DanyVape le navire des pirates de la vape

1+
avatar

Les liquides goût tabac n’ont pas bonne presse, il suffit de parcourir les nombreuses sources d’informations disponibles pour s’en rendre compte. Le microcosme de la vape, à l’instar des autres microcosmes, créé ses castes, ses modes et ses courants, on ne va bien entendu pas en faire un drame.

01 - adolescence

L’opinion générale associe fréquemment le fait d’apprécier les goûts tabac à une vape “adolescente”, en cours de maturation, pratiquée par un sujet encore à la recherche de ses cigarettes n’ayant pas réussi à couper le cordon de dépendance à ces dernières. S’il est vrai que beaucoup de vapoteurs recherchent le goût tabac en début d’expérience de vape pour s’en éloigner petit à petit ensuite au profit de saveurs plus fruitées ou plus gourmandes, il serait à mon sens hasardeux d’en faire une règle, une généralité.

02 - tabagismeIl existe en effet des vapoteurs qui, bien qu’ayant testé un nombre conséquent de produits variés, ne dédaignent pas de temps en temps descendre un petit tank de liquide au goût tabac, sans forcément d’ailleurs se nouer la courge à savoir si leur vape est mature ou pas. Peut-être que cette population d’anciens fumeurs consumait ses clopes pour assouvir un besoin en nicotine tout en appréciant réellement le goût de la plante originelle alors que d’autres tiraient sur le mégot seulement pour la première raison citée et peu ou pas pour la seconde.

03 - requinLe goût est ainsi fait… Certains aiment les harengs, d’autres pas. Certains feraient des kilomètres sur le ventre pour se taper un ballotin de macarons, d’autres s’en tapent comme de l’an quarante. Il en va vraisemblablement de même pour le tabac, certains apprécient sa saveur et d’autres moins, qu’ils aient été fumeurs ou non.

Personnellement, j’aimais assez griller un petit cigare de temps en temps, souvent en période de vacances.

Je m’abstiendrais cependant d’utiliser la pratique du cigare comme critère discrimant les fumeurs aimant la saveur du tabac des autres car sur le Navire, le Capitaine a souvent souligné son peu d’attrait pour les goût tabacs tout en ayant pratiqué le cigare. La planche… Les Requins… Gloups…

Bon, tout ça est bien compliqué, le mieux est sans doute de considérer que certains aiment les liquides au goût tabac et que d’autres ne les aiment pas, les seconds paraissant quand même plus nombreux que les premiers. Si le Navire constitue un échantillon statistique représentatif, on constate que seul le maître-canonnier y affirme apprécier cette famille de liquides tout en s’en détachant, me semble-t-il de plus en plus. Je continuerai donc seul, tel un chevalier altier des temps anciens harrassé par les embûches multiples d’une improbable croisade d’honneur.

04 - chevalier

Après quatorze mois dont huit sans aucune cigarette, ma vape est-elle mature ? Ai-je encore, au plus profond de mon être, le taraud pernicieux de la recherche des cigarettes abandonnées jadis ? Et bien franchement, je m’en balance grave. J’aime les goûts tabac de Halo, Strix Elixirs, Alien Visions, SandsMods, AllDay et pis c’est tout. Voilà, c’est dit.

Aimant donc les goûts tabac, je me devais depuis fort longtemps déjà tester les produits phares du genre, les liquides de la maison du. Ah, vous ne parlez pas anglo-saxon… de House Of Liquid, voulais-je dire. C’est désormais chose faite, après m’être oxydé les nerfs sur les ruptures de stock de la filiale française et finalement tapé direct la maison mère. Parfaitement, des ruptures de stock ! Comme quoi, on est quelques uns à apprécier le goût tabac… Quoi ? Ceux qui asséchent les rayons sont tous des novices en mal de clope ? C’est slâ oui, c’est slâ…

05 - house_of_liquid

Placé sous haute surveillance par le cochon-tirelire, je n’ai pu dévaliser la House… J’ai juste pris trois parfums, à savoir Guevara, Perique et Chivalry. Guevara et Perique font partie de la gamme “El Toro”, fleuron du goût tabac pur et dur tandis que Chivalry appartient à la famille “The Cellar”, également typée tabac mais alambiquée de surcroît par divers types de séjours en fûts de bois véritable.

