in

Le liquide tabac c’est tabou?

On est tous passés par là : 1er e-liquide testé = tabac qui nous rappelle nos fameuses cigarettes chéries!

Mais qu’en est-il maintenant ?

Est-ce que vous vapez toujours des gouts tabac, après des années de sevrage ?

Le tabac est-il toujours au centre de votre vie ?

Moi je l’ai délaissé depuis le début pour enfin y revenir avec la recette du Gold Tiger de David que je vape depuis 1 an…
Mais c’est sûr que ça n’a rien à voir avec une clope, c’est plus un gateau avec du tabac ;-)

Le liquide tabac c’est tabou ou non pour vous ? Etes-vous toujours accroc au gout du tabac ?

Bonne vape à tous !

Soutenez cet article

Amiral

Ecrit par Le Capitaine

Dany, fondateur du Danyvape.
Plus de clopes depuis le 1er jour, le 21 sept 2012...
A l'abordage !!

34 Comments

Laisser un commentaire
  1. Bonsoir la question est intéressante ,en ce qui me concerne j’ai 5 ans de vape cette année après avoir commencé avec le”corse ” de Dlice effectivement je suis passé à autre chose en e-liquide mais il arrive effectivement que je me fasse un petit Diy en ce que l’on appelle tabac mais ceci dit les tabacs sont pour finir plus des gourmands qu’autre chose ??

  2. Je suis toujours avec des DIY tabac simples ou un peu gourmands depuis le début (05/2014) + du red astaire le soir.
    Je ne suis toujours pas tenté par des fruités ou des gourmands sucrés. Mais ça viendra peut-être un jour.
    J’ai aussi testé une recette diy du hooch mentionnée sur Danyvape et que je vape de temps en temps.

  3. Bonjour,
    En ce qui me concerne, 6 ans de vape sans clope et j’ai dû essayé du tabac au tout début. N’y trouvant rien qui ressemble aux sensations des cigarettes que je quittais, je me suis tourné vers le menthol et les liquides gourmands et je n’y suis jamais revenu.

  4. Sur les conseil du magasin dans lequel j’étais allé la première fois, j’ai commencé avec un tabac blond Halo… et j’ai échoué. Je trouvais que ça ne faisait que mal imiter le goût d’une clope.
    Je n’ai réussi à me mettre à la vape qu’avec des fruités (dont la pomme, à laquelle je voue un culte animiste depuis).
    Quand aux tabacs gourmands, en effet, il y en a qui me plaisent, les saveurs tabac n’étant pas en avant, mais donnant de la force et de la complexité à des saveurs qui sinon, seraient à mon goût trop douceâtres ou chimiques.
    En fait, je suis en crise permanente avec les liquides : 90 % de ceux que je goutte me semblent d’infâmes mixtures au goût artificiel, pire que des Haribo ça ne vous fait pas ça ?

    • Complètement d’accord avec toi. L’écrasante majorité des liquides à vaper sont purement infâmes, chimicotagada, artifiguimauve, haribolabo, carrément sans goût, aussi, et j’en passe.

      Difficile de faire un ou des choix. Et, là, je ne parle plus pour toi, Jib, mais plus pour des personnes qui hésitent encore.

      Avant tout, il faut se dire, même la première fois, que fumer est sur un autre plan d’existence que vaper !
      Surtout si le vendeur certifie que tel liquide procure les mêmes sensations qu’une bonne clope, un cigarillo, etc.

      Aller en boutique pour choisir me semble nécessaire, mais implique que les vendeurs soient prévenants et à l’écoute. Il est prudent d’avancer cool et de tester plutôt une, voire deux marques et gammes, pas plus, pour ne pas se faire embobiner, les vendeurs n’ont pas forcément les mêmes goûts que soi. Il faut aussi privilégier des boutiques indépendantes et pas des chaînes.

      Ce que je préconise enfin, c’est d’aller tout de suite vers des produits catégorisés « luxe », c’est-à-dire très souvent plus chers (mais pas toujours). Bien sûr, l’addition risque d’être salée, mais une fois les comptes faits, vaper de bons liquides coûtera toujours moins cher que le tabac et suffira pour l’oublier le plus rapidement possible.

