in

J'adoreJ'adore

Le Sceptre Tube Mod by Vaperz Cloud à la loupe

Ceux qui me connaissent savent que j’affectionne particulièrement Vaperz Cloud. Une marque High End made in U.S.A. qui à l’art de produire du matos qui ne manque pas de matière, d’originalité et d’innovation. Une marque qui se démarque généralement par la démesure de ses produits. Une marque qui sait, pour ses atos, dans sa déraison, allier énorme volume de vapeur et subtilité des saveurs. Quant à ses mods, elle ne se retient pas pour nous proposer des box disproportionnées sachant allier autonomie, puissance et ligne atypique. En clair, une marque qui sait sortir des sentiers battus par ses extrêmes.

Même si avec son coût tournant aux alentours des 90€ le Sceptre Tube Mod entre dans le budget des entrées de gamme des produits dits High End, j’estime que 90 boules représentent déjà un certain investissement. C’est pourquoi, afin de bien vous familiariser avec ce produit, je vais essayer d’apporter le plus de détails possible tout au long de cette revue.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je rappelle que le Sceptre est un mod méca hybride destiné à un public averti.

  Dans la boîte

• 1 mod Tube Sceptre
• 1 bague de 25 mm
• 1 bague de 28 mm
• 1 bague de 30 mm

  Fiche technique

Caractéristiques du mod :
• Mod mécanique high-end
• Profil visé : Expert
• Connectique 510 hybride
• Format d’accus acceptés : 21700 ou 20700
• Ø d’atos autorisés : 25, 28 ou 30 mm
• Hauteur : 96 mm
• Diamètre : 30 mm
• Switch Comp-S V2 ultra-réactif
• Matériaux :
– Acier inoxydable pour le corps du modèle présenté
– Switch : Ultem + argent
• Poids à vide : 227 gr
• Origine : U.S.A.
• Couleurs disponibles :

* Informations fournies par Tristan, Customer Service Manager de Vaperz Cloud USA. Informations qui vont très probablement être soumises à controverse vu que la plupart des shops annoncent la Matte Gunmetal et la Gunmetal être fabriquées en laiton alors que celles-ci seraient réalisées en cuivre galvanisé. Pour la couleur jaunâtre de la matière visible a l’intérieur de ces 2 tubes soumis à controverse, celle-ci résulterait du cuivre traité par galvanisation. N’étant pas le fabriquant, je ne peux que conseiller aux incrédules de contacter celui-ci à l’adresse suivante info@vaperzcloud.com afin de s’enquérir de la bonne info avant de confondre le navire avec un bureau de réclamations.

  Un tube à ne pas prendre à la légère

Si vous êtes à la recherche d’un tube léger et discret, je ne peux que vous conseiller de passer votre chemin. Vaperz Cloud n’ayant pas lésiné sur l’épaisseur et donc la quantité de matière pour réaliser son Sceptre Tube Mod, en main, celui-ci tient vraiment plus d’un Sceptre que du Vape Pen. Je précise que ce Sceptre Tube Mod est prévu pour accueillir un ato pouvant aller jusqu’à un diamètre de 30 mm et fonctionner soit avec un accu 20700, soit avec un accu 21700. C’est donc tout naturellement que celui-ci saura imposer sa suprématie dans une main même virile.

  Fonctionnalités

A la différence de la plupart des tubes mod’s qui s’ouvrent au niveau du switch fire pour y introduire la source d’énergie, le Sceptre se désassemble en deux plus ou moins aux 2 tiers du corps du mod.

 • Le Haut

– Connectique

Le connectique 510 est de type hybride ce qui permet un contact direct et franc entre le pôle positif de l’accu et le pin positif du connectique 510 de l’ato.

– Top Mod

Le haut du mod, au niveau du connectique 510, a été judicieusement usiné. L’usinage de celui-ci permet, par la mise en place d’une des 3 bagues fournies, de rendre le Sceptre Tube Mod parfaitement flush avec des atos d’un diamètre de 25mm, 28mm et 30mm. Ce qui n’empêche pas les diamètres inférieurs et intermédiaires de s’accorder avec ce mod tube.

