in

J'adoreJ'adore

Les “Hell’s Mixtures” de La Tabaccheria

Le DanyVape est une source permanente de découvertes, au travers bien sûr des nombreux articles publiés mais aussi grâce aux références souvent placées l’air de rien, paumées dans un commentaire. C’est ainsi que notre TheFlow préféré (encore lui !) nous parla il y a quelques temps déjà des concentrés “Hell’s Mixtures” de La Tabaccheria, m’envoyant direct jeter un œil à cette gamme de trois macérats italiens, délicatement nommés Baffometto, Baffometto Reserve et Mixture N°759 sur fond d’imagerie gothique des plus surprenantes.

Ces mélanges d’extraits de tabacs, au demeurant assez peu détaillés par les notices, semblaient s’inscrire dans le style joufflu, le genre bestial raffiné que nos voisins Italiens savent aussi tellement bien loger sur deux roues…

Du coup, je n’ai pas tergiversé très longtemps avec l’état de santé du Porky (le cochon-tirelire) puisque trois clics plus tard, les trois liquides quittaient leur shop en ligne pour atterrir majestueusement dans ma boîte aux lettres peu de temps après. Mais de quel shop parles-tu, me demanderez-vous littéralement rongés d’une légitime curiosité… Et ben non, vu que j’ai acheté ces concentrés sur mes deniers propres, je ne le dirai pas. Pas question de faire de la pub gratos ! Quoi, un peu cruche ? J’aurais pu contacter le dit shop pour m’expédier les fioles contre revue ? Certes mais voilà, je n’aime pas trop les articles sponsorisés qui obligent à dire du bien des produits. Quand on est invité chez quelqu’un pour dîner et qu’on aime pas la soupe, on dit pas que c’est dégueu, on prend l’air dégagé, on mange ce qu’il y a dans l’assiette et on la ferme. Sauf que là, je me suis déjà vapé au moins 150 ml de chacune des mixtures et je m’apprête à commander les trois concentrés pour la troisième fois alors oui, c’est p’têt bien ballot de ne rien avoir demandé parce que voyez-vous, j’apprécie énormément les “Hell’s Mixtures” !

Aperçu des Hell’s Mixtures

Les “Hell’s Mixtures” sont proposées par La Tabaccheria sous forme de flacons concentrés de 10 ml. Le taux de dilution moyen conseillé étant de 10%, il suffit d’y rajouter 90 ml de base, nicotinée ou non, pour obtenir 100 ml de liquide déjà excellent après seulement 36 heures de steep.

Ces mixtures étant élaborées à l’aide de purs extraits de tabac, je pense plus prudent de les éviter comme la peste si l’on n’apprécie que la fraise Haribo ou le Red Astaire. Il ne me paraît par contre pas nécessaire de prôner une quelconque éducation du palais avant d’aborder ces liquides… Ils sont cash, certes, mais devraient à mon avis causer assez rapidement bonne vape aux amateurs et amatrices de ce genre de saveurs.

S’il fallait placer les présentes mixtures dans la file des extraits et macérats déjà évoqués chez Dany, je dirais en toute subjectivité qu’ils sont moins raffinés que la référence Black Note, plus forts en goût et moins travaillés que les Azhad’s mais que ce sont néanmoins mes préférés, tournant en “all-day” depuis plusieurs semaines.

Le “gunk” ? Quoi, le “gunk”, qu’est-ce qu’il a le “gunk” ? Ah ben ouais, il se dépose sur les résistances à vitesse grand “V” lorsqu’on vape des extraits de tabac ou des macérats et les “Hell’s Mixtures” ne font pas exception à la règle. En cas d’adoption de ces nectars épais et sombres, mieux vaut se réconcilier tout de suite avec les “dry-burns” et compter une mèche par jour en régime normal ou deux en cas de forte sollicitation…

Le setup des Hell’s Mixtures

Alors vous comprenez, ma chère, je ne peux vaper les “Hell’s Mixtures” que sur un dripper Hypersonic de Vaponaute à 130€… Hey, c’est à peu près ça ! Bon, j’ai touché le Hypersonic en solde à 50 boules mais je ne sais pas pourquoi, les mixtures sont exclusivement pour sa pomme, comme si un instinct reptilien dirigeait automatiquement les fioles vers sa cuve et vissait de lui-même cette cuve sur le 510 du Cthulhu Tube, comme par magie.