      Au début, c’est difficile de croire qu’inhaler des saveurs banane, fruits rouges, chocolat, gâteau, pastis, fleurs… va être agréable et bon toute la journée. Pourtant, c’est là que commence l’aventure. Il y a un vrai pas à sauter allègrement. En plus, tout particulièrement pour les goûts « tabac », il faut tout de suite viser très haut.

      On peut se dire que des millions de vapers l’on fait, ce saut, et sont sevrés et ravis, et passionnés depuis des années.

      Il existe des tas de kits pour commencer à vaper, et beaucoup d’entre eux sont aujourd’hui très performants. En plus, le même liquide n’aura pas le même goût et ne procurera pas les mêmes sensations dans deux matériels différents. Il faut tester sur plusieurs atos en boutique. Les bons magasins de vape n’hésitent jamais à répondre à cette demande-là.

      Et puis, il y a aussi Danyvape et d’autres sites qui proposent plein de revues sur des liquides, des recettes DIY… et sur le matos qui va bien avec ! !

  5. Je n’ai jamais vapé de gout tabac, quitte à arrêté la clope j’ai voulu passé a quelque chose de bien différent et je me suis tout de suite tourné vers des gourmands un peu frais, Malibu de Halo et Red Astair. Depuis mes gouts ont évolués et je vape surtout des liquides typés desserts, patisseries avec de la vanille si possible.
    Ma femme elle a commencé avec les saveurs tabac, classic 1975 (belle année !), Ze Hooch et d’autres dont les noms m’échappent. Puis forcement elle a découvert les gourmands, des trucs que je ne l’aurais jamais imaginé vaper a ses débuts, tarte au citron, Mangue malaisienne, Du goose !!! voir des clones de red astair. Maintenant les gouts tabac elle trouve ça dégueu… :yes:

  6. Ah ben moi j’aime ça, les liquides “tabac” :yes:
    L’indéboulonnable Grumpy’s bien sûr qui se retrouve toujours dans mes atos à un moment ou un autre mais aussi tout un tas de “tabacs” aromatisés qui ont plus ou moins marqué le parcours ces dernières années, des Halo (Prime 15, Torque 56, Freedom Juice, Tribeca, etc) que je ne peux même plus voir en photo aujourd’hui aux Panda de A & L (Dark Panda, Panda Rider, Panda Wan) découverts sur le tard et assez populaires ces jours-ci.
    Je dois aussi quelques beaux instants de vape aux trucs encore plus typés, genre macérats… Ainsi, les nectars de House Of Liquids, de Il Vaporificio, de l’Absolu, de Michel Argouet (Breizh Rider, El Grande, El Regular) sans oublier le surprenant mélange de Zaza (Classic ZZ !) ont ou avaient généralement accès à mon meilleur matos lors de séances privilégiées, accompagnés parfois d’une rasade de digeot les jours de fête.
    Parce que voilà, j’aimais bien le goût du tabac et l’odeur de sa fumée lorsque j’en consumais. Certains fumeurs sont accros à la substance sans vraiment l’apprécier, juste victimes des principes addictifs l’accompagnant dans les clopes, d’autres ont en plus le malheur de l’apprécier vraiment, se tapant par exemple volontiers un cigare de bonne facture dans les grandes occasions.
    Lors de la revue des Il Vaporificio, j’ai essayé de me renseigner sur les différents tabacs cités par l’assembleur dans le descriptif de ses liquides. J’ai découvert un petit monde bien sympa ou des passionnés s’échangent bons plans et recettes DIY pour obtenir des mélanges typés Dunhill, Camel ou Marlboro à partir de feuilles de tabac achetées en vrac, séchées et coupées par leurs bons soins. J’ai alors été salement tenté de passer commande d’une mini-balle de Latakia, de Burley, de Cavendish ou de Perique pour me taper une roulée maison le dimanche après manger mais le risque de replonger, de torpiller près de 5 années d’abstinence réussies grâce à la vape m’est apparu trop grand et j’ai finalement laissé tombé…

    • Humm, humm… beaux témoignages, le tien et ceux des autres, sur ce sujet chaud chaud chaud du Cap’tain !
      Je crois que je vais aller faire un tour quand même vers les « El vaporificio », puisque je ne fais plus l’analogie avec le vrai tabac, me dit mon petit diablotin.
      Enfin… je vais essayer, comme toi, de patienter. Ou, mieux, ne pas y aller du tout, pour ne pas ré-amalgamer tout ça !