Même si un renfoncement a été usiné à l’intérieur du tube, au niveau du pôle positif de l’accu, celui-ci ne s’est pas vu protégé par un isolant. Ce qui implique de s’assurer de la bonne longueur du pin positif du connectique 510 de l’ato utilisé et du bon état (pas de renfoncement de la plaquette de contact) du pôle positif de l’accu pour éviter tout risque de court circuit et donc de risque de dégazage, voire d’explosion!

 • Le Bas

– Le Switch

Pour le démonter, il suffit de dévisser la bague inférieure du tube.

Le Switch Comp-S V2 est une innovation signée Vaperz Cloud. Ici, pas de système à bille, à aimant ou encore à lamelle. Non, rien de tout ça! Un bon vieux piston en argent coulissant dans un cylindre viendra faire feu en bout de course contre la vis contacteur, en argent elle aussi, après avoir appuyé sur le bouton poussoir qui lui est en Ultem.

Les plus techniques d’entre vous se diront : “Ouais mais pour qu’un contact soit franc, il faut que l’alésage du piston dans le cylindre soit des plus justes ne permettant aucun jeu qui résulterait par des faux contacts, des coups d’arcs, … mais qui dit aucun jeu dit risque de grippage des 2 pièces. De plus, si on prend en compte les coefficients de dilatation différents des matières différentes composant ces 2 pièces, on a toutes les chances d’avoir à faire à un système plus que foireux et dangereux.” Et bien non! Je vous rassure tout de suite, c’est ici qu’intervient l’ingéniosité du système Switch Comp-S V2. Pour palier à ces contraintes techniques et pour assurer un contact franc et permanant entre le piston et le cylindre, Vaperz Cloud a eu la bonne idée d’emprisonner 2 ressorts dans le corps du cylindre. Ceux-ci, de par leur flexibilité, assurent un contact franc et continu avec le piston, comme visible sur mon schéma ci-dessous. Ces ressorts pallieront aussi à toute différence de dilatation des 2 matériaux utilisés évitant tout risque de grippage.

Pour remonter le switch, il faudra faire correspondre les 2 loges du poussoir en Ultem avec les 2 tenons situés dans le corps du mod.

Pour l’étape suivante, je conseille vivement d’enfiler la bague de maintien autour de l’index pour se faciliter la tâche. Ensuite, il faudra comprimer le ressort de rappel en émettant une pression sur le switch …

… avant de pouvoir positionner la bague de maintien pour finir par la visser jusqu’en butée.

Attention, le switch du Sceptre Tube Mod n’est pas verrouillable!

– Le Contacteur

Même si la pièce qui assure le contact entre le pôle négatif de l’accu et le piston du switch est réalisée sous forme de vis, en aucun cas elle ne servira de réglage. Celle-ci doit impérativement être serrée en fin de butée! Son usinage en forme de vis n’a été prévu, vu la conception du mod, que pour permettre un entretient aisé ou l’éventuel remplacement de celle-ci.

L’isolant en Peek est aussi démontable.

Pour ce faire, il suffira d’utiliser la pince en céramique que tout bon vape-poto se doit de posséder dans son outillage vape afin de rôder ses coils sans les blesser.

 • Mise en place de l’accu

Comme d’habe pour un tube muni d’un connectique 510 hybride, avant d’introduire l’accu, il faudra au préalable fermement visser l’ato sur le mod.

  Ergonomie

Malgré les cannelures usinées sur le bas du mod, la prise en main de ce tube s’avère être très confortable. Chaque détail a été parfaitement usiné ne rendant aucun angle blessant.

  Option

En lâchant +/- 40 boules de plus il est possible de se procurer l’option “Extension Sceptre Stack Section”, rajoute qui permettra d’enfiler un deuxième accu dans le tube. Le Sceptre deviendra alors un mod dual accu montés en série envoyant une tension de sortie de 8,4 Volts.

