in

Le Mod 101 Pro de Ehpro : un tube sinon rien !

Après le Mod 101, mod électronique en tube, Ehpro nous propose le Mod 101 Pro, de conception similaire, mais bâti pour manger des accus 21700 et accueillir des atomiseurs jusqu’à 25 mm.
Alors oui, je sais bien que Nesquick en a fait une revue ici même il y a peu, alors pourquoi recommencer ?
Pour une raison de principe, qui prouve que le Navire de la vape est le blog le plus cool de la terre : nous faisons des revues de matériels du point de vue d’un utilisateur, avec la subjectivité qui va avec. Il est donc tout à fait envisageable que plusieurs personnes fassent, non pas la même revue, mais leur revue originale d’un même objet, de leur point de vue.

Sobre, élégant…

C’est ça qui me plaît dans la série des Mod 101, que ce soit le premier en 22 mm, ou celui-ci en 25 mm (et j’espère qu’il y en aura d’autres) : la sobriété du dessin. On pourrait même parler de simplicité, voire de simplisme. Ici, avec un Tilemahos de 25 mm, ça donne un objet que je trouve élégant, et agréable en main.

Et comme mes vapoteuses sont des objets que j’ai toujours en main, autant que ce soit un objet qui me plaise, qui ne soit pas uniquement utilitaire.
Ici, il fait une belle association avec un Dawg de Asmodus, dont il faudra que je parle, il est terrible.

Bref, on peut aussi l’utiliser avec des atomiseurs en 24 mm (Manta de Advken)…

… ou même avec un atomiseur de 22 mm, avec la bague d’ajustement fournie (Zeta de Asvape), quoique dans ce cas, un Mod 101 en 22 mm soit plus approprié.

… et totalement irrationnel !

En effet, on pourra me rétorquer que c’est gros, encombrant, plus qu’une box, voire plus qu’une box double accus, qu’un seul bouton ce n’est pas pratique, et qu’en plus ça ne tient pas debout.

C’est pas faux….
Le format box est beaucoup plus logique pour faire une alimentation régulée, parce qu’il est plus facile de caser une carte électronique et des boutons bien placés dans une boite que dans un tube.
Le voici, à gauche, comparé au Mod 101 (22 mm), au Nunchaku de Uwell en 25 mm) et au mod mécanique de Wismec acceptant les accus 20700, en 25 mm aussi.
Ehpro a choisi de placer son chipset au-dessus de l’accus, allongeant ainsi son tube. Uwell a choisi de le placer le long de l’accu : son mod est plus court, et il devient possible de placer des boutons + et -, mais il se cantonne aux accus 18650.
Le Mod 101 Pro est, du coup, un peu atteint de gigantisme, il faut l’admettre !

Mais voilà, la vape n’est pas que de raison ! C’est coiffés d’atomiseurs qu’il faut observer ces mods. Objectivement, la box Asmodus est plus compacte, plus stable, probablement plus pratique. Mais on s’en fout, ces ensembles ont tous une gueule d’enfer à mes yeux, ils fonctionnent parfaitement, chacun à leur manière. Pour ma part je ne veux pas choisir, je les prends tous !

Il est donc démontré que le Mod 101 Pro est assez gros, peu pratique, limité à 75 watts, et que son design est presque simpliste. Oui oui.
N’empêche qu’il fait un bel ensemble avec le Tilemahos ou le Dawg, que ses 75 w sont suffisants, et qu’il est agréable en main, du moins dans la mienne.

Pas si compliqué… en mode puissance

Sur ce mod, on insère l’accu par le bas, après avoir retiré un bouchon vissé, dont le pas de vis est fluide.
Il fonctionne nativement avec un accu au format 21700, mais accepte aussi le 20700 et le 18650 avec un adaptateur.

L’unique bouton est bien placé et bien ajusté, à l’opposé du petit écran. Mais du coup, on a toujours un doigt qui traîne sur l’écran lui-même, qui peut prendre quelques traces.

Le connecteur 510 semble aussi fiable que celui de son aîné, le pin est bien sûr monté sur ressort.

L’écran est petit, monochrome, et assez peu lumineux, en plein soleil, c’est un enfer.
La navigation dans les menus et les réglages avec un seul bouton demande un peu d’astuce, et Ehpro a adopté les principes de l’interface du Pipeline Pro.
Il y en a deux : on rentre dans le choix des menus par trois clics, et pour sélectionner un sous menu ou un réglage, on attend. 1 ou 2 secondes, l’attente vaut une validation.

