre et amateur de vape méca, tu passerais à mon avis à côté de quelque chose.. :whistle: D’ailleurs, suite à cet article, j’ai fait l’acquisition d’une HoG (c’est à cause d’elle que j’ai dû renoncer au GG4S v2) et le résultat obtenu est encore plus délirant..! :yes:

    • J’ai reçu et testé le deck série sur le Asgard Mini, bah perso je trouve que ça passe bien, très bien même ! Je confirme qu’on ressent bien la différence de pêche par rapport au même montage sur le deck parallèle ! (DC Alien 3×28/36 full ni80 3mm de diamètre 5 tours 0.15 en // 0.6 en série). :yahoo:
      En terme de refroidissement avec la cloche de base + réducteur ultem la vapeur est bien chaude mais ça reste vapable a condition de ne pas chain vaper…
      J’ai donc ressorti ma cloche Trinity glass et je lui trouve enfin un intérêt ! Là où je la trouvais trop aérienne sur un montage parallèle elle devient indispensable en 8.4v !
      Pour conclure, je pense le gros asgard plus adapté pour le série même si le mini est utilisable dans cette configuration à condition d’aimer la vapeur bien chaude et de ne pas chain vape ou bien de posséder un glass cap !

    • Merci pour ce super retour, qui complète bien la revue ! :good:
      Voilà qui confirme qu’en méca série, il est primordial d’avoir un bouzin bien ventilé. Tu n’avais pas dit que tu avais le Trinity glass pour le Asgard mini… C’est bon à savoir ça, pour tous les possesseurs du 25mm. (encore faut-il pouvoir le trouver encore, ce cap en verre).

      De mon côté, j’ai tenté ce soir un Flapton Ni80 22/38, 5 spires sur axe de 35 : 0.65 Ohm. Pourtant vissé sur une HoG, le gros Asgard est lourdaud. Pas dégueu, mais la grosse poutrasse bien dense a disparu. J’me croirais en // sur méca simple accu… :-( Faut que je continue les tests. :yes:

    • Hum… Sauf erreur de ma part, 0,15 ohm sur 4,2 volts donne la même puissance que 0,6 ohm sur 8,4 volts soient 117,6 watts…

    • Ben c’est ça qui est ouf’ mon Nes’ !! Même puissance théorique, même montage, et pourtant…. une vape totalement différente. :yes: C’est bien pour ça que j’ai pondu cet article. ;-)
      Comme quoi les chiffres, on leur fait dire ce qu’on veut. :scratch:
      On va mettre ça sur le compte de la magie de la vape… :unsure:

  10. Le glass cap je l’avais commandé directement chez les américains avant la nouvelle réglementation douanière, mais depuis il me semble l’avoir vu dispo sur quelques boutiques françaises ouvertes à la vente en ligne !
    Je ne sais pas si je peux citer un nom mais on trouve par exemple un spectrum glass cap en stock sur la boutique en ligne d’un shop du Havre !

    Pour ton test en 22ga je pense qu’au dessus de 0.55 Ohm tu n’obtiendras pas grande chose d’intéressant, peut être a tester en 3mm ou avec une spire de moins ?

    • Ah ben c’est malin… Comme j’avais noté une vraie différence de rendu entre le baril métal et celui en verre du… Mongrel RDA, je viens de commander le deck série du asgard mini ainsi que le spectrum glass cap soldé à 9 boules sur un shop de Montpellier. On verra dans quelques jours si je te remercie ou pas… :-)

      Pour le test du gros Asgard, l’idée était vraiment de mettre des coils axe 35, pour donner encore plus de corps à la vape. Donc effectivement, au prochain montage, j’enlèverai une spire. Mais le montage indiqué dans la revue fonctionne déjà du tonnerre ! :yes: :yahoo:

  11. Si seulement il faisait un plateau de ce genre pour le Dead Rabbit RDA 3 ou le Zeus RDA… Il irait bien sur mes matraques. Je vais continuer avec mes Armadillo et mes coils à 14 tours… Vive la vape méca! :good: :yahoo:

    • Je savais bien que j’avais oublié de répondre à qqn…. Rah les matraques Mage…. J’en cherche une actuellement justement (pas vraiment activement, il est vrai)… pour y visser un asgard mini et son deck série !! :yes:

  12. Petit retour sur le deck série du Asgard mini, couplé au Spectrum Glass Cap : hé ben c’est une tuerie !!
    J’y ai installé le même montage que dans l’article : un dual de framed staple, 5 spires sur axe de 30, stabilisé à 0.60 ohm.
    Avec le baril d’origine et le réducteur en ultem, le Asgard mini se comporte plutôt moyennement, ayant tendance à chauffer avec des accus sortis de chargeur. Vape trop chaude également.
    En revanche, avec le Glass Cap, c’est démentiel !!! :heart: :heart: :heart: On perd un peu l’identité vapistique Asgard, mais le tirage est plus aérien (un poil plus restreint qu’un Reload S ouvert pleine balle), ce qui permet d’encaisser avec brio la tension de 2 accus montés en série. Et surtout, le verre offre un rendu d’une pureté incroyable. Rien à voir avec de l’acier, même 316.
    Là c’est incroyablement détaillé, cristallin. Juste WAOUH !!! :yes:
    Topé en soldes à même pas 10 boules, ce glass cap me semble un must absolu pour qui cherche une vape DL bien raffinée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-)