in

J'adoreJ'adore MerciMerci

L’excellent VapSea Cotton victime du Covid?

Pour cette revue consommable, je comptais vous faire découvrir l’excellent “Vape Cotton RDTA Version” de chez “VapSea”. Je dis bien “comptais vous faire découvrir” étant donné qu’entre le moment où j’ai commandé ce coton et celui où j’ai rédigé ma revue ( plus ou moins 2 mois ) le coton de chez VapSea a complètement disparu des étals des Vape-Shops du monde entier. La division “coton” de chez VapSea aurait-elle été victime des conséquences du Covid 19? J’ai tenté de le savoir en contactant diverses sociétés chinoises. Je me suis vu répondre une multitude d’explications qui tiennent plus d’échos que d’affirmations. Du genre : “VapSea n’a pas eu les reins suffisamment solides que pour faire face à la crise financière provoquée par le Covid 19; VapSea, de par sa faible position dans l’industrie de la vape chinoise, ne se verrait pas approvisionner en matière première (encore une fois les petits qui raquent pour les gros); les restrictions émises par les divers gouvernements asiatiques face à la pandémie auraient un impact considérable sur la récolte du coton;…” Je tiens à souligner que VapSea est une marque déposée et qu’en dehors de produire du coton réservé à la vape, cette marque propose aussi des coils prebuilts, toutes sortes d’accessoires, en passant du drip tip au Pyrex de rechange,… . Néanmoins, elle doit son plus gros chiffre d’affaire à la réalisation de clones, qui eux, sont actuellement toujours proposés par les vape-shops.

Face à cette tuile, je fus confronté à un solide dilemme. Trois choix s’offraient à moi : 1° Reporter la parution de cette revue en attendant de savoir si la production de ce produit allait reprendre; 2° Sélectionner le directory où se trouve ma revue et enfoncer la touche “DEL” de mon clavier, réduisant à néant plus de 20h00 de taffe; 3° Retravailler complètement l’intro de ma revue en expliquant le pourquoi du comment je présente un produit qui n’est plus disponible à la vente.  Vous comprendrez que le choix le plus judicieux fut le dernier. Et pour cause, il n’est pas dit que cet excellent coton de chez VapSea ne se retrouvera pas, incessamment sous peu, à nouveau disponible dans nos vape-shops favoris.

Maintenant, je vous propose de découvrir mes observations ainsi que le résultat des tests que j’ai effectués avec les lacets de coton VapSea. Lacets qui ont été spécialement conçus pour les RDTA. Je me suis procuré la boite de ce coton sur un portail chinois pour la somme de 5,43€, frais de port compris.

Versions déclinées du VapeSea Cotton

VapeSea proposait (à mettre au conditionnel) 3 déclinaisons de son “Vape Cotton” :

1°  La version “RDTA” présentée dans cette revue.

2° La version “Regular Coils“, dont la boite, visible sur la gauche de la photo ci-dessous, contenant 66 lacets, voit son couvercle affublé de la même couleur d’étiquette que celle de la version “RDTA”. Ses lacets, de même que pour la version “RDTA”, sont calibrés pour des coils de Ø30 et sont aussi ornés d’un embout d’enfilage rouge. La différence par rapport à la version RDTA réside dans la longueur totale de ses mèches qui ne dépasse pas 60mm, embouts d’enfilage compris (+/- 40mm de mèche).

3° Et pour finir, une version “MTL” dont la boite, visible sur la droite de la photo ci-dessous, contient elle aussi 66 lacets, voit son couvercle orné d’une étiquette verte kaki. Dans cette version, les lacets sont calibrés pour être enfilés dans des coils Ø25 et sont pourvus d’un embout d’enfilage de couleur bleu électrique. Ces lacets, eux aussi, ont une longueur de 60mm, embouts d’enfilage compris.

Packaging

J’aurais pu vous vendre du rêve en orientant la boite de manière a ne pas exposer le “bing” sur le flanc latéral de sa carrosserie. J’aurais pu aussi mettre le couvercle en avant plan, histoire d’enjoliver la chose. Mais à quoi bon? Quand c’est laid, c’est laid! Le contenant est en plastoc translucide dépourvu de toute fioriture ornementale.

Malgré une pastille autocollante apposée sur le dessus du couvercle en alu, signalant les caractéristiques du contenu, celui-ci n’a rien à envier au contenant. Rien dans le choix du design de l’étiquette ne subodore un soupçon de créativité. Des couleurs en passant par les polices de caractères ou encore par la disposition des divers éléments composant l’étiquette, le résultat tient plus des talents d’un enfant de 3 ans que des compétences d’un infographiste professionnel.

