in

J'adoreJ'adore MerciMerci

Lumière sur le Eclipse RTA (Yachtvape) !

Je ne sais pas si vous aviez relevé, mais quand il a posé pied sur le pont, notre Tisteff a plusieurs fois évoqué le Eclipse RTA de Yachtvape en des termes élogieux. À chaque fois, je me suis bien gardé de réagir car le Eclipse, ça fait vraiment un bail que je le lorgne et je ne voulais pas être influencé de quelque manière que ce soit au moment de peut-être en faire la revue un jour. Au bout du compte, on va pouvoir pleinement lever le voile sur ce RTA grâce à notre cher Fasttech, qui m’a gentiment envoyé le produit contre review sonnante et trébuchante.

Survol de l’atomiseur

Le Eclipse, produit par Yachtvape en collaboration avec l’illustre (et très apprécié de notre Nes’ national) Mike Vapes, est un RTA exclusivement single coil de 24mm de diamètre et destiné à la vape directe.

Un tank bulbe de 3,5ml est fourni en spares, mais par défaut, l’ato n’embarque que 2ml de juice, ce qui d’emblée me laisse plutôt dubitatif… Déjà que j’gueule quand un ato MTL n’affiche que 2 ml, alors là… Nan mais ils réfléchissent 2 secondes, les concepteurs d’ato, ou bien ?? Ah mais j’suis con… Bien sûr qu’ils réfléchissent ! Avec des dollars dans les yeux… Hé oui, c’est qu’faudrait pas l’prendre pour une bille, notre cher Mike Vapes : il le sait très bien qu’avec son ato rikiki, on va se retrouver à sec au bout de 15 barres. Alors évidemment, il a tout prévu, l’animal : un kit d’extension existe pour ce Eclipse RTA, afin de passer à 3.5 ml en tank droit et 5 ml en pyrex bulbe. Mais pour ça, il faudra bien entendu s’acquitter d’une bonne dizaine d’euros supplémentaires le cas échéant… Faudra quand même qu’un jour, tous ces youtubeurs qui ne pensent qu’au pognon arrêtent de nous prendre pour leurs vaches à lait hein… Ah elle commence bien la revue… Ben ouais mais quand ça démarre comme ça, fallait pas s’attendre à ce que je déroule le tapis rouge en tressant des lauriers : 2ml pour un ato DL, c’est du foutage de gueule, c’est tout.

Allez c’est bon, j’me calme ne serait-ce que temporairement, car le Eclipse RTA est tout de même un ato relativement bien fini : l’ensemble n’atteint clairement pas les sommets, mais ça reste honnête.
Le top-cap s’ouvre selon un système 1/4 de tour plutôt souple, peut-être même un peu trop d’ailleurs, mais au moins, on a un accès facile aux 3 gros orifices de remplissage.

Sur le bas de l’atomiseur, on retrouve la traditionnelle bague d’airflow pour moduler le flux d’air entrant dans 2 cyclopes (10mm x 2mm) diamétralement opposés.

Rien à redire ici, la bague tourne souplement et sa course est limitée par une butée.
Sous l’ato, un pin positif qui dépasse suffisamment du connecteur 510 pour vaper sur méca hybride, pas de souci.

Au niveau du tank, le pyrex est maintenu à une pièce unique top-tank/cheminée/chambre d’atomisation par un simple joint…

… et sera pris en sandwich une fois que la chambre d’atomisation sera vissée sur la base du plateau.

Voilà pour les grandes lignes, c’est du archi basique, aucun scoop. Sans être ouf’, les finitions sont correctes et c’est déjà pas mal. Bien, on ne traine pas en route et on enchaine direct sur le plateau de montage.

 

Le Deck du Eclipse RTA

Dans l’idée, le plateau du Eclipse RTA se veut simple et accessible à tout le monde : c’est un postless où il suffit de « planter » son coil.

On remarquera qu’il y a 4 emplacements pour positionner les pattes du coil : c’est une bonne chose, le deck est « ambidextre », ce qui veut dire qu’on pourra tortillonner notre résistance dans le sens qui nous botte.
En général, j’aime bien les postless : on coupe les pattes de son coil à la bonne longueur (ici : 7mm), on plante et c’est marre. Y’a pas plus simple. Ouais mais ça, c’est valable uniquement si Mike Vapes ne traine pas dans les parages ! J’ignore totalement si c’est son idée ou pas, toujours est-il qu’il l’a validée, qu’il faut donc qu’il l’assume pleinement et qu’elle s’avère complètement… foireuse !!! Nan je m’énerve pas pour rien, 2 petites secondes, j’explique : les pattes du coil, ok on les plante dans le plateau, mais à un moment donné, faut bien les serrer avec des vis, vous êtes d’accord… Ben lesdites vis, vous les voyez quelque part, vous ?