J’ai tout de même essayé d’utiliser le Dwarv DL pour un résultat plaisant et légèrement plus sucré qu’avec le Hypersonic mais rien à faire, je n’ai même pas attendu de finir le tank pour foncer retrouver le RDA de Vaponaute et sa vapeur dense, épaisse, précise et gorgée de goût. Les mixtures de l’enfer vont au Hypersonic et c’est mon dernier mot, Jean-Pierre.

La dégustation des Hell’s Mixtures

Nous voici arrivés au passage que je redoutais car les trois mixtures me paraissent particulièrement difficiles à décrire, en plus de ne différer que par des nuances assez subtiles que l’on finit cependant par discerner sans erreur possible avec un peu de pratique, genre au moins 100 ml de chaque jus au compteur ! Enfin… Autant rester humble, reconnaître énormément de subjectivité et d’incertitude dans les impressions décrites ci-dessous plutôt que faire le mariole en racontant n’importe quoi avec aplomb.

Le seul truc à peu près sûr, c’est que nos trois mélanges sont identiquement charpentés par un Latakia aux subtils arômes de cuir n’excluant pas la saveur du végétal, fumé comme il convient, épaulé par la puissance lumineuse d’un Virginia sec et brillant, à la limite du silex ou de la pierre à feu, le reste me paraissant tout de même nettement moins évident…

Mixture N°759

“The reinterpretation of a legendary mixture, whose actual recipe is a sort of myth. Many have speculated, through the years, about the authentic blend composition. This is our personal interpretation of the mixture”

Cool, la description fournie par la Tabaccheria, sauf bien sûr que je n’ai absolument aucune idée de cette histoire de mélange légendaire, de cette recette mythique dont il est question. Est-ce la potion magique ? La poudre de Perlimpinpin ? Encore, on aurait été sur un site de bénouzes j’aurais compris une allusion au jean 501 mais là… Gli avrà mangiato la lingua il gatto.

Bon allez, c’est pas grave, Mixture N°759 est une authentique tuerie où, après l’explosion des Latakia et Virginia, un second rideau plus sucré s’ouvre sur des sensations de caramel et de cassonnade flirtant dangereusement avec une impression de pain d’épices. “All day”, “all week” et même “all month”, sans l’ombre d’un problème !

Baffometto

“The first Limited Edition blend of the new Hell’s Mixtures Line. A blend of our Virginia, Black Cavendish and Latakia tobacco extracts, formulated by the “Vaping Sommelier” Umberto Giannini and produced in his honour by our company”

Ah, là on est un peu plus éclairé par l’assembleur. La fiesta du Latakia allié au Virginia se complète ici d’une touche de Black Cavendish conférant au mélange un second plan gustatif légèrement floral finissant sur des notes d’agrumes ou de réglisse. Cette nuance absolument bien vue ferait de Baffometto un client sérieux pour la première marche du podium, si Mixture N°759 voulait bien se pousser un peu…

Baffometto Reserve

“The Reserve edition of Baffometto, forefather of our Hell’s Mixtures line, which has been redevised to encompass intense Barrique scents, lent by precious Durmast Oak”

Pensez bien que j’ai foncé ventre à terre rechercher ce que peut bien être le “Durmast Oak”… Je m’attendais à un chêne rarissime et précieux utilisé pour l’affinement des meilleurs alcools de la planète, j’ai juste trouvé le chêne commun peuplant nos forêts. Quelle déception ! Y sont quand même un peu de la flûte chez La Tabaccheria, limite ils nous prendraient pour des jambons. Heureusement que leur Baffometto Reserve est, tout comme ses deux petits camarades, absolument excellent.