Perso, je ne m’attarde pas à ce genre de détail. Pour preuve, j’ai acheté ce produit.

Conditionnement / Aspect

Le pot contient 33 lacets de coton d’origine 100% biologique. Chaque lacet se voit mesurer 100mm de long, embout d’enfilage compris, et est préparé pour être directement enfilé dans un montage Ø30. Pour mieux se faire une idée de la longueur de ces lacets “Vape Cotton RDTA Version“, ci-dessous une photo comparative de 3 lacets prévus pour un usage avec des coils de Ø30. Les 2 premiers étant réservés pour des montages de RTA ou RDA, il est normal que leur longueur soit très nettement inférieure à celle du VapSea. La longueur renseignée, à droite sur la photo, est la longueur mesurée de la mèche de coton hors embout d’enfilage.

A l’instar du HipHop Cotton, les fibres composant les lacets de coton du VapSea Cotton sont fines et chiffonnées ce qui rend les mèches super bien aérées et promet une très bonne capillarité. Le coton est d’un aspect blanc pur et ne laisse entrevoir aucun résidu.

Phase de test

  • Mise en œuvre

Pour tester ces lacets de coton, il m’était indispensable de choisir un RDTA pouvant accueillir aisément un montage tourné sur un axe de 30 dixièmes de millimètre.

Vu qu’il peut se voir très légèrement capricieux à l’irrigation avec un montage dual Ø30 de par ses dimensions d’orifices de passage de jus qui sont plus appropriées à un montage dual Ø 25 mais aussi de par l’enserrement du coton, provoqué par la forme intérieur de sa cloche d’atomisation, au niveau des “bourrelets” en sortie de coil et, pour finir, attendu qu’il profite d’une belle profondeur de cuve, mon choix s’est tout naturellement porté sur le Pyro V2 RDTA de chez Vandy Vape pour effectuer mes premiers essais.

Si je vous souligne ces conditions, c’est pour bien vous faire comprendre que je ne fais pas dans la dentelle lorsque je teste un produit que je découvre. Sur ce coup, j’avoue ne pas avoir épargné ce pauvre VapSea Cotton. A peine déballé, aussitôt jeté dans la fosse aux lions!

Zouf, c’est parti pour mon premier enfilage. J’introduis l’extrémité du lacet à travers mon premier coil. Hmmm, passé l’embout en plastique, ça commence à coincer méchamment. M’en fou, suis là pour tester! J’augmente ma force de traction en prenant bien soin de maintenir mon coil avec mon ongle afin de ne pas déformé celui-ci et… bam, ce qui devait arriver, arriva! Je me retrouve comme une tête de nœud avec une partie du lacet dans la main droite et l’autre partie, coincée dans mon coil.

Soit, pour ma deuxième tentative, je décide de m’appliquer en dégrossissant préalablement le volume de coton jusqu’à arriver a un diamètre de mèche approprié au diamètre intérieur de mon montage. Au vu des chutes, force m’est de constater que le volume du diamètre de ces mèches de coton pourrait convenir à un montage tourné sur un axe de 40 dixièmes de millimètre. Ce qui en soit n’est pas un souci, mieux vaut avoir une mèche plus épaisse que l’on pourra adapter qu’une mèche trop fine qui se verra inutile.

Wow wow wow… no stress, c’est l’angle de ma prise de vue qui fait croire que j’ai retiré plus de la moitié de la mèche. Hop en voici une nouvelle, sous un autre angle. Cliché qui permet de mieux se faire une idée de l’excédent que j’ai du retirer pour permettre à la mèche de passer au travers de mon coil Ø30.

Sachez, pour ceux d’entre vous qui ne sont pas familiers des mèches “Pre-Loaded”, que celles-ci sont toujours calibrées une cote au dessus.

En dehors de tester les qualités essentielles de ce VapSea coton, mon choix du Pyro V2 a aussi pour intérêt de savoir si la longueur d’ 1 seul lacet suffira a cotonner l’ensemble de mon montage dual coil. C’est pourquoi je décide de couper la mèche, exactement en son centre. Pour le restant de la mise en œuvre, j’ai décidé de la présenter sous forme de clichés.

Suite à un ajustement approprié des mèches aux caractéristiques du Pyro V2, force m’est de constater qu’un seul lacet suffit largement au bon cotonnage de celui-ci.