  7. Pendant la journée et les pauses boulot, des tabacs un peu forts – Gypsy King de chez Inawera par exemple.
    Cela me sèvre plus vite !
    A la maison en début de soirée, un goût cigarillo léger.
    Et pour finir la soirée je passe sur des gourmands puis fruités.

  8. Comme a dit Lagoya, où je ne sais plus quel grand guitariste classique (avec un milipoil de condescendance, quand même) : « La guitare électrique, c’est un très bon instrument, seulement, ça ne devrait pas s’appeler “guitare”… on devrait trouver un autre nom. »

    Bon. Soit. OK.

    Ben, alors, pour filer la métaphore, on pourrait sans doute dire que ce qui est appelé « tabac » dans la vape peut être très bon, mais qu’on ne devrait décidément pas l’appeler comme ça…

    D’accord. Ça me semble fort juste.

    Cela dit, perso, l’appellation pourrie post-TPD de « classique » m’horripile et me révolte par son hypocrisie vulgaire, genre « Cachez ce sein que je ne saurais voir. » Alors, nous, vapeuses et vapeurs, pourquoi ne pas oublier le mot « tabac » jusqu’à ce que quelqu’un(e) d’entre nous trouve le vocable ad hoc ?

    Le rapport de toxico que j’entretiens savamment depuis très longtemps (45 ans) avec le tabac, le vrai, est compliqué et, chaque personne étant un cas particulier pour ses addictions, je n’en ferai pas une généralité. Une histoire (juste ?), juste une histoire.

    Le vrai tabac, en 45 ans, a catastrophiquement baissé en qualité et, catastrophiquement, augmenté son coût. J’ai des souvenirs heureux de tabac de Virginie à l’anglaise, de cigarettes catalanes au tabac plus que brun, noir ! Je me souviens du petit paquet cubique de « gris » et de son grand frère le Scaferlati au paquet bleu ; du « fourreau zigzag à bords gommés » d’Higelin ; des « papier maïs » qu’on fumait sur les chantiers, pratique car elles s’éteignaient toutes seules et qu’on pouvait rallumer son mégot entre deux gestes… « pour souffler (!)… ». Je me souviens qu’à New York, en 1979, des nanas distribuaient gratuitement dans les rues des paquets entiers de longues et fuselées king size blondes sans filtre enveloppées de rouge, et que j’achetais des « Anisette cigars » dans un drugstore du Queens. Je me souviens des premières tentatives de rouler du tabac roux hollandais, fin et humide, en râlant dans un coin d’un lycée. Je me souviens que le premier paquet de gauldos que j’ai acheté coûtait 1,30 francs. Et le meilleur tabac à pipe que j’aie jamais fumé était le « Balkan Sobranie ». Je me souviens que tout le monde fumait au travail, à la télé, à l’hosto, partout.

    STOP, le vioque, avec tes souvenirs sans filtre qui reniflent la nicotine et trois kilomètres de goudron !

    C’est en retombant après trois désintox (deux fois cinq ans et une fois un an) dans le tabac que je me suis rendu compte très clairement, à chaque reprise, que les clopes n’avaient pas le même goût qu’avant et c’était pas une illusion, qu’elles coûtaient vachement plus cher, puis que les meilleures marques disparaissaient définitivement et, enfin, qu’on était arrivé au paquet unique marronnasse orné d’images gore, fake et vulgos… et tout ça à dix balles minimum le bout !!!!

    Et vive l’ordre moral et le racket d’État culpabilisant !

    J’en suis à ma deuxième période de vape. La première, de près de trois ans, a été carrément dure pendant toute la première année, car j’ai utilisé un matos qui m’obligeait à vaper des milliers de microtaffes à la chaîne du lever au coucher (2 Kanger T2 à mèches et 650 mAh). C’était du « Le Gaillard », censé représenter du tabac brun pour les costauds et qui avait pour moi le goût et l’odeur de l’after-chèvre gluant de prisunic, et supertrop sucré, pour couronner le tout. Dégueu. Difficile. Rituel. Chiant. Long.
    J’ai tenu. Presque un an sans une once de vrai tabac, mais j’étais sur le point de craquer quand une fort gentille et habile vendeuse (merci, G…ne, et à toute l’équipe de Daze !!!) m’a expliqué que la vape, ça évoluait dans le bon sens… Je suis sorti du magasin en titubant avec un Pipeline pro 1 (20 W maxi), un Nautilus (et ses résistances) et un flacon de Castle Long de 30 ml en 18 mg, des pensées sur les « atos reconstructibles » plein la caboche… et plus un quart de kopeck !