Pour installer l’extension, rien de plus simple. Dans un premier temps, il suffit de dévisser la partie supérieure du Sceptre Tube Mod. Ensuite, il faut visser l’extension sur le corps (partie inférieure du Sceptre). Il ne reste alors plus qu’à revisser la partie supérieure du Sceptre sur l’ensemble déjà assemblé.

  Conclusion

Pour ce chapitre “conclusion” et pour ceux qui suivent “points positifs”, “points négatifs” mon jugement et mon évaluation concernant la réactivité, la conductivité et la qualité du revêtement découlent de mes constatations vis à vis de la version SS du Sceptre Tube Mode, seul exemplaire en ma possession.

D’un avis personnel, ce tube de chez Vaperz Cloud est une belle réussite. Même si le Switch Comp-S V2 demande une petite période de rodage pour rendre les ressorts plus souples et donc le fire plus confortable, ce système profite d’une réactivité hors pair. Malgré son corps en SS, mon exemplaire bénéficie d’une conductivité irréprochable. En aucun cas on ressentira la moindre latence lors de la mise à feu. La mise à feu est franche et douce sans ressentir cette sensation, qu’envoie certains mod’s méca, genre gros coup de pied au cul. Pour imager ce ressenti, quand on fait feu avec le Sceptre, c’est un peu comme si pour vous pousser à l’eau quelqu’un posait délicatement ses mains sur votre dos, bras plié et vous poussait en tendant les bras avec une certaine force alors qu’avec d’autres mod’s hybrides, la personne qui vous pousse court les bras tendu, vous filant un solide choc dans le dos pour, en définitive, émettre la même force de poussée que le premier. Le résultat est le même, on termine à la flotte, mais le ressenti est tout différent.

De plus, ce Tub prodigue une vape d’exception frôlant la perfection. La vape restituée est hyper lisse, fine et homogène. Je dois avouer que c’est le premier tube du genre qui me fait ressentir de telles sensations vapistiques. D’ailleurs, c’est le seul mod qui m’envoie une vape d’une telle qualité.

La qualité des matériaux, la réalisation et les finitions seraient presque irréprochables si ce n’est que la version SS polie est vachement sujette aux griffures et aux traces de doigts. Pour la fiabilité dans le temps du Switch Comp-S V2, j’émets quelques réserves. J’extrapole mais on sait tous que des minis ressorts ont une résistance mécanique limitée dans le temps. En tenant compte que les 2 ressorts composant le principe du contact permanant du Switch Comp-S V2 sont soumis à une contrainte mécanique de frottement latérale, est-ce que ceux-ci, au fil du temps, ne risquent pas de s’élimer par l’action répétée du frottement du piston. Si tel devait être le cas, ils risqueraient de se mettre de travers dans leurs logements grippant le piston dans le cylindre.

Je rappelle que ceci n’est que pure spéculation issue du cerveau d’un vieux technicien déglingué, votre bien dévoué Bruce. Le temps et l’expérience nous dira si je fabulais!

J’émets aussi un solide doute quant au bon fonctionnement du système de la mise à la pression atmosphérique pour évacuer la pression au sein du Sceptre en cas de dégazage de l’accu. Deux constatations me permettent d’affirmer la perfectibilité du système de dégazage. 1° Comme visible en hachuré sur mes 2 schémas dessinés, l’isolant en Peek ainsi que le bas du tube sont percés de trous de dégazage, le hic c’est que ces trous ne sont pas en vis à vis. 2° Le bouton poussoir en Ultem n’étant pas percé, je suis persuadé qu’en de telles circonstances, celui-ci fera office de couvercle entravant la bonne évacuation de la pression avec pour résultat les conséquences qu’on connait : l’éclatement du tube. Comme visible sur le cliché suivant, il n’y a que le mini jeu entre les ergots de maintien du switch et les logements de ce dernier qui permet l’évacuation de la pression.