Ahahah, vous pouvez toujours vous arracher les yeux sur la photo précédente, vous ne les trouverez pas ! Et vous savez pourquoi ? Ben parce que l’idée de Mike Vapes est à chier, tout simplement ! Vous savez où il a décidé de les mettre, ces foutues vis de serrage ? Vous voulez vraiment que je vous le dise ? Ben voilà, là !

Dans les cyclopes d’airflow !! Putain le con ! C’est pas du grand génie ça, sérieux ?? Sur le papier, j’avoue que ça aurait pu le faire. Sauf que quand c’est mal réalisé comme c’est le cas sur ce Eclipse RTA, finaliser la mise en place de son coil est une vraie sinécure. Et ce, pour 3 raisons.
Déjà, parce qu’on voit que dalle à ce qu’on fait : faudra planter à l’aveuglette la clé Allen dans le cyclope d’airflow et prier la Bonne Mère pour tomber dans le pas de vis BTR de la vis de serrage.
Ensuite, parce que figurez-vous qu’avec des cyclopes qui ne mesurent que 2mm de hauteur, tous les tournevis ne passent pas, et ne permettent donc pas d’atteindre la tête des vis. Mais attendez, c’est pas fini !
Comme si ça ne suffisait pas, il faut enfin bien signaler que les têtes de vis BTR sont particulièrement mal calibrées : seule la clé Allen fournie avec l’ato permet de les actionner. Et encore, je suis gentil : en fin de serrage, la clé Allen tourne toute seule dans le vide tellement les empreintes BTR sont pourries !! Le résultat ? J’vous le donne en 1000 : les pattes du coil sont serrées à l’emporte-pièce et en cours de vape, je me suis retrouvé avec un coil dont la valeur ohmique jouait au yoyo !! Encore heureux qu’à ce moment-là, je n’étais pas sur méca… :wacko:
Bref j’vous fais pas de dessin, Mike Vapes nous offre là un véritable festival d’approximations. Un fail d’anthologie… Nan mais sans déconner, il lui manque vraiment ½ heure de cuisson, à celui-là…  :whistle: (je précise que non, Mike Vapes ne m’a pas piqué ma femme, et que non, je n’ai personnellement rien contre lui. C’est juste que de toute ma vie de vapoto, je n’avais jamais vu autant d’erreurs de conception à la fois).

Bref, vous croyez qu’il va être possible de vaper sur ce Eclipse RTA ? Hé bien mes chers pirates, la réponse est… OUI !! :yahoo: Mais pour ça, il va bien évidemment falloir commencer par remplacer ces merdes de vis BTR et donc, démonter entièrement le deck.

 

SAV by Danyvape : de rien, c’est cadeau !

Oui parce que si vous comptiez seulement enlever la bague d’airflow pour accéder aux vis, ben vous vous fourrez le doigt dans l’œil jusqu’au coude : une fois dévissées à fond, les vis restent prisonnières dans la chambre située sous le deck. Hop, un petit cliché pour montrer que les vis sont plus larges que l’épaisseur du cyclope.

Donc pas le choix : on dévisse le pin positif, on fait gaffe de ne pas perdre le petit isolant en peek et à ce moment-là seulement, on peut extraire le plateau de montage, qui est juste emboité dans la base de l’atomiseur.

Et là, on a enfin accès aux vis récalcitrantes, qu’on s’empresse de balancer à la benne.

Ces vis pourraves étant heureusement de diamètre standard, elles pourront être remplacées par n’importe quelles vis à peu près ressemblantes. Pour ma part, j’ai trouvé mon bonheur dans le sachet de spares du Mongrel RDA, de Damn Vape.

De bonnes petites vis à empreintes plates bien solides et profondes, et voilà le Eclipse RTA sauvé du vide ordure !  B-)

Bon, avant de remonter notre deck et d’enchainer sur le montage de l’ato, profitons de cet arrêt au stand pour jeter un œil sur le système d’aération du Eclipse RTA : le plus logiquement du monde, l’air entre latéralement dans l’ato par les cyclopes, puis suit une trajectoire verticale en traversant tout de suite les 2 manches à air du plateau…

… avant de venir taper latéralement la bobine.

Le canal étant court et direct, le flux d’air ne s’éparpille pas en chemin, ce qui est plutôt de bon augure pour la suite des événements. Mais bon, assez perdu de temps, passons en musique au montage de l’ato !

Préparation du Eclipse RTA

La bonne nouvelle, c’est que ce Eclipse se monte les doigts dans le nez. On prépare une réz. de 5 ou 6 spires sur axe de 30, puis on coupe les pattes à 7mm.