J’ignore si le Barrique est réellement une appellation alternative du Perique, le tabac noir de Louisiane mûri sous pression dans des fûts à whisky mais je trouve à Baffometto Reserve une fin de bouche particulièrement agréable rappelant l’arôme du spiritueux. Oh, la saveur ne saute pas à la face comme une vanille dans un custard mais il y a chez Reserve cette petite rondeur particulière qui le différencie du Baffometto “classique”, le poussant inexorablement vers la plus haute marche du podium, celle où pérorent déjà ses deux compagnons de gamme.

Et pour finir…

On l’aura compris, ces trois concentrés d’extraits de tabacs m’ont gravement tapé dans la truffe et squattent désormais ma vape du quotidien. Très objectivement, je ne pense pas que les “Hell’s Mixtures” soient au niveau de qualité des liquides Black Note où l’on ressent quasiment les nervures des feuilles de tabac en cours de vape mais le charme imparable vient ici des mélanges. Latakia, Virginia, Black Cavendish, Barrique forment des alliances incroyablement complexes où des saveurs grasses et puissantes se jouent de nos sens en mode kaléïdoscopique. Nul doute que d’autres mélanges détonnants existent, notamment dans les gammes des Azhad’s Elixirs mais ces trois jus de l’enfer me paraissent quand même particulièrement remarquables pour qui aime les puissantes saveurs de cuir, de terreau, de paille fraîche mêlées de sucre roux, de réglisse ou de whisky.

La note musicale de fin ne peut bien sûr qu’être assez “dark” pour des “Hell’s Mixtures”…

Bonne vape à toutes et tous !

Votez pour cet article

6 points
Grand contributeur

Ecrit par Nesquick

Fonction sur le navire : Gabier promu Lieutenant de vaisseau - Nesquick, dans la vape depuis 2013, intéressé par la découverte de ce nouveau monde de saveurs et de techniques... Bonne vape à tous !

27 Comments

Laisser un commentaire
  1. Merci Nes pour cet article très enthousiaste et enthousiasmant. Je dois les goûter depuis que le brigand de The Flow en à parler… :good:
    Je commande pas mal de concentrés d’habitude mais là j’ai un peu craqué sur le matos à cause des articles de ouf qui sortent en ce moment sur le navire… :yahoo:
    Je les prends à la rentrée pour passer l’hiver au chaud en enfer… ou un peu avant… Il y a -10% tout le mois de juillet sur un site qui les vend. :wacko:

  2. Hé ben voilà !! Article qui tombe pile poil au bon moment et qui me donne, tel un signe envoyé par l’Univers, mon programme vape de la journée : aujourd’hui, point de :mail: , je vais m’atteler à la dilution de mes bases, et plus précisément à la confection des mes fioles de Hell’s mixtures, qui dorment dans leur emballage depuis au moins 10 jours. :wacko:

    Pour ma part, je n’ai pris que la 759 et la Baffometto, laissant pour le moment de coté la “reserve” qui avec ses promesses de whisky, ne m’attire pas franchement. :unsure:

    Nes, ta revue est géniale :yes: :yes: , pleine d’humilité pour un vieux dinosaure de ton espèce, et vient clore en beauté, tel un bouquet final de 14 juillet, une saison de DV remplie de découvertes d’une richesse incroyable. :rose: :rose: :rose:

    J’adore bien évidemment ton passage sur ce qu’implique le fait d’être ou non sponsorisé, et admire particulièrement le choix que tu as toujours fait de rester indé. Toi, t’es un vrai de chez vrai.
    Alors, pour ton engagement et ta générosité : Respect (éternel), et MERCI (1000 fois) !!! :good: :good: :good:

  3. Juste une petite question, pour que je teste ces mixtures dans les mêmes conditions que toi : quel montage as-tu fait sur ton hypersonic ?