Au passage, vous pouvez constater les stigmates défigurant la partie SS du cul de mon mod après quelques petites semaines d’utilisation non-intensives.

  Points positifs

• Prix raisonnable
• Qualité d’usinage
• Qualité de la vape
• Réactivité du switch
• Conductivité
• Large plage des diamètres d’atos autorisés
• Ergonomie, confort en main

  Points négatifs

• Pour la version SS, sujette aux traces de doigts et aux griffures
• Son poids ne permet pas un transport aisé dans la poche d’un vêtement
• Pour le prix, contenu du packaging plus que léger
• Switch non verrouillable
• Système de dégazage perfectible
• Manque d’isolant au niveau du pôle positif de l’accu

Attention : le Sceptre Tube Mod requiert d’excellentes connaissances techniques pour être utilisé en toute sécurité. Assurez-vous de comprendre le fonctionnement et les risques relatifs à l’utilisation d’un mod mécanique et des accus avant d’acheter ce type de matériel. Je rappelle qu’une maîtrise parfaite de la loi d’Ohm est de rigueur pour pouvoir utiliser un mod méca en toute sécurité.

Ecrit par Bruce l’Air

Collectionneur de RTA, RDA, RDTA, single ou dual et de box électro, méca ou VV (ma préférence). Adepte de la vape DL et DL restrictive. Ah oui, mon pseudo vient du fait que je suis Bruxellois ;-)

17 Comments

Laisser un commentaire
  1. Quel travail de précision entre les photos les explications et les schémas. J’ai beau te connaitre, t’arrives encore à me bluffer.
    En revanche, c’est pas glop pour le dégazage, ils se sont fourré sur ce coup dommage. Et vu la configuration ça ressemble plutôt à un raté.
    “Son poids ne permet pas un transport aisé dans la poche d’un vêtement” ahahah Tu m’étonnes, tu te retrouves soit avec le falzar sur les chevilles, ou au poste pour exhibition sexuelle, soit pour port d’arme de catégorie 4.
    Le Kree on te l’a prêté pour la photo? Du coup je me demande si un tel mastodonte a un intérêt pour une vape MTL à 14w?

    Merci pour ce beau billet :good:

    • Yoh mon Ez. Yep, j’avoue que sur ce coup mon arrière-train en a passé du temps rivé sur mon siège de bureau. En tous cas, merci à toi d’avoir remarqué le taffe engagé.

      J’avoue qu’ils jouent avec la limite du déraisonnable avec le système de m.a.p. de ce Sceptre. Faudra encore sortir les mèches et la foreuse pour remédier à ce défaut.

      Boarf, ça passe dans la poche d’un futal à condition d’être équipé d’une batterie de bretelles :-)

      Nan, nan, le Kree est à mon moi-même à moi rien qu’à moi :wacko:

      T’sé, je ne vois pas pourquoi un amateur de ce type d’ato (22mm) ne pourrait pas l’accorder avec une box au gabarit du Sceptre. Je ne trouve pas que ce setup soit choquant, que du contraire.

      Bonne vape ma poule.

  2. Encore un énorme boulot par notre Bruce :good:
    Bravo l’artiste!
    Quand le Bruce dit qu’il va être précis, c’est pas pour rigoler… :whistle:
    Un mod pour aller aux manifs anti Pass…. ;-)

    • Merci mon Cap’s :yes:
      Face à ma première revue sur un mod méca hybride, je me devais de préciser certains points qui peuvent paraître ligiques pour certains mais pas forcément pour d’autres. Il y a toujours de nouveaux vape-potos désireux de se lancer dans le méca.
      Puis, j’avoue qu’il me paraissait indispensable d’inclure un schéma pour bien faire comprendre le principe de fonctionnement du Switch Comp-S V2. J’aurais mieux fait de m’abstenir! M’a demandé plus de 20 heures de taffe ce truc, pour ça que je lui ait collé un petit Copyright histoire qu’on ne nous le pique pas. J’ai pas fait ça pour qu’un petit opportuniste n’en profite en faisant juste du “copier/coller” ;-)