05b - hot_rod

Les liquides de la House ont un point commun de puissance, de hit et de vapeur. Ils dépottent gravissime, même en 12 milligrammes de nicotine. Ils emplissent la bouche, s’emparent de la langue, prennent la base du nez pour ne pas la lâcher et restent en arrière goût comme en pays conquis. Je crois que l’on doit dire “longs”… Ces trois HOL sont longs en bouche, très longs même. Au contraire d’autres goûts tabac que j’ai pu tester, ces liquides sont durs et secs. Ici, pas de moelleux comme chez Grumpy’s Hooch, pas de sucre, pas de concession. La feuille de tabac vous percute la truffe comme le ferait un silex aux arêtes acérées. Ils n’ont pas le goût d’une cigarette ou d’un cigare, ils ont le goût de l’odeur de la boîte de “puros” ouverte.

Conformément à leur légende, mes trois HOL se sont révélés être de redoutables “coil killers” avec une mention spéciale pour Chivalry qui vous démolit une résistance à une allure telle que vous sentez l’épaisseur de gunk croître à chaque taf tirée, tandis que le tank vire inexorablement du jaune d’or au noir d’ébène. Guevara et Perique sont quand même un poil au-dessous, restant dans le périmètre déjà fortement nuisible d’un House Blend ou d’un Grumpy’s Hooch.

Ayant récemment identifier l’importance de le dire, j’ai vapé ces liquides en Taifun GT et Taifun “The Dripper”, tous deux montés en micro-coil coton cardé.

Guevara

06 - guevaraPassé le choc de la pemière latte, Guevara développe une saveur végétale rappelant le sac de récupération des tontes de gazon après deux ou trois jours de chaleur humide. Oui, je sais, ça peut paraître rédhibitoire mais ça le fait grave grâce aux harmoniques, comme en musique. Les nuances convergent pour amener les sens vers la feuille de tabac suspendue aux poutres d’un hangar, séchant en fermentant pour aboutir aux effluves que nous connaissons tous. Le tabac est brun-vert, absolument authentique. Un régal.

 

 

 

 

Perique

07 - periquePerique tape fort, comme son collègue Guevara mais fait disparaître le côté végétal au profit d’une saveur fruitée. Comme on n’est pas vraiment ici dans le monde du moelleux, ce n’est pas de la pêche ou de la fraise, inutile de le préciser ! La vapeur est assez amère à l’inhalation et s’arrondit à l’exhalaison. L’image vaudra ce qu’elle vaut mais le goût de ce liquide me fait penser aux sensations produites lorsque l’on croque un cerneau de noix, rencontrant d’abord l’amertume de la petite pellicule qui l’entoure pour ensuite trouver le goût arrondi du fruit sec. Le goût tabac se développe ensuite sur l’arrière-plan, large et puissant.

 

 

 

Chivalry

08 - chivalryChivalry est celui dont j’ai le plus apprécié l’odeur à l’ouverture du flacon et le seul qui ait failli me faire gomir après le premier tank. Quelle horreur, ce goût de vieux poisson perdu dans un fond de poubelle ! Et pourtant, il y a malgré tout de bonnes choses derrière ce truc horrif, comme ces traces fumées rappelant un thé noir de type Tarri Souchong. Et puis ils ne sont pas fous, chez HOL… Il n’auraient quand même pas commercialisé une abomination pareille au risque de torpiller leur gamme “The Cellar” ! Steeping, donc et comme on pouvait s’y attendre, 72 heures plus tard Chevalry n’est plus du tout le même. Tout le monde s’est calmé et arrondi, on flirte avec le gourmand en trois volets successifs composés en premier lieu de fruits secs, entre noisette et amande suivi d’un voile fumé curieusement sucré et enfin la base, la feuille de tabac emblématique de la maison du liquide.