    Moi aussi j’adore ce dripper, que j’ai réussi à arracher également à 50 boules le 1er jour des soldes (maintenant, fini, c’est 130 balles sur les sites le proposant encore, hihihi), mais tu vois, les hell’s vont également faire un large détour par le KF Lite. Vu comme tu les décris, bien grasses et particulièrement puissantes, je suis certain que le résultat va être… démoniaque !! ;-)

      • non pas encore j’avais été tenté sur les autres revues mais je testerai a la rentrée je viens d’avoir un flave rda je pense que ca peut le faire tu les vape a combien de watt

      • Avec le Hypersonic en 0,25 ohm, je dois être entre 50 et 60 watts sauf si le Mosfet du Cthulhu Tube régule sournoisement le signal !
        Le 759 est vraiment top, bien dans l’esprit d’un bon mélange de macérats. Je ne connais pas le Caribean mais j’ai essayé le Bahamas et le Persian Apricot. Les fruits sont vraiment légers, très en retrait par rapport au tabac mais les deux passent bien, avec une petite préférence pour le Persian.

  4. Merci pour cette revue joliment écrite, drôle et …qui m’interpelle !

    Avant d’avoir lu le message de Clandestino, j’ai fait comme lui : dilué et mis en steep cet après midi les concentrés que j’ai reçus il y a 2 jours ;-) : 300 ml de Nottuno Inglese, 100 ml d’Assolo di Kentucky La Tabaccheria, 100 ml de n° 759 de Hell’s Mixtures et le Baffometto ( erreur d’envoi du shop, vue après mise en steep : j’avais commandé le Baffometto Reserve. Message envoyé au shop, on verra bien ;-)

    Tu trouves le liquide déjà excellent après 36 heures de steep. As-tu senti une différence avec un temps plus long …si toutefois tu lui en as laissé l’occasion ?

    • Yo, les Mixtures d’arrondissent avec le temps, les saveurs se mèlent, le petit côté fumé du Latakia s’amoindrit, la saveur tranchante du Virginia s’émousse…
      Personnellement, je les préfère non steepées mais elles restent très agréables au fil du temps.

  5. TRÈS Fidèle Description mon chère Nes des Mixtures de l’Enfer … Je te trouve même presque « calme » disons posé sur ces Juices qui restent, à mon sens, du GROS qui tache, pour les énervés du macérats…. Mais c.est sûrement pour mieux les attirés dans les mailles du filet… :whistle:
    Tu as su néanmoins y trouvé quelques subtilités, il n’empêche que l’apéro doit être à minima à la Hauteur, en terme de rugosité ( Guinness, Stout, Porter..).
    En tout cas, si tu apprécies ces 3 là, la MACERAMANIA est loin de s’éteindre sur le Navire ..!! :good:

      • Je plussoie !
        En ce qui me concerne, c’est le cas, depuis un bon moment déjà ;-)
        Le ” retour aux sources ” version vape et la boucle serait bouclée ?
        Comment expliquer cela quand on – les néo vapoteurs notamment – s’extasie tant devant le large choix de liquides à vaper ?
        Ceci dit, il est très difficile de trouver un bon jus tabacs, mis à part les macérats et extraits… ( …serait-ce une volonté marketing… ? )

  6. Bon ça y est, mes 100ml de n°759 et de Baffometto sont en train de stepper peinards dans le fond de mon armoire. :yahoo:
    J’ai réussi – je ne sais trop comment – à résister à la tentation de goûter illico ces 2 Mixtures, mais une petite remarque tout de même : avec ces deux (trois) là, on est à coup sûr dans le coté obscur de la force ! Du gros qui tâche, comme le dit l’ami TheFlow. :yes:

    Comment j’peux en être aussi sûr, sans avoir goûté ?
    Ben par la couleur, pardi !!! :yes:

    Hier, j’ai préparé 500 ml, en 5 fioles. Du plus clair au plus foncé, on avait : le Turkish extradry (Azhad’s), le Assolo di Black Cavendish (Tabaccheria), le Notturno Inglese (Azhad’s), le Baffometto, et pour finir, le n°759.

