in

đź”­ L’univers Ă  travers un tĂ©lescope : Noir et blanc vs. Couleur

Lorsque j’ai commencĂ© mon aventure en tant qu’astronome amateur, j’ai Ă©tĂ© immĂ©diatement fascinĂ© par la multitude d’objets cĂ©lestes que je pourrais observer. Mon tĂ©lescope m’offrait une fenĂŞtre sur l’infini, une opportunitĂ© de dĂ©couvrir les secrets de l’univers. Cependant, il y avait quelque chose qui me tracassait : la diffĂ©rence entre ce que je voyais Ă  travers mon tĂ©lescope et les images spectaculaires que je trouvais dans les revues. Dans cet article, je vais partager avec vous cette expĂ©rience personnelle et vous expliquer pourquoi les nĂ©buleuses et galaxies apparaissent en noir et blanc Ă  travers un tĂ©lescope amateur, tandis que les planètes rĂ©vèlent leur vĂ©ritable palette de couleurs.

La rĂ©alitĂ© de l’observation astronomique :

Lorsque j’ai pour la première fois observĂ© le ciel Ă  travers mon tĂ©lescope, j’ai Ă©tĂ© frappĂ© par la simplicitĂ© des couleurs. Contrairement aux images en ligne qui prĂ©sentent des couleurs Ă©clatantes, la plupart des objets cĂ©lestes semblaient en noir et blanc, ou dans des teintes de gris. Vous avez peut-ĂŞtre dĂ©jĂ  constatĂ© cela si vous ĂŞtes Ă©galement amateur d’astronomie, notamment pour les galaxies et nĂ©buleuses. La raison pour laquelle ces objets paraissent dĂ©pourvus de couleurs rĂ©side dans la façon dont nous, ĂŞtres humains, percevons la lumière.

Vision diurne et nocturne

La diffĂ©rence fondamentale rĂ©side dans notre vision diurne et nocturne. En plein jour, nous utilisons principalement nos cĂ´nes, des cellules sensibles Ă  la couleur, pour voir le monde en technicolor. Mais lorsque nous observons le ciel nocturne Ă  travers un tĂ©lescope, nos cĂ´nes sont moins sollicitĂ©s, et c’est nos bâtonnets, sensibles Ă  la lumière faible, qui prennent le relais, nous permettant de percevoir des dĂ©tails en basse lumière, mais uniquement en noir et blanc.

 

La Macula

Localisation : La macula est situĂ©e au fond de l’Ĺ“il, dans la partie centrale de la rĂ©tine, juste en arrière de la pupille. Elle est responsable de la vision centrale, ce qui signifie que lorsque vous regardez directement un objet, l’image de cet objet est projetĂ©e sur la macula.

Fonction : La principale fonction de la macula est de permettre une vision prĂ©cise des dĂ©tails fins. Elle contient une grande densitĂ© de cĂ´nes, les cellules sensibles Ă  la couleur et Ă  la lumière vive, qui sont responsables de la vision des couleurs et de l’acuitĂ© visuelle Ă©levĂ©e. Grâce Ă  la macula, nous pouvons lire, reconnaĂ®tre des visages, voir les dĂ©tails des objets et profiter d’une vision en couleurs, si la lumière est assez forte.

Saviez-vous que nous avons trois types de cĂ´nes, chacun sensible Ă  une plage spĂ©cifique de longueurs d’onde ? Les cĂ´nes rouges sont sensibles aux longueurs d’onde plus longues, les cĂ´nes verts dĂ©tectent les moyennes, et les cĂ´nes bleus les plus courtes. Ensemble, ils nous permettent de percevoir une gamme complète de couleurs.

Nous avons environ 20 fois plus de bâtonnets que de cônes, mais ces cellules ne détectent pas la couleur. Au lieu de cela, elles nous permettent de percevoir les nuances de gris, ce qui explique pourquoi les objets célestes semblent en noir et blanc à travers nos télescopes.

Le processus d’imagerie en astronomie :

Alors, pourquoi voyons-nous des images en couleur Ă©clatante en ligne si nos tĂ©lescopes nous montrent principalement des nuances de gris ? La rĂ©ponse rĂ©side dans les techniques d’imagerie astronomique, qui peuvent transformer la rĂ©alitĂ© visuelle.

a. Empilement d’images : Les astronomes amateurs et professionnels, combinent de nombreuses images du mĂŞme objet pour rĂ©duire le bruit et amĂ©liorer la qualitĂ© de l’image finale. Cette technique permet de rĂ©vĂ©ler des dĂ©tails qui seraient invisibles Ă  l’Ĺ“il nu, mais elle ne rend pas nĂ©cessairement la couleur.

b. Traitement informatique : La vĂ©ritable magie de la couleur rĂ©side dans le traitement informatique des images. Les images brutes capturĂ©es par les camĂ©ras astronomiques ou APN, sont ensuite modifiĂ©es Ă  l’aide de logiciels spĂ©ciaux pour ajuster le contraste, la nettetĂ© et la couleur. Ce processus transforme les images en noir et blanc en de vĂ©ritables Ĺ“uvres d’art astronomiques.

