in

Magma : halte aux fuites !

01 - wd_40WD-40 est la marque commerciale d’un produit nettoyant, lubrifiant et protecteur contre la corrosion largement utilisé sous forme de vaporisateur. Il a été développé en 1953 par Norm Larsen pour éliminer l’eau et pour prévenir la corrosion dans les circuits électriques. WD-40 signifie “Water Displacement, 40th attempt” (“Répulsion de l’eau, 40e essai”). Ce nom vient du carnet de Larsen, qui essayait de…

– Hey, qu’est-ce que tu nous racontes, là ?
– Ben… WD-40, ça se voit, non ?
– Faut se réveiller, mec ! C’est un article sur le Magma !
– Ouais, je sais mais j’ai pas envie de parler du Magma aujourd’hui.
– Tu peux pas faire ça aux lecteurs de DanyVape, c’est un blog sérieux !
– Mouais… Je vais voir.

Magma est la marque commerciale d’un matériel vapotant, drippant et générateur de vapeur largement utilisé sous forme de vaporisateur. Il a été développé en 2013 par la Paradigm Modz Team pour…

– Hey, tu te fous du monde, là !
– OK, OK… On y va.

02 - in_use
La condensation au niveau du dôme

Le Magma ne manque pas de qualités, au point de passer pour un produit d’exception mais quelque soient les superlatifs que l’on s’accorde à lui attribuer, il a aussi quelques défauts. L’un d’entre-eux est de fuir par les air-holes au point d’en devenir parfois gênant. Ce défaut est conceptuel puisque aucun dispositif n’a été prévu pour écarter le liquide condensé s’écoulant des parois du dôme des orifices assurant la circulation de l’air.

03 - parts
Le liquide condensé s’infiltre par l’air-hole et bave partout

La solution lourde

La solution lourde consiste à s’armer de courage, de fraises diamantées et d’un outil de type Dremel pour reprofiler le pourtour des air-holes afin de créer un plan incliné draînant le liquide de condensation vers la cuve. La tâche est ardue et le chemin est long avant de parvenir à un résultat comparable à celui présenté par Michel, le quartier-maître du Navire, ici : https://danyvape.com/magma-clone-retour/

L’implémentation de cette solution imparable et pérenne était ma prime intention mais mon Magma étant un original, j’ai légitimement hésité à l’exposer à de maladroits premiers pas de tourneur-fraiseur amateur. Une tentative d’acquisition d’un clone cobaye n’a pour l’instant pas trouvé d’issue entre les cinq semaines de délai de livraison du modèle FastTech à 9€ et les variations de tarifs en mode rupture de stock majeur des autres nombreux fournisseurs, oscillant sans honte entre 15€ et 30€ pour la fourniture du même objet de convoitise. Vachement énervant, c’est peu de le dire.

La solution légère

La solution légère est venue d’un passage sur la page http://www.mavap.eu/magma-style-dripping-atomizer/ et plus exactement de la contemplation lumineuse des chouettes photos qu’elle comporte. L’une d’entre elle, en particulier montre un montage coton du Magma dont l’une des extrémités de mèches plonge dans la cuve tandis que l’autre, repliée sur l’air-hole, semble capable de capter le flux de liquide issu de la condensation pour le rediriger vers la résistance. L’auteur de la dite page étant photographe et n’autorisant peut-être pas la réutilisation libre de son travail, vous devrez vous contenter de mes propres clichés, forcément un peu moins travaillés mais néanmoins remarquables par leur teinte sépia furieusement laid back.

04 - coiling
Le montage miraculeux

A gauche : le coton japonais est inséré dans les bobines résistives.
Au milieu : un côté de la mèche du haut est rabattu sous le second côté et se trouve bloqué par ce dernier plongeant dans la cuve.
A droite : même opération sur la mèche du bas.

En utilisation

En utilisation, le problème de fuites ne peut être considéré comme réglé par ce montage mais s’avère nettement amoindri. Aucune goutte ne perle de l’air-flow en début d’utilisation d’une mèche neuve mais le système se dégrade légèrement en cours de vape, vraisemblablement en fonction du niveau de saturation du retour de mèche. Le petit coup de Sopalin reste nécessaire de temps en temps !

Je n’ai pas noté de dégradation de la qualité de vape suite au déplacement des brins de mèche de la cuve vers les bords de l’atomiseur. Le coton reste bien imbibé de part et d’autre des résistances.

05 - used
Ca marche bien

Le montage reste tout de même très intéressant, apportant une amélioration notoire sans nécessiter d’acquisition ou d’effort particulier pour sa mise en oeuvre.

Ecrit par Nesquick

Nesquick, dans la vape depuis 2013.
Intéressé par la découverte de ce nouveau monde de saveurs et de techniques... Bonne vape à tous !

16 Comments

Laisser un commentaire
  1. 0

    La seule fois où j’ai été content du magma c’est après avoir percé la cloche devant le coil et bouché toutes les autres arrivées d’air.(hérésie &sacrilège, je sais) Tres bon article avec le faux départ wd40, vachement drôle.

    • 0

      Oui terrible le WD40!
      Danyvape, THE blog du bricolage, sponsorisé par Bricoravape!
      Je vais les contacter pour qu’ils deviennent partenaire officiel du navire B-)

      • 0

        Bonne idée, Cap’taine !
        Juste faut pas que tous les lecteurs de Danyvape se retrouvent obligés par contrat de vaper du WD-40…
        :wacko:

      • 0

        Ah ouais? Cool! B-) J’ai une petite idée en tête, mais j’ai un sujet en retard cause surcharge professionnelle plus prosaïque à proposer au Cap’taine avant. Et puis faut savoir se renouveler aussi…
        Ps: le coup du Porky était excellent aussi!

      • 0

        Le Porky fait du gras et devient arrogant ces jours-ci… Va falloir que je lui targette le groin genre apocalypse histoire de lui faire voir qui c’est le patron… B-)

        Non sans glisser subrepticement un grand merci au Cap’taine pour la liberté d’expression régnant sur son navire.

        À bientôt donc, Bukaner !

  2. 0

    Je me disais “ça tombe bien cet article” : 1-je viens d’acheter du WD40 pour nettoyer mes mods
    2-j’attends que mon futur Magma me soit livré ! C’est beau la vie…

  3. 0

    Je viens de tester sur du Red Astaire en mono-coil (MC-coton). Cela fait bizarre car on dirait qu’il y a un malabar rouge posé dans l’ato.

    Je constate cette condensation plus sur certains liquides que d’autres. Sur RA-concentré par ex, c’est pas gérable tellement ca condense alors que sur de la menthe de la même fabrication moins de soucis.

    Wait & see

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-) 
 

100% VG, le test gluant

Istick Eleaf-démontage et composition du système.