  • Amorçage

Vu le côté rébarbatif du remplissage des RDTA, quand ils sont fournis avec un pin BF, j’opte toujours pour une vape sur box Bottom Feeder. Pour ce test, je n’ai pas eu besoin de verser mon jus en 30PG/70VG directement sur le coton pour l’imbiber. Non, il ne m’a suffit que de squonker pour remplir le réservoir du Pyro V2 pour constater que les mèches de coton s’imbibaient progressivement jusqu’à voir le jus apparaitre entre les spires de mes coils, comme visible sur la photo ci-dessous. Dans ces conditions, jamais je n’ai vu un coton irriguer un e-liquide aussi rapidement jusqu’aux coils. Le HipHop, seul autre coton qu’il m’ai permis de voir s’irriguer de cette manière, demande quelques petites minutes de plus pour en arriver au même résultat. Ce VapSea Cotton bénéficie d’une capillarité, d’un pouvoir d’absorption phénoménale!

Rendu des saveurs / Longévité

Après avoir remonté la loche sur le Pyro V2 et réglé la puissance de ma box avec les caractéristiques visibles sur la photo ci-dessous, j’entame la phase dégustation.

Vape…hmm… vape…hmm… vape… hmm… excellent! Pas de goût parasite, pas de temps d’amorçage pour avoir le rendu exact des saveurs que composent les arômes de mon jus… que du bonheur! Chain-vape… chain-vape… chain-vape… aucun signe relatif à un problème d’irrigation. Cette phase de test étant concluante, c’est tout naturellement que je retourne à mes occupations quotidiennes. Sans avoir le temps de m’en rendre compte, le temps passe et ce n’est qu’au bout de 5 jours de vape exclusive avec le Pyro V2, +/- 200ml de jus vapé lors de cette période, que je réalise avec horreur et stupéfaction que je suis toujours en phase de “test coton”. Je m’empresse alors de retirer la cloche de mon RDTA afin constater l’état des mèches du VapSea Cotton. La claque que je me prends dans la rétine! Ce coton ne présente absolument pas les stigmates d’un coton à l’agonie. J’en suis sur les fesses d’autant plus que le rendu des saveurs est, lui aussi, toujours au top du top.

Ce coup de lucidité m’étant arrivé en pleine besogne, je pris juste le temps de tirer le cliché ci-dessus pour aussitôt retaper la cloche sur l’ato et reprendre le cours de mon activité en me disant que dès que j’aurai 5min devant moi, je changerai mon montage. Finalement, ce n’est qu’au bout de 8 jours de vape intensive que j’eus l’occasion de me poser dans le but d’enfin changer mon montage/cotonnage. Il était plus que temps, comme visible ci-dessous, mes coils étaient à l’agonie malgré ça, j’insiste sur le fait que j’avais encore de très bonnes saveurs.

A titre d’information, pour ceux que ça pourrait intéresser, j’ai pris soin de tirer un cliché lors d’un montage, chute comprise, effectué avec un lacet VapeSea sur le plateau dual coil du Ragnar de chez Steam Crave.

Conclusions

En dehors d’un packaging hideux, ces mèches de coton VapSea ont tout pour séduire. Un seul lacet suffit à cotonner un dual coil de type RDTA, RTA ou encore les RDA à cuve profonde. Ce coton bénéfice d’un pouvoir d’absorption phénoménal et de ce fait, jouit d’une capillarité irréprochable même avec des montages demandant une irrigation des plus importante. Pas de consommation de jus à l’amorçage, il restitue instantanément les saveurs de note e-liquide et aucun goût parasite ne vient perturber nos délicates papilles. Il conserve impeccablement ses propriétés face à des montages calorifiques très élevés et jouit d’une longévité au-delà de la moyenne.

Au vu de ses qualités, il serait vraiment triste de voir disparaitre cet excellent coton.

Ecrit par Bruce l’Air

Collectionneur de RTA, RDA, RDTA, single ou dual et de box électro, méca ou VV (ma préférence). Adepte de la vape DL et DL restrictive. Ah oui, mon pseudo vient du fait que je suis Bruxellois ;-)

38 Comments

Laisser un commentaire
  1. 0

    Donc ça permet de passer une agréable fin de week end à lire ta prose et admirer béatement tes magnifiques photos. Et rien d’autre. Mais c’est déjà énorme ! Merci l’ami Belge :heart:

    • 0

      Ouais mon Kif, un coup dans l’eau. Mais je suis de très près l’évolution du Schmilblic et ne manquerai pas de vous tenir informé.
      Merci pour ta très sympathique participation :good:

  2. 0

    Hé ben…. Plus de 20 heures de taf pour nous présenter un produit “sold out”…. On a du bol !!
    Merci Bruce pour ce super test ! :good: :good:
    8 jours de vape intensive (200ml en 5 jours –> :wacko: :wacko: :wacko: ) avant de changer ton montage, ça me fait rêver, moi qui avec mes macérats suis quasiment obligé de recoiler… après chaque tank…. :cry:
    Donc ok sur les qualités exceptionnelles de ce coton vapesea, mais il y a aussi la composition du jus qui entre en ligne de compte. Tu dois vaper des jus particulièrement “propres”.. :unsure:

    Tout ceci étant dit, même si c’est évidemment indépendant de ta volonté, franchement, nous foutre l’eau à la bouche comme ça avec un produit désormais introuvable, c’est pas cool. :-) Bon, ceci dit, j’men fous, j’me suis constitué un petit stock de hip hop, j’suis peinard pour un moment ! :yahoo:

    • 0

      Vu les com’s, je fini par me demander s’il ne fallait pas la classer dans la corbeille cette revue.
      Mais en dehors du coton testé, elle soulève les problèmes de pénurie dus à la Covid 19. Ce qui peut-être vrai avec ce coton peut l’être avec d’autres produits. Perso, ça fait plus de 6 mois que j’attends le réapro d’un mod méca.

      • 0

        Nan pas d’accord. C’était intéressant même si le coton n’est plus dispo. Toujours un plaisir de lire une revue sur le navire, quelle qu’elle soit. Merci encore :heart:

      • 0

        Pareil que Kif : une revue, même d’un produit introuvable, reste une revue. C’est du boulot, de l’info, donc c’est forcément bon à prendre.

        Dans le cas présent, il reste en effet quelques centaines d’exemplaires de VapSea cotton : il suffit de demander au génie du Prince Ali. ;-)

    • 0

      Heu quelques centaines de boites de stock sur Ali??? Perso, je ne trouve que la version “Regular Coils” et la version “MTL”, toutes 2 proposées par le même vendeur. La “RDTA Version” n’est plus dispo. Si ce n’est pas le même pour vous, ça serait bien de me le signaler. Ca voudrait dire que les offres seraient différentes pour la France que celles pour la Belgique. Deja que c’est le cas de la vidéothèque proposée par Fletnix pour la France par rapport à celle proposée pour la Belgique. Nous, les bouffeurs de frites, on a toujours l’art de nous faire tourner en rond dans une pièce carrée :wacko:

  3. 0

    Tiens, tant qu’on y est : en partant de ta photo du pyro v2 vu du dessus, celle où le coton forme comme un noeud papillon, comment fais-tu pour rentrer toute cette largeur de coton dans l’emplacement prévu, le tout en étant aussi aéré en bout de mèche ? :unsure:

    Perso, quand j’ai ce genre de noeud pap’, j’ai beau y aller doucement, mes mèches finissent beaucoup plus compressées que ça….. :-(

    • 1+

      Tu liras dans la revue “Suite à un ajustement approprié des mèches aux caractéristiques du Pyro V2…” il est clair que j’adapte toujours le volume du coton en fonction des caractéristiques de l’ato, si besoin est.

  4. 0

    très belle revue et photo coton a tester pour ma part commander et oui j’en est trouver chez le monde de la vape
    pour revenir sur le hip hop j’en est repris pour retester et je me suis aperçu que la boite était moins rempli qu’avant🤔

    • 0

      T’as réussi à trouver du VapSea!?!? Ce serait génial si tu pouvais nous dire où.

      Si je comprends bien Mex, t’as recommandé une boite et la boite était moins remplie que d’habitude? Si tel est le cas, déroule ta bobine de coton, mesure la longueur et s’il en manque, retourne toi vers le SAV de la boutique qui te l’a vendu. Si ça se trouve, un pingouin des îles qui travaille là a tapé dans les boîtes du stock pour faire ses montages.

      Merci à toi.

    • 0

      Merci Mex pour l’info :good: Ça ne m’étonnerait pas que ce soit une stratégie de vente d’Ali. Proposer un produit impossible à acheter histoire que l’acheteur potentiel se retourne vers un autre de leur produit. Ce sont ces des petits filous.