Par exemple, on fait trois clics, on rentre donc dans le choix des menus,  “Power set” apparaît (réglage de puissance).
Si on clique, on passe au menu suivant (Mode set : choix du mode Puissance ou Température).
Si on ne clique pas, on attend, ce qui valide le choix de rentrer dans le réglage de puissance.

Apparaît cet écran de réglage, sur lequel il faut remarquer les flèches gauche et droite.
La flèche droite est pleine, signifiant que le bouton va maintenant se comporter comme le bouton + d’une box, pour monter la puissance.
Si on veut faire l’inverse, il faut cliquer 2 fois, pour activer l’autre flèche, le bouton se comportera alors comme un bouton -. Si on re-clique deux fois, on revient au +.

Au final, de n’est pas si contraignant pour un simple réglage de puissance.
Par contre, quand on veut naviguer dans les menus, mieux vaut savoir ce qu’on veut faire et le chemin pour y arriver pour ne pas tourner chèvre : il n’y a pas de retour en arrière, si on hésite, on attend, donc on sélectionne ce qui était affiché. Pour revenir en arrière il faut à nouveau attendre, puis tout recommencer depuis le début.
Il faut donc bien connaître les menus pour s’y retrouver, ou faire comme moi, ne l’utiliser qu’en mode puissance et ne jamais se préoccuper des autres options :-)

Bref, le Mod 101 Pro est un bon mod, à utiliser plutôt en mode puissance, qui est objectivement moins pratique qu’une box, que l’on ne choisira donc que pour des raisons esthétiques ou ergonomiques. La prise en main d’un tube est différente de celle d’une box, on aime ou pas. Moi j’aime.

Ajoutons enfin que ce mod est affiché à un prix dérisoire, 4 poignées d’euros chez Fasttech par exemple, . Merci à Noêl de me l’avoir confié.
Le mod 101 en 22 mm, plus approprié pour les petits atomiseurs, est toujours disponible pour moins de 3 poignées de sous.

Elle est pas belle la vie ?
Profitons en attendant l’apocalypse !

Votez pour cet article

3 points
Référent

Ecrit par jib

Jib : nommé 1er maitre par le Capitaine. |
Vape libre et apaisée pour tous !
| carnetsdevape.wordpress.com

9 Comments

Laisser un commentaire
  1. Merci pour cette belle revue.
    Très beau ce mod..mais en voyant tes photos j’ai un gros, gros coup de coeur pour l’uwell nunchaku, superbe dans cette couleur bleue.
    Dommage je n’ai pas d’ato en 25, et je pense que celui proposé avec n’ira pas avec ma vape en MTL “ouvert”…

    • Le Nunchaku est très bien, il faut juste penser à verrouiller les boutons + et -, sinon, on fait varier la puissance involontairement.
      La forme de son plateau 510 fait qu’un atomiseur en 22 mm passe bien, le Vapefly RDTA est nickel par exemple.
      Il faut juste éviter les ato trop haut, qui font bizarre avec le mod court, genre faut pas monter un FEV :whistle:

  2. Oui, comme toujours, une revue super bien claire et soignée, qui fait grésiller la CB.
    Mais, ce que je préfère, c’est, comme tu dis au début, les revues croisées !
    Quoi de mieux que le débat d’idées, chez les Frères de la côte et avec tous, lectrices et lecteurs de ce blog partageur et coopératif.

  3. Je pensais que des revues différentes d’un même produit apporteraient plusieurs points de vue et seraient donc salutaires pour le débat. J’ai changé d’avis, c’est une catastrophe, ça donne juste deux fois plus envie d’acheter… :wacko:

    Nan, sans dec, c’est une super bonne idée. :good:

    Par contre, ce mod est toujours trop gros pour moi qui apprécie également les tubes. Je vais sûrement craquer pour le pas pro…

  4. Ah, les photos de Jib !
    Il doit falloir s’être cassé les dents sur la prise d’image de ces objets de vape brillants et pétés de reflets en tous genres pour apprécier pleinement la qualité de ses clichés.
    Quant au mod… Oui, il n’est pas mal mais pas révolutionnaire non plus. Il ne séduira à mon avis que les vapotos déjà acquis à la cause du tube qui trouveront là une machine assez performante mais un peu encombrante tout de même.

Laisser un commentaire

Azhad’s Elixirs,par un (al)chimiste des « tabacs »

Azhad’s Elixirs : l’avventura d’évaporés rêveurs

Collaborations au top !

Alcatraz, dripper élégant conçu avec la fibre de la passion