C. Les capteurs des appareils photos ou cameras sont bien plus sensibles que nos yeux!

Pourquoi les planètes sont différentes :

Pendant que les nébuleuses et galaxies nous apparaissent principalement en noir et blanc, il y a une exception notable : les planètes. Lorsque je dirige mon télescope vers Jupiter, Mars ou Saturne, je suis accueilli par une explosion de couleurs et de détails (plus ou moins selon la météo..). Pourquoi cette différence ?

Les planètes sont des objets relativement brillants dans le ciel et leur lumière est suffisamment intense pour exciter nos cônes, les cellules sensibles à la couleur. Les caractéristiques atmosphériques, les océans, les sols et les compositions chimiques des planètes contribuent à la variété des couleurs que nous pouvons voir.

Pourquoi les photos des planètes sont si détaillées/observation réelle?

La diffĂ©rence entre ce que vous observez visuellement Ă  travers un tĂ©lescope et ce que vous pouvez voir dans une photo agrandie et traitĂ©e s’explique principalement par les diffĂ©rences fondamentales entre l’Ĺ“il humain et les camĂ©ras utilisĂ©es en astrophotographie, ainsi que par les techniques spĂ©ciales de traitement de l’image. Voici les raisons principales pour lesquelles les photos rĂ©vèlent souvent plus de dĂ©tails que l’observation visuelle directe :

  1. Temps d’exposition prolongĂ© : Les camĂ©ras en astrophotographie peuvent collecter la lumière pendant de longues pĂ©riodes, parfois plusieurs heures, en accumulant les photons enregistrĂ©s sur le capteur. En revanche, lors d’une observation visuelle, la lumière pĂ©nètre dans l’Ĺ“il pendant une fraction de seconde. Cette exposition prolongĂ©e permet aux camĂ©ras de capturer des dĂ©tails plus fins et plus faibles. On aura beau regarder une nĂ©buleuse pendant 1h, on n’aura pas plus de couleur…
  2. Capture de longueurs d’onde Ă©tendues : Les camĂ©ras en astrophotographie peuvent ĂŞtre Ă©quipĂ©es de filtres pour capturer des longueurs d’onde spĂ©cifiques, ce qui permet de distinguer des dĂ©tails invisibles Ă  l’Ĺ“il nu. Par exemple, l’utilisation de filtres Ă©troits peut rĂ©vĂ©ler des caractĂ©ristiques spĂ©cifiques des nĂ©buleuses ou des Ă©missions de gaz qui sont gĂ©nĂ©ralement invisibles pour l’Ĺ“il humain.
  3. Empilement d’images : Les astrophotographes capturent souvent de nombreuses images de la mĂŞme cible et les empilent ensuite pour rĂ©duire le bruit et amĂ©liorer la qualitĂ© de l’image. Ce processus, appelĂ© empilement d’images, permet de rĂ©vĂ©ler des dĂ©tails plus fins.
  4. Traitement de l’image : Les images capturĂ©es en astrophotographie subissent gĂ©nĂ©ralement un traitement minutieux qui comprend l’ajustement de la luminositĂ©, du contraste, de la saturation des couleurs, ainsi que la suppression du bruit. Ce traitement peut faire ressortir des dĂ©tails subtils qui seraient invisibles dans une simple image brute.
  5. CapacitĂ©s des capteurs : Les capteurs des camĂ©ras en astrophotographie sont conçus pour ĂŞtre sensibles Ă  des niveaux de luminositĂ© extrĂŞmement faibles. Ils peuvent enregistrer des dĂ©tails bien en deçà de la limite de perception de l’Ĺ“il humain.

Comment avoir une idĂ©e de ce qu’on peut voir dans un tĂ©lescope?

La meilleure façon de connaitre vraiment ce que l’on peut voir dans un tĂ©lescope est d’aller jeter un coup d’Ĺ“il sur les forums des astro dessinateurs. Ils dessinent ce qu’ils voient, pas de tricherie, ni de logiciels flatteur, rien que du visuel et de la maitrise.

Ă€ part les planètes colorĂ©es, une autre exception est la couleur des Ă©toiles que l’on peut voir : bleu, orange, etc. Par exemple Albireo qui est dans le Cygne.

Donc, en conclusion, ne vous fiez pas aux images des revues et du Web, si vous voulez de la couleur, observer les grosses planètes et si vous voulez vous évader du quotidien, observer les galaxies et nébuleuses en noir et blanc ;-)

Voir la section Astronomie

Avatar photo

Ecrit par Cap's

Dany, fondateur du Danyvape et de Danyworld
Plus de clopes depuis le 1er jour, le 21 sept 2012...
Ă€ l'abordage !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-)