  5. 0

    Autant j’ai foncé direct sur le coton HipHop dont je suis très satisfait, autant j’aurais évité celui-ci même s’il n’avait pas disparu du paysage entre-temps.
    Pourquoi ? Ben voilà, j’aime pas les embouts style lacet. C’est comme ça, on n’y peut rien et ça n’enlève rien à la qualité du produit.
    Comme quoi, une belle revue superbement bien illustrée ne suffit pas toujours à séduire une tête de mule !
    ;-)

    • 0

      Merci Nes. Si j’ai décidé de faire des revues sur les cotons, ce n’est pas pour vous voir acheter tout ce que je présente :wacko: Nan, je fais ça pour informer les amis du navire sur ce que propose le marché de la vape histoire que certains puissent trouver leur bonheur. Mais attention, je ne reviendrai jamais sur des cotons tels que le lard petit petit-déjeuner, le samouraï,… Tu vois tous ceux qui font le manque d’originalité et de diversité des shops.

  6. 0

    Géniale cette revue encore une fois, merci!
    J’attends le hip hop, donc je n’aurais n’importe comment pas craqué mais cette revue est une nouvelle fois très alléchante. Je vais peut-être finir pas lâcher mon puff…

    • 0

      J’ai reçu le hip-hop, pas encore testé. Mais vu la différence de prix, je ne vois pas comment je pourrais abandonner ce coton si peu cher. En prendre un autre de temps en temps comme ça pour tester oui.

      • 0

        De quel coton parles tu mon Kif en mentionnant qu’il est si peu cher? Le HipHop ou le Puff?

        T’as pas encore testé le HipHop. Envoie un com sur la revue, en couchant tes impressions, une fois que tu l’auras testé. Tous les avis sont bons, même négatifs.

      • 0

        Le puff est pas cher. Tu as un gros paquet de citron organique japonais qui va te durer des années et des années contre une pauvre boîte qui ne tiendra, elle, pas l’année. Alors il y a peut-être une différence de vape, mais vaut-elle de payer 40 ou 50 fois plus chère ? J’ai des doutes et je ne manquerai pas de reviendre en parler.
        Et tu vois ta magnifique revue ne sert pas à rien. On parle comme au comptoir du O’Paris. Ça n’a pas de prix si ce n’est le temps que tu a passé :heart:

    • 0

      Merci Kanti. Si tu ne lâches pas ton Puff pour le HipHop, tarte ta gueule à la récré :yahoo: Nan, je déconne, si ça devait arriver, ça voudrait dire que tu serais déçu du HipHop. Dans ce cas, j’aimerais avoir ton retour.

  7. 0

    Je dois quand même signaler que ce VapSea ne détrônera jamais mon HipHop adoré!!! Mais il est une chouette alternative à celui-ci en cas de hors stock ou pour certains montages en diamètre 35.

  8. 0

    Grace à Cland’s et Kif, nous avons la confirmation que ce VapSea est dispo chez Ali pour les utilisateurs français et non pour les belges.
    Ce qui n’explique toujours pas pourquoi il ne soit plus disponible que chez 1 vendeur et qu’il ait disparu des étals des vendeurs du restant du globe. Cette situation me fait plus penser à un sur-stock de ce vendeur. A suivre de près.

      • 0

        Grolandais c’est quoi ça, une foi? Un gros Hollandais ou une espèce de bâtard en voie d’apparition? Et le VPN? Un Véritable Pieds Nickelés? Ou Vraiment Profondément Niqué?

      • 0

        VPN comme Vape Pétanque et Natation, c’est un concept en cours de validation aux JO. Tu as des VPN gratis suivant ton OS pour afficher une adresse IP différente de celle de ton lieux de domiciliation afin de contourner la censure imposer par la dictature Belges une fois. B-) Tu pourras ainsi regarder en toute quiétude l’excellente émission Grolande sur Youtube ou Canal plus. Et accessoirement commander chez Ali. ;-)

  9. 0

    Du grand Bruce, c’est avec maestria et minutie qu’a été réalisé cette revue.
    Je suis pour ma part un peu pingre aujourd’hui on dira écolo et j’ai donc un peu de mal avec les déchets qu’entraine habituellement le coton en lacé. Mais si tu parviens à faire 2 coils avec alors c’est une autre histoire.
    Il y eu une époque ou Laurent Baffie faisait un pastiche du BVP (Bureau de Verification Puplicitaire) pour Baffie Vérifie la Pub. C’est un peu ce à quoi me fait penser le tampon. APPROUVE PAR BRUCE, j’adore :good:
    Félicitation et merci cette revue qui se lit avec plaisir, tu t’améliores dans un style fluide et agréable . :mail:

    • 0

      Salut Ez et merci pour ces éloges :rose:
      Si tu es, écolo, économe ou pour ne pas se voiler la face, carrément pingre :wacko: le HipHop doit parfaitement répondre à tes attentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-) 
 

Test du Steam Crave Titan PWM Mod V1.5

Nibiru RTA (Moddog) : à pile ou face…