On plante la réz. dans le deck, on actionne les vis de serrage, et c’est torché !

Pour la mèche de coton, on ne se prend pas la tête : on coupe à la largeur du plateau, et on enfile tout ça sans tasser dans les niches à coton.

Excellente chose : les niches sont parfaitement calibrées pour accueillir une mèche de diamètre 30. Là je dis Bravo, c’est vraiment très confortable à cotonner. Par ailleurs, le Eclipse RTA n’est pas capricieux : non seulement il est très permissif quant à la quantité de coton à mettre dans les niches, mais en plus ça wick vraiment super même avec des jus fortement chargés en VG, pour peu qu’on ait pris soin de bien aérer ses fibres en amont. Bref, rien à dire de plus sur la mise en œuvre, c’est facile, c’est étanche et donc on est content ! Une belle réussite, vraiment. Alors vapons maintenant !!

 

Alors ce Eclipse RTA, il vaut quoi ?

Comme je vous l’ai dit en intro, j’avais repéré ce Eclipse de longue date, car j’en avais lu le plus grand bien au travers des quelques commentaires client glanés ici et là. Hé ben je peux vous dire que la réputation de ce RTA n’est pas volée ! Le Eclipse était présenté comme un « flavour banger » ? Ben c’est pas du mytho : ce petit RTA single coil arrache tout sur son passage ! :yes:

À 0.30 Ohm et aux alentours de 50 watts, la zone de confort de l’ato, le Eclipse RTA envoie une vape sportive et teigneuse. En full open, le tirage est smooth et loin d’être si serré que ça : on est sur du gros RDL bien ventilé, je dirais. La quantité de vapeur produite n’est pas démentielle, tout comme la densité en bouche n’est pas ouf : ça reste du single coil et à ce niveau-là, ça se sent. MAIS (oui, je mets des majuscules) niveau saveurs, pfffffffffff…. C’est diabolique ! Le rendu est parfaitement clair et très bien détaillé, c’est génial de précision. Mais surtout, l’intensité des saveurs est stratosphérique, avec un niveau de saturation à peine croyable. J’y ai passé des tabacs organiques : franchement bien. Mais alors quand j’y fourre du gourmand fruité genre Madeleine-Pistache de La Bonne Vape ou Baclawa de LPV, là c’est vraiment formidable. Ça déboite sévère, on n’est vraiment pas loin de l’extase…

Ce qui est remarquable avec ce Eclipse RTA, c’est qu’il encaisse avec brio n’importe quel type de câble complexe et qu’il en restitue fidèlement les caractéristiques. Et ça pour moi, c’est la marque des grands atos. Vous voulez une vape douce et onctueuse ? Installez un Multi-Strands de chez Coilology. Une vape un poil plus nerveuse ? Un staple ! Encore plus musclé ? Un Fused clapton 2*26/36. Quoi ? Vous en voulez encore plus ? Du framed staple !! What ? Il vous faut du plus lourd encore ? Et pourquoi pas un Flapton de chez Flatwire ?? Pour ma part, c’est ce que j’y mets : 6 spires de Flapton 22/38 sur axe de 30, stabilisées à 0.30 Ohm. Eclipse RTA vissé sur la MVV1 de Dovpo, potard réglé sur II.
Et là, je dis BANCO ! Le Eclipse RTA explose la concurrence : Druga RTA, Blotto Single, Fat Rabbit Solo, Reload S RTA ? À la niche ! Ammit 25 ? RIP mon pote !! Taifun GT4S et Vapor Giant V6S, qu’est-ce que vous foutez en PLS ?? :unsure: Ahahah, comme je vous comprends : en rapport qualité-prix, vous pouvez tous les 2 aller vous rhabiller !!! Voilà, j’arrête là, tout est dit : le YachtVape les… éclipse tous !!! (ouais, j’ai osé ! :yahoo: )

Comme prévu, on met le tank à sec en moins de 2 minutes car il faut bien dire qu’il consomme pas mal, ce bouzin. Par ailleurs, le pin positif – très fin – ne dégage pas une impression de robustesse à toute épreuve et il faudra aussi faire gaffe au top-cap, qui a tendance à se dévisser lorsqu’on souhaite accéder tank plein au plateau. Mais en dehors de ça, on tient là, pour à peine plus de 30 balles, une sacrée vraie bonne pioche, dont la qualité de vape juste WAHOU fera largement oublier les quelques approximations d’ordre technique mentionnées ici et là dans ce petit billet. Pour ma part, le single coil DL n’est pas vraiment mon créneau de prédilection, trouvant la vape trop mollassonne, trop monotone, trop sans saveur… Bref, chiante quoi ! Mais ça, c’était avant le Eclipse RTA, qui m’a tellement laissé sur le cul que je l’utilise quotidiennement avec grand plaisir : il est vraiment facile à vivre et à mettre en œuvre, il est totalement étanche et surtout, il envoie avec punch de la saveur à gogo. Si vous êtes branché(e) Single Coil DL, vous savez ce qu’il vous reste à faire.  ;-)