    Ah, nom de nom, c’est là que j’ai décidé de continuer, parce que c’était super bon (enfin, à coup sûr, vraiment), et de ne plus dire « vapoter », mais « vaper ». J’ai aussi fait des calculs pas si compliqués que ça pour aboutir à l’évidence que j’étais bien parti pour faire des sacrées éconocroques !

    C’est à ce moment-là que j’ai écumé le Net et que j’ai découvert le Navire de Dany, qui traçait son sillage entre des youtubers superstars ou supernazes et des forums arrogants ou supervulgos ! S’ensuivent les apprentissages, les rencontres dans la boutique réelle qui m’avait sauvé, les vapéros, les revues (merci, Dany et vous toutes et tous !!!), l’enroulage de kanthal, les volutes et les nuages, les goûts gourmands (je ne suis pas fana des fruités et je n’aime carrément pas les menthols) et, finalement, contre toute attente, les « tabacs » ! Oui, vous me direz, mais… c’est que ces fameux liquides étaient enfin travaillés, très finement pour les uns ; très savoureux pour les autres, addictifs… Et que j’avais surtout parfaitement intégré, incorporé, l’idée que je vapais des e-liquides et que je ne fumais plus d’herbe à Nicot.

    Un gros gros coup d’aléas de la vie m’a replongé dans le tabac pendant une année sombre comme un vieux cigarillo moisi, jusqu’au jour où… Ô volonté suprême, ô santé vacillante, je me suis redit : ARRÊTE, CETTE FOIS !!

    OK, done ! (Je me cause en anglais pour me convaincre, des fois…)

    Retour illico, mais un peu honteux, à la boutique Daze, au kit GreenStart, et à une cargaison de liquides. Retour au Navire (encore merci à vous !) et voilà que je touche au but de ce post à rallonge(s).

    J’ai fini mes vieux liquides stockés pré-TPD aux DLUO approximatives, j’ai repris le DIY avec mes vieux arômes et les nouveaux concentrés, tout en continuant à me faire des plaisirs succulents avec des liquides d’exception, j’ai nettoyé le vieux matos (high end, Darang… Stingray X black.. et le reste) tout gunké, j’ai recommencé à vaper en « MTL », sigle qui n’existait pas avant (la vape va vite et à grands pas) avec mon vieux Pipeline et autres à 1 ohm et autour de 14-20 W ou à 0,5 ohm et autour de 25-35 W. Et je viens de repasser sur du gros nuage, en alternance, avec le Fireluke de FreeMax, très bon ato en forme de bulbe, super saveurs, aucune fuite, aérien… bref, à 0,15 ohm et 60-80 W.

    Tout ça depuis plus de 10 mois. Pourvu que ça dure…

    Quand on aime, c’est pour toute la vie… mais rien n’empêche d’en avoir plus d’un, d’amour ! Le vrai tabac est comme un premier amour. Présent dans mon corps et dans mon cœur. Mais c’est tout, et c’est comme ça.

    Maintenant, quand je me fabrique du Gold Ducat (bon pas cher), du Tallak et du Goose Juice pour mes alldays ou quand je vais acheter des L’Absolu, des Manabush ou de La Chose, je ne me pose plus la question d’une hypothétique analogie avec du tabac. La seule valeur, c’est la saveur et l’agréable possibilité de « me cacher » derrière un rideau de volutes odorantes. C’est finalement, quand j’y réfléchis suffisamment, une des choses que j’aimais le plus, quand je fumais.

    Voilà.

    La vape a été un marché, pas autre chose, mais qui, peu ou prou, le bon goût de s’organiser soi-même, avec un début de communauté un peu autonome. Ça n’a, bien évidemment, pas duré très longtemps… mais Danyvape m’a beaucoup soutenu. Toujours. Ce blog est très franc et ne se prend pas la tête, et raconte de bien belles, intelligentes et utiles choses, et est souvent très drôle.