 

Bon, voilà…

L’expérience HOL bien que limitée à trois variantes se soldera vraisemblablement par deux “all day” potentiels, Guevara et Perique et par un petit plaisir d’après repas, Chivalry. Pas mal du tout, mais pour partager cette découverte il faudra aimer les goûts tabac et les aimer vraiment !

 

1+
avatar
Share.

About Author

Fonction sur le navire : Gabier promu Lieutenant de vaisseau - Nesquick, dans la vape depuis 2013, intéressé par la découverte de ce nouveau monde de saveurs et de techniques... Bonne vape à tous !

22 commentaires

  1. Le Capitaine - Rang : Diamant Le

    Très bel article qui prouve que les tabacs ont encore un bel avenir devant eux.
    J’entends souvent les vendeurs dirent aux débutants qu’on commence par un gout tabac et qu’on passe rapidement à autre chose, mais ceux qui aiment vraiment le gout du tabac comme les fumeurs de pipe et de cigare souhaitent retrouver cette sensation de gout puissant et riche du tabac macéré.
    Ce n’est pas mon cas mais j’aime bien les tabacs gourmands qui sont pas trop prononcés comme le Redwood, Grumpy Banana mais jamais brut.
    Merci Nesquick pour cette revue. :good: :good: :good:

    0
    • Nesquick - Rang : Diamant Le

      LO Ollivier,

      Ta première intention était la bonne, je pense qu’il vaut mieux t’adresser au Cap’tain par la rubrique “Message au Capitaine” afin qu’il me transmette ton message hors blog, par MP.

      On ne va pas transformer le Navire en plate-forme commerciale !

      0
  2. Ndz - Rang : Nouveau contributeur Le

    Je pense que tu as omis l’argument number one qui fait que beaucoup s’écartent des liquides goût tabac: des liquides qui imitent à la perfection le goût d’une poire ou d’un melon jaune, il y en a. Mais AUCUN liquide “tabac” n’a réellement le goût d’une clope. Ne nous mentons pas: certains s’en approchent, certes (souvent des tabacs bruns ou cigares dailleurs), mais si un liquide imitant aussi parfaitement la clope qu’un VDLV imite le melon jaune, ça serait une référence absolue et beaucoup de gens déçus des pseudo-gouts tabac seraient dessus!

    0
    • Ludo - Rang : Diamant Le

      Il y en a quand même qui s’en approchent. Je pense au Virginia Prime de chez HOL : l’odeur est vraiment semblable à celle qui émane d’une Malback, avec cette petite pointe de maïs sur du boisé. Au goût, moins, mais il y a vraiment quelque chose ; je n’ai pas essayé, mais avec une pointe de DNB en additif dedans, on doit presque y être.

      J’en avais d’ailleurs passé à un pote avec un Protank 3 et un SVD, et avec la formation d’une vraie gangue de “gunk”, passé la moitié du (petit) réservoir, “gunk” qui commençait à donner un goût de cramé, ça ressemblait encore plus (non pas que je conseille de vaper du gunk qui crame, hein).

      Il y aussi les tabacs Flavour Art, qui se rapprochent bien : rien de sucré, deux notes dominantes (herbacé/foin pour leurs trucs genre Virginie, et boisé, pour ceux du genre tabac brun) – là aussi, avec une pointe de DNB, on est très proche du vrai goût tabac.

      Bon, après, ce goût, je m’en éloigne. J’en suis à préférer les goûts un peu “salis” mais goutus, type la partie “Midgnight” du Midnight Apple d’Halo (je l’identifierai comme boisé+prune+réglisse), pour donner du corps aux gourmandises. D’ailleurs, ce “Midnight”, je l’ai trouvé dans le Klondike de Baker Flavors, en DIY : là, on y est vraiment, au point que c’en est confondant.