Ecrit par Clandestino

Passager clandestin du Navire pendant des années, les rats ont failli avoir ma peau dans les soutes, alors j'ai dû quitter ma planque. Mais maintenant que je suis à découvert, pas le choix, je vais filer un petit coup de main à l'équipage, en toute subjectivité bien-sûr. Pas envie de finir balancé aux requins... Loin d'avoir l'expérience et la roublardise des vieux loups de mer qui sévissent sur ce rafiot, je vais humblement commencer par aller frotter le pont, histoire de pas faire de vagues.

26 Comments

Laisser un commentaire
  1. Ouèhhh encore un truc issus du cervelet d’un Entubeur (et pas l’meilleur) et made in China. De quoi comprendre l’apparition de tes récents cheveux gris mon Cland’s. Malgré que ce n’est pas le genre de matos qui m’intéresse, t’as bien su captiver mon attention par la tournure de tes écrits :good:
    Par contre, je suis jaloux de ta MVV1 ;-) j’adore cette box que je n’ai jamais eu l’occasion d’acheter.

    • Boarf mon Bruce, les cheveux blancs, ça fait déjà un moment qu’ils sont apparus… :-) Pour ce qui est de l’ato, en fait sans ces bouses de vis BTR, ça aurait été le quasi sans-faute. Il faut reconnaître que c’est tout de même un ato bien pensé. C’est juste qu’il a mal été réalisé. Qui a merdé dans l’histoire ? Yachtvape ou Mike Vapes ? J’ai arbitrairement choisi ce dernier pour endosser le rôle du punching ball, alors que si ça se trouve, il s’est retrouvé contractuellement prisonnier de son association avec Yachtvape.. M’enfin bon, il suffit de changer les vis, et tout le pataquès que j’ai fait ne devient plus qu’anecdotique. Car quand il est opérationnel, ce Eclipse est diabolique.
      Quant à la MVV1, moi aussi je l’adore. :heart: Je l’ai dégotée pour une bouchée de pain et sincèrement, c’est peut-être ma meilleure box VV, derrière la invader. Elle envoie bien le steack, la mémère ! :yes:

      • Heu… j’precise que j’déconnais quant au Q.I. du lascar, smileys pour preuve.
        Pour les vis, je trouve que ça passe encore. Mais les 2ml de contenance, là faut arrêter de chier dans l’tube. Même un pod MTL a plus de contenance alors qu’il est conçu pour vaper à une dizaine de Watts. 2ml pour un ato qui encaisse 50 w, si c’est pas se foutre de la gueule du monde. Dis moi, dans ces conditions où est l’intérêt de vaper sur un rta? Dans ces conditions, prendre un rda et l’utiliser en mode dripper serait très nettement moins contraignant. Plus facile à remplir, moins contraignant à monter, cotonner ou encore entretenir. Y en a qui doute de rien.

      • Ah mais tu prêches à converti hein ! Sur la contenance, je ne retire pas un mot de ce que j’ai écrit : c’est carrément déconné ce qu’ils ont fait. :yes: :yes: :yes:
        Apparemment, ça se justifierait par le fait que le Eclipse a été voulu trapu pour être marié avec des boxes SBS. :scratch: Ça vaut ce que ça vaut comme justification, mais à la limite ça peut s’entendre. Mais il est clair que 2ml à 50 watts, ils te font quoi… allez, une quinzaine de barres maximum. :-(
        Un peu mieux qu’un RDA tout de même, mais par contre, ce Eclipse est vraiment très très facile à monter (avec les bonnes vis), ultra simple à cotonner, et hyper rapide à recharger. Si je l’utilise lui plutôt que d’autres, alors que le DL single ne fait plus partie de ma vape depuis un bon moment, c’est d’une part car son rendu de saveurs est intense, mais aussi parce que ce RTA est vraiment très facile à vivre. Quand je rentre du taf un peu fatigué et que j’ai la flemme de monter un dual coil, c’est le Eclipse que j’attrape : rechargé en 5 secondes chrono et prêt à vaper. Easy quoi. :good:

  2. Punaise, ta MVV1 m’a tellement perturbé que j’en ai oublié le com que je voulais laisser. 10 boules pour défigurer son ato avec un horrible bubble de 5ml pour bénéficier d’une autonomie de vape +/- confortable. Ben t’sais quoi? Dans son c… les 10 balles à l’autre singe qui, grâce à ses faibles capacités intellectuelles, en dehors d’être Mr Pipi dans un fast-food, ne pouvait que devenir Youtubeur :whistle: :yes: ;-)

    • Ouais, dans son boule, ça c’est sûr. Mais le kit d’extension possède aussi un tank droit (seulement 3.5ml par contre). De plus, à voir aussi si le fait d’allonger la cheminée ne tire pas le rendu de saveurs vers le bas..? :unsure:
      Quoi qu’il en soit, je n’utilise le Eclipse qu’à la maison, donc ça ne me dérange pas plus que ça de le recharger (très) régulièrement. D’autant que la manœuvre s’effectue vraiment très très rapidement.

  3. belle revue cland j’avais entendu que du bien de cette ato mais 3,5ml c’est pas mon trip et rajouter du fric pour avoir une contenance raisonnable faut arrêter ll y a le nitrous rta dans la même veine et pareil 3.5ml il faut qu’il arrête a un moment
    mais c’est toujours un plaisir de te lire

    • Oui, les utilisateurs du Eclipse ne tarissaient pas d’éloges au moment de sa sortie, et ils avaient bien raison : cet ato est vraiment excellent au niveau du rendu. Je suis en revanche un peu plus perplexe quant au fait qu’il vieillisse bien : à mon avis, il faut vraiment en prendre soin pour qu’il tienne sur la durée.
      Je l’ai vu passer le Nitrous RTA, et effectivement, je m’étais dit que la contenance était un peu light (toujours mieux tout de même que pauvres ml pour le Eclipse). Mais c’est un 22mm, alors faut voir aussi s’il est capable d’encaisser du 50 watts sans broncher.. En tout cas, il ne me titille pas du tout celui-là. ;-)

    • Yo mon Kant’, tu te fais rare aux soirées, j’espère que tu pourras revenir très prochainement ! C’est vrai que j’ai eu plutôt de la chance dernièrement. Mais bon, j’ai aussi eu quelques daubes entre les mains hein. Juste que quand c’est le cas, je ne perds pas mon temps à les présenter sur le pont. :whistle:

  4. Bein c’est toujours pas ma vape, mais un détaille me perturbe. :scratch: Quand tu parles de la qualités d’usinage tout en précisant au début que le bouzin vient de chez Fasttech (grand spécialiste de la revente de clones) du coup c’est un original celui ci ou un clone dont on peut en déduire que la qualité correct mais sans plus de l’ato est peut être dut au clonage? Une petite précision s’impose. :yes:
    Bravo pour la revue de belle facture :good:

    • Nope mon Ez’, ce n’est pas un clone (je n’ai jamais vu de George du Eclipse, qui reste tout de même un ato assez confidentiel). C’est bien un original, mais c’est une chinoiserie à 30 balles, qui vaut son prix : la matière est fine et tu sens dès la prise en main que t’es pas sur du high end. J’insiste pas sur la visserie dégueulasse, la revue me semble suffisante.
      Pour le reste, l’ensemble est disons correct si on compare à ce qui se fait de mieux. Pas une daube, mais pas un ato que tu peux faire passer sous un train…
      En revanche, niveau vape, c’est du très haut niveau sur le créneau du single coil DL, ça c’est une certitude. Le même ato avec des finitions à la Taifun et ce serait probablement l’ato ultime sur son segment de marché. :yes:

      Les prochaines revues devraient normalement plus correspondre à ta vape, alors stay tuned. ;-)

      • Merci pour ces précisions mon poulet. Dans ma ptite caboche ça portait un peu à confusion , le bouzin venant des chez FT. :scratch:
        Tu te verrais vaper l’Eclipse en mode MTL ouvert en fermant les airflow ou c’est une hérésie? :wacko:
        Merci pour le taf :mail:

      • Nope mon gros, c’est une pure hérésie !
        Car comme l’a très bien dit le Bruce sur le post du Arcane, tu ne peux pas obtenir une super vape MTL avec un matos conçu pour faire du DL. Pour apporter un peu d’eau à son moulin, j’ajouterai qu’aucun ato dit « polyvalent » ne m’a jamais satisfait.
        De plus, et ça règle définitivement la question, même fermé au quasi maximum, tu ne peux clairement pas faire de MTL ouvert avec le Eclipse. Au minimum, tirage Very RDL avec cet ato. :yes:

  5. Ouh ben qu’est-ce je fais, du coup ?

    Je reste sur ton début de revue où cet Eclipse s’en est pris une bonne dans les ratiches ou je me laisse embarquer par la dithyrambe finale ?