    Allez, vapoto(e)s ! Envoyez vos coms envapés et vos revues pas fumeuses !!

    • Un commentaire qui aurait pû faire office d’article .
      Très beau témoignage. Pour ma part je ne vape plus que deux ou trois liquides . Toujours les mêmes .
      Je tente quelques nouveaux trucs de temps à autre mais j’en reviens toujours aux mêmes . Tallak Goose Pancake Man .
      De toutes façons les gourmands sont souvent très proches les uns des autres .
      Bonne soirée à tous

  9. EN EFFET EXCELLENT TÉMOIGNAGE FIL :good: qui ne pourrait être et pourtant il est ÉLOQUENT et nous parle tous un peu.
    Je SUIS pour ma part toujours TRÈS TABAC pour ma Part et d’aileurs il m’est arrivé de taper 1 Clope à ma compagne sans AUCUNE crainte, ( j’avais oublié ma Box ..) et BIEN c’est DEGUEULASSE … Aucun REGRET de mon côtés, par contre Vs m’avez donné envie et je V me refaire 1 Tite commande de BREITH RIDER pr la rentrée .. :yahoo: ZeHooch tiens haut la barre aussi , temps d’autres … Toujours en recherche malgré tout … :mail:

    • Hey ! Merci, les gars !
      Super content de te retrouver, mister Sezni ! Ça faisait une paye !!
      Ce sujet que notre Cap’tain à relancé est carrément intéressant, et il incite à nos témoignages sur des cordes sensibles…
      « Sensible », c’est un mot qui va très bien au Navire, d’ailleurs !
      Je souhaiterais que de nouvelles plumes apparaissent encore, et que de nouveaux arrivants arrivent pour nous dire leur voyage à eux.
      Et puis, les filles et les gars d’avant, faites comme Sezni, si le cœur vous en dit !!

    • D’accord avec toi, TheFlow, quand on est bien installé dans la vape et qu’on retaffe sur une clope : c’est VRAIMENT dégueulasse, ce goût qui persiste et qui envahit tout (intérieur et extérieur) ! Alors que les nuages, même gros, s’évaporent en quelques dizaines de secondes au pire. Et on peut re-respirer assez vite.
      Sinon, je m’aperçois que les gourmands ont la part belle !!

  10. Bonjour à tous.
    Après avoir commencé avec les goûts Kentucky et compagnie qui sentaient tout sauf le tabac, j’ai enfin réussi à arrêter il y a 4 ans de cela grace à un fruité : le pinkman. Après avoir vapé exclusivement ce dernier pendant deux ans, j’ai eu envie de recraquer. J’ai tenu bon grâce à un ami qui m’avait conseillé un tirage plus serré (un toptank). Et je me suis mis aux goûts tabac (banana rider principalement). Depuis, c’est exclusivement des goûts tabac : Grincheux de Corsicavap, Zéro Hooch de THJ, The Dude de Big Mouth et Whisper de Halo.
    J’ai commencé par du fruité pour décrocher et maintenant c’est que du “tabac”…
    Par contre, j’ai regoûté une clope “degueulasse” de maintenant (hein Fil?) il y a quelques mois et elle était exquise comme ma première clope lorsque j’avais 13 ans. Donc plus jamais je ne regoûte… Vive le Grincheux et Ze Hooch!!! Bonne vap à vous quelque soit le goût…

  11. Hello, Kanti !
    Eh, oui, comme tu le dis très justement, l’impression de la clope isolée peut aussi être carrément tentante, c’est propre à chacun d’entre nous.
    Je pense que tu as été bien avisé de ne pas en prendre d’autres d’affilée et d’avoir pris ta décision. Dans mon cas, j’ai malencontreusement été plus loin lors de ma rechute… c’est les 2e, 3e, 4e… qui ont été bonnes et qui ont gagné ! :unsure: ;-)
    Sinon, je n’ai jamais goûté Grincheux de Corsicavap, Zéro Hooch de THJ, The Dude de Big Mouth ni Whisper de Halo… Pour toi, lequel est le favori ? le meilleur rapport qualité/prix ? Est-ce qu’on les trouve en concentrés ? Je vais aller y voir de plus près… merci à toi pour ces tuyaux. :good:

    • C’est le danger Fil, c’est pour ça que j’ai attendu 3 ans ½ avant de regoûter. Il fallait que je sois prêt. Je ne le referai plus parce que, comme je m’en doutais, j’ai lutté les 5 jours suivants pour ne pas aller chez le buraliste. À ce propos, c’est la seule raison de ma réussite dans ma 2000e tentative d’arrêt du tabac, c’est que cela fait 4 ans que je ne suis pas entré dans un bureau de tabac. Heureusement que l’on peut jouer au loto en ligne maintenant…
      Concernant les 4 tabacs susnommés, ce sont tous des concentrés. Le Grincheux est principalement au café mais très intense et subtil. C’est un tabac, café, gnôle mais le café est succulent. Il est pas loin du Hooch mais en plus classe si tu veux. Je dirais que le Hooch de THJ est un peu plus bourin alors que le Grincheux est plus raffiné (même si le concentré Ze Hooch est largement meilleur maintenant qu’à sa sortie). J’adore les 2 mais, chose importante pour ma femme, la vape du Grincheux sent bon, alors qu’elle râle un peu quand je hooch un peu trop dans le salon. On est quand même loin des odeurs de pisse de chat de la vapeur de certains tabacs comme le 666 par exemple.
      Le Dude, c’est miel, tabac, cannelle. C’est quelques tafs par ci par là pour raviver les papilles tout au long de la journée. C’est sympa!
      Le whisper, c’est ma dernière trouvaille, c’est tabac, prunes séchées, caramel. Super doux, agréable et sucré à la perfection.
      Le Grincheux c’est Corsicavap et je le prends en 100ml donc c’est plus rentable. Comme le Hooch de THJ que je chope en 120ml donc rapport qualité-prix imbattable. Le Dude et le Whisper c’est du 10ml chez A&L donc c’est pas donné. Cependant pour mon utilisation, cela me convient. Ils me servent à me rincer le gosier et à retrouver les goûts des deux autres.
      Dernière chose, je ne vape que sur nectar-tank : un sur un tube mécanique wheels&time (Grincheux et Ze Hooch) et un sur une box électronique eleaf iPower (Dude et Whisper). Le matos est important pour le goût des liquides donc je devais le préciser.
      Dernière précision cette fois, mon concentré préfèré de tous les temps était le Hooch Gone Banana. Donc je vape également un peu de Ze Hooch Banana de THJ mais en eliquide cette fois. Ils l’ont sorti récemment.
      Bonne dégustation si tu en goûtes certains…

    • J’oubliais, j’ai aussi descendu quelques ml (pas mal en fait) de Fuck The Rules 18 (je crois de mémoire) qui est un tabac-pistache délicieux!!! Je l’ai arrêté parce qu’il est vendu en 20ml et qu’en dessous de 15%, il ne sent pas grand chose. Je dilue les 4 autres à 10%, cela suffit largement à mon palais.

      • Merci pour toutes ces très utiles précisions ! :good: :yahoo:
        Quasi une revue, qui pourra inciter quelques un(e)s d’entre nous !
        Je file chez Corsicavap de ce pas !
        Comme tu as raison, les liquides sont très dépendants des atos dans lesquels on les vape ! :yes:

  12. Sans fausse modestie puisque je n’ai servi que de relai dans l’affaire, la recette du Grumpy’s Hooch version 2 dispo sur le navire est vraiment très proche de l’original, gunk compris.
    On peut préférer le Grincheux ou Ze Hooch mais si on veut mieux que du Canada Dry… ;-)
    Kanti, cette recette additionnée de 10% de banane tradi (Lorann Oils) ou flashy (Revolute) colle littéralement au Hooch Gone Banana qui a lui-même connu deux époques !