      0
    • Nesquick - Rang : Diamant Le

      Ouais, j’suis complètement d’accord sur le fait qu’aucun goût tabac n’a le goût d’une clope ou d’un cigare. Ce type de liquide a au mieux “le goût de l’odeur” d’un paquet de cigarettes ou d’une boîte de cigares.

      Je ne l’ai pas rappelé explicitement mais j’espère que le “Ils (les liquides HOL) n’ont pas le goût d’une cigarette ou d’un cigare, ils ont le goût de l’odeur de la boîte de « puros » ouverte.” évitera d’éventuelles déceptions !
      :scratch:

      0
  3. Bukaner - Rang : Saphir Le

    Pendant près de 25 ans j’ai fumé du tabac à rouler, aimé les notes aromatiques des tabacs à pipe et c’est tout naturellement qu’aujourd’hui, après 6 mois de vape, je m’oriente vers les tabacs dits “gourmands”. Si j’apprécie également d’autres saveurs très éloignées, goûts frais ou fruités, ma préférence actuellement va vers des House Blend, Grumpy’s ou encore Captain Jack. Mes goûts en matière de liquide peuvent encore certainement évoluer, mais je n’en suis pas pour l’instant à vaper des “pur tabac”. Un de mes amis, vieux vapeur de plus de deux ans d’expérience (!), m’a d’ailleurs déclaré au temps de mon déniaisage vaporesque: “On commence par des arômes tabac, ensuite on essaie autre chose et aprèson y revient.”
    Il n’avait pas tort le bougre!

    0
    • Nesquick - Rang : Diamant Le

      Content de voir un adepte du Captain Jack que j’apprécie également !

      Je suis pour ma part globalement resté autour des tabacs “gourmands”, avec une ou deux rares excursions dans le monde des goûts “frais” et “fruités” et un petit faible pour certains “vanillés”.

      Le passage chez HOL était prévu de longue date, c’est vrai que je l’ai souvent différé. Peut-être bien que ton ami le vieux vapeur a raison, en effet !

      0
    • Vaxoube - Rang : Argent foncé Le

      Vapoteur depuis 2010, comme tout le monde, ou presque, j’ai fait l’erreur au début de vouloir retrouver en vapotant mes elle aime et mes mâle borrogh… ce qui fait qu’après un petit temps, je ne vapotais plus que par obligation: maison et voiture. En 2013, je suis tombé par hasard chez Vapediem, j’ai commandé, toujours par hasard des fruités, et depuis, passé de 30 cigarettes à 3….. il faut dire qu’il y a 4 ans on était loin du matériel de maintenant. De plus, vouloir retrouver le gout de la vraie cigarette sans le goudron, le CO2 et les autres saloperies, c’est impossible, mais à ce moment la, les rares magasins s’ingéniaient à appeler leurs liquides par des noms se rapprochant des cigarettes… Grave erreur… quand je veut aider quelqu’un à passer à la vape, je fais tout le contraire: prend plutôt un produit comme un bonbon, et du coup, on vape plus par goût…. et on n’a pas le manque de nicotine….. Je n’avais plus de goût ni d’odorat…. et ça revient….. Ma femme va devoir s’appliquer à la cuisine….. :-)

      0
      • Ludo - Rang : Diamant Le

        Après, le souci, c’est que, psychologiquement, ce n’est pas forcément facile de se défaire de l’idée du tabac. Le frère d’un pote que j’avais conseillé lorsqu’il est passé à la vape m’avait sorti qu’il ne voulait pas de “fraise tagada et cie” alors qu’il est maintenant sur fruité VDLV sans goût tabac du tout… je suis encore la plupart du temps sur du mono-arôme fruité en DIY (pour faire des essais et apprendre les arômes, même si je commence la confection de tabacs gourmands), mais au début, me fallait mon macérat, ne serait-ce que dans la tête…

        Bon, après, commencer au macéré sur du Protank (comme moi, et il me semble, Michel du blog), ce n’est pas forcément la meilleure idée. Même sur du reconstructible, ça encrasse à mort, alors sur du réparable, les résistances ne font même pas une journée, voire une demi-journée (d’autant plus qu’on vape comme des cochons, en général, au début).