    Le Reload « S » me squatte le créneau des RTA mono-coil depuis des mois et franchement, j’en suis content. Il vit sur une SBS, anciennement Paramour (R.I.P) et nouvellement Brunhilde, ça le fait.

    Sauf que…

    Je lui ai passé à plusieures reprise le même jus que celui qui tourne dans mes drippers en mode une taffe par ici puis une taffe par là et comment dire… Je ne trouve pas les mots… Hum… Il n’est pas au même niveau. Oh, ce n’est pas extrêmement grave non plus vu que je lui sers en général des liquides que j’aime moyen, genre les concentrés gratos ajoutés aux commandes par certains shops, très bien pour la voiture et la vape en mode machinal.

    Mais quand même… Si celui-ci est aussi terrible que tu le dis… Bien sûr, il y a cette courge de Mike Vapes dans le coup mais bon… L’ato ne coûte pas une fortune non plus… Faut voir. :yes:

    • Qu’est-ce tu fais ? Bonne question mon Nes’ !

      Si je comprends bien, ta vape favorite reste le dual coil sur du matos bien racé, mais tu utilises également le Reload S RTA comme « vape d’appoint » durant les « temps morts » d’une journée (ie, les moments où tu as besoin d’une vape efficace et rapide, sans chercher à tout prix l’excellence)..?

      Hé bien si c’est ça, j’ai sensiblement le même profil de vape, en un peu différent :
      – la journée au boulot, je tourne sur mon indéboulonnable KFL+ avec macérat.
      – le soir, c’est RDAs dual coil en mode gourmet
      – mais en rentrant du taf, après une journée de vape tranquille en MTL, j’ai besoin de tirer rapidement de bonnes grosses barres DL (et que ce soit bon quand même) pour me défouler. C’est précisément à ce moment-là que je choppe le Eclipse, car il remplit à merveille cette fonction :yes: Du punch, du goût, et zéro prise de tête. L’ato pas chiant qui fait le boulot quoi. Perso je le trouve parfait pour les moments de la journée où j’ai besoin d’une vape aérienne efficace et sans histoire.

      Ceci étant dit, si on commence à le comparer au Reload S RTA :
      – niveau tirage en full open, ils sont très proches. Le Eclipse me semble tout de même un chouille plus restreint, mais vraiment pas de beaucoup. Tirage très légèrement plus smooth pour le Eclipse.
      – niveau finitions/qualité globale de fabrication : là y’a pas photo, le Reload S met une race au Eclipse, qui comme dit au Ez’ reste une chinoiserie à 30 balles qui fait son prix (y’a pas de miracle).

      – niveau vape, faut distinguer 2 points à mon avis :
      1. en rendu vapistique pur, je maintiens que le Eclipse explose le Reload S, pas forcément au niveau de la précision de rendu (le Reload S est très bon sur ce point), mais surtout au niveau de la saturation des arômes. Avec le Reload S, quel que soit le montage, j’ai toujours eu cette sensation/frustration que c’était « pas mal, presque parfait, mais jamais vraiment abouti », qu’il manquait à chaque fois un tout petit quelque chose pour être pleinement embarqué.
      Avec le Eclipse, tu n’as plus cette désagréable sensation : tu t’en prends plein les papilles d’entrée de jeu, c’est franc, direct, et sans compromis.

      2. ceci dit, et c’est un point que je n’ai pas évoqué dans la revue mais qui a son importance, le Eclipse a une personnalité vapistique plutôt neutre, comme toutes les chinoiseries. J’entends par là qu’à l’aveugle, tu ne saurais pas vraiment le reconnaître franchement. Un Taifun, un Vapor Giant, et même quelque part un Reload S, ont tous leur « petit truc » qui en font des atos vraiment singuliers. Niveau rendu pur et dur, le Eclipse, lui, je pourrais presque le confondre avec les Wotofo Troll X RTA et/ou SRPNT RDA, auxquels il ressemble beaucoup dans le style je trouve, mais en étant plusieurs crans au-dessus tout de même. C’est sans doute cette quasi-absence de « couleur » qui fait qu’à aucun moment dans la revue du Eclipse, je n’ai utilisé le terme d’ « exceptionnel ». C’est pour moi un excellent RTA single coil DL, mais j’avoue que pour le qualifier de RTA single coil DL Ultime, il me manque ce petit quelque chose de personnalité.
      Maintenant, pour combler ponctuellement les « temps morts vapistiques » d’une journée, il fait parfaitement l’affaire me concernant, et je suis ravi d’être en sa possession.