      • Congratulations j’espère que le mélange te plaira !
        Si tu suis la recette v2 du Navire, tu peux réduire le dosage de la Root Beer. Personnellement, je prépare le Grumpy’s dans un flacon de 250 ml et j’en mets 10 gouttes, cet arôme est costaud et je trouve que ça suffit.
        La crème de banane Lorann Oils donne un Hooch Gone Banana à l’ancienne, la Banane US Revolute, plus flashy, fait ressembler la potion aux derniers batches S & S Mods.
        Faut bien compter 2 semaines de steep avant la dégustation, on attend ton retour ! :yes:

      • Mélange fait Nes. J’ai choisi ta version avec seulement 5 gouttes de root beer pour 120ml. On attends un peu maintenant… Je te tiens au jus!

      • Rendez-vous dans 10/15 jours, prépare ton stock de coton car rien n’encrasse les coils comme cette mixture… :wacko:

      • Ah ça! Fallait changer le coton tous les jours avec mon hooch gone banana (de juste avant qu’ils ne disparaissent). Le Ze Hooch encrasse pas beaucoup par contre, maintenant, et n’est pas mauvais ; pas excellentissime, mais il est bon. La recette a changé car je l’avais choppé dès le début et ça avait fini dans l’évier tellement j’avais l’impression de vaper des racines et de la terre.
        Hâte de goûter ta mixture quand même qui est mille fois plus foncé que le THJ!!! T’inquiète j’ai un paquet de Bacon V2 d’avance ?

      • J’ai eu le même ressenti avec Ze Hooch… Le Cap’s m’en avait filé un flacon peu de temps après sa sortie, il était très moyen.
        J’en ai repris y’a pas longtemps à cause de TheFlow et l’ai trouvé bien meilleur quoiqu’encore un peu lisse.
        Peut-être que THJ lit DanyVape mais préfère rester light pour ne pas désarçonner la clientèle avec un liquide un peu… Vigoureux ;-)

  13. AH BHEIN tout de même..!! , la Nvelle version de ZE HOOCH a des aficionados sur le Navire, merci KANTI .. :good: C’est François ( THJ) qui doit se frotter les mains, en le dosant à 12% ( C suffisant aussi selon le Steep., :whistle: ), avec le concentré en 120ml, on se fait 1L tranquillou très abordable.. :yahoo:

    La RECHERCHE du « J’AI DU BON TABAC dans ma VAPOTIÈRE » ne fait que commencer, et 1 Section Dédiée sur le Raffiot serait un MUST , vu l’engouement..UN VRAI PIRATE ÇA FUME DU « TABAC » ET PIS C TOUT.. B-) B-)

    BREIZH RIDER ( Exaliquid) les Pirates..!! , KANTI et les autres, Tabac/café/etc. que Nes a déjà passé en revue.. :good: A retenter de TOUTE URGENCE. ;-)

    Y’en a d’autres C’est sûre ..!! :mail: :mail:

  14. Cet article m’a ramené vers les quelques fioles d’arôme qui me restent de la grande époque du DIY…
    Il y avait là de quoi faire le Gold Tiger du Cap’tain, j’ai mixé la potion, je l’ai goûtée, elle est déjà très bien après une semaine de steep.
    Du coup, j’ai recommandé du DK Tobacco et du M-Type Premium de Perfumer Appentice pour refaire du Pérégrin, un super tabac aromatique absolument excellent dont la recette signée Pascal (oui le vrai, celui du Petit Vapoteur !) se trouve facilement dans les cales du DanyVape.
    Le M-Type Premium n’est plus fabriqué depuis un bail mais on en trouve encore facilement. :yes:

  15. Bonjour, moi persos, j’ai eu une période gourmande mais qui me faisait retomber vers la clope par accoup. Maintenant j’ai trouvé une forme d’équilibre, du liquide tabac de 3 à 6mg en semaine en mode allday. Et du gourmand ou fruité le soir et/ou les week-end. En tabac j’ai découvert une super gamme l’Absolu, une tuerie mais assez chéros.7 balles les 10ml…ce sont des tabacs macérés vieillis en fut de bois. Le 1776 est remarquable d’aromes.
    Ne voulant plus dépenser de telle sommes je me rabat sur les très bons et pas si vanté Alphaliquide notamment le Saharian et le British et super découverte récente le Latakia qui est extraordinaire. Je les trouves presque a moitié prix sur internet. D’ailleurs je vais en recommander un lot…les alldays ça leak….!

Laisser un commentaire

Dvarw DL par KHW Mods, votre prochain RTA?

Le kit G-Priv 2 “luxe edition” par Smok