        Dans ce cas, plutôt s’orienter vers des goûts tabacs non sucrés (genre tabacs FA – bientôt en revue ici ;-), ou même vers des tabacs plus sucrés sans être trop trop gourmands, comme le Longhorn ou choses du genre ;-) Même si ce n’était qu’une passade, vaut mieux ça que d’être dégoûté et retourner à cramer du foin :yes:

        0
      • Nesquick - Rang : Diamant Le

        C’est marrant… Je n’ai pas eu ce genre de problème.

        J’avais un stock de clopes ramenées d’un endroit où les taxes sont moins élevées lorsque j’ai commencé à vaper, je l’ai éclusé en six mois tout en consommant de plus en plus de liquides Halo avec une préférence non réfléchie pour leurs “goûts tabac” et quand il n’y a plus eu de cigarettes dans le stock, j’ai acheté un mod puis un ato reconstructible.

        A part le Pomme-Cannelle de Green Vapes, je crois bien n’avoir jamais vapé un fruité… Les articles du Capitaine m’ont fait goûter des custards que j’ai bien aimés et que je reprends régulièrement, Ludo m’a conforté dans l’idée tester les HOL et tout le reste de ma vape reste typé “tabac” même si comme dit plus haut, aucun de ces liquides n’a le goût d’une clope ou d’un cigare en combustion !

        D’ailleurs je ne suis même pas sûr de savoir encore quel goût a une clope…

        0
      • Le Capitaine - Rang : Diamant Le

        Il est bon de se rappeler le gout en reprenant de temps en temps une bouffée ou une clope.
        On comprend de suite l’intérêt très limité de la chose comparé à l’ecig…

        0
      • Ludo - Rang : Diamant Le

        Ca la clope, j’en ai refumé une seule depuis les 4 derniers mois (presque) et demi (pour célébrer la journée du tabac chère à Marisol :whistle: ), et franchement, ça ne me tente plus du tout : aucun tirage, aucun “shoot”, goût dégueulasse et qui persiste, bouche pâteuse… non, c’est mieux la vape, sans même parler des avantages sur la santé – y a même pas photo :good:

        Après, pour les mono-fruits, honnêtement, ça passe, mais ça ne me suffit pas. Me faut un truc pour les sâlir – et des trucs pour les rendre un peu plus chiadés (là j’ai en tête d’essayer un tabac+pomme verte, avec un peu de goyave pour élargir la pomme, et de citron vert pour accentuer le piquant ; voire un doigt de caramel pour faire la jointure avec le tabac). Mais avec la récupération de l’odorat (et donc du goût), les purement tabacs, je les trouve très lassants, trop plats… ce pourquoi je me lance dans les recettes de tabacs gourmands (c’est rigolo, même si ce n’est pas si simple).

        0
      • Nesquick - Rang : Diamant Le

        La clope ne me dit plus grand-chose… J’ai eu longtemps des creux de vape causés je pense par une frustration issue de restes d’habitudes, facilement chassés d’ailleurs par une commande de petit matériel à vaper ou d’un nouveau liquide mais même ces creux ont tendance à disparaître.

        Ça se stabilise et je préfère pour l’instant en profiter avant de songer à réduire la nicotine ou carrément à arrêter aussi la vape.

        0
  4. Ludo - Rang : Diamant Le

    De ces trois là, mon préféré est le Perique, avec ses notes de cacao :rose: Tiens d’ailleurs, sur le site UK (dont je confirme que c’est là qu’il faut aller si on en a marre des ruptures de stock très fréquentes sur le site français ; on peut d’ailleurs demander à faire partie du “club HOL”, ce qui nous fait les frais de port gratos et une petite réduction, en plus de recevoir les annonces de nouveaux liquides, et parfois des échantillons gratos), il y a le nouveau Puros Dark qui est dispo, et qui doit être un peu du même genre. Et apparemment, ils auraient amélioré leur procédé de filtrage, pour celui-là (ça faisait un moment qu’ils en parlaient) – ils le décrivent comme “pas agressif pour les coils”.