      Ah ouais, si t’as ce tube dans ta paluche et que tu files un pain dans la tronche d’un Gus, il sucera une paille pour bouffer sa soupe et pourra jouer aux osselets avec ces ratiches :wacko:

  3. Wow, les schémas de ouf’ !! Pffff, encore une fois, un boulot monstre pour nous expliquer le bouzin dans les moindres détails. Bravo mon Bruce, c’est du bel ouvrage, qui rend magnifiquement hommage au Sceptre ! Et les photos, on en cause ? :heart: :heart: :heart: T’as même sorti les gants de moddeur pour éviter les traces de doigts ! ;-) Au fait, où se procure-t-on ce genre de gants stp ?

    Bon pour ma part, ta revue est tellement cool que je viens de ressortir illico ce Sceptre de son chômage technique. Je viens d’y visser un 28mm en dual de fused à 0.16 ohm, et ça fonctionne du tonnerre. :good: Je confirme que la vape procurée est superbe de lissitude et qu’elle présente cette double caractéristique puissance/délicatesse. D’ordinaire, je demande avant tout à un mod méca d’envoyer la purée genre le mec qui court les bras tendu pour te mettre une mandale bien douloureuse dans le dos pour te foutre à l’eau : j’aime quand un méca a un côté agressif à la mise à feu. :whistle:
    Mais c’est vrai que la douceur de ce Sceptre a beaucoup de charme également, d’autant que comme tu le soulignes bien, la réactivité est très bonne, même dans la version SS (celle que j’ai également). J’ignore si c’est spychologique ou pas, mais je trouve que c’est quand même un peu moins réactif qu’un mod full cuivre comme le Arcless v2 par exemple. :unsure:

    Mais tu sais quoi ? Ce mod démonte tellement, par sa vape d’une grande maîtrise, que je viens de commander sur le champs l’extension Stack. :yes: Là ça va faire un vrai p*tain de Sceptre !! B-) B-) B-)
    Merci pour ce super billet, même s’il devient un peu compliqué aujourd’hui de se procurer ce Sceptre, du moins dans certains coloris. :good:

  4. Au fait, je vois que tu as coiffé ce Sceptre avec le Valhalla 28.
    C’était juste pour faire joli, ou as-tu enfin daigné vaper avec ce RDA ? ;-)

  5. Encore du grand Bruce!
    Merci pour cette merveille de revue. Que de détails… pffffff…. C’est simple, j’ai l’impression d’avoir ce Sceptre tellement tu vas loin dans tes descriptions. Plus sérieusement, il est très très très intéressant ce mod. En même temps, un mod méca 21700 que l’on peut stacker, ça va forcément me plaire… J’aime tellement vaper avec mes mage mech géants. :good:

    • Hello mon Kanti :bye: et merci.
      Ouais, il est kiffant ce Sceptre malgré ses petits soucis. Pour le dégazage, c’est facilement remediable. Suffit de 1 : de forer quelques petits trous dans le poussoir en Ultem; de 2 : avec le bon diamètre de mèche, percer, en se servant des trous de dégazage du corps du mod comme guide, l’isolant en Peek. Je voulais représenter cette astuce dans la revue en l’ayant appliqué sur mon mod mais j’avoue que j’estimais avoir déjà passé trop de temps su celle-ci et avoir trop traîné à la rédiger.
      Je comprends ton intérêt pour le Sceptre. Ce qui me fait un peu regretter le mien, c’est mon choix de la version SS polie miroir. Pour un maniaque comme moi, c’est une horreur. J’envisage de m’en prendre une en noire. Le Cerakote bénéficiant d’une résistance mécanique et chimique de haut vol, c’est certain que dans cette version, le Sceptre conservera sa splendeur pendant un bon bout de temps :good:
      Je savais pas que t’etais un adepte du 8,4 Volts. Vraiment pas mon truc ça. T’as plusieurs tubes stacked?

