in

J'adoreJ'adore J'aimeJ'aime MerciMerci

Journal de bord : À la Recherche de la Vape Parfaite 2/4

Semaine 2 du carnet de bord du capitaine de vaisseau Isadora.

Résumé : Isadora a décidé de passer à la vape en suivant les conseils de ses jeunes mousses. Elle a essayé les fameuses puffs jetables, sans véritable succès. Elle poursuit donc son aventure avec d’autres types de matériel plus adapté à un bon sevrage.

Semaine 2 – A la recherche d’une vape plus personnelle

Jour 8

J’ai pris une décision audacieuse cette semaine : passer des puffs aux pods. La différence est que l’on peut régler la puissance et que l’on peut changer de gout avec la même cartouche. J’ai opté pour un dispositif tout-en-un avec des réglages ajustables, espérant que cela améliorera mon expérience de vape. J’ai également choisi des e-liquides tabac, pensant qu’ils pourraient m’aider à mieux me sevrer progressivement de la cigarette. Je suis curieuse de voir si cette transition me rapprochera de mon objectif de naviguer vers un avenir sans fumée.

Jour 9

Mes deux 1ᵉʳˢ jours avec les pods ont été une véritable tempête d’émotions pour moi. Les e-liquides tabac ont semblé me procurer une sensation familière et réconfortante, rappelant vaguement les arômes de mon bon tabac. J’ai également augmenté le taux de nicotine pour mieux satisfaire mes besoins. J’ai compris que la nicotine n’est pas dangereuse et que si l’on veut réussir dans la vape, il faut le taux maximum, adapté à son ancienne consommation de tabac.

Jour 10

Je me suis plongée dans l’exploration des réglages de mon nouveau dispositif, cherchant à trouver la vape parfaite. J’ai essayé différentes configurations, cherchant un équilibre entre un tirage aérien et une sensation plus serrée. Malheureusement, je n’ai pas encore trouvé le réglage idéal qui répondrait à mes attentes. Les ajustements techniques demeurent un défi constant à relever. Malgré cela, je reste déterminée à trouver la configuration qui conviendra le mieux à mes préférences personnelles. Malgré ces améliorations, je reste sceptique quant à la vape. Les problèmes techniques apparaissent, telles que les fuites occasionnelles, des remontées de liquide et les réglages de tirage qui ne correspondent pas parfaitement à mes préférences.

Jour 11

Les fuites persistent, surtout lorsque je laisse poser mon pod sur ma table de carte, apportant leur lot de soucis supplémentaires à bord. J’ai consacré du temps à nettoyer et à vérifier régulièrement mon pod, m’assurant que tout est correctement assemblé. Je réalise que la vape n’est pas une solution sans problème, mais plutôt une discipline qui demande une gestion rigoureuse et une maintenance constante.

Jour 12

J’ai eu l’opportunité d’échanger avec d’autres navigateurs expérimentés, cherchant leurs conseils et leur expertise pour surmonter les problèmes techniques que je rencontre. Ils ont partagé leurs connaissances sur la vérification régulière des languettes des cartouches et la sélection du ratio PG/VG des e-liquides pour minimiser les fuites et améliorer l’expérience de vape. Leurs conseils précieux m’ont donné une lueur d’espoir et ont renforcé ma détermination à poursuivre mon voyage malgré les défis rencontrés en mer. On aura moins de fuites avec des e liquides avec plus de VG que de PG, je l’ai enfin comprise !

Jour 13

Pour apporter un peu de variété à mon expérience de vapotage, j’ai décidé d’explorer de nouveaux mélanges. J’ai découvert des saveurs tabac un peu gourmandes, car vapoter du tabac pur ce n’est pas comparable à fumer. C’est un gout très sec, pas très agréable. Une touche de caramel et de vanille adoucit le mélange en bouche, bien plus sympa pour moi. Ils appellent ça le RY4, apparemment ce mélange existe depuis les débuts de la vape… Malgré les problèmes techniques persistants, ces nouvelles saveurs ont apporté une bouffée d’air à mon voyage. Elles ont ravivé ma détermination à continuer d’explorer et à trouver la vape qui me conviendra le mieux. Je pense qu’on doit essayer beaucoup de saveurs avant de trouver celles qui nous conviennent, un peu comme lorsqu’on fumait pour trouver notre marque.  Sauf qu’avec la vape, il en existe des milliers !

Jour 14

Alors que la deuxième semaine de mon voyage vape touche à sa fin, je prends un moment pour réfléchir aux défis que j’ai rencontrés. Les pods m’ont offert plus de contrôle sur mon expérience de vapotage, mais les problèmes techniques persistent encore un peu. Les fuites de ces cartouches qui en mettent plein les mains, les remontées de liquide dans la bouche et les réglages de tirage restent des épreuves à surmonter. Cependant, je suis encouragée par les progrès que j’ai réalisés jusqu’à présent. Je sais que ce voyage n’est pas facile, mais en tant que capitaine de vape, je suis déterminée à continuer de chercher la vape parfaite et à guider mon équipage vers un avenir sans fumée et sans puffs !

À suivre…

Avatar photo

Ecrit par Cap's

Dany, fondateur du Danyvape et de Danyworld
Plus de clopes depuis le 1er jour, le 21 sept 2012...
À l'abordage !!

7 Comments

Laisser un commentaire
  1. Ahahah, tu m’étonnes qu’elle soit sceptique, notre chère Isadora !!
    Les pods…..
    MDR !

    J’en ai testé un aussi récemment, je ne sais plus lequel, juste par acquis de conscience….
    Alors ?
    Bah alors rien. Toujours zéro plaisir. Et clairement, pas le matos adapté pour un gros fumeur qui souhaiterait arrêter.

    Encore du marketing de merde.

    Vivement que notre piratesse découvre les clearos, puis les atos reconstructibles ! :yes:

    • Rien de telle qu’une box AIO :-) J’ai d’ailleurs lu que Kayfun venait de sortir un boro tank? ;-) Et j’ai été triste d’apprendre la fin des MAJ Arcticfox :cry: Ça fait beaucoup Cap’s, on en a gros :yes:

    • Rahhh m’en parle pas, j’ai vu ça ouais : même SvoëMesto s’est rabaissé à créer son RBA. :cry:
      150 boules tout de même hein…. :whistle:
      Le truc est même déjà cloné par les noiches… :yahoo:
      Ça me donnerait presque envie d’acheter un boro compatible pour y installer le bridge Kayfun. :yes:

      Mais bon, je suis quasiment sûr que le matos ne fera pas mieux qu’un KFL [plus], et qu’il n’arrivera pas à la cheville d’un KFX. B-)

    • À noter qu’il y a aussi 2 chambres en option :
      – une cloche « sweet » apparemment optimisée pour les NETs
      – une cloche « complex » pour les jus gourmands ou dits complexes (hum, les NETs sont souvent des jus extrêmement… complexes !!!)

      15 boules chaque cloche.

      Donc pour le RBA KF complet, c’est 130 boules.
      Ça fait quand même chéro le petit bout de métal hein….

  2. Je félicite la persistance d’Isadora malgré les soucis techniques rencontrés. T’ain, je ne savais pas les pod’s étaient sujet à pisser 😨 une honte quand on voit le prix de ces breloques.
    Courage Isadora, je file lire la suite de tes aventures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-)