    Les deux autres sont bien aussi, mais je trouve qu’ils ont tendance à devenir écoeurants sur le long terme (je trouve Guevara trop sucré ; Chivalry lui est tourbé, donc salé – et si on le vape en alternant avec un liquide sucré, ça fait vraiment bizarre). Ils ont aussi tendance à sentir les solvants à l’ouverture, comme tu le remarques, Nesquick. Du coup, faut les laisser s’aérer un peu, au risque d’oxider la nicotine (ce qui à terme donne un autre sâle goût)… C’est notamment ce qui m’avait énervé, et poussé vers le DIY.

    D’ailleurs, indépendamment des catégories “Cellar”, “Classico” et cie, Guevara et Chivalry appartiennent plus à la même catégorie qu’autre chose, ie les tabacs avec un fond de liqueur (seco, ie rhum panaméen, pour le Guevara ; whisky pour Chivalry ; il y a aussi le metaxa, ie cognac grec, pour Rerserve).

    Perique, c’est en effet la gamme tabac-tabac : Cigarillos (tabac brun avec un côté herbacé prononcé ; genre cigarillos un peu “cheap”, pas tout à fait fini de sécher), Puros (la même, mais en plus fort), Virginia Prime (tabac blond, avec notes de maïs – ça rappelle l’odeur quand quelqu’un allume une Marlboro à côté de soi), Organic Tobacco (le même genre que Perique, mais en ‘achement plus fort).

    Sinon, il y a aussi les tabacs gourmands : Eden (shisha pomme verte), Cigare de Paris (galette des rois sur fond de tabac léger) et Minotaure (il est décrit comme épicé, mais pour moi, c’est un tabac aux fruits rouges, genre baies). Et au final, c’est ce que j’en suis venu à préférer chez eux, au point que c’est ce autour de quoi s’articule finalement ma quête du DIY :yes: Mais je ne dis pas, une fois de temps en temps, du macérat de tabac-tout-seul, oui, c’est bon :good:

    0
    • Nesquick - Rang : Diamant Le

      Merci pour ces compléments, Ludo !

      C’est vrai que la référence cacao va pas mal au Perique mais en version fève pour le côté amer, pas en version chocolat !

      J’avais en effet lu que Chivalry faisait un séjour dans des fûts à whisky mais je ne l’ai absolument pas perçu lors des tests.

      Faudra voir sur la durée mais je pense que j’essayerai d’autres liquides de la marque.

      0
      • Ludo - Rang : Diamant Le

        Oui, pour le côté amer : c’est bien pour ça que j’ai utilisé le terme “cacao”, et pas chocolat – c’est vraiment une note (aussi forte qu’elle soit ; et elle l’est – la même jusqu’à en devenir trop forte dans l’Organic Tobacco), qui me rappelle les gens des générations qui fumaient la pipe, autour de moi, et la bonne odeur qui en émanait ; ce n’est en effet pas gourmand, dans le sens gourmandise, mais c’est justement ce qui rend la chose délicieuse ;-)

        Me suis d’ailleurs chopé ce genre d’arôme, pour le DIY, en version Dolph Lundgren dans Rocky IV (ultra concentré des Russes de Baker Flavors), que je pense mélanger à la banane de Loran Oils, avec un des tabacs Baker Flavors (pas encore tous goûtés, mais il y en a un qui a une odeur de noisette/cahuète, qui pourrait le faire).