    • Waouw, 3 fois le même tube, tu dois le kiffer grave! A une époque, je faisais comme toi, dès que je kiffais un matos, je l’achetais en plusieurs exemplaires. Je me convainquais que ça en valait le coup surtout pour avoir des pièces de rechanges… le cas ou :wacko: Ce temps est bien révolu. Je deviens sage. Pour preuve, la nuit passée j’ai lu ta terrible revue sur l’Oumier, ben j’ai su résister à la tentation :yahoo: heureusement qu’il est difficilement trouvable :whistle:

  6. Yoh mon Cland’s et merci pour toutes ces éloges :heart: Pour les photos, ce n’est pas à toi que je dois expliquer l’exercice que ça représente face à une pièce en SS polie miroir :wacko: Pour les premiers clichés, je me suis pris la tête pour essayer de ne pas avoir ma tronche, mon phone ou quoique ce soit d’autre en reflet… puis, vu le taffe des schémas, je me suis dit “proute, je ne vais pas passer 5 plombes pour tirer 3 photos du bouzin et me faire un max de cheveux blancs”. Nan, nan, nan… j’ai réglé mon éclairage, mon zoom et clic… paf dans la boîte.
    Pour les gants, tu les trouveras pour 3 chiques et un ballon chez “Action” rayon peinture. C’est la que je les ai acheté.

    Je ne vais pas trop parler de la réactivité du SS par rapport au cuivre, on sait tous que le cuivre est meilleur conducteur que l’acier inoxydable mais je m’en bats la cacahuète, je voulais du SS. Puis je prépare un petit truc à ce sujet… donc chut.

    T’es un gravos… toi! Tu sais pas te retenir de claquer des boules quand tu lis une revue. Sur ce coup, comme tu possèdes déjà ce Sceptre, je pensais que ton Porky allait bien s’en sortir, mdr mdr, mdr… Tu as quand même réussi à lui stacker son lard ;-)

    Pfff ça fait un bail que je t’ai signalé la mise en route du Valhalla. Dès que j’ai 5min, je vais rédiger mes impressions sous sa revue. Il trône sur le Sceptre. Je le vape en gourmand, une vingtaine de lattes par jour.

    • T’as raison mon Bruce, je ne savais pas comment dépenser mon fric vape ce mois-ci, ben j’ai fini par trouver finalement : une petite promo chez VapoD par-ci, une petite revue du Navire par-là, et hop, 100 boules évaporées comme si de rien était ! :wacko: Le pire, c’est que comme dit plus haut, ce Sceptre prenait la poussière depuis des semaines sur mon étagère, pas une session vape avec, rien… Ca aurait dû en rester là, mais voilà, t’as causé de l’extension Stack, que je connaissais mais que je n’avais jamais envisagée. Pis là, après avoir revapé qq barres sur le Sceptre, j’me suis dit que qu’avec sa magnifique vape, ça le ferait quand même grave une fois monté à 8.4V, avec un montage adapté aux alentours de 0.50 / 0.60 ohm bien entendu…. Ca m’aura coûté 35 boules pour un sacré mod, compatible qui plus est en 25, 28 et 30 mm : ça va, c’est plus que raisonnable. :yes: L’extension est en route, demain ou peut-être après-demain….. J’ai hâte ! :yahoo:

      Tout comme je me languis d’avoir tes impressions sur le Val. J’ai sans doute dû rater un épisode, car j’en étais resté au fait que tu le boudais encore, ce RDA. Mais apparemment, il occupe une petite place dans ta vape quotidienne, c’est donc qu’il ne doit pas être si dégueu que ça… :bye:

      • Ca y est ça va être de ma faute si tu n’as pas su résister. Je te rappelle que la luxure et l’envie sont des péchés capitaux :whistle: Pis, le stack ne coûte pas 100 balles. Comment t’es arrivé à un tel montant?