      Voilà voilà, ça doit te faire une belle jambe tout ça… Ben tu nous diras quand même ce que t’as fait, du coup. :yes:

      • Solide complément à ta revue :good: qui a eu pour effet d’engendrer en moi une certaine convoitise sur l’bouzin. En effet, ça fait un bail que je recherche un single bien (en gras) DL qui pourrait supporter un montage tournant aux alentours des 0,20Ohm. Pas que je tourne les talons face aux dual mais un petit souci récurrent m’oblige à restreindre ma vape régulièrement pendant des périodes pouvant aller de 15 jours à 3 semaines. Mais quand j’entends par restreindre, je fait allusion à la quantité de vape passant par une partie de mon organisme et non quantité d’air passant par les airflows, faut quand-même pas pousser pépé dans les orties. Je suis vraiment devenu un très gros DLeux et ne supporte plus les atos restrictifs. Pour dire, le Dead Rabbit V3 avec le nid d’abeille ouvert pleine balle est le minimum requis pour me satisfaire. Malheureusement, rien proposé sur le marché single de la vape ne m’attire d’autant que les 3/4 du temps quand un ato est renseigné DL, au final, il s’avère que ce n’est absolument pas du DL qui pourrait me satisfaire. Puis, j’avoue aussi que je suis plus attiré par un bon RDA single qui m’éviterait les contraintes d’un remplissage perpétuel et pesant.

      • Au vu de tes désidératas, pas sûr du tout que ce Eclipse te satisfasse mon Bruce. :scratch: Déjà parce que niveau tirage, il est quand-même notablement plus restrictif qu’un DR3 ouvert à donf sur le nid d’abeille. Je vois tout à fait ce que tu veux dire quand tu dis ne pas supporter les atos restrictifs, et bien que cette notion de tirage soit tout à fait personnelle et qu’il existe autant de définitions du DL qu’il existe de vapotos, là on est clairement sur ce que j’appelle du DL restreint. Avec les nids d’abeille de ses manches à air, le tirage du Eclipse est smooth et bien plus freiné que sur le DR3 nid d’abeille. Typiquement le genre de tirage que tu risques de qualifier de restrictif. À ce niveau-là, il te faudrait le Arcane, ça correspondrait mieux à ce que tu apprécies.
        Ensuite, à 0.20 Ohm, je trouve qu’on est trop bas pour le Eclipse, qui me semble alors en sur-régime. Je viens justement d’y installer un gros framed staple pour tester, 5 spires sur axe de 30, réz. à 0.20 Ohm. J’y ai envoyé un modeste 3.2V (51 watts) et… ça vape, mais le rendu est plus brouillon qu’à 0.30 Ohm, la vape est chaude (trop à mon goût) et l’ato chauffe également un peu dès les 2 premières barres (je n’ai pas chain vapé, pas le courage dans cette configuration).
        Cela me fait dire que le Eclipse ne semble pas vraiment correspondre à ce que tu recherches : tu poses un sacré cahier des charges là mine de rien… Un ato mono coil DL qui soit à la fois très ouvert tout en étant capable de maintenir un gros niveau de saveurs, c’est un peu l’équation qu’aucun fabricant n’a encore réussi à résoudre jusqu’à présent. :-(

  6. Ahh là, il peux m’interressé, « bien plus freiné que sur le DR3 nid d’abeille », je vous avouerez que le DR3 ces derniers temps à mis une petite claque à mes Asgard mini, donc si ce Eclipse est dans cette veine … As tu essayé des montage plus haut ? Genre 0.35/0.40 Ohm, 35 watts ça c’est ma vape.
    Mais au niveau rendu saveur (avis personnel, bien entendu) j’aurais tendance à préférer les cloches d’atomisation plate à celle en dôme, je trouves la saturation plus franche. Si je compares avec ceux que je possédes, je préféres un Dwarv 22 à un Précisio 24, et de loin même.
    Mais sinon mon Clandé, pour revenir sur une astuce que tu m’as confié il y a déjà un petit moment, pour les coils Twist KA1+NI80, je dois avouer que sur le Dwarv à 0.70 Ohm, c’est une tuerie :good: Par contre d’un fil à l’autre ça fluctue beaucoup, mais beaucoup de paramétres entre en jeu, Donc MERCI pour ce montage :heart:

    Sinon un tout autre sujet, je ne suis pas Maître Conférencier donc je n’ouvrirais pas une page dédié sur le Sujet. Mais avez vous lu l’article du VapingPost de lundi au sujet de la nouvelle Base pour e-liquide à base d’eau ?!
    https://fr.vapingpost.com/aquios-pionnier-du-vapotage-a-base-deau/
    Ils restent très flou sur le sujet, mais nos bon vieux Ato pourraient ils supporter cette nouvelle Base, ou alors Adieu les cocos … Car sur le papier ça semble être la nouvelle génération, évolution, pour une Vape Safe. Je vous donnes 2 heures pour me rendres vos copies. :mail:

    Bonne Vape à Toutes et Tous. Et merci pour cette revue ;-)

    • Salut PP !!