        Pour le Chivalry, c’est plus le côté tourbe salée, en fond, qui m’y fait penser. Vape le dans un ato, en parallèle d’un autre liquide bien sucré, et tu devrais voir ce dont je parle. Il y aussi une note alcool, mais elle me fait plus penser à du bourbon mélangé avec un truc floral, qu’à du wisky écossais. Ca se ressent plus quand le liquide est chauffé jusqu’à compoter par les mèches en métal d’un Genesis (je le préfère comme ça, d’ailleurs, même s’il est alors dénaturé – ça lui fait perdre la petite acidité, qui me fait penser à un reste tenace de l’odeur “solvant” quand le flacon est trop neuf).

        Si tu veux en goûter d’autres, j’appuie le conseil vers les macérats + gourmandise, ie les trois derniers dont je parle. J’aime moins le Minotaure (moins mon truc, les fruits rouges ; en plus, ça doit être le plus sâle des plus sâles, en “gunk”, parmi tous les HOL), mais les deux autres sont vraiment (vraiment) cools (d’autant plus que la pomme verte un peu acide, c’est quelque chose d’assez rare, dans les liquides ; tout comme les trucs vraiment réussis dans les typés “pâtisserie”) :good:

        0
  5. tinara - Rang : Argent foncé Le

    Retour instructif et très intéressant ! Merci Nesquick ! :good: En tout cas, ça donne envie d’aller creuser dans les saveurs tabacs malgré le fait que l’encrassement semble un vrai soucis avec ces derniers. Pour ma part, en commençant la vape (ouah le vieux, on approche des quatre semaines :yahoo: ), j’ai pris le chemin opposé en partant sur des liquides fruités/gourmands à savoir du Red Astaire et du Jack The Ripple de T-Juice avec un TY-4 de chez eux histoire de voir. Le TY-4 n’avait pas du tout le coup tabac pour moi mais clairement celui d’un pop-corn caramélisé. Ce n’est qu’en goûtant l’échantillon gentiment offert par un membre du forum-ecigarette à qui j’avais acheté en occcasion mon MVP que j’ai découvert un goût de tabac : le Latakia de chez Alphaliquid. Et même temps, je peux vraiment dire que le goût que je ressens (bonjour mes papilles chéries <3) c'est bien "l'odeur" que laisse ces tabacs/cigares/pipes plutôt que le goût en bouche. Moi qui pensait ne pas regarder du côté des goûts tabacs, voilà qu'ils reviennent dans la course lorsque je dois essayer de choisir de nouveaux liquides à tester. D'ailleurs, à cause du blog Liquid Love, ce sont ceux de Il Vaporifico que j'ai envie de découvrir, sauf que c'est la galère pour arriver à les trouver.

    0
    • Nesquick - Rang : Diamant Le

      Les liquides Il Vaporifico ont l’air de se mériter, en effet !
      Notre ami le moteur de recherche qui voit pourtant tout n’est pas d’un grand secours sur ce coup-là.
      D’après le peu que j’en ai vu, ces liquides sont sans nicotine et à la frontière de la médecine douce avec des extraits de plantes genre ginseng, valériane, aloe vera, etc…

      0
      • tinara - Rang : Argent foncé Le

        Tiens, je veux bien tes sources quant à l’utilisation des extraits de plantes. Je sais qu’ils utilisent des macérats de tabac de leur propre laboratoire. Toutefois, ils fournissent des liquides avec nicotine à un dosage de 9 mg. Le tout est d’en trouver, une cg pourrait avoir lieu via Liquid Love à ce que j’ai lu.

        0
      • Nesquick - Rang : Diamant Le

        L’information initiale vient de

        C’est une rubrique sur la gamme orientée extraits de plantes dont j’ai parlé, apparemment nouvelle mais je ne suis pas spécialiste de l’italien…

        En tapant “il vaporificio liquidi” dans notre ami le moteur de recherche, ce que je n’avais pas fait la première fois, on trouve un peu plus de choses dont un site marchand qui propose en effet d’autres produits de la gamme, dont des tabacs ici

        0

Réponse à l’article

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-)