  7. Oh purée… Quelle revue ! :rose:
    Après ça, on va s’étonner que des gars genre personnellement moi-même n’écrivent plus guère sur le Navire mais comment ne pas craindre de passer pour un cruchon face au level et au rythme imposé par Bruce ? Le choc des mots, le poids des photos… Il y a tout ! ;-)
    Normalement, une telle revue d’un mod méca 21700 aurait du me propulser direct sur notre ami le moteur, à la recherche du meilleur tarif national pour un achat compulsif irrépressible mais voilà, je fais un blocage sur les décrochements de silhouette, je n’aime que les tubes en forme de tube. Ah, je sais c’est ballot puisque ce Sceptre semble tout avoir pour lui hormis cette forme un peu particulière et à vrai dire, je me suis quand même un peu interrogé. Ne serait-ce pas en effet l’occasion de tordre le cou à un vieux préjugé ?
    Les ricanements grinçants du Porky ont malheureusement emporté la réponse, c’est non… Du tube, rien que du tube !

    • Yoh, arrête mon Nes! Ton com m’honore mais s’il y a une véritable légende vivante de la vape sur le Navire, c’est bien toi. Puis, je me souviens d’une époque où j’hésitais à continuer d’écrire des revues et c’est vous, les membres d’équipage, qui m’avez encouragé en me disant : “trouve ton style”. Mon style, je l’ai trouvé. Je fais ce que je sais faire, des explications techniques. Cette revue sur le Sceptre tient plus de la fiche technique qu’autre chose. Chaque fois que je te lis, la diversité de ton vocabulaire et le style de tes phrases chantent à mes oreilles telles… je ne sais pas quoi vu que je ne possède pas assez de vocabulaire dans mon petit citron pour exprimer (là, ça fait 10min que je me grille les neurones à trouver le mot qui représente mon ressenti)… enfin bref, j’adore le style et je prends un plaisir fou à lire tes revues.
      C’est cette diversité qui fait le charme du Navire. Je suis bien conscient que mes revues ne plaisent pas à une grande partie des lecteurs. Je suis trop formel, trop cartésien, trop technique… barbant pour ceux qui n’adhèrent pas.
      Puis, je dois t’avouer que ça ne m’excite pas trop de faire des revue matos, mais le contexte actuel m’a un peu obligé à continuer à en faire. Mon trip ce sont les astuces, les techniques,… S’il y avait suffisamment de revues matos de prévues, je me consacrerais uniquement à ce que je sais faire. Uniquement des revues technique ou astuces ne permettraient pas une audience suffisante. On sait tous que ce qu’on recherche en surfant sur ce genre de site, ce sont des revues ou l’on peut découvrir du matos. Le restant n’est que facultatif.

      En rédigeant cette revue, j’ai pensé à ton aversion pour ce genre de silhouette. Je me suis dit : “ah le Nes va me dire très peu pour moi”. Je te comprends, il me serait inenvisageable d’acheter du matos dont la tronche ne me plaît pas.

    • encore une superbe revue superbement détaillée joli mod mais malheureusement j’adhère pas à son look je suis un peu comme Nesquick je préfère les beaux tubes

      • Hey Mex, merci pour l’intérêt que tu as porté à la revue. Et je comprends ton désintérêt pour ce mod au look d’haltère. Comme je le disais au Nes, il est certain qu’avant d’étudier la mécanique de fonctionnement d’un mod pour l’éventualité d’un achat, il faut que celui-ci soit nous soit plaisant par son look, sa forme, son esthétique,… Mon dévolu s’est porté sur ce Sceptre parce que je le trouve plaisant, il autorise plusieurs diamètres d’ato, il est en 21700,… ok, il y en a d’autres sur le marché mais je voulais décortiquer le principe du Switch Comp-S V2, donc…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-) 
 

Test de deux e-liquides Swag Juice!

Test du Torch RTA de Digiflavor.