      Je n’ai pas lu l’article en entier (la flemme), mais de ce que je crois comprendre, la boîte en question espère créer tout un segment de vape (malins les mecs) : nouvelle base, mais également le matériel adapté. Il semble logique que notre matos actuel soit inadapté pour vaper leur nouvelle base. Ca me laisse de marbre leur histoire. Soi-disant ce serait plus safe ? Un peu comme la bouffe bio..? :unsure: Perso j’annonce : je ne compte pas du tout renouveler mon parc d’atomiseurs. Mais c’est intéressant, car j’avais déjà pu voir il y a un moment un moddeur français qui travaillait sur un système de vape sans aucun coton. Alors peut-être que ça pourrait avoir un lien..? :unsure:

      Pour ce qui est des coils MTL, je suis ravi que le bricolage indiqué te plaise, si tu veux qu’on en cause plus en détail, va sur le post dédié, ici c’est le Eclipse. ;-) Mais qu’entends-tu par « d’un fil à l’autre ça fluctue beaucoup » ?? :scratch:

      En ce qui concerne le Eclipse, son tirage est quasiment identique, à la fois dans le style « restreint » et au niveau du degré d’ouverture, à celui du Asgard mini. Voilà, comme tout le monde possède ce RDA, chacun se fera son idée.
      Pour ce qui est des montages, j’ai testé pas mal de câbles avant de pondre la revue, mais je ne me souviens plus bien des différents montages. 0.35/0.40 Ohm, tu dois pouvoir sortir ça avec un fused clapton 2*26/36, 6 spires sur axe de 30 ou 35. Ce montage, c’est certain que je l’ai testé, et comme dit dans l’article, le Eclipse s’accommode fort bien de quasiment tout type de câble exotique. Je dis « quasiment » car le montage testé hier pour le Bruce a montré que, pour moi, le Eclipse ne donne pas sa pleine mesure avec des gros câbles bien lourdauds. Si on y réfléchit 2 secondes, c’est d’ailleurs assez logique car il faut quand même envoyer une sacrée patate pour driver des câbles de ce genre. Or, qui dit grosse patate dit également suffisamment d’air pour encaisser la chauffe, et là, il faut reconnaître que le Eclipse n’est pas taillé sur mesure pour ça : c’est un ato qui s’exprime au mieux sur des câbles plutôt réactifs, à 40-50 watts. C’est pour ça que j’adore le rendu du Flapton 22/38 dans cet ato-là.
      À 35 watts, tu risques peut-être de perdre un peu le côté punchy qui va si bien à ce Eclipse, mais ça ne devrait pas être mauvais non plus. Après, on a tous des goûts différents, et 35 watts en single coil, c’est clairement beaucoup trop mou pour moi. Mais peut-être que pour toi, ce sera parfait..? :unsure: Tu nous diras quoi si tu prends ce Eclipse.
      En tout cas je te rejoins en ce qui concerne les chambres d’atomisation à toit plat : moi aussi elles ont largement ma préférence. Tout comme je te rejoins sur ta comparaison des 2 atos MTL. Mais c’est normal : le Precisio est un ato assez bof. (faut pas le dire trop fort, des fois que le Tisteff passe par là… :whistle: )

  7. Slt
    Déjà un grand merci pour ta revu compléte. Donc si j ai bien compris si j ai déjà un taifun gt4s l éclipse vaut le coup ou c est juste ils sont équivalent en saveurs mais à un prix très différent?

    • Hello Amto,
      Ça fait un bail que je ne vape plus sur le GT4S, mais de mémoire, ils n’ont pas du tout le même rendu. Déjà en full open, le Eclipse est plus aérien, ce qui lui permet d’encaisser des coils plus costauds. Niveau rendu, je dirais que le Eclipse a une vape plus analytique, plus « claire » que celle du GT4S. Donc là, c’est une affaire de goûts et de couleurs. Ce qui est sûr, c’est qu’en termes de rapport rendu de saveurs/prix, le Taifun peut rougir devant le Yachtvape. :yes:

    • Nan j’avais pas vu du tout, niveau vape, je suis complètement OFF en ce moment, occupé sur un tout autre projet.
      J’ai regardé vite fait sur le site de Yachtvape : c’est le même en dual ! Juste il passe en 25mm. À voir si les airflows sont un peu plus ouverts et s’il est aussi bon que le Single.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-) 
 

Arcane 13 (Thirteen Technology) : la renaissance !

BP Mods Pro Vape Cotton : le test !