in

J'adoreJ'adore

Ma nouvelle lunette Japonaise Vintage!

Ça fait donc pratiquement un an que j’ai repris l’astro à plein de temps avec ma lunette astro Perl Halley de 1985. Une superbe lunette made in Japan, que j’ai optimisé pour l’exploiter au maximum de ses capacités. Elle donne de superbes résultats dans le ciel profond, pour les amas d’étoiles ouverts, mais aussi pour le système solaire et les étoiles doubles, comme nous l’avons vu dans les articles précédents.

Je suis attiré depuis ma reprise par le matériel vintage et surtout les lunettes.

Celestron C90

Je ne sais pas pourquoi, les télescopes ne me font aucun effet, à part peut être les anciens Celestron orange, mais les lunettes évoquent pour moi la quintessence de l’astronomie. Surement à cause de Tintin dans l’étoile mystérieuse?

Bref, j’aime les lunettes japonaises qui ne déçoivent jamais, contrairement aux chinoises, sauf pour celles qui sont haut de gamme.

Je suis fasciné par les grandes lunettes Unitron, qui pèsent un âne mort, mais qui doivent donner de superbes images planétaires!

Ou par de belles lunettes Vixen de plus d’1m30 de long :

Ou encore une Takahashi 120, mais faut pas rêver non plus….

Mais, on peut aussi trouver des petites lunettes japonaises des années 80 qui ont de superbes optiques pour le prix d’une basique chinoise et c’est justement ce que j’ai déniché.

Lunettes guides Vixen

Ça fait plusieurs mois que je consulte les annonces sur LBC ou sur les forums astro, afin de trouver une perle rare japonaise, pour accompagner ma petite lulu qui se sent un peu seule… Mais je ne veux pas non plus mettre trop cher, ni me faire arnaquer.

Je suis donc tombé la semaine dernière sur une lunette guide Vixen des années 80/90.

Qu’est-ce qu’une lunette guide?

Une lunette guide est un petit télescope auxiliaire monté parallèlement au télescope principal. Elle est utilisée pour surveiller une étoile guide et envoyer des corrections au système de suivi du télescope principal, afin de compenser les erreurs de suivi et les mouvements de la monture.

Mais on peut très bien s’en servir comme d’une petite lunette sur n’importe quel trepied photo ou monture astronomique.

De la famille de la Halley

Cette « petite » lunette m’a fait craquer, car elle a de nombreuses similitudes avec ma Perl Vixen Halley. Déjà, elle est à peu près de la même époque, milieu des années 80 et bien sûr, elle est aussi fabriquée par Vixen au Japon.

Collier micrométrique

Mais la ressemblance ne s’arrête pas là ! Elle possède aussi le même collier avec vis micrométrique qui permet de suivre les astres avec mouvements fins, ce qui permet de l’utiliser sans monture spéciale astro.

J’ai utilisé ce collier sur ma Halley durant des années, jusqu’à ce que j’achète une monture Pronto en septembre, qui possède deux molettes pour régler en verticale et en horizontale, en mode infini. Ce qui n’est pas le cas du collier qui arrive en butée et qu’il faut remettre en position intermédiaire au bout d’un moment, car la Terre tourne toujours dans le même sens ;-) Contrairement aux molettes de ma monture Pronto, le collier des Vixen donne un déplacement très fluide et au millimètre près, aucun à-coup.

Enfin, cette lunette guide se place aussi à l’aide d’une vis Kodak. Donc, on peut aussi l’utiliser sur un trépied photo, ce que je déconseille d’ailleurs pour raison de stabilité, car elle est bien plus longue que la Halley, il faut un trépied stable.

Le pare-buée est bien plus long que celui de la Halley, ce qui est bien plus efficace contre la lumière indirecte et la formation de buée en hiver.

Format japonais

Toutes ces lunettes japonaises des années 70/80 possèdent un coulant de 24.5 mm, pour des petits oculaires orthoscopiques. On pourra la convertir en 31.75, comme je l’ai fait pour ma Halley, ou la laisser comme ça pour l’utiliser que pour la Lune et les planètes.

Il faut bien faire attention lorsqu’on achète une antiquité comme ça. Soit, elle est vendue complète avec son renvoi coudé, ses oculaires, etc. Soit juste le tube comme pour ma 60/700 et il faudra compter un bon budget pour la mettre à jour : trépied, monture, adaptateur 31.75, renvoi coudé, oculaires et Barlow si on veut. De mon côté, j’ai tous les accessoires de la Halley avec l’adaptateur qui permet de mettre un oculaire 31.75 dans le renvoi coudé japonais. Je n’utilisais plus le Zoom avec ma Halley, car j’ai de bien meilleurs oculaires Explore Scientific, donc il sera dédié à ma nouvelle lunette qui restera dans ma maison de vacances.

L’avantage d’une focale de 700 par rapport à 400 de la Halley, c’est que je n’ai pas besoin d’une Barlow. Avec mon Zoom Celestron, je suis déjà à 87.5x à 8 mm et si je passe en ortho 5 mm ca fera 140x (700/5), ce qui est limite pour 60 mm de diamètre.

Il faut être ingénieux quand on fait de l’astronomie! J’utilise le trépied de table de la Halley, mais encore faut-il avoir une table stable pour éviter les tremblements. Car, contrairement à la Halley qui est très courte, la nouvelle 60/700 est longue et peut trembler longtemps. Ma solution est donc d’utiliser un escabeau et de la poser dessus. C’est moins pratique qu’une vraie monture, mais ça se place en 5s et ça ne tremble plus! De plus on peut profiter du suivi du collier ;-)

Je parlerai dans un prochain épisode du rendu de cette belle lunette sur Saturne et les amas ouverts. On verra aussi son utilisation et le choix d’une lunette par rapport à un télescope.

Ecrit par Dany

Dany, fondateur du Danyvape et de Danyworld
La tête dans les étoiles, j'aime partager mes passions et aider mes lecteurs à découvrir de nouveaux horizons.

2 Comments

Laisser un commentaire
  1. Vraiment sympa tes explications sur les lunettes mon Cap’s. Je les ai lu de la première à la dernière ligne alors que les seules lunettes qui peuvent m’intéresser, ce sont celles qui trône sur mon groin depuis que je prends de la bouteille.

    • Merci mon Bruce!
      Apres je sais pas si je suis très clair…
      Ce genre de materiel n’est pas vraiment destiné aux débutants, même s’il devrait l’etre car bien meilleur que les daubes vendues à 100/200€ qui font abandonner l’astro aussi vite qu’une comete!
      J’ai jamais compris pourquoi il fallait offrir une daube à un débutant? C’est justement l’inverse qu’il faudrait faire ;-) Un peu comme la vape d’ailleurs :whistle:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-)