    En couleur, les 2 Hell’s, vraiment dark, font passer le Notturno pour … un tabac blond !! :wacko:

    Ça promet…. B-)

    • Les Assoli et les Hell’s Mixtures n’ont quasiment pas besoin de steep… L’assembleur dit 36 heures, je n’ai pour ma part pas attendu beaucoup plus que deux ou trois heures avant de prélever quelques ml des mélanges pour les goûter.
      Avec les Azhad’s, je pense qu’il faut vraiment se montrer plus patient. J’ai goûté le Notturno Inglese, le Persian Apricot et le Bahamas à 15 puis à 30 jours, ils sont bien meilleurs à 30.
      Dans tous les cas, faut prévoir un bon stock de coton pour suivre le rythme imposé des changements de mèches ! ;-)

      • 36h ? Ouais, toute façon, je ne comptais pas leur laisser plus de temps…. :-) :whistle:

        Autant pour les Hell’s, composées d’extraits, ça ne me surprend pas. Autant pour les Assoli, présentés comme des macérats, là je suis un peu dubitatif.
        Il faudrait 3 mois à un Azhad’s pour arriver à maturité, et seulement 1 jour et demi à un Tabacherria ?? :unsure: Bizarre quand même… :scratch:

    • Ah ben merci aussi pour la réf. Zaza ;-)
      Je garde le lien en favori pour plus tard. Y’a deux trois trucs que j’aimerais bien prendre chez eux, mais je suis actuellement un peu en froid depuis qu’ils m’ont envoyé une box qui présente tous les symptômes d’une mauvaise contrefaçon. Autant ça ne me pose aucun pb d’acheter du clown quand c’est en toute connaissance de cause, autant quand je commande du “authentic” et que je reçois une véritable merde, là je ne suis plus trop d’accord. :-( :-( :-(
      Problème, je leur demande un bon d’achat de la valeur de la box, alors qu’eux veulent me renvoyer le même exemplaire… :negative:
      Bref.

      • Je pense que tu est tombé sur une box originale défaillante.
        FT annonce clairement quand il s’agit d’un article ” authentic ” et de la même façon quand c’est un ” styled “.
        Mais tu as raison, il faut que leur SAV agisse comme le client – victime – est en droit de l’attendre !
        FT, si tu nous lis …. 如果你读了我们就快点….

      • Bizarre car en général FT est plutôt arrangeant…
        Il n’y a pas grand-chose à dire en cas de réception d’un clone moisi mais sur du “authentic”… Ils t’ont pas demandé de détails sur le bug, genre photos ?

      • Ah bah plus que défaillante la box : manquait un aimant sur 4, dont 2 étaient montés… à l’envers ! :wacko: impossible donc de fermer la box.
        Panneau latéral à moitié décollé, l’autre moitié pleine de bulles.
        Mais le pire : un pin 510 pas flush avec le haut de la box, si bien qu’une fois qu’un ato est vissé dessus, il prend des allures de Tour de Pise. :whistle: :whistle: :whistle:
        J’en rigole tellement c’est grotesque. Par contre, mes presque 55$, je les :cry: .

        Photos à l’appui, puis à leur demande, une vidéo. Ils l’ont vue, ont reconnu l’évidence, mais ne proposent que d’en renvoyer une neuve. Sauf que même en bon état, je n’en veux plus de leur daube, et je leur ai dit. On verra bien ce qu’ils répondent.

Laisser un commentaire

Fatality M25 (QP Design) : Wake-up !